Review du site WillyWrestleFest.fr

Le Saviez-vous ?

Faits :

La WrestleMania est né le 31 Mars 1985 au Madison Square Garden de New York City.

WrestleMania 1 n'est pas le premier PPV de la WWF. Ce show fût diffusé en circuit fermé dans quelques endroits sélectionnés à travers les Etats-Unis. Le premier PPV qui fût organisé par la WWF fût présenté plus tard dans l'année, le 7 novembre 1985 et s'appelait The Wrestling Classic. Le premier WrestleMania à être présenté sous la forme d'un PPV fût le WrestleMania 2.

Pour ce tout premier WrestleMania, Vince McMahon et MTV s'associaient afin d'en faire la promotion grâce à la participation de célébrités comme Muhammad Ali, Liberace et Cyndi Lauper.

Le tout premier combat de l'histoire des WrestleMania fût Tito Santana contre le Executioner. Tito Santana participera aux 9 premiers WrestleMania.

Le premier changement de ceinture dans l'histoire de WrestleMania se fera quand le Iron Sheik et Nikolai Volkoff battent Barry Windham et Mike Rotundo pour le titre World Tag-Team Championship. Lors de ce 1er WrestleMania, Wendy Richter battait aussi Leilani Kai pour le titre Women’s Championship.

Le premier "Main Event" des WrestleMania voyait Hulk Hogan faire équipe avec Mr. T contre Roddy Piper et Paul Orndorff.

King Kong Bundy battait S.D. Jones en seulement 9 secondes (temps officiel mais en réalité, la durée dépasse les 20 secondes). Ce record tiendra pendant 10 années, tout matchs confondus, jusqu'à ce que Diesel ne batte Bob Backlund pour le titre WWE en six secondes. Il est à noter que ces 2 matchs ont eut lieux au Madison Square Garden.

L'annonceur du ring, Howard Finkel commençait son record de participations aux WrestleMania dès la première édition. A cette date de 2007, il est le seul homme a être apparu à tous les WrestleMania.

Lors de ce premier WrestleMania, André The Giant et Big John Studd s'affrontaient dans un "$15,000 Bodyslam Match". Après qu'André portait un "Slam" sur Studd, il remportait les 15 000 dollars et commençait à les distribuer dans la foule du MSG avant que le manager de Studd, Bobby Heenan, parvenait à s'emparer du sac et récupérait son argent.

La star du Rock And Roll, Cyndi Lauper était dans le coin de Wendi Richter pour son match de championnat féminin contre Leilani Kai.

Leilani Kai était la championne lors de ce tout premier WrestleMania au Madison Square Garden. Elle retournait au MSG, 9 années plus tard pour participer au WrestleMania X quand elle challengeait Alundra Blayze pour cette même ceinture.

A cette date de 2007, le 1er WrestleMania était le premier à ce tenir à New York. 3 autres furent organisés dans cette ville les années suivantes. Le WrestleMania 2 se tenait au Nassau Coliseum de Long Island (pour 1/3, ce WM se tenant dans 3 villes en même temps : Los Angeles, Chicago et N-Y). En 1994, le WrestleMania X se tenait au Madison Square Garden. Et enfin, le MSG était le lieu qui recevait WrestleMania XX en 2004.

Le MSG en quelques mots


Le Madison Square Garden (MSG) est la salle des équipes New York Knicks (NBA), New York Rangers (NHL), New York Liberty (WNBA) (Women's National Basketball Association) et New York Titans (NLL) (Crosse).

Il y a eut 4 salles différentes du nom de Madison Square Garden. Les deux premières étaient situées au Madison Square, d’où leur nom. La 3ème se situait à l’angle de la 50ème rue et de la 8ème avenue. La 4ème et actuelle salle se trouve au-dessus de Pennsylvania Station, à l’angle de la 33e rue et de la 7e avenue.

C'était le richissime entrepreneur William Henry Vanderbilt qui fût à l’origine du premier Madison Square Garden qui fût inauguré le 30 mai 1879. Le second, fût construit par l’architecte Stanford White, et fût ouvert de 1890 à 1925. La 3ème version fût en service de 1925 au 11 février 1968. Il était remplacé par le Madison Square Garden IV qui coûta $123 millions USD. En 1991, 200 millions de dollars étaient dépensés dans la rénovation de l'arène et dans l'ajout de 89 suites.

Des gros noms du show-business ont joués au Garden comme Elvis Presley, les Rolling Stones, Barbra Streisand, Frank Sinatra et Michael Jackson.

Le Garden a aussi vu les Knicks remporter 4 championnats de la "Eastern Conferences", des championnats de la NBA en 1970 et 1973. Les Rangers remportaient quand à eux la Stanley Cup en 1994.

Les Grateful Dead on le record de 52 shows au MSG.

Evènements (catch seulement) :

WWF Survivor Series 1996, 17 novembre 1996
WWE Survivor Series 2002, 17 novembre 2002
WWE Surivivor Series 2011, 20 novembre 2011
WWF SummerSlam 1988, 29 août 1988
WWF SummerSlam 1991, 26 août 1991
WWF SummerSlam 1998, 30 août 1998
WWF Royal Rumble 2000, 23 janvier 2000
WWE Royal Rumble 2008, 27 janvier 2008
WWE RAW, 11 septembre 2006, 13 août 2007 et 16 novembre 2009
WrestleMania I, 31 mars 1985
WrestleMania X, 20 mars 1994
WrestleMania XX, 15 mars 2004
WWE Saturday Night's Main Event, 18 août 2007
WWE Friday Night SmackDown!, 1er mai 2009

En plus de WrestleMania, le MSG fût le lieu de plusieurs gros évènements du 20ème siècle comme le combat entre Muhammad Ali contre Joe Frazier qui eut lieu le 8 Mars 1971.

Jusqu'en Janvier 2004, le titre de la WWE Championship a changé 11 fois de mains au Garden comme la victoire de Bret Hartsur Yokozuna à WrestleMania X en 1994 ou celle de Chris Benoit sur Triple H et Shawn Michaels à WrestleMania XX en 2004.

Aussi bien WrestleMania en 1985 que SummerSlam en 1988 ont débutés au Garden.

Lors du 1er RAW au MSG, Stone Cold donnait à Mr. McMahon son tout premier "Stunner" d'une longue série !

Les célébrités


Muhammad Ali

Ali était l'officiel invité pour le "Main Event" de la soirée. C'est un des plus grands boxeurs de tout les temps. Ali a battu des boxeurs comme George Foreman, Joe Frazier et Sonny Liston pour avoir un palmarès de 56 victoires pour 4 défaites, dont 37 victoires par K.O.

Billy Martin
Billy Martin était l'annonceur du ring invité. Il était le manager charismatique des New York Yankees.

Liberace
Liberace était le chronométreur invité pour le "Main Event". Il était un virtuose du piano. Liberace a remporté 2 Emmy Awards, 6 Albums d'o et 2 étoiles dans le Hollywood Walk of Fame.

The Rockettes
Les Rockettes était un groupe de danseuses qui étaient connuent lors de leur participation au spectacle annuel "Radio City Christmas Spectacular". Elle apparaissaient à WrestleMania et dansaient avec Liberace.

Cyndi Lauper
Elle jouait le rôle du manager de Wendi Richter et l'accompagnait sur le ring pour son match de championnat face à Leilani Kai.


Photos :

Review :

Sur le ring, Howard Finkel accueillait Mean Gene Okerlund qui chantait l’hymne national Américain.

Tito Santana Vs. The Executioner
Tito Santana affrontait The Executioner. Tito recevait une belle « Pop ». The Executioner portait un « Collier de tête » mais Santana se dégageait et revenait peu après avec un « Surpassement » puis un « Dropkick » pour dégager The Executioner hors du ring. Plus tard, de retour sur le ring, Tito portait un « Collier de tête » qu’il modifiait au sol pour le compte de 2. Plus tard, Santana lui frappait la tête au sol. Plus tard, The Executioner revenait et portait un « Headbutt » puis un coup de genou. Il frappait le Mexicain à terre et tentait de travailler sur la jambe. Santana le repoussait mais The Executioner revenait sur la prise au sol. Tito retournait la prise en tombé pour le compte de 2. Santana reprenait l’avantage et The Executioner reculait dans les cordes pour refuser le combat. Santana l’y malmenait et portait un « Irish Whip » mais se prenait un « Surpassement » puis un « Bodyslam » peu après. The Executioner montait sur la 3ème corde mais Tito l’y contrait pour l’envoyer au centre du ring. Santana tentait un « Splash » que The Executioner contrait en relevant les genoux. The Executioner lui malmenait la jambe dans les cordes mais Tito l’envoyait à l’extérieur du ring. Santana le remontait sur le ring avec un « Bodyslam » et appliquait un « Flying Forearm » puis un « Figure 4 Leglock » pour la victoire !!!

Vainqueur : Tito Santana

Special Delivery Jones Vs. King Kong Bundy
Special Delivery Jones affrontait King Kong Bundy, accompagné de Jimmy Hart. Jones se ruait dessus mais King Kong Bundy l’attrapait en « Bear Hug » pour l’acculer dans le coin, lui porter une « Avalanche » puis un « Giant Splash » pour la victoire !!! Après le combat, on annonçait que King Kong Bundy avait remporté le combat en 9 secondes (24 secondes en réalité) ce qui constituera un « record » pendant des années.

Vainqueur : King Kong Bundy

Ricky Steamboat Vs. Matt Borne
Ricky Steamboat affrontait Matt Borne. Ce dernier jouera le rôle de Doink quelques années plus tard. Epreuve de force, Ricky prenait l’avantage rapidement puis travaillait sur le cou de Borne. Il lui appliquait un « Collier de tête ». Borne se dégageait pour s’en prendre un autre direct. La seconde fois que Matt se dégageait, c’était pour se prendre un « Atomic Drop ». Steamboat reprenait un « Collier de tête ». Borne se dégageait et reprenait le contrôle. Il portait des « Chops » et un « Irish Whip ». Ricky revenait avec un « Head Chop » et un « Karaté Chop » puis portait un nouveau « Collier de tête ». Plus tard, Borne revenait avec un « Bear Hug » et un « Gutwrentch Suplex ». Matt ajoutait une « Souplesse » pour le compte de 2. Echanges de coups, Steamboat reprenait le contrôle et le séchait d’une droite. Ricky portait un « Back Suplex » puis un « Neck Breaker ». Plus tard, Ricky portait une descente du genou pour le compte de 2. Plus tard, Steamboat portait un « Double Punch » puis portait un « Crossbody » de la 3ème corde pour la victoire !

Vainqueur : Ricky Steamboat

David Sammartino Vs. Brutus Beefcake
David Sammartino, accompagné de Bruno Sammartino, affrontait Brutus Beefcake, accompagné de Johnny Valiant. Epreuve de force, Brutus le repoussait dans son coin puis allait prendre les conseils de Valiant. Epreuve de force, Sammartino l’envoyait à son tour à terre puis contrait la « Ruade » qui suivait avec un « croche patte ». David ceinturait son adversaire qui retournait la prise pour le plaquer. David se dégageait et l’envoyait dans les cordes ce qui surprenait Brutus et énervait Johnny. Plus tard, David travaillait au sol avec un « Face Lock ». Beefcake rejoignait les cordes pour faire casser la prise. Plus tard, Brutus portait un « Bodyslam » mais David conservait sa clé de bras et travaillait au sol sur le bras de Brutus. Les 2 hommes prenaient conseils auprès de leurs managers. Brutus portait un « collier de tête » au sol. David se dégageait pour se prendre un « Shoulder Block » puis un « Hip Toss ». Sammartino le contrait à son tour et travaillait au sol sur les jambes de Beefcake. Plus tard, ce dernier revenait et portait un « Bodyslam » avant de frapper David à terre. Brutus le malmenait dans le coin puis portait un « Irish Whip » avant de porter plusieurs coups de coudes et de genoux à son adversaire dans le coin. Plus tard, David retournait un « Irish Whip » puis appliquait un « Surpassement ». Echanges de coups, David portait une droite et plusieurs coups de poings pour reprendre le contrôle. Sammartino portait plus tard une « Souplesse » pour le compte de 2. Brutus revenait avec un « Headbutt » dans le bas ventre et l’envoyait à l’extérieur ou Valiant portait un « Bodyslam » sur David. Là, le père de ce dernier, Bruno, s’en prenait à Johnny et l’envoyait sur le ring pour s’y attaquer. Brutus puis David s’en mêlaient et l’arbitre faisait sonner la cloche alors que les « Faces » nettoyaient le ring… The Fink annonçait la « Double Disqualification » sous les huées du public…

Vainqueur : Aucun, double disqualification !

WWF Intercontinental Championship Match :
Greg Valentine © Vs. The Junkyard Dog

Le champion WWF Intercontinental, Greg Valentine, accompagné de Jimmy Hart), défendait sa ceinture face à The Junkyard Dog. Après un peu d’observation, Junkyard prenait l’avantage en travaillant sur le bras du Hammer. Il frappait ce dernier au visage. Plus tard, Greg se dégageait mais Junkyard bloquait un coup de pied pour l’envoyer au sol. Plus tard, Valentine reprenait l’avantage mais Junkyard esquivait un coup au sol pour porter des « Headbutt » à 4 pattes. Greg rejoignait le coin pour reprendre ses esprits. Plus tard, le champion travaillait sur le bras du challenger. Plus tard, il l’envoyait à terre et portait une « Descente du coude » entre les jambes. Valentine travaillait sur la jambe de JYD. Plus tard, Greg le malmenait à terre et portait un « Headbutt » entre les jambes. Junkyard repoussait une tentative de « Figure Four » mais se faisait malmener dans le coin. JYD le repoussait et portait 2 « Headbutt » dont le second envoyait le champion à terre. Jimmy Hart déconcentrait l’arbitre mais aussi Junkyard. Greg tentait de frapper le challenger par derrière mais ce dernier esquivait et c’était Jimmy Hart qui prenait le coup. Junkyard reprenait le contrôle du match à coups de « Headbutt » mais Greg l’aveuglait pour le couvrir avec les jambes dans les cordes… Après le combat, Tito Santana montait sur le ring et expliquait que Valentine avait mis les jambes dans les cordes. L’arbitre faisait recommencer le combat et décomptait Greg qui ne remontait pas sur le ring…

Vainqueur : The Junkyard Dog par décompte !

WWF Tag-Team Championship Match :
The U.S. Express (Mike Rotundo et Barry Windham) © Vs. Nikolai Volkoff et The Iron Sheik

Les champions WWF World Tag-Team, The U.S. Express (Mike Rotundo et Barry Windham) ©, accompagnés de Lou Albano, défendaient leurs ceintures face à Nikolai Volkoff et The Iron Sheik, accompagnés de Freddie Blassie. Nikolaï Volkoff chantait l’hymne National Russe sous les huées de la foule. Après ceci, l’Iron Sheik déclarait URSS N°1, Irak N°1 et crachait sur les USA. Rotundo commençait face à Iron Sheik. Ce dernier appliquait un « Collier de tête ». Mike se dégageait pour se prendre un « Shoulder Block » mais portait un « Hip Toss », un « Dropkick » et un « Bodyslam ». Alors que l’Iron Sheik allait vers Windham, ce dernier le frappait et Rotundo enchainait avec un « collier de tête » au sol. Iron Sheik tentait un tombé pour le compte de 2. Relais avec Barry qui sautait sur son adversaire de la 3ème corde et le frappait à terre dans le bas ventre. Windham enchainait avec un « Collier de tête ». Iron Sheik rejoignait les cordes et l’acculait dans son coin. Volkoff tenait Barry. Iron Sheik portait un « Dropkick » que Windham esquivait pour que Nikolaï se prenne le coup à sa place. Iron Sheik s’excusait et passait le relais. Barry portait un « collier de tête » à Volkoff pour passer le relais à Mike. Ce dernier portait un « Back Elbow » sur le Russe suivit d’une « descente du coude » pour le compte de 2. Rotundo travaillait sur le bras de Nikolaï et passait le relais à Windham qui lui sautait dessus de la 3ème corde pour ensuite le malmener au niveau du bras. Relais avec Rotundo qui sautait sur le bras de la 3ème corde. Volkoff lui frappait la tête contre le pied d’Iron Sheik. Relais avec ce dernier qui portait un « Surpassement » et une « Descente du coude » pour le compte de 2. Iron Sheik ajoutait une « Gutwrentch Suplex » pour le compte de 2. Mike bloquait une « Souplesse » pour en porter une. Relais avec Nikolaï qui fait retomber Mike en « Guillotine ». Rotundo revenait au sol. Volkoff l’acculait dans les cordes. Mike revenait avec un « Sunset Flip » pour le compte de 2. Volkoff portait un « coup de genou » puis le malmenait à terre. Relais avec Iron Sheik qui appliquait un « Abdominal Stretch ». Mike se dégageait mais manquait sa descente du coude. Mike passait le relais et Barry reprenait le contrôle sur le Russe à qui il portait un « Dropkick ». Windham ajoutait un « Bulldog » mais Iron Sheik intervenait pour casser le tombé. Rotundo dégageait ce dernier avec un « Dropkick ». Alors que l’arbitre réprimandait Mike dans son coin, Iron Sheik frappait Windham avec la canne de Freddie Blassie permettant à Volkoff de remporter la victoire et les ceintures WWF Tag-Team !

Vainqueurs : et nouveaux champions WWF World Tag-Team, Nikolai Volkoff et The Iron Sheik !

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interviewait les nouveaux champions WWF Tag-Team, Nikolai Volkoff et The Iron Sheik. Freddie Blassie refusait la controverse et niait l’utilisation de la cane. L’Iron Sheik déclarait qu’ils avaient prouvés que leurs pays étaient meilleurs que les USA et qu’ils étaient venus ici pour le prouver.

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interviewait Big John Studd et Bobby Heenan. John montrait l’argent dans le sac. Il promettait qu’il allait prouver au monde entier qu’il était un géant et affirmait que se serait le dernier match d’André. Heenan disait que cet argent allait envoyer André à la retraite et que seulement 3 personnes verraient l’argent, eux 2 et le banquier.

$15 000 Body Slam Challenge :
André The Giant Vs. Big John Studd

André The Giant affrontait Big John Studd, accompagné de Bobby Heenan, dans un « $15,000 Body Slam Challenge ». John Studd attaquait André et le frappait dans le coin. Le Français revenait et portait un « Headbutt » qui faisait quitter le ring à John Studd. Ce dernier remontait sur le ring et André l’étranglait dans le coin. Plus tard, André le frappait à la tête puis l’acculait dans le coin. Big John revenait et tentait un « Bodyslam » qu’André bloquait. Ce dernier appliquait un « Bear Hug ». Au bout d’un moment, John se dégageait mais André lui appliquait un « Collier de tête » juste après. Plus tard, André travaillait sur le bras de son adversaire. Studd tentait de revenir avec un « coup de pied » qu’André bloquait, pour, plus tard, l’acculer dans un coin. Plus tard, André lui portait quelques « Kicks » puis portait un « Bodyslam » pour la victoire. Après le combat, André commençait à distribuer l’argent du sac en le lançant dans le public, mais Bobby Heenan lui arrachait des mains pour repartir avec…

Vainqueur : André The Giant

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interviewait Cyndi Lauper et Wendi Richter. Lauper disait que Wendi était une femme puissance et Wendi conseillait à Moolah de ne pas intervenir dans le match.

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interviewait Fabulous Moolah et Leilani Kai. Moolah portait des lunettes avec un signe $. Elle expliquait que les lunettes lui avaient été offertes par Jesse Ventura qui était fier d’elles. Leilani affirmait qu’elle ferait ce qu’il faudrait pour battre Wendi et affirmait qu’elle sortirait victorieuse.

WWF Women's Championship Match :
Wendi Richter Vs. Leilani Kai ©

La championne WWF Women’s, Leilani Kai, accompagnée de The Fabulous Moolah, défendait sa ceinture face à Wendi Richter, accompagnée de Cyndi Lauper. Epreuve de force, les 2 se malmenaient dans les cordes. Wendi prenait l’avantage en bloquant un coup de poing de Kai. Plus tard, Wendi travaillait au sol sur le bras de la championne. Leilani revenait et travaillait sur le bras après quelques prises au sol. Plus tard, Kai lui cognait la tête dans le coin lui portait un coup d’harpin puis la malmenait à terre. Plus tard, la championne l’étranglait mais Richter lui ceinturait la taille avec un « Leg Body Cisors ». Wendi tentait plusieurs tombés par la suite, sans succès. Leilani revenait et portait un « Irish Whip ». Richter contrait une « Ruade » pour le compte de 2. Alors que les 2 étaient dans les cordes, Moolah intervenait en tirant Wendi par les cheveux. Cyndi Lauper s’en mêlait ! Plus tard, Richter portait plusieurs coups à Kai puis lui portait une sorte de « Press Slam » pour le compte de 2. Leilani repoussait une « Ruade » peu après puis frappait Wendi à terre pour le compte de 2. Elle ajoutait un « Back Breaker » pour le compte de 2. Leilani portait un « Bodyslam » puis un « Crossbody » de la 3ème corde… Wendi retournait le tombé pour la victoire et le titre WWF Women’s ! Après le combat, c’était un peu la mêlée avec Cyndi Lauper, Moolah et les 2 lutteuses.

Vainqueur : et nouvelle championne WWF Women’s, Wendi Richter !

Tag-Team Match :
Hulk Hogan et Mr. T Vs. Roddy Piper et Paul Orndorff

Le champion de la WWF, Hulk Hogan et Mr. T, accompagnés de Jimmy Snuka, affrontaient Roddy Piper et Paul Orndorff, accompagnés de Cowboy Bob Orton. Les arbitres spéciaux étaient Muhammad Ali et Pat Patterson. Hulk débutait face à Orndorff mais finalement, avant tout contacts, c’était Piper qui prenait le relais. Hogan passait aussi le relais à son tour à la demande du public. Mr. T et Piper se faisaient face puis se giflaient. Piper ceinturait Mr. T et le plaquait au sol. Mr. T se dégageait et Roddy allait prendre conseil auprès d’Orndorff. Plus tard, Mr. T le soulevait sur ses épaules et l’envoyait à terre. Ça partait en bagarre sur le ring avec les 4 participants. Mohamed Ali les calmait tous et faisait reculer Bob Orton du rebord du ring. Piper demandait un temps mort et quittait le ring. L’arbitre, Patt Patterson comptait les « Heels » mais Hulk faisait stopper le décompte coulant le combat. Hogan frappait Roddy dans un coin, lui portait un « Irish Whip » suivit d’une « Clothesline » dans le coin. Hulk s’en prenait ensuite à Orndorff et frappait la tête des 2 « Heels » l’un contre l’autre. Hogan ajoutait un « Atomic Drop » à Roddy puis l’étranglait au sol. Plus tard, Hogan passait le relais à Mr. T et « Double Clothesline » des « Faces ». Mr. T portait un « Bodyslam » sur Piper et un « Hip Toss » à Orndorff. Hogan frappait ce dernier de son coin alors que Mr. T appliquait un « Bodyslam » sur Roddy. Mr. T ajoutait un « Headbutt » sur Paul puis frappait la tête de Piper sur le genou d’Hulk. Relais avec ce dernier qui dégageait Rowdy par-dessus la 3ème corde avec un « Big Boot ». Mr. Wonderfull frappait Hogan dans la nuque par derrière et le virait ainsi du ring. A l’extérieur, Piper frappait Hogan au dos avec une chaise. Patt Paterson empêchait Mr. T d’intervenir alors qu’Ali calmait le jeu à l’extérieur du ring. Plus tard, les « Heels » malmenaient Hulk. Mr. T tentait d’intervenir mais était repoussé par l’arbitre. Les « Heels » en profitaient pour porter un « Double Atomic Drop » sur Hulk. Ali montait sur le ring pour confronter Piper alors que Paul continuait à malmener Hogan à terre. Orndorff portait plus tard une « Souplesse » sur Hogan et passait le relais à Piper. Plus tard, Piper portait un coup de genou à la tête d’Hulk pour le compte de 2. Piper passait le relais à Orndorff qui portait un coup de coude de la 3ème corde sur la nuque d’Hogan pour le compte de 2. Mr. Wonderfull ajoutait un « Back Breaker » puis un « Flying Knee » de la 3ème corde qu’Hulk esquivait. Relais avec Mr. T qui repoussait les 2 « Heels » qui se mettaient vite à 2 contre 1 pour garder l’avantage. Orndorff le malmenait à terre. Plus tard, Piper prenait le relais et le malmenait au sol. Relais avec Hogan plus tard. Le champion frappait la tête des 2 « Heels » puis malmenait Paul. Ce dernier se dégageait avec un « Back Suplex ». Alors que les 2 étaient à terre, Bob Orton montait sur le ring pour s’en faire dégager par Jimmy Snuka. Paul appliquait une « Full Nelson » sur Hogan… Mr. T empêchait Piper d’intervenir et Hulk esquivait le saut de la 3ème corde de Bob avec son plâtre pour faire frapper Orndorff à a place. Snuka empêchait Bob de casser le tombé qu’Hogan remportait ! Après le combat, Piper frappait Patterson. Mr. T aidait Paul à reprendre ses esprits et lui tendait la main. Orndorff refusait de la serrer…

Vainqueurs : Hulk Hogan et Mr. T

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interviewait Hulk Hogan, Jimmy Snuka et Mr. T. Ce dernier expliquait s’être entraîné pour ce match. Hogan disait que maintenant, tout le monde savait à quoi s’attendre. Il concluait en disant qu’ils avaient régnés sur WrestleMania…

Review du site WillyWrestleFest.fr