LEX LUGER

Nom Réel :
Lawrence Wendell Pfohl
Taille :
1,96M

Lawrence Wendell Pfohl

Date naissance :
02/06/1958
Poids :
125Kg
Origine : Atlanta, Georgie
Débuts Pro :
1985
Débuts
WWE :
1993
Prise de finition :
The Torture Rack
Gimmicks :

Lex Luger, The Total Package, The Narcissist

Titres WWE-WWF

Co-Vainqueur du Royal Rumble 1994 (avec Bret Hart)

Titres autres promotions :


NWA Florida Bahamian Championship 1 fois
NWA Florida Southern Heavyweight Championship 3 fois
NWA Florida Television Championship 1 fois

Vainqueur du NWA Jim Crockett Sr. Memorial Cup Tag-Team Tournament de 1988
Avec Sting
NWA United States Heavyweight Championship 4 fois
NWA Mid-Atlantic World Tag-Team Championship 1 fois
Avec Barry Windham
WCW United States Heavyweight Championship 1 fois (1er)
WCW World Heavyweight Championship 2 fois
WCW World Tag-Team Championship 2 fois
Avec Sting (1) et The Giant (1)
WCW World Television Championship 2 fois
1er Triple Crown Champion à la WCW (égalité avec Sting)
1er Grand Slam Champion à la WCW

WWA World Heavyweight Championship 1 fois


Retrouvez le reste des profils et plein d'autres choses sur :

(Dernière mise à jour : Août 2010) - Reproduction interdite !

Histoire :

Pour voir ses Wallpapers, cliquez ...

Lawrence Wendell Pfohl est né le 2 Juin 1958 et est mieux connu sous le nom de Lex Luger. C’est un ancien bodybuilder, catcheur professionnel et joueur de foot US Américain. Il est surtout connu pour ses passages à la National Wrestling Alliance (NWA), Total Nonstop Action Wrestling (TNA), World Championship Wrestling (WCW) et la World Wrestling Federation (WWF).

Il a connu le succès à la NWA/WCW en remportant par 2 fois le titre WCW World Heavyweight, 5 fois le titre United-States, 2 fois le titre Television, 2 fois le titre World Tag-Team, 1 fois le titre Mid-Atlantic Tag-Team et vainqueur du tournoi Jim Crockett Sr. Memorial Cup Tag-Team aux côtés de Sting en 1988. Il n’a jamais remporté un titre à la WWF mais fût co-vainqueur du Royal Rumble 1994 avec Bret Hart.

Sa jeunesse

Larry Pfohl a été au lycée à Orchard Park, New York ou il jouait au Foot US. Il a ensuite intégré la Pennsylvania State University pour jouer au Foot US puis a été transféré aux Miami Hurricanes. Après une année sur le banc des remplaçant en 1978, il débute l’année 1979 à l’Offensive jusqu’au moment ou sa scolarité a été mis à terme pour des raisons disciplinaire suites à des dégâts causés dans un hôtel.

Après avoir quitté Miami, il devient footballeur professionnel pour les Montreal Alouettes de la Canadian Football League. Si l’en en crois le site officiel des Alouettes, il a joué une fois en 1979, 11 fois en 1980 et une fois de plus en 1981. Il a ensuite signé pour les Green Bay Packers de la National Football League, mais n’a jamais joué une seule fois et n’apparaît pas non plus dans leur « all-time roster ». Il y a toute fois passé l’année entière de 1982 dans la liste des blessé suite à des problèmes à l’aime après un camp d’entraînement. Il retourna au camp d’entrainement des Packers en 1983 mais il fût libéré avant que la saison de débute.

En 1984, Pfohl termine sa carrière de footballeur US en jouant dans la ligue des United States Football League pour les Memphis Showboats avec le n°72, pour 1m92 et 122 kilos. Il a aussi joué pour les Tampa Bay Bandits à l’USFL ou il a été coéquipier de son futur rival à la WCW et la WWE, Ron Simmons.

Carrière professionnelle de catcheur

Entraînement

En 1985, Pfohl rencontre Bob Roop lors d’un tournoi de célébrités en Floride ou il reçoit la chance de percer dans le professionnel. Roop s’arrangea pour que Pfohl reçoive un entraînement d’Hiro Matsuda, qui avait déjà entraîné Hulk Hogan et Mr. Wonderful Paul Orndorff. C’est là que Pfohl prend le nom de « Lex Luger », pour rendre hommage à son héro de BD, Lex Luthor. Il fait ses débuts professionnels en Septembre 1985.

NWA Florida (1985 - 1986)

Luger commence le catch sur le territoire de la NWA Florida qu’il domine rapidement. Il remporte sa première victoire à Halloween 1985 contre Ed « The Bull » Gantner puis remporte le titre Southern Heavyweight Championship face à Wahoo McDaniel le mois suivant. Le 1er Septembre 1986, il affronte le champion NWA World Heavyweight, Ric Flair pour le titre lors du show « Battle of the Belts » qui se termine par un match nul de 60 minutes ou Flair conserve le titre.

A la fin de son passage en Floride, Luger était impliqué dans un match en cage devenu légendaire face à Bruiser Brody ou ce dernier s’arrêtait de coopérer durant le combat ce qui décidait Luger à quitter le match.

National Wrestling Alliance/World Championship Wrestling (1987 - 1992)

Four Horsemen (1987 - 1988)

En 1987, Luger rejoint la World Championship Wrestling (WCW) de Jim Crockett's qui était affilié à la National Wrestling Alliance (NWA) avec le surnom de « The Total Package » et commence à utiliser le « The Human Torture Rack » comme prise de finition.

Dans un premier temps il est « Booké » comme un associé des Four Horsemen de Ric Flair jusqu’à ce qu’Ole Anderson ne soit éjecté et que Lex ne devienne un membre officiel du groupe.

Luger débute alors en tant que « Heel » et livre sa première grosse « Feud » contre Nikita Koloff qu’il bat pour remporter son premier titre NWA United States Heavyweight le 11 Juillet 1987. Son manager, J.J. Dillon lançait une chaise par dessus la cage alors que l’arbitre, Earl Hebner, était à terre. Luger mettait alors Koloff K.O. pour le mettre dans un « Torture Rack ». Quand Hebner reprenait conscience, il levait 3 fois le bras de Koloff et donnait la victoire à Luger par « Soumission ».

Il conservera la ceinture jusqu’au 1er PPV NWA, Starrcade 1987 : Chi-Town Heat en Novembre quand il le perd face à Dusty Rhodes dans un « Steel Cage Match ». Cette perte commence à donner à Luger l’envie de quitter les Four Horsemen à cause de l’intervention de leur manager, J.J. Dillon qui lui coûte son match et donc sa ceinture à Luger. En effet, JJ donnera une chaise à Luger que ce dernier lâchera pour permettre à Rhodes de lui porter un « DDT » dessus pour lui permettre de réaliser le tombé.

Luger quitte définitivement les Four Horsemen en 1988 après que ses coéquipiers et lui-même (Tully Blanchard, Arn Anderson et J.J. Dillon) sont les derniers lutteurs sur le ring lors du « Bunkhouse Stampede Battle Royal » et que Dillon leur demande de s’éliminer pour le laisser seul vainqueur. Alors que Blanchard et Anderson obéissent, Lex Luger refuse et élimine Dillon, laissant ainsi les Horsemen.

Feud contre les Horsemen (1988 - 1989)

Après avoir quitté les Horsemen, Luger devient « Babyface » et commence à s’associer avec Barry Windham, son ancien allié à la NWA Florida. Les 2 forment une équipe du nom des « The Twin Towers ». Le premier match des Twin Towers a lieu le 27 Mars 1988 durant un Clash of the Champions. Ce soir là, ils battent Tully Blanchard et Arn Anderson pour remporter le titre NWA Mid-Atlantic World Tag-Team Championship.

Seulement quelques semaines après cette victoire en championnat, Barry Windham se retourne soudainement contre Luger lors d’une défense de ceintures face à Blanchard et Anderson ou Barry rejoint officiellement les Four Horsemen.

Quelques jours plus tard, lors du 1er soir du tournoi Jim Crockett Sr. Memorial Cup Tag-Team à Greenville, Caroline du Sud, 2 lutteurs se retrouvant sans partenaires, Luger et Sting (dont le partenaire, Ronnie Garvin avait été blessé en « Kayfabe ») sont mis en équipe de façon impromptue et remportent le tournoi en battant Blanchard et Anderson en finales.

Luger continue sa « Feud » avec les Four Horsemen et son ancien partenaire Barry Windham. Il part en chasse avec leur leader, Ric Flair à la conquête du titre NWA World Heavyweight Championship. Le 8 Juuin, lors d’un Clash of the Champions, on annonce que Luger lance un challenge à Flair pour le titre NWA lors du Great American Bash le 10 Juillet à Baltimore. Le contrat était signé sur un yacht avec Flair déclarant « You gotta make it to Baltimore... ». Alors que Luger arrivait au Clash Of Champions en limousine, il était attaqué par les Four Horsemen qui le laissaient (en kayfabe) blessé et ensanglanté sur le parking en directe à la télévision. Cette « Build Up » pour le match entre Flair et Luger pour le Great American Bash 1988 permettra d’attirer 14 000 personne dans la salle pour voir Luger perdre le match dans une des plus grandes controverses du catch. Alors que Luger avait Flair dans son « Torture Rack » et que ce dernier était sur le point d’abandonner, le match était stoppé de façon abrupte par l’arbitre qui citait alors la règle de la commission « Maryland State Athletic » que Luger « saignait de façon excessive ».

Lex Luger affrontait Ric Flair dans plusieurs matches retour à travers le pays, sans jamais remporter le titre – même s’il parvenait toutefois à remporter souvent ses matchs par disqualification.

La « Feud » Luger/Flair arrivera à terme lors du Starrcade 1988 : True Gritt en Décembre où Flair parvient à faire le tombé sur Luger dans un match retour en « Main Event » pour le titre NWA en utilisant illégalement les cordes.

Plus long règne de champion US (1989 - 1990)

Après avoir terminé, sans succès, sa « Feud » avec Flair, Lex reprend sa rivalité contre son ancien ennemi, Barry Windham lors du Chi Town Rumble pour remporter pour la seconde fois le titre NWA United States Heavyweight Championship. Luger défendra le titre U.S. régulièrement en restant un des plus compétitifs à la NWA. Une de ses plus grandes défenses de titre aura lieu face à Jack Victory lors d’un « Dark Match » le 2 Avril 1989 avant un Clash of the Champions.

A un moment donné, il fera équipe avec Michael P.S. Hayes face à Barry et Kendall Windham lors d’un match qui verra Hayes se retourner contre Luger, faisant de Hayes et nouveau challenger pour le titre U.S. ! Dans ce qui sera considéré comme une des surprises les plus choquante du moment, Hayes bat Luger pour le titre US lors du show Wrestle War 1989 : Music City Showdown quand l’ancien partenaire d’Hayes dans les Freebird, Terry Gordy fait une apparition surprise et aide Luger à perdre le match. Alors qu’Hayes était groggy et faisait le tombé sur Luger, de dernier mettait son pied dans les cordes pour faire casser le tombé, mais Gordy retirait illégalement la jambe.

Luger récupérait le titre U.S. face à Hayes lors d’un match retour quelques semaines plus tard et commençait un « Heel Turn » quand il commençait à ne pas respecter les règles en trichant vis à vis d’Hayes afin de remporter le match et pour la 3ème fois le titre NWA United-States Heavyweight. Ce « Heel Turn » devenait « officiel » peu de temps après, quand, le 14 Juin lors d’un Clash of the Champions, Luger attaquait le populaire Ricky « The Dragon » Steamboat alors que ce dernier venait de battre Terry Funk par disqualification.

Luger déchaina sa frustration face à l’ancien champion, Ricky Steamboat pour rester le challenger N°1 pour le titre NWA World Heavyweight et une « Feud » entre les 2 débutait avec des matches à travers le pays pour le titre US de Luger qui parvenait à chaque fois à prendre le dessus. Finalement, Luger et Steamboat s’affrontaient lors du Great American Bash 1989 en Juillet dans un combat que Luger remportait par disqualification quand Luger refusait d’affronter Steamboat temps que le match ne devenait pas un combat de type « No-disqualification ». Steamboat quittait la NWA peu de temps après.

A l’automne 1989, Luger et son titre U.S. quittent les « Feuds » de « Main Event » laissant la places aux rivalités entre Flair, Sting, Terry Funk et The Great Muta, reléguant Lex Luger à défendre son titre U.S. contre des adversaires de moindre calibre tels que Tommy Rich. Les choses reprenaient de l’importance pour Luger quand Flyin' Brian Pillman le challengeait à Halloween Havoc 1989 : Settling The Score. Luger remportait le match par tomber sur Pillman, ceci permettant à Luger de reprendre les feux des projecteurs.

Lex bat à nouveau Pillman lors d’un match retour le 15 Novembre dans un Clash of the Champions pour ainsi conserver le titre et mettre un terme à la « Feud ». Après le “Main Event” de la soirée ou Ric Flair et Terry Funk s’affrontaient dans l’historique « I Quit Match », Luger créait la surprise en s’attaquant à Flair et Sting qui était venu en aide à Flair lord d’une attaque du Great Muta.

Starrcade 1989 : Future Shock/Night of the Iron Men proposait un tournoi « Ironman » entre Flair, Sting, Luger et Muta. Ce tournoi était constitué de matchs avec des temps limites de 15 minutes ou chacun des lutteurs se rencontraient l’un l’autre, ou les titres n’étaient pas en jeu et des points étaient attribués à chaque victoire. Même si Sting remportait le tournoi, Luger était le seul participant à être invaincu (Les victoires par tombés de Sting sur Muta et Flair lui rapportèrent plus de points). Ce permettait à Sting de prendre la place d’aspirant N°1 au titre de Flair.

Avec la rencontre entre Sting et Flair lors du show Wrestle War 1990 : Wild Thing en Février, Luger semblait quitter à nouveau sa place en « Main Event ». Il était censé defender son titre U.S. contre "Dr. Death" Steve Williams ce soir là, mais la blessure réelle de Sting faisait que la carte entière fût changée. Luger prenait alors la place de Sting pour le match de championnat NWA World Heavyweight de Flair. Ce combat là fût le lieu d’un « Double Turn » alors que Flair passait « Heel » alors que Luger commençait son second « Face Turn ». Un Sting blessé apparaissait dans le coin de Luger durant le match et se faisait attaquer par Ole et Arn Anderson. Alors que Luger quittait le ring pour aider Sting, il était décompté à l’extérieur pour donner la victoire à Flair. L’idée de tout ceci était de présenter Luger comme un « homme changé » qui avait gagné en respect en allant sauver Sting.

Lex Luger challengeait alors Ric Flair à travers le pays pour des matches retours mais comme lors de leur « Feud » en 1988, les combats se terminaient toujours avec une défaite de Luger ou alors une victoire mais sans pouvoir remporter le titre.

Le dernier match de cette « Feud » eut lieu plusieurs mois après Wrestle War et fût le lieu d’une autre conclusion en “Screwjob” quand Lex Luger remportait l’affrontement par disqualification face à Flair lors d’un « Steel Cage Match » ou la cage se soulevait durant le match ce qui permis plusieurs interventions.

Mi 1990, Lex Luger se concentrait sur la défense du titre U.S. alors que la NWA mettait son emphase sur le règne de Sting en tant que champion World Heavyweight. Cette époque était compliquée pour trouver des adversaires de taille pour « Feuder » avec Luger.

Ce dernier continuait à avoir des défenses avec succès face à des lutteurs comme "Mean" Mark Callous (aka The Undertaker) au The Great American Bash 1990 : New Revolution ou Ric Flair lors du Clash of the Champions du 5 Septembre 1990. Il faudra l’arrivée de Stan Hansen au sein de la compagnie pour que les 2 rentrent en “Feud” pour une brève période de quelques mois au bout des quels, Luger perdra le titre face à Hansen lors du Halloween Havoc 1990 : Terror Rules The Ring avant de reprendre la ceinture pour la 4ème fois à Starrcade 1990 : Collision Course.

Ce 3ème règne de champion US de Lex Luger aura duré au total 523 jours, faisant de lui le plus long champion United States de l’histoire, ce qui reste encore le cas en 2010 que ce soit pour la NWA, WCW ou la WWE.

Au début de l’année 1991, la World Championship Wrestling commence à se séparer de la National Wrestling Alliance pour devenir une compagnie à part entière. Quand la WCW se sépare définitivement de la NWA en 1991, le titre US est rebaptisé WCW United States Heavyweight Championship.

Lex Luger débute alors une « Feud » avec Dan Spivey (aka Waylon Mercy) qu’il bat à Wrestle War 1991 : WarGames et conserve ainsi son titre US. Après leur match, Nikita Koloff apparaissait soudainement et s’attaquait à Luger, relançant ainsi leur « Feud » de 1987. La rivalité ne durera pas alors que Koloff recevra un “Push” durant un “Angle” avec Sting à la place de Luger qui débutera à SuperBrawl I : Return Of The Rising Sun ou Sting et Luger challengeaient les Steiner Brothers (Rick et Scott) pour le titre WCW World Tag-Team Championship. Durant le combat, Koloff intervenait en frappant Sting avec une chaine qui était destiné à la base à Luger.

Après ceci, Lex Luger challengeait à nouveau Ric Flair pour le titre NWA World Heavyweight Championship après être devenu le challenger N°1 en ayant battu The Great Muta lors du Clash Of The Champions XV. Avec leurs passés de fins controversées, le match entre Flair et Luger qui avait lieu au The Great American Bash était un « Steel Cage Match » avec en plus comme stipulation que si Flair était disqualifié, il perdait le titre.

Ce match n’eut jamais lieu alors que Ric Flair commençait à avoir un désaccord avec le patron de la WCW, Jim Herd, au sujet de son futur ainsi que de son salaire. Ric finissait par quitter la WCW et se voyait retirer le titre(tout en partant avec la ceinture avec lui).

Avec le titre maintenant vacant, Barry Windham était déclaré l’aspirant n°2 et était désigné pour faire face à Luger dans le match en cage au Great American Bash. Durant le combat, Lex Luger redevenait « Heel » et Windham « Face » quand Harley Race et Mr. Hughes venaient aux abords du ring et ordonnaient à Luger de porter un « Piledriver » (manœuvre alors illégale) à Windham. Lex s’exécutait et remportait ainsi son 1er championnat WCW World Heavyweight. Durant un bref instant, le titre World et le titre étaient unifies avant que Luger ne soit obligé d’abandonner la ceinture US.

Pour le reste de l’année 1991, Lex Luger était mis « Over » en tant que champion et était « Top Heel ». Ceci l’emmenait à participer à un « Angle » racial controversé avec Ron Simmons (aka Faarooq) ou Lex demandait à ce dernier de rejoindre son entourage, mais comme chauffeur. Luger battait Simmons à Halloween Havoc en Octobre.

Par la suite, Luger avait à son tour des soucis avec la WCW et le type de contrat qu’il possédait faisait qu’il catchait de moins en moins tout en continuant à récolter son salaire...

A l’automne 1991, Lex Luger avait une courte « Feud » avec Rick Steiner qu’il battait lors du Clash of the Champions XVII en Novembre. Le mois suivant, à Starrcade qui présentait un format de type « BattleBowl », Sting remportait la place de challenger N°1.

Le contrat de Luger ne lui demandait alors de combattre qu’un nombre de dates spécifiques ce qui l’obligeait à rester chez lui pour le reste de l’année 1991 et le début de 1992. Ceci laissait Sting mettre en place leur « Feud » à lui seul. Hormis une seule défense de titre en Janvier 1992 face à Masahiro Chono, Luger ne livrera pas un seul combat jusqu’au SuperBrawl II de Février ou il perdait de façon « Clean » face à Sting.

World Bodybuilding Federation (1992)

Après avoir perdu contre Sting au SuperBrawl, Luger négocia son départ de la WCW et rejoignait la World Bodybuilding Federation (WBF) de Vince McMahon (Promotion de Bodybuilding) ou il apparaissait régulièrement comme co-présentateur lors des programmes du samedi matin, WBF BodyStars. Il a aussi fait une apparition lors du PPV WWF WrestleMania VIII pendant une interview via satellite avec Bobby "The Brain" Heenan et Gorilla Monsoon. Il aurait dû apparaître lors d’un PPV WBF mais il se blessait Durant un accident de moto. Pendant le temps de sa convalescence, la WBF mettait la clé sous la porte.

World Wrestling Federation

1993

Après avoir récupéré de son accident et la fermeture de la WBF, Luger rejoint la World Wrestling Federation (WWF).

Bobby "The Brain" Heenan qui était alors aux commentaires, commençait à mettre en valeur un homme du nom de « Narcissus » en disant qu’il était au dessus de la perfection.

Lors du Royal Rumble 1993, Bobby Heenan le dévoilait sous le nom de Lex Luger et avec un léger changement de « surnom » : The Narcissist.

Comme le nom le suggérait, Lex jouait le rôle d’un « Heel » narcissique ou il posait en s’admirant dans des miroirs avant chacun de ses matchs. Le lendemain du Royal Rumble, Heenan et Luger ouvraient le début d’une « Feud » face à Mr. Perfect (qui avait laissé tomber Heenan quelques mois plus tôt et était sortit de sa retraite pour passer du côté des « Faces »). Heenan prétendait alors que Lex était plus que parfait.

La WWF ajoutait aussi son accident de moto dans sa « Gimmick », capitalisant sur le fait qu’il assommait régulièrement ses adversaires avec un simple coup d’avant-bras… On découvrira plus tard que Lex avait en fait une plaque d’acier dans son avant bras suite à son accident de moto…

Alors que l’existence de cette plaque n’était toujours pas connue, les 2 hommes s’affrontaient à WrestleMania IX ou Lex Luger battait Mr. Perfect en s'aidant des cordes pour le tombé. Après le combat, Perfect était bizarrement mis K.O. par le coup de coude de Luger. Une fois que Perfect retrouvait ses esprits, il courait en "Backstages" à la recherche de Luger. Alors que Perfect trouvait enfin Luger et l'attaquait, il était frappé par derrière par Shawn Michaels.

C’est peu après WrestleMania et courant Mai que des rumeurs sur une plaque d’acier apparaissaient. Il était alors obligé de porter une coudière lors de ses combats pour protéger ainsi ses adversaires. Régulièrement, en tant que bon « Heel », Lex retirait sa protection pour assommer plus facilement ses adversaires.

Lex Luger participait au tournoi du King Of The Ring 1993 mais était éliminé en quarts de finales suite à un dépassement de temps limite face à Tatanka.

« Face-Turn » et « Main Eventer »

A la mi 1993, alors qu’Hulk Hogan quittait la WWF, Lex Luger prenait le surnom de « Made in the USA » et passait de « Heel » à un méga « Face ».

En effet, le 4 Juillet 1993, le jour même de la fête nationale américaine, la WWF organisait sur le pont du USS Intrepid, eun « Bodyslam » Challenge face à son champion de l’époque, Yokozuna. Mr. Fuji, manager de ce dernier avait alors défié lors des semaines précédentes, tous les lutteurs de la WWF et les athlètes Américains de soulever son poulain et de lui porter un « Bodyslam ». Luger se pointait après que les athlètes américains tels que Lee Rouson, Peter Taglinati, Scott Burrell, Bill Fralic et les lutteurs de la WWF tels que Randy Savage, Crush, Tatanka, Bob Backlund et les Steiner Brothers n'aient échoués. Lex Luger arrivait en hélicoptère et faisait un « Face Turn » quand il relevait le défi de Yoko. Une fois que Fuji acceptait ce nouveau participant, Luger frappait un coup Yoko au visage et « bodyslammait » le champion pour remporter le challenge !

Après cette victoire, la WWF lançait le « Lex Express Tour » ou Lex traversait les USA dans un busaux couleurs du drapeau américain afin de rencontrer les fans et de rentrer en campagne pour un match de championnat pour le titre WWF.

Lors de l'émission "Superstars" du 24 Juillet 1993 nous apprenions que Jack Tunney, Président de la WWF, acceptait de donner un match de championnat à Lex Luger contre Yokozuna pour le SummerSlam 1993. Une stipulation était ajoutée à ce combat comme quoi Lex devrait porter une protection à son bras comportant la plaque d'acier.

Lors de Monday Night Raw du 9 Août 1993, on assistait à la signature officielle du contrat pour le match de championnat entre Luger et Yoko au SummerSlam. Jim Cornette arrivait avec Mr. Fuji et Yoko en tant que nouveau porte parole de Yokozuna. Après que Luger n’ait signé contrat, Jim Cornette annonçait qu'une clause avait été ajoutée au contrat, à savoir qu'il n'y aurait qu'un seul et unique match entre les 2 hommes.

Lors du PPV SummerSlam 1993, Lex Luger battait le Champion de la WWF, Yokozuna par décompte extérieur après l’avoir mis K.O. avec un coup d’avant bras (et qu’il avait retiré sa coudière) et que le champion ne soit retombé à l'extérieur du ring. Après le match, Tatanka, Randy Savage et les Steiner Brothers célébraient en compagnie de Luger.

Après ceci, Lex ne pouvant plus prétendre au titre de la WWF, il rentrait en « Feud » avec un autre « étranger » à la WWF, Ludvig Borga. Les 2 avaient une confrontation en arrière scène lors de SummerSlam.

Cette rivalité les emmène aux Survivor Series 1993, ou les « All-Americans » de Lex Luger, The Undertaker et des Steiner Brothers affrontaient « Foreign Fanatics » de Yokozuna, Ludvig Borga, Jacques Rougeau et Crush.

Pendant la « Build-Up » de ce combat, les membres des 2 équipes étaient touchés et certains étaient même remplacés pour faire monter la sauce dans la rivalité qui opposait les athlètes Américains aux catcheurs « étrangers »…

Lors de l'émission "Superstars" du 30 Octobre 1993, Ludvig Borga battait Tatanka en réalisant le tombé avec un seul doigt après que Yokozuna n’ait distrait l'arbitre permettant à Borga de frapper son adversaire avec une chaise. Après le combat, Lex Luger se débarrassait des Quebecers en "Backstage" et courrait vers le ring pour venir en aide à l'amérindien. A la fin du show, Tatanka était emmené sur une civière et était déclaré officiellement "hors course" pour son match des Survivor Series. Il sera remplacé plus tard par nul autre que l’Undertaker…

Le Monday 8 Novembre 1993 à Night Raw, Ludvig Borga affrontait Scott Steiner dans un match qui se terminait en par une double disqualification quand une bagarre générale éclatait entre Rick & Scott Steiner contre Ludvig Borga et les Quebecers. Les Quebecers venaient aux abords du ring vers le milieu du match quand Rick en faisait de même.

Le 15 Novembre 1993 à Monday Night Raw, Lex Luger battait un des co-détenteurs du titre Tag-Team, Pierre avec son coup d'avant-bras. Après le combat, Jacques se pointait afin d'essayer de raviver les esprits de son partenaire. Pierre était alors emmené à l'hôpital en civière et était à son tour mis hors de l'action pour les Survivor Series. Pierre sera alors remplacé plus tard par Crush, américain, mais qui représentait Hawaii…

Lors du PPV Survivor Series 1993, Lex Luger, The Undertaker, Rick et Scott Steiner battaient l'équipe du Champion de la WWF, Yokozuna, du co-champion Tag-Team, Jacques Rougeau de Ludvig Borga et de Crush. Durant le combat, Lex Luger éliminait Jacques avec son coup d'avant bras puis remportait le combat face à Borga, toujours avec son coup d'avant bras.

1994 : co-vainqueur du Royal Rumble et Main Eventer à WrestleMania

Après les Survivors Series, Lex se concentrait sur sa participation au Royal Rumble qui était ralentie par James E. Cornette. En effet, ce dernier tentait alors de lui interdire cette participation car Luger ne pouvait plus « contractuellement » affronter Yokozuna pour le titre. Lors du Monday Night Raw du 3 Janvier 1994, Vince McMahon réalisait une interview avec Lex Luger qui remerciait les fans de le supporter dans sa quête de participation au « Royal Rumble Match ». Lex donnait aussi tout son soutient à l'Undertaker pour son « Casket Match » contre Yokozuna au Rumble. La semaine suivante, on apprenait finalement que le président de la WWF, Jack Tunney, offrait sa chance à Luger de participer au Royal Rumble Match… En contre partie, Cornette et Mr. Fuji engageaient Crush, le Great Kabuki et Genichiro Tenryu dans le Royal Rumble Match pour tenter d’éliminer Luger…

Le 22 Janvier 1994, lors du Royal Rumble 1994 à Providence, Rhodes Island, Lex Luger participait donc au « Royal Rumble Match ». Dans le combat, il parvenait à éliminer Crush (avec l’aide de Bob « Sparky » Plugg et de Bret Hart), Bam Bam Bigelow, Shawn Michaels, le Great Kabuki, Genichiro Tenryu (avec l’aide de Bret Hart) et Adam Bomb. A la fin du match, Lex Luger et Bret Hart étaient déclarés « co-vainqueurs » du « Royal Rumble Match » après que les 2 se soient auto-éliminés en dernier et ne soient retombés en même temps à l’extérieur du ring.

Jack Tunney annonçait la semaine suivante que l'on aurait 2 matchs de championnats WWF lors du WrestleMania 10. On tirait au sort entre Bret et Lex le premier qui affronterait Yokozuna et ou le vainqueur de combat ferait face au perdant du tirage au sort dans le 2ème « Main Event » de la soirée. Si Lex perdait le pile ou face, il affronterait Crush en début de Show et si c'était Bret, ce dernier combattrait nul autre qu'Owen Hart en « Opener »... Bret perdait le tirage au sort, l'obligeant à affronter son frère en début de show et le vainqueur du match Luger/Yokozuna en « Main Event » du PPV !

Le 13 Mars 1994, lors de la tournée « Road to WrestleMania X », Lex Luger et Tatanka battaient le Champion de la WWF, Yokozuna et Kwang (aka Savio Vega) quand ce dernier abandonnait dans le « Torture Rack » de Luger. Lors de ce combat, Luger fût annoncé comme Champion de la WWF et apparu avec la ceinture autour de la taille après s'en être emparé des mains de Jim Cornette plus tôt lors des enregistrements... Plusieurs pensent que Luger aurait dû remporter le titre originalement à WrestleMania. En efet, quelques jours avant le PPV, Lex se bourrait la gueule un soir dans un bar ou il donnait les résultats prévus de WrestleMania quand à l’issue de son match de championnat. Sa grande gueule lui coûtait le titre WWF.

En effet, lors du PPV WrestleMania X au Madison Square Garden de New-York City, New-York, le champion de la WWF, Yokozuna conservait son titre face à Lex Luger suite à une disqualification de ce dernier après avoir bousculé l'arbitre spécial, Mr. Perfect, alors que ce dernier était réticent valider le tomber sur un champion dans les vapes. Après le match, Luger et Perfect avaient une confrontation en « Backstage ».

Bizarrement, il n’y eut pas de suites à son altercation avec Perfect et il débutait une « Feud » face à Crush au milieu du printemps 1994. Lors de l'émission "Superstars" du 21 Mai 1994, Crush lui coûtait sa chance lors du 5ème « KOTR Qualifying Match » face à Jeff Jarrett qui le battait par décompte extérieur alors que Luger commençait à se battre avec Crush aux abords du ring.

Quelques jours plus tard, lors du Monday Night Raw du 6 Juin 1994, Lex se vengeait dans le dernier « KOTR Qualifying Match ». En effet, Tatanka battait Crush dans un « Lumberjack Match », après que Lex Luger qui ne faisait pas partie des « Lumberjacks », ne vienne frapper Crush à l'extérieur du ring.

Lors du PPV King Of The Ring 1994, les Champions Tag-Team, les Headshrinkers battaient Yokozuna et Crush quand Fatu réalisait le tombé sur Crush après un coup de pied au visage alors que Lex Luger déconcentrait Crush.

Durant l’été 1994 Lex Luger s’associait à Tatanka jusqu’à ce que des rumeurs commençaient à circuler comme quoi Lex Luger désirait rejoindre la « Million Dollar Corporation » de Ted DiBiase. Ceci amenait les 2 à se rencontrer lors du PPV SummerSlam 1994 ou, à la surprise générale, Tatanka rejoignait la « Million Dollar Corporation » après avoir battu Lex avec un « Roll Up » alors que ce dernier était déconcentrait par Ted DiBiase… Après le combat, Tatanka s’attaquait à Lex pour confirmer son « Hell Turn »…

Les 2 continuaient leur rivalité plusieurs semaines. Lors de l'émission "Monday Night Raw" du 26 Septembre 1994, le Champion I.C. Razor Ramon battait Tatanka par décompte quand le challenger et Lex Luger commençaient à se battre à l'extérieur du ring.

Lors de l'émission "Monday Night Raw" du 31 Octobre 1994, Lex Luger battait Bob Backlund par disqualification quand Tatanka intervenait dans le combat au moment ou Backlund portait son « Crossface Chicken Wing ». Après ceci, Randy Savage venait à la rescousse et se faisait lui aussi porter la prise par Backlund. Petit à petit, Lex étendait cette « Feud » à la « Million Dollar Corporation » tout entière…

Cette rivalité emmenait Lex aux Survivor Series pour un « Survivor Series Elimination Match » ou il s’alignait avec Mabel (aka Big Daddy V), Adam Bomb et les Smokin' Gunns (Billy et Bart Gunn) sous le nom des « Guts & Glory ». Ils perdaient face à la « Million Dollar Corporatation » constituée de Tatanka, King Kong Bundy, Bam Bam Bigelow et des Heavenly Bodies ("Gigolo" Jimmy Del Ray et Tom Prichard). Durant le combat, Lex éliminait Jimmy Del Ray, puis plus tard son rival, Tatanka avant de finir seul, sous un « Splash » de King Kong Bundy (qui était le seul « survivant » aux côtés de Bam Bam Bigelow). Après le combat, les coéquipiers de Lex venaient le sauver de la « Million Dollar Corporatation ».

La rivalité ne s’arrêtait toutefois pas là. En effte, par exemple, lors de l'émission "Monday Night Raw" du 19 Décembre 1994, IRS (accompagné de Ted DiBiase et un druide) battait Lex Luger par décompte quand Luger attaquait le druide qui se trouvait être Tatanka.

La semaine suivante, toujours à Monday Night Raw, Davey Boy Smith contre Tatanka se terminait par une double disqualification quand Lex Luger et Bam Bam Bigelow intervenaient dans le combat.

1995 : Début de la fin à la WWF

La rivalité avec Tatanka et la « Million Dollar Corporatation » se poursuivait en ce début d’année 1995.

Entre temps, Lex participait à nouveau au « Royal Rumble Match » et entrait à la 19ème place. Lex Luger éliminait nul autre que Mabel. Alors que Bob Backlund s’apprêtait à entrer dans le match, il était attaqué par Bret Hart. Ceci permettait à Luger d’éliminer rapidement Backlund. Lex accédait au “Final Four” aux côtés de Shawn Michaels, Davey Boy Smith et Crush. Alors que Luger s’attaquait à ce dernier, il était éliminé par Michaels et Crush.

Lors de l'émission Monday Night Raw du 30 Janvier 1995, King Kong Bundy battait Mabel dans un "Over-the-top-rope Match" après que IRS et Tatanka n'interviennent. Après le combat, Lex Luger, Mo et Oscar venaient à la rescousse !

La semaine suivante, à Monday Night Raw, Tatanka, IRS et King Kong Bundy battaient le trio de Lex Luger et des Men on a Mission (Mo et Mabel) quand Bundy réussissait le tombé sur Luger après que Tatanka n'ait porté un « DDT » derrière le dos de l'arbitre. Lors de l'émission Action Zone, 12 Février 1995, Lex Luger contre Tatanka se terminait par un « Double Count-Out ».

Lors de l'émission Monday Night Raw du 27 Février 1995, Lex Luger (avec Chief Jay Strongbow) battait Tatanka (w/ Ted Dibiase) par décompte quand ce dernier quittait le combat.

Lors de l'émission Superstars du 18 Mars 1995, Lex Luger battait King Kong Bundy par disqualification quand Tatanka intervenait juste après que Lex Luger n'ait porté un « Bodyslam » sur Bundy. Après le combat, Davey Boy Smith se pointait à la rescousse de Luger (début de l'association entre les 2 hommes).

Lors du show « Sunday Night Slam » le 26 Mars 1995, Lex Luger battait Tatanka dans un « Steel Cage Match » après avoir fait une descente du coude de la 2ème corde.

Le 2 Avril 1995, c'était le WrestleMania XI à Hartford, Connecticut qui voyait les débuts « officieux » de la futur équipe des « Allied Powers », Lex Luger et Davey Boy Smith qui battaient l'équipe de Jacob et Eli Blu quand le Bulldog Smith réalisait le tombé grâce à un « Sunset Flip ». Ca sera le dernier combat de Lex Luger à un WrestleMania… Quelques jours après, les Allied Powers battent l’équipe des Well Dunn à Raw.

Lors de l'émission Monday Night Raw, le 12 Juin 1995, KOTR Qualifying Match, le co-détenteur du titre Tag-Team, Yokozuna battait Lex Luger par décompte suite à un « Legdrop » porté au sol. Juste avant la fin du combat, Yokozuna attaquait le porte drapeau de Luger. Le porte drapeau était présenté sous le nom de Scott Anton, a/k/a Scotty Riggs. (Owen Hart c’était qualifié 2 semaines plus tôt face à Davey Boy…).

Ils rentrent, malgré ces 2 défaites individuelles, en course pour le titre WWF Tag-Team. Le 23 Juillet, lors du PPV In Your House #2 à Nashville, Tennessee, les Champions Tag-Team de la WWF, Owen Hart et Yokozuna battaient l'équipe de Allied Powers de Lex Luger et Davey Boy Smith quand Yokozuna réalisait le tombé sur Luger suite à un « Legdrop » et d’une intervention illégale d'Owen.

Lors de l'émission Monday Night Raw, le 21 Août 1995, Men on a Mission battaient l'équipe de "Jobbers" de Roy Raymond et Joe Hanlock. Après le combat, King Mabel acceptait le challenge de Lex Luger et Davey Boy Smith pour un affrontement plus tard dans le show. Avant que ce match ne commence, Davey Boy Smith déclarait que Lex Luger n'était pas là et qu'il se retrouvait sans partenaire (Luger allait de quitter la WWF pour rejoindre la WcW). Davey demandait alors au Champion de la WWF, Diesel, de bien vouloir être son partenaire dans ce combat... Le match entre le Champion de la WWF, Diesel et Davey Boy Smith contre les Men on a Mission se terminait en « No Contest » quand le Bulldog s'attaquait à Diesel par derrière et s'en prenait à 3 contre un face au champion...

Lors du PPV SummerSlam 95 à Pittsburgh, Pennsylvanie, le Champion de la WWF, Diesel battait King Mabel après que Lex Luger n'ait attaqué Mo en le retirant des abords du ring pour empêcher toutes autres interventions... Ce sera la dernière fois que l’on verra Lex à la WWF…

World Championship Wrestling (WCW)

1995 - 1997

A la fin Août 1995, après qu’il n’ait dit à Sting qu’il voulait quitter la WWF, Lex Luger recevait un appel du Vice-président de la World Championship Wrestling, Eric Bischoff afin de prendre un rendez-vous pour discuter d’un éventuel contrat et que Luger ne « quitte le navire ».

Quelques années plus tard, Bischoff déclarera qu’il n’avait jamais été un gros fan de Luger au point de vue personnel et professionnel et qu’il avait seulement décidé de l’embaucher seulement dans le but de surprendre les fans de catch avec son apparition surprise lors du 1er épisode de WCW Monday Nitro.

Dans le second match de la soirée, de ce fameux 1er WCW Monday Nitro, le 4 Septembre 1995, Sting affrontait Ric Flair. Avant que le match ne débute, Lex Luger, qui était au Summerslam de la WWF une semaine auparavant, faisait une apparition ! Le public est alors stupéfait ! Plus tard dans la soirée, Big Bubba Rogers affrontait le champion World Heavyweight de la WCW, Hulk Hogan ! Après le coup de cloche et la victoire d’Hulk, The Dugeon Of Doom venait attaquer le Hulkster... Quelques secondes plus tard, Luger venait intervenir et défendre Hogan... Ce dernier s'énervait alors contre Luger, et les deux se faisaient face... Macho Man et Sting venaient alors séparer les deux hommes, avant que Mean Gene Okerlund ne viennent donner un micro. Lex Luger révélait alors qu'il était là pour conquérir le titre de Hulk Hogan ! Ce dernier acceptait le challenge pour avoir donc Hulk Hogan face à Lex Luger la semaine suivante pour le titre poids lourd de la WCW !


Malheureusement pour Lex, la semaine suivante à WCW Nitro, il perd par disqualification face au champion WCW World Heavyweight, Hulk Hogan.

Le 17 Septembre 1995, lors du PPV WCW Fall Brawl, les Hulkamaniacs (Hulk Hogan, Randy Savage, Lex Luger et Sting) battent les Dungeon of Doom (Kamala, The Zodiac (aka Brutus Beefcake), Shark (aka Earthquake), Meng, accompagnés de Kevin Sullivan) dans un « War Games Steel Cage Match ».

Les semaines suivantes, il alterne les matchs en solo à WCW Nitro ou il bat Randy Savage par soumission. Puis en équipe avec Lex Luger ou ils battent les Harlem Heat (Booker T et Stevie Ray) puis les American Males (Scotty Riggs et Marcus Bagwell).

Lors du PPV WCW Halloween Havoc, le 29 Octobre 1995 Lex Luger bat Meng du The Dungeon of Doom par disqualification suite à l’intervention de Kevin Sullivan. Plus tard dans la soirée, il échoue face à Randy Macho Man Savage. Plus tard dans la soirée, Luger devient officiellement « Heel » quand il s’attaque à Hulk Hogan après son combat face au Giant et qu’il rejoint le Dungeon of Doom de Kevin Sullivan. Après ceci, Luger continue sa « Feud » avec Hogan mais aussi celle face à "Macho Man" Randy Savage. Etrangement, malgré le fait qu’il soit « Heel » il conserve son « amitié » avec Sting avec qui il continue de faire ponctuellement équipe.

Le mois suivant, lors du PPV WCW World War 3, il bat Randy "Macho Man" Savage à nouveau par soumission. Lors du même show, Lex Luger participe au « 3-Rings Battle Royal World War Match » pour le titre WCW World Heavyweight vacant qui sera remporté par Randy Savage.

Courant décembre à WCW Nitro, en équipe avec Sting, ils battent Arn Anderson et Brian Pillman. Le 4 Décembre 1995 toujours à WCW Nitro, il bat le champion WCW World Heavyweight, Randy Savage par disqualification.

Lex Luger bat successivement des « Low Carder » et « Mid Carder » tels que Jim Duggan, Marcus Bagwell (aka Buff Bagwell) ou Scotty Riggs, tous par soumission.

Le 27 Décembre 1995, lors du PPV Starrcade, Lex Luger (WCW) bat Masa Chono (New Japan) par soumission avec son « Torture Rack » dans le « World Cup of Wrestling Series ». Plus tard dans la soirée, Ric Flair bat Lex Luger et Sting par décompte dans un « 3 Way Match » pour devenir l’aspirant N°1 au titre WCW. Alors que Sting aurait pu remonter sur le ring avant la fin du décompte, il est empêché par Lex…

1996 :

Malgré les dissensions entre Sting et Lex, les 2 hommes parviennent à battre les Harlem Heat pour remporter le titre WCW World Tag-Team Championship le 22 Janvier 1996 lors de Monday Nitro.

Lors du PPV WCW Superbrawl IV, Sting et Luger affrontèrent à nouveau les Harlem Heat et obtinrent une nouvelle victoire. Plus tard ce même soir, Sting et Luger répondirent au challenge lancé par les Road Warriors : les deux équipes s’affrontèrent et le match se termina sur une « Double Disqualification ». A partir de ce moment l’équipe de Sting et de Lex Luger commença à avoir des problèmes à cause de l’attitude arrogante de Luger.

Entre temps, Lex Luger bat Johnny B. Badd pour le titre WCW World Television le 17 Février pour le reperdre le lendemain. Lex défait à nouveau Johnny le 6 Mars pour remporter à nouveau la ceinture TV…

Lors du PPV WCW Uncensored 96, le 24 Mars, Sting et Luger devaient défendre leurs titres contre les Road Warriors, mais Luger annonça qu’il était blessé et se fit remplacer par Booker T des Harlem Heat (qui feudaient eux aussi contre les Road Warriors) pour un seul combat. Au cours du match, Animal et Booker T se battirent dans les coulisses, d’où l’on pu voir Luger en train de poser devant un miroir. Luger menotta Animal dans les coulisses, alors que Stevie Ray aida Booker T à s’occuper de Hawk, ce qui amena Sting et Booker T à remporter le match. Lors du « Main Event », Luger fait équipe avec 9 membres de « The Alliance To End Hulkamania » composé de Ric Flair, Arn Anderson, Meng, The Barbarian, Lex Luger, Kevin Sullivan, Z-Gangsta et The Ultimate Solution dans un « Doomsday Cage Match » mais ces derniers ne parviennent pas à battre l’équipe d’Hogan et de Savage. Lex Luger est même rendu responsable de la défaite quand il frappe accidentellement Flair et est éjecté de la faction pour redevenir « Face ».

Alors qu’il venait de remporter le titre WCW World Heavyweight, The Giant (aka The Big Show), commença une feud contre Lex Luger et Sting. Après avoir « Chokeslamé » Luger au travers d’une table, The Giant fut challengé par Sting. Le match pris place lors du PPV Slamboree 96, avec le titre du Giant en jeu. Alors que The Giant voulait passer Sting à travers la table avec un « Chokeslam », Luger plaçait à la place le manager de Giant, Jimmy Hart. Plus tard, alors que Sting reprenait le dessus dans le combat, Luger le frappait accidentellement avec le mégaphone de Hart, permettant au Big Show de porter un « Chokeslam » et de retenir son titre.

Durant l’été, Lex Luger continuait cette « Feud » contre The Giant et le challengeait pour le titre WCW World Heavyweight. La rencontre avait lieu lors du PPV WCW Great American Bash, le 16 Juin 1996. Une fois encore, Jimmy Hart tenta d’intervenir, mais il fut à nouveau arrêté, cette fois par Sting. Cependant, le Big Show réussit à porter un « Chokeslam » et conserva son titre.

A ce moment là, Scott Hall puis Kevin Nash, 2 anciens lutteurs WWF, commençaient à apparaître lors d’émissions télé de la WCW prétendant qu’ils « prenaient le contrôle » de la compagnie. Randy Savage prenait alors la tête des catcheurs WCW contre eux avec Lex Luger et Sting à ses côtés.

Lors du PPV WCW Bash At The Beach, le 7 Juillet 1996, Lex Luger, associé à Randy Savage et Sting affrontaient les Outsiders (Nash et Hall) et un 3ème partenaire mystère qui était, selon la rumeur, un « Insider ». Dans les 1eres minutes du match, Luger sortait du combat, sois disant blessé, laissant Sting et Savage seuls face à Hall et Nash. Finalement, le partenaire mystère se révélait être Hulk Hogan. Après le combat qui se terminait sans décision, Hall, Nash, et Hogan déclaraient après le combat être la « New World Order Of Wrestling » qui deviendra peu après la New World Order (nWo).

Sting et Luger perdaient les ceintures WCW Tag-Team face aux Harlem Heat (Booker T et Stevie Ray) le 24 Juin à Nitro de Charlotte, Caroline du Nord.

Lors du PPV WCW Hog Wild, le 10 Août 1996 à Sturgis, South Dakota, Sting et Lex Luger perdent face aux Outsiders (Scott Hall et Kevin Nash) après que l’arbitre, Nick Patrick n’ait frappé Luger. 10 jours plus tard, lors des enregistrements de WCW Nitro à Dalton, Georgie (diffusé le 31 Août), il perd le titre WCW Television face à Lord Steven Regal. Après ceci, Lex prenait un nouveau but : détruire la nWo.

Lors du WCW Clash of the Champions XXXIII, le 15 Août 1996 à Denver, Colorado, Lex Luger et Sting contre les Steiner Brothers et les champions WCW Tag-Team, Harlem Heat dans un « 3 Way Tag-Team Match » se termine sans résultats quand l'arbitre, Nick Patrick arrêtait le match.

Le 15 Septembre 1996, lors du PPV WCW Fall Brawl 1996, le Team nWo (Hollywood Hogan, Scott Hall, Kevin Nash et nWo Sting) battait le Team WCW (Lex Luger, Ric Flair, Arn Anderson et Sting) dans un « War Games Match ». Durant le combat, nWo Sting et Hulk Hogan forçaient Luger à abandoner dans une combinaison de « Scorpion Deathlock » et de « Reverse Chinlock ». De plus, Sting abandonnait l’équipe WCW peu de temps après être entré dans le match et s’être attaqué à la nWo ce qui rendait le combat à un « 4-on-3 Handicap Match ». Suite à ça, les membres de l’équipe WCW doutaient fortement du camp de Sting. Au Nitro suivant, Sting se déclara comme catcheur indépendant : ne prenant part ni à la WCW ni à la nWo.

Lors du PPV WCW Halloween Havoc 96, Lex Luger bat Arn Anderson avec un « Torture Rack ». Lors du PPV suivant, le 24 Novembre 1996 au WCW World War III '96, Lex Luger participe au « 3 Ring Battle Royal World War Match » et est éliminé en dernier par le Giant. Avec cette victoire, ce dernier obtient une chance pour le titre qu’il n’utilise pas, car son « patron », Hulk Hogan, détenait la ceinture. Entre temps, Lex et The Giant s’affrontent lors du PPV WCW Starrcade 96. Durant le match, alors que Luger portrait son « Torture Rack », Syxx (aka X-Pac) se présentait et portrait un « Spinning Hellkick » sur Luger. Sting se présentait à son tour pour laisser une bat de baseball sur le ring. Luger portrait un « Low Blow » sur le Giant et le frappait à coups de bat pour remporter la victoire.

1997 :

Alors que le Giant se rebellait contre la nWo peu de temps après, il s’associait avec son ancien rival, Lex Luger…

Les 2 faisaient alors équipe et « Feudaient » contre la nWo et plus particulièrement contre les Outsiders. Les deux équipes se rencontrèrent lors du PPV Superbrawl VII avec les titres par équipe WCW/nWo World Tag Team des Outsiders en jeu. Cependant, à cause de la nWo, Luger se cassa le bras peu avant le début du combat, ce qui signifiait que Giant devait se battre seul contre Scott Hall et Kevin Nash et faire face aux interventions de Syxx. Alors que le Giant était en difficultés, Luger courra vers le ring pour venir en aide à son coéquipier. Lex faisait le changement et détruisait les Outsiders, jusqu’à faire abandonner Kevin Nash. Juste après, Giant porta un « Chokeslam » sur Scott Hall pour la victoire et le titre Tag-Team. Malheureusement, au Nitro suivant, le Président et membre de la nWo, Eric Bischoff, annonçait que Luger était entré illégalement dans le ring et il restituait donc les ceintures par équipe aux Outsiders.

The Giant et Lex Luger, plus furieux que jamais, continuaient leurs assauts contre la nWo et étaient rejoints par les Steiner Brothers. Le groupe formait la Team WCW pour le PPV WCW Uncensored le 16 Mars 1997 et participaient à un « Triangle Elimination Match » contre la Team nWo (Hulk Hogan, Randy Savage et les Outsiders) et contre la Team Piper (« Rowdy » Roddy Piper, Chris Benoit, Jeff Jarrett et Steve « Mongo » McMichael). Durant le combat, Luger faisait abandonner Savage avec un « Torture Rack », éliminait Nash en le passant par-dessus la 3ème corde et faisait abandonner Hall avec le « Torture Rack ». Malheureusement pour Lex, Hulk Hogan le couvrait pour le compte de 3 après que Savage ne l’ait aveuglé avec un spray. La Team WCW était alors éliminée du match.

Lex remportait un « Four Corners Match » face à The Giant, Booker T et Stevie Ray pour devenir l’aspirant N°1 au titre WCW détenu alors par Hogan lors du PPV WCW Spring Stampede, le 6 Avril 1997. Lex disparaît des PPV de la WCW pour ne revenir qu’au Bash at the Beach, le 13 Juillet 1997 ou, en équipe avec le Giant, il fait abandonner Hogan avec un « Torture Rack » ou ce dernier étyait en équipe avec le joueur de basketball, Dennis Rodman.

Fort de cette victoire, Lex se concentre sur Hulk Hogan et remporte le titre WCW World Heavyweight face à ce dernier lors du 100ème épisode de Nitro dans un match impromptu et 6 jours avant le PPV d’Août, Road Wild.

Malheureusement, Lex reperd la ceinture lors du PPV quand un faux Sting, (Dennis Rodman dans un costume de Sting) ne le frappe avec une bat de baseball. Malgré tout, même si ce règne pour Luger fût court, il permettra à la WCW de « récupérer » son propre titre des mains de la nWo pour la 1ère fois depuis 1 an.

Le 14 Septembre 1997, Lex s’associe avec Diamond « Dallas » Page pour le PPV WCW Fall Brawl 1997 et battent Scott Hall et Randy Savage dans un « No Disqualification Match » quand Lex fait le tombé sur Hall après un « Roll Up ».

Le mois suivant, lors du PPV Halloween Havoc 1997, Lex Luger battait Scott Hall, accompagné de Syxx dans un combat ou l’arbitre était Larry Zbyszko. Luger faisait abandonner Hall avec son « Torture Rack ». A la base, Scott Hall remportait initialement le combat suite à une intervention de Syxx qui portrait un « Kick » à la tête de Luger pendant que Zbyszko argumentait avec Eric Bischoff. Larry Zbyszko relançait le combat après avoir vu en « replay », l’intervention de Syxx.

Lors du PPV suivant, le 23 Novembre 1997 au WCW World War III, Lex Luger participe au « 3 Ring Battle Royal World War Match » qui est remporté par Scott Hall.

Toujours dans sa quête contre la nWo, le 28 Décembre 1997, lors du PPV WCW Starrcade, il affronte Buff Bagwell. Durant le combat, il est déconcentré par Vincent (aka Virgil). Plus tard dans le combat, Lex Luger parvient à mettre Bagwell dans le « Torture Rack », mais l’arbitre est K.O. ! Randy Savage et Scott Norton qui faisaient alors partis de la nWo, tentaient d’intervenir. Luger parvenait à repousser Savage, mais Norton le frappait avec un objet pour permettre à Bagwell de le couvrir pour la victoire.

1998 :

Lors du PPV WCW/nWo Souled Out 98, le 24 Janvier 1998 à Trotwood, Ohio, Dans le « Main Event » du PPV, Lex Luger battait Macho Man Randy Savage avec un « Torture Rack ». Le week-end suivant, la WCW organise un show spécial Internet appelé le « Boston Brawl ». Ce soir là, Lex Luger, en équipe avec Diamond Dallas Page et Larry Zbysko battaient l’équipe nWo de Scott Hall, Kevin Nash et Macho Man Randy Savage quand Lex faisait une nouvelle fois abandonner ce dernier…

Lors du Monday Nitro du 2 Février, Mean Gene interviewait Lex Luger qui annonçait qu’il affronterait à nouveau Savage dans un « No DQ Match » à Superbrawl. Il faisait une bonne promo sur Savage, allant jusqu’à dire qu’il l’admirait et que c’était quelqu’un de dangereux, mais il concluait en le mettant en garde du « Torture Rack » !

Lors du PPV WCW Superbrawl VIII, le 22 Février 1998, à Daly City, Californie. Lex Luger battait à nouveau "Macho Man" Randy Savage avec un « Torture Rack » dans un « No DQ Match ». Miss Elizabeth interviendra en faveur du Macho Man durant le combat alors qu’il était dans le « Torture Rack ». La nWo sera aussi impliquée pour s’attaquer à Lex.

L’adversaire suivant de Luger était Scott Steiner. Avant que les 2 ne s’affrontent au prochain PPV, ils se rencontraient lors d’un combat par équipe ou Lex s’associait avec nul autre que Rick Steiner pour affronter Scott Steiner aux côtés de Scott Norton lors du Monday Nitro du 2 Mars 1998. Le match se terminait par un double décompte rapide…

Lors du PPV WCW Uncensored '98, le 5 Mars 1998 à Mobile, Alabama, Lex Luger battait Scott Steiner grâce à une distraction de son frère Rick.

Lors du PPV WCW Spring Stampede '98, le 19 Avril 1998 à Denver, Colorado, Lex était de nouveau associé à Rick Steiner et les 2 battaient "Buff" Bagwell et Scott Steiner. Les semaines qui suivent, Lex et souvent associé à Sting et The Giant, toujours face à la nWo et plus particulièrement face à Brian Adams… Ces 2 derniers s’affrontaient lors du PPV WCW Slamboree '98, le 18 Mai 1998, à Worcester, Massachusetts ou Luger sortait à nouveau victorieux suite à un « Torture Rack ».

Peu après, Lex rejoint le nWo Wolfpac et s’aligne aux côtés de Kevin Nash et Konnan. Lors du PPV WCW Road Wild '98, le 8 Août 1998 à Sturgis, South Dakota, Lex Luger participe à une « Battle Royal » avec Scott Hall, The Giant, Scott Norton, Curt Hennig, Bill Goldberg, Sting, Kevin Nash et Konnan. Goldberg en sortira vainqueur. Lex sera éliminé par The Giant après un « Spear » de Goldberg…

Lors du Monday Nitro du 10 Août, à Rapid City, Dakota du Sud, Lex Luger battait le champion United-States, Bret « The Hitman » Hart avec un « Torture Rack » et remportait la ceinture US pour la 5ème fois. Il rentrait ainsi dans le club fermé des 3 (Ric Flair et Wahoo McDaniels) à avoir remporté le plus cette ceinture (à 5 reprises donc). De plus, grâce à cette victoire, Luger devenait le seul homme à avoir remporté les 3 principaux titres WCW ces 2 dernières années (Titre Heavyweight, World Tag-Team et US). Malheureusement, cet exploit sera de courte durée, puisque Bret Hart récupère son titre le lendemain lors des enregistrements de Thunder du 13/08 à Fargo, Dakota du Nord.

Lors du Monday Nitro du 31 Août 1998 à Miami, Floride, les fans avaient le droit à un sacré « Main Event ». En effet, ce soir là, le champion US, Bret Hart s’associait avec nul autre qu’Hollywood Hogan (accompagné du Disciple) face à l’équipe de longue date de Sting et Lex Luger ! Ces derniers remportaient le combat quand Bret et Hulk se faisaient décompter car ils n’étaient pas d’accord…

Lors du PPV WCW Fall Brawl '98, le 3 Septembre 1998 à Winston-Salem, Caroline du Nord, Lex Luger prenait part à un « War Games Match » pour déterminer l’aspirant N°1 au titre WCW pour le PPV Halloween Havoc. Lex faisait alors face à Kevin Nash, Sting, Hollywood Hogan, Stevie Ray, Bret Hart, Diamond Dallas Page, Rowdy Roddy Piper et The Warrior. Le combat était remporté par DDP…

Dans le nWo Wolfpac, aux côté de Kevin Nash, et accessoirement de Konnan, il se concnetre sur une « Feud » de Nash vis-à-vis de Hall. Il s’écarte du PPV Halloween Havoc mais participe tout de même au PPV WCW World War III 98, le 22 Novembre 1998 à Auburn Hills, Michigan, Luger participe au « 3 Ring Battle Royal » qui est remporté par Kevin Nash. Lex parviendra toute fois à éliminer Stevie Rey, Scott Steiner (avec 7 autres lutteurs), Malenko et Benoit (toujours à plusieurs) et atteint les 3 derniers participants en place aux côté de Kevin Nash et face à Scott Hall. Nash se retournera rapidement contre Lex. Il l’éliminera ce dernier quand il portait un « Torture Rack » sur Scott en les passant tout les 2 par-dessus la 3ème corde !

Suite à cette « trahison » de Nash, lors du Nitro du 14 Décembre, Scott Steiner tentera, en vain, de recruter Lex dans la nWo Black & White…

1999 :

Lors du 1er WCW Nitro de l’année 1999, le 4 Janvier, le « Main Event » était un match de championnat WCW World entre le champion, Kevin Nash et Hollywood Hogan. La nWo Wolfpack et la nWo Hollywood était parvenue à se débarrasser de Goldberg et les 2 leaders s’affrontaient. Hulk Hogan battait Kevin Nash en moins de 2 en le touchant à peine avec son doigt. Kévin Nash se couche alors volontairement pour laisser filer le titre, qui perdra alors beaucoup de crédibilité, à Hogan. Cette mascarade sera connue sous le nom de « The Fingerpoke of Doom ». Nash qui avait volontairement donné le titre à Hogan, rejoignait la nWo Hollywood. Après le combat, Bill Goldberg et Lex Luger accouraient pour s’en prendre à la nWo. C’était alors que Luger s’en prenait à Goldberg et lui portrait un « Torture Rack » pour montrer que lui aussi avait rejoint la « nouvelle » nWo.

Plus tard, Lex Luger attaquera un ancien de ses partenaires, Konnan, dans un autre show WCW, cassant les liens avec toutes ses anciennes relations. Les s’affronteront d’ailleurs lors du PPV WcW Souled Out 1999, le 17 Janvier 1999 à Charleston, Virginie de l’Ouest. Lex Luger force alors Konnan à abandonner sous le « Torture Rack », grâce à l’aide de Miss Elizabeth.

Entre temps, il aide à démanteler la LWO et s’attaque régulièrement à Rey Mysterio Jr. car celui continue de porter fréquemment le T-Shirt LWO.

Lors du PPV WCW Superbrawl IX, Mysterio et Konnan étaient supposés affronter Kevin Nash et Lex Luger dans un « Mask vs. Hair Match » avec les cheveux de Miss Elizabeth et le masque de Rey en jeu. Quelques jours avant le PPV, Rey Mysterio blessait le bras de Lex Luger avec une porte de voiture. Scott Hall prenait alors la place de ce dernier. Les 4 hommes livraient un bon match, dont le bras dans le plâtre de Luger en permettait la conclusion quand Luger mettait KO Konnan avec, permettant à Scott Hall de porter son « Outsider’s Edge » sur Rey Mysterio. Ceci sera un refrain constant de Luger les prochains mois… A l’issue du combat, Rey était forcé de retirer son masque de longue date, montrant enfin son visage au monde entier.

Lors du Nitro suivant, Kevin Nash se présentait avec le masque, disant qu’il voulait bien le redonner à Mysterio. Ce dernier rétorquait qu’il n’en voulait pas et avait un match contre Nash. Rey battait à la surprise générale le géant de 2m13 et devenait, les semaines suivantes, le « Giant Killer » en battant des types tels que Scott Norton, Bam-Bam Bigelow et autres. Cette série ce terminera lors du PPV WCW Uncensored '99, ou Luger interviendra à nouveau contre Mysterio, permettant à Kevin Nash de se venger de l’humiliation avec un « Jackknife Powerbomb ».

Les interventions de Lex Luger ne seront pas suffisantes pour Kevin Nash afin de battre Goldberg lors du PPV WCW Spring Stampede '99. Lex Luger continuera d’être dans le coin de Kévin Nash pour un moment, tout en restant sur le banc de touché à cause de son bras et d’autres blessures.

Luger a vraiment fait son retour sous les projecteurs quand il quand il a commence à avoir régulièrement des arguments avec son ancien ami, Sting, au sujet de son amitié du moment avec Hollywood Hogan. Lors d’un Nitro, les 3 hommes avec en plus Bret Hart, argumentaient dans les vestiaires alors que les lumières s’éteignaient. Quand les lumières revenaient, Sting était au sol. Suite à ça, s’instaurait un débat durant les semaines qui suivirent et jusqu’au PPV pour savoir qui avait attaqué qui.

Lors du PPV WCW Fall Brawl '99, le 12 Septembre 1999 à Winston-Salem, Caroline du Nord, le mystère était résolu quand Sting se retournait contre Hogan pour remporter le titre mondial avec l’aide de Luger qui lui apportait une bat de baseball durant le combat.

Sting, Lex Luger et Diamond « Dallas » Page commencèrent alors à s’associer et le duo diabolique attaquait plusieurs lutteurs, commençant par Ric Flair. Luger et Sting commençaient ensuite une long guerre avec Hogan, Flair et Hart qui fera rage plusieurs mois.

Lors du PPV WCW Halloween Havoc, le 24 Octobre 1999 à Las Vegas, Nevada, Lex Luger prenait l’avantage sur un Bret Hart blessé qu’il faisait abandonner pour la victoire.

Lex Luger participait ensuite au tournoi pour le titre mondial dont la finale aurait lieu lors du PPV WCW Mayhem le 21 Novembre à Toronto, Ontario, Canada. Le titre était vacant après que c’était vu retirer la ceinture suite à ses actions lors du PPV Halloween Havoc. Luger battait Rick Steiner dans le 1er tour et passait un tour au second. Il échouait malheureusement face à Sting malgré ses tentatives d’impliquer Meng à l’aider à vaincre son ancien partenaire. Ceci se retournera contre lui quand il perd face à Meng à Mayhem suite à un « Tongan Death Grip ».

Lex Luger avait aussi une courte « Feud » avec Jeff Jarrett a qui il reprochait un coup de guitare en arrière-scène sur Miss Elizabeth avec qui il c’était associé.

La « Feud » entre Sting et Lex Luger grandissait après ceci et ou Miss Elizabeth devenait le point focal entre les 2 alors que Lex Luger la « torturait » et l’envoyait dans des matches contre d’autres femmes catcheuses. Rapidement, Sting commençait à l’aider. Lors du PPV WCW Starrcade le 19 Décembre 1999 à Washington, D.C., Luger et Sting s’affrontaient avec, de façon non-officielle, Miss Elizabeth en jeu. Durant le combat, alors que Sting portrait un « Stinger Splash » sur The Total Package et tentait de lui porter un « Scorpion Deathlock ». Elizabeth frappait Sting avec la bat de baseball et ce dernier remportait le match par disqualification. Après le combat, le Total Package frappait le bras droit de Sting avec une chaise et la bat.

2000 :

Lors de l’année 2000, Lex Luger commençait à s’allier avec Ric Flair sous le nom de « Team Package ». Le duo s’associait partiellement avec Diamond Dallas Page et commençait à batailler avec Hogan et ses alliés.

Lors du PPV Superbrawl 2000, le 20 Février 2000 à Daly City, Californie, Lex Luger affrontait Hulk Hogan mais perdait le combat. Peu après, Sting faisait réapparition sur un ring et reprenait sa rivalité avec Lex Luger.

Lors du PPV Uncensored 2000, le 19 Mars 2000 à Miami, Floride, Lex Luger perdait à nouveau en PPV face à Stinger lors d’un « Lumberjack With Casts Match ». Pendant le combat, Elizabeth est intervenue en frappant Sting avec sa propre batte mais ce dernier fut aidé par Vampiro, un autre catcheur au visage peint, qui lui a subtilisé la batte pour frapper Lex Luger alors en train de porter son Torture Rack sur son adversaire. Sting a ensuite porté son Scorpion Deathdrop sur le Total Package afin de remporter le combat.

Quand Eric Bischoff et Vince Russo réapparaissent à la WCW et prennent le contrôle de la Présidence en Avril 2000, il forment immédiatement une faction appelée le « New Blood », un groupe composé de jeunes catcheurs qui rentre en rivalité avec le « Millionaire's Club » composé de Lex Luger, Ric Flair, Hulk Hogan, Sting, Diamond Dallas Page, Kevin Nash et autres. Luger restait associé à Flair dans le « Team Package » et ils participaient au tournoi pour le titre Tag-Team vacant, battant les Mamalukes et les Harris Boys dans un « Handicap Match » lors du PPV WCW Spring Stampede le 16 Avril à Chicago, Illinois. Il perdaient ensuite à cause des interventions de Shane Douglas et Buff Bagwell qui partaient avec les ceintures.

Lex Luger continuait sa « Feud » avec Buff Bagwell, mais aussi donc avec Vince Russo qui avait, à la base, « Kidnappé » Miss Elizabeth, prétextant que son contrat faisait d’elle la propriété de la WCW. Russo faisait alors combattre Elizabeth face à d’autres femmes, un peu comme Lex l’avait auparavant… Cette fois, Lex Luger venait à son aide plus que de raison, faisant face aux rebelles de la WCW.

Il affrontait Buff Bagwell lors du PPV WCW Slamboree 2000, le 7 Mai 2000 à Kansas City, Missouri et le battait avec le « Torture Rack ».

Après ceci, Luger débutait une nouvelle « Feud » face à un nouveau venu, Chuck Palumbo, qui venait sur le ring avec la musique de Luger et en faisant ses pauses. Lex Luger s’en prenait alors continuellement à Palumbo, l’attaquant souvent avec son appareil musculaire. Mais, avant que les 2 ne puissent s’affronter en PPV, des problèmes de contrat apparaissaient entre Luger, Elizabeth et la WCW. Quand Elizabeth refusait de faire quelque chose qu’on lui demandait, Lex Luger et elle-même quittaient la WCW. Des négociations entre les 2 parties continuèrent une bonne partie de 2000.

Luger, sans Elizabeth, faisait son retour en Octobre 2000, lors du PP WCW Halloween Havoc juste après que Buff Bagwell n’ait battu David Flair dans un « First Blood DNA Match ». Là, Luger et Buff tombaient dans les bras puis Luger portrait une « corde à linge » à Buff. Il ouvrait aussi Buff à la lèvre, permettant Flair de prendre un échantillon de sang qui voulait pour voir si Buff était le père du bébé de Miss Hancock.

Lors des semaines suivantes, alors que Luger et Buff avaient une mini “Feud”, le Total Package commençait à avoir des vues sur Bill Goldberg… Petit à petit, Vince Russo ajoutait la stipulation que s’il perdait le match, il perdait son travail. Luger affirmait qu’il serait celui qui mettrait un terme à la carrière de Goldberg. Après plusieurs bagarres ou souvent les 2 étaient séparés.

Les 2 se rencontraient lors du PPV WCW Mayhem le 26 Novembre 2000 à Milwaukee, Wisconsin. Durant le combat, Goldberg tentait d’appliquer son “Spear” mais Luger se protégeait avec l’arbitre et Goldberg touchait les 2 hommes. Goldberg parvenait tout de même à porter un « Jackhammer » pour la victoire.

Mais Luger n’en avait pas terminé et se présentait au show suivant ou il apportait des preuves “concluantes” que c’était Goldberg qui avait bousculé l’arbitre et qu’il devait donc être disqualifié.

Après ceci, Luger continueait d’affirmer qu’il mettrait un terme à la carrière de Goldberg d’une façon ou d’une autre. Il commençait alors à créer des problèmes avec un ami de Goldberg, The Sarge, qui était l’un des entraîneurs de Goldberg au Powerplant (école de catch de la WCW). Goldberg, venait naturellement au secour de son ancien coach.

Lors du PPV Starrcade 2000, le 17 Décembre 2000 à Washington, D.C. les 2 devaient s’affronter à nouveau. Durant la soirée, Lex Luger interrompait The Sarge qui était interviewé par Buff Bagwell. Avant qu’il ne puisse faire plus de dommages, Buff l’en empêchait. Alors que Lex Luger et Goldberg se battaient plus tard dans la soirée, The Sarge et Bagwell venaient en ringside et Bagwell tentait de convaincre The Sarge de ne pas s’impliquer dans le match. C’était Bagwell qui intervenait lorsque Lex Luger tentait encore d’utiliser l’arbitre comme bouclier pour se protéger d’un « Spear ». Buff intervenait pour libérer l’arbitre, laissant Lex sans protection. Luger utilisait alors un “poing américain” pour frapper, dans un 1er temps, Sarge, puis Goldberg, qui se relevait au compte de 2. Buff montait alors sur la 3ème corde pour tenter un « Buff Blockbuster » sur Lex Luger mais manquait pour toucher Goldberg à la place. Ce dernier revenait finalement plus tard et battait Lex avec un « Spear » et un « Jackhammer ». Après le combat, Buff s’attaquaient à Goldberg et The Sarge à coups de chaise pour se ralier à Lex.

Cette associaition prenait le nom de Totally Buff, une équipe ou les 2 hommes croyaient en leurs physiques. Avec Bagwell comme partenaire, Luger se santait plus en confiance et continuait sa rivalité avec The Sarge et Goldberg. A ce moment là, ils tenataent de blesser le bras de Sarge.

2001 :

Ceci les emmenaient à un match lors du PPV WCW Sin le 14 Janvier 2001 à Indianapolis, Indiana ou Totally Buff affrontaient Goldberg et The Sarge dans un match par équipe. Même si Goldberg dominait les 2 hommes, Totally Buff parvenaient à revenir face à The Sarge, qui souffrait tojours de sa blessure. Mais le vrai tournant du match aura lieu lorsque qu’un « fan », qui vaporisait un spray dans les yeux de Goldberg. Après s’être débarrassé de The Sarge, Lex Luger mettait Goldberg sur ses épaules pour pemettre à Buff de porter un « Super Blockbuster » pour la victoire de Totally Buff et obliger Goldberg à quitter la WCW à cause des stipulations d’avant match.

Totally Buff fera un autre impact lors de WCW Sin, quand ils interviennent dans le match pour les ceintures World Tag-Team ou ils permettent aux Natural Born Thrillers de récupérer le titre face aux InSiders de Kevin Nash et Diamond Dallas Page. Ceci permettra à Totally Buff de se proclamer aspirants N°1 quand ils rejoignent les « Magnificent Seven » de Ric Flair (Luger, Buff, Flair, Scott Steiner, Road Warrior Animal, Jeff Jarrett et Rick Steiner).

Pourtant, une équipe n’était pas d’accord avec ce statu, Kronik. Les 2 grosses équipes s’affontaient dans des matchs solos et par équipes les semaines suivantes. Lors d’un show, Bryan Clark était méchamment blessé dans un combat face à Luger ce qui le retirait du combat au PPV Superbrawl : Revenge. Totally Buff, bien entendue, était fière de ça. Le match devenait alors un « Handicap Match », avec Totally Buff contre Bryan Adams. Le combat débutait comme une bagarre d’équipes jusqu’à ce que Clark, toujours blessé, ne pouvait rester en arrière et venait avec son coéquipier. Il était naturellement rapidement dégagé et restait en dehors du match pour la majorité du combat. A la fin du match, une intervention faisait encore la différence quand Mike Awesome, habillé comme Clark, se présentait et attaquait Adams permettant la victoire de Totally Buff.

Ceci faisait officiellement Totally Buff les aspirants N°1 qui se mettaient rapidement au travail en challengeant Chuck Palumbo et Sean O'Haire, les 2 hommes qu’ils avaient aides à prendre le titre aux InSiders.

Lors du PPV WCW WCW Greed le 18 Mars 2001 à Jacksonville, Floride, le match avait enfin lieu mis ne se déroulait certainement pas de la façon dont les challengers l’auraient espérés. En effet, les 2 jeunes lutteurs dominaient Luger & Bagwell et remportaient le match avec un « Seantom Bomb » en une minute à peine. Ceci était une défait dévastatrice pour Totally Buff que l’on ne verra plus jusqu’à la fin de la WCW…

Trophés PWI :

20ème place des 500 plus grands lutteurs durant le "PWI Years" en 2003

52ème place des 100 plus grandes équipes durant le "PWI Years" en 2003 (avec Sting)
90ème place des 100 plus grandes équipes durant le "PWI Years" en 2003 (avec Barry Windham)

1ere place au PWI Rookie of the Year en 1986

4ème place au PWI Match of the Year en 1996 (Wargames)
1ere place au PWI Match of the Year en 1991 (Luger & Sting vs. the Steiner Brothers)
3ème place au PWI Match of the Year en 1991 (Luger vs. Ron Simmons)
2ème place au PWI Match of the Year en 1987 (War Games/The Match Beyond)

3ème place au PWI Most Hated Wrestler en 1991
4ème place au PWI Most Hated Wrestler en 1989
4ème place au PWI Most Hated Wrestler en 1987

1ere place au PWI Most Popular Wrestler en 1993
4ème place au PWI Most Popular Wrestler en 1990
4ème place au PWI Most Popular Wrestler en 1988


1ere place au PWI Comeback of the Year en 1993
2ème place au PWI Most Inspirational Wrestler en 1993

4ème place au PWI Tag-Team of the Year en 1997 (Luger & the Giant)

1ere place au PWI Wrestler of the Year en 1997
2ème place au PWI Wrestler of the Year en 1991
4ème place au PWI Wrestler of the Year en 1990
3ème place au PWI Wrestler of the Year en 1989
3ème place au PWI Wrestler of the Year en 1988

2ème place au PWI Feud of the Year en 1998 (nWo Wolfpac vs. nWo Hollywood)
4ème place au PWI Feud of the Year en 1991 (Luger vs. Ron Simmons)
1ere place au PWI Feud of the Year en 1990 (Luger vs. Ric Flair)
1ere place au PWI Feud of the Year en 1988 (Luger vs. Ric Flair)

82ème place au PWI Wrestler of the Year en 2000
29ème place au PWI Wrestler of the Year en 1998
5ème place au PWI Wrestler of the Year en 1997
17ème place au PWI Wrestler of the Year en 1996
23ème place au PWI Wrestler of the Year en 1995
17ème place au PWI Wrestler of the Year en 1994
7ème place au PWI Wrestler of the Year en 1993
2ème place au PWI Wrestler of the Year en 1991

Wrestling Observer Newsletter Awards :

1ère place au Most Improved Wrestler award en 1989

1ère place au Worst Worked Match of the Year en 1996 (Hulk Hogan & Randy Savage Vs. Ric Flair, Arn Anderson, Meng, The Barbarian, Lex Luger, Kevin Sullivan, Z-Gangsta et The Ultimate Solution : Tower of Doom Match - Uncensored)

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z