HARLEY RACE

Nom Réel :
Harley Leland Race
Taille :
1,85M

Harley Leland Race

Date naissance :
11/04/1943
Poids :
111Kg
Origine : Kansas City, Missouri
Débuts Pro :
1960
Débuts
WWE :
1986
Prise de finition :
The Bridging Cradle Suplex
Gimmicks :

Jack Long, Harley Race, "King" Harley Race, "Handsome" Harley Race

Titres WWE-WWF


King of the Ring 1986

Vainqueur du Sam Muchnick Memorial Tournament 1986

Titres autres promotions :


NWA United National Championship 1 fois
NWA World Heavyweight Championship 7 fois
PWF World Heavyweight Championship 1 fois

All Star Pro-Wrestling (New Zealand) NWA World Heavyweight Championship 1 fois

AWA World Tag-Team Championship 3 fois
Avec Larry Hennig (remplacé par Chris Markoff dans leur dernier règne)

NWA Central States Heavyweight Championship 9 fois
NWA Central States North American Tag-Team Championship 2 fois
Avec Baron von Raschke (1) et Roger Kirby (1)
NWA Central States World Heavyweight Championship 1 fois

NWA Florida Tag-Team Championship 3 fois
Avec Roger Kirby (2) et Bob Roop (1)
NWA Florida Southern Heavyweight Championship 1 fois
NWA Mid-Atlantic United States Heavyweight Championship 1 fois
NWA Florida World Heavyweight Championship 1 fois

NWA Mid-America Heavyweight Championship 2 fois

IW North American Heavyweight Championship 1 fois

NWA Georgia Heavyweight Championship 1 fois
NWA Macon Tag-Team Championship 1 fois
Avec Buddy Colt
NWA (Georgia) World Heavyweight Championship 1 fois

NWA (Maple Leaf Wrestling) World Heavyweight Championship 1 fois

Vainqueur du Los Angeles Battle Royal 1969

NWA Missouri Heavyweight Championship 7 fois
NWA World Heavyweight Championship 1 fois

Stampede North American Heavyweight Championship 1 fois

IWA World Tag-Team Championship 1 fois
Avec Larry Hennig (1er)

WWA World Heavyweight Championship 1 fois

WWC Caribbean Heavyweight Championship 1 fois

Retrouvez le reste des profils et plein d'autres choses sur :

(Dernière mise à jour : Mai 2018) - Reproduction interdite !

Vidéos :

 

Histoire :

Harley Leland Race est né le 11 avril 1943 est un ancien catcheur professionnel américain et actuel promoteur et entraîneur.

Pendant sa carrière de catcheur, Harley Race a travaillé pour toutes les grandes promotions de catch, dont la National Wrestling Alliance (NWA), l'American Wrestling Association (AWA), la World Wrestling Federation (WWF, maintenant WWE) et la World Championship Wrestling (WCW). Il a détenu les titres WWA World Heavyweight Championship une fois et le titre NWA World Heavyweight Championship à sept reprises Il a aussi été le premier champion NWA United-States Heavyweight Champion, qui est maintenant connu en tant que WWE United-States Championship.

En date de 2018, Harley Race est l'un des six hommes intronisés au WWE Hall Of Fame, au Professional Wrestling Hall of Fame et au Wrestling Observer Hall of Fame et est considéré par de nombreux catcheurs, promoteurs et fans parmi les meilleurs catcheurs professionnels de tous les temps. Il est très respecté pour sa ténacité et son dévouement pour le business.

Jeunesse :

Harley Race était un des premiers fans de catch professionnel, regardant les programmes télé du territoire à proximité de Chicago sur le DuMont Network. Après avoir eu le dessus sur la polio quand il était enfant, il commence à s'entraîner pour devenir catcheur professionnel sous l’entrainement des anciens champions du monde, Stanislaus et Wladek Zbyszko, qui exploitent une ferme dans son Missouri natal.

Alors qu'il est à l'école secondaire, une altercation avec un autre camarade de classe conduit le principal à donner un coup de genou à l’arrière de la tête d’Harley Race afin de les séparer. Furieux, Harley Race a frappé de principal ce qui a entraîné son expulsion. Déjà 6 pieds 1 pouce (1,85 m) et 225 lb (102 kg), Harley Race décide de faire ses débuts dans le catch professionnel. Harley Race devient alors le chauffer de Happy Humphrey qui était trop gros pour conduire à ce moment-là.

Carrière professionnelle de catch :

Début de carrière (1960 - 1965) :

Harley Race est recruté par le promoteur de catch de St. Joseph, Gust Karras, qui l’embauche pour faire des petits boulots pour sa promotion, y compris conduire le catcheur de 800 lb (360 kg) Happy Humphrey. Finalement, Harley Race commence à catcher sur certains de ses shows et certains des catcheurs vétérans de Karras contribuent à l'entraînement d’Harley Race. À l'âge de 18 ans, ce dernier déménage à Nashville et commence à catcher sous le nom de ring de Jack Long, formant une équipe Tag-Team avec son frère en « Storyline » John Long.

Le duo remporte rapidement le titre Southern Tag-Team Championship. Harley Race est considéré comme une star montante dans le business avec un avenir prometteur jusqu'à ce qu'un accident de voiture le mette hors d'état de nuire, sa jambe étant proche d'être amputée. Sa première femme enceinte, Vivian Louise Jones, est morte sur le coup; ils étaient mariés depuis un peu plus d'un mois. Quand Karras a entendu parler de l'état de santé de son employé, il s'est précipité à l'hôpital et a empêché l'amputation prévue, déclarant « il faudra me passer sur le corps ».

Grâce à ça, il a sauvé la jambe d’Harley Race. Bien qu'il se soit rétabli, les médecins ont dit à Harley Race qu'il ne marchera peut-être plus jamais et que sa carrière de catch était terminée. Intrépide, Harley Race a suivi une thérapie physique exténuante pendant plusieurs mois et s'est complètement rétablie. Harley Race a ensuite affronté Jack Pfefer et Tony Santos dans le territoire de Boston sous le nom de Great Mortimer en 1963.

Harley revient sur le ring en 1964, catchant pour le territoire des Funks à Amarillo, Texas. Cette fois-ci, il combat sous son nom d’Harley Race, après que son père lui ait dit qu'il ne devait pas travailler pour rendre célèbre un autre nom que le sien. Harley Race n'a plus jamais utilisé de nom de bague différent. À Amarillo, Harley Race rencontre le catcheur prometteur Larry Hennig (plus tard Larry « The Axe » Hennig et le père de « Mr. Perfect » Curt Hennig). Les deux forment une équipe Tag-Team et rejoignent l'American Wrestling Association (AWA).

American Wrestling Association (1965 - 1986, 1990) :

A l'AWA, Harley Race et Larry Hennig se font appeler « Handsome » Harley Harley Race (qui est en fait un surnom donné par les fans au Japon) et « Pretty Boy » Larry Hennig. Ils sont une équipe Tag-Team « Heel » avec comme penchant le fait d’enfreindre les règles pour gagner des matchs.

Ils deviennent rapidement les prétendants N°1 et, en janvier 1965, ils battent Dick The Bruiser et The Crusher pour capturer le titre AWA World Tag-Team. Harley Race et Larry Hennig continuent à « Feuder » avec le Bruiser et Crusher ainsi que d'autres équipes de haut niveau durant les prochaines années, remportant sur cette période trois titres de champion. Verne Gagne, en particulier, est un rival détesté de l'équipe et a recruté de nombreux partenaires différents pour tenter de vaincre Harley Race et Larry Hennig pendant leur « Run » à l’AWA.

En octobre 1967, Verne Gagne est crédité d’avoir « cassé » l'une des jambes de Larry Hennig, le mettant hors course un peu de temps. Harley Race (comme la « Storyline » le voulait) est autorisé à choisir un nouveau partenaire et à conserver le titre AWA World Tag-Team Championship. Le choix de Harley va sur Chris Markoff, mais le duo perd le championnat dès leur première défense de titre face à l'équipe de Pat O'Connor et Wilbur Snyder en novembre 1967.

Au cours des mois suivants, Harley Race fait équipe avec Hard Boiled Haggerty (Don Stansauk) qui, au fil des ans, a présenté à Verne Gagne certains de ses meilleurs matchs. Ensemble, Harley Race et Haggerty se battent souvent contre Verne Gagne et « Cowboy » Bill Watts. En mars 1968, après le retour de Larry Hennig sur le ring, lui et Harley Race sont de retour ensemble, bien que les deux hommes n'aient jamais repris le titre AWA World Tag-Team Championship. En dépit de son succès, Harley Race quitte l'AWA après plusieurs années au sommet de la division pour poursuivre une carrière en solo à la National Wrestling Alliance (NWA).

Harley Race retourne à l'AWA en 1984 pour catcher contre Curt Hennig. La confrontation est alimentée par Larry Hennig confrontant son ancien partenaire Tag-Team à la fin du match. Harley Race catche également contre Rick Martel, ancien champion AWA World Heavyweight, dans le cadre du show WrestleRock en avril 1986.

Vers la fin de sa carrière dans le ring, il revient à l'AWA, notamment pour défier Larry Zbyszko pour le titre AWA World Heavyweight Championship en 1990, qui est présenté comme le « Main Event » d'une émission AWA sur ESPN. Cependant, tous ces matches de 1990 se sont terminés juste par des apparitions spéciales et Harley Race n'a finalement pas signé avec la promotion.

National Wrestling Alliance (1970 - 1984) :

Harley Race passe de territoire en territoire au début des années 1970, renouvelant sa « Feud » avec Terry Funk à Amarillo, Texas et remporte un titre régional. Il est considéré comme un catcheur territorial talentueux, pas tout à fait prêt pour être sous le projecteur mondial, jusqu'en 1973. À Kansas City, il a très bien fait équipe avec Roger « Nature Boy » Kirby. En tant que catcheur solo, il a remporté le titre NWA Missouri Heavyweight Championship ainsi que la version Mid-Atlantic du titre NWA US Heavyweight Championship. Il a également commencé à faire beaucoup de voyages au Japon où il fait face à Giant Baba.

En 1973, Harley Race prend le surnom de « Mad Dog » et affronte le champion NWA World Heavyweight, Dory Funk Jr. à Kansas City. Harley Race sort de la bataille en tant que nouveau champion NWA World Heavyweight dans ce qui est perçu par les fans comme une surprise. Dans les coulisses, Funk s'est retiré pour perdre le titre face à Jack Brisco, citant des blessures dans un accident de camion; en vérité, le promoteur d'Amarillo, Dory Funk Sr., ne voulait pas que son fils perde le titre contre un autre « Babyface ».

Harley Race, un combattant « Street Fight » connu, est sous les ordres de la NWA pour ne pas laisser Terry Funk quitter le ring en tant que champion ce soir-là. La fin du combat est un « Work » avec Funk laissant perdre le titre dans une troisième manche comme prévu et le commentateur télé, Bill Kersten retirant le surnom de « Mad Dog » pendant le match.

La défense de championnat NWA World Heavyweight télévisée de ce premier règne se tient à Calgary contre Klondike Bill et est diffusée en tant que « Main Event » d'un épisode du programme éponyme de la promotion Stampede Wrestling (où Harley Race a défendu avec succès son titre). Ce match a refait surface au 21ème siècle dans le cadre de la Bibliothèque vidéo de la WWE. La plupart de ses matchs télévisés de cette époque sont des « Squash Matchs » tournés dans des studios de télévision. Bien qu’Harley Race n'ait détenu le titre NWA World Heavyweight que pendant quelques mois, il le perd à Jack Brisco à Houston, Texas, le 20 Juillet 1973, mais il devient une Superstar mondiale et un prétendant au titre de champion du monde.

Harley Race est déterminé à regagner le championnat NWA World Heavyweight, se déplaçant souvent entre les territoires et récoltant plusieurs titres régionaux, dont huit championnats Central States Heavyweight, sept championnats NWA Missouri Heavyweight, le NWA Georgia Heavyweight Championship, le Stampede North American Heavyweight Championship au Canada, les titres japonais NWA United National Heavyweight et PWF World Heavyweight Championships. Il devient le premier détenteur du titre Mid-Atlantic United-States Heavyweight Championship, toujours défendu aujourd'hui comme championnat WWE United-States. Ceci maintient Harley Race en compétition pour le titre NWA World Heavyweight Championship. Harley Race promet qu'il n'aura besoin que d'une chance contre le champion pour le récupérer.

Harley Race exauce finalement son vœu en 1977, face à son rival familier, Terry Funk, qui est devenu le champion depuis leurs rencontres précédentes, à Toronto. Harley Race remporte le titre par soumission avec un « Indian Death Lock », un mouvement de soumission rarement utilisé mais qui a mis une grande pression sur la jambe blessée de Terry Funk.

De nouveau champion NWA World Heavyweight, cette fois Harley Race établi sa domination en défendant le titre jusqu'à six fois par semaine et en le détenant pendant près de cinq ans (à l'exception des très courts règnes de Tommy Rich, Dusty Rhodes et Giant Baba). Harley Race « Feud » avec beaucoup de légendes de la NWA, y compris Dory Funk, Dusty Rhodes, Dick The Bruiser, Pat Patterson et Angelo Poffo (père de Macho Man Randy Savage).

En 1978, Harley a une série de matchs violents à travers le Midwest contre The Sheik, culminant avec un combat sanglant « 2x4 With A Nail In It Match » devant 12 313 personnes au Cobo Hall. La NWA, l’AWA et la WWF sont alors en bons termes ce qui a permis à Harley Race de s’engager dans « Title Vs. Title Matchs » avec les champions WWF Heavyweight Billy Graham et Bob Backlund, ainsi que le champion AWA World Heavyweight, Nick Bockwinkel.

Harley Race fait de nombreuses tournées dans tout le pays et dans le monde, notamment en Australie, en Nouvelle-Zélande, à Singapour et au Japon, où il est déjà connu lors de ses tournées avec Larry Hennig. Le 13 Octobre 1978, Harley Race porté un « Bodyslam » sur André The Giant.

Harley Race, après d'innombrables victoires sur Dusty Rhodes et d'autres grands catcheurs, perd le titre contre Dusty Rhodes en 1981. Ce dernier perd le titre à son tour face à la star montante, Ric Flair. Malgré ça, Harley Race parvient à vaincre Flair à St. Louis en 1983 pour son septième règne en tant que champion, battant le record précédemment détenu par Lou Thesz.

Ce qui a suivi est l'un des « Angles » classiques des années 1980, qui mène au tout premier show NWA Starrcade. Déterminé à ne plus perdre le titre, Harley Race offre une prime de 25 000 $ à quiconque pourra éliminer Flair de la NWA. Bob Orton Jr. et Dick Slater ont attaqués Ric Flair, lui infligeant ce qui semble être une blessure au cou mettant fin à sa carrière et recueillant la prime d’Harley Race après que Ric Flair n’annonce sa retraite.

La retraite de Flair est en fait une ruse, Flair retourne finalement à l'action, à la grande surprise d’Harley Race. Les officiels de la NWA mettent en place un match de championnat retour, intitulé « Starrcade : A Flare for the Gold ». Le match doit avoir lieu chez Ric Flair, à Greensboro, Caroline du Nord, ce qui rend Harley Race furieux. Harley Race perd le titre face à Ric Flair dans un « Steel Cage Match » sanglant et mémorable (avec Gene Kiniski comme arbitre spécial). Ric Flair saute sur Harley Race de la 3ème corde et l'épingle pour devenir champion.

Harley Race retrouve le titre NWA World Heavyweight Championship pour un court règne de deux jours en Nouvelle-Zélande en 1984 (ce changement de titre est brièvement reconnu par la World Championship Wrestling (WCW), mais il n'est actuellement pas reconnu par la NWA ni la WWE). Mais sa défaite contre Ric Flair à Starrcade est largement considérée comme le passage de flambeau d’Harley Race à Ric Flair. Ce dernier crédite Harley Race pour lui avoir enflammé sa carrière. Plus tard, Harley Race quitte la NWA parce que le président de cette dernière, Sam Mushnick, « perd ses capacités ».

World Wrestling Federation (1986 - 1989) :

En Mai 1986, Harley Race entre à la WWF et est managé par son ami de longue date, Bobby « The Brain » Heenan. Il blanchit ses cheveux blonds et se présente comme « Handsome » Harley Race. A une époque où la WWF ne reconnait pas l'existence d'autres promotions et les réalisations extérieures d'un catcheur, les officiels de la WWF trouvent une solution pour reconnaître son pedigree dans le catch en lui faisant gagner le tournoi King of the Ring.

Après cela, il se qualifie « King » Harley Race et arrive sur le ring avec une couronne royale et une cape, sous la musique connue comme « Les Grandes Portes de Kiev » de Modeste Moussorgski. Après qu’il ne gagne un match, Harley fait de son adversaire vaincu doit « s'incliner et s'agenouiller » devant lui. Habituellement, Bobby Heenan aide l'adversaire vaincu à « s'incliner et à s'agenouiller » en attrapant leurs cheveux et en les forçant à s'incliner King Harley Race.

Harley Race à une « Feud » notable avec le Junkyard Dog, culminant dans un match à WrestleMania III au Pontiac Silverdome, dans lequel Harley Race bat proprement The Junkyard Dog après une « Belly-To-Belly Suplex ». Selon les stipulations du match, le JYD doit s'incliner devant Harley Race, mais après s’être incliné et qu’Harley Race se lève, JYD attrape la chaise sur laquelle il était assis et attaque Harley Race avant de partir avec la cape du Roi pour une « Standing Ovation ».

Harley Race passe l’année 1987 dans une « Feud » avec Hulk Hogan et Jim Duggan, qui lors d'une confrontation télévisée a pris la couronne et la robe d’Harley Race. Bien que ce dernier a ensuite attaqué Duggan, puis a repris son bien. Cette « Feud » avec Duggan s’est soulignée par une bagarre prolongée aux Slammy Awards 1987.

Au début de 1988, Harley Race est victime d’une blessure abdominale dans un match contre Hogan alors qu’il essai de frapper Hogan, sur une table en ringside, avec un « Swandive Headbutt ». Hogan s’est dégagé et Harley Race a touché la table vers l'intérieur. Le rebord métallique s’est trouvé un chemin jusqu'à l'abdomen d’Harley Race, lui causant une hernie. Suite à cet incident et pendant son rétablissement, la WWF lancée un « Angle » où ils ont reconnu sa blessure et ou son manager, Bobby Heenan, a promis de couronner un nouveau « King Of The Ring ». Harley Race quitte la WWF au début de l’année 1989, après un bref retour d'une chirurgie herniaire et une tentative de retrouver sa couronne contre nouveau King, Haku, au PPV WWF Royal Rumble.

L’après WWF et projets divers (1989 - 1991) :

Après avoir quitté la WWF, Harley continue à catcher jusqu'au printemps 1991, notamment pour la World Wrestling Council (WWC) au Porto Rico, la Stampede Wrestling de Calgary, Alberta, Canada ainsi que pour la NWA et l'AWA. Pendant cette période, Harley Race reçoit un dernier « Title Shot » à un titre mondial reconnu lorsqu'il affronte Larry Zbyszko, champion AWA, lors du dernier enregistrement télé de l'AWA en Août 1990. Le match s'est soldé par un double décompte.

World Championship Wrestling (1990 - 1995, 1999) :

Harley Race fait son retour à la World Championship Wrestling lors du PPV WCW The Great American Bash, le 7 Juillet 1990, quand il bat l'ancien champion NWA World Heavweight, Tommy Rich. Il commence à faire des apparitions lors des « House Shows » et remplace immédiatement Ric Flair dans plusieurs matchs par équipe, s’associant avec Barry Windham contre Lex Luger et Sting. Harley Race continue un programme avec Tommy Rich jusqu'à la fin de l'été, en plus de faire face à Brian Pillman et Wendell Cooley.

En Septembre 1990, il reçoit plusieurs « Title Shot » au titre United-States Heavyweight contre le champion d'alors, Lex Luger. En Octobre 1990, Harley Race reprend sa « Feud » avec The Junkyard Dog durant deux matches en « House Shows » de la WCW puis termine l'année face à Michael Wallstreet (aka Irwin R. Schyster/Mike Rotunda). Lors d'un « House Show » à St. Joseph, Missouri, le 7 décembre 1990, il subit une blessure à l'épaule et prend finalement sa retraite de la compétition active.

Harley Race fait sa première apparition six mois plus tard en tant qu'arbitre invité lors d'un « House Show » le 14 juin 1991 à St. Louis, Missouri. Un an après avoir fait son retour au PPV The Great American Bash en 1990, Harley Race retourne au The Great American Bash en 1991 pour devenir le conseiller/manager de Lex Luger. Il excelle en tant que manager comme il l'a fait en tant que catcheur, il mène immédiatement Luger au titre WCW World Heavyweight Championship. Il manage Luger tout au long de sa course au titre, ainsi que l'acquisition du contrat pour M. Hughes d'Alexandra York.

En 1992, Harley Race commence à ajouter d'autres catcheurs à une « Faction » qui comprendra Big Van Vader, Super Invader et Vinnie Vegas (aka Kevin Nash). Cette « Faction » est de courte durée et après que Vader ne batte Sting pour le championnat WCW World Heavyweight Championship le 12 juillet 1992, il devient l’occupation principale d’Harley Race.

Pendant qu’il manage Vader, Harley Race se retrouve dans une controverse raciale quand Vader « Feud » avec le catcheur de la WCW Ron Simmons (aka Faarooq) lors d'une promo ou il dit « Quand j'étais champion du monde, j'avais un garçon comme toi pour porter mes valises ! ». Cela faisait en fait partie de la stratégie de « booking » du dirigeant de la WCW de l'époque, Bill Watts, pour construire du support pour Ron Simmons, qu'il va finalement devenir champion. Le vétéran rusé est populaire parmi les jeunes talents de la WCW et développe des amitiés étroites avec Mick Foley et Steve Austin, entre autres.

Le 9 Juin 1993, lors d'un enregistrement télévisé à Lake Charles, Louisiane, Harley Race commence à manager The Colossal Kongs et, le 7 Juillet 1993, lors des enregistrements de WCW WorldWide à Orlando, Floride, Yoshi Kwan se joint sa « Faction ».

Après avoir perdu le titre à Starrcade en décembre 1993, Big Van Vader devient rapidement l'unique membre de la « Faction » d’Harley Race. Ce dernier continu à manager Vader au cours des mois suivants contre Ric Flair et, le 22 Mai 1994, il est intronisé au WCW Hall Of Fame lors du PPV Slamboree 1994. Harley Race continue à apparaître aux côtés de Vader jusqu'à la fin de l'année.

Alors que sa carrière de catcheur avait failli s’arrêter à la suite d'un accident de voiture, un autre accident de voiture en janvier 1995 oblige Harley Race à se retirer complètement du catch. Harley Race a besoin d'une opération de remplacement de la hanche qui, avec les blessures accumulées après des années sur le ring, l'empêche même d'être manager.

Il fait quelques apparitions indépendantes contre un autre Nature Boy, Ric Flair, mais son incapacité à travailler est tout simplement trop grande. Il fera un dernier retour à la télévision de la WCW en octobre 1999 en tant que « Ring Announcer » pour le match hommage à Owen Hart de Bret Hart contre Chris Benoit dans sa ville natale de Kansas City.

Fin de carrière :

Harley Race retourne à la télévision avec la WWE en 2004 peu après avoir été intronisé au WWE Hall of Fame. Lors d’un épisode de Raw, Randy Orton confronte Harley Race et lui crache au visage, pour aller avec le personnage de « Legend Killer » d'Orton. Harley Race revient à nouveau pour l'épisode WWE Raw Homecoming en Octobre 2005, marquant le retour de l'émission sur l’USA Network. Harley Race, avec les autres légendes qui sont dans le ring, donne une leçon de respect à Rob Conway.

En 2004, Harley Race est recruté pour faire partie de la Total Nonstop Action Wrestling et devenir membre de leur comité du championnat NWA. Bien qu'étant une figure d'autorité en tant que membre du comité, il n'a jamais pris de décision officielle et n'a fait que quelques apparitions à l'écran pour l'entreprise. En 2006, il apparaît sur un show Scott D`Amore à Hamilton, Ontario, Canada.

Lors de la cérémonie WWE Hall of Fame 2007, le 31 mars 2007, Harley Race et Dusty Rhodes sont « intronisés » dans les Four Horsemen par Ric Flair et Arn Anderson. Dans l'épisode de Monday Night Raw du 8 août 2008, Harley Race s'est assis au premier rang et est reconnue par les commentateurs Michael Cole et Jerry « The King » Lawler. Avant le show, Harley Race a accompagné le champion GHC Heavyweight, Takeshi Morishima, sur le ring pour un « Dark Match » contre Charlie Haas.

Harley Race fait également une apparition au pay-per-view TNA Lockdown de Total Nonstop Action Wrestling en 2007 en tant que gatekeeper invité spécial pour le « Main Event ». Harley Race fait une apparition spéciale lors du show de la Ring of Honor, Glory by Honor VI : Night 2 au Manhattan Center le 3 novembre 2007 à New York.

Le 4 Janvier 2014, Harley Race participe au Wrestle Kingdom 8 de la New Japan Pro Wrestling au Tokyo Dome, quand il prend part à la présentation du titre avant le match du championnat NWA World Heavyweight et frappe Bruce Tharpe, le manager du champion défendant, Rob Conway.

Vie personnelle :

Harley Race est né des métayers, George et Mary Harley Race en 1943.

Il s'est marié trois fois. Harley Race a épousé sa première femme, Vivian Jones, en 1960. Cette dernière est morte cinq semaines après leur mariage dans le même accident de voiture dans lequel Harley Race a failli perdre une jambe. Sa deuxième épouse, qu’Harley Race a refusé de mentionner nommément dans son livre « King of the Ring » en 2004, a divorcée après quelques années de mariage en 1990.

Ensemble, ils ont un fils, Justin Harley Race, qui est lutteur amateur mais sans devenir professionnel. Sa troisième femme Beverley, également connue sous le nom de B.J. était vice-président de la Banque de Commerce de Kansas City quand ils se sont mariés à la fin de 1995 après l'accident de voiture qui a mis fin à la carrière d’Harley Race plus tôt cette année. Elle voyage souvent avec Harley Race jusqu'à sa mort suite à une pneumonie. Harley Race a cinq petits-enfants.

Harley Race continue à diriger World League Wrestling (WLW) et son camp d’entrainement de catch à Eldon, Missouri. Plus tard, il déménage ses entreprises à Troy qui est à proximité. Beaucoup de ses stagiaires ont été envoyés à la promotion NOAH au Japon pour un entrainement supplémentaire.

Au fil des années, il a dû subir une intervention chirurgicale au cou, des remplacements de la hanche et des arthroplasties du genou. Il a eu cinq vertèbres dans le dos fusionnées en raison des années passées à prendre des « bumps ». En mai 2017, il s'est cassé les deux jambes lors d'une chute à son domicile, une des jambes à plusieurs endroits. Il a eu besoin de quatre transfusions sanguines pendant l'opération. En décembre 2017, Harley Race continue de promouvoir la WLW alors qu'il poursuit sa cure de désintoxication.

Autres médias :

Harley Race participe à la spéciale NBC 1999, Exposed ! Les plus grands secrets de Pro Wrestling. Son visage y est couvert pour dissimuler son identité alors qu'il brise le « Kayfabe » et discute du fonctionnement interne de l'entreprise. L'autobiographie d’Harley, « King of the Ring : la Harley Harley Race Story » (ISBN 1-58261-818-6), est sortie le 19 Novembre 2004. Avec Ricky Steamboat et Les Thatcher, Harley Race est l'auteur de « The Professional Wrestler's Workout and Instructional Guide ».

Harley Race se présente comme le « Ring Announcer » pour un match Tag-Team impliquant Mil Mascaras et El Hijo del Santo dans le film de 2007, « Mil Mascaras Vs. The Aztec Mummy ».

Trophés PWI :

8ème place des 500 plus grands lutteurs durant le "PWI Years" en 2003.

4ème place au PWI Wrestler of the Year en 1977
4ème place au PWI Wrestler of the Year en 1978
1ère place au PWI Wrestler of the Year en 1979
2ème place au PWI Wrestler of the Year en 1980
1ère place au PWI Wrestler of the Year en 1983

1ère place au PWI
Match of the Year en 1973 (Race vs. Dory Funk Jr le 24 Mai)
1
ère place au PWI Match of the Year en 1979 (Race vs. Dusty Rhodes le 21 Août)
1
ère place au PWI Match of the Year en 1983 (Race vs. Ric Flair le 10 Juin)

2ème place au PWI Manager of the Year en 1991
3ème place au PWI Manager of the Year en 1992
2ème place au PWI Manager of the Year en 1993

1ère place au PWI Stanley Weston Award en 2006

198ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1991

Wrestling Observer Newsletter Awards :

1ère place au Wrestler Of The Year en 1981
1ère place au Wrestler Of The Year en 1980

1ère place au Match Of The Year en 1983 (Ric Flair vs. Harley Race : Steel Cage Match - Starrcade)

Intronisé au Wrestling Observer Hall of Fame en 1996

Cauliflower Alley Club :

Iron Mike Mazurki Award en 2006

Autres :

Intronisé au WWE Hall of Fame en 2004

Intronisé au WCW Hall of Fame en 1994

Iron Mike Mazurki Award en 2006

Intronisé au NWA Hall of Fame en 2005

Intronisé au Professional Wrestling Hall of Fame and Museum en 2004

Intronisé au Professional Wrestling Hall of Fame and Museum en 2017 (pour son équipe avec Larry "The Axe" Hennig)

Intronisé au Stampede Wrestling Hall of Fame

Intronisé au St. Louis Wrestling Hall of Fame en 2007

Intronisé au Missouri Sports Hall of Fame en 2013

Tokyo Sports : Match of the Year 1978 (Vs. Jumbo Tsuruta le 20 Janvier 1978)

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z