GREG "THE HAMMER" VALENTINE

Nom Réel :
John Anthony Wisniski Jr.
Taille :
1,83M

John Anthony Wisniski Jr.

Date naissance :
20/10/1950
Poids :
110Kg
Origine : Tampa, Floride
Débuts Pro :
1970
Débuts
WWE :
1978
Prise de finition :
The Figure 4 Leglock
Gimmicks :
Baby Face Nelson, Johnny Fargo, Johnny Valentine, Jr., Greg Valentine, The Blue Knight, Anthony Premus
Titres WWE-WWF

WWF Intercontinental Championship 1 fois
WWF Tag-Team Championship 1 fois
Avec Brutus Beefcake

Titres autres promotions :


AWF Heavyweight Championship
AWF Tag-Team Championship
Avec Brutus Beefcake

AWA Midwest Tag-Team Championship 2 fois
Avec Jerry Miller

AWF Tag-Team Championship 1 fois
Avec Tommy Rich

BBOW Heavyweight Championship 1 fois

CGPW Heavyweight Championship 1 fois

IWCCW Heavyweight Championship 1 fois

IWA Heavyweight Championship 1 fois

NWA Toronto Canadian Heavyweight Championship 1 fois

NWA Mid-Atlantic Heavyweight Championship 2 fois
NWA Mid-Atlantic Tag-Team Championship 1 fois
Avec Ric Flair
NWA Mid-Atlantic Television Championship 2 fois
NWA Television Championship 2 fois
NWA United-States Heavyweight Championship 3 fois
NWA
Mid-Atlantic World Tag-Team Championship 4 fois
Avec Baron von Raschke (1), Ray Stevens (1) et Ric Flair (2)
WCW United-States Tag-Team Championship 1 fois
Avec Terry Taylor

NWA North American Heavyweight Championship 2 fois

NWA Americas Heavyweight Championship 2 fois
NWA "Beat the Champ" Television Championship 2 fois

NSWA Tag-Team Championship 1 fois
Avec The Honky Tonk Man

NWA North American Heavyweight Championship 1 fois

NWA Tri-State United-States Tag-Team Championship 2 fois
Avec Bill Watts (1) et Gorgeous George Jr. (1)

NWF World Tag-Team Championship 4 fois
Avec Don Fargo

Prime Tag-Team Championship 1 fois
Avec Jim Neidhart

Portland Pacific Northwest Heavyweight Championship 2 fois

PWF Heavyweight Championship 1 fois

PWO Tag-Team Championship 1 fois
Avec Jim Neidhart

PWR Heavyweight Championship 1 fois

NWA Western States Tag-Team Championship 1 fois
Avec Don Fargo

WCPW League Heavyweight Championship 1 fois

WWC Caribbean Heavyweight Championship 1 fois
WWC Universal Heavyweight Championship 1 fois

Retrouvez le reste des profils et plein d'autres choses sur :

(Dernière mise à jour : Mars 2019) - Reproduction interdite !

Vidéos :

 

Histoire :

Jonathan Anthony Wisniski (né le 20 septembre 1951) est un catcheur professionnel américain, plus connu sous le nom de Greg « The Hammer » Valentine. Il est le fils du catcheur Johnny Valentine.

Au cours de sa carrière, qui s'est étalée sur quatre décennies, Greg Valentine a détenu plus de 40 championnats, dont le titre NWA United-States Heavyweight Championship, le titre WWF Intercontinental Heavyweight Championship et le titre WWF World Tag-Team Championship. Ancien catcheur à la Mid-Atlantic Championship Wrestling, de la World Wrestling Federation et de la World Championship Wrestling, il a été intronisé dans le WWE Hall of Fame en 2004 et au Professional Wrestling Hall of Fame en 2016.

Jeunesse :

Né à Seattle, Washington, Jonathan Anthony Wisniski voyage à travers le Texas avec son père, Johnny Valentine, alors qu'il est adolescent. Pendant les vacances d'été, Jonathan Anthony décide de quitter le collège et de devenir catcheur. Son père a d'abord tenté de l’en dissuader, mais a finalement cédé à ses souhaits et l'a envoyé au Canada en 1970 pour s'entraîner sous le commandement de Stu Hart à Calgary.

Carrière de catcheur professionnel :

Début de carrière (1970 - 1976) :

Jonathan Anthony Wisniski a été entraîné au catch par Stu Hart et dispute son premier match en juillet 1970 contre Angelo « King Kong » Mosca (il perd en environ cinq minutes). Six mois plus tard, Jonathan Anthony Wisniski déménage à Detroit pour compléter sa formation sous l’entrainement du Sheik.

D'abord réticent à prendre le nom de ring de son père, Jonathan Anthony Wisniski catche en tant que Baby Face Nelson avant de devenir Johnny Fargo, une moitié des Fargo Brothers avec Don Fargo entre 1971 et 1974. Les Fargo Brothers ont d'abord combattu pour le compte de la National Wrestling Federation basée à Buffalo et Cleveland avant de rejoindre le Texas. Les Fargo Brothers se séparent en 1974 et Jonathan Anthony Wisniski se rend en Floride, où il commence à se produire sous le nom de Johnny Valentine Jr., espérant pouvoir se montrer à la hauteur de l'héritage de son père. Il change ensuite son nom de ring en Greg « The Hammer » Valentine et est présenté comme étant le frère de Johnny Valentine, et non son fils, par crainte que son aîné soit considéré comme trop vieux pour constituer une menace légitime. Greg Valentine reste en Floride pendant un an, tout en travaillant également à Los Angeles et au Japon avec Antonio Inoki en 1975 et au début de 1976.

Mid-Atlantic Championship Wrestling (1976 - 1978) :

En août 1976, Greg Valentine fait ses débuts pour la Mid-Atlantic Championship Wrestling de Jim Crockett Jr. et George Scott, une filiale de la National Wrestling Alliance basée dans les Carolines et Virginies. Greg Valentine est embauché pour remplacer son père, qui est contraint de prendre sa retraite après s'être cassé le dos dans un accident d'avion en 1975. Greg Valentine commence immédiatement à « Feuder » avec Johnny Weaver, qu'il envoi à la retraite avec une « Elbow Drop » de la 3ème corde. Cette prise de Greg Valentine est alors présentée comme un geste meurtrier, avec des cassettes de lui brisant des planches de bois avec son coude montrée au public avant ses débuts.

Greg Valentine forme ensuite une équipe Tag-Team avec Ric Flair, avec lequel il a remporté deux fois le titre NWA World Tag-Team et décroché le championnat NWA Mid-Atlantic Tag-Team (entre le 30 juin et le 22 août 1977). Ils ont vaincu pour la première fois Gene et Ole Anderson le 26 décembre 1976 (qui, neuf ans plus tard, deviendraient les « cousins » de Ric Flair) à Greensboro, blessant tellement Gene qu'il a dû être sortis en civière. Ils détiennent les titres jusqu’au 8 mai 1977, date à laquelle les Andersons les battent dans un « Steel Cage Match » dans l’ancien Charlotte Coliseum.

Ric Flair et Greg Valentine reprennent les titres contre les Andersons le 30 octobre 1977, laissant cette fois Ole incapable de partir de ses propres moyens. Les membres de l’équipe se séparent après que leurs ceintures leurs soient retirées en avril 1978 par Eddie Graham, président de la NWA, en raison de leur « conduite non professionnelle ». Ric Flair se tourne ensuite vers le championnat NWA World Heavyweight Championship, tandis que Greg Valentine décroche à nouveau les championnats NWA World Tag-Team avec Baron Von Raschke en 1978.

Au même moment, Greg Valentine « Feud » avec Chief Wahoo McDaniel pour le championnat NWA Mid-Atlantic Heavyweight. Chief Wahoo McDaniel coûte à Greg Valentine et à Ric Flair leurs premiers championnats Tag-Team (Chief Wahoo McDaniel, alors ennemi de Ric Flair, est l'arbitre spécial du « Steel Cage Match »); Greg Valentine est donc impatient de se venger. Le 11 juin 1977 à Raleigh, Greg bat Chief Wahoo McDaniel et lui fracture une jambe. Bien que les jambes de Chief Wahoo McDaniel soient trop épaisses pour que Greg Valentine puisse appliquer son « Figure Four Leglock », il réussi à lui casser la cheville en utilisant un « Leg/Ankle Suplex ».

Greg Valentine, « Heel », commence alors à porter un t-shirt avec le slogan « I broke Wahoo's leg » (J’ai cassé la jambe de Wahoo) à l'avant et « No More Wahoo » à l'arrière. Chief Wahoo McDaniel revient le 9 août 1977 et lui reprend le titre. Greg Valentine décroche le titre une fois de plus, battant à nouveau Chief Wahoo McDaniel le 10 septembre mais s'incline face à Ken Patera le 9 avril 1978.

World Wide Wrestling Federation (1978 - 1979) :

Greg Valentine commence à travailler occasionnellement pour la World Wide Wrestling Federation (WWWF), alors propriété de Vincent J. McMahon, en novembre 1978. Managé par The Grand Wizard, il reçoit la « Gimmick » d'un catcheur méthodique qui casse les jambes de tous ses adversaires, y compris de Chief Jay Strongbow. En février 1979, il catch contre le champion WWWF Heavyweight, Bob Backlund, dans un match nqui atteint le temps limite d'une heure au Madison Square Garden.

Mid-Atlantic Championship Wrestling (1979 - 1984) :

Greg Valentine retourne à la NWA à la fin de 1979 et demande à Ric Flair de réformer leur équipe. Ric Flair, alors « Face », décline l’offre. En 1980, Greg Valentine remporte une fois de plus le championnat NWA World Tag-Team Championship avec Ray Stevens. Quatre jours après leur victoire, le promoteur, David Crockett, annonce à Greg Valentine et à Ray Stevens qu'il possède un film qui prouve que ce n’est pas l’homme légal qui a été épinglé dans match, annulant la victoire. Lorsque Crockett menace d'envoyer le film à Bob Geigel (alors président de la NWA) qui va annuler leur victoire, Ray Stevens et Greg Valentine l’attaquent et découpent le film avec un couteau de poche, détruisant ainsi les preuves.

Greg Valentine affirme ensuite avoir « vu la lumière » et reforme son équipe avec Ric Flair, qui pense que Greg Valentine est désormais « Face ». Dans un match contre Jimmy Snuka et The Iron Sheik, Greg Valentine abandonne Ric Flair, le laissant en infériorité numérique. Ric Flair est battu, puis Greg Valentine lui casse la canne en noyer de Gene Anderson au-dessus de sa tête, lui cassant véritablement le nez et lui fendant les lèvres. Les 2 anciens partenaires ont commencé à « Feuder » pour le titre NWA United-States Heavyweight Championship de Ric Flair. Greg Valentine bat finalement Ric Flair pour le titre le 26 juillet dans la ville d'adoption de Flair, Charlotte. Greg posséde le titre jusqu'au 24 novembre, date à laquelle il est battu par Ric Flair. Ce dernier devient l'un des principaux adversaires de Greg Valentine sur le territoire du centre et du littoral atlantique.

Greg Valentine détient encore deux fois le championnat United-States, relençant sa « Feud » avec Chief Wahoo McDaniel en 1982 et le battant pour le titre le 4 novembre avec l'aide de son manager, Sir Oliver Humperdink. Roddy Piper commence à courrir après le titre et, après que Piper n’ait donné à Greg Valentine un gâteau avec un collier de chien à l'intérieur, les deux hommes ont eu une série de « Dog Collar Matches », notamment à Starrcade en 1983, où Piper a épinglé Greg Valentine dans un « No Title Match » après l'avoir fouetté à plusieurs reprises avec la chaîne en acier. La propension de Greg Valentine à se concentrer sur l'oreille de Piper, qui est blessée plus tôt dans sa carrière et qui saignr facilement, a intensifié la « Feud ». Piper finit par vaincre Greg Valentine le 16 avril 1983, mais ce dernier reprend le titre le 30 avril 1983 à Greensboro, Caroline du Nord. Après le match, où il retrouvr le titre United-States de Piper, Greg Valentine frappe ce dernier à l'oreille avec le titre United-States. Greg perd le titre contre Dick Slater le 14 décembre 1983, juste avant de les quitter pour rejoindre la World Wrestling Federation.

World Wrestling Federation (1981 - 1982) :

Greg Valentine retourne à la WWWF, maintenant connue sous le nom de World Wrestling Federation, pendant un an en 1981 et continue à tenter de décrocher des titres. Le 19 octobre 1981, il est battu par Bob Backlund, mais remet ensuite la ceinture à un l'arbitre hébété. Le titre est retiré et Backlund bat Greg Valentine proprement lors du match revanche du 23 novembre 1981. En janvier 1982, Greg Valentine rencontre Bob Backlund encore une fois, cette fois dans une cage en acier, pour le titre WWF Heavyweight Championship au Philadelphia Spectrum, dans un combat remporté par Backlund.

Il « Feud » également avec Pedro Morales pour le titre WWF Intercontinental Heavyweight Championship, qu'il « blesse » en lui portant une « Souplesse » sur le sol en béton de l'arène. Greg Valentine n'a pas non plus réussi à remporter ce titre et quitte la promotion au milieu de l'année 1982.

Champion Intercontinental (1984 - 1985) :

Greg Valentine retourne à la WWF en 1984, prédisant que le plan d'expansion nationale de Vince McMahon réussirait. Son premier manager est Captain Lou Albano puis il est ensuite managé par Jimmy Hart.

Le 24 septembre 1984 à London, Ontario, Greg Valentine bat Tito Santana pour le championnat WWF Intercontinental Heavyweight, en se concentrant sur le genou blessé de Santana tout au long du match. Au début, Santana pensr que le match est gagné, mais son tombé se termine par un compte de 2. Alors que Santana célèbre, Greg Valentine le surprend d’un « Roll Up » pour le tombé et le titre. Après la victoire, Greg Valentine place Santana dans un « Figure Four Leglock » pour le reblesser.

Pendant que Tito Santana est sur la touche pour subir une opération à la jambe, Greg Valentine « Feud » avec le Junkyard Dog, qu'il affrontr lors d'un match pour le titre WWF Intercontinental Heavyweight au tout premier PPV WrestleMania au Madison Square Garden. Greg Valentine bat Junkyard Dog après avoir utilisé les cordes, mais Tito Santana rejoint les abords du ring et informe l'arbitre de la tricherie pour faire reprendre le match. Greg Valentine quitte le ring, perdant le match par décompte mais sauvant son titre. Santana finit par guérir et combattre Greg Valentine lors de nombreux matches (après que Santana soit revenu sur le ring en battant The Executioner lors du tout premier match au PPV Wrestlemania).

Tito Santana remporte ensuite le titre le 6 juillet 1985 lors d'un « Steel Cage Match » à Baltimore, mettant ainsi fin au règne de Greg Valentine d’une période de 285 jours, soit la cinquième plus longue de l'histoire du titre Intercontinental. Greg Valentine, furieux de perdre la ceinture, l’a détruite dans la cage, obligeant ainsi la WWF à se procurer une nouvelle ceinture Intercontinental Heavyweight Championship (en réalité, cela est planifié à l’avance car la WWF disposait déjà d’un nouveau championnat Intercontinental Heavyweight plus moderne).

The Dream Team (1985 - 1987) :

Greg Valentine forme ensuite une équipe avec Brutus Beefcake, connue sous le nom de The Dream Team, managée par Luscious Johnny V. Initialement, l’équipe est managée par Jimmy Hart et Johnny V, mais la WWF retire Jimmy Hart du groupe pour qu’il gère la Hart Foundation (Bret « Hitman » Hart et Jim « The Anvil » Neidhart). Le 24 août 1985, au The Spectrum, à Philadelphie, la Dream Team bat The US Express (Barry Windham et Mike Rotundo) pour le titre WWF World Tag-Team quand Beefcake (en « kayfabe ») a frotté le cigare allumé de Johnny V dans les yeux de Windham, lui permettant ainsi de l’épingler.

Ils conserveront les titres jusqu'au 7 avril 1986, date à laquelle ils sont battus lors du PPV WWF WrestleMania II par The British Bulldogs (Davey Boy Smith et le Dynamite Kid). Lors du PPV WWF WrestleMania III, la Dream Team bat les Rougeau Brothers (Jacques et Raymond) suite à l’intervention de Johnny V et de Dino Bravo. Contrarié par un coup manqué de Brutus Beefcake au cours du match, Greg Valentine part avec Bravo et abandonne Beefcake, ce qui mène ce dernier à faire un « Face Turn » plus tard dans la nuit.

En remplaçant Brutus Beefcake par Dino Bravo, Greg Valentine forme The New Dream Team. Greg Valentine est mécontent de faire équipe avec Dino Bravo, avec qui il sent qu'il a peu de chimie. Après que le WWF lui ait demandé de « kidnapper » Matilda, la mascotte des British Bulldogs, Greg Valentine démissionne. Il est ramené peu de temps après, avec à nouveau Jimmy Hart en tant que nouveau manager (alors que l'angle « l’enlèvement » est réaffecté à The Islanders), mais le rôle de Greg Valentine est considérablement réduit entre 1987 et 1990.

« Feuds » avec Don Muraco et Ron Garvin (1988 - 1990) :

Greg Valentine participe au tournoi pour le titre WWF World Heavyweight Championship lors du PPV WWF WrestleMania IV, où il bat Ricky « The Dragon » Steamboat au premier tour avant de perdre contre « Macho Man » Randy Savage, vainqueur du tournoi, en ¼ de finales.

En 1988, Greg Valentine « Feud » avec « The Rock », Don Muraco, qui est passé « Face » un an plus tôt. La « Feud » débute lorsque Greg Valentine attaque méchamment le manager de Muraco, l'ancien champion de la WWF, Superstar Billy Graham. Ce dernier qui marche alors avec une canne, tente de s'interposer lorsque Greg Valentine a maintenu un « Figure Four Leglock » sur le « Jobber » Ricky Ataki, après avoir déjà remporté le match. Greg Valentine a ensuite appliqué un « Figure Four Leglock » sur Graham qui a une hanche en plastique.

La « Feud » est brusquement arrêtée lorsque Muraco est licencié par la WWF, malgré les demandes de Greg Valentine pour que Muraco ne soit pas congédié afin que la « Storyline » prometteuse puisse continuer. (Le magazine Kayfabe Inside Wrestling a publié un article sur la « Feud », affirmant que c’est Muraco, désireux de venger personnellement les blessures de Graham, qui a supplié le WWF de ne pas renvoyer Greg Valentine).

En avril 1989, Greg commence à « Feuder » avec « Rugged » Ronnie Garvin. Deux semaines après le PPV WWF WrestleMania V (où il s’associe avec le Honky Tonk Man de Jimmy Hart, pour perdre contre la Hart Foundation « babyface »), il bat Ronnie Garvin lors d’un « Retirement Match » dans l’émission WWF Superstars of Wrestling en inversant un petit paquet et en s’accrochant aux cordes. Ronnie Garvin devient arbitre jusqu'à ce que Greg Valentine et Jimmy Hart réussissent à le faire « renvoyer ». Garvin devient alors un annonceur de ring et commence à irriter Greg Valentine.

Lors du PPV WWF SummerSlam 1989, pour son match contre Hercules, Ronnie Garvin annonce que Greg Valentine est le « prétendu adversaire » d'Hercules et, à 249 livres, Ronnie Garvin trouve que c’est comme si Greg est « en surpoids de trente livres » lors qu’il annonce Greg dans le ring. Au cours de son introduction, Ronnie Garvin a également insulté Greg Valentine, ne sachant pas s’il « allait ou venait » et étant le seul catcheur que Garvin trouve qu’il a « deux pieds gauches » et qu’il est une « Demi Portion », « une mauvaise excuse pour un manager ». Après le match, Ronnie Garvin a ensuite annoncé qu’Hercules est le vainqueur alors que Greg Valentine a triché pour gagner, malgré que l'arbitre déclare Greg Valentine le vainqueur. Ce dernier a viré Ronnie Garvin du ring avant de poursuivre son combat contre Hercules pendant que Garvin remonte dans le ring et ne frappe Greg Valentine. Le Hammer et Jimmy Hart ont finalement demandé à ce que Ronnie Garvin soit réintégré afin de pouvoir se battre avec ce dernier dans le ring.

Pendant un certain temps, Greg Valentine porte un protège-tibia qu’il fait pivoter (donc qui lui recouvre son mollet et non son tibia) afin d’accroître la pression exercée par le « Figure Four Leglock ». Il qualifie le protège-tibia de « cœur brisé ». Greg Valentine attacher aussi (illégalement) le protège-tibia à son bras afin d'accentuer ses « Elbow Drops ». Au cours de la « Feud », Ronnie Garvin répliqur avec un protège-tibia qu’il pivotr et qu'il a surnommé « le Hammer Jammer ».

La « Feud » se termine par un « Submission Match » au PPV WWF Royal Rumble de 1990. Ronnie Garvin utilise le « Hammer Jammer » pendant le match, pour « contrer » le « Figure Four Leglock » de Greg Valentine quand ce dernier l'applique pendant le match (plutôt que de se tordre de douleur comme d'habitude pendant la prise, Garvin sourit et fait face à Greg Valentine). Jimmy Hart réussit à retirer le « Hammer Jammer » de la jambe de Garvin, après quoi Greg Valentine c’est systématiquement acharné sur la jambe de Garvin, mais perd finalement après que Garvin l'ait frappé avec le « Heartbreaker » et ait appliqué un « Sharpshooter », obligeant Greg Valentine à se soumettre.

Rhythm & Blues et départ (1990) :

Peu de temps après, Greg Valentine forme une équipe avec le Honky Tonk Man. Pendant environ huit mois, Greg Valentine résiste à teindre ses cheveux en noirs (une idée de Jesse « The Body » Ventura), mais cède finalement et l'équipe est devenue connue sous le nom de « Rhythm and Blues » et est managée par Jimmy Hart. Les Rhythm and Blues « Feudent » avec The Bushwhackers (Butch et Luke) et The Hart Foundation, mais sont éclipsés par la Legion Of Doom (Animal et Hawk) qui domine alors la division tag-team. Célèbre à l’époque des Rhythm and Blues, le commentateur de la WWF, Gorilla Monsoon, proclame à chaque fois que Greg Valentine prend le micro et chante (tout en essayant de jouer de la guitare) : « Si vous prenez le Hammer comme un bon chanteur, c’est comme si vous pendiez une personne innocente ».

À la mi-décembre 1990, son partenairev The Honkytonk Man quitte la World Wrestling Federation. Un « Angle » est enregistré le 28 décembre 1990 au Madison Square Garden où il est battu par Saba Simba après avoir été accidentellement frappé par la guitare de Jimmy Hart. Ensuite, il a presque attaqué son manager et commence à être applaudi par les fans. Le 7 janvier 1991, l'Angle est approfondi. Dans un match qui voit Davey Boy Smith battre Dino Bravo, Greg Valentine est de nouveau accidentellement frappé par le mégaphone de Jimmy Hart. Cette fois, Greg Valentine attaque Jimmy Hart et passe « Face ». Cependant, après cela, Greg Valentine quitte aussi la société. Honkytonk Man quittant aussi la WWF, ça annule la « Feud » prévue avec Greg Valentine.

Universal Wrestling Federation (1991) :

Herb Abrams a des plans agressifs pour son Universal Wrestling Federation, annonçant la signature de catcheurs renommés tels qu'Andre The Giant, Steve Williams, The Killer Bees et Bob Orton. A cette liste s’ajoute Greg Valentine, qui rejoint la société le 9 janvier 1991. Il y fait ses débuts ce soir-là lors d’un enregistrement télévisé à l’hôtel Penta à New York City, New York, ou il bat Sonny Blaze. Il bat ensuite Mike Durham lors de la même séance d'enregistrement et est interviewé par Lou Albano dans le segment « Captain Lou's Corner » à la télévision UWF.

Cependant, son séjour à l'UWF n'est techniquement que pour l'enregistrement de cette émission télévision. À l'instar d'Andre the Giant, Vince McMahon réagit à l'annonce d'Abram et rapatrit Greg Valentine vers la WWF. Dans une interview de 2000, Greg Valentine déclare qu'Abrams a exercé des représailles en retenant le paiement de ses apparitions à l'UWF.

World Wrestling Federation et départ (1991 - 1992) :

Greg Valentine fait son retour le 13 janvier 1991 à Albuquerque, Nouveau-Mexique, lors d’une tournée et bat Saba Simba (aka Tony Atlas). Le 19 janvier 1991, Greg Valentine participe au quatrième « Royal Rumble Match ». Il y reste 44 minutes. Il continue à affronter des adversaires « Faces » lors de son premier mois de retour. Dans l'édition de Wrestling Challenge du 17 février 1991, la WWF diffuse des images de l'incident survenu avec Jimmy Hart au Madison Square Garden à la fin de 1990.

Cela commence le processus télévisé de son « Face Turn ». Greg Valentine perd face à The Earthquake qui est managé par Jimmy Hart lors du PPV WWF WrestleMania VII et est vaincu à nouveau lors du PPV WWF SummerSlam 1991 par Irwin R. Schyster. Il participe au PPV WWF Royal Rumble de 1992 avec le championnat WWF vacant en jeu. Greg y attaque son ancien rival, Ric Flair, avant d'être éliminé par le Repo Man. Plus tard ce mois-ci, il termine sa carrière à la WWF en battant The Skinner lors d'un « House Show » le 25 janvier 1992 à Chicago, Illinois.

World Championship Wrestling (1992) :

Conscient de son statut en déclin, Greg Valentine quitte la WWF et signe avec la World Championship Wrestling (WCW) en 1992. Il fait ses débuts le 4 février 1992 lors d'une « House Show » à Norfolk, Virginie. Ce jour là, il fait équipe avec Terry Taylor et le duo bat Marcus Alexander Bagwell et Tom Zenk. Le 15 février 1992, il fait ses débuts à la télévision. Deux semaines plus tard, il fait de nouveau équipe avec Terry Taylor pour vaincre Ron Simmons (aka Faarooq) et Big Josh (aka Matthew Wade Osbourne, le premier Doink The Clown) pour remporter le titre WCW United-States Tag-Team Championship.

Tout au long du printemps, le duo défend avec succès les ceintures contre Tom Zenk et Buff Bagwell lors de divers shows. Le 17 mai 1992, lors du PPV WCW WrestleWar 92, ils perdent les titres face aux Freebirds. Lors du PPV WCW Beach Blast 92, Greg Valentine effectue le tombé sur Marcus Bagwell. En juillet 1992, il s'implique dans un « Angle » avec Dusty Rhodes et Dustin Rhodes où il affronte le duo père/fils à WCW Worldwide. Les deux Rhodes attaquent Greg Valentine, pour ensuite être attaqus par Dick Slater et The Barbarian.

Greg Valentine affronte Dustin Rhodes lors de plusieurs « House Shows » à l’été 1992 mais ne gagne pas. Dans cette série, Greg Valentine commence également à faire régulièrement équipe avec Dick Slater. Le duo catche contre les Freebirds ainsi que Barry Windham et Dustin Rhodes. Lors de l'édition du 20ème WCW Clash of Champions, Bobby Eaton et Arn Anderson battent Dick Slater et Greg Valentine dans un rare match Heel Vs. Heel.

En septembre 1992, Greg Valentine s'engage dans une « Feud » avec Van Hammer et en sort invaincu. À l’automne 1992, Greg continue à faire équipe avec Dick Slater dans des matches contre les Steiner Brothers. À la télévision, la chance de Greg Valentine continue de se dégrader. Lors de l'édition WCW Pro du 11 octobre 1992, il est battu par Shane Douglas. Le 19 octobre 1992, lors de l'enregistrement de WCW Saturday Night il arrive pour apprendre qu'il allait perdre Sting lors de l'enregistrement de cette nuit. De plus, il n'est pas programmé lors des événements à venir alors Greg Valentine a démissionné de la promotion.

World Wrestling Federation (1993, 1994) :

Il réapparaît à la WWF lors des Survivor Series 1993 sous le masque de The Blue Knight dans un « Survivor Series Elimination Match » aux côtés de Shawn Michaels (qui remplace Jerry « The King » Lawler) et ses trois « chevaliers » (Eux aussi masqués et qui incluent également Barry Horowitz dans le rôle de Red Knight et Jeff Gaylord dans celui du Black Knight=) contre la Hart Family (Bret, Owen, Bruce et Keith). Sous sa « Gimmick » de Greg Valentine, il revient au « Royal Rumble Match » de 1994 ou il reste pendant plus de vingt minutes avant d’être éliminé par Rick Martel. Cet été-là, Greg Valentine se bat trois fois lors d’une tournée de « House Shows » en juillet, face à Bob Backlund à chaque occasion.

World Championship Wrestling (1996 – 1998) :

Le 1er juillet 1996, Greg Valentine retourne à la WCW et affronte Randy Savage lors de l’émission WCW Monday Nitro à Landover, Maryland. Greg Valentine est principalement utilisé à la télévision, face à The Giant, les Harlem Heat et Lex Luger. L'année suivante, il est également utilisé avec parcimonie, de nouveau à la télévision, mais enregistre une fiche de 6-2, battant Mike Enos, Bobby Eaton et Billy Kidman. Greg Valentine catche quatre fois pour la promotion en 1998 pour un score de 3-1. Il termine son « Run » à la WCW avec une victoire sur Pat Tanaka le 17 février 1998.

Indépendant circuit (1994 - Aujourd’hui) :

Greg Valentine rejoint ensuite le circuit indépendant, le catch au Japon, avec l’International Championship Wrestling basée à Hamilton et avec l'American Wrestling Federation. À partir de l'été 1996, Greg Valentine fait plusieurs apparitions à la WCW pour les deux prochaines années. Il est prévu d’être utilisé pour les PPVs, mais il est rarement utilisé et est autorisé à continuer à catcher sur le circuit indépendant.

Le 10 octobre 1999, il apparaît dans la tristement célèbre PPV Heroes of Wrestling, ou il fait le tombé sur George « The Animal » Steele avec l'aide de Sherri Martel. Il catche lors de la tournée du Royaume-Uni en 2000 au cours de laquelle Yokozuna est décédé. Il a également été impliqué dans la très brève X Wrestling Federation en tant qu'investisseur et catcheur dans le ring. Dans les années 2000, il commence à réduire ses dates sur le circuit Indy afin de poursuivre une carrière dans l'immobilier.

Le 29 janvier 2005 lors du show WrestleReunion, Greg Valentine remporte une bataille royale de dix-sept participants pour devenir le champion IWA Heavyweight. Il perd ce titre contre Tito Santana lors du show WrestleReunion # 2 le 27 août 2005. Greg Valentine catch également pour plusieurs promotions indépendantes, y compris AWA Superstars of Wrestling, qui fait une tournée en Nouvelle-Angleterre. A l’AWA Superstars of Wrestling, Greg Valentine combat régulièrement contre Tony Atlas.

En mai 2007, Greg Valentine bat Quinson Valentino pour remporter le titre Canadian Grand-Prix Wrestling Championship à Morrisburg, Ontario, Canada. Le 24 août 2007, Greg Valentine retourne en Ontario pour défendre le championnat CGPW contre Koko B. Ware à Cornwall, après que ce dernier ait battu Greg Valentine lors d'un « Non Title Match » la nuit précédente à Ottawa, Canada. Greg Valentine réussi à vaincre Koko à Cornwall, bien que le titre soit rendu vacant pour cause d'inactivité.

À la fin de 2007, Greg Valentine fait une apparition à la JCW (Juggalo Championship Wrestling) pour réformer la Dream Team avec Brutus Beefcake dans un « 8 Tag-Team Elimination Match » pour les ceintures JCW Tag-Team vacantes. Iils sont la première équipe à être éliminée après un retournement d’un « Sunset Flip » légèrement « Botché » de Necro Butcher.

Le 29 janvier 2011, Greg Valentine est intronisé dans le "Hall of Fame" du Legends Pro Wrestling par Jack Blaze à Wheeling, Virginie occidentale, lors de leur événement annuel "LPW Over The Edge". Greg Valentine participe à deux matchs en 2018, tous deux matchs par équipe.

WWE (2004, 2005, 2008) :

Le 13 mars 2004, Greg Valentine est intronisé dans le WWE Hall of Fame par son ancien manager, Jimmy Hart. La nuit suivante, à WrestleMania XX au Madison Square Garden, Greg Valentine est applaudi lors de l’introduction de la classe de 2004. Peu de temps après son intronisation au WWE Hall of Fame, Greg Valentine a dédié la plaque qu'il a reçue à son défunt père en disant : « Celle-là est pour toi, Johnny Valentine ».

Le 3 octobre 2005, Greg Valentine fait une apparition lors du show WWE Homecoming. Le 23 octobre 2005, il est battu par Rob Conway (qui utilise alors une « Gimmick » similaire à celle de Randy Orton, « le tueur de légendes ») dans un épisode de WWE Heat après qu'Eugene soit intervenu en son nom, obligeant l’arbitre a attribuer la victoire par disqualification à Conway. Il est présent à la cérémonie de retraite de son ami de longue date, Ric Flair, lors de l'épisode de WWE Raw, le 31 mars 2008.

Vie personnelle :

Greg Valentin épouse Julie le 14 février 1995. Il a eu deux filles, Vanessa et Romaine, avec sa première épouse, qui est apparue à la télévision à la WWF en 1984 pour donner un coup de pouce à Greg Valentine, qui, selon lui, est le secret de son succès. Vanessa commence à s'entraîner avec les Hart Brothers à la fin des années 1990. Vanessa est décédée d'un cancer en 2015. Il est un « born again Christian » et parle parfois dans des lycées et des collèges avec Ted DiBiase Sr. Il fait également partie de l'organisation de catch chrétienne « World Impact Wrestling ». Il est le beau-frère du catcheur Brian Knobbs.

Médias :

Greg Valentine est apparu dans un épisode de Hogan Knows Best en tant qu'invité à la fête d’Hulk. Il a également partagé la vedette au « Insane Clown Posse Theatre » de la Fuse avec les membres des Insane Clown Posse, Violent J et Shaggy 2 Dope. Le casting est complété par Michelle "Sugar Slam" Rapp, Kevin Gill et Vampiro. Greg Valentine a joué un huissier qui a expulsé les invités du théâtre quand leur temps est écoulé.

Il apparaît comme un personnage jouable dans le jeu Legends of Wrestling. Legends of Wrestling II, Showdown : Legends of Wrestling et WWE Legends of WrestleMania. Il est également téléchargeable dans WWE 2K17 et figure dans WWE 2K18 aux côtés de Brutus Beefcake dans The Dream Team. Il apparaît également dans WWE 2K19.

En 2008, Greg Valentine partage la vedette avec George « The Animal » Steele dans un court métrage intitulé « Somethin Fishy », dans lequel les deux anciens catcheurs achètent un camp de pêche. Le film a servi de pilote à une série humoristique qui n’a pas été développée davantage.

En construction

Trophés PWI :

119ème place des 500 plus grands lutteurs durant le "PWI Years" en 2003
51ème place des 100 plus grandes équipes durant le "PWI Years" en 2003 (avec Ray Stevens)
94ème place des 100 plus grandes équipes durant le "PWI Years" en 2003 (avec Brutus Beefcake)


1ère place au PWI Most Hated Wrestler en 1983
2ème place au PWI Most Hated Wrestler en 1980
1ère place au PWI Most Hated Wrestler en 1979
1ère place au PWI Most Hated Wrestler en 1975

4ème place au PWI Tag-Team of the Year en 1977 (Valentine & Ric Flair)

2ème place au PWI Match of the Year en 1986 (The Dream Team vs. the British Bulldogs)
3ème place au PWI Match of the Year en 1992 (Royal Rumble)

369ème place au PWI Wrestler of the Year en 2000
288ème place au PWI Wrestler of the Year en 1999
270ème place au PWI Wrestler of the Year en 1998
256ème place au PWI Wrestler of the Year en 1997
173ème place au PWI Wrestler of the Year en 1996
85ème place au PWI Wrestler of the Year en 1995
121ème place au PWI Wrestler of the Year en 1994
74ème place au PWI Wrestler of the Year en 1993
49ème place au PWI Wrestler of the Year en 1992
53ème place au PWI Wrestler of the Year en 1991

Trophés Wrestling Observer :

Aucun

Cauliflower Alley Club :

Cauliflower Alley ClubMen's Wrestling Award en 2018

Autres :

Intronisé au Professional Wrestling Hall of Fame en 2016
Intronisé au NEWA Hall of Fame en 2013
Intronisé au LPW Hall of Fame en 2011
Intronisé au WWE Hall of Fame en 2004

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z