NO WAY OUT 2008


Date : 17 Février 2008
Lieu : Las Vegas, Nevadas

Arena : Thomas and Mack Center
Public : 13 500

Le Saviez-vous ?

Faits :
No Way Out 2008 était la 10ème édition de ce nom en PPV de la World Wrestling Entertainment. Il eut lieu le 17 Février 2008 au Thomas & Mack Center de Las Vegas, Nevada. Le thème officiel était "Fake It" de Seether.

Le Big Show faisait son retour à la WWE, après plus d'un an d'abscence, après le match de Rey Mysterio. Il y avait alors une confrontation avec le boxeur Floyd Mayweather, Jr. (qui était assis dans le public) après avoir tenté de délivrer un "Chokeslam" à Mysterio. Après le show on apprenait que Mayweather avait cassé le nez du Big Show.

C'était la 3ème victoire de Triple H dans un Elimination Chamber.

Dans l'Elimination Chamber de SmackDown!, The Undertaker était poussé contre la porte, cette dernière s'ouvrait, permettant à l'Undertaker de se retrouver à l'extérieur de la cage. C'était la première fois qu'un lutteur participant à un Elimination Chamber en sortait ainsi de la cage sans être éliminé. D'ailleurs, lors du second EC plus tard dans la soirée, un arbître se retrouvait posté devant cette porte...

C'était la 1ere fois depuis 5 ans que le titre Cruiserweight (récement abandonné) n'était pas défendu à No Way Out.

Le Thomas & Mack Center en quelques mots


Le Thomas & Mack Center est une salle omnisports situé dans campus de l'Université du Nevada (Las Vegas), tout près de l'Aéroport international McCarran.

Le Thomas & Mack Center a été inauguré en 1983 et a coûté $30 millions de dollars. La salle porte le nom de deux banquiers de Las Vegas, E. Parry Thomas et Jerome Mack, qui ont donnés 500 000 dollars pour financer la conception du projet. Le premier événement dans la salle eu lieu le 21 novembre 1983 et le "Grand opening" se déroula le 16 décembre 1983 avec Frank Sinatra, Dean Martin et Diana Ross.

Sa capacité est de 18 776 places pour les matchs de basket-ball, 16 606 pour le football américain en salle et 19 522 places pour les autres évènements comme la boxe, le bâtiment offre également 30 suites de luxe. La salle est entourée d'un parking de 4 500 places qui est complété par celui de l'Université du Nevada qui offre 6 500 places.

Depuis 1983, ses locataires sont l'équipe masculine de basket-ball de l'université, les UNLV Rebels qui évoluent dans la Mountain West Conference en NCAA. Entre 1993 et 1999, la salle a aussi accueillie les Thunder de Las Vegas de la Ligue internationale de hockey, qui aujourd'hui n'existent plus. Les Las Vegas Gladiators de l'Arena Football League y ont joué entre 2003 et 2007, mais ensuite ils ont déménagé dans la Orleans Arena. Ce fut aussi l'arène des Las Vegas Sting (AFL) pendant leur brève existence en 1995.

En 2001, une petite arène, le Cox Pavilion (2 472 places) a été ajoutée au complexe.

Événements :
NBA All-Star Game 2007, 18 février 2007
Championnat des Amériques de basket-ball 2007, 22 août-2 septembre 2007
ArenaBowl XIX, 12 juin 2005
ArenaBowl XX, 11 juin 2006
National Finals Rodeo, depuis 1985
Tournoi masculin de basket-ball de la Big West Conference, 1994-1995
Tournoi masculin de basket-ball de la Western Athletic Conference, 1997-1999
Tournoi masculin de basket-ball de la Mountain West Conference, 2000-2003 et 2007
WWE No Way Out, 25 février 2001
WWE No Way Out, 17 février 2008
WWE Vengeance, 26 juin 2005
PRIDE 32: The Real Deal, 21 octobre 2006
PRIDE 33: The Second Coming, 24 février 2007
UFC 43 : Meltdown, 6 juin 2003
Visite de Mikhail Gorbachev, mars 2004


Matchs :

ECW World Heavyweight Title Match :
Chavo Guerrero (C) Vs. CM Punk


SmackDown! Elimination Chamber Match Title Shot for WrestleMania 24 :
The Undertaker Vs. Batista Vs. Big Daddy V Vs. Montel Vontavious Porter Vs. Fit Finlay Vs. The Great Khali

RAW Career Threat Ending Match :
Ric Flair Vs. Mr. Kennedy

World Heavyweight Title Match :
Edge (C) Vs. Rey Misterio

WWE World Title Match :
John Cena Vs. Randy Orton (C)

RAW Elimination Chamber Match Title Shot for WrestleMania 24 :
Triple H Vs. Jeff Hardy Vs. Shawn Michaels Vs. Chris Jericho Vs. John Bradshaw Layfield Vs. Umaga

Review :

Lors du PPV S!D No Way Out 2008, le 17 Février 2008 à Las Vegas, Nevada, le champion de la ECW, Chavo Guerrero défendait son titre face à CM Punk. « Kick » dès le départ de la part du challenger. Chavo revenait en éjectant Punk à l’extérieur. Chavo travaillait sur le dos de Punk. Ce dernier revenait avec une planchette Japonaise. Il se faisait contrer sur une « Ruade », mais portait un « Bodyslam » pour le compte de 2. Chavo contrait une tentative de « GTS » par un Hurricarana ». Chavo portait un « Tornado DDT » pour le compte de 2. CM portait un « Kick » à la tête pour revenir. Plus tard il portait un « Bulldog », mais Chavo mettait le pied dans les cordes pour faire casser le tombé. CM portait un nouveau « Kick » à la tête pour éjecter Chavo du rebord du ring. Chavo bloquait un « Headcisors » de la 3ème corde et portait son « Frog Splash » pour la victoire.

En arrière-scène, Rey donnait son avis sur ce qu’il c’était passé avec Vickie à SmackDown!. Rey disait que c’était un accident et qu’il ne s’excuserait pas une nouvelle fois. Il parlait au sujet de sa blessure et prétendait être là pour se battre et remporter le titre pour lui et ses supporters. Il était rejoins par le champion WBC Welterweight, Floyd « Money » Mayweather qui l’encourageait…

On assistait ensuite au 1er Elimination Chamber de la soirée pour déclarer l’aspirant numéro 1 au titre Heavyweight de SmackDown!. Les participants étaient le champion United-States, Montel Vontavious Porter, Big Daddy V, Great Khali, Fit Finlay, Batista et The Undertaker. Ces 2 derniers étaient les 2 premiers à commencer le match. A toi à moi, Undertaker passait Batista par-dessus la 3ème corde. Ce dernier retombait sur le sol en fer. Undertaker lui frottait le visage contre la grille. Plus tard, alors que l’Undertaker dominait, Batista revenait avec des coups de poings. Double « Big Boot », les 2 étaient à terre. Big Daddy V faisait son entrée sur le ring. Ce dernier malmenait les 2 « Faces ». A un moment, Big Daddy V mettait un coup de boule à l’Undertaker qui le projetait dans la porte… Cette dernière s’ouvrait et Undertaker se retrouvait à l’extérieur du ring. Plus tard Batista contrait un « Samoan Drop » pour porter un « Spine Buster » ! Undertaker portait un « DDT » sur Big Daddy V à même le sol en acier pour éliminer ce dernier ! Great Khali entrait dans le match. Il portait des coups de têtes et prenait l’avantage sur Batista et Undertaker. Khali bloquait un « Chokeslam » de l’Undertaker pour porter un « Big Tree » pour le compte de 2 ! Plus tard il portait son « Vise Grip » sur Batista, mais Batista se dégageait et portait un « Spear ». Undertaker intervenait contre l’Animal. Il portait un « Big Boot » sur Ranjin Singh et faisait abandonner Khali avec le « Triangle Choke ». Quelques instants plus tard, Finlay rentrait dans le match. Il se faisait d’abord sécher par l’Undertaker. Il revenait avec une esquive pour prendre le contrôle sur ses 2 adversaires. Il portait son « Celtic Cross » pour le compte de 2 sur l’Undertaker. Batista l’envoyait sur la grille de la cage avec une « Planchette Japonaise ». Undertaker revenait face à Batista, Finlay tentait d’en profiter, en vain. Il malmenait l’Undertaker en le projetant à plusieurs reprises contre la paroi de la cage. Il balançait l’Undertaker à travers la vitre d’un des saces de la cage. Batista s’en mêlait et le projetait contre le poteau du ring. Il lui portait une « Souplesse » pour le compte de 2. MVP entrait dans le combat. Undertaker l’empêchait dans un 1er temps de sortir de son sace pour finalement le corriger à l’intérieur. Plus tard, Montel portait ses « Kicks » à Batista et l’Undertaker. Il étranglait Finlay avec sa chaîne. Ce dernier se mettait à saigner du crâne. MVP montait sur un des saces, Undertaker le chopait par le coup pour l’éjecter au milieu du ring. Finlay n’avait plus qu’à le couvrir pour l’éliminer ! Undertaker portait une descente du coude de la 3ème corde que Finlay esquivait. Hornswoggle sortait de dessous le ring pour donner son bâton à Fit. Ce dernier frappait Undertaker et Batista dans les jambes. Batista se relevait et tentait un « Batista Bomb » que Finlay contrait avec un coup de bâton. Batista évitait le tombé. Undertaker lui portait un « Chokeslam » et l’envoyait sur le sol en fer pour le compte de 3 ! Les 2 « survivants » saignaient au visage. A toi à moi, Batista parvenait à porter son « Batista Bomb », mais Undertaker se sortait du tombé in extremis. Undertaker revenait avec un « Last Ride » pour le compte de 2 ! Batista contrait un « Tombstone » pour passer l’Undertaker par-dessus la 3ème corde. Batista l’envoyait, tête la première contre la grille. Undertaker finissait par le contrer et à lui porter un « Tombstone » pour la victoire ! Undertaker allait à WrestleMania !

En arrière-scène, Edge, avec les Edgeheads semblaient soucieux de cette victoire. Edge se reconcentrait sur son match face à Rey Mysterio. Alors qu’il planifiait un plan pour ce match avec ses 2 acolytes, Theodore Long se présentait pour lui annoncer qu’il était GM en remplacement de Vickie et qu’il bannissait Ryder et Hawkins du ringside !

On voyait des images du Play Boy Party avec Maria et Ashley.

Ken Kennedy affrontait Ric Flair dans un « Career Threat Ending Match ». Avant le début du combat, Kennedy se présentait comme celui qui avait mis un terme à la carrière de Ric… A toi à moi. Kennedy prenait l’avantage avec un « Saut Chassé » dans les jambes de Ric. Ken s’acharnait sur la jambe gauche déjà « blessée ». Kennedy lui frappait cette dernière à plusieurs reprises contre le rebord du ring. Il lui portait une prise contre le poteau du ring à la Bret Hart. Plus tard, Ken portait une « Prise en 4 » ! Ric s’en sortait en attrapant les cordes. Alors qu’il revenait avec des « Chops », Kennedy portait un « Green Bay Plunge » pour le compte de 2 ! Ric revenait avec un coup dans la jambe. Kennedy l’envoyait dans le coin du ring pour un « Roll Up » en maintenant le slip et en s’aidant des cordes, mais l’arbitre le captait ! Peu de temps après, Ric portait sa « Prise en 4 » pour faire abandonner Kennedy ! Après le combat, Ric se déclarait vainqueur et déclarait que jamais il ne prendrait sa retraite, « Whooooo ».

En arrière-scène, alors que Finlay se faisait « soigner », il était rejoint par Vince McMahon. Ce dernier se fichait un peu de lui et se demandait ce qu’il arriverait à Hornswoggle le lendemain à Raw. Il disait ce qu’il lui était arrivé ce soir n’était rien par rapport à ce qu’il allait faire subir à Hornswoggle.

Le champion Heavyweight, Edge défendait sa ceinture face à Rey Mysterio. Avant le combat, Rey montrait du doigt Floyd « Money » Mayweather et son entourage ! Rey portait des « Kick » et prenait l’avantage avec un « Hurricarana ». Edge revenait avec un « Big Boot » en contre. Edge le balançait, bras ou il blessé en premier, contre les escaliers en fer. Le champion travaillait naturellement sur le biceps blessé. Il accrochait Rey dans un des coins du ring, tête en bas pour lui porter un « Saut Chassé » que Rey évitait ! Rey portait un « Moonsault » de la 3ème corde pour le compte de 2 ! Il ajoutait un « DDT » de la seconde corde pour le même résultat. Il contrait Edge pour un « 619 », mais ne capitalisait pas à cause de son bras. Edge portait un « Spear » de nulle part et de plein fouet pour remporter le combat en moins de 6 minutes !

Alors que Rey était consulté par les médecins aux abords du ring, la musique du Big Show retentissait. Ce dernier se présentait sur le ring. Il demandait au public qui était de retour ? Il disait que ça lui manquait. Il déclarait qu’il serait de nouveau un champion, que ce soit à Raw, SmackDown! ou la ECW… Il disait que ce n’était qu’une question de temps. Il disait avoir perdu 109 livre et qu’il était donc plus rapide maintenant. Il descendait du ring et s’apprêtait à porter un « Chokeslam » à Rey à l’extérieur du ring. Il provoquait brièvement Floyd Mayweather avant de remonter Rey sur le ring. Alors que Floyd Mayweather était retenu par son entourage, Rey s’apprêtait à porter sa prise sur Rey. Là, Floyd Mayweather, sa garde rapprochée et la sécu de la WWE se retrouvaient tous sur le ring. Show lâchait Rey et faisait face au boxeur. Il retroussait ses manches et Floyd Mayweather lui faisait face. Il le bousculait. Show mettait un genou à terre pour se mettre à la hauteur de Floyd Mayweather. Ce dernier lui décrochait 4 coups bien placés avant de fuir dans la foule. Show lui courait après, le nez ensanglanté (voir cassé à la vue des premières rumeurs). Shane McMahon venait calmer Big Show et l’accompagner en backstage.

Le champion de la WWE, Randy Orton défendait sa ceinture face à John Cena. A toi à moi sous les « Let’s Go Cena, Let’s Go Orton »… Alors qu’Orton avait l’avantage, Cena revenait avec un « Face First » pour le compte de 2 ! John tenait plusieurs tombés coups sur coups, sans succès. Orton revenait, paradait, laissant à John la tentative d’un « Petit Paquet », sans succès. Plus tard, John revenait avec un « Leg Drop » de la 3ème corde. Orton le contrait avec un coup d’avant bras. John tentait un « FU », mais Orton se dégageait et portait une « Manchette à l’européenne ». Le champion travaillait sur l’épaule récemment blessée d’Orton. Ce dernier esquivait une descente du genou. Plus tard, le challenger revenait sous les huées mitigées du public. Orton contrait un nouveau « FU » et quittait le ring. Les 2 se battaient à l’extérieur du ring. Ils remontaient juste avant la fin du décompte extérieur. Orton portait un « Brise rein » pour le compte de 2. John contrait une tentative de souplesse de la 2ème corde. Randy esquivait un « Leg Drop » de la 3ème corde. John bloquait un « RKO » pour porter un écrasement suivi d’un « STFU » ! Orton attrapait les cordes pour faire casser la prise. Orton sortait du ring et quand l’arbitre venait aux nouvelles, il lui demandait de le décompter. John sortait à son tour pour se prendre un « RKO » ! Il remontait au compte de 9 sur le ring… Randy giflait l’arbitre pour se faire disqualifier ! John, furieux, portait un « FU » et un « STFU » sur le champion qui conservait sa ceinture…

En arrière-scène Triple H et Shawn Michaels disaient qu'ils devaient faire ce qu'ils avaient à faire ce soir...

Le sondage pour donner son avis sur le vainqueur de l’Elimination Chamber de Raw donnait Jeff Hardy à 38%, Triple H à 31%, Shawn Michaels à 21%, Chris Jericho à 7%, Umaga à 2% et JBL à 1%...

Le vainqueur obtiendrait une chance pour le titre de la WWE à WrestleMania 24. Chris Jericho commençait face à Shawn Michaels. Echange de « Chops » et de tentatives de tombés. Chris prenait l’avantage avec une « Corde à linge ». Shawn revenait et portait une descente du coude de la 3ème corde que Jericho contrait ! Il portait un « Lion Sault » que HBK essayait de contrer pour tenter un « Wall Of Jericho », en vain. Umaga était le suivant à rentrer sur le ring. Il séchait les « Faces » à coups de cordes à linge. Il passait Jericho entre la seconde et 3ème corde pour s’occuper de Shawn. Ce dernier le contrait, mais se prenait avec Chris une « Double Corde à linge ». Il portait un « Double Samoan Drop » sur les « Faces » ! D’un « Kick », il envoyait HBK par-dessus la 3ème corde ! Plus tard, Chris esquivait un « Headbutt » d’Umaga de la 2ème corde. Shawn portait une descente du coude de la 3ème corde sur le samoan. Jericho en profitait pour lui porter un « Wall Of Jericho » que Shawn renforçait avec un « Crippler Crossface » ! John Bradshaw Layfield rentrait dans le match pour casser la prise. Il s’en prenait à Chris alors que Shawn était pris à partie par Umaga. JBL portait un « Surpassement » à Chris qui retombait sur le sol en fer. Triple H rentrait dans le match. Il se jetait sur Umaga puis JBL. Il portait des « Spine Buster » sur Jericho et Umaga ainsi qu’un « DDT » sur JBL pour le compte de 2 ! Triple H envoyait Umaga par-dessus la 3ème corde, tête la première contre la vitre d’un des saces. Jericho tentait un « Lion’s Sault » que Triple H esquivait. Triple tentait alors un « Pedigree » sur ce dernier, mais JBL arrivait avec son « Clotherline From Hell ». Jericho en profitait pour porter son « Code Breaker » pour éliminer JBL ! Ce dernier montait sur le ring pour frapper à coups de chaise Jericho et Michaels. Il hésitait à faire de même sur Umaga pour finalement le frapper à son tour… Alors que tout le monde était à terre, le champion Intercontinental, Jeff Hardy rentrait dans le match. Il maîtrisait tout le monde avant de se faire cueillir par un « Kick » d’Umaga. Ce dernier balançait Shawn par-dessus la 3ème corde. Il portait un « Headbutt » sur Triple H accroché la tête en bas dans un coin du ring. Alors que Jericho était assis contre une des vitres, Umaga lui portait sa « Ruade » pour le passer à travers la vitre. Plus tard Shawn portait son « Sweet Chin Music » sur Umaga, Jericho ajoutait son « Code Breaker », Triple son « Pedigree » et Jeff Hardy un « Swanton Bomb » du haut d’un des saces ! Jericho n’avait plus qu’à le couvrir pour l’éliminer. Shawn portait un « Sweet Chin Music » sur Jericho, permettant à Jeff de l’éliminer. Jeff portait un « Twist Of Fate » sur Shawn, Triple H dégageait Jeff pour porter un « Pedigree » sur Shawn et l’éliminer ! Hunter passait Jeff par-dessus la 3ème corde. Triple H lui portait un « DDT » sur le sol en fer. Jeff revenait et lui portait des coups de poings et l’envoyait contre la grille à plusieurs reprises. Triple H contrait un saut de la 3ème corde pour tenter un « Pedigree ». Jeff esquivait le pedigree et repassait Triple H dans le ring… Il tentait un « Swanton » que Triple H esquivait. Triple H apportait une chaise pour tenter un « Pedigree » sur cette dernière. Jeff esquivait en portant un « Low Blow ». Il tentait un « Twist Of Fate », mais Hunter contrait à son tour pour l’envoyer s’écraser contre la chaise. Hunter portait alors son « Pedigree » sur la chaise pour remporter la victoire et obtenir une place dans le « Main Event » de WrestleMania 24 !