DOCTOR "DEATH" STEVE WILLIAMS

Nom Réel :
Steven Williams
Taille :
1,88M

Steven Williams

Date naissance :
14/05/1960
Poids :
127Kg
Origine : Norman, Oklahoma
Débuts Pro :
1982
Débuts
WWE :
1998
Prise de finition :
The Backdrop Driver
Gimmicks :

"Dr. Death" Steve Williams

Titres WWE-WWF

Aucun

Titres autres promotions :

JPW Triple Crown Heavyweight Championship 1 fois
AJPW Unified World Tag-Team Championship 8 fois
Avec Terry Gordy (5), Gary Albright (1), Vader (1) et Johnny Ace (1)
World's Strongest Tag-Team League (1990, 1991)
Avec Terry Gordy
World's Strongest Tag-Team League (2000)
Avec Mike Rotundo

IWA World Tag-Team Championship 1 fois
Avec Ryo Miyake

NWA Mid-Atlantic Heavyweight Championship 1 fois

Mid-South Tag-Team Championship 2 fois
Avec Ted DiBiase
UWF World Heavyweight Championship 1 fois
UWF World Tag-Team Championship 1 fois
Avec Ted DiBiase

USWA Southern Heavyweight Championship 1 fois

UWF SportsChannel Television Championship 1 fois
UWF World Heavyweight Championship 1 fois

NWA United States Tag-Team Championship 1 fois
Avec Kevin Sullivan
NWA Mid-Atlantic World Tag-Team Championship 1 fois
Avec Mike Rotunda
WCW World Tag-Team Championship 1 fois
Avec Terry Gordy

Retrouvez le reste des profils et plein d'autres choses sur :

(Dernière mise à jour : Juin 2010) - Reproduction interdite !

 

Histoire :

Steven Williams est né le 14 mai 1960 dans l'état d'Oklahoma. Il fut connu dans le monde du catch sous le nom de "Dr. Death" Steve Williams, pseudonyme qu'il conserva durant ses 27 ans de carrière.

Steven Williams fut diplômé de l'université d'Oklahoma en 1981 après une courte carrière dans le football américain. Pendant cette période, il débuta la lutte au niveau universitaire. Il atteignit notamment la finale du tournoi NCAA contre Bruce Baumgartner; lutteur qui deviendra plus tard médaillé olympique. C'est à cette époque que ses entraîneurs d'antan lui donnèrent son surnom "Dr. Death". L'anecdote veut que ce surnom lui fût donné un jour où il avait lutté en arborant un casque de goal de hockey.

À la fin des années 70, il fut entraîné en MMA au The 10th Planet. Ces bases en MMA et en lutte lui furent utiles pour débuter dans le catch. En effet, en 1979, Cowboy Bill Watts, alors promoteur de la Mid-South Wrestling le remarqua et lui proposa de l'entraîner avec Buddy Landell. Sous la houlette des deux hommes, il devînt dès 1982 l'un des principaux catcheurs de cette promotion sous le nom de "Dr. Death" Steve Williams. Il fut rapidement reconnu comme une personne influente au sein de cette promotion.

En 1985, il forma une équipe "All American" très populaire avec Ted DiBiase, l'un des grands noms de la promotion. Ils devirent rapidement les chouchous du public. Le 3 mai 1985, l'équipe remporta le championnat par équipe de la Mid-South Wrestling en battant nul autre que les Rock 'n Roll Express. Ils conservèrent le titre trois mois avant de le perdre contre Al Perez et Wendell Cooley dans un match où son partenaire habituel fut remplacé par Bob Sweetan. Il le récupérera le 26 décembre 1985, à nouveau avec Ted DiBiase en battant Eddie Gilbert et The Nightmare.

En 1986, la Mid-South Wrestling fut rebatptisée la Universal Wrestling Federation (UWF). Steve Williams et Ted DiBiase perdirent le championnat par équipe de la UWF contre les Sheepherders (les Bushwakers à la WWF) le 16 mars 1986. Au cours de la seconde moitié de l'année 1986, il feuda contre Terry Gordy qui deviendra son futur partenaire à la AJPW.

Le 11 juillet 1987, Steve Williams remporta le championnat poids lourd UWF contre Big Bubba Rogers (The Big Boss Man à la WWF). Lorsque Jim Crockett racheta la UWF à Bill Watts courant 1987, le championnat poids lourd de la UWF perdura quelques temps. "Dr. Death" Steve Williams défendit même le championnat avec succès contre Barry Windham lors du tout premier Starrcade, le 26 novembre. Le titre disparut quelques jours plus tard mais "Dr. Death" Steve Williams fut l'un des rares catcheurs de la UWF à recevoir un push à la NWA.

À la NWA, il s'associa avec Jimmy Garvin pour feuder contre le Varsity Club de Kevin Sullivan en 1988. Lors de cette feud, il fit régulièrement équipe avec les frères Garvin, Jimmy et Ron, ainsi que Ron Simmons. Le point culminant de cette guerre ouverte fut sans doute le Tower of Doom à Great American Bash 1988 où il fit équipe avec les Road Warriors et les frères Garvin contre Kevin Sullivan, Mike Rotunda, Al Perez, The Russian Assassin et Ivan Koloff.

Jusqu'alors face, Steve Williams choqua tout le monde en turnant heel lorsqu'il rejoignit le Varsity Club à la fin de l'année 1988. Il forma une équipe avec son ennemi d'antan, Kevin Sullivan, et ils remportèrent le championnat par équipe US de la NWA à Starrcade 1988, le 26 décembre, en battant The Fantastics (Bobby Fulton et Tommy Rogers). L'équipe feuda notamment contre les Road Warriors. Ils conservèrent le titre jusqu'au 28 février 1989 lorsqu'ils furent défaits par Eddie Gilbert et Rick Steiner lors d'un house show.

Plus tard, Steve Williams reporta le championnat par équipe de la NWA (version Mid-Atlantic, celui qui deviendra plus tard le championnat par équipe de la WCW) avec Mike Rotunda à Clash of the Champions VI, le 2 avril 1989.

Le titre de champions par équipe de la NWA leur fut retiré en mai 1989 pour mauvaise conduite pendant les matchs et le Varsity Club fut dissout.

C'est alors que Steve Williams commença à catcher régulièrement à la All Japan Pro Wrestling. Pendant les années qui suivirent, il catcha tantôt au Japon, tantôt aux USA. À la AJPW, il forma une équipe avec Terry Gordy appelée « Miracle Violence Connection ». Cette équipe devînt l'une des équipes les plus populaires des années 90. Ils catchèrent essentiellement au Japon mais parfois aussi aux USA.

Le 6 mars 1990, ils vainquirent Stan Hansen et Genichiro Tenryu pour prendre le championnat par équipe de la AJPW. Ce fut le premier de leurs cinq règnes. Ils perdient ce championnat contre The Great Kabuki et Jumbo Tsuruta le 19 juillet de la même année. Cependant, quelques jours plus tard, The Great Kabuki quitta la AJPW pour rejoindre la SWS. Le titre par équipe de l’AJPW fut déclaré vacant en conséquence. Il fut remis en jeu lors d'un tournoi "World's Strongest Tag Team League" le 7 décembre 1990. Le tournoi fut gagné par la Miracle Violence Connection. Terry Gordy et Steve Williams perdirent ensuite le championnat contre leurs compatriotes Stan Hansen et Danny Spivey, le 18 avril 1991, avant de le reconquérir le 6 juillet 1991.

Entre ces deux règnes, Steve Williams fut couronné premier champion "SportChannel Television" de la UWF (celle contrôlée par Herb Abrams) en battant Bam Bam Bigelow lors de la finale d'un tournoi en Floride. Le titre fut déclaré vacant courant 1992. Leur troisième règne en tant que champions par équipe de la AJPW fut de courte durée puisque la Miracle Violence Connection perdit le titre contre Toshiaki Kawada et Mitsuharu Misawa le 24 juillet. Steve Williams et Terry Gordy remirent la main sur le championnat par équipe de la AJPW en remportant à nouveau un tournoi "World's Strongest Tag Team League", le 6 décembre 1991. Ils perdirent le titre le 4 mars 1992 contre Akira Taue et Jumbo Tsuruta.

Le 5 juillet 1992, ils prirent le championnat par équipe de la WCW aux Steiner Brothers lors d'un house show à Atlanta. Seulement une semaine plus tard, la Miracle Violence Connection remporta le championnat par équipe de la NWA alors vacant en battant Dustin Rhodes et Barry Windham lors de la finale du tournoi qui devait couronner les nouveaux champions. Ceci dit, cette victoire ne fut finalement pas reconnue par la NWA et officiellement, la Miracle Violence Connection ne fut jamais championne par équipe de la NWA. Dans les faits, ils portèrent les deux titres jusqu'au Saturday Night du 2 septembre 1992 lorsqu'ils les perdirent face à Dustin Rhodes et Barry Windham.

À Starrcade 1992, "Dr. Death" Steve Williams remplaça Rick Rude, alors blessé, pour tenter de prendre le championnat de la WCW à Ron Simmons. Malheureusement pour lui, il fut disqualifié. Il quitta la WCW peu après.

Le 30 janvier 1993, la Miracle Violence Connection remet la main pour la cinquième fois sur le championnat par équipe de la AJPW. Ils le perdirent le 20 mai 1993 contre Toshiaki Kawada et Mitsuharu Misawa.

Les deux catcheurs restèrent encore quelque temps au Pays du soleil levant. Steve Williams se concentra néanmoins de plus en plus sur une carrière solo. Il devînt d'ailleurs rapidement une grosse star, un « Main Eventer » très populaire et l'un des gaijins les plus respectés de l'Histoire. Bien rares furent les américains qui percèrent à ce point au Japon. C'est d'ailleurs en solo qu'il catcha son premier match qui fut classé 5 étoiles par le Wrestling Observer. Ce match contre Kenta Kobashi le 31 août 1993 fut le premier d'une série de trois matchs ainsi noté par Dave Meltzer. Son succès ne s'arrêta pas là car, le 28 juillet 1994, il battît Mitsuharu Misawa pour lui prendre le championnat poids lourd Triple Crown de la AJPW, le principal championnat de la promotion.

Le 23 septembre 1994, il fut déclaré nouveau championnat poids lourd de l’UWF (celle contrôlée par Herb Abrams). Ce fut un flop car on ne revît jamais ce championnat par la suite.

Au Japon, Steve Williams perdit le championnat poids lourd Triple Crown de la AJPW contre Toshiaki Kawada le 22 octobre 1994.

En 1995, il revînt au catch par équipe et trouva un nouveau partenaire en Johnny Ace. L'équipe connue un franc succès et offrit à Steve Williams deux autres matchs classés 5 étoiles par le Wrestling Observer. Le premier fut contre Mitsuharu Misawa et Kenta Kobashi le 4 mars 1995. Entre temps, les blessures contraignirent "Dr. Death" Steve Williams à l'éloigner momentanément des rings.

Il fit un retour triomphant à la AJPW en remportant le Champion Carnival, l'un des principaux événements de l'année dans la promotion japonaise.
Il reforma ensuite son équipe avec Johnny Ace et, le 7 juin 1996, ils décrochèrent 5 autres étoiles lors d'un match contre Mitsuharu Misawa et Jun Akiyama.
Steve Williams et Johnny Ace prirent le championnat par équipe de la AJPW, le 5 septembre 1996, en battant à nouveau Jun Akiyama et Mitsuharu Misawa. Ils conservèrent le championnat pendant quatre mois avant de le perdre contre Toshiaki Kawada et Akira Taue le 17 janvier 1997.

Pendant ce temps, il catcha également de manière sporadique dans le circuit indy US, à la ECW et à la WCW. Apparemment, il resta invaincu sur le sol américain pendant une bonne partie de la décennie. Sa série de victoires prit fin à la ECW, à Crossing the Line Again le 1 février 1997 lorsqu'il fut battu par Raven, alors champion de la promotion de Philadelphie peu après qu'il eut défait Axl Rotten. Mais aucune promotion américaine ne lui offrit la visibilité qu'il avait à l’AJPW.

Au Japon, Steve Williams et Johnny Ace se séparèrent et débutèrent une feud. Dr. Death trouva un autre partenaire en Gary Albright. Les deux catcheurs prirent le championnat par équipe de la AJPW en battant Johnny Ace et Kenta Kobashi le 25 juillet 1997. Mais ces deux derniers récupérèrent le championnat le 4 octobre de la même année.

En 1998, "Dr. Death" Steve Williams fit ses débuts à la WWF. Son parcours à la WWF fut bref. Il participa au tournoi "Brawl for All". Ce tournoi de shoot wrestling était à l'origine monté pour pusher "Dr. Death" Steve Williams qui était alors peu connu du public de la WWE. Il vainquit Pierre Carl Ouellet mais fut blessé par Bart Gunn en quart-de-finale. Sa carrière à la WWE commençait donc d'une manière peu crédible, surtout que les officiels prévoyaient de faire de Dr. Death un véritable "tough Guy". Après un repos pour soigner sa blessure, il fit ensuite quelques apparitions comme catcheur alors managé par Jim Ross pour s'en prendre à Bart Gunn.

Après avoir été évincé de la WWF, il signa avec la WCW en 1999. Là encore, son run fut de courte durée. Il était alors managé par Oklahoma (Ed Ferrera plus ou moins déguisé en Jim Ross pour moquer ce dernier). Il feuda contre Vampiro. Leur feud culmina à Starrcade 1999 dans un match où Vampiro obtenait le droit d'affronter Oklahoma s'il gagnait. Steve Williams perdit le combat par disqualification. Lors d'un épisode de Monday Nitro, il catcha contre Jerry Only des Misfits in Action dans un match en cage. Steve Williams quitta la WCW peu après.

"Dr. Death" Steve Williams fit ensuite un retour à la AJPW. Le 20 février 2000, il reprit une dernière fois le championnat par équipe de la AJPW avec Big Van Vader. Leur titre fut ensuite déclaré vacant le 7 avril 2000 après que Vader se soit fracturé le bras gauche.

Quelques mois plus tard, en 2002, il fit un retour à l’All Japan Pro Wrestling. En 2003, il réapparut à la WWE pour une série de match contre Lance Storm. À la fin de l'année 2003, il catcha pour la Major League Wrestling (MLW) et la nouvelle NWA Mid-Atlantic. C'est à ce moment qu'il gagna un championnat en Chine au cours de l'un des tous premiers shows de catch dans ce pays. Il catcha également à quelques reprises avec son partenaire du Varsity Club, Mike Rotunda. Par ailleurs, avec Ryo Miyake, il remporta le championnat par équipe de l'IWA Japan. Ils furent les derniers champions par équipe. Le championnat leur fut retiré le 21 juillet 2004 car Ryo Miyake était blessé au visage.

En 2004, il participa à un match de MMA où il fut battu par Alexey Ignashov en seulement 22 secondes lors d'un événement K1 au Japon.

Plus tard dans l'année, Steve Williams fut opéré pour un cancer de la gorge. L'opération fut un succès. Cela lui permit de participer à un « House Show » de WWE Smackdown le 11 mars 2006 à Alexandria (Louisiane). Il fut ensuite entraîneur pour la WWE, à l’Ohio Valley Wrestling. C'est là qu'il encouragea et « Pusha » le jeune Jake Hager (aka Jack Swagger). Ils firent même équipe à quelques reprises. Il fit également une apparition lors d'un « House Show » de WWE Raw le 30 août 2006 au cours duquel il s'adressa au public en disant qu'il était ravi d'avoir gagné sa bataille contre son cancer.

En 2007, il participa notamment à des shows de la Harley Race's World League Wrestling à West Plains dans le Missouri et de la Sooner World Class Wrestling (SWCW). Il travailla également pour la Southwest Airlines dans le Colorado.

Malheureusement pour Steve Williams, son cancer de la gorge réapparut. Il prit également le temps d'écrire son autobiographie intitulée "How Dr. Death became Dr. Life".

En juin 2009, après la mort accidentelle et dramatique de Mitsuharu Misawa qui avait été l'un de ses principaux rivaux au Japon, Steve Williams décida de se retirer des rings pour de bon, après 27 ans de carrière. Son dernier match sur le sol américain eut lieu le 15 août 2009 à Colorado Springs pour la Asylum Championship Wrestling en battant Franco D'Angelo. Ce faisant, il remporta le championnat poids lourd de la ACW. "Dr. Death" Steve Williams déclina le championnat qui fut immédiatement déclaré vacant.

Son ultime match eut lieu le 25 octobre 2009 à Tokyo.

Le 30 décembre 2009, "Dr. Death" Steve Williams décéda suite à son cancer de la gorge.

Trophés PWI :

78ème place des 500 plus grands lutteurs durant le "PWI Years" en 2003

16ème place des 100 plus grandes équipes durant le "PWI Years" en 2003 (avec Terry Gordy)
20ème place des 100 plus grandes équipes durant le "PWI Years" en 2003 (avec Ted DiBiase)

1ère place au PWI Most Improved Wrestler Award en 1985
1ère place au PWI Tag-Team of the Year Award en 1992 (avec Terry Gordy)
2ème place au PWI Tag-Team of the Year Award en 1985 (avec Ted DiBiase)

1ère place au PWI Most Improved Wrestler en 1985
4ème place au PWI Most Inspirational Wrestler en 1986
4ème place au PWI Wrestler of the Year en 1987

205ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2002
83ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2001
194ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1999
116ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1998
57ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1997
68ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1996
91ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1995
48ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1994
27ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1993
14ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1992
8ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1991

Wrestling Observer Newsletter Awards :

1ere place au Tag-Team of the Year en 1992 (Miracle Violence Connection : Terry Gordy et Doctor Death Steve Williams)

1ere place au Rookie of the Year 1982

1ere place au Most Improved Wrestler 1985

1ere place au Match of the Year 1996 (avec Johnny Ace Vs. Mitsuharu Misawa et Jun Akiyama)

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z