MARC MERO / JOHNNY B. BADD

Nom Réel :
Marc Merowitz
Taille :
1,85M

Marc Merowitz

Date naissance :
09/07/1960
Poids :
107Kg
Origine : Macon, Georgie
Débuts Pro :
1991
Débuts
WWE :
1996
Prise de finition :
The Wild Thing
Gimmicks :

Johnny B. Badd, Marc Mero

Titres WWE-WWF


WWF Intercontinental Champion 1 fois

Titres autres promotions :


WCW World Television Championship 3 fois

Retrouvez le reste des profils et plein d'autres choses sur :

(Dernière mise à jour : Juillet 2017) - Reproduction interdite !

Vidéos :

 

Histoire :

Marc Mero est né le 9 Juillet 1960 et est un catcheur retraité Américain, ancien boxeur amateur boxer et aussi un conférencier de motivation. Il est le plus connu pour ses apparitions avec la World Wrestling Federation (WWF) sous son vrai nom et à la World Championship Wrestling (WCW) et Total Nonstop Action Wrestling (TNA) sous le nom de ring de Johnny B. Badd.

Aujourd'hui, Marc Mero contribue une grande partie de son temps à l'organisation à but non lucratif qu'il a fondée en 2007, « Champion of Choices ».

Marc Mero a été fortement « Pushé » en tant que « Mid-Card » sous la « Gimmick » de Johnny B. Badd à la WCW au début des années 1990. Il a remporté le championnat WCW World Television trois fois au cours de sa carrière avant de quitter la promotion en 1996 pour des raisons de différences créatives.

Après son départ de la WCW, Marc Mero rejoint la WWF pour y catcher sous son vrai nom, faisant ses débuts à l’écran lors d’un segment « Backstage » lors du PPV WWF WrestleMania XII. Il y détiendra brièvement le championnat WWF Intercontinental. A la WWF il « Feud » avec sa femme, Sable, les deux années suivantes avant de quitter la WWF en 1998. La dernière apparition de Marc Mero est à TNA, où il a combattu sporadiquement au milieu des années 2000.

Sa jeunesse :

Marc Mero est né à Buffalo, New York. Ses parents ont divorcé quand il a huit ans, avec sa mère qui l’élévera et ses deux frères et sœurs qui occupent deux emplois. À l'âge de 12 ans, Marc Mero commence à jouer au hockey, devenant finalement le joueur le plus précieux de sa ligue. En 1973, la famille de Marc Mero déménage à Liverpool, New York, où Marc Mero joue pour la Mid State Youth Hockey League. À l'âge de 15 ans, Marc Mero commence à jouer pour l'équipe de Syracuse Stars Junior Hockey.

Marc Mero commence à jouer au Foot US dans sa dernière année au lycée de Liverpool et son équipe a remporté le titre de the New York State Public High School Athletic Association sous la tutelle du futur entraîneur de l' University of Central Florida, George O'Leary.

La même année, Marc Mero commence à s'entraîner à la boxe avec l'entraînement du coach des Golden Gloves, Ray Rinaldi. Marc Mero remporte quatre titres de l'État de New York, y compris le tournoi New York Golden Gloves. Marc Mero a l'intention de devenir un boxeur professionnel, mais sa carrière c’est terminée après que son nez n’ait été brisé dans un accident. Il poursuit brièvement une carrière de bodybuilding, en terminant troisième dans le concours de bodybuilding de M. New York State.

Carrière professionnelle de catcheur :

Entrainement (1990 - 1991) :

En 1990, Marc Mero décide de devenir catcheur, déménageant vers Tampa, Floride pour s’entrainer avec la famille Malenko. Il débute dans le catch en 1991 dans la promotion Floridian Sun Coast Professional Wrestling.

World Championship Wrestling (WCW) :

Premières années (1991 - 1993) :

Plusieurs mois après ses débuts à la FSCPW, Marc Mero assiste à des enregistrements télé de la World Championship Wrestling et reçoit un « Try Out » qu’il perd face à Doom dans un « Squash Match ». Marc Mero apparaît à la WCW en tant que « Jobber » pendant plusieurs mois. Marc Mero donne son premier match télévisé lors de l'épisode du 1er Mai 1991 de WCW WorldWide, où il est vaincu par Sid Vicious.

Il signe finalement un contrat par le « Booker », Dusty Rhodes. Ce dernier reconditionne Marc Mero avec le nom de ring « Johnny B. Badd » (comme un clin d'œil à la chanson de Chuck Berry « Johnny B. Goode »). Il joue un personnage extravagant semblable à Little Richard. Il est initialement « Heel » et est managé par Teddy Long.

Il fait ses débuts en PPV lors du tout premier WCW SuperBrawl, le 19 mai 1991, où il est présenté comme le plus récent client de Teddy Long. Il fait ses débuts télévisés dans le ring lors de l'épisode du 1er juin 1991 de WCW World Championship Wrestling contre le « Jobber » Kip Abee. Johnny B. Badd fait ses débuts sur le ring en pay-per-view lors du PPV WCW The Great American Bash, où il perd contre The Yellow Dog par disqualification après que Teddy Long n’ait essayé d'enlever le masque de Yellow Dog.

Johnny B. Badd est fortement « Pushé » dès ses débuts et est même placé dans le classement des dix meilleurs candidats pour le championnat WCW World Heavyweight Championship en raison d'une série d’invincibilité dominante. Après ses victoires, il colle des autocollants en forme de lèvre sur les visages de ses adversaires. Le 25 août 1991, il participe à un tournoi pour le championnat WCW United States Heavyweight, où il affronte Yellow Dog dans un match qui se termine sans décision dans les ¼ de finales. En conséquence, les deux hommes sont éliminés du tournoi.

Johnny B. Badd subi sa première défaite par tombé à la télévision lors de l'épisode du 5 septembre 1991 lors du show WCW Clash of the Champions. Ce soir-là, Johnny B. Badd perd face au champion WCW United States Heavyweight, Sting. Johnny B. Badd continue sa domination avec une victoire sur Jimmy Garvin lors du PPV WCW Halloween Havoc. Il défit ensuite sans succès Brian Pillman pour le championnat Light Heavyweight Championship lors de l'épisode du 19 novembre 1991 de WCW Clash of the Champions.

Lors de l'épisode du Main Event du 22 décembre 1991, Johnny B. Badd fait équipe avec Diamond Studd (aka Razor Ramon/Scott Hall) pour perdre contre Tom Zenk et P.N. News dans un match Tag-Team, que l'équipe de Johnny B. Badd a perdu. Après le combat, Johnny B. Badd a été attaqué par Studd et Diamond Dallas Page jusqu'à ce que Zenk et P.N. News soient venus à son secours. En conséquence, Johnny B. Badd est passé « Face ».

Johnny B. Badd fait sa première apparition lors du PPV le plus important de la WCW, WCW Starrcade plus tard ce mois-ci. Ce soir-là, dans le cadre du « Lethal Lottery », Johnny est associé de façon aléatoirement avec Arachnaman (joué par Brad Armstrong) dans un match Tag-Team contre Scott Steiner et Firebreaker Chip. L'équipe de Johnny B. Badd perd. Peu de temps après, il commence à utiliser « Badd Blaster », un pistolet à confettis qu'il fait tirer avant ses matches.

Johnny B. Badd continue à accumuler des victoires contre Richard Morton et Tracy Smothers dans la première moitié de 1992. Il « Feud » avec Page et son coéquipier Scotty Flamingo (aka Raven) et les deux participent à une série de matches télévisés et non télévisés tout au long de 1992, y compris un match de boxe lors de l'épisode du 18 décembre 1992 du WCW Clash of the Champions. Ce match de boxe est remporté par Flamingo au troisième round après que Page n’ait rempli le gant de boxe de Flamingo avec de l'eau.

Johnny B. Badd est impliqué dans une « Feud » avec Cactus Jack (aka Mick Foley) après que les deux ne soient placés au hasard comme partenaires Tag-Team dans un « Lethal Lottery » au PPV WCW Starrcade mais ils ne parviennent pas à s'entendre. Le duo s'est associé pour la première fois dans un épisode du WCW Saturday Night du 26 décembre 1992, où ils sont battus Tex Slazenger et Shanghai Pierce (aka The Godwinns). Ils ont eu une confrontation après le match au cours de laquelle Cactus Jack a porté un « Double Underhook DDT ».

Lors du PPV WCW Starrcade, l'équipe de Johnny B. Badd et de Cactus Jack perd dans son match « Lethal Lottery » après que Johnny B. Badd n’ait frappé Cactus Jack avec son « Tutti Frutti ». Johnny B. Badd fait face à Cactus Jack dans un match le 13 janvier 1993 dans un épisode de WCW Clash of the Champions que Johnny perd. Johnny B. Badd commence son prochain programme majeur avec Maxx Payne (aka Man Mountain Rock) après que ce dernier l'ait blessé avec son « Payne Killer » le 9 février 1993. Lors de cette « Feud », Maxx Payne vole le Badd Blaster et Johnny B. Badd tente de récupérer son pistolet. Johnny B. Badd perd un match face à Maxx Payne par forfait lors de l'épisode du 16 juin 1993 du WCW Clash of the Champions après que Maxx Payne ne l’ait envoyé à terre avec le Badd Blaster.

Johnny B. Badd enfile un masque en raison des blessures subies et fait face à Maxx Payne dans une série de matches. Il bat Maxx Payne au PPV WCW Beach Blast mais perd contre lui dans un « No Disqualification Match » lors de l'épisode WCW Saturday Night du 31 juillet 1993. Johnny B. Badd bat Maxx Payne dans un « Mask Vs. Guitar Match » lors de l'épisode WCW Clash of the Champions du 18 août 1993 pour prendre la guitare de Payne. Les deux ont mis fin à leur « Feud » lors de l'épisode WCW Saturday Night du 30 octobre 1993, où les deux hommes se serrent la main et enterrent la hache après une confrontation avec Paul Orndorff.

Johnny B. Badd challenge sans succès Lord Steven Regal (aka William Regal) pour le championnat WCW World Television lors de l'épisode du 10 juillet 1993 du WCW Clash of the Champions. Il est associé de manière aléatoire avec Brian Knobbs dans un Lethal Lottery au PPV WCW Battlebowl, où l'équipe de Johnny B. Badd gagne pour se qualifier pour la « Battlebowl Battle Royale ». Il y élimine Rip Rogers avant d’être éliminé lui-même par Paul Orndorff.

Champion WCW World Television (1994 - 1996) :

Johnny B. Badd reçoit sa première opportunité de championnat mondial le 12 Février 1994 dans un épisode de WCW Saturday Night ou il challenge Rick Rude pour la ceinture WCW International World Heavyweight Championship mais il perd le combat. A cette époque, Johnny B. Badd forme une équipe avec Michael Hayes et commence une « Feud » avec les Harlem Heat. Michael Hayes se retourne contre Johnny B. Badd durant un « No Disqualification Match » contre Harlem Heat le 19 Février 1994 lors d’un épisode de WCW Saturday Night. En résultat, Johnny B. Badd affronte Michael Hayes la nuit suivante lors du PPV WCW SuperBrawl IV. Ce soir-là, Michael Hayes est remplacé par Jimmy Garvin que Johnny B. Badd parvient à battre.

Johnny B. Badd commence à courir après le titre WCW United-States Heavyweight après avoir perdu un « Tuxedo Match » contre le champion, Steve Austin, le 7 Mai 1994 à WCW WorldWide après que le Col. Robert Parker n’ait retiré le pantalon de Johnny B. Badd. Ce dernier affronte Steve Austin pour le titre mais perd le combat lors du PPV WCW Slamboree. Johnny B. Badd reçoit un autre « Title Shot » le 23 Juin 1994 dans un épisode du WCW Clash of the Champions, ou Steve Austin conserve initialement le titre suite à un tombé sur Johnny B. Badd après l’avoir frappé avec un objet étranger mais l’arbitre retourne la décision et Johnny B. Badd parvient à battre Steve Austin. Malgré tout, à cause de la décision controversée, Steve Austin conserve le titre.

Johnny B. Badd se substitue à Sting blessé comme challenger de Lord Steven Regal pour le titre WCW World Television Championship lors du PPV WCW Bash at the Beach mais Johnny B. Badd ne parvient pas à remporter le titre. Malgré ça, Johnny B. Badd reste dans la course au titre. Johnny B. Badd est « Booké » pour battre Regal pour remporter le titre lors du PPV WCW Fall Brawl et remporte, ce soir-là, son premier titre solo à la WCW.

Johnny B. Badd a sa première défense de championnat avec succès contre Bobby Eaton lors de WCW WorldWide du 1er Octobre 1994. Il conserve le titre dans une défense majeure contre The Honky Tonk Man lors du PPV WCW Halloween Havoc et lors de l'épisode WCW Clash of the Champions du 16 septembre 1994. Johnny B. Badd devait défendre le titre contre Honky Tonk Man pour la troisième fois lors du PPV WCW Starrcade, mais Honky Tonk Man quitte la société avant le PPV et est remplacé par Arn Anderson, que Johnny B. Badd bat pour conserver le titre.

Johnny B. Badd perd le titre contre Arn Anderson lors de l'épisode WCW Main Event du 8 janvier 1995. Johnny B. Badd n'a pas réussi à reprendre le titre dans les matchs retours ultérieurs, notamment le 25 janvier 1995 à Clash of the Champions puis le 18 février 1995 à WCW Saturday Night et le 19 février 1995 à WCW Main Event. Johnny B. Badd bat enfin Anderson dans un « Boxer Vs. Wrestler Match » lors du PPV WCW Uncensored pour mettre fin à la rivalité.

Johnny B. Badd reste « Mid-card » tout au long de 1995, jusqu'à ce qu'il batte Brian Pillman pour devenir l’aspirant n°1 pour le championnat United States Heavyweight lors du PPV WCW Fall Brawl. Johnny B. Badd reçoit son « Title Shot » lors de l'épisode WCW Saturday Night contre Sting le 30 septembre 1995 mais il ne parvient pas a participer au match alors qu'il est attaqué par le champion World Television, Diamond Dallas Page.

Johnny B. Badd bat Diamond Dallas Page pour remporter son deuxième titre WCW World Television lors du PPV WCW Halloween Havoc 1995. Johnny B. Badd défend le titre contre Diamond Dallas Page lors du tout premier PPV WCW World War 3, avec la stipulation que si Johnny B. Badd gagne, il remporte la valet de Diamond Page, Diamond Doll (aka Kimberly). Johnny B. Badd bat Diamond Dallas Page pour conserver le titre et gagne les services de Kimberly.

Kimberly continue à être dans le coin de Johnny B. Badd et la « Feud » avec Diamond Dallas Page continue. Johnny B. Badd bat Diamond Dallas Page pour conserver le titre lors du PPV WCW SuperBrawl VI en 1996. Johnny B. Badd perd le championnat WCW World Television face à Lex Luger lors d’un « House Show » le 17 février 1996 mais il bat Lex Luger pour reprendre le titre le 18 février 1996. Il perd le titre face à Lex Luger à nouveau lors de l'épisode WCW Saturday Night, après que Diamond Dallas Page n’ait porté un « Diamond Cutter » à Johnny B. Badd. Ceci est la dernière apparition de Johnny B. Badd à la WCW. Il quitte l'entreprise parce qu'il s'est fermement opposé à « Angle » avec Kimberly Page.

World Wrestling Federation (WWF) (1996 - 1999) :

Champion WWF Intercontinental (1996) :

Après avoir quitté la WCW, Marc Mero signe immédiatement un contrat avec la World Wrestling Federation (WWF) où il commence à combattre sous son vrai nom parce que la WCW avait les droits sur le nom de Johnny B. Badd. Il fait ses débuts à la WWF en tant que favoris des fans lors du PPV WWF WrestleMania XII, le 31 mars 1996, où il sauve son épouse, Sable (Rena Mero de son vrai nom) d’Hunter Hearst Helmsley (aka Triple H). Marc Mero fait ses débuts dans le ring, la nuit suivante à WWF Monday Night Raw, où il bat Isaac Yankem DDS (aka Kane). À partir du WWF Monday Night Raw du 15 avril 1996, Sable commence à accompagner Marc Mero au ring lors de ses matches et il adopte le surnom de « Wildman ».

Marc Mero bat Helmsley lors de ses débuts en pay-per-view WWF, lors du PPV WWF In Your House 8. Marc Mero s'est qualifié pour le tournoi King Of The Ring en battant Skip lors de l'épisode du 10 juin 1996 de WWF Raw. Marc Mero bat Owen Hart dans les ¼ de finales, la semaine suivante à WWF Monday Night Raw, mais perd face au futur vainqueur, Stone Cold Steve Austin en demi-finale du tournoi King of the Ring. Marc Mero commence ensuite une rivalité avec Goldust après que Goldust ait remporté un match entre eux lors de l'épisode du 1er juillet 1996 de Monday Night Raw. Marc Mero fait face à Goldust contre qui il perd lors du PPV WWF SummerSlam 1996.

Lors du WWF Monday Night Raw du 6 septembre 1996, Marc Mero participe à un tournoi pour le championnat WWF Intercontinental qui est vacant suite à une blessure d’Ahmed Johnson. Marc Mero bat Stone Cold Steve Austin, Owen Hart et Faarooq pour remporter le titre le 23 septembre 1996 lors de WWF Monday Night Raw. Marc Mero défend avec succès le titre contre Goldust, avec l'aide de M. Perfect lors du PPV WWF In Your House 10.

Marc Mero perd le titre contre son rival, Hunter Hearst Helmsley, la nuit suivante à WWF Monday Night Raw après que Mr. Perfect ait incité Marc Mero à défendre le titre contre Helmsley et ne l’ait frappé avec une chaise d’acier. Marc Mero et le capitaine d’une équipe composée de Jake « The Snake » Roberts, The Stalker (aka Barry Windham) et le nouveau venu, Rocky Maivia (aka the Rock) contre l’équipe de Hunter Hearst Helmsley, Crush, Goldust et Jerry « The King » Lawler dans un « Survivor Series Tag-Team Elimination Match ». Marc Mero est éliminé par Crush mais son équipe a remporté le match. Marc Mero fait face à Hunter Hearst Helmsley pour le championnat WWF Intercontinental lors du PPV WWF Your House 12, où Marc Mero remporte le titre.

Feud avec Sable et départ (1997 - 1999) :

Marc Mero participe au « Royal Rumble Match » de 1997 ou il y entre à la 16ème place. Il est éliminé par le vainqueur éventuel, Stone Cold Steve Austin. Le 3 février 1997, à WWF Monday Night Raw, Marc Mero reçoit sa dernière chance pour le championnat WWF Intercontinental contre Hunter Hearst Helmsley mais ne remporte pas le titre. Plus tard ce mois-ci, Marc se déchire son ligament croisé antérieur et prend six mois pour se réhabiliter.

Il retourne à la télévision WWF lors de l'épisode de WWF Raw Is War du 6 octobre 1996 où il est reconditionné comme un boxeur devenu catcheur et a un nouveau surnom « Marvelous ». Il lance une nouvelle prise de finition, le « TKO » pour remporter son match de retour contre Miguel Pérez Jr. Marc Mero commence un lent « Heel Turn » après être jaloux que les fans supportent Sable durant son absence et la voulait hors de la WWF. Pendant ce temps, il fait face au boxeur Butterbean dans un match de boxe lors du PPV WWF D-Generation X : In Your House, qu'il perd par disqualification.

En 1998, l'obsession de Marc Mero avec Sable continue, ce qui conduit à une alliance temporaire avec Goldust et sa valet, Luna Vachon, dans lequel les trois humilient Sable lors des matches. Ceci se transforme en une courte rivalité lorsque Goldust devient physique avec Sable. Lors du PPV WWF WrestleMania XIV, Marc Mero et Sable battent Goldust et Luna dans un « Mixed Tag-Team Match ». La « Storyline » se termine avec un match entre Marc Mero et Sable lors du PPV WWF Over the Edge. Ce soir là, Marc Mero semble avoir des remords, offrant à Sable de se coucher et de lui permettre de l'épingler. Ceci est une ruse et Marc surprend Sable avec un « Petit Paquet » ce qui a entraîné le départ de Sable de la WWF pour un court moment et qui a conclu le « Heel Turn » de Marc Mero.

Après que Marc ait quitté Sable comme valet, Jacqueline est devenue son manager. Cependant, son association avec cette dernière n'a pas réussi à être un succès car il n'a pas réussi à se qualifier pour le tournoi King Of The Ring contre Jeff Jarrett lors de l'épisode Raw Is War du 22 juin 1998. Marc Mero a ensuite participé au tournoi « Brawl for All » dans l'épisode WWF Raw is War la semaine suivante où il est battu par Steve Blackman dans le premier round.

Marc Mero et Jacqueline font face à Sable et au nouveau venu, Edge, dans un « Mixed Tag-Team Match » lors du PPV WWF SummerSlam, que Marc Mero perd après qu’Edge n’ait laissé Sable tomber dessus pour la victoire. Les malheurs de Marc Mero continuent quand il ne parvient pas à reprendre le championnat WWF Intercontinental après avoir perdu face à Val Venis lors d'un tournoi en octobre. Les interventions de Jacqueline dans les matchs ont rapidement fini par coûter à Marc Mero plusieurs victoires et il l'a vire finalement après avoir perdu contre le Big Boss Man lors de l'épisode WWF Sunday Night Heat du 22 novembre 1998.

La dernière apparition de Marc Mero à la télévision WWF aux États-Unis a lieu lors de l'épisode du 30 novembre 1998 de WWF Raw Is War, où il a un « Title Shot » pour championnat WWF Light Heavyweight contre Duane Gill. Avant le combat, Marc Mero promet de prendre sa retraite s'il ne gagne pas le titre. Duane Gill remporte le match avec l'aide du The J.O.B. Squad.

Il catch pour la WWF une dernière fois au Royaume-Uni, lors du PPV WWF Capital Carnage, où il s’associe avec Jacqueline en tant que partenaire réticent contre Sable et Christian, match que Marc et Jacqueline perdent. En 1999, Marc Mero et Sable quittent la WWF. À l'époque, Marc Mero avait trois ans restant à son contrat, avec un salaire garanti de 350 000 $ / an. Marc Mero n'a par la suite pas catché pendant 18 mois en raison de diverses blessures lancinantes et d'une chirurgie à l'épaule.

Retour à la WCW (2000) :

Le 26 Avril 2000, Marc Mero retourne à la World Championship Wrestling ou il apparaît avec son entraîneur, Ray Rinaldi dans le public lors d'un épisode de WCW Thunder et fait face à Tank Abbott. Marc Mero choisit de ne pas retourner à la WCW à plein temps en raison de son état physique à l'époque.

X Wrestling Federation (2001 - 2002) :

En 2001, Marc Mero fait son retour dans le catch dans la promotion de courte durée, la X Wrestling Federation aux côtés de Rena Mero. Les 2 resteront avec la compagnie jusqu’à sa fermeture en 2002.

Total Nonstop Action Wrestling (2004 - 2005) :

En 2004, Marc Mero commence à catcher pour le compte de la Total Nonstop Action Wrestling (TNA) reprenant son personnage de Johnny B. Badd. Il débute à la TNA le 2 Octobre 2004 dans un épisode de Xplosion ou il participe comme favoris des fans à un match Tag-Team avec Russ Rollins contre Rod Steele et Bruce Steele que l’équipe de Johnny B. Badd remporte. Après le match, Johnny B. Badd brise la guitare de Jeff Jarrett sur la tête de Rollins, devenant ainsi « Heel ». Cependant, son « Heel Turn » est de courte durée puisqu'il redevient favoris des fans lors de ses débuts à TNA Impact! le 5 novembre 2004 où il bat Vito Thomaselli. Il apparaît sporadiquement avec la société de la fin de 2004 au début de 2005.

Il participe au premier PPV mensuel de la TNA, Victory Road, où combat dans un « 8 Man Tag-Team Match » que son équipe a remportée. Le moment le plus remarquable de Johnny B. Badd lors de sa carrière à la TNA a eu lieu lors de l'épisode du 19 novembre 2004 d’Impact! lorsqu'il bat Raven avec l'aide de Diamond Dallas Page. Johnny B. Badd participe à la tournée de Turning Point en décembre, où il a fait équipe avec Pat Kenney contre Glen Gilberti et Johnny Swinger dans un match Tag-Team que l'équipe de Marc Mero remporte.

Son dernier match télévisé à la TNA est un « 6 Man Tag-Team Match » lors de l'épisode du 31 décembre 2004 d’Impact! où son équipe est victorieuse. Il fait sa dernière apparition à la TNA lors du pré-show du PPV TNA Final Resolution le 16 janvier 2005, où il est associé à Sonny Siaki lors d'un match Tag-Team contre The Naturals que ces derniers ont remportés.

Retraite (2006) :

Marc Mero a pris sa retraite de la compétition en 2006, lançant et exploitant le « Marc Mero Body Slam Training Institute » à Altamonte Springs, Floride.

En janvier 2008, la WWE et Jakks Pacific ont annoncé que Marc Mero (dans la « Gimmick » de Johnny B. Badd) sera présenté dans leurs figurines « Classic Superstars ». Cette figurine a finalement été annulée pour des raisons inconnues.

Vie privée :

En 1992, Marc Mero épouse Rena Greek (aka Sable), en adoptant sa fille d'un mariage précédent. Le couple s'est séparé au milieu de 2003 et divorcé à l'amiable en 2004. Marc s'est marié pour la deuxième fois le 11 juillet 2009 avec Darlene Spezzi. Marc Mero est chrétien.

En juillet 2007, Marc Mero annonce qu'il avait besoin d'une greffe de valvule cardiaque. Marc Mero annonce qu'il était prêt à subir une intervention cardiaque en novembre 2014, mais les tests ont révélé que son cœur élargi avait diminué. Marc Mero prétend que les médecins croient qu'il aura encore besoin d'une opération chirurgicale un jour.

Lors d'une présentation de la fête des mères, Marc Mero affirme qu'il a fait 3 overdoses et qu’il a failli mourir.

L'utilisation des stéroïdes dans le catch :

En juin et juillet 2007, Marc Mero a commenté le meurtre-suicide de Chris Benoit, figurant sur de nombreux programmes d’information du câble, critiquant à la fois l'industrie du catch et la World Wrestling Entertainment. Dans une interview avec la chaîne WFTV, Marc Mero a admis avoir utilisé à la fois des stéroïdes anabolisants et des drogues récréatives sur une période de sept ans et a affirmé que les stéroïdes avaient contribué au décès précoce de nombreux catcheurs. Dans les entretiens avec MSNBC et The Sun, Marc Mero a produit une liste de 25 (plus tard rallongée à 31) catcheurs avec lesquels il a catché et qui sont décédés, appelant à une plus grande réglementation dans l'industrie du catch.

Les commentaires de Marc Mero ont attiré les critiques des employés de la WWE tels que M. Kennedy, qui l'a qualifié de « Goof » et de « bastard idiot » et de Dave « Fit » Finlay, qui a déclaré que Marc Mero n'avait « rien à voir avec ce business ». Le 15 juillet 2007, Marc Mero a assisté aux mémoriaux de Nancy et Daniel Benoit à Daytona Beach, Floride. À la suite de ses commentaires, Marc Mero commence à faire des apparitions dans les écoles du centre de la Floride et a donné des conférences sur les dangers de la toxicomanie et de l'intimidation. Il fait aussi la promotion également un site web d'intérêt similaire avec lequel il est affilié. Depuis le 2 avril 2009, il a eu plusieurs apparitions dans des écoles et collèges communautaires en Floride.

En construction

Trophés PWI :

264ème place des 500 plus grands lutteurs durant le "PWI Years" en 2003

1ère place au PWI Rookie of the Year en 1991

2ème place au PWI Most Improved Wrestler en 1994

54ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1998
221ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1997
43ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1996
57ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1995
51ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1994
51ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1993
59ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1992
101ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1991

Wrestling Observer Newsletter Awards :

1ere place au Rookie of the Year en 1991
1ere place au Most Improved Wrestler en 1995

Cauliflower Alley Club :

Aucun

Autres :

Aucun

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z