FABULOUS MOOLAH

Nom Réel :
Mary Lillian Ellison
Taille :
1,67M

Mary Lillian Ellison

Date naissance :
22/07/1923
Poids :
063Kg
Origine : Columbia, Caroline du Sud
Débuts Pro :
1949
Débuts
WWE :
1983
Prise de finition :
The Schoolgirl
Gimmicks :

The Fabulous Moolah, Slave Girl Moolah, Masked Spider Lady

Titres WWE-WWF

WWF Women's Championship 4 fois (1ere)
(Règne le plus long)

Titres autres promotions :


NWA World Women's Championship 5 fois (1ere)

NWA California Women's World Tag-Team 2 fois
Avec
Toni Rose

JWPA Women's Champion 1 fois

Retrouvez le reste des profils et plein d'autres choses sur :

(Dernière mise à jour : Août 2008) - Reproduction interdite !

Histoire :

Mary Lillian Ellison (née le 22 Juillet 1923 – décédée le 2 Novembre 2007), plus connue sous le nom de The Fabulous Moolah, était une lutteuse américaine professionnelle, travaillant à la World Wrestling Entertainment. Elle détenait le plus long règne de championne, quelque soit l’athlète ou le sport. Son règne de 27 ans a débuté en 1956. Mary était aussi connue pour être la première WWF Women’s Champion. Selon la WWE, Moolah détenait le titre à quatre reprises.

Durant sa carrière, Fabulous Moolah catcha au Canada, au Mexique, au Japon et à travers l’Europe. Elle devint la plus vieille des championnes dans l’histoire du catch professionnel en récupéra le titre féminin de la WWF à 76 ans, en 1999 – 43 ans après l’avoir remporté pour la première fois. Elle fut introduite dans le WWE Hall Of Fame en 1995.

Sa vie

Mary Lillian Ellison est née le 22 Juillet 1923 à Kershaw County, Caroline du Sud. Elle grandit à Tookiedoo, à côté de Blythewood en Caroline du Sud. Elle avait huit ans quand sa mère, Mary Suzanne Atkinson Ellison décéda des suites d’un cancer. Et à dix ans, Moolah travaillait déjà dans la ferme de son cousin. Moolah fut très touchée par le décès de sa mère, alors, pour lui changer les idées, et pour la faire s’intéresser à autre chose, son père, Henry Lee Ellison, l’emmena chaque mardi soir à des shows de catch locaux. Moolah commença tout de suite à idolâtrer la plus importante lutteuse du moment, Mildred Burke. A 14 ans, Moolah fut diplômée de Columbia High School et se maria avec un homme de 21 ans, Walter Carroll. Leur mariage ne dura que deux ans, mais ils eurent une fille, Mary.

Sa carrière de catcheuse

Au temps des années 40 et 50

A la fin des années 1940, Moolah commença à lutter pour le mari de Mildred Burke, Billy Wolfe, la promotion de catch féminin la plus importante de l’époque. Moolah fréquenta ensuite le lutteur Johnny Long, qu’elle épousa plus tard. Après des longs mois d’entraînement, Moolah commença, en 1949, comme valet de Elephant Boy, sous le nom de « Slave Girl Moolah ». Au début des années 1950, Moolah fut le manager de « Nature Boy » Buddy Rogers. Après son divorce d’avec Long, elle fréquenta le chanteur Hank Williams pendant un an.

Quelques temps plus tard, elle catcha sous le nom de Fabulous Moolah. Le 18 Septembre 1956, Moolah défit Judy Grable dans un Thirteen-Woman Battle Royal pour remporter le titre Women’s World.

La domination dans les années 60 et 70

Le premier règne de Fabulous Moolah dura plus de dix ans, et elle s’établie elle-même comme descendante de Mildred Burke. Moolah continua de défendre son titre contre les plus grandes lutteuses au monde, tout en fréquenta les plus grandes célébrités comme Elvis Presley et Jerry Lee Lewis. Elle ouvrit aussi une école de lutte féminine.

June Byers prit sa retraite en 1964, Moolah fut alors reconnue comme NWA Champion, faisant alors d’elle une Women’s World Champion indisputée. Moolah défendit son titre à travers le monde, mais n’usa jamais de techniques frauduleuses pour le conserver. Finalement, le 17 Septembre 1966, Moolah perdit le titre contre sa belle-sœur, Betty Boucher ; mais elle récupéra son titre quelques semaines plus tard. En 1972, Moolah devint la première femme à catcher au Madison Square Garden. Moolah conserva son titre pendant huit ans sans interruption, avant de le perdre en 1976 contre Sue Green au MSG. A nouveau, quelques semaines plus tard, elle récupéra son titre. En 1978, elle perdit son titre contre Evelyn Stevens, mais seulement pendant deux journées, puis reprit son règne de Championne durant les six années qui suivirent.

Rock 'n Wrestling Connection dans les années 80

En 1983, Vincent Kennedy McMahon fit signer un contrat à Fabulous Moolah. Elle ne devait désormais plus qu’apparaître à la WWF, et devint alors WWF Women’s Champion. Plus tard, la chanteuse pop, Cyndi Lauper entama une feud avec Lou Albano, amenant alors le catch dans la culture populaire. On appela ceci la « Rock ‘n’ Wrestling Connection ». Moolah prit part à cette feud nouvelle du genre, et le 23 Juillet 1984, dans le Main Event de « The Brawl To End It All », elle perdit le titre face au protégé de Cyndi Lauper, Wendi Richter.

Moolah devint, par la suite, l’entraîneuse de Leilani Kai, qui battit Richter en Février 1985 pour remporter le titre féminin. Au premier WrestleMania, Richter récupéra son titre, mais le 25 Novembre de la même année, elle le perdit face à une lutteuse masquée, dans un Screw-Job. A la fin du combat, Richter démasqua son adversaire : il s’agissait de Fabulous Moolah. Moolah conserva son titre pendant deux années (le perdant une seule fois pendant six jours pour Velvet McIntyre dans une tournée Australienne en 1986), puis perdit son titre contre Sherri Martel le 24 Juillet 1987. Au premier Survivor Series, Fabulous Moolah fut la capitaine de son équipe (comprenant Velvet McIntyre, Rockin’ Robin et The Jumping Bomb Angels), et battirent l’équipe de la Championne Martel (Leilani Kai, Judy Martin, Donna Christanello et Dawn Marie).

En mi-retraite

Le 24 Juin 1995, Fabulous Moolah fut la première femme à être introduite au WWF Hall Of Fame. En 1990, alors que Moolah et Mae Young revinrent à la WWE, la division féminine avait bien changé : les matches n’étaient plus aussi athlétiques, mais les lutteuses combattaient plutôt dans des concours de bikini ou d’effeuillage. Le 9 Septembre 1999, à SmackDown!, Jeff Jarrett invita Moolah à le rejoindre dans le ring, avant de lui éclater sa guitare sur la tête.

Moolah et Mae apparurent ensuite pour divertir les fans. Le 27 Septembre 1999, Moolah et Mae Young défirent Ivory dans un Handicapped Evening Grown Match. Grâce à cette victoire, Moolah put affronter, à No Mercy le 17 Octobre, Ivory pour le titre féminin. A 76 Ans, Moolah réussit à vaincre Ivory et remporta le Women’s Title, devenant la Championne la plus âgée. Huit jours plus tard, Ivory regagna son titre.

Le 15 Septembre 2003, Moolah remporta un match contre Victoria. Le match fut organisé pour le 80ème anniversaire de Moolah, faisant d’elle la première octogénaire à combattre dans un ring de la WWE. Après la victoire de Moolah, le Legend Killer, Randy Orton, fit son apparition pour lui porter un RKO. Fabulous Moolah et Mae Young firent une nouvelle apparition à New Years Revolution en 2006, durant un Bra And Panties Gauntlet Match, en attaquant Victoria et en la déshabillant.

Fabulous Moolah, Mae Young et d’autres lutteuses participèrent au film Lipstick And Dynamite, sorti en 2004. Il s’agissait d’un documentaire sur les femmes-catcheuses dans les années 50.

A WrestleMania 23, Moolah apparut avec Slick, Ricky Stemboat, Jimmy Hart, Irwin R. Schyster, Dusty Rhodes, Sgt. Slaughter, Gene Okerlund, Pat Patterson et Gerald Brisco pour danser avec Eugene, Cryme-Time, Kelly Kelly, Layla El et Brooke Adams. Sa dernière apparition à la WWE fut aux SummerSlam 2007, où elle participa à un segment dans les coulisses avec Vince McMahon et le General Manager de Raw, William Regal.

Sa vie personnelle

La plus jeune d’une famille de treize enfants, Moolah a douze frères plus âgés. Sa mère est décédée d’un cancer lorsque Moolah était encore jeune. Son père l’emmena à des combats de catch pour la voir s’intéresser à quelque chose.

Elle a une enfant, Mary, qu’elle a eu alors que Moolah n’était âgée que de 14 ans. Son premier mari et père de l’enfant était Walter Carroll. Mary lutta un peu dans les années 60-70 sous le nom de Darling Pat Sherry. Moolah a aussi six petits-enfants.

En 2002, Moolah écrivit sa biographie « The Fabulous Moolah : First Goddess Of The Squared Circle ».

The Fabulous Moolah décéda le 2 Novembre 2007. Selon sa fille, la cause du décès serait une attaque cardiaque.

Trophés PWI :

Aucun

Wrestling Observer Newsletter :
Worst Match of the Year en 1984 (vs. Wendi Richter)

Intronisée au WWE Hall of Fame en 1995

Intronisée au Professional Wrestling Hall of Fame en 2003