Review du site WillyWrestleFest.fr

Le Saviez-vous ?

Faits :

Le Ultimate Warrior battait Randy Savage dans un "Retirement Match" lors de WrestleMania VII. 7 mois plus tard, le Warrior quittait la World Wrestling Entertainment et Savage était réhabilité. Un an plus tard, à WrestleMania VIII, Savage remportait le titre de la WWE pour la seconde fois.

Shawn Michaels participait au match d'ouverture de WrestleMania VII, premier des 3 WrestleManias consécutifs où le Heartbreak Kid sera dans le 1er match.

WrestleMania VII sera le dernier WrestleMania où l'on verra André The Giant.

WrestleMania VII était à l'origine prévu de se tenir au L.A. Coliseum, qui pouvait recevoir 100 000 personnes. Mais aux vues des risques de sécurités liés à la guerrer du Golf, le show était déplacé à la L.A. Arena.

Ted DiBiase et Virgil s'affrontaient pour la première fois à WrestleMania VII.

La star de la musique Country; Willie Nelson, chantait “American the Beautiful” pour lancer WrestleMania VII.

Après que les Nasty Boys n'aient remportés le titre World Tag-Team à WrestleMania VII, ils faisaient la fête toute la nuit avec Willie Nelson. Quand ils se présentaient la nuit suivante pour un show live, ils avaient seulement une seule de leurs ceintures avec eux car ils avaient donnés la seconde à Nelson en tant que souvenir.

Le British Bulldog, Davey Boy Smith a participé à 7 WrestleMania, lors du WrestleMania VII, ce fût le seule fois ou il catchait en solo et faisait face au Warlord.

Jake Roberts et Rick Martel s'affrontaient dans un "Blindfold Match" à WrestleMania VII, dans lequel les 2 hommes avaient yeux bandés d'une cagoule, les rendant complètement aveugle. A cette date de 207, ce fût le seule fois qu'un tel match fût présenté à un WrestleMania.


Le Los Angeles Sports Arena en quelques mots

 

Le Los Angeles Sports Arena a été inauguré le 4 Juillet 1959 par le Vice Président Richard M. Nixon.

Le premier évènement fût un combat pour le titre Bantamweight entre José Becerra et Alphonse Halimi, 4 jours plus tard devant 13 657 fans.

Bruce Springsteen a joué dans cette salle lors de 17 occasions différentes.

Plusieurs films ont été tournés dans le Los Angeles Sports Arena, comme Rocky 1-3, Le dernier Boy Scout, Waynes World 2, Les Petits Champions 2, Space Jam ou le Fan.

Le Los Angeles Sports Arena fût aussi le lieu de WrestleMania 7 en 1991.

Le Los Angeles Sports Arena est l'ancienne salle des Los Angles Clippers de la NBA.


Les célébrités


George Steinbrenner
Steinbrenner débattait avec Paul Maguire à propos de l'intérêt du replay instantané à la WWE. Steinbrenner est le fameux propriétaire d'une des plus grosse franchise de la Major League Baseball, les New York Yankees. Il n'est pas seulement connu pour ses "clashs" avec certains joueurs ou employer tels que Billy Martin mais il est aussi réputé pour savoir se qu'il faut pour mettre une équipe victorieuse sur un terrain.

Paul Maguire
Maguire débattait avec George Steinbrenner à propos de l'intérêt du replay instantané à la WWE. Paul Maguire est un Hall of Famer de la American Football League qui a permis aux Buffalo Bills de dominer le championnat en 1964 et 1965. Maguire devenait par la suite commentateur sportif pour les ligue de foot US au collège et pro.

Regis Philbin
Philbin était interviewer invité et participait aux commentaires pour le "Main Event" entre Hulk Hogan et Sgt. Slaughter. Philbin est dans le monde de la télé depuis les années 60. Il est probablement mieux connu pour son talk show. Il le débutait en 1989 sous le nom de "Live With Regis and Kathy Lee" puis ensuite avec sa nouvelle co-présentatrice sous le nom de "Live with Regis and Kelly".

Alex Trebek
Trebek était intervieweur en arrière-scène et était aussi l'annonceur du ring lors du "Main Event" entre Hulk Hogan et Sgt. Slaughter. Trebek était animateur de jeux télévisés depuis les années 60, mais eut son moment de gloire en 1984 avec le jeu Jeopardy ! Ce jeu est toujours d'actualité aujourd'hui et Trebek en est toujours l'animateur.

Marla Maples
Maples était la chronométreuse invité et intervieweur. Marla Maples est devenue populaire en tant qu'ex-femme de Donald Trump.

Willie Nelson
Nelson lançait WrestleMania VII avec sa version de "God Bless America". Willie Nelson est un des meilleurs chanteurs Country de tout les temps.

Henry Winkler
Winkler, qui était en ringside durant le show, est un acteur qui aura eut son meilleur rôle dans le personnage de Fonzie dans la série "Happy Days". Il est aussi le réalisateur et acteur dans de nombreux films comme "Water Boy" ou de séries télé comme "Arrested Devlopment".

Chuck Norris
Norris était en ringside durant le show. Quelques années plus tard, il aura le rôle de "special ring enforcer" lors des Survivor Series 1994. Norris gagne sa popularité dans le monde des arts martiaux. En 1968, il devient champion World Middleweight de Karaté. Il conservera cette ceinture jusqu'à sa retraite en 1974. Il est aussi connu pour ses rôles dans les films de ciné ou de télé. Il joue depuis plusieurs années dans le 1er rôle de la série "Walker Texas Ranger".

Macaulay Culkin
Culkin, qui était en ringside durant le show, était un enfant acteur à cette époque et qui connu un succès planétaire pour son rôle dans les 2 premiers volets de la série "Maman j'ai râté l'avion".

Lou Ferrigno
Ferrigno, qui était en ringside durant le show, est un ancien "Mr. Univers" et qui est surtout connu pour son rôle de "Hulk" dans la série "L'Incroyable Hulk". Plus tard, il jouait son propre rôle dans la série télé "The King of Queens".

Donald Trump
Trump, propriétaire du Trump Plaza hôtel et casino, accueillait dans cette structure les WrestleManias 4 et 5. Donald Trump est un milliardaire et cette soirée là, il était en ringside pour admirer le show. 14 ans plus tard, à WrestleMania 23, il aura un rôle dans une storyline contre Vince McMahon et sera dans le coin du champion ECW Bobby Lashley qui défendra ses couleurs contre le poulain de Vince McMahon, le champion Intercontinental, Umaga. Il est aussi très connu pour son show télé, The Apprentice.

Cartes


Tag-Team Match :
The Rockers (Marty Jannetty et Shawn Michaels) Vs. Haku et The Barbarian

The Texas Tornado Vs. Dino Bravo

The British Bulldog Vs. The Warlord,

WWF World Tag-Team Title Match :
The Hart Foundation (Bret Hart et Jim Neidhart) © Vs. The Nasty Boys (Brian Knobbs et Jerry Sags)

Blindfold Match :
Jake « The Snake » Roberts Vs. Rick « The Model » Martel

Jimmy Snuka Vs. The Undertaker

Career Ending Match :
The Ultimate Warrior Vs. Randy Savage

Tag-Team Match :
Kitao et Tenryu Vs. Demolition (Crush et Smash)

WWF Intercontinental Title Match :
The Big Bossman Vs. Mr. Perfect ©

Earthquake Vs. Greg Valentine

Tag-Team Match :
The Legion Of Doom (Animal et Hawk) Vs. Power And Glory (Hercules et Paul Roma)

Non Title Match :
Virgil Vs. Ted DiBiase ©

The Mountie Vs. Tito Santana

WWF World Heavyweight Title Match :
Hulk Hogan Vs. Sgt. Slaughter ©


Photos :

Review :

Tag-Team Match :
The Rockers (Marty Jannetty et Shawn Michaels) Vs. Haku et The Barbarian

The Rockers (Marty Jannetty et Shawn Michaels) affrontaient Haku et The Barbarian, accompagnés de Bobby Heenan. Michaels débutait face à Haku qui portait un « Collier de tête ». Shawn se dégageait pour se prendre un « Bear Hug » puis se faire projeter dans le coin. Haku portait un « Irish Whip » mais Shawn revenait pour porter un « Flying Shoulder Tackle » pour le compte de 2. Shawn travaillait sur le bras d’Haku qui se dégageait et reprenait le contrôle. Relais avec Jannetty et « Double Hip Toss » puis « Double descente du coude » de la part des Rockers. Barbarian le séchait dans la foulée avec une « Double Clothesline » mais les Rockers répondaient peu après avec un « Double Side Kick » ! De retour sur le ring, Marty faisait face au Barbarian qui reprenait le contrôle. Plus tard, Jannetty revenait et tentait un « Sunset Flip » que Barbarian bloquait pour le soulever sur ses épaules. Michaels intervenait avec un « Dropkick » pour que Marty ne retomber sur Barbarian et puisse le frapper à terre pour le compte de 2 quand Haku intervenait. Barbarian revenait et passait le relais à Haku qui portait un « Headbutt » sur Marty. Ce dernier tentait de revenir, mais alors que l’arbitre repoussait Shawn dans son coin, les « Heels » faisaient un « Double Teaming » et Barbarian portait une « Guillotine » sur Marty. Plus tard, Haku portait un « Back Elbow » et redonnait le relais à Barbarian. Ce dernier le soulevait pour porter un « Press Slam ». Barbarian provoquait Michaels en le frappant ce qui permettait à Haku d’aider son partenaire. Plus tard, les 2 se percutaient avec un « Double Crosssbody ». Haku portait un « Irish Whip » peu après et Marty s’écroulait. Haku portait ensuite plusieurs « Back Breaker » et passait le relais à Barbarian qui portait un « Headbutt » de la 3ème corde mais Jannetty esquivait. Relais des 2 côtés. Shawn reprenait l’avantage et acculait Haku dans un coin pour l’y frapper. Michaels portait même un « Crossbody » de la seconde corde pour le compte de 2. Shawn ajoutait un « Neckbreaker » sur Haku pour le compte de 2. Shawn tentait un « Sunset Flip » mais comme Haku restait debout, Marty le séchait d’une « Running Clothesline » ! Barbarian intervenait. Les Rockers le viraient avec un « Double Dropkick » et ajoutaient un « Double Clothesline » sur Haku ! Marty ajoutait un « Missile Dropkick » et Shawn en terminait avec un « Crossbody » de la 3ème corde pour la victoire !!!

Vainqueurs : The Rockers (Marty Jannetty et Shawn Michaels)

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interviewait Regis Philbins, Martha Maples, Alex Quebec. Mean Gene donnait la parole à Regis qui disait que c’était une grosse expérience pour lui car tous les catcheurs étaient là. Il disait avoir rencontré Hulk Hogan, Macho King qu’il avait eut dans son show et là, c’était lui l’invité. Il disait avoir peur d’Earthquake qu’il acculait d’avoir mangé le contenu de tout un camion. Martha était intervieweuse et time keeper du « Main Event ». Elle disait être excité et que se serait la première fois qu’elle ferait des interviews dans les vestiaires des hommes. Alex disait être Guest Ring Announcer et ils jouaient à qui est qui…

The Texas Tornado Vs. Dino Bravo
The Texas Tornado affrontait Dino Bravo, accompagné de Jimmy Hart. Dino s’attaquait au Texas Tornado dès son entrée sur le ring. Le Tornado revenait pour se faire passer par-dessus les cordes avec une « Clothesline » ! Le combat partait à l’extérieur ou Dino lui frappait la tête contre le rebord du ring avant de le remonter dessus. Là, Texas esquivait une « Corde à linge » et portait un « Atomic Drop » puis une « Running Clothesline » sur le Canadien. Dino repoussait un « Claw » et le malmenait dans le coin pour porter un « Irish Whip » que Tornado retournait. Dino contrait la « Ruade » qui suivait et portait un « Atomic Drop » puis 2 « Descentes du coude » pour le compte de 2. Tornado revenait pour se prendre un « Sidewalk Slam » pour le compte de 2 ! Bravo sautait de la seconde corde mais le Texas Tornado le réceptionnait avec un « Claw » ! Dino rejoignait les cordes alors Texas Tornado le recentrait sur le ring et remportait le combat avec un « Spinning Tornado » !

Vainqueur : The Texas Tornado

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interviewait The British Bulldog et Matilda. Davey affirmait qu’il briserait la « Full Nelson » du Warlord et qu’il porterait son « Running Powerslam » pour le battre.

The British Bulldog Vs. The Warlord
The British Bulldog affrontait The Warlord, accompagné de Slick. Epreuve de force, The Warlord prenait l’avantage et le frappait sur le dos. Davey tentait de revenir avec un « Shoulder Tackle » mais The Warlord ne bougeait pas alors le Bulldog en portait plusieurs d’affilé pour le faire sortir du ring. De retour sur le ring, Warlord reprenait le contrôle mais Davey appliquait un » Crucifix ». Warlord se laissait retomber en arrière dessus Smith. Warlord appliquait sa « Full Nelson ». Le Bulldog s’en dégageait et portait un « Running Powerslam » pour la victoire !!! Après le combat, Davey Boy célébrait sur le ring avec Matilda.

Vainqueur : The British Bulldog

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interviewait les Nasty Boys et Jimmy Hart. Ce dernier affirmait qu’ils seraient les prochains champions WWF World Tag-Team ! Sags affirmait que le temps des Harts était terminé. Knobbs affirmait qu’ils remporteraient els ceintures.

En arrière-scène, Sean Mooney interviewait les champions WWF World Tag-Team, The Hart Foundation. Jim Neidhart prenait la parole et affirmait qu’il faudrait que les Nasty donnent le maximum pour prendre les ceintures. Bret Hart affirmait que les Nasty n’auraient pas le niveau pour leur prendre le titre.

WWF World Tag-Team Title Match :
The Hart Foundation (Bret Hart et Jim Neidhart) © Vs. The Nasty Boys (Brian Knobbs et Jerry Sags)

Les champions WWF World Tag-team, The Hart Foundation (Bret Hart et Jim Neidhart), défendaient leurs ceintures face aux Nasty Boys (Brian Knobbs et Jerry Sags), accompagnés de Jimmy Hart. On voyait Macaulay Culkin dans le public (Maman j’ai raté l’avion). Bret débutait face à Sags et l’acculait dans le coin. Jerry revenait et malmenait le Hitman. Bret revenait avec un « Plaquage » et le frappait à terre. Knobbs tentait d’intervenir pour se prendre un » Atomic Drop » ! Bret frappait les 2 au visage. Relais avec Brian qui demandait le relais à Anvil, ce que ce dernier faisait. Knobbs l’acculait dans le coin mais Jim répondait puis portait un « Irish Whip » et un « Hip Toss » avant de le dégager hors du ring. Anvil tentait de s’en prendre à Jerry qui quittait le ring. De retour sur le ring, Neidhart travaillait sur le bras de Brian. Ce dernier l’acculait dans son coin pour redonner le relais à Jerry. Plus tard, Anvil le contrait et passait le relais à Bret Hart qui frappait Sags avant de le malmener dans le coin. Plus tard, Bret portait un « Side Russian Legweep » puis une descente des avants bras de la seconde corde. Knobbs intervenait pour se faire repousser. Brian le frappait par derrière pour redonner l’avantage à Jerry. Ce dernier le séchait d’une « Clothesline » et Bret retombait à l’extérieur. Brian le frappait illégalement. Plus tard, une fois Bret de retour sur le ring, Sags lui portait un « Irish Whip » puis un « Back Breaker » pour le compte de 2. Jerry malmenait le Hitman au niveau du dos. Plus tard, Bret le contrait avec un « Neckbreaker » mais Brian prenait le relais et frappait Neidhart pour l’empêcher aussi de faire le changement. Knobbs portait 3 descentes du coude sur le dos de Bret. Ce dernier se dégageait peu après et rampait vers Jin que Sags frappait pour encore empêcher le relais. Plus tard, Bret esquivait une projection de Knobbs en sa direction de la part de Jerry et passait le relais sauf que l’arbitre s’occupait à renvoyer Knobbs dans son coin et ne voyait donc pas le tag. Il revoyait Neidhart dans le coin. Pendant ce temps, Bret esquivait un coup de mégaphone de Brian qui assommait à la place Jerry. Bret passait enfin le relais à Neidhart prenait le dessus sur les 2 challengers qu’il séchait avec une « Double Clothesline ». Il envoyait Knobbs plusieurs fois à terre pour le compte de 2. Anvil ajoutait un « Bodyslam » mais Jerry intervenait. Bret s’en prenait à ce dernier et lui courait derrière à l’extérieur du ring. De retour dessus, les Nasty Boys de percutaient et les champions portaient leur « Hart Attack ». Mais alors que l’arbitre renvoyait Bret dans son coin, Jimmy Hart donnait le mégaphone à Sags qui assommait Anvil avec et permettait à Knobbs de remporter la victoire et les ceinture WWF World Tag-Team ! Après le combat, Jimmy Hart célébrait avec ses hommes.

Vainqueurs : et nouveau champions WWF Tag-Team, The Nasty Boys (Brian Knobbs et Jerry Sags) !

Jake The Snake Robert disait que l’homme avait 5 sens, mais le serpent, 6… Les serpents en faisaient toujours plus !

Blindfold Match :
Jake « The Snake » Roberts Vs. Rick « The Model » Martel

Jake « The Snake » Roberts affrontait Rick « The Model » Martel dans un « Blindfold Match ». Les 2 hommes étaient cagoulés et tâtaient l’espace pour essayer de se trouver. Jake semblait deviner ou était Martel qui commençait à paniquer. Roberts s’approchait à genou mais Rick bougeait. Martel avançait à 4 pattes à tâtons mais c’était Jake qui tentait de l’attraper par le pied. Martel esquivait mais tombait en arrière en trébuchant sur Jake qui tentait alors le tombé pour le compte de 2. Rick le frappait alors au sol puis portait une projection dans les cordes mais Roberts esquivait le surpassement. Roberts demandait au public en pointant lui-même du doigt ou était Rick. Les 2 se touchaient par derrière et Rick fuyait pour se manger les cordes lol. Plus tard, Rick portait un « Bodyslam » et portait une « Descente du coude » mais Jake était déjà partit. Martel y allait encore à tâtons et tombait sur la sac de Damien et reculait de peur pour passer in-extremis devant Roberts. Ce dernier le manquait de peu. Plus tard, le public montrait à Jake ou était Rick et il lui portait un « Collier de têt ». Martel se dégageait et l’éjectait du ring avec un « Shoulder Block » ! Rick quittait le ring et prenait une chaise pour taper dans le poteau du ring pensant que c’était Jake. De retour sur le ring, Rick portait un « Back Breaker » et tentait un « Boston Crab » que Roberts repoussait. Jake portait un « DDT » mais tâtonnait pour trouver Rick et le couvrait finalement pour la victoire. Après le combat, Jake mettait Damien sur Rick qui s’enfuyait.

Vainqueur : Jake « The Snake » Roberts

En arrière-scène, Martha Maples interviewait les Nasty Boys et le clan Jimmy Hart. Ils célébraient au champagne avec Jimmy Hart, le Mountie, Dino Bravo et Earthquake sans que Martha puis placer un mot.

Jimmy Snuka Vs. The Undertaker
Jimmy Snuka affrontait The Undertaker, accompagné de Paul Bearer. Les enfants étaient inquiets dans l’assistance. Snuka faisait face à The Undertaker qui restait de marbre. Le public encourageait Jimmy. The Undertaker s’attaquait à Superfly par derrière et l’acculait dans le coin pour prendre l’avantage. Plus tard, The Undertaker le malmenait dans les cordes puis l’envoyait dans les cordes opposées pour porter un « Flying Clothesline ». The Undertaker le malmenait à terre puis l’étranglait dans le coin. Jimmy revenait avec un « Irish Whip » mais l’Undertaker le contrait pour le faire passer par-dessus les cordes. The Undertaker le remontait par les cheveux sur le rebord du ring et appliquait une « Souplesse » pour le remonter sur le ring. The Undertaker portait une descente du coude que Snuka esquivait et revenait à coups de « Headbutt » et de « Chops ». The Undertaker esquivait une « Ruade » et Superfly passait par-dessus les cordes à nouveau. Jimmy le contrait du rebord et portait un « Slingshot » que The Undertaker bloquait pour porter un « Tombstone » pour la victoire !!!

Vainqueur : The Undertaker

Career Ending Match :
The Ultimate Warrior Vs. Randy Savage

The Ultimate Warrior affrontait Randy Savage, accompagné de Queen Sherri dans un « Career Ending Match ». Miss Elizabeth était montrée dans l’assistance. Macho King et Queen Sherri arrivaient sur un trône porté par des hommes. Les chants « Warriors » retentissaient avant le début du combat. Concours de popularité entre les 2, le Warrior récoltait le soutient du public et Macho Man les huées. Premier contact, l’arbitre les séparait dans les cordes. Ultimate Warrior envoyait plus tard Savage au sol. Ce dernier revenait et prenait le contrôle. Ultimate Warrior se dégageait d’un « collier de tête » pour porter un « Shoulder Block »… Randy quittait le ring. Savage le frappait par derrière alors que le Warrior se déconcentrait de la présence de Sherri. Ultimate Warrior revenait vite et portait, plus tard, un « Inverted Atomic Drop » puis un « Atomic Drop ». Alors que le Warrior tenait Savage par le ou, Sherri montait sur le ring. L’Ultimate Warrior lui envoyait Randy la percuter. Sherri retombait à l’extérieur du ring. Le Warrior frappait Randy dans les cordes et ce dernier se retrouvait accrocher entre les cordes. Libéré, il revenait plus tard sur un contre et portait une « Running Clothesline » puis montait sur les cordes pour un « Crossbody » que le Warrior bloquait pour le gifler ! Savage quittait le ring sous les huées du public. Randy lançait une chaise sur le ring. L’arbitre virait la chaise. Savage tentait de rependre l’avantage par derrière mais le Warrior le calmait et Randy suppliait. Plus tard, Ultimate Warrior le malmenait dans le coin sous les comptes du public. Ultimate Warrior l’envoyait plusieurs fois à terre, mais plus tard, Macho Man esquivait une « Ruade » pour que le Warrior ne passe à l’extérieur du ring ou Sherri le frappait. Savage portait un « Double Axhandle » des cordes vers l’extérieur. Sherri frappait le Warrior qui la repoussait ! Randy frappait son adversaire par derrière et l’envoyait percuter le poteau en fer du ring. Sherri frappait à nouveau le Warrior alors que Savage le remontait sur le ring pour porter un « Bodyslam » pour le compte de 2. Warrior revenait avec un « Backslide » sans succès. Savage quittait le ring. Sherrui tentait de déconcentrer le Warrior qui bloquait un coup de pied de Savage et le séchait d’une « Clothesline ». Macho Man esquivait un « Flying Shoulder Tackle » pour le compte de 2 et appliquait ensuite un « Collier de tête » à terre. Le public encourageait le Warrior et Sherri Savage. Ultimate Warrior se dégageait et les 2 se portaient une « Double Clothesline » pour se retrouver au sol. Sherri encourageait Savage en le tirant par le bras pour le « réveiller ». L’arbitre engueulait cette dernière et ne voyait pas le Warrior surprendre le Macho Man avec un « Petit Paquet » et ne validait donc pas le compte de 3. Le Warrior engueulait l’arbitre et Savage en profitait pour porter un « Collier de tête » à terre. Plus tard, alors que l’arbitre était à terre, Sherri montait sur la 3ème corde pour sauter sur Ultimate Warrior tenu par Savage. Mais, le Warrior esquivait le coup et Sherri touchait à la place son partenaire ! Ultimate Warrior menaçait Sherri qui reculait pour remonter sur le ring. Le Warrior l’attrapait ce qui permettait à Savage de porter un « Roll Up » pour le compte de 2. Warrior le frappait à terre pour se faire envoyer dans le coin, tête la première. Randy portait une « Guillotine » sur son adversaire puis une seconde un peu plus tard. Le Warrior était à terre et Randy lui portait un « Bodyslam » pour le compte de 2. Savage montait sur les cordes pour un « Diving Elbow ». Savage ne couvrait pas Ultimate Warrior et en portait 5 autres pour le compte de 2 !!! Ultimate Warrior prenait son second souffle alors que Macho King le frappait à terre. Le Warrior reprenait le contrôle et envoyait Savage plusieurs fois à terre à coups de « Clotheslines ». Ultimate Warrior portait son « Gorilla Press » et son « Big Splash » pour le compte de 2 !!! Warrior interrogeait le ciel et Savage le virait du rebord avec une « Clothesline ». Sherri tenait le Warrior à l’extérieur alors que Randy montait sur la 3ème corde. Ultimate Warrior virait Sherri et esquivait le saut de Savage qui percutait les barrières de sécurité ! Ultimate Warrior remontait Savage sur le ring et portait « Flying Shoulder Tackle » pour virer Macho King du ring. Le Warrior le remontait dessus et le virait avec un autre « Flying Shoulder Tackle » ! Ultimate Warrior remontait à nouveau son adversaire sur le ring pour un 3ème « Flying Shoulder Tackle » pour la victoire !!! Macho King Randy Savage devait donc prendre sa retraite !!! Après le combat, Sherri s’en prenait à Savage encore sonné sous les yeux d’Elizabeth qui montait sur le ring pour s’en prendre à Sherri et la virer du ring. Plus tard, Randy se relevait alors que les officiels viraient Sherri. Savage et Elizabeth tombaient finalement dans les bras. Ils célébraient sous les pleures de certaines femmes dans le public.

Vainqueur : The Ultimate Warrior

Mean Gene Okerlund retrouvait Randy Savage et Elizabeth en arrière-scène. Savage parlait d’émotion et de confusion. Randy acceptait la défaite mais il avait retrouvé Miss Elizabeth. Il prenait cette dernière dans ses bras.

Tag-Team Match :
Kitao et Tenryu Vs. The Demolition (Crush et Smash)

Kitao et Tenryu affrontaient The Demolition (Crush et Smash), accompagnés de Mr. Fuji. Crush et Smash attaquaient Kitao pour prendre l’avantage. Ce dernier revenait face à Crush avec un « High Knee » et le frappait dans les cordes. Smash intervenait et alors que Tenryu protestait, l’arbitre le renvoyait dans son coin, permettant à Fuji de frapper Kitao avec sa canne alors que ce dernier était retenu par Crush. Ce denier passait le relais à Smash peu après. Ce dernier portait un « Irish Whip » mais Kitao le séchait avec une « Clothesline » pour passer le relais à Tenryu qui reprenait le contrôle. Smash revenait en esquivant une descente du coude de la seconde corde et passait le relais à Crush. Ce dernier portait un « Back Breaker » et passait le relais à Smash qui ajoutait un « Back Suplex ». « Double Teaming » des Demolitions. Crush repoussait une intervention de Kitao et le virait du ring. Crush montait sur les cordes mais Kitao l’en faisait chuter à l’extérieur. Smash frappait Kitao mais Tenryu aidait son partenaire. Plus tard, il portait un « Powerbomb » sur Smash après un « Crescent Kick » pour la victoire !

Vainqueurs : Kitao et Tenryu

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interviewait le Big Bossman au sujet de son match de championnat Intercontinental face à Mr. Perfect. Le Bossman disait qu’il devrait être le champion et affirmait qu’il se vengerait des mois d’insultes de la par de Perfect et d’Heenan vis-à-vis de sa mère. Bossman disait avoir eut les membres de la Heenan familiy et maintenant, ça serait au tour de Perfect de se faire exécuter car le crime ne paie pas !

En arrière-scène, Sean Mooney interviewait le champion Intercontinental Mr. Perfect et son manager, Bobby Heenan. Ce dernier parlait de la police de Los Angeles et parlait des vidéos et du Bossman. Perfect affirmait qu’il battrait le Bossman car il avait tout ce qu’il fallait pour être le champion, un manager, le corps etc…

WWF Intercontinental Title Match :
Mr. Perfect © Vs. The Big Bossman

Mr. Perfect, accompagné de Bobby Heenan, défendait sa ceinture face à The Big Bossman. Mr. Perfect lançait sa serviette. Bossman s’essuyait le derrière avec et lui relançait. Plus tard, Perfect lui crachait au visage et le Bossman répondait. Perfect le giflait puis quittait le ring. Bossman le suivait à l’extérieur pour le gifler et le remonter sur le ring ou il le faisait tourner en le tenant par les cheveux. Plus tard, Perfect retournait un « Irish Whip » mais le Bossman passait sous les cordes et remontait direct pour reprendre le contrôle avec un contre et une « Clothesline » avant de le passer par-dessus les cordes ! Heenan conseillait son poulain. Les chants « Weazel » retentissaient. De retour sur le ring, le Bossman lui portait un « Uppercut » puis allait confronter Bobby qui le suppliait. Ceci permettait à Perfect de l’envoyer dans les escaliers en fer. Heenan frappait le Bossman à terre derrière le dos de l’arbitre. Là, André The Giant se présentait pour faire reculer Heenan. Perfect retirait la protection du ring alors que l’arbitre s’occupait du challenger. André prenait la ceinture Intercontinental et frappait Mr. Perfect avec derrière le dos de l’arbitre ! Les 2 catcheurs étaient à terre. Le Bossman se relevait en premier et couvrait le champion pour le compte de 2. Haku et Barbarian accouraient sur le ring et s’attaquaient au Bossman pour faire disqualifier Bossman. Ce dernier les repoussait et André les frappait à terre et cognait la tête de Barbarian avec le poteau du ring… Après le combat, André et le Bossman célébraient ensemble. Ca sera la dernière apparition d’André à WrestleMania…

Vainqueur : The Big Bossman par disqualification !

En arrière-scène, Sean Mooney interviewait le Big Bossman au sujet du combat précédent. Bossman disait être là pour la fierté de la loi et la Justice. André The Giant les rejoignait et disait être là car il en avait marre de Bobby Heenan et disait avoir trouvé en le Bossman son meilleur partenaire. Le Bossman disait qu’ils s’aideraient mutuellement.

The Earthquake Vs. Greg Valentine
The Earthquake, accompagné de Jimmy Hart, affrontait Greg Valentine. Earthquake acculait ce dernier dans le coin. L’arbitre les séparait mais Earthquake y frappait son adversaire et portait un « Powerslam » pour le compte de 2. Earthquake portait un « Irish Whip » mais Valentine esquivait la « Ruade » qui suivait pour revenir. Earthquake empêchait un « Irish Whip » qu’il retournait. Greg allait à la charge puis le contrait avec un « Elbow Drop » puis, plus tard, le frappait de coups de poings au visage ! Plus tard, Valentine portait un coup de coude de la seconde corde et Earthquake tombait enfin à terre. Valentine ajoutait une « descente du coude » et ajoutait un « Headbutt » dans le bas ventre. Greg tentait un « Figure Four » mais les jambes étaient trop grosses. Jimmy le déconcentrait permettant à Earthquake de revenir pour l’envoyer à terre et porter une « Descente du coude » puis un « Earthquake Splash » pour la victoire !

Vainqueur : The Earthquake

En arrière-scène, Sean Mooney interviewait les Legion Of Doom. Animal reprochait à Power And Glory de les avoir empêché de reporter les ceintures par équipe. Animal mettait les Nasty en garde. Hawk disait que Power EAnd Glory était leur nom d’avant match et qu’après se serait Soul And Glory.

Tag-Team Match :
The Legion Of Doom (Animal et Hawk) Vs. Power And Glory (Hercules et Paul Roma)

The Legion Of Doom (Animal et Hawk) affrontaient Power And Glory (Hercules et Paul Roma). Ces derniers s’attaquaient aux 2 par derrière puis s’en prenaient à Hawk qui les séchait avec une « Double Clothesline ». Hercules et Hawk se battaient à l’extérieur alors que Roma portait un « Bodyslam » sur Animal. Ce dernier contrait un saut de la troisième corde avec un « Powerslam » et Hawk en terminait avec le « Doomsday Device » pour la victoire !!!

Vainqueurs : The Legion Of Doom (Animal et Hawk)

Non Title Match :
Virgil Vs. Ted DiBiase

Virgil, accompagné de Roddy Piper en béquilles, affrontait le Million Dollar Champion, Ted DiBiase dans un « Non Title Match ». Les chants « Virgil » retentissaient. Ce dernier frappait son ancien boss au visage et swinguait avec son mouvement de jambes. Virgil usait de sa rapidité pour prendre l’avantage sur DiBiase qui quittait le ring. De retour sur le ring, Ted demandait à ce que l’arbitre vérifie les poings de Virgil. Plus tard, ce dernier le plaquait au sol. Ted en faisait de même plus tard et frappait la tête de Virgil à terre. DiBiase portait des « Chops » dans le coin puis un « Back Elbow » et un « Gutwrentch Suplex » pour le compte de 2. Ted virait son adversaire hors du ring puis le remontait dessus avant de frapper Piper gratuitement. De retour sur le ring, DiBiase portait un « Scoop Slam » à Virgil alors que Piper luttait à se relever. Alors que Ted prenait appuis sur les cordes, Piper les tirait avec sa béquille pour le faire passer par-dessus ! DiBiase frappait Roddy au visage mais perdait par décompte !!! Après le combat, Ted, furieux, appliquait son « Million Dollar Dream » à Virgil. Piper remontait sur le ring et frappait Ted avec sa béquille ! Sherri arrivait et arrachait la béquille des mains de Piper ce qui permettait à DiBiase de prendre le dessus sur Piper et s’acharner sur sa jambe blessée à coups de béquilles ! Virgil arrachait la béquille et faisait fuir Ted et Sherri avec. Après ceci, Virgil calmait Piper qui pétait un câble et l’aidait à se relever.

Vainqueur : Virgil par décompte !

En arrière-scène, Sean Mooney interviewait le champion World Heavyweight, Sgt. Slaughter et le General Adnan. Ce dernier s’exprimait en arabe. Slaughter parlait de Pukemaniak et s’adressait à Hogan en affirmant qu’il était le nouveau dirigeant de la WWF, qu’il en était le champion et qu’on jouait avec ces règles et qu’Hogan ne pouvait rien y faire. Slaughter affirmait qu’il battrait Hogan ce soir et qu’il continuerait de rire encore ce soir.

Tito Santana Vs. The Mountie
Tito Santana affrontait The Mountie, accompagné de Jimmy Hart. Santana débutait avec un « Collier de tête » dont ce dégageait le Mountie pour se rependre un « Flying Elbow ». Santana allait frapper Mountie à l’extérieur ainsi que Jimmy Hart et remontait son adversaire sur le ring pour porter un « Atomic Drop ». The Mountie se raccrochait au tablier du ring et l’arbitre repoussait Tito. Jimmy donnait le taser à son poulain qui frappait Santana avec dans le bas ventre pour la victoire !

Vainqueur : The Mountie

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interviewait Hulk Hogan. Ce dernier disait avoir entendu tout ce que Slaughter avait dit mais promettait que ce dernier ne rirait plus après WrestleMania. Hogan affirmait qu’il serait le nouveau champion de la WWF et parlait d’arme secrète que lui et ses Hulkamaniacs avaient pour Slaughter. Mean Gene demandait à Hulk s’il était le même homme après l’attaque de Slaughter quelques jours plus tôt ou ce dernier avait porté un « Camel Clutch » ? Hulk disait avoir changé, maintenant il connaissait les règles de Slaughter. Hogan affirmait qu’il serait le futur champion et Slaughter sa victime…

WWF World Heavyweight Title Match :
Sgt. Slaughter © Vs. Hulk Hogan

Le champion WWF World Heavyweight, Sgt. Slaughter, accompagné de General Adnan, défendait sa ceinture face à Hulk Hogan. A toi à moi, les 2 se retrouvaient dans les cordes. Les chants « USA » retentissaient. Hogan repoussait le champion pour le plus grand plaisir de la foule. Hogan portait un « Collier de tête ». Slaughter se dégageait mais les 2 ne bougeaient pas sur un « Shoulder Block ». Peu après, Hulk le repoussait durement à terre et Slaughter quittait le ring. Hulk le malmenait à l’extérieur. Adnan s’en mêlait pour être pris à partie par Hulk. Slaughter le frappait avec une chaise sous les yeux de m’arbitre mais Hogan ne sentait rien. De retour sur le ring, Slaughter reprenait le contrôle et frappait Hulk au visage. Plus tard, le champion le séchait avec un « Back Elbow » puis l’envoyait à terre pour l’y malmener. Hulk esquivait une « Descente du coude » plus tard et séchait Slaughter avec une « Clothesline » puis frappait Adnan sur le rebord du ring. Plus tard, Hogan portait un « Atomic Drop » pour le compte de 2. Slaughter quittait le ring mais Hulk le remontait vite dessus pour l’envoyer à terre pour le compte de 2. Hulk lui frappait plusieurs fois la tête dans le coin puis le « Surpassait » plus tard après un « Irish Whip ». Plus tard, Hulk l’envoyait de face dans le coin à 2 reprises puis le catapultait dans le coin, tête la première pour le frapper à terre au visage ! Hulk ajoutait un « Irish Whip » puis une « Clothesline » dans le coin avant de frapper le champion au visage puis lui cognait la tête dans le coin opposé pour le compte de 2. Adnan retenait Hulk sur la seconde corde donnant un léger avantage à Slaughter qui se prenait un « Bodyslam » et une « Descente du coude ». Adnan retenait Hulk qui montait sur la 3ème corde, redonnant ainsi l’avantage à Slaughter qui envoyait Hulk au centre du ring ! Slaughter le passait par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline » et le frappait à nouveau avec une chaise à plusieurs reprises. Slaughter étranglait ensuite le challenger avec un câble électrique. Slaughter le remontait sur le ring et le frappait dans le dos à plusieurs reprises. Slaughter portait ensuite un « Back Breaker » pour le compte de 2. Slaughter se plaignait auprès de l’arbitre de ne pas être plus rapide. Le champion frappait Hulk à terre puis lui portait un « Boston Crab » près des cordes qu’Hulk mettait un moment à attraper… La prise brisée, Slaughter s’acharnait sur le dos d’Hulk avec plusieurs coups. Slaughter montait sur les cordes et sautait sur le dos du challenger. Adnan déconcentrait l’arbitre alors que Slaughter couvrait Hulk ??? Slaughter allait chercher une autre chaise et frappait Hulk à la tête avec pour le compte de 2 ! Hogan saignait et Slaughter le frappait au crâne. Plus tard, Slaughter appliquait un « Camel Clutch » sur un Hulk ensanglanté qui n’abandonnait pas. Slaughter le frappait à terre et appliquait un autre « Camel Clutch ». Hulk se dégageait pour se faire envoyer dans le coin de face. Slaughter prenait le drapeau Irakien le recouvrait sur Hulk pour le compte de 2 !!! Hogan déchirait le drapeau et ne ressentait plus les coups du champion. Hogan prenait son second souffle et le séchait d’un « Big Boot » puis un portait un « Leg Drop » pour la victoire et ne titre de la WWF !!! Après le combat, Hogan célébrait avec le drapeau Américain.

Vainqueur : et nouveau champion de la WWF, Hulk Hogan !!!

Review du site WillyWrestleFest.fr