Review du site WillyWrestleFest.fr


Date : 5 avril 1992
Lieu : Indianapolis, Indiana
Arena : Hoosier Dome
Public : 62 167

Le Saviez-vous ?

Faits :

Le WrestleMania VIII était le premier WrestleMania du légendaire Ric Flair.

Après 8 mois d'absence, le Ultimate Warrior faisait son retour surprise à la World Wrestling Entertainment à la fin du "Main Event" de WrestleMania VIII.

Le Godfather, connu à cette époque sous le nom de “Papa Shango” faisait ces débuts à WrestleMania VIII, faisant une apparition surprise lors du "Main Event".

Plus de 60 000 personnes étaient présentes lors du WrestleMania VIII qui se tenait au Hoosier Dome à Indianapolis, Indiana.

Reba McIntyre chantait “America the Beautiful” en lancement de WrestleMania VIII.

Participations :

Jake “The Snake” Roberts quittait la WWE après sa défaite contre l'Undertaker à WrestleMania VIII. Il ne fera un retour à la WWE que 4 ans plus tard au Royal Rumble 1996.

Après être disparus quelques semaines plus tôt dans l'année, les Legion of Doom retournaient à la WWE pour une interview à WrestleMania VIII où ils déclaraient revenir avec leur manager de leurs débuts, Paul Ellering.

Lex Luger donnait une interview en duplex lors de WrestleMania VIII alors qu'il venait juste de signer à la World Wrestling Entertainment pour faire partie de la branche "Bodybuilding" de la WWE, la WBF.

C'était le premier match solo en PPV de la WWF pour Shawn Michaels

Le match entre Hulk Hogan et Sid Justice à WrestleMania VIII était annoncé comme le dernier match d'Hogan à la WWE... Il fera son premier "Come-Back" au WrestleMania suivant.

Le Hoosier Dome en quelques mots


Le Hoosier Dome, maintenant connu sous le nom de RCA Dome a ouvert le 3 Mai 1984.

C'est un stade couvert de football américain situé à côté du Indiana Convention Center dans le centre-ville d'Indianapolis, dans l'Indiana.

Depuis sons ouverture, ce stade est celui des Indianapolis Colts de la NFL.

La capacité du stade est de 60 272 places dont 104 suites de luxe et 5 000 sièges de club. Sa construction aura coûtée plus de 77 millions de dollars.

Le stade a abrité les championnats du monde d'athlétisme en 1987, les championnats du monde de Gym en 1991 et les championnats de NCAA Final Four en 1991, 1997 et 2000.

Le Dome est un des 4 plus grands stades avec le Pontiac Silverdome, le Metrodome de Minneapolis et le Carrier Dome à Syracuse, N.Y.

A l'été 1997, le RCA Dome devenait le premier stade recouvert d'un dôme aux U.S.A à avoir un Astro-Turf 12.

Les célébrités


Ray Combs
Combs était l'animateur du show télé "The Family Feud" (une famille en or en France). Il jouait le rôle d'annonceur de ring pour le combat entre Sgt. Slaughter, Virgil, Hacksaw Jim Duggan et le Big Boss Man contre le Mountie, Repo Man et les Nasty Boys. Il était chassé du ring par ces derniers, quand il se moquait d'eux lors de sa présentation.

Reba McEntire
McEntire lançait WrestleMania VIII avec sa version de "America the Beautiful". McEntire est une des plus grandes chanteuses de musique country de toute l'histoire. Elle est actuellement sa propre star dans une émission de télévision du nom de Reba.


Carte


El Matador Tito Santana Vs. Shawn Michaels

The Undertaker Vs. Jake "The Snake" Roberts

Intercontinental Heavyweight Championship Title Match :
Bret "The Hit Man" Hart Vs. Roddy Rowdy Piper ©

Eight Man Tag-Team Match :
The Big Boss Man, Virgil, Sgt Slaughter et Hacksaw Jim Duggan Vs. The Nasty Boys (Brian Knobbs et Jerry Sags), Repo Man et The Mountie

WWF World Heavyweight Championship Title Match :
The Macho Man Randy Savage Vs. The Nature Boy Ric Flair ©

Tatanka Vs. The Model Rick Martel

World Tag-Team Championship Titles Match :
The Natural Disasters (Earthquake et Typhoon) Vs. The Money Inc. (Ted DiBiase et Irwin R. Schyster) ©

The Rocket Owen Hart Vs The Skinner

Hulk Hogan Vs. Sid Justice

Photos :

Review :

Après avoir entendu les avis de Gorilla Monsoon et Bobby « The Brain » Heenan concernant l’issue des combats, la chanteuse Country, Reba McIntyre, chantait l’Hymne national américain.

El Matador Tito Santana Vs. Shawn Michaels
El Matador Tito Santana, affrontait Shawn Michaels, accompagné de Sensational Sherri. Tito portait un « Collier de tête ». Tito se dégageait et portait un « Crossbody » pour le compte de 2. Tito portait un nouveau « collier de tête » et cette fois au sol. Peu après, Shawn rejoignait les cordes pour faire casser la prise. Tito le passait par-dessus la 3ème corde. Sherri encourageait Michaels. Tito le remontait sur le ring avec un « collier de tête ». Shawn se dégageait en rejoignant les cordes. Plus tard, Shawn revenait pour se prendre les coups de poings à la tête. Santana revenait sur un « collier de tête » au sol. HBK tentait de se dégager, mais Tito revenait au sol. Shawn tentait de se dégager à nouveau pour se prendre un « Petit Paquet » pour le compte de 2. Santana revenait sur le « collier de tête » pour le compte de 2. Shawn se dégageait et passait Tito par-dessus la 3ème corde. Plus tard, de retour sur le ring, Shawn reprenait le contrôle et portait un « Back Breaker » pour le compte de 2. Shawn travaillait à son tour au sol sur un « Collier de tête ». Peu après, Shawn contrait Tito avec un « Super Kick ». Tito le contrait avec un coup à la tête. Shawn le contrait à son tour pour se prendre un « Flying Forearm »… Shawn retombait à l’extérieur. Tito lui frappait la tête contre l’escalier en fer. Tito revenait avec un « Slingshot Shoulder Tackle » pour reprendre le contrôle. Tito portait un « Inverted Atomic Drop » et portait son « El Paso de la Muerte » mais Shawn retombait à nouveau à l’extérieur du ring. Il contrait Tito du rebord du ring. Tito tentait de le prendre dans ses bras mais Shawn parvenait à le faire retomber pour la victoire !

Vainqueur : Shawn Michaels

Sur une plateforme, Mean Gene Okerlund accueillait les Legion Of Doom et leur ancien manager Paul Ellering. Ce dernier disait être de retour. Il disait être celui qui les avait mis ensemble la première fois. Il disait que c’était la revanche qui les avait réunis à nouveau. Animal disait que depuis le 1er jour, ils avaient fait face à l’adversité et qu’ils avaient battus tout le monde à la WWF. Il mettait en garde Jimmy Hart qui avait trahi une de ses équipes à leur dépend. Il demandait ce que ferait Money Inc. Quand 75.000 personnes chanteraient « LOD ». Hawk disait qu’ils c’étaient retrouvés dans un train en perdition sans conducteur. Il disait que les fans étaient la raison de leur succès. Ellering concluait qu’ils faisaient de l’argent en battant les autres. Il disait qu’ils allaient retourner dans la catégorie des champions là ou ils ont leur place. Animal disait que peu importe leurs adversaires et Hawk concluait avec son « What A Rush »…

En arrière-scène, Sean Mooney interviewait Jake « The Snake » Roberts au sujet de son match face à l’Undertaker et surtout sur les rumeurs qui disaient que Jake avait l’intention d’apporter un serpent sur le ring. Jake rappelait que Jack Tunney ne leur permettrait pas d’apporter son animal favori aux abords du ring. On revoyait les images du Funeral Parlor ou Jake avait porté un « DDT » sur Paul Bearer et frappé l’Undertaker à coups de chaise… Jake disait qu’un moment ou l’autre il allait lui porter un « DDT » et le mettre dans son propre cercueil.

En arrière-scène, Lord Alfred Hayes interviewait Paul Bearer et l’Undertaker. Paul disait que le monde entier allait voir son Undertaker mettre la main sur l’Undertaker. Ce dernier disait que le fossoyeur allait le confronter à la réalité de la mort, lui mettre la main dessus et qu’il se prépare à rencontrer sa fin…

The Undertaker Vs. Jake « The Snake » Roberts
The Undertaker, accompagné de Paul Bearer, affrontait Jake « The Snake » Roberts. Jake utilisait sa rapidité pour prendre l’avantage avec les premiers coups de poings. Il le passait par-dessus la 3ème corde. Undertaker le tirait à l’extérieur du ring et l’envoyait percuter le poteau en fer. De retour sur le ring, The Snake portait un « Irish Whip » mais l’Undertaker en bloquait un second pour en porter un lui-même. Undertaker l’étranglait ensuite dans le coin puis portait un nouvel « Irish Whip ». Undertaker l’étranglait à nouveau dans le coin. Undertaker portait un nouveau « Irish Whip » et l’attrapait à la gorge et le maintenait au sol. L’Undertaker portait une descente du coude puis peu après une « Flying Clothesline ». Jake surprenait The Undertaker avec un « DDT » de nulle part. L’Undertaker se relevait tel un mort et attrapait Jake à la gorge. Ce dernier ce dégageait et portait sa corde à linge. The Undertaker se relevait encore tel un mort. Jake portait un nouveau « DDT » mais plutôt que de couvrir The Undertaker, il s’en prenait à Paul Bearer à l’extérieur du ring. The Undertaker descendait et lui portait un « Tombstone » à même le sol puis le remontait sur le ring pour la victoire…

Vainqueur : The Undertaker

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interviewait le champion Intercontinental, Rowdy Roddy Piper et son challenger, Bret « The Hitman » Hart. Piper disait qu’il aimait la famille de Bret en disant qu’il se rappelait de Bret petit tout en se fichant de lui et de ses parents. Bret le stoppait et disait que la seule chose qu’il l’intéressait était la ceinture, Piper l’avait, Bret allait la récupérer. Les 2 en venaient aux arguments…

Intercontinental Championship Title Match :
Bret « The Hit Man » Hart Vs. Roddy Rowdy Piper ©

Le champion Intercontinental, Roddy Rowdy Piper défendait sa ceinture face à Bret « The Hit Man » Hart. Bret et Roddy se regardaient dans les yeux avant le match. Epreuve de force, Piper envoyait Bret au sol. Epreuve de force à nouveau, Bret envoyait Piper au sol de la même façon. Piper ceinturait Bret qui l’envoyait valdinguer à l’extérieur du ring. Roddy énervait remontait sur le ring et crachait au visage de Bret ! Piper demandait une épreuve de force que Bret semblait remporter et travaillait sur le bras de Piper. Roddy tentait de se dégager par tous les moyens, mais Bret ne lâchait pas sa prise. Travail au sol, Rowdy se dégageait pour se prendre un « Dropkick ». Bret semblait mal retomber sur l’épaule. C’était en faite une ruse pour appliquer un « Petit Paquet » pour le compte de 2. Roddy furieux, giflait Bret. Ce dernier sautait sur Rowdy et les 2 passaient par-dessus la 3ème corde en même temps. Piper remontait en premier sur le ring. Piper ouvrait les cordes pour laisser remonter Bret qui doutait du côté gentlemen de Rowdy. Alors que l’arbitre demandait à Bret de refaire son lacet, Piper le frappait en traite. L’arbitre l’engueulait, mais ça n’empêchait pas Piper de prendre l’avantage. Roddy lui frappait la tête dans le coin puis portait un « Running Bulldog » peu après pour le compte de 2. Bret était coupé au front. Rowdy lui mordait le front. Bret saignait de plus en plus. Piper portait un » Standing Dropkick » pour le compte de 2. Piper continuait à frapper Bret à la tête. Ce dernier tentait un « Sunset Flip » pour le compte de 2. Roddy frappait Bret à la tête pour le compte de 2. Ensanglanté, Bret répondait aux coups de Piper et lui portait un « Flying Forarm » pour le passer par-dessus la 3ème corde. « Double Clothesline » de retour sur le ring, les 2 étaient au sol. Piper se relevait en premier et montait sur la 3ème corde ou Bret le faisait tomber la corde entre les jambes avant de porter un « Face First ». Bret ajoutait un « Atomic Drop » et une « Souplesse » pour le compte de 2. Bret portait un « Side Russian Legsweep » sans succès. Le challenger portait un « Back Breaker » et tentait un « Sharpeshooter » que Rowdy repoussait. Bret lui portait une descente des avant bras de la seconde corde mais Piper le contrait. Les 2 étaient à genoux, épuisés, mais continuaient à se mettre des coups. Peu après, Roddy se dégageait d’un collier de tête en envoyant Bret percuter l’arbitre avant de dégager Bret hors du ring avec une « corde à linge ». Piper lui frappait la tête contre les escaliers en fer puis le remontait sur le ring. Roddy prenait la cloche mais hésitait à frapper Bret avec alors que l’arbitre était toujours au sol. Roddy semblait éprouver des remords et ne frappait pas. Il portait sa « Sleeper Hold » mais Bret s’aidait d’un coin pour retomber sur Piper pour le compte de 3 et remporter le titre Intercontinental ! Après le combat, Rowdy donnait la ceinture à Bret, le relevait et lui accrochait autour de la taille. Les 2 se tombaient dans les bras et quittaient le rong ensemble…

Vainqueur : et nouveau champion Intercontinental, Bret « The Hit Man » Hart

Dans une interview en duplex, Bobby Heenan et Gorilla Monsoon interviewait Lex Luger. Il faisait des louanges du spectacle et se fichait de Gorilla. Lex Luger faisait la promo de la WBF et disait qu’il avait le meilleur corps au monde et parlait de ses futurs adversaires. Bobby lui demandait de montrer son corps, ce que Lex faisait en mentionnant que lui n’avait pas des années d’entraînement en tant que Bodybuilder. On lui apportait un verre de lait qu’il buvait…

En arrière-scène, on retrouvait le Mountie, le Repo Man et les Nasty Boyz qui parlaient de leurs adversaires du prochain match…

En arrière-scène, on retrouvait le Big Boss Man, Virgil, Sgt Slaughter et Hacksaw Jim Duggan qui mettaient en garde leurs adversaires interviewés précédemment.

Sur le ring, on retrouvait le présentateur d’une famille en or, Ray Combs… Il faisait la présentation des « Heels ». Il disait qu’il avait interrogé 100 personnes comment présenter chacun des protagonistes. Il disait du Mountie qu’il ne connaissait pas le mot « Peur », comme il ne connaissait pas la signification d’autres mots. Le Repo Man en prenait aussi pour son grade. Les Nasty Boyz 2 hommes pour un seul cerveau et que leur succès dans le catch étaient dû à la chance. Les « Heels » tentaient de s’en prendre à Ray Combs qui quittait le ring. Le match débutait…

Eight Man Tag-Team Match :
The Big Boss Man, Virgil, Sgt Slaughter et Hacksaw Jim Duggan Vs. The Nasty Boys (Brian Knobbs et Jerry Sags), Repo Man et The Mountie

The Big Boss Man, Virgil, Sgt Slaughter et Hacksaw Jim Duggan affrontaient The Nasty Boys (Brian Knobbs et Jerry Sags), Repo Man et The Mountie, accompagnés par Jimmy Hart dans un « Eight Man Tag-Team Match ». Les « Faces » portaient une « corde à linge » simultanée aux « Heels ». Alors que ces derniers se retrouvaient à l’extérieur, Jim Duggan faisait chanter les fans « USA ». Jim débutait face à Sags. Ce dernier attaquait Jim par derrière pour prendre l’avantage. Duggan revenait avec des « cordes à linge » et un « Atomic Drop ». Relais avec Slaughter qui perdait l’avantage. Relais avec Knobbs à qui Slaughter portait une « corde à linge » pour reprendre le contrôle du combat. Il ajoutait un « Brise ventre » puis sautait à pieds joins sur Knobbs. Relais avec le Big Boss Man peu après. Brian esquivait une « Ruade » pour reprendre le contrôle et passer le relais à Repo Man. Boss Man revenait vite mais le Repo Man esquivait un « Splash ». Peu après, Boss Man le contrait en mettant le poing pour toucher les parties intimes du Repo Man. Relais avec Virgil qui portait un « Standing Dropkick » et un « Flying Crossbody » de la 3ème corde pour le compte de 2. Knobbs tentait d’intervenir avec une descente du coude que Virgil esquivait pour que Knobbs retombe sur le Repo Man à la place. Mountie frappait Virgil par derrière pour redonner l’avantage à son équipe. Repo Man portait un « Back Suplex » puis provoquait Duggan pour déconcentrer l’arbitre. Ceci permettait à Repo Man d’appeler Knobbs en renfort pour un « Double Teaming ». Sags frappait Virgil sans avoir vraiment fait le tag. Plus tard, il passait le relais au Mountie. Ce dernier sautait sur Virgil de la seconde corde mais le Boss Man l’attrapait en plein vol pour lui porter un « Spine Buster ». Mêlée générale sur le ring. Knobbs frapait Virgil à la tête malgré sa protection. A l’extérieur, le Mountie envoyait Slaughter percuter le poteau en fer. Peu après, Sags retirait la protection faciale de Virgil et tentait de le frapper avec. Virgil esquivait et Sags touchait son partenaire à la place pour permettre à Virgil de remporter le match !

Vainqueurs : The Big Boss Man, Virgil, Sgt Slaughter et Hacksaw Jim Duggan

En arrière-scène, Sean Mooney interviewait Mr. Perfect et le champion de la WWF, Ric Flair. Perfect disait avoir les photos de Miss Elizabeth avec Ric Flair et qu’il les montrait au Hoosier Dome tout entier. Ric Flair parlait que Macho Man voulait défendre l’honneur de sa femme et prédisait que quand Savage serait au sol, qu’il regarde le grand écran…

En arrière-scène, on retrouvait Mean Gene Okerlund devant le vestiaire de Savage fermé et parlait du match de championnat à venir…

En arrière-scène, Lord Alfred Hayes interviewait Macho Man Randy Savage remonté comme une pendule.

WWF World Heavyweight Championship Title Match :
The Macho Man Randy Savage Vs. The Nature Boy Ric Flair ©

Le champion WWF World, Ric Flair, accompagné de Mr. Perfect, défendait sa ceinture face à Macho Man Randy Savage. Ce dernier s’en prenait à Ric à l’extérieur du ring. Mr. Perfect le repoussait en le tenant par les cheveux. Le combat repartait sur le ring. Ric portait un « Chops » mais Randy le contrait avec une « Corde à linge ». Peu après il le frappait dans le coin et portait une nouvelle » corde à linge » puis peu après un « Back Elbow » pour le compte de 2. Plus tard, Ric le contrait en le passant par-dessus la 3ème corde. Ric portait un « Chops » à l’extérieur, suivit d’un « Atomic Drop ». De retour sur le ring, Ric le frappait au sol. Plus tard, il portait des « Chops » dans le coin puis une « Souplesse » pour le compte de 2. Ric ajoutait un « Back Suplex » pour le même résultat. Plus tard, il portait un « Irish Whip » et un « Chops », sans succès. Savage retombait à l’extérieur du ring ou Ric lui frappait le dos contre le rebord. Flair le remontait sur le ring avec une « Souplesse » pour le compte de 2. Ric portait une « Irish Whip » puis le frappait dans le coin. Flair portait un « Chops » dans le coin, Savage répondait. Ric continuait et Randy répondait et portait un « Reverse Neck Breaker ». Randy portait des coups à la tête mais Ric répondait avec une fourchette. Randy contrait Ric sur la 3ème corde et l’envoyait au sol. Randy portait un « Surpassement » et 2 « cordes à linge ». Ric demandait pitié. Peu après, il contrait un saut de la 3ème corde de Flair pour le compte de 2 ¾, le public huait. Randy passait Flair par-dessus la 3ème corde avec une corde à linge puis lui sautait dessus de la 3ème corde vers l’extérieur. Randy lui frappait la tête contre les escaliers en fer puis le poteau. Ric saignait au front. Macho Man portait alors une « Souplesse » à l’extérieur. De retour sur le ring, Savage frappait Ric au sol à la tête. Savage portait un « Double Axhandle » de la 3ème corde pour le compte de 2. Il montait ensuite sur la 3ème corde pour sa descente du coude, mais Mr. Perfect le tirait vers l’extérieur du ring pour empêcher le tombé. Randy attrapait alors Perfect par la cravate mais l’arbitre se mettait entre les 2. Ceci déconcentrait Savage et l’arbitre. Mr. Perfect en profitait pour lancer un « Poing Américain » à Flair. Ce dernier frappait alors Randy avec puis redonnait l’arme à Perfet pour le compte de 2. Ric frappait Macho Man au sol et l’étranglait. Alors que l’arbitre engueulait Ric, Perfect frappait Savage avec une chaise. Miss Elisabeth arrivait alors aux abords du ring et des officiels, dont Shane McMahon, tentaient de l’en empêcher. Ric s’acharnait alors sur la jambe de Macho Man et lui portait une « Prise en quatre »… Perfect l’aidait en lui tenant les mains. A un moment, l’arbitre les captait et shootait dans les mains. Randy revenait avec un « Petit Paquet » pour le compte de 2. Ric frappait Savage dans le coin en criant à Elizabeth « c’est pour toi bébé ». Peu après, Savage esquivait un coup et portait un « Roll Up » pour la victoire et le titre de champion de la WWF ! Après le combat, Flair se plaignait et embrassait Elizabeth. Cette dernière le giflait et Randy sautait sur Flair. Les « Heels » le frappaient au sol malgré une armée d’officiels qui ne parvenait pas à maintenir l’ordre.

Vainqueur : et nouveau champion de la WWF, Macho Man Randy Savage !

En arrière-scène, Sean Mooney interviewait Mr. Perfect et Ric Flair. Mr. Perfect prenait la parole en disant à Mooney de la fermer ! Perfect parlait d’injustice et demandait à Macho Man ce qu’il y avait de « Macho » ? Ils étaient rejoins par Bobby Heenan qui se plaignait que Randy avait tenu le slip de Ric. Ce dernier prétendait être le « Real Champion » et qu’il remporterait à nouveau le titre pour la seconde fois. Ric disait qu’une fois ne voulait rien dire. On revoyait le tombé avec Savage tenant le slip.

En arrière-scène, on retrouvait Mean Gene Okerlund qui interviewait Randy Savage. Il disait vouloir Flair dans son intégralité.

Tatanka Vs. The Model Rick Martel
Tatanka affrontait Rick Martel.Martel l’acculait dans un coin et portait des coups. Tatanka revenait avec un « Bras à la volée » et des « Bodyslams »… Rick quittait le ring. De retour dessus, Rick tentait de frapper la tête de Tatanka qui le repoussait. Peu après, Tatanka esquivait et Martel s’explosait l’épaule dans le poteau en fer. Tatanka travaillait sur le bras de Martel. Ce dernier revenait en l’envoyant au sol pour le compte de 2. Martel le passait par-dessus la 3ème corde. Martel le frappait à l’extérieur puis remontait Tatanka sur le ring. Plus tard, il portait un « Back Breaker » et montait sur la 3ème corde d’où Tatanka le faisait tomber. Tatanka reprenait le contrôle et portait des « Chops » et un « Tomawak Chops » sur la tête. Martel le contrait et portait un « Bodyslam » suivit d’une « Corde à linge ». Tatanka revenait avec un « Crossbody » pour la victoire !!!

Vainqueur : Tatanka

En arrière-scène, Sean Mooney interviewait les champions par équipe de la WWF, Money Inc. (Ted DiBiase et Irwin R. Shyster) et leur manager, Jimmy Hart. Ted disait que l’on ne devait pas faire de chèque en bois quand on n’avait pas l’argent et sous-entendait que les Natural Disasters n’avaient pas ce qu’il fallait… IRS rappelait que c’était la période des impôts et qu’il était temps pour les Natural Disatsers de payer.

En arrière-scène, on retrouvait Mean Gene Okerlund qui interviewait les Natural Disasters (Earthquake et Typhoon). Typhoon disait qu’ils avaient des une surprise pour Jimmy Hart. Earthquake ajoutait qu’ils s’en venaient sur le ring pour récupérer leur bien, les ceintures WWF Tag-Team…

World Tag Team Championship Titles Match :
The Natural Disasters (Earthquake et Typhoon) Vs. The Money Inc. (Ted DiBiase et Irwin R. Schyster) ©

Le champions WWF Tag-Team, The Money Inc. (Ted DiBiase et Irwin R. Schyster), accompagnés de Jimmy Hart, défendaient leurs ceintures face aux Natural Disasters (Earthquake et Typhoon). Money Inc. hésitait à savoir qui commençait face à Earthquake. Ted s’y collait et Earthquake le balançait dans un coin à plusieurs reprises. Ted tentait une « clé de bras » mais Earthquake l’envoyait au sol. Plus tard, Earthquake portait des « cordes à linge » sur les champions et Earthquake et Typhoon leur cognaient la tête contre l’autre. IRS tentait de travailler sur le bras d’Earthquake sans succès. Relais avec Typhoon qui portait un « Bras à la volée » à Irwin. Typhoon lui frappait la tête dans le coin à plusieurs reprises. IRS esquivait une « Ruade » et passait le relais à DiBiase. Typhoon revenait avec un « Irish Whip ». Typhoon lui portait des coups de boules puis Million Dollar Man esquivait une « Ruade » pour le faire passer par-dessus la 3ème corde. Ted l’envoyait percuter les escaliers en fer. De retour sur le ring, IRS prenait le relais. Travail d’équipe des champions. Ils lui portaient un « Double Back Elbow ». Plus tard, Typhoon passait le tag à Earthquake mais l’arbitre ne le voyait pas et refusait le relais. Les « Heels » en profitaient pour faire un « Double Teaming » sur Typhoon pour le compte de 2. Les 2 se portaient une « corde à linge » mutuelle. Peu après, Earthquake reprenait le contrôle et le frapper dans le coin. Il ajoutait une « corde à linge » aux 2 et les Natural Disasters envoyaient Money Inc. et IRS se percuter. Earthquake passait Ted par-dessus la ème corde et Typhoon portait un « Spash » sur Shyster. Alors que Earthquake allait porter son « Earthquake », Ted tirait son partenaire vers l’extérieur pour se faire décompter….

Vainqueurs : The Natural Disasters (Earthquake et Typhoon) par décompte…

En arrière-scène, on retrouvait Mean Gene Okerlund qui interviewait Brutus Beefcake et parlait de son amitié avec Hulk Hogan. Brutus disait que lui et les fans étaient derrière Hulk et que la Hulkamnia vivrait pour toujours.

The Rocket Owen Hart Vs. The Skinner
Owen Hart affrontait The Skinner. Ce dernier crachait sa chique au visage d’Owen. Skinner portait un « Brise épaule » pour le compte de 2. Skinner travaillait dans les cordes. Peu après, il portait un « Inverted DDT » pour le compte de 2. Skinner le balançait par-dessus la 3ème corde mais Owen revenait à la force des Bras et surprenait le Skinner avec un « Roll Up » pour la victoire !

Vainqueur : The Rocket Owen Hart

En arrière-scène, on retrouvait Mean Gene Okerlund qui interviewait Sid Justice qui affirmait que ce serait le dernier match d’Hogan. Il se prétendait le maitre du monde. Mean Gene ajoutait qu’Hulk n’avait jamais dis que ce serait son dernier match. On voyait une vidéo d’Huk et Vince McMahon ou Hulk s’exprimait que ce soit ou pas son dernier match en disant que seulement lui pouvait prendre cette décision. De retour dans les vestiaires, Sid se disait se foutre des mémoires d’Hulk et que les gens se rappelleraient de lui comme celui qui avait mis fin à la carrière d’Hogan.

Hulk Hogan Vs. Sid Justice
Hulk Hogan affrontait Sid Justice, accompagné d’Harvey Whippleman. Ce dernier présentait sou poulain, Sid Justice. Ce dernier attaquait Hulk quand il montait sur le ring. Hulk revenait avec des coups de poings et le frappait alors que Sid était sur le rebord. Plus tard, alors que le match débutait, Sid prenait l’avantage. Plus tard, Hulk revenait avec des coups de poings et Sid retombait à l’extérieur et quittait le match… Sid faisait demi-tour et montait finalement sur le ring. Les 2 se faisaient face. Sid le défiait à une épreuve de force. Sid prenait l’avantage et le faisait mettre à genoux. Hulk se relevait pour mettre un genou à terre. Hulk se relevait finalement mais Sid l’occupait dans un coin. Plus tard, Sid contrait Hulk avec un « Chokeslam » et paradait. Sid travaillait sur le dos d’Hulk en lui y portant plusieurs coups. Hulk se retrouvait à l’extérieur peu après. Plus tard, de retour sur le ring, Sid travaillait sur les trapèzes d’Hogan. L’arbitre levait le bras de ce dernier qui le tendait au 3ème coup. Alors qu’Hulk tentait de venir, Sid lui portait un « Side Suplex ». Sid portait un « Powerbomb » sur Hogan pour le compte de 2. Hulk prenait son second souffle. Il reprenait le contrôle et lui frappait la tête dans les coins. Hulk portait un « Big Boot » et faisait signe qu’il allait porter Sid. Il portait un « Bodyslam » et un « Leg Drop » pour le compte de 2. Harvey Wippleman montait alors sur le ring, Hogan repoussait légèrement l’arbitre et soulevait le gérant à bouts de bras. L’arbitre faisait sonner la cloche…. Hulk balançait Harvey vers Sid qui l’attrapait au vol. Papa Shango arrivait et aidait Sid pour s’en prendre à Hogan à 2 contre 1. Là, la musique de l’Ultimate Warrior retentissait. Il dégageait Papa Shango par-dessus la 3ème corde avec une « corde à linge ». Sid frappait le Warrior avec une chaise qu’Hogan lui arrachait. Après le combat, Hulk et le Warrior célébraient…

Vainqueur : Hulk Hogan par disqualification

Review du site WillyWrestleFest.fr