JACQUES ROUGEAU

Nom Réel :
Jacques Rougeau Jr.
Taille :
1,85M

Jacques Rougeau Jr.

Date naissance :
13/06/1960
Poids :
109Kg
Origine : Montreal, Quebec, Canada
Débuts Pro :
1977
Débuts
WWE :
1986
Prise de finition :
The Carotid Control Technique
Gimmicks :

Jacques Rougeau Jr., Jerry Roberts, Jacques Rougeau, Jacques, The Mountie, Quebecer Jacques

Titres WWE-WWF

Intercontinental Champion (1),
World Tag-Team Champion (3)

Titres autres promotions :


NWA Central States Tag-Team Championship 1 fois
Avec Bruce Reed

Canadian International Tag-Team Championship 4 fois
Avec Raymond Rougeau

AWA Southern Heavyweight Championship 2 fois
NWA Mid-America Heavyweight Championship 2 fois

NWA Alabama Heavyweight Championship 1 fois
NWA Northern Southeastern Heavyweight Championship 1 fois

Retrouvez le reste des profils et plein d'autres choses sur :

(Dernière mise à jour : Janvier 2011) - Reproduction interdite !

Histoire :

Jacques Rougeau Jr. et un catcheur Québécois né le 13 Juin 1960 de Saint-Sulpice, Québec, Canada. Il est mieux connu pour ses apparitions dans les années 1980-1990 à la World Wrestling Federation sous son propre nom ainsi que dans son personnage du The Mountie.

Jacques Rougeau a détenu 15 championnats durant sa carrière. Parmi les plus prestigieux, il a détenu une fois le titre WWF Intercontinental et 3 fois les ceintures WWF World Tag-Team (avec Carl Ouellet).

Carrière

La famille Rougeau, dans son ensemble, a été très impliquée dans le monde du catch professionnel. En effet, Jacques est le jeune frère de Raymond Rougeau, fils de Jacques Rougeau Sr. et neveux de Jean "Johnny" Rougeau. Chacun d’entres-eux a été catcheur professionnel ou promoteurs de matches de catch. La sœur de Jacques, Johanne à aussi fait la promotion de matches de catch à Montréal et leur frère, Armand, a lutté dans de petites promotions.

Jacques Rougeau a débuté sa carrière en 1977, travaillant pour le compte de la célèbre Stampede Wrestling de Stu Hart, située à Calgary, Alberta, Canada.

C’est dans les années 80 qu’il a commencé à catcher aux Etats-Unis ou il a rencontré du succès dans les états d’Alabama et du Tennessee. En Alabama, Jacques partagera le titre Southeastern avec un autre Québécois, Jos LeDuc. Dans le Tennessee, Jacques Rougeau aura une « Feud » majeure avec Terry Taylor.

Il luttera en équipe sur le territoire de Montréal ou les Rougeaus devenaient extrêmement populaires du fait d’être les fils de Jacques Rougeau Sr. Les Rougeau Brothers « Feudent » régulièrement avec les Garvin Brothers, Jimmy et Ron.

C’est vers 1985 et son frère Raymond et lui ont signé un contrat avec la World Wrestling Federation.

World Wrestling Federation (1985 - 1994)

The Rougeau Brothers (1985 - 1990)

Dès leur arrivée à l’été 1985, les Rougeau Brothers luttent essentiellement pour la tournée Canadienne de la WWF. Le 26 Août 1985, lors d’un show WWF à Montréal, The Rougeau Brothers battent Jimmy et Ron Garvin. Le 23 Septembre 1985 toujours à la WWF à Montréal, The Rougeau Brothers battent Iron Mike Sharpe et René Goulet.

En Février 1986, les Rougeau Brothers voyagent en direction de l’Australie pour une tournée internationale avec la WWF. Le 28 Février 1986 pour un show WWF in Sydney, Australia, The Rougeaus battent The Moondogs.

Le 23 Mars 1986, pour les enregistrements TV de la WWF à Toronto, The Rougeau Brothers battent The Moondogs. 2 jours plus tard à Montréal, The Rougeau Brothers battent The Hart Foundation.

Le 15 Juin 1986, pour un show WWF à Montréal, The Rougeau Brothers battent Nikolai Volkoff et Iron Sheik dans un « Texas Tornado Match ».

Le 6 Août 1986, les Rougeau Brothers étaient les invités de Vince McMahon à son « Tuesday Night Titans show ».

Le 18 Août 1986, pour un show WWF à Montréal, The Rougeau Brothers battent Jimmy Jack et Dory Funk Jr. 3 jours plus tard à Ottawa, The Rougeau Brothers battent Terry et Dory Funk Jr.

Le 28 Août 1986, lors du WWE, The Big Event, The Rougeau Brothers battent The Dream Team (Greg Valentine et Brutus Beefcake). Raymond qui n’était pas l’homme légal sur le ring, faisait le tombé sur Valentine alors que ce dernier tentait d’appliquer un « Figure Four » sur Jacques. Ce match sera plus tard diffusé lors de l’émission WWF Prime Time Wrestling le 16 Septembre 1986.

Le 6 Octobre 1986, lors d’un show WWF, The Rougeau Brothers battent Steve Regal (aka William Regal) et Jimmy Jack Funk. Le 21 Octobre 1986, pour un show WWF à Montréal, The Dream Team et Pat Patterson battaient The Rougeaus (Raymond, Jacques Jr., Jacques Sr.).

En Novembre 1986, Jacques Rougeau avait une blessure mineur qui obligeait Raymond à faire équipe avec des remplaçants. Le 19 Novembre 1986, The Rougeaus et Billy Jack Haynes battent The Dream Team et Dino Bravo.

1987 :

Le 27 Janvier 1987, The Rougeaus et Hillbilly Jim battent The Dream Team et Johnny Valiant. Le 2 Mars 1987, ils échouent dans un match pour les ceintures WWF Tag-Team face aux champions, The Hart Foundation.

Le 29 Mars 1987, ils participent à leur premier PPV à la WWE lors du légendaire Wrestlemania III. Ce soir là, ils perdent malheureusement face à la Dream Team de Greg Valentine et Brutus Beefcake.

Le 6 Avril 1987 lors d’une émission télé de la WWF, The Rougeau Brothers battent les champions WWF World Tag-Team, la Hart Foundation dans un « Non Title Match ». La semaine suivante, toujours lors d’une émission télé de la WWF, la Hart Foundation prend sa revanche grâce à l’aide de Danny Davis.

En Mai 1987, The Rougeau Brothers affrontaient régulièrement Greg Valentine, Dino Bravo et Johnny V dans les « House Shows ».

Le 2 Juin 1987, lors d’enregistrements télé de la WWF, The Rougeaus et Brutus Beefcake battent Johnny K-9, Jimmy Jack Funk et Mike Sharpe. 3 jours plus tard, les Rougeaus et Brutus Beefcake battent Greg Valentine, Dino Bravo et Johnny V.

Le 23 Juin 1987, lors d’enregistrements télé de la WWF, The Rougeaus et Brutus Beefcake battent Greg Valentine, Dino Bravo et Johnny V.

Le 10 Août 1987, lors d’un show WWF à Montréal, les Rougeaus battent les champions WWF World Tag-Team, The Hart Foundation pour remporter els ceintures. Malheureusement pour Jacques et Raymond, la décision était retournée et ce changement de titre ne fût jamais reconnu. La décision fût retournée car ils avaient illégalement utilisé le mégaphone de Jimmy Hart comme arme.

Le 16 Septembre 1987, lors d’enregistrements télé de la WWF, The Rougeaus et Jim Duggan battent The Hart Foundation et Danny Davis par disqualification.

Le 26 Novembre 1987, lors du PPV WWF Survivor Series, les Rougeaus participaient à un « 20-Men Tag-Team Survivor Series Match ». Ce combat comprenait les champions WWF Tag-Team, Strike Force (Tito Santana et Rick Martel), The Young Stallions (Paul Roma et Jim Powers), The Fabulous Rougeaus (Jacques et Raymond), The Killer Bees (Jim Brunzell et Brian Blair) et British Bulldogs (Davey Boy Smith et Dynamite Kid) contre The Hart Foundation (Bret Hart et Jim Neidhart), The Islanders (Haku et Tama), Demolition (Ax et Smash), The Bolsheviks (Nikolai Volkoff et Boris Zhukov) et enfin The New Dream Team (Greg Valentine et Dino Bravo). Malheureusement encore, les Rougeaus étaient la seconde équipe éliminée quand Jacques manquait un « Diving Crossbody » sur Ax qui le couvrait.

1988 :

Le 10 Janvier 1988, lors d’un show WWF à Toronto, The Conquistadors battent Jacques et Raymond Rougeau. 2 semaines plus tard, à Halifax, ces derniers prennent leur revanche face aux Conquistadors.

Le 22 Février 1988, lors d’un show WWF à MSG, The Rougeau Brothers battent Harley Race et Mike Sharpe (remplaçant d’Hercules).

Le 27 Mars 1988, lors du PPV Wrestlemania IV, les frères Rougeau participent à un « 20-Man Battle Royal ». Les participants étaient Bad News Brown, The Bolsheviks (Nikolai Volkoff et Boris Zhukov), The Hart Foundation (Bret Hart et Jim Neidhart), The Killer Bees (B. Brian Blair et Jim Brunzell), Danny Davis, George Steele, Harley Race, Hillbilly Jim, The Rougeau Brothers (Jacques et Raymond), The Young Stallions (Paul Roma et Jim Powers), Junkyard Dog, Ken Patera, Ron Bass, Sam Houston et Sika. Après 14 éliminations, les six derniers participants étaient Bad News Brown, Bret Hart, Paul Roma, Harley Race, Jacques Rougeau et Junk Yard Dog. Harley Race portait alors un « Back Body Drop » sur Rougeau pour le passer par-dessus la 3ème corde et l’éliminer… Bad News Brown remportera la « Bataille Royale ».

Le 10 Mai 1988, lors d’enregistrements télé de la WWF, The Rougeaus et Sam Houston battent Danny Davis, Chris Curtis et Keith Van Zandt. Après ce match, les Rougeau Brothers devenaient « Heels » et débutent une « Feud » avec les Killer Bees. C’était durant cette période que la Hart Foundation devenait quand à elle « Babyface » et se débarrassait de Jimmy Hart comme leur manager. Jimmy devenait alors le manager des Rougeaus afin de solidifier leur « Heel Turn ». Ce changement de comportement avait aussi été fait car les Rougeau Brothers n’étaient pas assez « Over » avec les fans et Vince McMahon pensait qu’ils seraient plus percutant en tant que « Heels ».

Le 1er Juillet 1988, les champions WWF World Tag-Team, les Demolition battent The Fabulous Rougeau Brothers pour conserver les ceintures.

Le 25 Juillet 1988, lors d’un show WWF au Madison Square Garden, les Fabulous Rougeau Brothers battent The Rockers (Shawn Michaels et Marty Jannetty). Le 31 Juillet 1988, lors du show WrestleFest, The Fabulous Rougeau Brothers battent The Killer Bees.

Le 24 Août 1988, lors d’enregistrements télé de la WWF, The Fabulous Rougeau Brothers étaient les invités du Brother Love Show.

Le 28 Août 1988, lors du PPV WWF SummerSlam, The Rougeau Brothers affrontaient les British Bulldogs dans un match qui atteignait les 20 minutes de temps limite !

Le 5 Octobre 1988, lors d’enregistrements télé de la WWF, The Rockers battent The Rougeaus par disqualification quand Jimmy Hart utilisait son Mégaphone comme une arme !

A l’automne 1988, ils commençaient à « Feuder » avec la Hart Foundation jusque vers le début de l’année 1989 dans une « Storyline » ou Jimmy Hart avait toujours la Hart Foundation sous contrat et ou il donnait régulièrement son pourcentage de la Foundation aux Rougeaus comme bonus.

A partir de ce moment là, les Rougeaus devenaient des « All American Boys », souriant bêtement et agitant des petits drapeaux Américains en prétendant être pro-Américains. Ils se donnaient comme « prochainement déménagés à Memphis, Tennessee » en utilisant le thème d’intro des « All-American Boys ». La partie francophone de du thème d’entrée confirmait qu’ils n’étaient pas sincères et se moquaient des fans.

Les Rougeaus on eut une altercation dans la vraie vie avec le Dynamite Kid, Tom Billington en « Backstage » en 1988. "Mr. Perfect" Curt Hennig avait lancé l’idée aux British Bulldogs (Dynamite Kid et Davey Boy Smith) d’une farce aux dépends des Rougeaus dans laquelle Dynamite Kid frappait régulièrement Jacques au visage alors que ce dernier avait le dos tourné. La tension entre Dynamite Kid et les Rougeaus montait jusqu’au soir ou Jacques le frappait à la mâchoire ce qui faisait perdre 4 dents à Dynamite Kid. Ce dernier devenait très rancunier contre les Rougeaus et planifiait de les attaquer après leur match « 10-Teams, 20-Man Elimination Match » lors du PPV WWF Survivor Series 1988 qui sera le dernier match de Dynamite Kid à la WWF. Ce combat eut lieu le 24 Novembre 1988 et était composé des Powers of Pain (The Warlord et The Barbarian), The Rockers (Shawn Michaels et Marty Jannetty), the British Bulldogs (Davey Boy Smith et Dynamite Kid), The Hart Foundation (Bret Hart et Jim Neidhart) et The Young Stallions (Paul Roma et Jim Powers) contre les champions WWF Tag-Team, les Demolition (Ax et Smash), The Brain Busters (Arn Anderson et Tully Blanchard), The Bolsheviks (Nikolai Volkoff et Boris Zhukov), The Fabulous Rougeaus (Jacques et Raymond) et Los Conquistadores (Uno et Dos).

Pour empêcher Dynamite Kid de se venger, le match était « Booké » de tel que les Rougeaus étaient la première équipe éliminée, alors que Bret Hart faisait le tombé sur Raymond avec un « Petit Paquet » dans les premières minutes du match. Les Bulldogs, quand à eux, restaient dans le match en étant l’une des 4 dernières équipes présente. Quand les Bulldogs furent éliminés, ils retournaient dans le vestiaire pour constater que les Rougeaus avaient déjà quittés le building. Les The Powers of Pain étaient les seuls « survivants » à l’issue du combat…

Le 26 Novembre 1988 lors du show Satuday Night Main Event, The Rougeau Fabulous Brothers battent The Young Stallions.

1989 :

Le 6 Janvier 1989 lors d’un show WWF à Montréal, Hulk Hogan, Jim Duggan et Ron Garvin battent The Rougeaus et Dino Bravo par disqualification quand Dino Bravo refusait de lâcher une « Prise de l’ours » sur Hulk Hogan qui était évacué en civière ! Le 15 Janvier 1989, lors du PPV Royal Rumble, Jim Duggan et The Hart Foundation battent Dino Bravo et The Rougeau Brothers dans un « Two Out Of Three Falls Match ». A la fin du combat, alors que les 6 hommes commençaient à se bagarrer, l’arbitre était débordé. Duggan en profitait alors pour frapper Bravo avec son 2x4 pour le couvrir et remporter le 3ème tombé pour la victoire.

Le 3 Février 1989, les Rougeau Brothers battent la Hart Foundation dans un combat avec Brother Love comme arbitre ! De Février à March 1989, The Rougeau Brothers commencèrent à « Jobber » face aux Bushwhackers à travers le pays.

Le 17 Mars 1989, The Bushwhackers et Jim Duggan battent The Rougeaus et Dino Bravo. Le lendemain, au Madison Square Garden, les Bushwhackers et Jim Duggan battent The Rougeaus et Dino Bravo.

Le 2 Avril 1989, lors du PPV Wrestlemania V, The Bushwhackers (Luke et Butch) battent The Rougeau Brothers accompagnés de Jimmy Hart.

La grosse « Feud » des Rougeaus qui suivait était face aux Rockers. La rivalité débutait alors que les Rockers lançaient un nouveau thème d’entrée avec leur propres voix (chanson qui sera rapidement retirée). Les Rougeaus prétextaient alors que les Rockers les copiaient dans l’idée et ils frappaient Shawn Michaels avec le mégaphone de Jimmy Hart le 25 Avril 1989, lors d’enregistrements télé de la WWF. En Juin et Juillet 1989, The Fabulous Rougeaus affrontaient régulièrement les Rockers et se partageaient les victoires et les défaites.

Le 22 Juin 1989, Demolition et Tito Santana battent The Rougeau Brothers et Rick Martel. En Juin 1989, The Rockers (Michaels et Jannetty) battent The Rougeaus dans un « Best 2/3 Falls Match ».

Le 4 Août 1989, lors d’un show WWF à Montréal, The Rockers battent The Rougeaus dans un « 60-Minutes Marathon Match » 3 à 2 ! Les 2 équipes s’affrontaient dans plusieurs « 60-Minutes Marathons » le 06/08 à Chicago, 19/08 à Philadelphie et le 09/09 à Boston.

Le 28 Août 1989, lors du PPV WWF Summerslam, The Rougeau Brothers et Rick Martel battent The Rockers et Tito Santana. En effet, vers la fin du match, Jimmy Hart, qui était dans le coin des Rougeaus et de Martel, déconcentrait Jannetty qui était alors frappé par derrière par Jacques. Ceci permettait à Martel de faire le tombé sur Jannetty alors que Michaels n’avait jamais fait le relais et était l’homme légal du match.

Le 10 Octobre 1989, lors d’un show WWF au Royaume-Unis, les Rockers (Shawn Michaels et Marty Jannetty) battent The Rougeau Brothers.

Le 14 Octobre 1989, lors du Satuday Night Main Event, les Bushwhackers (Luke et Butch) battent The Fabulous Rougeau Brothers.

Le 23 Novembre 1989, lors du PPV WWF Survivor Series, les Rougeaus participaient à un « Survivor Series Match » avec Rick Rude et Mr. Perfect dans l’équipe du Rude Brood contre les Roddy's Rowdies (Roddy Piper, Jimmy Snuka et The Bushwhackers, Butch et Luke). Jacques était malheureusement le 1er éliminé suite à un « Superfly Splash » de Jimmy Snuka.

1990 :

Le 21 Janvier 1990, lors du PPV WWF Royal Rumble, les Bushwhackers battent The Rougeau Brothers avec leur « Battering Ram ». Peu de temps après cette défaite, les Rougeau Brothers quittaient la World Wrestling Federation.

The Mountie (1991 - 1992)

Raymond Rougeau prenait sa retraite en 1990. Jacques quittait la Fédération pendant une année avant d’y retourner sous le personnage du The Mountie, avec une nouvelle fois comme manager, Jimmy Hart. Le Mountie policier malhonnête et corrompu de la Police montée Canadienne qui se vantait de « toujours recevoir son homme » sur le ring. La « Storyline » derrière cette image se basait sur le fait que Jacques Rougeau avait effectivement tenté de devenir membre de la police montée. Ce personnage fût un sujet de litige au Canada, qui obligeait Rougeau à ne pas lutter sous ce personnage du Mountie dans son pays. En effet, quand il luttait au Canada, il catchait sous son vrai nom, ne portait pas le chapeau et l’Uniforme de Mountie sur le ring et ne pouvait garder que la chemise rouge, son pantalon noir et ses bottes. Même l’équipe des commentateurs disait que « Cet homme ne représente pas la Police Montée Canadienne ».

Le personnage du Mountie fait ses débuts télé le 19 Janvier 1991, lors du PPV WWF Royal Rumble ou il battait Koko B. Ware. Il obtient une autre victoire majeure le 24 Mars 1991, lors du PPV WrestleMania 7, ou, accompagné de Jimmy Hart, il bat Tito Santana en moins de 2 minutes.

Le 15 Avril 1991, lors du Saturday Night's Main Event, The Mountie, zccompagné de Jimmy Hart bat Tito Santana.

Le Mountie commence alors une « Feud » avec le Big Boss Man après qu’il ait déclaré être le seul représentant de l’ordre légitime de la WWF. Le 26 Août 1991, Jacques passait une nuit en prison (en kayfabe) après une défaite face au Bossman lors d’un « Jailhouse Match » au PPV WWF SummerSlam 1991.

Le 3 Octobre 1991 lors d’un show WWF au Royal Albert Hall, The Mountie, accompagné de Jimmy Hart bat Kerry Von Erich, aka le Texas Tornado.

1992 :

Une des plus grosses réussites du Mountie en tant que catcheur solo arriva quand il remportait le titre WWF Intercontinental de façon surprenante face à Bret Hart dans un « House Show » le 17 Janvier 1992. En « Storyline », Bret Hart souffrait de la fièvre et défendait quand même son titre malgré l’avis contraire de ses médecins. Dans la réalité, Bret était en négociations avec la WCW et Vince ne voulait pas qu’il parte avec le titre Intercontinental là-bas. Le Mountie ne sera malheureusement qu’un champion de transition et perd le titre 48 heures plus tard lors du PPV WWF Royal Rumble 1992, le 19 Janvier 1992, face à Rowdy Roddy Piper. Ce règne sera le plus court de l’histoire du titre Intercontinental Championship pour de nombreuses années.

Le 27 Janvier 1992, The Mountie recevait un match retour lors du Saturday Night's Main Event. Alors qu’il tentait d’utiliser son bâton électrique, ce dernier restait sans effets sur Piper qui portait une veste en caoutchouc sous son t-shirt. Piper remportait alors le match en utilisant lui-même le bâton sur la Mountie.

Le 5 Avril 1992, lors du PPV WWF WrestleMania 8, l’équipe de Jim Duggan ("Hacksaw" Jim Duggan, Sgt. Slaughter, Virgil et The Big Bossman) battait celle du Mountie (The Mountie, Repo Man et les Nasty Boys : Brian Knobbs et Jerry Sags).

Le 19 Avril 1992, lors du show WWF UK Rampage, The Mountie bat Virgil. Les mois qui suivaient, le Mountie était essentiellement utilisé pour mettre en avant d’autres catcheurs.

Après avoir perdu face au champion WWF, Bret Hart en 30 secondes le 26 Octobre 1992, Jacques Rougeau ne tarde pas à quitter la WWF une nouvelle fois.

The Quebecers (1993 - 1994)

Pierre a travaillé sur le circuit indépendant jusqu’en 1993 ou il a rencontré Jacques Rougeau au Puerto Rico.

Jacques et Pierre sont alors mis en équipe par la WWF, habillés en uniformes rouges et noires qui se rapprochaient du personnage précédent de Jacques, The Mountie. Ils jouaient aussi avec les soucis légaux de Vince McMahon sur la « Gimmick » contestée du Mountie en prenant un thème d’intro qui disait « We're Not the Mounties » mais qui se rapprochait du thème d’intro initial de Jacques quand il était le Mountie.

Ont leur associait aussi avec le jeune beau parleur et charismatique du nom de Johnny Polo qui avait le rôle d’un jeune riche… Polo reconnaitra plus tard plus de succès dans le rôle de « Raven ».

Ils font leur début à la télé pour l’émission WWF Superstars du 24 Juillet 1993. Ils reçoivent rapidement un « Push » dans le top de la division Tag-Team. Le 13 Septembre 1993, lors d’un Raw à New York, New York, ils challengent les Steiner Brothers (Rick et Scott) pour les ceintures. Le match était sous la règle de « Province of Quebec » ou les ceintures pouvaient être perdues par disqualification. Johnny Polo se servait de cette règle en poussant Scott Steiner à se servir d’un bâton de hockey comme arme pour se faire disqualifier, permettant aux Quebecers de remporter les ceintures. C’est dans se même match que Johnny Polo a débuté en tant que manager des Quebecers en se présentant en ringside durant le match, portant un maillot Canadiens de Montréal.

Le 27 Septembre 1993, lors du WWF Raw, The Quebecers battent The 1-2-3 Kid et Barry Horowitz pour conserver les ceintures WWF Tag-Team.

Leur « Feud » avec les Steiners continuait alors qu’ils étaient dans les clans opposés lors du match de « Main Event » aux Survivor Series 1993. Ils étaient alors dans l’équipe des « Foreign Fanatics » avec Ludvig Borga et Yokozuna contre celle des The Steiners, Lex Luger et The Undertaker. Mais, Pierre était remplacé par Crush dans le cadre d’un « Storyline » alors que les « étrangers » avaient blessés Tatanka de l’équipe adverse (The Undertaker remplacera Tantaka). Luger éliminait Jacques avec un « Elbow Drop » et un tombé. Plus tard, Luger battra Borga pour remporter le match et en sera le seul « Survivant ».

Les Steiner Brothers continuent par la suite à challenger les Quebecers, mais ne parviendront jamais à regagner les ceintures Tag-Team. Rapidement, les The Quebecers commencent à les défendre face à d’autres équipes.

1994 :

Après leur « Feud » face aux Steiners, The Quebecers prenaient le “1-2-3” Kid pour cible car ce dernier, sous-estimé, restait toujours debout malgré qu’il perdait face à cette équipe avec plusieurs partenaires. Quand les Quebecers faisaient faces à l’équipe de fortune du “1-2-3” Kid et de Marty Jannetty, le 10 Janvier 1994 à Raw de Richmond, Virginie, les champions se présentaient au match avec confiance mais repartaient sans les ceintures alors que le Kid et Jannetty remportaient une victoire surprise et remportaient l’or.

Malheureusement pour les champions sous-estimés, ils reperdaient les ceintures face aux Quebecers la semaine suivante, le 17 Janvier 1994, lors du WWF Raw de New York City, New York.

Lors du PPV WWF Royal Rumble 1994, The Quebecers étaient les adversaires des frères Hart, Bret et Owen quand ce dernier se retournait contre Bret Hart. Les champions qui étaient alors donnés perdants, profitaient de la mésentente entre les frères pour conserver leurs ceintures.

Le 21 Février 1994, lors du WWF Raw, Razor Ramon et The 1-2-3 Kid battent The Quebecers par disqualification.

Les Quebecers étaient très forts, ils défendaient les ceintures face à des nouvelles équipes, incluant les Men On A Mission (Mo et Mabel). Les champions défendaient leurs ceintures face à ces derniers lors du PPV WWF WrestleMania X le 20 Mars 1994. Même si les Men On A Mission (Mabel et Mo), accompagnés de leur manager, Oscar, battaient les Quebecers (Jacques et Pierre), accompagnés de Johnny Polo par décompte, ils ne remportaient pas les ceintures.

Le 21 Mars 1994, lors du WWF Raw, The Quebecers battent The Bushwhackers.

Mais la chance tournait pour les Men On A Mission qui remportaient les ceintures lors d’une tournée Européenne à Londres. En effet, ce soir là, le 29 Mars, Mabel faisait accidentellement le tombé sur Pierre en retombant dessus et en l’étourdissant brièvement. Alors que les Quebecers n’auraient pas dû perdre les ceintures, ils regagnaient ces dernières 2 jours après, le 31 Mars à Sheffield.

Le 11 Avril 1994, lors du WWF Raw, The Quebecers battent Men on a Mission (Mabel et Mo). Le 2 Mai 1994, lors du WWF Raw, The Quebecers battent The Headshrinkers (Fatu et Samu).

Le 26 Avril 1994, la chance des Quebecers disparaissait quand la nouvelle équipe de « Faces », The Headshrinkers (Fatu et Samu), les battaient à Monday Night Raw de Burlington, Vermont pour remporter les ceintures.

Le 25 Juin 1994, The Headshrinkers battent The Quebecers durant un « House Show » au Montreal Forum. Après le match, Pierre Ouellet et Johnny Polo se retournaient contre Jacques Rougeau. Raymond Rougeau, le frère de Jacques, accourait sur le pour sauver son frère, réunissant ainsi les Rougeaus.

Cet « Angle » donnait à Rougeau son premier « Retirement Match », qui, les mois qui suivaient, était très médiatisé lors des shows télé du Quebec à Montreal ainsi que dans les médias locaux. Le match eut lieu le 21 Octobre 1994 dans un Montreal Forum « sold-out » de 16 843 fans ou Jacques Rougeau remportait la victoire sur Ouellet grâce à un « Flying Bodypress ». Rougeau, qui était ce soir là accompagné de Raymond, utilisa la chanson « We Are the Champions » comme thème d’entrée.

World Championship Wrestling (1996 - 1998)

The Amazing French Canadians

Le 9 Septembre 1996, Rougeau et Ouellet se remettaient une nouvelle fois en équipe pour former les « Amazing French Canadians » à la World Championship Wrestling. Ils étaient managés par Col. Robert Parker (qui portait un uniforme Français de la Légion étrangère). Lors de leurs débuts télé à WCW Nitro, ils perdaient leur premier match face aux Nasty Boys (Knobbs et Sags).

Le 21 Septembre 1996, lors du WCW Saturday Night, Amazing French Canadians battent Scott et Steve Armstrong. Le 28 Octobre 1996, lors du WCW Nitro, The Amazing French Canadians contre les High Voltage se terminait sans décision.

Le 11 Novembre 1996, lors du WCW Nitro, The Amazing French Canadians contre les Harlem Heat (Booker T. et Stevie Ray) se terminait sans décision. Le 18 Novembre 1996, lors du WCW Nitro, The Amazing French Canadians battent les American Males (Marcus Alexander et Scotty Riggs).

Le 24 Novembre 1996 lors du PPV WCW World War III, Harlem Heat battent The Amazing French Canadians. La stipulation était que si Harlem Heat gagnait, leur manager, Sister Sherri avait 3 minutes avec Parker.

Le 30 Décembre 1996, lors du WCW Nitro, The Amazing French Canadiens battent Public Enemy (Roco Rock et Johnny Grunge).

1997 :

Le 6 Janvier 1997, lors du WCW Nitro, Harlem Heat battent The Amazing French Canadiens. Le 20 Janvier 1997, lors du WCW Nitro, Lord Steve Regal bat Jacques Rogeau.

Le 21 Janvier 1997 lors du show Clash of the Champions, les Steiner Brothers (Rick et Scott), battent The Amazing French Canadians. Le 27 Janvier 1997, lors du WCW Nitro, Arn Anderson (dernier match de sa carrière) et Mongo McMichael battent The Amazing French Canadians.

Le 1er Février 1997, lors du WCW Saturday Night, The Amazing French-Canadians battent High Voltage. Le 17 Février 1997, lors du WCW Nitro, Public Enemy battent The Amazing French Canadiens.

Le 1er Mars 1997, lors du WCW Saturday Night, Public Enemy battent The Amazing French-Canadians par disqualification. Le 10 Mars 1997, lors du WCW Nitro, Lex Luger, The Giant (aka Big Show) et The Steiners battent Greg Valentine, Roadblock et The Amazing French Canadians.

Le 24 Mars 1997, lors du WCW Nitro, The Steiner Brothers battent The Amazing French Canadians. Le 31 Mars 1997, lors du WCW Nitro, The Amazing French Canadians battent Jeff Jarrett et Steve McMichael.

Le 24 Mai 1997, lors du WCW Saturday Night, The Steiner Brothers battent The Amazing French Canadians. Le 16 Juin 1997, lors du WCW Nitro, Harlem Heat (Booker T et Stevie Ray) battent The Amazing French Canadians.

En 1997, Jacques rejoint une liste de rares personnes à avoir battu de façon « clean » Hulk Hogan en match solo lors d’un show au Molson Centre à Montreal. Lors d’une émission radio "Right After Wrestling" sur la radio Sirius Satellite Radio Channel 98, Jacques a déclaré aux commentateurs, Arda Ocal et Jimmy Korderas qu’Hogan l’avait mis « over » pour son respect envers la famille Rougeau et pour donner une image « clean » du catch. Cette victoire par tombé de Rougeau a été rarement référencé par la WCW afin de protéger l’image d’Hogan.

Retour à la WWF (1998)

En 1998, Jacques Rougeau retourne à la WWF pour un dernier passage en équipe avec à nouveau Pierre Carl Ouellet dans une autre version des Quebecers. L’équipe ne restera que quelques mois.

Le 15 Février 1998 lors du PPV WWF No Way Out, les Godwinn (Henry et Phineas) battent The Quebecers.

Le 29 Mars 1998, lors du PPV WWF Wrestlemania XIV, The Quebecers participaient à une « Tag-Team Battle Royal » remportée par les LOD 2000

Dernier passage à la WCW (2000)

Rougeau et Ouellet revenaient brièvement ensemble à la WCW en 2000 en prenant par à la « Team Canada » de Lance Storm. La faction était aussi composée d’Elix Skipper.

Le 13 Août 2000 lors de PPV WCW New Blood Rising, Lance Storm bat Mike Awesome. Le légendaire Jacques Rougeau était l’arbitre spécial et ajoutait des stipulations en faveurs de Storm. Plus tard, Jacques Rougeau mettait Mike Awesome K.O. et célébrait avec Lance Storm et Bret « Hitman » Hart.

Retraite

Jacques a ouvert une école de catch professionnel dans la banlieue de Montréal dans la ville de Laval et organise de façon occasionnelle des shows. Quand Jacques ne peut pas participer à l’enseignement du catch, il est remplacé par son entraîneur en chef, Eric Mastrocola.

Jacques est le porte-parole et le supporter de « SOS Suicide Jeunesse », une organisation qui offre son support et ses informations aux personnes pensant au suicide. En plus de ceci, Jacques est chargé de compte de la compagnie de transport « Transport Pro Cam ».

Le 28 Septembre 2003, Jacques Rougeau Jr., 43 ans, annonçait qu’il allait subir une opération à cœur ouvert en Janvier.

Le 15 Juillet 2004, Jacques Rougeau battait Kamala durant la mi-temps d’un match des Montreal Alouettes devant 20 000 fans.

Le 7 Juillet 2005, Jim Duggan bat Kurrgan dans un match avec Jacques Rougeau comme arbitre lors de la mi-temsp d’un match de la CFL à Montreal.

Jacques c’est marié le 29 Décembre 2007 à Nancy Menard. La cérémonie à eut lieu sur un ring de sa promotion de catch « Lutte 2000 ».

Référence :

Durant une émission de Raw en Avril 2010, Bret « Hitman » Hart perdait une stipulation ou il devait déclarer que ShoMiz (The Miz et le Big Show) étaient les plus grands champions Tag-Team de tous les temps. Pour le faire dans le sarcasme, Hart ajoutait à cette annonce que le Mountie était le plus grand champion Intercontinental de l’histoire de la WWE (et déclarait aussi que David Arquette était le plus grand champion du monde de tous les temps).

Trophés PWI :

222ème place des 500 plus grands lutteurs durant le "PWI Years" en 2003
83
ème place des 100 plus grandes équipes durant le "PWI Years" en 2003 (avec Pierre Oulette)

235ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1998
184ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1997
69ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1994
57ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1993
41ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1992
77ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1991

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z