BREAKING POINT 2009


Date : 13 Septembre 2009
Lieu : Montreal
, Quebec, Canada
Arena : Centre Bell
Public : 11 500

Le Saviez-vous ?

Faits :

Breaking Point 2009 était le 1er PPV de la WWE sous ce nom. Il remplaçait le PPV Unforgiven dont le nom disparaissait après 11 années d'existence.

C'est naturellement un PPV de la World Wrestling Entertainment (WWE) et qui pour originalité de présenter des matchs de soumission. Pour l'année 2009, 3 matchs sur 7 étaient de type "Soumission".

Il eut lieu le 13 Septembre 2009 au Centre Bell de Montréal, Quebec, Canada et présentait les stars de Raw, SmackDown et de la ECW.

Titres :

C'était seulement la 4ème fois de l'histoire que le titre WWF/E était défendu dans un "I Quit Match" à la télé. John Cena était le seul à avoir participé 2 fois à ce type de match en PPV. Il en était d'ailleurs invaincu.

C'était seulement la 2ème fois que le titre WWE changeait de mains dans un "I Quit Match" lors d'un PPV. La 1ere fois remontait au Royal Rumble 1999 (1er combat de ce type à la WWE).

Avec la victoire de John Cena pour le titre WWE, c'était la première fois depuis près de 3 ans que cette ceinture changeait de mains à l'extérieur des USA.

C'était la 2ème fois consécutive que Christian défendait son titre ECW face à William Regal dans un PPV WWE.

C'était la 3ème fois en PPV que Kofi Kingston défendait avec succès sa ceinture US.

C'était la 3ème fois d'affilée en PPV que Chris Jericho et le Big Show défendaient avec succès leur ceinture Unified Tag-Team.

Aucun des titres féminin n'était remis en jeu dans ce PPV.

Le seul le titre masculin à ne pas être remis en jeu était la ceinture Intercontinental, alors détenue par John Morrison.

Participations :

C'était seulement la seconde défaite de la "Nouvelle DX" en PPV WWE depuis leur reformation en 2006 et en 7 PPVs.

Aucun match féminin n'était présenté dans ce PPV.

The Undertaker faisait son retour en PPV de la WWE depuis WrestleMania 25.

C'était la 2ème fois d'affilée que Randy Orton et John Cena s'affrontaient pour le titre WWE en PPV.

C'était la 2ème fois consécutive que Kane battait The Great Khali dans un PPV WWE.

C'était la 5ème victoire d'affilé en match solo et en PPV pour Christian.

Le Centre Bell en quelques mots

Le Centre Bell, auparavant connu sous le nom de Centre Molson, est une salle omnisports située dans l'arrondissement Ville-Marie à Montréal au Québec.

La construction du site a débuté le 22 juin 1993. Officiellement, le Centre Molson (du nom d'une compagnie de bière canadienne) a ouvert ses portes le 16 mars 1996 lors d'une partie mettant en vedette les Rangers de New York et le Canadien. Ce soir-là, l'arbitre était le vétéran Kerry Fraser. Le bâtiment a été entièrement financé avec des fonds privés par la compagnie Molson à un coût estimatif de 230 millions de dollars canadiens (130 millions pour l'arène, 50 millions pour le terrain, et 50 millions pour les équipements et l'aménagement).

Lors de la saison 2001-2002, on apprenait que George Gillet achetait le club de hockey Canadien de Montréal de même que l'édifice connu sous le nom de Centre Molson. C'est alors que Gillett a décidé de vendre les droits du nom de l'édifice. Ainsi, l'entreprise Bell Canada s'est portée acquéreur de ces droits pour la somme de 64 millions de dollars sur les 20 années subséquentes. Ainsi, jusqu'à l'expiration du contrat de 20 ans, le Club de Hockey Canadien recevra la somme de 3 million de dollars par année. Le 26 février 2002, Bell Canada a acquis les droits d'identification du Centre Molson qui, à compter du 1er septembre 2002, est devenu le Centre Bell.

Sa capacité est de 21 273 places pour le hockey sur glace et 19 945 pour le basket-ball. La salle possède 135 suites de luxe et 2 674 sièges de club. L'aréna est donc le plus grand amphithéâtre en Amérique du Nord avec une capacité de 21 273 sièges.

C'est le domicile des Canadiens de Montréal de la Ligue nationale de hockey (LNH) depuis le 16 mars 1996, lorsque l'équipe a quitté l'historique Forum de Montréal après la dernière partie le 11 mars de la même année.

Plus des 100 dernières parties des Canadiens de Montréal se sont déroulées à guichet fermé, ce qui correspond aux deux dernières saisons et séries éliminatoires respectives avec une affluence de 21 273 personnes à chaque match.

En 2007, l'aréna a été le plus achalandé au Canada, 2e en Amérique du Nord et 5e dans le monde. Depuis son ouverture en 1996, il a toujours été classé comme l'aréna l'un des plus achalandés du monde

Evènements :
Coupe du monde de hockey 1996 (3 matchs)
WWE Survivor Series 1997 (Montréal Screwjob), 9 novembre 1997
WWE No Way Out, 23 février 2003
Coupe du monde de hockey 2004 (2 matchs)
Harlem Globetrotters, 6 avril 2007
UFC 83: Serra vs. St-Pierre 2, 19 avril 2008
57e Match des Étoiles de la Ligue nationale de hockey, 25 janvier 2009
UFC 97: Wanderlii Silva vs Chuck Liddell 2, 18 avril 2009
WWE Breaking Point, 13 septembre 2009
Concerts de :
Roger Waters, Metallica, Iron Maiden, Ozzy Osbourne, Megadeth, Rob Zombie, Slayer, U2, The Rolling Stones, Mariah Carey, Madonna, Red Hot Chili Peppers, Céline Dion, Beastie Boys, Mötley Crüe, Aerosmith, Tool, Def Leppard, The Police, Deep Purple, Daft Punk, Marilyn Manson, Velvet Revolver, Meat Loaf, Beyoncé, Dream Theater, Justin Timberlake, Hilary Duff, Shania Twain, The Cure, Rush, Yes, Rihanna, Cowboys Fringants, Akon, Britney Spears, Black Eyed Peas, Billy Joel, Backstreet Boys, Spice Girls, 50 Cent, Lil Wayne, Slipknot, Trivium et Kanye West

Céline Dion est l'artiste ayant donné le plus de représentations au Centre Bell à ce jour.

Matchs :

Unified WWE Tag-Team Championship Match :
Montel Vontavious Porter et Mark Henry Vs. Chris Jericho et The Big Show ©

U.S. Championship Title Match :
Kofi Kingston © Vs. The Miz

Submissions Count Anywhere Match :
DeGeneration X (Shawn Michaels et Triple H) Vs. The Legacy (Cody Rhodes et Ted DiBiase Jr.)

Singapore Cane Match :
Kane Vs. The Great Khali

ECW World Championship Match :
Christian © Vs. William Regal

Pat Paterson

WWE Championship "I Quit" Match :
John Cena Vs. Randy Orton ©

Heavyweight Championship Submission Match :
The Undertaker Vs. CM Punk ©

Review :

Unified World Tag-Team Championship Match :
Chris Jericho et The Big Show © Vs. Mark Henry et Montel Vontavious Porter

Les champions Unified World Tag-Team, Chris Jericho et The Big Show défendaient leurs ceintures face à Mark Henry et Montel Vontavious Porter. Chris débutait face à Montel. A toi à moi. Montel acculait son adversaire dans les cordes. L’arbitre les séparait. Montel portait un « Bras à la volée » et obtenait le compte de 1. Alors que Chris allait du côté d’Henry, ce dernier le frappait au visage. Plus tard, MVP portait un » Swinging Neckbreaker » pour le compte de 2. Relais avec Henry, Jericho s’empressait de passer le tag au Big Show. Epreuve de force des mastodontes. Alors que Show avait l’avantage, Henry bloquait une « Ruade » et l’acculait dans le coin. Henry portait une « Ruade ». Alors que Mark soulevait Show pour un « Bodyslam », Jericho intervenait afin qu’il ne s’écroule sous le poids de Show pour le compte de 2. Peu après, Jericho intervenait encore illégalement. Travail d’équipe de la part des champions. Henry et Big Show se portaient une double « corde à linge ». Relais des 2 côtés, MVP prenait l’avantage. MVP portait son « Ballin’ » pour le compte de 2. Montel repoussait un « Wall’s Of Jericho ». Show faisait un relais à l’aveugle alors que Montel portait un « Big Boot » sur Chris. Show surprenait MVP avec un « Spear » pour reprendre le contrôle. Relais avec Chris qui travaillait au sol sur le cou de Montel. Ce dernier se dégageait et tentait un tombé pour le compte de 2 ? MVP surprenait Chris avec une « Corde à linge » sans pouvoir capitaliser. Plus tard, Montel contrait Jericho avec un « DDT ». Relais avec Henry qui bloquait un « Crossbody » de Jericho de la seconde corde et lui portait un « Gorilla Press » suivit d’un « Splash ». Big Show cassait le tombé. Montel tentait d’intervenir pour se faire passer par-dessus la 3ème corde par Show. Henry dégageait ce dernier. Il contrait Jericho mais ce dernier mettait son pied dans les cordes. Chris tentait un « Code Breaker » qu’Henry bloquait. Il balançait Chris au sol. Alors que l’arbitre avait le dos tourné, Show frappait Henry d’une droite. Jericho le couvrait pour la victoire !

Vainqueurs : Chris Jericho et The Big Show

En arrière-scène, Josh Matthews interviewait Priceless, Cody Rhodes et Ted DiBiase Jr. et disait que la DX était favorite. Les « Heels » étaient confiant. Ted affirmait qu’ils allaient les faire abandonner. Il ajoutait que la DX était le passé et eux le futur…

United-States Championship Title Match :
Kofi Kingston © Vs. The Miz

Le champion United-States, Kofi Kingston défendait sa ceinture face à The Miz. Ce dernier était le premier à prendre l’avantage. Il portait un « Collier de tête » au sol. Kofi se dégageait pour se prendre un « Shoulder Block ». Peu après, Kofi portait un « Kick » et une « Manchette à l’européenne » pour le compte de 2. Miz revenait avec une « Souplesse ». Kofi lui portait 2 « Crossbody » et un « Dropkick » pour le compte de 2. Peu après, Miz le faisait tomber de la 3ème corde. Il lui portait une « Catapulte/Guillotine » pour le compte de 2. Miz travaillait au sol sur le cou du champion. Miz contrait Kofi avec un « Big Boot » pour le compte de 2. Il lui portait un « Kick » au torse pour le même résultat. Peu après, Miz portait un « Elevated Face First », sans succès. Plus tard, Kofi éjectait Miz hors du ring. Ce dernier le faisait tomber du rebord du ring. De retour sur le ring, Miz tentait part 2 fois le tombé, sans succès. Peu après, Miz sautait sur Kofi de la 3ème corde pour le compte de 2. Plus tard, Kofi le contrait mais Miz reprenait vite le dessus. Echanges de « Kicks », Miz reprenait l’avantage. Miz esquivait un « Trouble In Paradise ». Kofi revenait pour le compte de 2. Miz portait un « Inverted DDT » pour le compte de 2. Kofi revenait et portait un « Double Leg Drop » que Miz contrait pour le compte de 2. Contres sur contres. Kofi portait un « Side Russian Legsweep » et un « Double Legdrop » pour le compte de 2. Kofi portait un « Crossbody » de la 3ème corde que Miz retournait pour le compte de 2. Plus tard, Miz frappait Kingston au dos. Finalement, Kofi portait un « Trouble In Paradise » de nulle part pour la victoire !

Vainqueur : Kofi Kingston

Submission Falls Count Anywhere Tag-Team Match :
DeGeneration X (Shawn Michaels et Triple H) Vs. The Legacy (Cody Rhodes et Ted DiBiase Jr.)

La DeGeneration X (Shawn Michaels et Triple H) affrontaient The Legacy (Cody Rhodes et Ted DiBiase Jr.) dans un « Submission Falls Count Anywhere Tag-Team Match ». Avant le début du combat, Triple H disait penser que l’armée de la DX était là. Il demandait s’ils étaient « Are You Ready ? ». Les chants « You Screwed Bret » retentissaient. Triple H décidait d’en parler en disant que le seul responsable était Shawn Michaels et que lui n’avait rien à y voir. (Sauf que dans la réalité, Triple H a bien eut l’idée du Screw Job). Les adversaires les rejoignaient sur le ring. La DX prenait l’avantage. Cody quittait le ring. Shawn et Hunter s’en prenaient à Ted. Cody remontait sur le ring pour se prendre une correction de la part de la DX. Le combat partait à l’extérieur du ring ou Shawn s’occupait de Cody et que Triple H frappait la jambe de DiBiase Jr. contre la table des commentateurs. Le combat entre Michaels et Cody partait dans le public. Ted semblait revenir contre Hunter. Les 4 hommes se retrouvaient ensemble dans le public. Ils remontaient les escaliers. Shawn portait une prise de soumission alors que Cody et Hunter se battaient dans les couloirs de la salle. La DX portait une « Prise en 4 » sur chacun de leurs adversaires. Le public criait encore « You Screwed Bret » puis « Olé Olé Olé », la chanson d’El Generico ! Le combat repartait dans les tribunes. La DX passait le Legacy par-dessus les barrières de sécurité et se rapprochait du ring. Triple H frappait Cody avec une chaise. Hunter lui portait un « Sharpeshooter » sur la chaise alors que Shawn lui portait un « Boston Crab ». Ted DiBiase Jr cassait la prise. Peu après, Ted envoyait Triple H dans les escaliers en fer. Sur le ring, Triple H revenait avec un « Spine Buster » et portait un « Cripller Crossface » sur Ted. Cody cassait le tombé. Shawn le passait Cody par-dessus la 3ème corde à coup de « Headcisors ». DiBiase l’empêchait d’en faire de même avec lui et l’envoyait à l’extérieur du ring. Rhodes portait une prise de soumission qu’Hunter cassait en intervenant. Triple H envoyait Cody percuter les escaliers en fer. Plus tard, Shawn et Cody se battaient à nouveau dans le public. Cody faisait tomber Shawn d’un tribune. Triple H s’en prenait à ses 2 adversaires. Ted l’empêchait de porter un « Pedigree » sur Cody sur la plateforme. Triple portait un « Surpassement » sur Ted. Triple H et Cody se battaient en « Backstages ». Ted les rejoignait. Ils malmenaient Hunter à 2 contre 1. Triple H passait Ted à travers une table et portait un « Crossface » sur Cody. Ted cassait la prise. Il frappait Hunter à la tête avec une chaise puis laissaient Hunter au sol. Ils retournaient sur la plateforme et s’en prenaient à Michaels qu’ils remontaient sur le ring. Shawn tentait de revenir mais Ted lui portait un « Bodyslam ». Shawn dégageait Ted mais Cody lui portait un « Ankle Lock ». Shawn se dégageait et repoussait les « Heels ». Il passait Ted par-dessus la 3ème corde et portait un « Sweet Chin Music » sur Cody. Shawn lui portait un « Figure Four Leglock » mais Ted intervenait. Shawn le repoussait mais Cody le contrait pour lui tirer les jambes entre le poteau. Il portait un « Figure Four » contre le poteau et Ted ajoutait le « Million Dollar Dream ». Triple H ne parvenait pas à rejoindre le ring à temps et Shawn finissait par abandonner…

Vainqueurs : The Legacy (Cody Rhodes et Ted DiBiase Jr.)

En arrière-scène, Josh Matthews demandait la réaction de Randy face à la victoire de ses protégés. Orton semblait absent puis finissait par dire qu’il n’avait pas de réaction et affirmait qu’il savait qu’ils allaient gagner. Il refusait de répondre à une autre question qui concernait son match face à Cena. Il reprochait à Josh de ne pas tenir ses promesses (de poser une seule question). Il parlait de Cena qu’il disait être pareil. Randy décrivait les souffrances qu’allait ressentir John Cena. Il concluait en promettant que ce soir il forcerait John Cena à dire « I Quit ».

Singapore Cane Match :
Kane Vs. The Great Khali

Kane affrontait The Great Khali, accompagné de Rajin Singh dans un « Singapore Cane Match ». Des canes étaient disposées dans chaque coins du ring. Khali empêchait Kane de se servir d’une et l’acculait dans le coin pour lui porter un « Chops ». Les 2 s’emparaient de canes et tapaient l’une dans l’autre. Khali était le premier à toucher son adversaire qui quittait le ring. Kane reprenait l’avantage te frappait Khali avec son arme à l’extérieur du ring. De retour sur le ring, Kane continuait à frapper Khali. Ce dernier l’attrapait à la gorge et se protégeait de coups à quelques reprises. Kane revenait avec des coups et un « Low Dropkick » pour le compte de 2. Il travaillait sur le bras de Khali. Les chants « Boring » retentissaient. Khali reprenait l’avantage et portait plusieurs coups de « Singapore Cane » à son adversaire. Il lui donnait un coup à la gorge puis lui portait un « Head Chop » pour le compte de 2. Khali portait son « Vice Grip » mais Kane se dégageait à coups de cane. Kane portait un nouveau coup de cane de la 3ème corde pour le compte de 2. Alors que Kane s’apprêtait à porter un « Chokeslam », Rajin Singh montait sur le ring pour lui porter un coup de « Singapore Cane ». Kane bloquait le second et attrapait Rajin à la gorge. Khali revenait avec un « Chop » à la tête et s’occupait de son traducteur. Kane portait une « Guillotine » avec la cane et portait un « Chokeslam » pour la victoire !

Vainqueur : Kane

En arrière-scène, Eve Torres interviewait CM Punk au sujet de son combat face à l’Undertaker. CM disait que personne ne lui donnait une chance ce soir, tout comme personne ne lui avait donné sa chance face à Jeff Hardy dans le « TLC » à SummerSlam. CM rappelait qu’il avait prouvé que les gens avaient tors et critiquait à nouveau Jeff Hardy. Il disait que son pouvoir de vie saine allait battre le pouvoir de l’Undertaker. Les lumières s’éteignaient et à leur retour on voyait Jimmy Wang Gang qui les rallumait pour faire une blague et un CM Punk plutôt apeuré. Il souhaitait bonne chance à Punk et ce dernier l’attaquait énervé pour dire ensuite qu’il n’était pas préoccupé par l’Undertaker.

ECW Championship Title Match :
Christian © Vs. William Regal

Le champion de la ECW, Christian affrontait William Regal, accompagné de Vladimir Kozlov et Ezekiel Jackson. Avant le début du combat, on demandait, par ordre de la GM de la ECW, Tiffany, que Kozlov et Jackson quittent les abords du ring sous peine que Regal soit automatiquement disqualifié. Christian sautait sur Regal. A toi à moi, Regal repoussait un « Killswitch » dès le départ. Christian travaillait sur le bras de William. Il tentait un « Sunset Flip » mais le challenger se dégageait au bout du compte de 1. Christian portait un « Dropkick » pour le compte de 2. Le champion portait un « Collier de tête » au sol. Christian portait un « Crossbody » de la 3ème corde pour le compte de 2. Plus tard, William le faisait tomber de la 3ème corde vers l’extérieur du ring. De retour sur le ring, Regal obtenait le compte de 2. Il travaillait au sol sur le champion. Ce dernier se dégageait et revenait avec une « Planchette Japonaise ». Peu après, Regal revenait avec un « Exposed Suplex ». William travaillait ensuite au sol sur le dos de Christian. Peu après, ce dernier se dégageait pour se prendre un coup de genou en pleine poire de la part de Regal. William en remettait un second pour le compte de 2. Plus tard, Regal travaillait sur le cou de Christian. Ce dernier se dégageait et portait un « Tornado DDT » pour le compte de 2. Regal le séchait avec une « Corde à linge » pour reprendre le contrôle. Regal contrait un « Killswitch » pour le compte de 2. Echange de coups de poings. Christian reprenait le contrôle. Il portait un « European Uppercut » de la 3ème corde. Peu après, il portait un « Bodyslam » et un « Running Back Elbow » pour le compte de 2. Christian portait un « Missile Dropkick » de la 3ème corde. Peu après, Regal en contrait un second et portait un « Rolling Senton » pour le compte de 2. William contrait un « Killswitch » et envoyait Christian dans les cordes. Christian esquivait un « Running Knee » et portait un « Killswitch » pour la victoire.

Vainqueur : Christian

Sur le ring, Justin Roberts présentait le premier champion Intercontinental et originaire de Montréal, Pat Patterson. Ce dernier s’exprimait en Français et déclarait qu’après 50 ans passés sur les routes, Montréal était toujours chez lui. En anglais il disait qu’il était connu dans le monde entier comme le premier champion Intercontinental. Il était coupé par Doplh Ziggler. Pat disait que ce n’était pas la peine qu’ils se serrent la main, car il savait qui il était. Pat se fichait ensuite de Ziggler. Il disait qu’il se moquait de lui car à Montréal on aimait les blagues. Il disait qu’il parviendrait certainement à devenir champion Intercontinental s’il avait un peu de chance et il lui souhaitait bonne chance dans cette voie. Dolph prenait le micro et commençait à se ficher de l’âge de Pat Patterson. Il allait dire que si Pat n’était pas venu ce soir, il aurait pensé qu’il était mort. Il se fichait de ses cheveux et de son physique. Dolph demandait quand et face à qui Patterson avait remporté le premier titre de champion IC ? Dolph lui tapotait l’épaule puis commençait à le repousser. Dolph le traitait de peureux puis lui portait un coup de pied dans le bas-ventre ! Alors que Doplh allait aggraver les choses, John Morrison accourait sur le ring. Dolph quittait le ring et évitait la confrontation.

WWE Championship "I Quit" Match :
John Cena Vs. Randy Orton ©

Le champion de la WWE, Randy Orton défendait sa ceinture face à John Cena dans un « I Quit Match ». John prenait l’avantage et portait un « Belly To Belly Suplex ». Peu après, il enchainait avec une « Souplesse ». Orton revenait avec une esquive. Il éjectait Cena du rebord du ring et l’envoyait retomber sur la table des commentateurs. Il prenait un moniteur et frappait John à la tête avec. De retour sur le ring, Orton portait son « DDT » à cheval sur la seconde corde. Il prenait ensuite une chaise qu’il disposait, ouverte, au centre du ring. John bloquait une tentative de « RKO » sur la chaise et revenait avec des « Flying Shoulder Tackle » et un « Proto Bomb ». John portait son « 5 Knuckle Shuffle ». Orton attrapait les cordes quand il se retrouvait dans le « Attitude Adjustment » et portait une « Guillotine ». John esquivait un « Kick » à la tête et le combat partait à l’extérieur. Randy l’envoyait percuter les escaliers en fer. Orton frappait Cena à la tête avec un morceau de l’escalier. Il mettait la tête du challenger sur l’escalier et le frappait. Par 2 fois, John refusait de dire « I Quit ». Randy le remontait sur le ring et sortait une paire de menottes. Il attachait John à la 3ème corde. Il le frappait à coups de poings et de pieds. John refusait de dire « I Quit ». Orton prenait le micro et frappait John avec. Il détachait ce dernier de la 3ème corde et l’accrochait dans un coin du ring à l’extérieur. Il le frappait ainsi attaché. Alors que l’arbitre demandait à Cena s’il voulait abandonner, ce dernier crachait au visage d’Orton. Le champion prenait un « Kendo Stick » et frappait le challenger au ventre puis à la tête. John refusait d’abandonner. Orton l’étranglait avec le « Kendo Stick ». John le frappait dans les parties intimes. John, toujours menotté, se dégageait du coin du ring pour se prendre un coup de chaise à la tête de la part d’Orton. Ce dernier l’attachait dans un coin et le frappait dans le dos avec la chaise. John refusait encore d’abandonner. John esquivait un second coup et portait un « Surpassement » sur Orton. Il lui arrachait la clé pour retirer les menottes. John s’attachait à Randy et le frappait dans tout les sens. Il le remontait sur le ring et le mettait en position de « Attitude Adjustment ». Randy le retournait par un « RKO » ! John l’empêchait d’attraper les clés. John portait un « STF » en étranglant Randy avec la chaine des menottes. Randy disait « I Quit » et John remportait le combat et le titre WWE !

Vainqueur et nouveau champion de la WWE : John Cena !

Heavyweight Championship Submission Match :
The Undertaker Vs. CM Punk ©

Le champion Heavyweight, CM Punk défendait sa ceinture face à The Undertaker dans un « Submission Match ». CM Punk quittait le ring dès que la cloche sonnait. A son retour sur le ring, il utilisait sa rapidité pour prendre le contrôle. Il frappait l’Undertaker dans le coin. Ce dernier le passait par-dessus la 3ème corde. De retour sur le ring, l’Undertaker lui portait une violente « Corde à linge ». Plus tard, le combat partait à l’extérieur. Undertaker séchait Punk. Ce dernier revenait et tentait de lui frapper la tête contre le poteau, en vain. L’Undertaker le frappait au visage d’un coup de pied puis l’envoyait percuter les barrières d’acier. CM esquivait une « Ruade » et l’Undertaker percutait lui-même les barrières. CM en profitait pour lui porter des coups au sol. Il prenait une chaise et frappait le challenger avec. Le combat retournait sur le ring. CM portait un « Running Knee » dans le coin, mais l’Undertaker contrait son « Bulldog ». L’Undertaker travaillait sur le bras de Punk mais se faisait contrer sur son « Old School ». Undertaker repoussait Punk, mais ce dernier revenait avec un « Running Kick ». CM lui portait alors une « Souplesse » de la seconde corde. Les 2 hommes étaient au sol. CM portait des « Kicks » et l’Undertaker des coups de poings. Le « Phenom » reprenait l’avantage et portait un « Snake Eyes » et un « Big Boot » sur Punk. Peu après, il tentait un « Chokeslam », mais Punk l’en empêchait avec un « Kick » à la tête. L’Undertaker portait alors son « Hell’s Gate » et Punk abandonnait immédiatement ! Alors que Justin Roberts déclarait l’Undertaker vainqueur et nouveau champion, le General Manager, Theodore Long se présentait sur la plateforme et déclarait que la prise du « Hell’s Gate » avait été bannie par Vickie Guerrero il y a un an et que cette décision était toujours en vigueur. Il ordonnait que le match continue. Alors qu’ l’Undertaker s’apprêtait à porter un « Last’s Ride », CM se dégageait et portait un « Anaconda Vice ». L’arbitre faisait sonner la cloche alors qu’ l’Undertaker n’abandonnait pas... C’était donc une réplique du « Screw Job »…

Vainqueur : CM Punk