Review du site WillyWrestleFest.fr

Le Saviez-vous ?

Faits :

Pour la première fois dans l'histoire de WrestleMania, le "Main Event" de WrestleMania VI était un match titre contre titre, alors que le champion Intercontinental, le Ultimate Warrior affrontait le champion de la WWE, Hulk Hogan.

WrestleMania VI fût le premier pay-per-view de la WWE a être organisé à l'extérieur des Etats-Unis.

Ce show attirait 67 678 au SkyDome de Toronto.

Les Demolition remportaient le titre World Tag-Team face à Haku et André The Giant à WrestleMania VI, devenant ainsi la 2ème équipe dans l'histoire de la WWE d'avoir obtenu 3 titres par équipes au sein de la fédération. La première équipe évoluait dans les années 70 et était formée de Mr. Fuji et du Professor Toru Tanaka.

WrestleMania VI présentait le tout 1er match mixte de l'histoire quand Dusty Rhodes et Sapphire affrontaient Randy Savage et Sensational Sherri.

10 avant qu'en équipe avec Christian pour remporter le titre World Tag-Team à WrestleMania 2000, Edge était spectateur en ringside lors de ce WrestleMania VI, ou on le voit porter fièrement un T-shirt de Hulk Hogan.

Diamond Dallas Page a participé au WrestleMania VI de façon "anonyme" en étant le conducteur de la voiture qui enmenait le Honky Tonk Man et Greg Valentine sur le ring.

Hogan qui perdait dans le "Main Event" de WrestleMania VI aura ici sa seule et unique défaite dans un tel PPV !

André The Giant mettait un terme à 3 années d'association avec son manager Bobby "The Brain" Heenan lors de WrestleMania VI.


Le SkyDome en quelques mots

Le SkyDome (qui sera renommé le Rogers Centre le 2 Février 2005) est la salle des Toronto Blue Jays et des Toronto Argonauts de la Canadian Football League.

La construction a commencé le 3 Octobre 1986 et l'ouverture eut lieu le 3 Juin 1989. Cette construction aura coûtée 600 millions de dollars canadien.

WrestleMania VI, le 1er PPV hors des USA, attirait 67 678 fans, qui est le record d'audience du SkyDome, le 1er Avril 1990 pour assister au "Ultimate Challenge". Ce match était un "Titre contre Titres" entre le champion de la WWE, Hulk Hogan et le champion Intercontinental, l'Ultimate Warrior.

Un Monday Night RAW en directe attirait 40 104 fans le 8 Février 1999.

En July 1999, Edge battait Jeff Jarrett pour remporter le titre Intercontinental pour la 1ere fois lors d'un "House Show".

Quand les Toronto Raptors de la NBA débutaient en 1995, le SkyDome devenait leur salle jusqu'au moment où il al quittait pour déménager au Air Canada Centre 2 années plus tard.

Les fans des Blue Jay fans ou fans de baseball, n'oublieront certainement jamais cette nuit du 23 Octobre 1993, quand Joe Carter, avec un permettait aux Blue Jays de remporter leur 2ème victoire consécutive dans les World Series. .

Le SkyDome a aussi reçu WrestleMania X8 qui attirait à cette date de 2007, le plus gros nombre de places payantes du Rogers Centre le 17 Mars 2002 avec 68 237 fans.


Les célébrités

Steve Allen
Allen jouait le rôle d'interviewer et rejoignait même les Bolsheviks quand ils chantaient l'Hymne Russe. Steve Allen était le présentateur original du The Tonight Show. Il fût aussi le premier à réaliser des interviews de gens dans la rue, ce qui continue à être pratiqué encore aujourd'hui. Allen est aussi le compositeur de plus de 7 000 chansons et l'écrivain de plus de 50 livres.

Rona Barrett
Barrett était l'interviewer invité qui parlait avec Miss Elizabeth juste avant son apparition surprise à WrestleMania VI. Rona Barrett était une des journalistes à sensation les plus connue à cette époque. Avec son expérience, elle avait un rôle parfait d'interviewer à WrestleMania VI.

Robert Goulet
Goulet chantait "Oh Canada" devant 67 678 fans du Toronto SkyDome pour lancer WrestleMania VI. Goulet avait une voix de baryton qui lui a permis de fréquenter le monde de la musique pendant plus de 50 ans.

Mary Tyler Moore
Moore, qui était en ringside, était une des plus grandes actrices de télévision de son époque. Elle était plus connue pour son implication dans le Dick Van Dyke Show durant les années 60 et dans le Mary Tyler Moore Show dans les années 70.


Carte


Koko B. Ware Vs. Rick Martel

World Tag-Team Title Match :
The Demolition Ax et Smash Vs. Colosal Connection (André The Giant et Haku)

Earthquake Vs. Hercules

Brutus Beefcake Vs. Mr. Perfect

Roddy Rowdy Piper Vs. Bad News Brown

Tag-Team Match :
The Hart Foundation (Bret Hart et Jim Neidhart) Vs. The Bolsheviks (Nikolai Volkoff et Boris Zuhkov)

Tito Santana Vs. The Barbarian

Mixed Tag Team Match :
Dusty Rhodes et Sapphire Vs. Randy Savage et Sherri Martel

Tag-Team Match :
The Rockers (Shawn Michaels et Marty Jannetty) Vs. The Orient Express (Sato et Tanaka)

Hacksaw Jim Duggan Vs Dino Bravo

Jake "The Snake" Roberts Vs. The Million Dollar Man Ted DiBiase

The Big Boss Man Vs. Akeem

Superfly Jimmy Snuka Vs. Ravashing Rick Rude

World And Intercontinental Heavyweight Title Match :
The Ultimate Warrior Vs. Hulk Hogan

Photos :

Review :

Rick Martel Vs. Koko B. Ware
Rick Martel affrontait Koko B. Ware. Martel s’attaquait à Koko direct et en traitre pour prendre l’avantage. Il l’acculait dans le coin pour l’y malmener. Plus tard, Koko contrait une « Ruade » mais Rick continuait à le frapper. Koko revenait pour un « Crossbody » de la 2ème corde pour le compte de 2 puis portait 2 « Standings Dropkicks » et un « Surpassement » avant de le dégager avec une « Clothesline ». Koko ke remontait sur le ring avec un » Slingshot » mais Martel l’envoyait à l’extérieur dans l’élan. De retour sur le ring, Rick le frappait à terre puis appliquait un « Back Breaker » pour ensuite en terminer avec un « « Boston Crab » pour la victoire !

Vainqueur : Rick Martel

En arrière-scène, Sean Mooney interviewait les au sujet de leur match de championnat juste après. Ax expliquait comment il allait les dominer. Smash disait ne pas avoir peur d’André et Haku qu’il détruirait et démolir…

WWF World Tag-Team Title Match :
The Colossal Connection (Andre The Giant et Haku) © Vs. Demolition (Ax et Smash)

Les champions WWF World Tag-Team, The Colossal Connection (Andre The Giant et Haku), accompagnés de Bobby Heenan, défendaient leurs ceintures face aux Demolition (Ax et Smash). Les colossal Connection attaquaient les challengers direct. Smash revenait et reprenait le contrôle. Relais avec Ax qu’Haku contrait pour malmener au sal. Plus tard, Haku portait un « Back Breaker » maintenue pour le compte de 2. Plus tard, Haku portait un « Back Kick ». Plus tard, Haku travaillait sur les trapèzes d’Ax. Plus tard, alors que l’arbitre avait le dos tourné, André malmenait illégalement Ax…. Plus tard, Haku le malmenait au sol puis portait une « Shoulder Breaker » pour le compte de 2. Plus tard, Axe contrait un « Ruade » et passait le relais à Smash… Ce dernier frappait la tête d’Haku dans le coin et le séchait avec un « Back Elbow ». Smash ajoutait un « Surpassement » puis un « Double Axhandle ». André tentait d’intervenir pour se faire repousser par Smash. Ax séchait Haku, puis, avec son partenaire, portait une « Double CLothesline » sur André. Ils s’en prenaient aussi à Haku avec une « Double Clothesline ». André intervenait et attrapait Smash pour le tenir. Haku portait un « Sidekick » que se prenait Haku. André était accroché dans les cordes alors que les Demolition en terminaient avec Haku avec un « Demolition Decapitation » pour la victoire et les ceintures par équipe WWF. Après le combat, Bobby Heenan était furieux et tournait en rang sur le ring. Il engueulait André puis le giflait. André l’attrapait par le col puis le giflait plusieurs fois avant de le dégager du ring. Haku tentait un « Sidekick » qu’André bloquait pour le frapper à son tour. Au final, André repartait sous les ovations du public.

Vainqueurs : Et nouveaux champions WWF World Tag-Team, Demolition (Ax et Smash) !!!

An arrière-scène, Mean Gene Okerlund interviewait Jimmy Hart et Earthquake. Hart disait vouloir dire une seule chose, il était sur de lui. Earthquake parlait à Hercules et affirmait être le seul Natural Disaster à la WWF.

Earthquake Vs. Hercules
Earthquake, accompagné de Jimmy Hart, affrontait Hercules. Ce dernier esquivait une « Ruade » d’Earthquake et le frappait dans le coin. Hercules tentait un » Irish Whip » qu’Earthquake retournait. Hercules esquivait une « Ruade » et le frappait dans le coin. Hercules tentait de s’en prendre à Jimmy Hart qui était sur le rebord ce qui permettait à Earthquake de quitter le ring. Plus tard, de retour sur le ring, Earthquake le repoussait puis demandait une « Epreuve de force ». Earthquake la remportait et prenait le contrôle du match. Earthquake le frappait plus tard au visage puis lui cognait la tête dans le coin. Earthquake faisait des poses pour se faire huer puis malmenait Hercules dans un coin. Ce dernier revenait et portait des « Shoulders Tackles » puis des « Clotheslines » pour faire mettre un genou à terre à Earthquake. Hercules s’emballait en voulant tenter un « Back Breaker » qu’Earthquake empêchait avec son poids. Ce dernier reprenait le contrôle et portait une « Descente du coude » pour célébrer. Earthquake portait enfin son « Earthquake Splash » pour la victoire ! Après le combat, Earthquake en portait un second puis célébrait…

Vainqueur : The Earthquake

En arrière-scène, on avait le droit à une interview de Miss Elizabeth à qui on demandait ou elle était passée ces derniers mois alors qu’on ne la voyait plus aux abords du ring. Elizabeth disait ne pas vouloir décevoir ses fans dans la mesure ou elle ne pouvait pas aider par moments. Elle disait que si elle revenait, les fans verraient une personne différente de ce qu’ils connaissaient.

Brutus Beefcake Vs. Mr. Perfect
Brutus Beefcake affrontait Mr. Perfect, accompagné de The Genius. Beefcake prenait l’avantage dans le coin mais Mr. Perfect retournait la situation. A toi à moi, Brutus revenait et le passait par dessus la 3ème corde ! Beefcake le remontait sur le ring et envoyait Perfect à terre. Peu après, Brutus le passait encore par-dessus les cordes avec un « Atomic Drop » et célébrait. Plus tard, Brutus provoquait Perfect. Ce dernier reprenait le contrôle et le frappait au visage puis lui cognait la tête dans le coin. Brutus revenait avec un « Irish Whip » et le frappait à terre puis portait un « Bodyslam ». Plus tard, Beefcake le frappait dans un coin et l’envoyait dans un autre pour le frapper à terre. Beefcake le séchait d’une « Corde à linge ». Le Genius montait sur le rebord du ring et déconcentrait Beefcake. Perfect prenait le pupitre du Genius et assommait Brutus avec. Mr. Perfect frappait ensuite son adversaire à terre puis l’y malmenait. Perfect le frappait avec son genou puis à coups de poings et de gifles. Perfect le provoquait puis le séchait d’une droite. Plus tard, Beefcake le plaquait au sol et le catapultait dans le coin ou Perfect se cognait la tête sur le poteau pour la victoire !!! Après le combat, Beefcake s’en prenait au Genius qu’il remontait sur le ring pour lui appliquait une « Sleeper Hold » pour l’endormir… Brutus coupait ensuite quelques cheveux au Genius…

Vainqueur : Brutus Beefcake

Roddy Piper Vs. Bad News Brown
Roddy Piper affrontait Bad News Brown. Roddy Piper arrivait peint en noir sur la moitié du corps ! Les 2 se battaient à terre. L’arbitre les séparait. Piper portait un « Crossbody » pour le compte de 2 et on revenait à une bagarre au sol. L’arbitre les séparait. Le public encourageait Roddy qui l’acculait dans le coin pour l’y malmener. Bad News revenait et portait un « Headbutt » puis plus tard l’étranglait à terre pour le compte de 2. Bad News appliquait un « Bodyslam » et une « Descente du coude » pour le compte de 2. Piper revenait avec une « Fourchette » puis le frappait dans le coin. Plus tard, Bad News le touchait au visage et Bad News décrochait une protection dans le coin. Il tentait d’y envoyait Piper qui retournait la projection pour l’y envoyer de face. Piper enfilait un gant et frappait Bad News au visage avec à plusieurs reprises. Piper lui sautait dessus avec de la seconde corde puis le séchait avec pour l’envoyer à l’extérieur du ring. Le combat partait à l’extérieur du ring ou Piper esquivait une « Droite » de News qui frappait le poteau à la place. Piper allait chercher une chaise mais Bad News esquivait le coup. Les 2 étaient décomptés et continuaient à se battre tout en repoussant l’arbitre. Les autres officiels arrivaient et tentaient de les séparer…

Vainqueur : Aucun, double décompte !

En arrière-scène, on retrouvait Steve Allen qui proposait de chanter l’hymne national Russe avec les Bolsheviks. Quand le pianiste débutait en chantant une balade en Anglais, Volkoff le coupait en lui gueulant que ce n’était pas leur hymne. Le pianiste se fichait plusieurs d’eux en chantant autre chose que l’hymne. On entendait la chasse d’eau et Volkoff s’énervait…

Tag-Team Match :
The Hart Foundation (Bret Hart et Jim Neidhart) Vs. The Bolsheviks (Boris Zhukov et Nikolai Volkoff)

The Hart Foundation (Bret Hart et Jim Neidhart) affrontaient The Bolsheviks (Boris Zhukov et Nikolai Volkoff). Sur le ring, ces derniers chantaient leur hymne. Les Canadiens les attaquaient. Ils portaient le « Hart Attack » sur Zhukov pour une victoire expéditive !

Vainqueurs : The Hart Foundation (Bret Hart et Jim Neidhart)

The Barbarian Vs. Tito Santana
The Barbarian, accompagné de Bobby Heenan, affrontait Tito Santana. Epreuve de force, The Barbarian le repoussait puis l’acculait dans le coin. Tito revenait pour l’y frapper et The Barbarian quittait le ring pour prendre des conseils auprès de Bobby Heenan. De retour sur le ring, Tito reprenait l’avantage plus tard et portait un « Crossbody » pour le compte de 2. Santana appliquait ensuite un « Collier de tête ». The Barbarian se dégageait pour se prendre un « Big Boot » puis un « Shoulder Breaker ». Tito esquivait une « Descente du coude » de la seconde corde et esquivait une « Ruade ». Plus tard, Santana portait 2 « Dropkicks » pour l’envoyer à terre et portait un « Double Axhandle » de la seconde corde et un « Flying Forearm » mais Bobby mettait le pied de son poulain dans les cordes pour stopper le tombé. A toi à moi, The Barbarian se retenait aux cordes et portait une « Clothesline » de la 3ème corde pour la victoire !!!

Vainqueur : The Barbarian

En arrière-scène, Sean Mooney interviewait Dusty Rhodes et Sapphire. Dusty mettait en avant sa manager qu’il voyait déjà reine et affirmait qu’ils battraient Macho King et Queen Sherri…

Mixed Tag-Team Match
Dusty Rhodes et Sapphire Vs. Queen Sherri et Randy Savage

Dusty Rhodes et Sapphire, accompagnés de Miss Elizabeth, affrontaient Queen Sherri et Randy Savage. Dusty prenait l’avantage avec un « Back Elbow ». Plus tard, Sherri le frappait par derrière. Rhodes la faisait reculer et Sapphire la tenait par les cheveux. Macho Man s’en mêlait. Alors que ce dernier sautait sur Dusty de la 3ème corde, Dusty l’attrapait au vol. Sherri intervenait pour se faire sortir. Dusty passait le relais à Sapphire et remontait Sherri sur le ring. Sapphire envoyait cette dernière percuter Savage sur le rebord du ring et envoyait Sherri plusieurs fois au sol avec des coups de hanches. Sapphire portait un « Airplane Spleen » pour le compte de 2. Sherri revenait et la frappait au visage. Sapphire revenait direct quand Sherri tentait de la soulever et retombait sous son poids pour le compte de 2. Relais avec Dusty, Sherri reculait et quittait le ring. Randy tentait d’attaquer Dusty par derrière mais ce dernier le contrait. Rhodes tenait Randy que Sapphire giflait. L’envoyait percuter Sherri puis repoussait cette dernière dans le coin. Savage donnait un coup de genou dans le dos de Rhodes. Savage et ce dernier se frappaient à l’extérieur du ring. Savage remontait alors sur le ring et Sherri frappait Dusty au visage… Randy sautait sur ce dernier du rebord avec un « Double Axhandle ». Sherri continuait à malmener Dusty derrière le dos de l’arbitre. Macho King montait sur la 3ème corde et portait un autre « Double Axhandle ». Alors que Randy allait en porter un autre, Sapphire se mettait en travers. Savage redescendait pour envoyer la femme à terre. Elizabeth aidait Sapphire. De retour sur le ring, Macho King portait un « Double Axhandle » de la 3ème corde pour le compte de 2. Randy ajoutait une « Souplesse » pour le compte de 2. Plus tard, Savage sautait de la 3ème corde sur le dos de Dusty avec son sceptre ! Savage célébrait et passait le relais à Sherri qui portait un « Splash » de la 3ème corde pour le compte de 2. Rhodes contrait Randy et frappait les 2 têtes des adversaires l’une contre l’autre. Rhodes acculait Savage dans le coin et lui portait des coups de coudes. Sherri attrapait Dusty par le cou. Relais de Sapphire qui tirait Sherri pour l’envoyer au sol pour le compte de 2. Sapphire faisait face à Sherri… Crêpage de chignon, Sapphire l’envoyait à l’extérieur. Miss Elizabeth remontait Sherri sur le ring, ce qui ne plaisait pas à cette dernière ! Sapphire en profitait pour porter une « Souplesse » pour le compte de 2 quand Randy intervenait. Rhodes portait un « coup de coude » à ce dernier. Sherri argumentait avec Elizabeth qui la repoussait pour la faire trébucher sur Sapphire qui remportait le combat !!! Après le combat, Macho King tentait de s’en prendre à Dusty avec le sceptre mais ce dernier esquivait le coup. Dusty célébrait avec Sapphire et Miss Elizabeth alors que Savage protestait sur le rebord du ring.

Vainqueur : Dusty Rhodes et Sapphire

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interviewait le champion de la WWF, Hulk Hogan au sujet d’Ultimate Challenge. Hogan parlait de la salle et des Hulkamiacks. Il mettait en garde l’Ultimate Warrior et affirmait qu’il le mettrait à genoux. Il affirmait qu’il ramènerait ce dernier à la lumière. Hogan concluait en disant qu’il espérait que le Warrior ne soit pas mauvait perdant et promettait de le détruire…

En arrière-scène, Sean Mooney interviewait le champion Intercontinental de la WWF, The Ultimate Warrior. Ce dernier renvoyait l’interviewer et s’adressait à Hulk et parlait de tout perdre. Il parlait des 5 derniers WrestleMania et disait être là pour lui prendre ce qu’il avait de plus cher. Il disait ne pas être là pour détruire la Hulkamania, mais pour la fusionner avec la Warrior.

Tag-Team Match :
The Rockers (Marty Jannetty et Shawn Michaels) Vs. The Orient Express (Sato et Tanaka)

The Rockers (Marty Jannetty et Shawn Michaels) affrontaient The Orient Express (Sato et Tanaka), accompagnés de Mr. Fuji. Tanaka débutait face à Jannetty. A toi à moi, Tanaka portait un « Back Kick » puis Saito l’envoyait Tanaka en « Ruade » sur Marty avec un « Back Elbow ». Marty le contrait avec un « Powerslam » et les « Rockers portaient un « Double Hip Toss » puis une « Double descente du coude » sur Saito puis lui lançaient sur lui Tanaka. Les Rockers sautaient sur les Japonais qui étaient à l’extérieur. Plus tard, Tanaka se dégageait d’un « Collier de tête » de Marty et ce dernier passait par-dessus les cordes quand Fuji tirait dessus. Saito le tenait et Fuji le frappait avec sa canne. Saito envoyait ensuite Jannetty percuter le poteau du ring. Plus tard, les Japonais malmenaient Jannetty à tour de rôle. A un moment donné, Marty retombait sur ses pieds après un « Surpassement » et passait le relais à Michaels pour un « Double Sidekicks » des Rockers. Plus tard, Shawn ajoutait un « Surpassement » sur Tanaka qui passait le relais à Saito. Epreuve de force, Shawn le contrait avec un « Swinging Neck Breaker ». Saito l’envoyait dans les cordes ou Tanaka le « Kickait » dans le dos. Saito portait un « Gutwrentch Gutbuster » puis le contrait plus tard pour passer le relais à Tanaka. Ce denier envoyait Shawn au sol puis lui cognait la tête dans le
coin puis repassait le relais à Saito. Ce dernier portait une « descente du genou » de la 3ème corde pour le compte de 2. Plus tard, Michaels séchait Tanaka avec une « Clothsline » et passait le relais avec Jannetty qui reprenait l’avantage et malmenait les 2 adversaires. Il leur frappait la tête l’une contre l’autre pour le compte de 2 sur Tanaka. Saito tentait d’intervenir avec une « Descente du coude » mais Jannetty esquivait. Les 2 Rockers dégageaient Saito par dessus les cordes avec un « Double Dropkick » puis surpassaient Tanaka. Fuji déconcentrait Jannetty qui montait aux cordes. Marty le menaçait avec la canne. Tanaka arrivait par derrière et aveuglait Marty avec de la poudre dans les yeux. Jannetty était aveuglé et passait par-dessus les barrières de sécurité ! Marty était décompté alors que Shawn faisait fuir les « Heels »…

Vainqueurs : The Orient Express (Sato et Tanaka) par décompte !

Hacksaw Jim Duggan Vs. Dino Bravo
Hacksaw Jim Duggan affrontaient Dino Bravo, accompagné d’Earthquake et de Jimmy Hart. Dino le repoussait une fois et célébrait. Plus tard, Hacksaw portait un « Atomic Drop » puis le frappait dans le coin. Jim porta it un « Irish Whip » mais Bravo esquivait la « Ruade » qui suivait et le frappait plusieurs fois au sol. Bravo portait un « Chop » puis un « Inverted Atomic Drop » pour le malmener à terre. Bravo célébrait et Earthquake frappait Duggan derrière le dos de l’arbitre. Dino portait une « Descente du coude » pour le compte de 2. Dino lui frappait la tête dans le coin mais Hacksaw revenait avec des coups à la tête pour se faire contrer avec un coup de pied dans le bas ventre. Dino portait un « Irish Whip » mais Jim contrait la « Ruade » à suivre et les séchait à coups de « Running Clothesline ». Hacksaw attrapait Earthquake qu’il montait sur le rebord du ring ce qui permettait à Jimmy Hart de donner le 2x4 à Bravo. Alors que l’arbitre avait le dos tourné, occupé avec Earthquake, Jim empêchait Dino de se servir du 2x4 et frappait son adversaire avec pour la victoire ! Après le combat, Earthquake s’attaquait à Hacksaw ! Il lui portait 2 « Descentes du coude » et 3 « Earthquake Splash » !

Vainqueur : Hacksaw Jim Duggan

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interviewait Jake « The Snake » Roberts. Ce dernier s’adressait à Ted DiBiase en affirmant que ce serait le plus gros match de la carrière de ce dernier car il mettait tout en jeu ce en quoi il croyait. La ceinture pourrait être à lui à nouveau mais il fallait passer par Damien et Jake. Ce dernier affirmait qu’il ferait supplier DiBiase qu’il humilierait et rendrait humble.

Million Dollar Championship Match :
Ted DiBiase © Vs. Jake « The Snake » Roberts

Le champion Million Dollar, Ted DiBiase, accompagné de Virgil, défendait sa ceinture face à Jake « The Snake » Roberts. Echanges de coups, Jake travaillait sur le bras de Ted. Ce dernier se dégageait pour se prendre un « Shoulder Block ». Ted se dégageait pour éviter un « DDT » et quittait le ring. Roberts allait le chercher ailleurs et le remontait sur le ring avant de se déconcentrer de Virgil. DiBiase reprenait l’avantage quand Roberts remontait sur le ring. Jake contrait une « Ruade » mais DiBiase contrait un « High Knee » pour envoyer Jake retombé les jambes dans le coin. DiBiase portait un « Piledriver » sous les huées de la foule. Ted le couvrait en paradant et Jake retournait le tombé pour le compte de 2. DiBiase le malmenait de coups de genoux au sol alors que le public encourageait Jake. DiBiase paradait et appliquait un « Million Dollar Dream ». Jake se retrouvait au sol mais sous les cordes. L’arbitre faisait casser la prise. Ted le tirait au centre du ring pour le compte de 2. DiBiase portait un saut de la seconde corde que Roberts contrait pour le sécher avec une « Clothesline ». Les chants « DDT » retentissaient. Jake ajoutait une autre « Clothesline » puis un « Surpassement » et une « Clothesline ». Jake faisait le signe du « DDT » mais Virgil sortait Roberts en dehors du ring en le tirant par le pantalon. Jake lui portait un « Bodyslam » à l’extérieur. Ted en profitait pour appliquer son « Million Dollar Dream ». Jake se dégageait en lui faisant percuter le poteau. Virgil remontait Ted sur le ring pour lui permettre de remonter à temps dessus pour remporter le match par décompte ! Après le combat, alors que Ted et Virgil célébraient, Jake les séchait avec une « Double Clothesline » puis envoyait Virgil percuter Ted. Virgil partait avec la ceinture alors que Roberts portait un « DDT » sur DiBiase ! Après ceci, Jake ramassait les dollars de Ted et les distribuait au public. Alors que Jake sortait Damien, Virgil revenait pour aider Ted à fuir alors que Jake les poursuivait…

Vainqueur : Ted DiBiase par décompte !

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interviewait le Big Boss Man qui dénigrait Ted DiBiase et affirmait qu’il ne prenait de l’argent de quiconque. Le Boss Man ajoutait peut-être être pauvre, mais au moins il était fier. Il s’adressait ensuite d’Akeem et Slick qu’il était fier d’avoir quitté en lus d’être fier d’être Américain…

The Big Bossman Vs. Akeem
The Big Bossman affrontait Akeem, accompagné de Slick. Alors que le Big Bossman arrivait vers le ring, il était attaqué par Ted DiBiase qui le séchait d’une « Clothesline » avant de le frapper au sol et lui porter un « Bodyslam » à l’extérieur. Après ceci, Ted l’envoyait dans poteau en fer et remontait Big Bossman sur le ring. Akeem en profitait pour prendre l’avantage et se ruait sur son ancien partenaire dans le coin pour le compte de 2. Big Bossman était malmenait par Akeem qui l’acculait dans le coin pour l’y frapper au visage. Big Bossman se dégageait avec un « Atomic Drop » et un « Bog Boot ». Le Big Bossman portait des « Irish Whip » puis une « Clothesline ». Akeem esquivait une seconde pour se prendre un « Bossman Slam » pour la victoire du Big Bossman ! Après le combat, ce dernier frappait Slick au visage !

Vainqueur : The Big Bossman

Sur le ring, Howard Finkel acceuillait les Rythm And Blues, le Honky Tonk Man et Greg The Hammer Valentine qui se présentaient en Cadillac rose (conduite par Diamond « Dallas » Page ^^). Les Rythmes And Blues montaient sur le ring avec Jimmy Hart et 2 « Honkettes » pour chanter leur dernier tube. Après la représentation, le Honky Tonk Man repérait 2 vendeurs qu’il reconnaissait comme Luke et Butch, les Buschwhackers. Ces derniers faisait fuir les « Heels » et cassait le matériel des Rythms And Blues.

Jimmy Snuka Vs. Rick Rude
Jimmy Snuka affrontait Rick Rude, accompagné de Bobby Heenan. Rude attaquait Jimmy par derrière et prenait l’avantage. Snuka esquivait un « Dropkick » pour revenir et portait un « Elevated Face First ». Jimmy ajoutait un « Surpassement » puis un « Headbutt » dans le bas ventre avant de le passer par-dessus la 3ème corde avec un « Dropkick ». Plus tard, Rude revenait avec une « Snap Suplex » et paradait. Rick lui frappait la tête dans le coin puis portait un « Surpassement ». Jimmy portait un « Face First » pour se prendre un « Shoulder Tackle ». Jimmy revenait et malmenait Snuka avant de porter un « Bodyslam ». Rude esquivait un saut de la seconde corde et appliquait son « Rude Awakening » pour la victoire !

Vainqueur : Rick Rude

WWF World Heavyweight Title / WWF Intercontinental Title Match :
The Ultimate Warrior © [IC] Vs. Hulk Hogan © [WH]

Le champion WWF Intercontinental, Ultimate Warrior, affrontait le champion WWF World Heavyweight, Hulk Hogan, dans un match ou les 2 titres étaient en jeu ! Les 2 se faisaient face et Hulk parlait même au Warrior. Ce dernier le repoussait et Hulk en faisait de même. Epreuve de force, Ultimate Warrior l’envoyait dans le coin. Hogan en faisait de même au contact suivant. La foule était en délire. Ultimate Warrior proposait une « épreuve de force » qu’Hulk acceptait. Le Warrior mettait Hogan à genoux. Hogan se relevait au bout d’un moment et faisait mettre le Warrior à genou à son tour. Alors que le Warrior revenait, Hulk le mettait à terre et enchainait avec une « descente du coude » pour le compte de 2. Plus tard, Hogan portait un « Scoop Slam » mais le Warrior se relevait direct et peu après, portait à son tour un « Bodyslam ». Le Warrior le passait ensuite par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Hogan semblait boiter et s’écroulait. Le Warrior le frappait à terre. L’arbitre allait voir l’état d’Hulk mais Warrior le repoussait pour remonter son adversaire sur le ring. Ultimate Warrior malmenait le genou d’Hulk sensiblement diminué. L’arbitre les séparait à un moment ce qui permettait à Hogan le revenir et porter une « Running Clothesline » dans le coin. Ultimate Warrior le frappait au visage dans le coin puis portait un « Bodyslam » et 2 « descentes du coude » pour le compte de 2. Hulk travaillait sur le cou du Warrior et tentait un « Petit Paquet », sans succès. Hogan le malmenait ensuite au sol puis l’acculait dans le coin pour l’y frapper. Hulk le séchait plus tard d’une « corde à linge » pour le compte de 2. Hulk portait un « Back Breaker » sans lus de succès. Hulk reprenait son travail au sol sur le Warrior. Plus tard, il frappait le dos de ce dernier avant d’appliquer un « Back Suplex » pour le compte de 2 et retourner sur son travail au sol. Ultimate Warrior finissait par se dégager et les 2 se portaient une « Clothesline » mutuelle. Ils se relevaient avant le décompte de 10 et Warrior s’énervait dans les cordes pour ne plus ressentir les coups d’Hogan. Ultimate Warrior répondait et le séchait de « Running Clothesline » puis lui portait un « Chop » et des « Irish Whip ». Hulk tombait aux pieds du Warrior qui portait une « Souplesse » pour le compte de 2 ! Ultimate Warrior appliquait ensuite un « Bear Hug » sur Hulk. Ce dernier gardait son bras levé au bout de 3 fois puis se dégageait. Ultimate Warrior percutait l’arbitre qui était KO… Warrior ne s’arrêtait pas là et portait des « Double Axhandle » de la 3ème corde sur Hulk qui contrait un « Flying Shoulders Tackles » pour couvrir le Warrior mais l’arbitre était KO… Warrior portait un « Back Suplex » et couvrait Hulk mais l’arbitre était toujours KO. Il se réveillait pour le compte de 2 lent. Hulk tentait un « Roll Up » pour un autre compte lent. Hogan frappait Ultimate Warrior au visage puis le passait par-dessus la 3ème corde. Warrior l’empêchait qu’il lui frappae la tête contre le poteau et l’envoyait dessus à sa place. De retour sur le ring, Warrior le séchait d’une « Running Clothesline » puis portait un « Gorilla Press » et un « Big Splash » sur le dos d’Hulk pour le compte de 2 ! Hogan reprenait son second souffle et ne ressentait pas les coups du Warrior. Hulk le frappait au visage et le séchait d’un « Big Boot » mais Ultimate Warrior esquivait un « Leg Drop » et portait un « Big Splash » pour la victoire et le titre WWF !!! Après le combat, Warrior célébrait alors qu’Hulk allait lui chercher la ceinture mondiale qu’il lui tendait. Les 2 s’embrassaient et Ultimate Warrior célébrait avec les 2 ceintures…

Vainqueur : Et nouveau champion WWF World, The Ultimate Warrior !!!

Review du site WillyWrestleFest.fr