WWE ROYAL RUMBLE 2002


Date : 12 Janvier 2002
Lieu : Atlanta, Georgie
Arena : Philips Arena
Public : 12 915

Le Saviez-vous ?

Faits :
Le Royal Rumble 2002 est le 15ème tournoi annuel du Royal Rumble de la World Wrestling Federation. Il a eut lieu le 20 Janvier 2002 au Philips Arena à Atlanta, Georgie. Le thème musical officiel fût "Cocky" par Kid Rock. Le slogan était "30 Men, One Match, One W1nner".

Le PPV WWF Royal Rumble 2002 marquait le retour de Triple H à la WWF après une blessure qui l’avait écartée des rings depuis mai 2001. C’était le retour en PPV WWF pour le Big Boss Man après près de 2 ans (Backlash 2000) et pour Mr. Perfect depuis 1993 (SummerSlam).

Le Royal Rumble 2002 est le dernier PPV WWF pour le Big Boss Man, Mr. Perfect, Perry Saturn, Sean Morley et The Godfather (à date de 2013)…

Ce soir là, dans le Royal Rumble Match, Stonecold Steve Austin réalisait sa 36ème élimination dans ce type de combat, ce qui établissait un nouveau record. Shawn Michaels le battra lors de l’édition de 2010.

Jusqu'à 2011, ce Royal Rumble Match était le plus long de l'histoire avec une durée de 1h08 minutes et 37 secondes. Celui de 2011 le battra seulement de quelques secondes 1h09min et 11 secondes mais comportait, cette année là, 40 participants.

C’était le 1er match de Royal Rumble pour Lance Storm, Chuck Palumbo, Diamond Dallas Page, Maven, Rob Van Dam, The Hurricane.

C’était le 1er PPV WWF Royal Rumble pour Lance Storm, Chuck Palumbo, Diamond Dallas Page, Maven, Trish Stratus, Jazz, Rob Van Dam, The Hurricane, Spike Dudley.

C’était le 1er PPV WWF pour Maven.

La Philipps Arena en quelques mots
 

La Philips Arena (surnommée The Highlight Factory) est une salle omnisports située dans le centre-ville d'Atlanta en Géorgie.

Elle a une capacité de 18 729 places assises pour le basket-ball, 18 545 places assises pour le hockey sur glace et le football américain en salle, 21 000 pour les concerts et dispose de 92 suites privées, 9 Party/Rental Suites, 1 866 sièges de club et 4 345 places de parking.

Depuis 1999, c'est le domicile des Hawks d'Atlanta de la National Basketball Association et des Thrashers d'Atlanta de la Ligue nationale de hockey. En 2008, le Dream d'Atlanta de la Women's National Basketball Association débarque dans la Philips Arena. La salle fut également le terrain de jeu du Georgia Force de l'Arena Football League en 2002 puis de 2005 à 2007.

Histoire

Entre la fin des années 1980 et le début des années 1990, de nombreuses villes construisaient de nouvelles salles pour leurs franchises des ligues majeures (National Basketball Association, Ligue nationale de hockey), ou dans l'espoir d'en attirer une. Beaucoup de ces arènes étaient à la pointe de la technologie et disposaient d'équipements modernes et confortables pour les clients les plus riches, avec des suites de luxe et des sièges de club. En même temps cela permettait d'augmenter les revenus des équipes locataires. Ces équipements étaient plutôt rares dans les enceintes construites au début des années 1970, de ce fait les Hawks d'Atlanta (jouant dans le Omni Coliseum avec seulement 16 suites) furent mis dans une position concurrentielle désavantageuse.

Le riche Ted Turner désirait une équipe de la Ligue nationale de hockey à Atlanta, mais pour cela une nouvelle salle devait être édifiée. Le vétuste Omni se détériorait rapidement et l'élaboration d'une arène fut approuvée. Après examen de plusieurs sites possibles, il a été décidé que l'Omni serait démoli et que la nouvelle salle serait construite au même endroit à partir de 1997. Le cabinet architectural HOK Sport fut choisi pour la conception du bâtiment. L'arène se situe en plein centre de la ville d'Atlanta, au pied de la tour CNN qui a financé le projet même si Philips y apposa son nom moyennant 168 millions de dollars sur 20 ans. Sa particularité est de ne pas être ovale comme le sont la plupart des arènes. Il l'est en fait aux trois quarts, un côté se distinguant par trois balcons réservés aux loges et aux places VIP. La Philips Arena a donc le mérite d'être originale en termes d'architecture.

Le 2 février 1999, Turner Broadcasting System annonça une alliance stratégique avec Philips. De ce fait, Philips a obtenu les droits de naming de l'arène.

Au coût de 213,5 millions de dollars, la Philips Arena est enfin inaugurée le 18 septembre 1999. Ce jour-là, les Thrashers d'Atlanta affrontent les Rangers de New York lors d'un match amical de hockey sur glace.

La salle organise plus de 200 événements par an dont de nombreux combats de catch WWE et des concerts (21 000 places). Depuis son ouverture en septembre 1999 le bâtiment a reçu plus de 11 millions de visiteurs. La Philips Arena aurait normalement dû organiser le Tournoi féminin de basket-ball de la Southeastern Conference de 2005. Cependant, quand la Ligue nationale de hockey a annoncé en 2004 que le Match des Étoiles (programmé pour février 2005) se passerait à Atlanta, les dirigeants de l'arène ont retiré le tournoi de basket-ball, qui eu finalement lieu au Bi-Lo Center de Greenville (Caroline du Sud). Le Match des Étoiles de la Ligue nationale de hockey de février 2005 fut lui aussi annulé en raison du lockout de la ligue (grève des joueurs).

Le 14 mars 2008, une tornade de force EF2 a frappé la ville d'Atlanta. La Philips Arena n'a reçu que des dommages extérieurs mineurs.

Événements

Concert de U2 (Elevation Tour), 30 mars 2001
WWE Royal Rumble 2002, 20 janvier 2002
NBA All-Star Game 2003, 9 février 2003
State Farm U.S. Figure Skating Championships, 3-11 janvier 2004
WWE Backlash, 29 avril 2007
56e Match des Étoiles de la Ligue nationale de hockey, 27 janvier 2008
Concert de Coldplay (Viva la Vida Tour), 5 et 11 novembre 2008
Concert de Madonna (Sticky and Sweet Tour), 24 novembre 2008
Concert de Céline Dion (Taking Chances Tour), 17 janvier 2009
Concert de Bruce Springsteen (Working On A Dream Tour), 26 avril 2009
WWE Royal Rumble 2010, 31 janvier 2010

WWE Hall Of Fame 2011
WWE Hell in a Cell (2012), 26 octobre 2012
Concert de Lady Gaga, (The Born This Way Ball Tour), 11 mars 2013

Carte

WWF World Tag-Team Title Match :
Spike Dudley et Tazz © Vs. The Dudley Boyz (Bubba Ray Dudley et D-Von Dudley) (w/Stacy Keibler)

WWF Intercontinental Title Match :
Edge © Vs. William Regal

WWF World Women's Title Match :
(Special Referee: Jacqueline)
Trish Stratus © Vs. Jazz

Street Fight :
Ric Flair Vs. Mr. McMahon

WWF Undisputed World Heavyweight Title Match :
Chris Jericho © Vs. The Rock

Royal Rumble Match :
Triple H Vs. Albert Vs. Al Snow Vs. Billy Gunn Vs. Booker T Vs. Bradshaw Vs. Christian Vs. Chuck Vs. Diamond Dallas Page Vs. Faarooq Vs. Goldust Vs. Jeff Hardy Vs. Kane Vs. Kurt Angle Vs. Lance Storm Vs. Matt Hardy Vs. Maven Vs. Mr. Perfect Vs. Perry Saturn Vs. Rikishi Vs. Rob Van Dam Vs. Scotty 2 Hotty Vs. Steve Austin Vs. Test Vs. The Big Bossman Vs. The Big Show Vs. The Godfather Vs. The Hurricane Vs. The Undertaker Vs. Val Venis

Photos :

Review :

WWF World Tag-Team Title Match :
Spike Dudley et Tazz © Vs. The Dudley Boyz (Bubba Ray Dudley et D-Von Dudley)

Les champions WWF World Tag-Team, Spike Dudley et Tazz, défendaient leurs ceintures face aux Dudley Boyz (Bubba Ray Dudley et D-Von Dudley), accompagnés de Stacy Keibler. Les Dudley prenaient l’avantage en s’attaquant aux champions direct. Bubba Ray passait Spike par-dessus la 3ème corde alors que D-Von virait Tazz. Les challengers s’en prenaient à ce dernier à l’extérieur et lui portaient un « 3D II » ! Bubba Ray remontait Spike sur le ring à qui ils portaient aussi un « 3D II ». Bubba Ray ajoutait un « Neckbreaker » puis lui retirait sa minerve avant de porter un autre « Neckbreaker ». Bubba Ray portrait une « Souplesse » et passait le relais à D-Von qui malmenait Spike à terre. Plus tard, Bubba Ray reprenait le relais pour porter un « Brain Buster ». Spike se dégageait d’un second « Brain Buster » et lui portait un « Dudley Drop ». Les 2 étaient au sol puis se relevaient. D-Von montait sur le ring ce qui empêchait l’arbitre de voir le relais de Spike à Tazz. Les Dudley portaient alors un « Double Flap Jack » à Spike. Ce dernier esquivait un « Diving Headbutt » de D-Von. Spike esquivait un « sandwich » des Dudley qui portaient une « Double Clothesline ». Relais à Tazz qui séchait les challengers à coups de « Clotheslines » et de « Belly To Belly Suplex ». Tazz Portait un « Bridge » sur D-Von, mais Bubba Ray cassait le tombé. Ce dernier portait un « Irish Whip » mais Tazz contrait la « Ruade » qui suivait avec un « Back Elbow ». Relais de Spike qui portait un « Crossbody » sur Bubba Ray. Tazz lui portait un « Running Boot » et Spike ajoutait un « 3D II » Stacy montait sur le rebord pour engueuler Tazz qui lui appliquait un « Tazzmission ». D-Von intervenait et Stacy se retrouvait à l’extérieur. D-Von repoussait une tentative de « Dudley Dog » pour se prendre un « Tazzmission » de Tazz pour la victoire !

Vainqueurs : Spike Dudley et Tazz

En arrière-scène, Lilian Garcia interviewait le champion WWF Intercontinental, Edge au sujet de sa rivalité avec Regal. Edge disait que William voulait jouer à un sale jeu. Il montrait une chaise et que si Regal voulait jouer au diable, ce soir il allait lui fracasser la tête.

WWF Intercontinental Title Match :
Edge © Vs. William Regal

Le champion WWF Intercontinental, Edge, défendait sa ceinture face à William Regal. L’arbitre fouillait dans le slip de William avant le début du combat et y trouvait un poing américain ! Edge en profitait pour prendre l’avantage et surpassait Regal peu après avant de le frapper et malmener à terre dans le coin. Edge lui cognait plusieurs fois la tête au sol. William revenait puis portait un « Running Knee ». Les chants « Regal’s Sux » retentissaient et Edge revenait avec un « Backslide » sans succès. William le frappait au visage en réponse puis malmenait Edge au sol. Ce denier revenait pour porter un « Headkick » à la nuque de l’Anglais. William portait un « Overhead Belly To Belly Suplex » ou le Canadien retombait durement sur le cou pour le compte de 2 à plusieurs reprises. Plus tard, Regal lu portait un « Double Knee » pour le compte de 2 puis travaillait au sol sur le cou et le dos d’Edge. Regal tentait une « Double Underhook Suplex » mais le champion le surpassait pour le compte de 2. William répondait avec un « Double Underhook Powerbomb » pour le compte de 2. Il séchait ensuite son adversaire avec un « Running Elbow » puis le virait du rebord. Edge le contrait du rebord avec un « DDT ». Edge le remontait sur le ring et le couvrait mais avec les pieds sous les cordes. Plus tard, les 2 se télescopaient. Echanges de coups, Edge portait un « Spinning hellick » puis une « Souplesse » pour le compte de 2. William revenait et portait une sorte de « Release German Suplex » pour se prendre une « Running Clothesline » d’Edge direct pour le compte de 2. Plus tard, Regal repoussait une tentative de Edgecution » et appliquait un « Regal’s Stretch ». Le champion rejoignait les cordes pour faire casser la prise. Edge appliquait alors un « Regal’s Stretch » au challenger qui attrapait les cordes à son tour. Edge l’envoyait de face dans les cordes avec un « Dropkick » et enchainait avec un « Roll Up » pour le compte de 2. Plus tard, William le contrait sur les cordes mais Edge le repoussait pour porter un « Spinning Hellkick de la 3ème corde. Alors qu’Edge allait porter un « Spear », Regal sortait un poing américain et prenait l’arbitre comme bouclier ! Alors qu’Edge allait couvrir son adversaire, ce dernier le frappait avec le poing américain alors que l’arbitre était sonné. L’arbitre rampait William qui remportait le combat et le titre Intercontinental !!!

Vainqueur : et nouveau champion WWF Intercontinental, William Regal !!!

Aux abords du ring, Michael Cole demandait à Regal de justifier ses actions. William répondait être né avec un cadeau, le pouvoir du coup de poing et remerciait dieu pour ça…

WWF World Women's Title Match :
Trish Stratus © Vs. Jazz

La championne WWF Women's, Trish Stratus, défendait sa ceinture face à Jazz. L’arbitre spécial était Jacqueline. Jazz attaquait Trish Stratus alors que cette dernière montait sur le ring. Jazz la surpassait peu après puis portait un « Splash » pour le compte de 2. Trish Stratus revenait pour porter un « Sunset Flip » pour le compte de 2. Plusieurs tentatives d’affilées des 2 côtés, sans succès. Jazz la séchait puis l’envoyait sur les cordes en « Guillotine ». Jazz ajoutait un « Leg Drop » pour le compte de 2. Plus tard, Jazz malmenait le bras de Trish dans les cordes. Jacqueline la mettait en garde. Jazz la bousculait et Jacqueline répondait. Trish Stratus tentait d’en profiter mais Jazz bloquait une manœuvre et Jacqueline mettait un peu de temps avant de faire le compte de 2. Jazz argumentait. Trish portait un « Jaw Breaker » mais Jazz revenait vite. Trish Stratus la contrait avec un « Springboard Bulldog » pour le compte de 2. Jazz retournait le tombé sans plus de succès. Jazz ajoutait un « DDT » pour le compte de 2. Jazz portait un « irish Whip » puis une « Ruade ». Plus tard, Trish en contrait une seconde et ajoutait son « Stratusfaction » pour la victoire !

Vainqueur : Trish Stratus

Street Fight :
Ric Flair Vs. Mr. McMahon

Ric Flair affrontait Mr. McMahon dans un « Street Fight ». Les 2 se faisaient face et échangeaient des mots. Epreuve de force, Vince l’envoyait au sol et faisait une pose plastique. Plus tard, McMahon appliquait un « Collier de tête ». Le Nature Boy se dégageait pour se prendre un « Shoulder Block ». Vince paradait en imitant la danse de Flair. Ce dernier revenait et le frappait dans le coin. McMahon revenait avec un coup de pied dans le bas ventre puis lui portait des « Coups de béliers ». Plus tard, Vince portait un « Chop ». Ric se dégageait du coin pour en porter plusieurs. Vince l’aveuglait pour revenir et portait un « Irish Whip » puis une « Clothesline ». Plus tard, Vince l’envoyait valser dans le coin puis le virait du rebord avec une « Clothesline ». McMahon prenait une plaque en fer et frappait Flair avec à plusieurs reprises avant de l’envoyer contre la barrière de sécurité. McMahon prenait ensuite une poubelle et frappait Ric à la tête avec. Ce dernier saignait et Vince le frappait à la blessure pour le faire encore plus saigner. McMahon l’envoyait percuter le poteau, puis les escaliers en fer. Vince portait ensuite un « Bodyslam » puis prenait l’appareil photo de la fille à Ric et le prenait en photo avec. De retour sur le ring, Vince le frappait au visage puis le malmenait au niveau de la jambe. Vince lui frappait la jambe contre le rebord du ring puis contre le poteau. Plus tard, McMahon appliquait un « Figure Four » pour se faire huer. Au bout d’un moment, le Nature Boy retournait la prise pour la faire casser. Vince quittait le ring et prenait un tuyau de fer. Ric le contrait avec un « Low Blow » ! Ric portait plusieurs « Chops » et une droite puis à nouveau des « Chops ». Ric lui frappait la tête contre la barrière de sécurité puis l’assommait avec un des moniteurs. Flair ajoutait des « Chops » puis frappait McMahon au visage avant de le rejeter sur le ring. Vince y demandait pitié mais Ric le mordait au visage (lui aussi en sang » devant sa fille pour une photo. De retour sur le ring, McMahon demandait encore pitié, sans succès. Le Nature Boy le frappait au visage avant d’ajouter un « Low Blow ». Flair le frappait au crâne avec le tuyau et appliquait la « Figure Four » pour la victoire !

Vainqueur : Ric Flair

En arrière-scène, Michael Cole interviewait Nick Patrick et lui demandait s’il avait revu les images de la victoire de William Regal. Ils étaient coupés par Stéphanie McMahon qui demandait à Nick de partir. Stéphanie déclarait que la branlée que Ric avait donné à son père ne serait rien comparé à celle que son mari, HHH, allait donner au Royal Rumble. Stéphanie affirmait que Triple H allait détruire Kurt Angle, The Undertaker et Stonecold Steve Austin. Stéphanie ajoutait espéré que Debra soit aux abords du ring pour la détruire. Alors que Stéphanie rabaissait Debra, Steve arrivait par derrière et lançait ses « What ? » en reprenant les affirmations de Stéphanie. Cette dernière quittait en fuyant. Steve demandait à Cole s’il pensait qu’il allait gagner le Royal Rumble et partait avec les « What » repris par le public. Steve affirmait qu’il remporterait le Royal Rumble et aller à WrestleMania car « That’s The Bottom Line Cause Stonecold Said So ».

WWF Undisputed World Heavyweight Title Match :
Chris Jericho © Vs. The Rock

Le champion WWF Undisputed World Heavyweight, Chris Jericho, défendait sa ceinture face à The Rock. Les 2 se faisaient face et Jericho semblait bien sur de lui et parlait au Rock de façon vindicative. Il lui mettait d’un coup sa main devant le visage à la façon du Rock. Ce dernier le frappait au visage et le séchait d’un « Back Elbow » avant de porter un « Samoan Drop » pour le compte de 2. Jericho quittait le ring mais The Rock lui courait après pour, une fois de retour sur le ring, le plaquer au sol et l’y frapper. Plus tard, Chris revenait et le séchait d’un « Flying Forearm ». Plus tard, Jericho portait un « irish Whip » et enchainait d’une « Clothesline » dans le coin. Chris portait un second « Irish Whip » mais cette fois, The Rock, esquivait la « Ruade » et le champion s’explosait l’épaule dans le poteau. The Rock portait peu après un « Face First » pour se prendre un « Flap Jack Into A Guillotine ». Plus tard, Chris le frappait dans un coin. Le Rock revenait plus tard pour se prendre un « Spinning hellkick » pour le compte de 2 ! Jericho ajoutait une « Souplesse » pour le compte de 2 puis il retirait une des protections du ring. The Rock revenait pour se faire envoyer à terre. Chris tentait un « Walls Of Jericho » mais le Rock le repoussait. Plus tard, Chris montait sur la 3ème corde pour un « Missile Dropkick » pour le compte de 2. Chris travaillait ensuite au sol sur le cou du challenger. The Rock revenait pour se faire envoyer au sol par le champion. Alors que Chris montait sur les cordes, The Rock l’en faisait tomber les jambes entre le coin puis lui portait des « Chops » avant d’ajouter une « Souplesse ». Les 2 étaient au sol. Echanges de coups, The Rock prenait l’avantage et le « Surpassait » pour le compte de 2. Jericho revenait et portait un « Running Bulldog » puis 2 « Lion’s Saults » d’affilé pour le compte de 2. Chris s’en prenait à l’arbitre qui le repoussait. Jericho portait un « Missile Dropkick » de la seconde corde mais le Rock l’attrapait par les jambes et appliquait un « Sharpeshooter ». Là, Lance Storm arrivait sur le rebord du ring et déconcentrait l’arbitre. The Rock lâchait a prise pour frapper Lance. Christian tentait de s’attaquer au Rock pour se faire passer par-dessus la 3ème corde mais ça permettait à Jericho de porter un « Rock Bottom » pour le compte de 2 ! Un arbitre renvoyait Christian et Storm aux vestiaires ! Chris parodiait le Rock en portant un « People’s Elbow » mais le Rock se relevait avec un « Saut de carpe » et le passait par-dessus la 3ème corde. The Rock lui frappait la tête contre l’escalier en fer puis retirait le dessus de la table des commentateurs Anglophones. Chris revenait pour lui frapper la tête dessus la table des commentateurs hispaniques. Jericho retirait le dessus de la table à son tour et montait le Rock dessus. Ce dernier bloquait un « Rock Bottom » pour en porter un à travers la table des commentateurs Anglophones ! The Rock remontait Chris sur le ring difficilement et le couvrait pour le compte de 2 ! Plus tard, Chris appliquait son « Walls Of Jericho ». The Rock attrapait les cordes pour faire casser la prise. The Rock portait un « Petit Paquet », sans succès. Plus tard, Chris esquivait un « Flying Elbow » du Rock qui percutait l’arbitre (Earl Hebner). Jericho frappait le Rock avec une des ceintures. Un arbitre (Nick Patrick) accourait pour faire le compte de 2 ! Jericho se plaignait auprès de l’arbitre. Le Rock le surprenait plus tard avec un « DDT » et couvrait le champion mais l’arbitre, Nick Patrick, refusait de faire le compte. The Rock lui portait un « Rock Bottom » ! Le Rock contrait ensuite Jericho avec un « Spinebuster » puis portait un « People’s Elbow » à Chris mais l’arbitre (Earl) était toujours KO. Jericho portait un « Low Blow » au Rock, lui frappait la tête contre le coin déprotégé et le couvrait avec les pieds dans les cordes pour la victoire !

Vainqueur : Chris Jericho

Au WWF New-York, on retrouvait en « Duplex » Shawn Michaels. Il revenait sur le match entre Vince McMahon et Ric Flair. Pour ses favoris pour le « Royal Rumble Match », il donnait l’Undertaker et Stonecold Steve Austin.

Royal Rumble Match :
Triple H Vs. Albert Vs. Al Snow Vs. Billy Gunn Vs. Booker T Vs. Bradshaw Vs. Christian Vs. Chuck Vs. Diamond Dallas Page Vs. Faarooq Vs. Goldust Vs. Jeff Hardy Vs. Kane Vs. Kurt Angle Vs. Lance Storm Vs. Matt Hardy Vs. Maven Vs. Mr. Perfect Vs. Perry Saturn Vs. Rikishi Vs. Rob Van Dam Vs. Scotty 2 Hotty Vs. Steve Austin Vs. Test Vs. The Big Bossman Vs. The Big Show Vs. The Godfather Vs. The Hurricane Vs. The Undertaker Vs. Val Venis

Triple H, Albert, Al Snow, Billy Gunn, Booker T, Bradshaw, Christian, Chuck, Diamond Dallas Page, Faarooq, Goldust, Jeff Hardy, Kane, Kurt Angle, Lance Storm, Matt Hardy, Maven, Mr. Perfect, Perry Saturn, Rikishi, Rob Van Dam, Scotty 2 Hotty, Steve Austin, Test, The Big Bossman, The Big Show, The Godfather, The Hurricane, The Undertaker et Val Venis s’affrontaient dans un « Royal Rumble Match ». Les 2 premières entrées étaient Rikishi et Goldust. Rikishi prenait l’avantage et tentait de sortir Goldust qui se dégageait pour tenter un « Sunset Flip » que bloquait Rikishi. Goldust évitait l’écrasement pour se faire passer par-dessus les cordes dans son élan mais se retenait aux câbles pour remonter sur le ring. Plus tard, Rikishi le surpassait sur le rebord et le frappait au visage. Goldust l’aveuglait pour revenir. Rikishi portait un « Irish Whip » et une « Ruade ». La 3ème place était le Big Boss Man qui était envoyé par Rikishi, percuter Goldust dans le coin. Rikishi tentait de l’éliminer, mais le Boss Man se dégageait et le séchait d’une « Running Clothesline ». Goldust et le Boss Man tentaient d’éliminer Rikishi, sans succès. Goldust et Boss Man se battaient alors que le 4ème entrant était Bradshaw. Ce dernier s’en prenait au Boss Man puis Goldust. Il séchait ce dernier d’un « Shoulder Tackle » alors que Rikishi portait son « Stink Face » au Big Boss man. Bradshaw mettait Goldust en position délicate alors que Rikishi éliminait le Big Boss Man. Bradshaw s’attaquait à Rikishi qui répondait avec un « Samoan Drop ». La 5ème participation était Lance Storm qui séchait Goldust d’une « Clothesline ». Goldust revenait avec un « Flap Jack Into A Clothesline ». Rikishi tentait de sortir Bradshaw alors que Lance tentait de dégager Goldust. Ce dernier inversait les positions. Storm se dégageait et était aidé par Rikishi, sans succès. Al Snow arrivait à la 6ème place et séchait Storm direct puis s’en prenait à Rikishi. Bradshaw séchait Lance avec sa « Clothesline From Hell ». Snow tentait d’éliminer Rikishi qui résistait. Goldust s’en mêlait et tentait de sortir Al qui se dégageait. Plus tard, Billy Gunn arrivait à la 7ème position et s’en prenait à Bradshaw qui le séchait d’un « Big Boot ». Snow passait Lance sur le rebord qui le tirait avec lui. Les 2 se battaient sur le rebord et Al l’éliminait avec un « Superkick » ! Billy éliminait Bradshaw alors que ce dernier tentait de sortir Goldust. The Undertaker faisait son entrée à la 8ème position. Il portait un « Chokeslam » à Gunn puis frappait la tête d’Al dans le coin. Il séchait Snow d’un « Big Boot » puis éliminait Goldust avec un « Chokeslam ». Plus tard, il sortait Al Snow puis Rikishi et Billy pour rester seul sur le ring ! La 9ème personne à participer au Royal Rumble était Matt Hardy. Ce dernier prenait l’avantage grâce à sa rapidité. Alors que The Undertaker l’attrapait à la gorge, Lita montait sur la 3ème corde et sautait sur l’Undertaker qui l’attrapait aussi à la gorge. Il repoussait Matt pour se prendre un « Low Blow » de Lita. Matt enchainait avec un « Twist Of Fate » et les 2 frappaient The Undertaker au sol. Matt tentait de l’éliminer. The Undertaker revenait pour porter un « Irish Whip » mais Matt le contrait après avec un « Back Elbow ». Matt tentait d’éliminer son adversaire qui se dégageait pour le frapper au sol. La 10ème entrée était avec Jeff Hardy qui empêchait l’élimination de Matt ! Les 2 Hardy et Lita frappaient The Undertaker au sol. The Undertaker séchait les 2 frères d’une « Double Clothesline » et passait Jeff sur le rebord. Ce dernier empêchait l’élimination de Matt qui portait un « Twist Of Fate » et Jeff ajoutait un « Swanton Bomb » ! Undertaker bloquait un saut de Jeff pour l’éliminer puis séchait Matt d’une « Running Clothesline » avant de porter un « Last Ride » et de l’éliminer ! Le 11ème à faire son entrée dans le combat était Maven. The Undertaker le séchait d’un « Big Boot » et alors qu’il allait éliminer Maven, Lita montait sur le rebord du ring pour protester. The Undertaker lâchait Maven pour repousser Lita. Les Hardy remontaient sur le ring pour s’attaquer à l’Undertaker. The Undertaker les dégageait pour argumenter avec eux. Maven en profitait pour porter un « Dropkick » et l’éliminer !!! The Undertaker était sous le choc ! Il remontait sur le ring et confrontait Maven pour le frapper et le dégager du ring. Il l’envoyait dans les barrières de sécurité et l’assommait d’un coup de chaise. The Undertaker repoussait le caméraman. Le 12ème participant était Scotty 2 Hotty. The Undertaker remontait Maven sur le ring et séchait Scotty qui arrivait en dansant. The Undertaker passait maven par-dessus la 3ème corde et le frappait avec la chaise alors que Maven était ensanglanté. The Undertaker le frappait dans les gradins à coups de poings au visage… Ils remontaient dans la salle au niveau des stands de nourriture. The Undertaker lui passait la tête à travers une machine à Popcorn. La 13ème place était le champion WWF European, Christian alors que Scotty était toujours à terre sur la rampe d’accès. Christian se mettait en position de hamac dans le coin. Hotty remontait sur le ring pour prendre l’avantage. Christian revenait avec un « Inverted DDT » et le frappait au sol. Le 14ème entrant était Diamond « Dallas » Page qui s’en prenait à Christian qu’il tentait d’éliminer pour se prendre un « Inverted DDT ». Christian malmenait DDP et ce dernier répondait avec un « Diamond Cutter » pour se faire dégager entre les cordes par Scotty. Ce dernier portait un « Face First » à Christian et ajoutait un « Worm ». DDP éliminait Hotty par surprise… La 15ème participation était Chuck Palumbo qui prenait l’avantage sur Page. Ce dernier revenait avec un « Back Elbow » puis un « Neckbreaker ». Chuck le malmenait ensuite dans le coin. Page revenait pour l’y frapper. Chuck se dégageait pour l’envoyer vers Christian qui séchait Page d’une « Clothesline ». DDP était pris à partie par ses 2 adversaires. The Godfather arrivait à la 16ème place avec une dizaine de « Hoe’s ». Il dansait longuement avec elles alors que Christian éliminait DDP. Albert arrivait à la 17ème position et se ruait sur Christian avant de sécher Chuck d’un coup au visage. Godfather s’en prenait à Albert qui le séchait d’un « Big Boot » et essayait de l’éliminer. Chuck et Christian en profitait pour éliminer Albert. Godfather s’en prenait à eux et les mettait dans le coin en sandwich pour porter un « Ho Train » que les 2 évitaient pour le sortir avec une « Double Clothesline » sous les huées du public. Perry Saturn faisait son entrée à la 18ème position. Il repoussait les 2 adversaires à tour de rôle. Palumbo aidait Christian puis malmenait Perry dans le coin. Saturn revenait avec une « Butterfly Suplex » sur Chuck puis tentait de sortir Christian sans succès quand ce dernier était aidé par Palumbo. La 19ème personne à participer au Royal Rumble était Stonecold Steve Austin ! Steve s’en prenait aux 3. Il portait un « Low Blow » sur Saturn puis éliminait Christian. Stonecold portait un « Stunner » à Saturn et frappait Palumbo au visage avant de l’éliminer lui et Saturn. Austin était seul sur le ring. Il remontait Christian dessus pour lui porter un « Stunner » et l’éliminer à nouveau. Il allait chercher Palumbo pour lui réserver le même traitement ! Steve se posait dans le coin et attendait patiemment sa prochaine victime. La 20ème entrée était avec Val Venis. Steve le prenait à partie pour le frapper dans le coin à coups de pieds sous les « What ? ». Val revenait en le frappant au visage. Veni s le séchait d’un « Back Elbow » et portait une « Descente du coude ». Steve revenait avec un « Thesz Press ». Le 21ème à faire son entrée dans le combat était Test qui sauvait Venis et s’attaquait à Stonecold. Test malmenait Austin dans le coin et avec Val, ils le frappaient au sol. Plus tard, les 2 Canadiens le séchaient d’un « Double Back Elbow ». Steve revenait plus tard et les frappait à tour de rôle au visage. Stonecold éliminait Val et portait un « Stunner » à Test avant de le dégager à son tour ! Le 22ème participant était Triple H ! Les 2 se faisaient face et échangeaient des mots. Echanges de coups, Steve prenait l’avantage pour se prendre des coups au visage de la part de HHH. Ce dernier portait un « High Knee ». Les 2 se télescopaient alors que la 23ème place était attribuée à Hurricane. C e dernier attrapait Hunter et Steve à la gorge pour se faire virer facilement par les 2. Stonecold portait des « Chops » dans le coin à Helmsley qui lui rendait. Steve portait un « Irish Whip » pour se faire sécher d’une « Clothesline ». Austin portait un « Spinebuster » alors que le 24ème entrant était Faarooq. Ce dernier s’en prenait à Steve qu’il essayait d’éliminer. HHH s’en mêlait et le contrait et Austin portait un « Stunner » à Faarooq avant de l’éliminer ! HHH tentait de sortir Steve qui se retenait aux cordes puis revenait à coups de poings. Austin essayait à son tour de le sortir dans le coin. Triple H se dégageait en l’aveuglant. La 25ème participation était Mr. Perfect qui faisait son retour à la WWF ! Il s’attaquait à Stonecold et le frappait au sol. HHH tentait de s’interposer pour se prendre une droite. Perfect portait des « Chops » à Steve dans le coin et tentait de l’éliminer. Steve et Hunter revenaient et tentaient d’éliminer Perfect alors que Kurt Angle arrivait à la 26ème place sous les chants « You Sux » et « You Sold Out ». Kurt prenait l’avantage sur HHH alors que Steve s’occupait de Perfect. Les 2 dominés inversaient les tendances. Angle retournait une « Souplesse » à son avantage et tentait de sortir Hunter quand Austin venait aider ce dernier. The Big Show arrivait à la 27ème position. Il portait un « Chokeslma » à Perfect puis attrapait Austin et HHH à la gorge. Ces derniers se dégageaient pour se prendre plus tard une « Double Clothesline ». Big Show les envoyait au sol à tour de rôle. Angle le ceinturait pour se faire soulever à bout de bras mais HHH intervenait. Show le séchait d’un « Big Boot » puis d’une « Clothesline » ! Hunter revenait avec un « low Blow » pour se prendre un « Chokeslam » ! Kane faisait son entrée à la 28ème position et faisait face au Big Show. Echanges de coups, le Big Red Monster tentait une « Running Clothesline » sans effets. Les 2 s’attrapaient à la gorge. Kane se dégageait et le soulevait pour l’éliminer avec un « Bodyslam » ! Stonecold portait un « Stunner » à Kane qu’Angle éliminait ! Stonecold s’en prenait à Perfect et HHH à Kurt. La 29ème personne à participer au Royal Rumble était Rob Van Dam qui portait un « 5 Stars Frog Splash » sur Angle. Rob repoussait un « Stunner » d’Austin qu’il séchait avec un « High Kick » pour repousser Perfect. Rob portait un « Rolling Thunder » sur Austin pour se prendre un « Pedigree » de la part de Triple H ! Plus tard, la 30ème entrée était avec Booker T ! Ce dernier éliminait Rob Van Dam direct et fêtait ça avec un « Spinaroonie » avant de se prendre un « Stunner » d’Austin qui l’éliminait ! Finale Four : Stonecold Steve Austin, Triple H, Kurt Angle et Mr. Perfect ! Austin repoussait un « Pedigree » pour le catapulter dans le coin. Kurt enchainait avec un « Angle Slam » sur HHH. Il portait des « German Suplex » sur Austin. Ce dernier se dégageait avec un « Low Blow » puis tentait de sortir Perfect. Kurt venait aider ce dernier. Kurt et Perfect tentaient d’éliminer Steve, sans succès. Steve repoussait Angle puis tentait de sortir Perfect. Kurt en profitait pour éliminer Austin ! Ce dernier sortait Mr. Perfect du ring pour s’en prendre à lui. Kurt s’en mêlait pour envoyer Steve dans les escaliers en fer. De retour sur le ring, Angle et Mr. Perfect s’en prenaient à Triple H. Stonecold remontait sur le ring et assommait les 3 avec une chaise puis quittait le ring ! Plus tard, Mr. Perfect tenait Hunter et Angle portait une « Running Clothesline » que HH esquivait pour quasi éliminer Perfect. Ce dernier s’en prenait à Angle et lui portait son « Perfect Plex » pour se faire éliminer par HHH d’une « Clothesline ». Hunter le contrait avec un « Spear », le frappait au sol puis dans un coin. Angle revenait avec un « Irish Whip » pour se faire contrer sur une « Ruade » par HHH. Angle répondait avec un « Overhead Belly To Belly Suplex » puis tentait de l’éliminer. Hunter résistait et revenait du rebord. HHH remontait sur le ring pour l’étrangler à terre. Angle le passait par-dessus les cordes mais HHH se retenait aux cordes, remontait sur le ring pour porter un « Face Buster » puis éliminer Kurt pour la victoire !

Vainqueur : Triple H