Le Saviez-vous ?

Faits :
Le PPV WWF SummerSlam 1993 était le 6ème SummerSlam en pay-per-view de la World Wrestling Federation (WWF). Il a eut lieu le 30 Août 1993 au The Palace of Auburn Hills à Auburn Hills, Michigan.

Randy Savage présentait Aaron Neville qui chantait l'hymne national Américain avant le combat du "Main Event".

Akio Sato (Sato des Orient Express et Shinja, manager d'Hakushi) était un des japonais durant la cérémonie d'avant le "Main Event".

C'était le 1er Summerslam ou le titre Intercontinental était défendu avec succès. Dans tous les autres SummerSlam, le champion avait perdu son titre.

Pour la 2ème année consécutive, les titres WWF World Tag-Team et WWF World ne changeaient pas de mains à SummerSlam.

C'était la première fois depuis 1990 que le titre WWF était remis en jeu dans le "Main Event".

Tatanka et Sherri contre Bam Bam Bigelow et Luna fût changé par un "6 Man Tag-Team Match".

Ludvig Borga remplaçait Rick Martel pour des raisons inconnues.

Cétait le premier PPV WWE pour le 1/2/3 Kid, les Heavenly Bodies (Jimmy Del Rey et Bruce Prichard) et Ludvig Borga.

Le Palace of Auburn Hills en quelques mots


The Palace of Auburn Hills (aussi connu sous le nom de "The Palace") est une salle omnisports située à Auburn Hills, dans la banlieue nord de Detroit, Michigan.

La salle a été inaugurée le 13 août 1988 et son coût de construction était de 70 millions de dollars. Son actionnaire principal est William Davidson, propriétaire des Pistons de Detroit, des Shock de Detroit et des Lightning de Tampa Bay.

Depuis 1988, ses locataires sont les Pistons de Detroit, de la NBA et depuis 1998 les Shock de Detroit, équipe féminine de basket-ball de la WNBA.

Le Palace of Auburn Hills a aussi été la salle des Vipers de Détroit (Ligue internationale de hockey) entre 1994 et 2001, les Detroit Safari (Continental Indoor Soccer League) entre 1994 et 1997, les Detroit Rockers (National Professional Soccer League) entre 1997 et 2001, puis les Detroit Fury (Arena Football League) entre 2001 et 2004.

Sa capacité est de 22 076 places pour le basket-ball, ce qui en fait la deuxième plus grande arène de la NBA après le United Center de Chicago.

Elle organise aussi des concerts avec une capacité maximum de 24 276 places. La salle possède 193 suites de luxe, 1 000 sièges de club et est entourée d'un parking pouvant contenir 8 400 places.

L'arène a organisé de nombreux événements comme des tournois de catch de la WWE. Le 30 août 1993, la sixième édition du SummerSlam se déroula dans la salle devant 23 954 spectateurs.

Les célébrités


Aaron Neville :
Aaron Neville est né le 24 janvier 1941 à la Nouvelle-Orléans (Louisiane). C'est un chanteur de musique soul américain. Lors du SummerSlam 1993, il chantait l'hymne national Américain avant le combat du "Main Event".

Carte


Razor Ramon Vs. The Million Dollar Man Ted DiBiase

World Tag-Team Title Match :
Rick et Scott Steiner © Vs. The Heavenly Bodies (Jimmy Del Ray et Tom Pritchard)

Intercontinental Heavyweight Title Match :
Mr. Perfect Vs. Shawn Michaels ©

The 1-2-3 Kid Vs. Irwin R. Schyster

Bret "The HitMan" Hart Vs. Doink

Bret "The HitMan" Hart Vs. Jerry "The King" Lawler

Marty Jannetty Vs. Ludvig Borga

"Rest in Peace" Match :
The Undertaker Vs. The Giant Gonzales

Six-Man Tag-Team Match :
The Smoking Gunns (Billy et Bart Gunn) et Tatanka Vs. Bam Bam Bigelow et The Headshrinkers (Fatu et Samu)

World Heavyweight Title Match :
Lex Luger Vs. Yokozuna
©

Photos :

Review :

Razor Ramon Vs. Ted DiBiase
Razor Ramon affrontait Ted DiBiase. Ce dernier attaquait Razor en traitre pour prendre l’avantage. Il l’acculait dans le coin pour l’y malmener. Razor revenait pour porter un « Surpassement » et ajoutait un « Fallaway Slam » puis le frappait au visage. DiBiase quittait le ring. Quand Ted remontait sur le ring, Ramon l’acculait dans le coin mais Ted l’y frappait puis portait un « Irish Whip » que Razor retournait pour porter des « Clotheslines » et le passait par-dessus la 3ème corde ! Razor le remontait sur le ring avec un « Slingshot » et le million Dollar Man demandait pitié juste pour le tirer par le slip et l’envoyer tête la première contre le coin. DiBiase malmenait ensuite Razor dans les cordes puis l’étranglait à terre. Plus tard, Ted portait un « Back Elbow » puis un « Back Breaker » pour le compte de 2. Ted le séchait d’une « Clothesline » sans plus de succès puis travaillait au sol sur le cou de Ramon. Plus tard, les chants « Razor » retentissaient. Plus tard, le Bad Guy revenait pour se prendre un coup de genou. Ted portait un « Swinging Neckbreaker » puis une « Souplesse »… Alors que Ted allait tenter son « Million Dollar Dream », Razor le repoussait puis le séchait peu après d’une « Clothesline ». Ted lui frappait la tête dans le coin et Ramon retombait à l’extérieur. Là, DiBiase en profitait pour retirer une protection de coin. Razor l’empêchait de lui cognait la tête dessus et le faisait lui-même puis portait son « Razor’s Edge » pour la victoire !

Vainqueur : Razor Ramon

Dans le public, Todd Pettengill interviewait la mère et la sœur des Steiner Brothers et demandait comment les Steiners pouvaient être. Il était rapidement interrompu pas James E Cornette qui présentait son équipe.

WWF World Tag-Team Title Match :
The Steiner Brothers (Rick Steiner et Scott Steiner) © Vs. The Heavenly Bodies (Jimmy Del Ray et Tom Prichard)

Les champions WWF World Tag-Team, The Steiner Brothers (Rick Steiner et Scott Steiner), défendaient leurs ceintures face aux Heavenly Bodies (Jimmy Del Ray et Tom Prichard), accompagnés de James E. Cornette. Les Heavenly Bodies attaquaient les champions par derrière pour prendre l’avantage. Jimmy Del Ray virait Scott et les 2 portaient une « Souplesse » puis un « Surpassement » sur Rick. Alors que les challengers frappaient Rick au sol, Scott remontait sur le ring et s’en prenait à Prichard avec un « Irish Whip » puis avec Rick, il envoyait Jimmy percuter son partenaire. Scott ajoutait une « Planchette Japonaise » sur Del Ray en envoyait Tom dans sa direction. Ce dernier s’arrêtait avant, esquivait une « Running Clothesline » de Rick qui touchait Del Ray à la place dans le coin et Scott portait un « Overhead Belly To Belly Suplex » sur Prichard. Scott portait une « Gutwrentch Suplex » sur Jimmy qui retombait à l’extérieur du ring. Plus tard, Prichard remontait sur le ring pour se prendre un « Press Slam » de la part de Scott qui ajoutait un « Surpassement » sur Jimmy Del Ray. Scott passait le relais à Rick qui se prenait un « Collier de tête » de Tom. Scott se dégageait et les séchait de « Clotheslines ». Il portait un « Bodyslam » sur Jimmy. Les Heavenly Bodies rejoignaient Cornette pour revoir leur stratégie. Relais de Scott qui portait un « Atomic Drop » sur les 2. Les challengers revenaient sur un « Double Teaming » avec Tom portant un « Bulldog ». Prichard ajoutait un « Enzuigiri » et dégageait Scott. Rick se plaignait permettant à Del Ray de porter un « Canonball » sur Scott du rebord avant de le remonter sur le ring. Jimmy portait plus tard un « Double Axhandle » de la 3ème corde. Jimmy Del Ray paradait puis portait un « DDT » sur Scott qui tentait un retour. Relais avec Prichard qui portait une « Descente du genou » sur la nuque avant de travailler au sol sur le cou de Scott. Prichard passait le relais et Del Ray séchait Scott avec un « Superkick » pour le compte de 2. Relais avec Tom qui griffait Scott dans le dos avant de le malmener dans les cordes. Alors que l’arbitre le repoussait, Cornette frappait Scott avec le manche de sa raquette. Plus tard, Scott revenait face à Jimmy Del Ray sur un contre mais Prichard prenait le relais pour l’empêcher de faire le tag. Scott surprenait Tom avec un « Double Underhook Powerbomb ». Relais des 2 côtés, Rick revenait face aux 2 challengers avec des « Running Clotheslines » et des « Bodyslams ». Scott ajoutait des « Dropkicks » et Rick portait un « Bulldog » de la 3ème corde sur Del Ray mais Prichard cassait le tombé. Scott frappait ce dernier dans le coin alors que Rick portait un « Powerslam » sur Jimmy Del Ray. James E. lançait alors sa raquette à Prichard qui frappait Rick dans le dos avec pour le compte de 2 !!! Tom empêchait Scott de remonter sur le ring. Tom tenait Rick qui esquivait un « Reverse Moonsault » de Jimmy avec l’aide de Scott. Ce dernier portait un « Frankeinsteiner » sur Del Ray pour le tombé de la victoire de Rick !

Vainqueurs : The Steiner Brothers (Rick Steiner et Scott Steiner)

En arrière-scène, Joe Fowler interviewait le champion WWF Intercontinental, Shawn Michaels, accompagné de Diesel. Michaels déclarait que les questions auraient des réponses, à savoir qui était le plus grand champion Intercontinental de tous les temps, lui ou Mr. Perfect. Shawn ajoutait qu’il prouverait à tous que c’était lui. Diesel disait qu’il était juste là pour accompagner le champion et qu’il n’interviendrait pas.

WWF Intercontinental Title Match :
Shawn Michaels © Vs. Mr. Perfect

Le champion WWF Intercontinental, Shawn Michaels, accompagné de Diesel, défendait sa ceinture face à Mr. Perfect. Shawn prenait l’avantage et envoyait Mr. Perfect au sol. Ce dernier se relevait direct et l’envoyait plus tard au sol. Michaels portait plus tard un « Collier de tête ». Perfect se dégageait mais Shawn l’envoyait au sol. V revenait et malmenait le bras du champion à terre. A toi à moi sur des clés de bras et esquives au sol. Plus tard, Shawn l’acculait dans le coin puis l’y frappait. Mr. Perfect retournait la situation et lui y portait des « Chops ». Michaels revenait plus tard avec un « Back Elbow » pour se prendre une « Clothesline » pour le compte de 2. Mr. Perfect travaillait ensuite au sol sur le bras du champion. Shawn se dégageait en l’acculant dans le coin et revenait plus tard en esquivant une « Ruade ». Shawn montait sur la 3ème corde pour sauter sur Perfect. Ce dernier le contrait avec un « Armdrag Takedown » de plein fouet puis travaillait au sol sur le bras de Shawn. Ce dernier se dégageait et tentait un « Dropkick » que Mr. Perfect bloquait pour le catapulter par-dessus la 3ème corde. Alors que Perfect allait remonter Shawn sur le ring, Diesel s’approchait pour le déconcentrer. Shawn en profitait pour porter un « Superkick » à l’extérieur. Le champion portait ensuite un « Double Axhandle » du rebord du ring et remontait Mr. Perfect sur le ring pour le malmener au niveau du dos. Les fans le huaient. Shawn portait un « Irish Whip » puis le frappait à nouveau au niveau du dos. Michaels portait un nouveau « Irish Whip » puis le malmenait à nouveau au sol au niveau du dos. Shawn portait un « Backbreaker » qu’il maintenait en position. Mr. Perfect se dégageait et revenait avec un « Dropkick » et un « Surpassement ». Mr. Perfect lui donnait un coup de genou puis un « Atomic Drop » pour le compte de 2. Mr. Perfect portait un « Chop » dans le coin puis une droite pour le compte de 2. Mr. Perfect bloquait un « Hip Toss » pour tenter un « Backslide » sans succès. Perfect parvenait à placer son « Perfect Plex » mais Diesel le tirait vers l’extérieur. Diesel tentait de le sécher d’une « Clothesline » mais Mr. Perfect esquivait pour le frapper à l’extérieur. Shawn tentait d’en profiter pour sauter sur Perfect du rebord mais ce dernier contrait le saut. Alors que l’arbitre trébuchait, Diesel envoyait Mr. Perfect dans les escaliers en fer. Michaels remportait le combat par disqualification ! Après le combat, Mr. Perfect s’attaquait à Diesel. Shawn intervenait et le tenait pour permettre à Diesel de le frapper d’une droite au visage pour mettre Mr. Perfect KO… Todd Pettengill interviewait Shawn qui disait avoir prouvé qu’il était le plus grand champion Intercontinental. Courrait après les 2 « Heels » peu après.

Vainqueur : Shawn Michaels par décompte !

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interviewait le champion WWF Intercontinental, Shawn Michaels et Diesel mais Mr. Perfect les attaquait.

En arrière-scène, Joe Fowler interviewait le 1/2/3 Kid au sujet de son match contre IRS. Le Kid disait avoir l’estomac brassé mais que c’était la chance de sa vie pour son 1er PPV. Malgré la taille et le poids de Schyster, le Kid disait qu’il se donnerait à 110%

The 1-2-3 Kid Vs. Irwin R. Schyster
The 1-2-3 Kid affrontait Irwin R. Schyster. Ce dernier s’adressait à la ville de Detroit pour disant que ce n’ était plus la ville « Motor City », mais la ville des tricheurs d’impôt ! Schyster prenait l’avantage te portait un « Collier de tête ». Le Kid se dégageait et portait un « Spinning Hellkick » pour le compte de 2. Plus tard, Irwin revenait avec un coup de genou et un « Elevated Face First ». Il frappait ensuite de 1/2/3 Kid à terre. Ce dernier revenait avec un « Standing Dropkick » pour le compte de 2. Schyster le séchait d’un « Back Elbow » puis le passait par-dessus la 3ème corde. IRS le frappait sur le rebord pour le faire retomber à l’extérieur. Le Kid remontait sur le rebord et le surprenait avec un « Roll Up » pour le compte de 2 ! IRS le séchait d’un « Back Elbow » puis portait une « Descente du coude » pour le compte de 2. Irwin portait un « Abdominal Stretch » et s’aidait des cordes. Schyster lâchait la prise et travaillait au sol sur le cou du Kid. Les chants « 1/2/3 » retentissaient. Le Kid revenait et le frappait dans le coin puis portait u « Irish Whip » et tentait un « Moonsault » de la 3ème corde pour le compte de 2. Le Kid tentait un « Crucifix Cover » sans plus de succès. Schyster bloquait un « Kick » pour se prendre un « Legsweep » pour le compte de 2. IRS le séchait d’un « Write Off » pour la victoire.

Vainqueur : Irwin R. Schyster

Dans le public, Todd Pettengill interviewait Bruce et Owen Hart. Pettengill revenait sur l’absence des parents Hart. Bruce expliquait que son père était à l’hôpital pour se faire opérer du genou. Todd parlait de Lawler et Owen disait qu’il en avait marre car son père c’était blessé à cause de Jerry. Il ajoutait qu’ils étaient là pour supporter Bret et pronostiquait la victoire de ce dernier.

Alors que Bret Hart était sur le ring, Jerry Lawler arrivait à son tour, en béquilles. Todd Pettengill lui demandait ce qu’il se passait. Jerry disait que ça devait être le plus grand soir de sa carrière. Il disait détester Bret Hart et toute la famille de ce dernier et qu’il ne pouvait attendre de briser le cou de Bret. Il critiquait la ville de Detroit. Il disait avoir loué une limousine et que tout ne fonctionnait pas sur l’auto et il avait eut un accident avec une femme. Il montrait son genou et que les médecins lui avaient interdits de combattre. Il disait quand temps que King, il était quand même venu sur une jambe pour battre Bret. Mais il ajoutait que les médecins de la WWF lui avaient interdit de combattre. Lawler affirmait que Bret était détesté et que plusieurs catcheurs avaient offerts de le remplacer… Lawler annonçait alors que Doink The Clown le remplaçait !

Bret « The Hitman » Hart Vs. Doink The Clown
Bret « The Hitman » Hart affrontait Doink The Clown, accompagné de Jerry Lawler. Doink arrivait avec 2 seau et lançait le premier remplis de confettis sur le public. Le second, remplis d’eau, il le lançait sur Bruce Hart ! Bret attaquait alors Doink à l’extérieur et le montait sur le ring alors que les officiels renvoyaient les frères Hart à leurs places. Bret passait Doink par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Il frappait le Clown à l’extérieur puis l’envoyait percuter le poteau du ring. De retour sur le ring, Doink suppliait Bret qui le frappait dans le coin. Le Hitman portait un « Irish Whip » puis le virait du ring après un coup au visage. Lawler encourageait Doink qui reprenait l’avantage du rebord. Doink montait sur la 3ème corde ou le contrait le Hitman pour le faire tomber les jambes entre le coin. Bret lui portait ensuite un « Face First » des cordes. Plus tard, Bret portait un « Headbutt » puis quittait le ring pour confronter Lawler. Doink en profitait pour reprendre l’avantage et lui frappait la tête contre les escaliers en fer. De retour sur le ring, Doink lui sautait dessus de la 3ème corde puis le malmenait à terre. Bret revenait pour se prendre un « Brise Tibia ». Doink lui frappait ensuite la jambe contre le poteau du ring à plusieurs reprises pour le compte de 1. Doink appliquait ensuite un « STF ». Le Hitman finissait par se dégager pour se prendre un coup de genou et une « Descente du coude » pour le compte de 2. Doink appliquait une prise de soumission et s’aidait des cordes. L’arbitre le captait et faisait casser la prise. Doink portait plus tard un « Bodyslam » puis portait son « Whoopie Cushion » de la 3ème corde mais Bret le contrait en relevant les genoux. Le Hitman reprenait l’avantage et portait un « Side Russian Legsweep » puis une descente des avants bras de la seconde corde. Bret appliquait ensuite son « Sharpeshooter ». Là, Jerry Lawler frappait Bret avec sa béquille à plusieurs reprises. Les frères Harts étaient retenus par les officiels. Alors que Jerry marchait sans soucis, il ramenait Doink en arrière-scène sous les huées du public. Là, le président de la WWF, Jack Tunney arrivait et parlait à Lawler qui semblait contrarié. Bret tentait de s’approcher de ce dernier mais était retenu par les officiels. Tunney parlait à Howard Finkel qui annonçait que si Lawler ne revenait pas combattre Bret il serait bannis de la WWF.

Vainqueur : Bret « The Hitman » Hart par disqualification !

Bret « The Hitman » Hart Vs. Jerry « The King » Lawler
Bret « The Hitman » Hart affrontait Jerry « The King » Lawler. Bret s’attaquait à Lawler sur la rampe d’accès et le ramenait sur le ring ou le match débutait. Bret le mordait au front dans le coin puis portait un « Surpassement » et un « Leg Drop ». Le Hitman portait un « Headbutt » dans le bas ventre. Bret le frappait ensuite dans le dos avec la béquille mais ne le disqualifiait pas ! Lawler le frappait à son tour avec la béquille en pleine mâchoire. Jerry étranglait Bret avec la béquille. Il frappait aussi ce dernier avec la béquille. Lawler lui tirait les jambes entre le poteau du ring. Plus tard, Lawler déconcentrait l’arbitre avec les frères Harts pour frapper Bret avec un morceau de béquille. Lawler lui frappait la tête dans le coin et paradait. Bret revenait avec un « Low Blow » et Lawler suppliait. Le Hitman le frappait au visage dans le coin puis lui portait un « Headbutt » et un « Surpassement ». Bret ajoutait un « Back Breaker » pour le compte de 2. Bret ajoutait un « Piledriver » puis une descente de l’avant bras de la seconde corde. Bret mettait le pouce vers le bas puis appliquait son « Sharpeshooter » pour la victoire… Sauf qu’après la fin du combat, le Hitman ne lâchait pas la prise et laissait Lawler dedans. D’autres arbitres arrivaient et les officiels essayaient de casser la prise que Bret ne lâchait pas. Lawler souffrait, tête contre tapis. Au bout de quelques minutes, Bret lâchait sa prise. On annonçait que vue le comportement de Bret, ce dernier était disqualifié et Jerry était déclaré King indiscuté de la WWF ! Bret s’attaquait peu après à Jerry qu’il frappait au sol. Bruce sautait à son tour sur Lawler qui était évacué en civière en levant le bras en signe de victoire…

Vainqueur : Jerry « The King » Lawler par disqualification !

On voyait une vidéo de Ludvig Borga qui critiquait le rêve américain auprès d’un immeuble en ruine. Il disait que ce building se cassait la gueule comme l’américain. Il expliquait comment il battrait les catcheurs américains en critiquant Luger et disait qu’il commencerait ce soir avec Marty Jannetty.

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interviewait Bret accompagné de Bruce et d’Owen. Bret disait que personne ne croyait la décision des officiels et que Lawler soit appelé le King après tout ce qu’il avait fait subir à sa famille. Owen félicitait Bret et disait que Lawler méritait de se faire casser la jambe.

Marty Jannetty Vs. Ludvig Borga
Marty Jannetty affrontait Ludvig Borga. Ce dernier attaquait Marty par derrière pour prendre l’avantage et lui porter des coups de poings dans le coin. Ludvig portait un « Irish Whip » puis une « Clothesline ». Borga portait plus tard des coups de genoux dans le coin puis un « Elevated Into A Punch ». Borga le soulevait ensuite par le cou puis ajoutait une droite. Ludvig lui portait plusieurs coups de poings puis, plus tard, un « Irish Whip ». Jannetty esquivait la « Ruade » qui suivait pour se faire contrer d’une « Clothesline » peu après. Marty revenait plus tard pour tenter un « Sunset Flip » que Borga bloquait pour le frapper au visage. Ludvig appliquait ensuite un « Bear Hug ». Jannetty se dégageait mais ne parvenait pas à le soulever et se prenait une « Clothesline ». Jannetty retentait un « Sunset Flip » que Borga bloquait à nouveau mais esquivait le coup de poing de ce dernier et enchainait avec 2 « Superkicks ». Ludvig bloquait un saut de la seconde corde et portait un « Powerslam ». Borga appliquait ensuite un « Torture Rack » pour la victoire…

Vainqueur : Ludvig Borga

Rest In Peace Match :
The Undertaker Vs. Giant Gonzalez

The Undertaker affrontait Giant Gonzalez, accompagné de Harvey Wippleman dans un « Rest In Peace Match ». L’Undertaker acculait direct Gonzalez dans le coin et lui portait des atémis avant de l’attraper à la gorge. Wippleman montait alors sur le rebord du ring pour protester. L’Undertaker lâchait alors sa prise. Giant Gonzalez contrait Undertaker pour reprendre l’avantage. Undertaker esquivait une « Clothesline » pour en porter plusieurs mais le Giant Gonzalez ne tombait pas et l’envoyait à terre. Undertaker se relevait tel un mort et son adversaire l’envoyait à l’extérieur. Le combat partait à l’extérieur ou le Giant Gonzalez lui frappait la tête contre le rebord du ring puis contre l’escalier avant de frapper l’Undertaker avec une chaise et l’envoyer dans les l’escalier. Gonzalez remontait sur le ring ou il se faisait huer. Plus tard, de retour sur le ring, Undertaker tentait de se rapprocher de l’urne qu’Harvey lui empêchait de saisir à plusieurs reprises. Plus tard, Gonzalez portait un « Irish Whip » et, plus tard, les cloches sonnaient et Paul Bearer arrivait avec une gerbe de roses noires. Gonzalez frappait la tête du Dead Man dans le coin. Wippleman attaquait Paul qui le séchait d’une « Clothesline » pour s’emparer de l’urne ! Gonzalez portait un « Bodyslam » sur l’Undertaker. Plus tard, ce dernier revenait grâce au pouvoir de l’urne et portait plusieurs « Running Clotheslines » pour le faire mettre un genou à terre. Undertaker montait sur la 3ème corde pour porter une « Flying Clothesline » pour la victoire !!! Après le combat, Giant Gonzalez et Harvey Wippleman argumentaient et le Giant Gonzalez l’attrapait à la gorge pour lui porter un « Chokeslam » et le recouvrir des restes de la couronne mortuaire…

Vainqueur : The Undertaker

En arrière-scène, Joe Fowler interviewait James E. Cornette, le champion de la WWF, Yokozuna et Mister Fuji. Cornette critiquait la victoire des Steiner Brother sur son équipe des Heavenly Bodies et affirmait que ceci n’arriverait pas à Yokozuna ce soir. Il mettait en garde Lex Luger en disant que l’Amérique derrière lui ne suffisait pas. Il concluait en laissant Yokozuna dire que ça se terminerait par un « Banzaï ».

Six Man Tag-Team Match :
Tatanka et The Smoking Gunns (Bart Gunn et Billy Gunn) Vs. Bam Bam Bigelow et The Headshrinkers (Fatu et Samu), accompagnés d’Afa et Luna Vachon

Tatanka et The Smoking Gunns (Bart Gunn et Billy Gunn) affrontaient Bam Bam Bigelow et The Headshrinkers (Fatu et Samu), accompagnés d’Afa et Luna Vachon dans un « Six Man Tag-Team Match ». Les « Faces » se jetaient sur les « Heels » qui les contraient avec des « Clotheslines ». Tatanka débutait par la force des choses face à Bigelow qui avait l’avantage. Bam Bam le malmenait à terre. Tatanka revenait et portait un « Dropkick » puis des coups au visage. Tatanka enchainait avec un « Surpassement » mais plus tard les 2 se portaient un « Double Crossbody ». Relais des 2 côtés, Billy prenait l’avantage sur Fatu qui revenait rapidement avec un « Superkick ». Billy revenait avec un « Face First » puis un « Bulldog » de la 3ème corde. Fatu le séchait d’un « Shoulder Block » et passait le relais à Samu pour un « Double Headbutt ». Samu l’envoyait en « Guillotine » sur les cordes avec l’aide de Fatu. Plus tard, Bart prenait le relais quand Samu faisait l’erreur de « Superkicker » Billy vers son coin. Bart reprenait le contrôle et portait un « Crossbody » pour le compte de 2 puis enchainait avec un « Armdrag Takedown ». Samu le séchait d’un « Back Elbow » puis portait un « Face First ». Relais avec Bigelow qui portait un « Headbutt » puis un « Dropkick » pour le compte de 2. Relais avec Fatu qui portait un « Powerslam » pour le compte de 2. Relais avec Samu qui malmenait Bart dans les cordes. Relais avec Fatu pour un « Double Headbutt ». Relais avec Bam Bam qui portait un « Shoulder Black » puis cognait la tête de Bart sur celles des Headshrinkers. Relais avec Fatu à qui Bart portait un « Face First » pour se manger direct une « Running Clothesline ». Samu intervenait derrière le dos de l’arbitre occupé par Tatanka pour porter un « Double Headbutt ». Les « Heels » malmenaient Bart dans leur coin alors que l’arbitre s’occupait de réprimander les « Faces ». Plus tard, Bigelow prenait le relais et avec Samu, portait un « Double Back Elbow ». Plus tard, Bam Bam portait un « Irish Whip » mais Bart esquivait une « Ruade » et passait le relais à Tatanka déchainé qui frappait les 3 « Heels ». Tatanka portait des « Headchops » puis un « Bodyslam » sur Bigelow pour le mettre à terre. Il ajoutait un « DDT » puis montait sur la 3ème corde pour un « Crossbody » pour le compte de 2. Bigelow revenait et lui frappait la tête dans le coin. Tatanka ne ressentait plus les coups pour se prendre un « Enzuigiri ». Relais avec Samu qui portait un « Diving Headbutt » de la seconde corde pour le compte de 2 quand Bart intervenait. Fatu portait un « Superkick » à ce dernier pour se prendre un « Dropkick » par Billy avec. Bigelow sortait Billy par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Les « Heels » s’en prenaient à 3 contre 1 à Tatanka et lui portaient, entre autre, un « Triple Headbutt ». Ils montaient ensuite tous les 3 sur la 3ème cordes pour un « Triple Diving Headbutt » qu’esquivait Tatanka ! Tatanka portait un « Roll Up » sur Samu alors que Billy et Bart sautaient sur les 2 autres adversaires à l’extérieur du ring !

Vainqueurs : Tatanka et The Smoking Gunns (Bart Gunn et Billy Gunn)

En arrière-scène, on retrouvait Joe Fowler avec le chauffeur du Lex Express. Le chauffeur disait que Lex était un des plus fantastiques catcheurs. Il parlait de la visite de ce dernier dans un hôpital d’enfants à Philadelphie qui avaient accueillis Lex comme leur héro. Naturellement, son favoris pour le match était Luger.

WWF World Heavyweight Title Match :
Yokozuna © Vs. Lex Luger

Le champion WWF World Heavyweight, Yokozuna, accompagné de James E. Cornette et Mr. Fuji, défendait sa ceinture face à Lex Luger. Un Japonais chantait l’hymne national de son pays sous les huées du public. Aaron Neville arrivait, accompagné de Macho Man Randy Savage. Ce dernier prenait la parole et présentait Aaron pour l’hymne national Américain. Après ceci, le champion de la WWF, Yokozuna faisait son entrée aux côtés de Mr. Fuji et James E. Cornette. Randy Savage faisait la présentation de Lex Luger en déclarant que ce serait le prochain champion de la WWF. Les 2 hommes se faisaient face et Luger s’adressait à Yokozuna. Mr. Fuji tentait d’intervenir par derrière mais Lex le voyait et prenait l’avantage sur Yokozuna en esquivant une attaque par derrière pour l’envoyer, tête la première dans le coin. Plus tard, Luger l’envoyait dans les cordes et lui portait un « Back Elbow » mais Yokozuna restait debout. Ce dernier repoussait une tentative de « Sunset Flip » mais Luger évitait un « Leg Drop ». Lex le malmenait au niveau des jambes et Yokozuna finissait par tomber. Luger portait une « Descente du coude » pour le compte de 2. Yokozuna le contrait avec un « Bodyslam » mais Lex esquivait la « Descente du coude » pour l’acculer dans le coin et l’y frapper. Les chants « USA » se faisaient encore plus entendre. Luger portait un « Irish Whip » puis une « Clothesline » dans le coin. Le challenger frappait ensuite le champion au visage dans le coin mais se faisait stopper par l’arbitre. Yokozuna l’envoyait au sol et portait un « Chop » dans le coin. Mr. Fuji tentait de lancer du sel à Luger qui le contrait pour ensuite frapper le champion au visage mais sans parvenir à le soulever. Yokozuna l’envoyait à terre avec un « Back Kick ». Yokozuna virait ensuite le challenger hors du ring. De retour sur le rebord, Lex se prenait un « Headbutt » pour retomber à l’extérieur. Yokozuna le rejoignait pour l’étrangler puis il portait un « Chop » et une « Ruade » contre le poteau du ring. Yokozuna prenait ensuite une chaise mais Lex esquivait le coup et reprenait l’avantage à l’extérieur. De retour sur le ring, Lex portait un « Double Axhandle » de la seconde corde puis un autre de la 3ème corde sans que le champion ne tombe ! Luger portait alors un « Flying Forearm » de la 3ème corde pour le compte de 2 ! Lex ajoutait une « Running Clothesline » dans la nuque pour le compte de 2 ! Les 2 se portaient une « Double Clothesline » et tombaient à terre. Cornette déconcentrait l’arbitre, permettant à Yokozuna de frapper Lex avec le seau que Fuji lui avait jeté. Yokozuna mettait trop de temps à couvrir son adversaire et n’obtenait que le compte de 2 ! Yokozuna portait des « Chops » puis un « Belly To Belly Suplex » pour le compte de 2 ! Yokozuna le malmenait ensuite dans les cordes. Plus tard, Yokozuna portait un « Saito Suplex » pour le compte de 2. Le champion travaillait ensuite sur les trapèzes de Lex. Ce dernier se relevait au bout d’un moment et se dégageait à coups de coude puis tentait de soulever le champion pour retomber sous son poids pour le compte de 2 ! Yokozuna ajoutait un « Leg Drop » pour le compte de 2 ! Yokozuna le tirait vers le coin et portait un « Bonzaï Drop » qu’esquivait Luger ! Yokozuna lui frappait la tête dans le coin à plusieurs reprises puis l’y malmenait. Yokozuna ajoutait des « Chops » puis un « Irish Whip ». Lex esquivait une « Ruade » et « Bodyslammait » le champion dans le foulée ! Lex frappait Fuji sur le rebord. Alors que l’arbitre s’occupait de ce dernier, Luger retirait sa coudière et virait Yokozuna du ring avec un « Running Forearm » ! Lex frappait ensuite Cornette qui montait sur le rebord. Yokozuna était décompté et Luger remportait ainsi le combat, mais pas le titre ! Après le match, les Steiners Brother, Macho Man et Tatanka venaient féliciter Luger. Les Steiners le soulevaient sur leurs épaules.

Vainqueur : Lex Luger par décompte !