Review du site WillyWrestleFest.fr

Le Saviez-vous ?

Faits :

WrestleMania V fut présenté le 2 avril 1989 du Trump Plaza d'Atlantic City au New Jersey. La salle comptait 18 946 fans et les commentaires étaient réalisés par Gorilla Monsoon et Jesse "The Body" Ventura. Le "Main Event" voyait s'affronter Randy "Macho Man" Savage et Hulk Hogan dans un match pour le championnat de la WWF détenu par Randy Savage.

"Superfly" Jimmy Snuka faisait une apparition surprise lors de ce WrestleMania V. C'était la première fois que l'on voyait Snuka à un WrestleMania depuis le N°1 ou il avait accompagné Hulk Hogan et Mr. T.

WrestleMania V se tenait au même endroit que WrestleMania IV, au Trump Plaza à Atlantic City. C'est la seule et unique fois, en date de 2007, qu'un WrestleMania se tenait 2 fois de suite au même endroit !

Marty Jannetty, Shawn Michaels et le Big Boss Man participaient à leurs 1er WrestleMania, s'affrontant les uns contre les autres alors que Shawn et son partenaire, Marty Jannetty, affrontaient le Big Boss Man et Akeem.

Run D.M.C., stars du RAP, réalisaient une de leur performance à WrestleMania V. 11 ans plus tard, Run D.M.C. se retrouvait encore à WrestleMania où ils jouaient leur version de l'intro de D-Generation X issue de l'album "Aggression" et où ils accompagnaient le Road Dogg et X-Pac sur le ring.

Hulk Hogan battait Randy Savage pour remporter le titre de la WWE dans le "Main Event" de WrestleMania V. Ce fût la 1ère de ses trois conquêtes de titre à un WrestleMania. Au WrestleMania VII, il battait Sgt. Slaughter et à WrestleMania IX, il battait Yokozuna.

Après s'être afrontés dans un "Bodyslam Match" lors du 1er WrestleMania, André The Giant et Big John Studd se retrouvaient protagonistes d'un même match. En effet, Big John Studd agissait comme arbitre spécial dans le match opposant André et Jake "The Snake" Roberts.

Quand Rick Rude battait l'Ultimate Warrior et remportait le titre Intercontinental à WrestleMania V, ceci représentait la première défaite du Warrior par tombé à la télé WWE.

L'équipe des Strike Force de Rick Martel et Tito Santana se séparait à WrestleMania V après avoir perdu contre les Brain Busters.


Le Trump Plaza en quelques mots


Trump Plaza est la seule salle à avoir accueillie 2 WrestleManias d'affilés (le IV et V).

WrestleMania IV voyait pour la 1ere fois un tournoi d'organisé pour le titre vacant de la World Wrestling Entertainment. En finale, Randy Savage battait Ted DiBiase. Un an plus tard, à WrestleMania V, Randy Savage perdrait cette ceinture en face de la personne qui lui permettrait de la remporter, Hulk Hogan.

Trump Plaza était aussi la salle qui recevait plusieurs autres matchs de championnats Heavyweight de boxe, parmi lesquels :

22 Janvier 1988 : Mike Tyson mettait l'ancien champion Larry Holmes KO au 4ème round. Cette soirée là, Tyson ne faisait pas que retenir sa ceinture, cette victoire était un passage de torche entre 2 grands champions.

Le 27 Juin 1988 : Tyson mettait KO Michael Spinks dans un des combat de boxe pour le titre Heavyweight les plus beaux depuis Muhammad Ali contre Joe Frazier.

Les célébrités

 

Morton Downey, Jr.
Downey était l'invité spécial du Piper’s Pit. A cette époque, Morton Downey, Jr. était le présentateur d'un des plus populaires et controversé "Talk Show", le Morton Downey, Jr. Show. Il était réputé pour recracher sa fumée au visage des gens ce qui provoquait des altercations et échanges verbaux avec ses invités et le public.

Run-DMC
Run-DMC réalisait un "WrestleMania Rap", une chanson écrite spécialement pour l'évènement. Run-DMC est un des groupes de rap les plus influent de l'histoire. Ils ont été le 1er groupe de Rap à remporter un Grammy Award. Ils ont été aussi le 1er groupe de Rap à remporter plusieurs albums de platine. Aussi le 1er groupe de Rap à avoir leurs vidéo-clips joués sur MTV et enfin, le 1er groupe de rap à se mélanger avec du Rock quand ils s'associaient avec Aerosmith pour faire une autre version de "Walk This Way".

Donald Trump
Trump, propriétaire du Trump Plaza hôtel et casino, accueillait dans cette structure les WrestleManias 4 et 5. Donald Trump est un milliardaire et cette soirée là, il était en ringside pour admirer le show. 14 ans plus tard, à WrestleMania 23, il aura un rôle dans une storyline contre Vince McMahon et sera dans le coin du champion ECW Bobby Lashley qui défendra ses couleurs contre le poulain de Vince McMahon, le champion Intercontinental, Umaga. Il est aussi très connu pour son show télé, The Apprentice.


Carte


Hercules Vs. King Haku

Tag-Team Match :
The Rockers (Marty Jannetty et Shawn Michaels) Vs. The Twin Towers (Akeem et The Big Bossman)

Brutus « The Barber » Beefcake Vs. Ted DiBiase

Tag-Team Match :
The Bushwhackers (Butch et Luke) Vs. The Fabulous Rougeaus (Jacques Rougeau et Raymond Rougeau)

The Blue Blazer Vs. Mr. Perfect

WWF World Tag-Team Title Three On Two Handicap Match :
Demolition (Ax et Smash) © Vs. Mr. Fuji et The Powers Of Pain (The Barbarian et The Warlord)

Ronnie Garvin Vs. Dino Bravo

Tag-Team Match :
Strike Force (Rick Martel et Tito Santana) Vs. The Brain Busters (Arn Anderson et Tully Blanchard)

Jake « The Snake » Roberts Vs. André The Giant
(Special Referee : Big John Studd)

Tag-Team Match :
The Hart Foundation (Bret Hart et Jim Neidhart) Vs. Greg Valentine et The Honky Tonk Man

WWF Intercontinental Title Match :
The Ultimate Warrior © Vs. Ravashing Rick Rude

Jim Duggan Vs. Bad News Brown

The Red Rooster Vs. Bobby Heenan

WWF World Heavyweight Title Match :
Hulk Hogan Vs. Randy Savage ©

Photos :

Review :

Hercules Vs. King Haku
Hercules affrontait King Haku, accompagné de Bobby Heenan. Haku prenait l’avantage rn s’attaquant à Hercules par derrière et en l’acculant dans le coin pour porter des « Chops ». Haku le malmenait dans un coin mais Hercules revenait avec un « Hip Toss », un « Bodyslam » et un « Elevated Face First ». Hercules sortait du ring pour suivre Heenan. Ceci le déconcentrait et permettait à Haku de revenir et le remonter sur le ring. Là, il fallait peut de temps à Hercules pour revenir. Il terrassait King Haku avec plusieurs « Clotheslines » puis un « Powerslam » pour le compte de 2. Hercules montait alors sur la 3ème corde mais Haku contrait son saut avec un « Crescent Kick » ! Haku portait un « Splash » mais Hercules esquivait et portait un « Back Suplex Into Bridge » pour la victoire !

Vainqueur : Hercules

Tag-Team Match :
The Twin Towers (Akeem et The Big Bossman) Vs. The Rockers (Marty Jannetty et Shawn Michaels)

The Twin Towers (Akeem et The Big Bossman), accompagnés de Slick, affrontaient The Rockers (Marty Jannetty et Shawn Michaels). Shawn débutait face au Bossman. Ce dernier le soulevait pour l’assoir sur le coin. Le Big Bossman giflait Michaels. Janetty déconcentrait le Bossman ce qui permettait à Shawn de lui sauter dessus avec un « Dropkick » de la seconde corde. Plus tard, Shawn revenait grâce à sa rapidité et frappait même Akeem dans son coin. Le Bossman prenait les conseils auprès de son manager. Relais avec Akeem qui faisait un petit pas de danse. Shawn lui travaillait sur le bras avant de passer le relais à Jannetty. Ce dernier continuait de travailler sur le bras d’Akeem. Ce dernier se dégageait, passait le relais au Bossman qui bloquait Marty dans ses bras pour que les 2 Twin Towers ne le prennent en « Sandwich ». Le Bossman le malmenait et portait un « Leg Lariat » dans les cordes. Relais rapides des « Heels ». Akeem envoyait le Bossman sur Marty qui était dans le coin et se ruait dessus juste après. Les « Heels » malmenaient Jannetty dans leur coin. Jannetty tentait de revenir mais le Bossman le contrait. Relais plus tard à Akeem qui portait une « Ruade » que Jannetty esquivait pour qu’il percute le Big Bossman pour éjecter ce dernier du rebord du ring. Marty passait enfin le relais à Michaels qui repoussait Akeem avec un « Dropkick » puis le frappait au visage dans le coin. Les Rockers portaient des « Irish Whip » consécutifs à Akeem et le terrassaient avec un « Double Flying Shoulder Tackle » pour le compte de 2. Akeem revenait avec un coup au visage de Michaels et passait le relais au Bossman qui sautait sur Shawn de la 3ème corde mais Shawn esquivait. Jannetty se mettait derrière les talons du Bossman pour le faire trébucher. Les Rockers viraient alors Akeem de son coin avec un « Double Dropkick » puis portaient un « Double Missile Dropkick » sur le Bossman pour le compte de 2 quand Akeem intervenait. Akeem passait Shawn par-dessus la 3ème corde alors que le Bossman contrait un saut de la 3ème corde de Michaels pour lui porter un « Spine Buster ». Akeem prenait le relais pour en terminer avec un « Splash ».

Vainqueurs : The Twin Towers (Akeem et The Big Bossman)

En arrière-scène, Tony Schiavone interviewait le « Million Dollar Champion, Ted DiBiase, accompagné de Virgil, au sujet de son combat de ce soir face à Brutus Beefcake. Ted expliquait qu’il y avait un club d’amis milliardaires qui n’attendaient que ça qu’il batte Beefcake. Il affirmait que c’était la destinée de ce dernier que de perdre ce soir là. Il se disait être le plus brillant que n’importe qui à la WWF et affirmait que Brutus ne toucherait pas à ses cheveux.

Brutus « The Barber » Beefcake Vs. Ted DiBiase
Brutus « The Barber » Beefcake affrontait Ted DiBiase, accompagné de Virgil. DiBiase serrait la main de Donald Trump en arrivant sur le ring. DiBiase argumentait avant le début du match. Beefcake prenait l’avantage direct et le surpassait et portait un « Hip Toss ». Ted tentait de revenir pour se prendre un autre « Surpassement » et il quittait le ring. Plus tard, de retour sur le ring, les 2 se frappaient au visage et Brutus prenait l’avantage. Virgil intervenait en tenant la jambe de ce dernier ce qui permettait à DiBiase de le surprendre. Ted le malmenait à terre et l’y étranglait. Plus tard, Ted le séchait avec un « Back Elbow » puis une « Descente du poing » pou r le compte de 2. Ted le séchait d’une « Clothesline » et montait sur la seconde corde pour sauter sur Beefcake avec un « Double Axhandle » pour un compte de 2 plus tard. Brutus revenait avec un « Petit Packet » pour le compte de 2. Ted le frappait à terre et portait une « Souplesse » pour se faire huer. Ted appliquait un « Million Dollar Dream ». Brutus faisait casser la prise en s’approchant des cordes… Brutus revenait en l’empêchait de lui cogner la tête sur le coin pour lui faire à la place. Beefcake lui y frappait plusieurs fois. Alors que Brutus tentait une « Sleeper Hold » peu après, il lâchait sa prise pour tenter d’attraper Virgil qui montait sur le rebord du ring. Ceci permettait à Ted de le dégager du ring. Virgil en profitait pour s’en prendre à Beefcake. Ce dernier se montrait menaçant et Virgil reculait. Ted portait un « Double Axhandle » du rebord du ring sur le dos de son adversaire. Les 2 se battaient à l’extérieur et étaient décomptés… Après le match, Brutus envoyait Ted percuter le poteau puis attrapait Virgil sur le ring pour s’en prendre à lui et lui appliquer une « Sleeper Hold ». Ted intervenait pour se prendre un « Bodyslam ». DiBiase quittait le ring suivit rapidement par Virgil alors que le Barber y avait apporté ses ciseaux.

Vainqueur : Aucun, double décompte !

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interviewait Ravashing Rick Rude et Bobby Heenan au sujet du match de Rick contre l’Ultimate Warrior pour le championnat Intercontinental. Heenan disait avoir de grands plans pour Rude. Ce dernier affirmait être dévastateur en début de soirée et qu’il le serait encore plus avec le titre…

Tag-Team Match :
The Bushwhackers (Butch et Luke) Vs. The Fabulous Rougeaus (Jacques Rougeau et Raymond Rougeau)

The Bushwhackers (Butch et Luke) affrontaient The Fabulous Rougeaus (Jacques Rougeau et Raymond Rougeau), accompagnés de Jimmy Hart. Alors que les Bushwhackers allaient déchirer la veste de ce dernier, ils étaient attaqués par les Rougeaus. Bushwhackers le revenaient et les envoyaient percuter Jimmy Hart au centre du ring. Les Bushwhackers célébraient alors que les « Heels » se remotivaient à l’extérieur. Plus tard, Raymond intervenait contre Butch alors que l’arbitre avait le dos tourné pour donner l’avantage à Jacques. Raymond portait un » Boston Crab » alors que Jacques frappait son adversaire à terre. Plus tard, Raymond prenait le relais et portait un « Irish Whip » puis un « Bodyslam » et un coup sur le dos de la seconde corde. Jacques séchait Luke qui était sur le rebord du ring avec un « Back Elbow ». Relais avec Raymond et « Double Chop » des Québécois pour le compte de 2. « Double Axhandle » des « Heels », Jacques appliquait un « Abdominal Stretch » alors que Raymond prenait le relais et paradait avant de porter un « Crescent Kick » sur son adversaire. Butch et Luke portaient alors le coup de bélier sur Raymond et portait un « Double Stomach Breaker » pour la victoire malgré l’intervention en retard de Jacques. Après le combat, les Bushwhackers léchaient Sean Mooney qui étaient sur la rampe d’accès en interview avec les fans.

Vainqueurs : The Bushwhackers (Butch et Luke)

Mr. Perfect Vs. The Blue Blazer
Mr. Perfect affrontait The Blue Blazer. A toi à moi, Perfect prenait l’avantage mais le Blue Blazer revenait direct pour porter 2 « Bodyslam » et virer Perfect avec un « Dropkick » et ajouter un « Baseball Slide ». De retour sur le ring, le Blue Blazer travaillait sur le bras de Perfect. Plus tard, Blue Blazer portait un « Hip Toss », un « Bodyslam » et un « Standing Dropkick ». Blue Blazer ajoutait un « Back Breaker » pour le compte de 2. Il le surpassait pour le compte de 2 tout en continuant son travail sur le bras de Perfect. Plus tard, ce dernier contrait un « Splash » de la 3ème corde pour revenir. Perfect portait un « Irish Whip » mais le Blue Blazer le contrait avec un « Crucifix Cover » pour le compte de 2. Mr. Perfect le séchait d’une « Clothesline » mais Perfect appliquait son « Perfect Plex » pour la victoire !

Vainqueur : Mr. Perfect

Run DMC faisait un rap sur le ring.

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interviewait Mr. Perfect au sujet de sa victoire. Curt déclarait que toutes ses autres nuits, WrestleMania V avait été une nuit parfaite et demandait à Okerlund s’il s’attendait à autre chose ? Gene disait que Bret Hart voulait l’affronter. Hennig répondait qu’il prendrait du plaisir aux dépends de Bret et que ce denrier allait découvrir pourquoi il était si parfait…

WWF World Tag-Team Title Three On Two Handicap Match :
The Demolition (Ax et Smash) © Vs. Mr. Fuji et The Powers Of Pain (The Barbarian et The Warlord)

Les champions WWF World Tag-Team, The Demolition (Ax et Smash), défendaient leurs ceintures face à Mr. Fuji et The Powers Of Pain (The Barbarian et The Warlord) dans un « Three On Two Handicap Match ». Warlord prenait l’avantage sur Ax qui revenait pour le frapper à terre et passait le relais à Smash. Relais avec Barbarian qui malmenait Smash dans son coin. Smash les repoussait et reprenait le contrôle. Relais avec Ax qui malmenait Barbarian. Plus tard, ce dernier revenait et passait le relais au Warlord. Smash reprenait le dessus et passait le relais à Ax. « Double Teaming » des Demolitions qui envoyaient Warlord au sol. Ce dernier revenait grâce à Barbarian qui intervenait. Fuji malmenait illégalement Ax à terre. Fuji prenait le relais et portait des « Cho » et un « Headbutt » dans le bas ventre. Relais avec Barbarian qui séchait Ax avec un « Big Boot ». Plus tard, Warlord prenait le relais pour le compte de 2. Plus tard, Barbrarian portait un « Bodyslam » sur Axe et passait relais à Fuji qui portait un « Leg Drop » de la 3ème corde qu’Axe esquivait pour se prendre un « Bodyslam ». Axe le contrait et passait le relais à Smash qui était déchainé et s’en prenait aux « Heels ». « Guillotine » des 2 Demolitions mais Barbarian cassait le tombé. Axe le sortait du ring. Mr. Fuji prenait de la poudre qu’il tentait de lancer au visage de Smash qui esquivait pour la laisser prendre Warlord. Les Demolition en terminaient avec leur « Demolition Decapitation » peu après pour la victoire.

Vainqueurs : The Demolition (Ax et Smash)

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interviewait The Twin Towers (Akeem et The Big Bossman), accompagné de Slick. Mean Gene disait que leur prochaine étape pourrait être les Demolition pour le titre Slick disait que la carrière des Demolitions devait passer par les Twinn Towers et il les mettait en garde. Akeem mettait en avant le fait qu’eux avaient un manager contrairement aux Demolitions. Bigbossman mettait en garde les champions avec ses menottes et sa matraque.

Tony Schiavone tentait d’interviewer Macho Man Randy Savage qui était en train de péter un câble dans son vestiaire. Il repoussait le caméraman en refusant l’interview et partait en disant à Hogan qu’il était prêt.

Ronnie Garvin Vs. Dino Bravo
Ronnie Garvin affrontait Dino Bravo, accompagné de Frenchy Martin. Howard Finkel accueillait Jimmy « Superfly » Snuka sur le ring. Dino attaquait Ronnie par derrière pour prendre l’avantage. Plus tard il le frappait au visage puis lui appliquait un « Bear Hug » et envoyait Garvin dans le coin. Il le frappait à terre puis l’envoyait dans les cordes pour porter un « Shoulder Block » pour le compte de 2. Ronnie bloquait un « Powerbomb » et le frappait au visage puis le couvrait pour le compte de 2. Garvin ajoutait une « Droite » pour le compte de 2. Garvin en ajoutait une autre suivie d’un « Rolling Craddle » pour le compte de 2. Ronnie appliquait une « Sleeper Hold » mais Bravo rejoignait les cordes. Dino contrait une tentative de « Piledriver » par un surpassement et un tombé pour le compte de 2. Garvin le frappait dans le coin mais Dino se dégageait avec un « Atomic Drop » et en terminait avec un « Sidewalk Slam » pour la victoire ! Après le combat, Ronnie s’attaquait à Frenchy Martin.

Vainqueur : Dino Bravo

Tag-Team Match :
Strike Force (Rick Martel et Tito Santana) Vs. The Brain Busters (Arn Anderson et Tully Blanchard)

Strike Force (Rick Martel et Tito Santana) affrontaient The Brain Busters (Arn Anderson et Tully Blanchard), accompagnés de Bobby Heenan. Martel débutait face à Blanchard et prenait l’avantage avec un « Collier de tête » au sol. Tully se dégageait direct pour s’en prendre un debout. Blanchard se dégageait et acculait Rick dans son coin. Martel frappait les 2 pour se dégager du coin. Les 4 étaient sur le ring. Les Strike Forces portaient un « Double Dropkick » sur les Brain Buster » pour les dégager du ring. Anderson remontait sur le ring pour reprendre le contrôle brièvement. Martel le contrait pour lui porter un « Face First » pour le compte de 2. Rick faisait le forcing pour tenter de river les épaules d’Arn, sans succès. Anderson portait un « Leg Body Cisors ». Au bout d’un moment, Rick le retournait en « Boston Crab » mais Arn se dégageait direct. Relais des 2 côtés, Tito portait uj « Figure Four » sur Tully. Arn tentait d’intervenir pour s’en prendre un aussi de la part de Martel !!! Blanchard se dégageait pour un « Bridge » pour le compte de 2. Tito tentait un « Backslide » mais Anderson intervenait. « Double Teaming » des Brain Busters, Tito le contrait et portait un « Petit Paquet » sur Blanchard pour le compte de 2. Martel prenait un relais à l’aveugle pour se prendre un « Flying Forearm » accidentel de son partenaire quand Tully l’esquivait. Ce dernier portait un « Dropkick » sur Santana et passait le relais à Arn. Ce dernier le touchait à la jambe et redonnait le tag à Tully qui envoyait Tito percuter le genou d’Anderson dans le coin. Arn reprenait le relais pour se prendre un « Sunset Flip » de la part de Tito pour le compte de 2. Tully prenait le relais à l’aveugle et malmenait Santana au sol pour le compte de 2. Tito tentait un « Crossbody » de la seconde corde pour le compte de 2. Relais avec Anderson qui travaillait au sol sur son adversaire. Plus tard, il contrait une « Ruade » de Tito et montait sur les cordes. Santana l’y contrait pour l’envoyer au centre du ring. Santana rampait jusqu’à Martel qui refusait le relais. Tully prenait le relais de son côté alors que Martel quittait le ring sous les huées du public. Pendant se temps, les Brain Busters continuaient à malmener Santana et remportaient le combat avec un « Piledriver Spike »…

Vainqueur : The Brain Busters (Arn Anderson et Tully Blanchard)

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interviewait Rick Martel. Ce dernier disait que Tito méritait ce qu’il avait et qu’il en avait marre de lui. Il disait avoir été destiné à la grandeur en carrière solo quand il est arrivé à la WWF, mais non, Santana voulait plus. Rick prétendait l’avoir supporté plus qu’assez dans l’équipe. Il le traitait de perdant…

On assistait ensuite au Piper’s Pit avec… Brother Love. Ce dernier se présentait à la place de Rowdy Roddy Piper et portait un Kilt. Il souhaitait la bienvenue au « Brother’s Love Show ». Il faisait comme s’il avait Piper comme invité et l’imitait. Il demandait quel était son show TV favoris et quel était sa personnalité télé préférée ? Brother Love faisait comme si Piper l’adorait et lui lançait des fleurs. Il était rejoint par Morton Downey Jr. Ce dernier disait à Brother Love (qui prétendait l’aimer) qu’il ne voulait pas être aimé par un homme portant un Kilt. Morton allumait une clope et renvoyait chier Brother Love. Rowdy Roddy Piper se présentait enfin sur le ring. Piper se fichait du Kilt et des genoux de Brother Love. Piper se fichait de lui en lui posant des questions et en retirant le micro avant qu’il n’ait eut le temps de répondre. Brother Love prétendait que Piper ne pouvait lui faire peur mais était effrayé au premier cri de Roddy. Plus tard, ce dernier se fichait des bagues de Love puis lui demandait s’il avait des descendants en Ecosse. Ils se provoquaient sur leurs Kilts. Piper disait que si Love était un vrai écossais, il n’avait rien de dessous mais Love l’empêchait de regarder. Piper sous foutait de lui en disant que tout le monde savait qu’il n’avait rien dans la culotte. Piper lui retirait et Brother Love fuyait en slip. Pendant ce temps, Morton Downey Jr fumait toujours sa clope. Piper lui demandait de ne plus fumer et surtout de lui mettre la fumée dans la gueule. Morton continuait. Morton Downey Jr le provoquait verbalement. Morton lui recrachait la fumée au visage, Piper perdait son calme. Plus tard, Morton le traitait de travesti. Piper demandait ce qu’il ne lui mettait pas la fumée au visage. Morton continuait et insistait. Piper demandait une cigarette et pendant que Morton l’allumait, Piper allait chercher un extincteur pour éteindre la clope !

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interviewait Hulk Hogan et revenait sur un an auparavant oui il avait été ami et dans le coin de Randy. Hogan disait avoir fait confiance au Macho Man mais que ce dernier l’avait trahi. Il traitait Macho Man de jaloux et lui reprochait d’avoir manipulé et mis Miss Elizabeth entre eux. Il le mettait en garde quand il le mettrait à terre. Il disait être prêt et demandait le meilleur du Macho Man et affirmait vouloir le battre tel quel pour remporter le titre…

Jake « The Snake » Roberts Vs. André The Giant
Jake « The Snake » Roberts affrontait André The Giant, accompagné de Bobby Heenan. Big John Studd était l’arbitre spécial du combat. André attaquait Jake direct et lui cognait la tête dans le coin déprotégé. André le frappait à coups de poings et de « Chops ». André lui montait dessus et le frappait au visage. Roberts répondait et acculait le Français dans le coin. Peu après, André se retrouvait accroché dans les cordes et Jake le frappait au visage. André l’attrapait à la gorge et reprenait le contrôle. André mettait un « Headbutt » puis le frappait au visage. Il acculait Jake dans un coin et ce dernier parvenait à revenir. Roberts décrochait des coups de poings puis le frappait au visage et lui cognait, à son tour, dans le coin déprotégé du ring. Le Géant revenait et virait Jake à l’extérieur du ring et l’empêchait de remonter. Big John Studd comptait Roberts qui remontait sur le rebord pour se faire repousser par André. Studd et André argumentaient. Le Snake prenait son sac mais Big l’empêchait de monter avec sur le ring. André frappait Studd par derrière et ce dernier répondait en le repoussant puis l’engueulait. Alors que Studd avait le dos tourné, Roberts était attaqué par Ted DiBiase et Virgil qui lui volaient le serpent. Jake courait après Ted et le frappait pour reprendre le serpent. Pendant ce temps là, André The Giant s’en prenait à Big John Studd. André le lâchait quand Roberts lançait son sac sur le ring… André était disqualifié !

Vainqueur : Jake « The Snake » Roberts par disqualification

Tag-Team Match :
The Hart Foundation (Bret Hart et Jim Neidhart) Vs. Greg Valentine et The Honky Tonk Man

The Hart Foundation (Bret Hart et Jim Neidhart) affrontaient Greg Valentine et The Honky Tonk Man, accompagnés de Jimmy Hart. Honky Tonk Man débutait face à Bret « Hitman » Hart. Ce dernier prenait l’avantage et tentait un « Roll Up » pour le compte de 2. Bret ajoutait des « Atomic Drop ». Relais avec The Hammer qui empêchait un « Roll Up » en se retenant aux cordes. Relais avec Anvil qui envoyait The Hammer au sol avec un « Shoulder Tackle » et un « Dropkick » puis le couvrait, sans succès suite à l’intervention de Honky Tonk, après un « Shoulder Block ». Jim séchait Valentine avec une « Corde à linge » mais le Honky Tonk intervenait encore. Relais avec Honky Tonk face à qui Jim revenait pour passer le relais à Bret qui portait un « Bodylam » et une descente de l’avant bras pour le compte de 2. Bret ajoutait une « Souplesse » mais Hammer intervenait. Alors que l’arbitre engueulait ce dernier, Neidhart lançait le mégaphone de Jimmy Hart à Bret qui assommait Honky TonkMan avec pour la victoire !

Vainqueurs : The Hart Foundation (Bret Hart et Jim Neidhart)

WWF Intercontinental Title Match :
The Ultimate Warrior © Vs. Ravashing Rick Rude

Le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior, défendait sa ceinture face à Ravashing Rick Rude, accompagné de Bobby Heenan. Ravashing Rick Rude était le premier sur le ring et demandait à ce que l’on coupe sa musique et insultait la foule. Il demandait aux filles de regarder l’homme en vie le plus sexy quand il retirait sa robe… Rude tentait un coup de genou sur le Warrior mais touchait la ceinture et se faisait mal. Le Warrior utilisait sa puissance pour l’envoyer à plusieurs reprises dans un coin puis portait un dur « Irish Whip » suivit d’un « Bear Hug ». Les chants « Weasel » retentissaient. Rick se dégageait enfin en mordant le Warrior ce que ce dernier lui redonnait peu après. L’Ultimate Warrior portait un « Surpassement » puis un « Splash » que Rude contrait en relevant les genoux ! Plus tard, Ravashing portait un « Piledriver » pour le compte de 2 ! Rick ajoutait un « Jaw Breaker » et paradait mais semblait blessé. Rude séchait le champion avec une « Clothesline » pour le compte de 2. Ravashing travaillait ensuite au sol sur les bras de l’Ultimate Warrior. Ce dernier se dégageait plus tard et le séchait avec une « Corde à linge » avant de l’envoyer dans les coins. Rick esquivait un « Stinger Splash » et tentait son « Rude Awakening » qu’Ultimate Warrior repoussait pour porter une « Clothesline ». Warrior bougeait les cordes et passait Rude par-dessus les cordes. Alors que l’Ultimate Warrior soulevait Rick, Heenan lui attrapait le pied pour faire trébucher le champion et tentait la jambe de ce dernier pour permettre la victoire et le titre Intercontinental à Rick !!! Après le combat, Ultimate Warrior s’en prenait à Heenan et lui portait un « Gorilla Press » !!!

Vainqueur : Et nouveau champion Intercontinental, Rick Rude !!!

Hacksaw Jim Duggan Vs. Bad News Brown
Hacksaw Jim Duggan affrontait Bad News Brown. Ce dernier attaquait Hacksaw à son arrivée sur le ring puis portait un « Irish Whip ». Jim revenait en esquivant une « Ruade » puis le séchait d’une « Corde à linge ». Bad News quittait le ring. Plus tard, Duggan le ramenait sur le ring avec un « Slingshot ». Brown reprenait le contrôle et le frappait à coups de poings et de « Headbutt ». Plus tard, les 2 se battaient dans le coin et Hacksaw portait des coups de bélier. Bad News le repoussait et le combat partait à l’extérieur ou Brown envoyait Jim percuter le poteau en fer. De retour sur le ring, Bad News le frappait mais Duggan esquivait pour revenir avec une « Running Clothesline ». Excédé, Brown prenait une chaise alors Hacksaw prenait son 2x4. Les 2 s’échangeaient des coups avec leurs « armes » pour se faire disqualifier ! Jim le virait du ring avec son 2x4…

Vainqueur : Aucun, double disqualification

The Red Rooster Vs. Bobby Heenan
The Red Rooster affrontait Bobby Heenan, accompagné de The Brooklyn Brawler. Bobby se tenait encore les côtes après son « Gorilla Press » du Warrior. Bobby rejoignait les cordes pour empêcher le contact. Red Rooster lui frappait la tête dans le coin puis le frappait dans le coin. Heenan revenait avec un « Irish Whip » mais le Red Rooster esquivait une « Ruade » et Bobby s’explosait l’épaule dans le coin pour permettre la victoire du Red Rooster. Après le combat, le Brooklyn s’attaquait au Red Rooster avec une « Corde à linge » dans la nuque et le virait rapidement du ring. Alors que le Red Rooster remontait sur le ring, le Brawler repartait avec son manager…

Vainqueur : The Red Rooster

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interviewait Miss Elizabeth. Cette dernière disait qu’elle serait neutre et qu’elle supporterait les 2. Elle trouvait regrettable qu’ils veuillent régler ça sur le ring et espérait que personne ne se blesse.

WWF World Heavyweight Title Match :
The Macho Man Randy Savage © Vs. Hulk Hogan

Le champion WWF World Heavyweight, The Macho Man Randy Savage, défendait sa ceinture face à Hulk Hogan. Miss Elizabeth était dans le coin des 2… Macho Man quittait le ring au départ par peur puis remontait dessus pour célébrer et se faire huer. Epreuve de force, Hogan l’envoyait rapidement au sol ! Les chants « Hogan » retentissaient. Savage appliquait un » Collier de têt ». Hulk se dégageait et portait un « Shoulder Block »… Randy quittait encore le ring. De retour dessus, Savage prenait l’avantage avec un « Collier de tête » mais quittait encore le ring quand Hogan se dégageait. Ce dernier lui courait après alors Randy prenait Elizabeth en bouclier… Plus tard, de retour sur le ring, Hogan prenait l’avantage au sol et travaillait sur le cou du champion. Ce dernier se dégageait avec un « Back Suplex » mais Hogan esquivait une « Descente du coude » pour revenir. Plus tard, Hulk travaillait sur le bras du Macho Man qui se dégageait pour porter un « Double Axhandle » de la 3ème corde pour le compte de 2. Savage travaillait sur le bras d’Hulk. Plus tard, quand ce dernier se relevait, Savage tentait de lui tirer les cheveux mais Hulk l’envoyait à l’extérieur et le remontait sur le ring immédiatement. Hulk lui frappait la tête dans les coins et le séchait avec une « Clothesline » et plusieurs « descentes du coude ». The Macho Man revenait sur un contre et portait une « Running Clothesline » pour le compte de 2 puis travaillait au sol sur le cou d’Hulk qui saignait du front. Plus tard, Hogan se dégageait, portait un « Shoulder Block » puis bloquait un « Kick » de Savage pour lui porter un « Atomic Drop ». Randy esquivait une « Descente du coude » et l’envoyait dans le coin avec un « Running Knee » dans le dos pour le compte de 2. Plus tard, Randy frappait Hulk au visage pour ouvrir la plaie puis l’envoyait dans un coin avant de célébrer. Savage le provoquait et ne se rendait pas compte qu’Hogan se relevait et reprenait le contrôle avec plusieurs coups dans le coin. Hogan appliquait un « Irish Whip » puis une « Clothesline » dans le coin. Plus tard, Hulk le dégageait par-dessus les cordes avec un « Powerslam ». Alors qu’Elizabeth allait le voir, Randy la repoussait en l’engueulant. The Macho Man tirait Hulk à l’extérieur et lui griffait le visage. Hulk l’empêchait de lui frapper la tête contre les barrières de sécurité puis contre le rebord du ring. Hogan revenait en lui frappant la tête contre le rebord puis le mettait en position de « Powerslam »… Elizabeth l’empêchait par sa présence d’envoyer Randy dans le poteau ce qui permettait à Savage d’être libre et de l’envoyer percuter le poteau. Elizabeth allait voir l’état de santé de Miss Elizabeth. The Macho Man l’engueulait et la menaçait même. Miss Elizabeth retournait en « Backstage ». Plus tard, Savage sautait sur Hogan de la 3ème corde vers l’extérieur avec un « Double Axhandle » puis le contrait avec une « Guillotine ». Plus tard, Macho Man le malmenait dans les cordes avant de porter un « Bodyslam », puis une descente du genou pour le compte de 2. Alors que l’arbitre avait le dos tourné, The Macho Man étranglait Hulk avec son bandage. Plus tard, Savage l’étranglait à terre. Savage ajoutait un « Diving Elbow » pour le compte de 2 ¾ ! Hogan retrouvait son second souffle et ne ressentait aucun cou. Plus tard, Hogan portait un « Big Boot » et un « Leg Drop » pour la victoire et la ceinture WWF World !!!

Vainqueur : Et nouveau champion WWF, Hulk Hogan !!!

Review du site WillyWrestleFest.fr