Hell In A Cell 2009
Review du site WillyWrestleFest.fr


Date : 4 Octobre 2009
Lieu : Newark, New Jersey

Arena : Prudencial Center
Public : 16 186

Le Saviez-vous ?

Faits :

Hell In A Cell 2009 était le 1er PPV de la WWE sous ce nom. Il remplaçait le PPV No Mercy dont le nom disparaissait après 10 années d'existence.

C'est naturellement un PPV de la World Wrestling Entertainment (WWE) et qui pour originalité de présenter des matchs de type Hell In A Cell. Pour l'année 2009, 3 matchs sur 8 étaient de type "Hell In A Cell".

Il eut lieu le 4 Octobre 2009 au Prudential Center de Newark, New Jersey et présentait les stars de Raw, SmackDown et de la ECW.

Titres :

C'était la 4ème fois en PPV que Kofi Kingston défendait avec succès sa ceinture US.

C'était la 4ème fois d'affilée en PPV que Chris Jericho et le Big Show défendaient avec succès leur ceinture Unified Tag-Team.

Les seuls titres WWE a ne pas être remis en jeu était celui de la ECW de Christian et le titre WWE Women's alors détenu par Michelle McCool.

Participations :

C'était la 3ème fois d'affilée que Randy Orton et John Cena s'affrontaient pour le titre WWE en PPV.

C'était le 1er PPV WWE pour Drew McIntyre.

C'était le retour en PPV pour R-Truth depuis les Survivor Series 2008, mais c'était aussi son 1er combat solo en PPV à la WWE.

C'était le retour en PPV pour Alicia Fox depuis WrestleMania 25, mais c'était aussi son 1er combat solo en PPV à la WWE.

Le Prudential Center en quelques mots


Le Prudential Center (à l'origine Newark Arena, surnommé The Rock) est une salle omnisports située à Newark dans le New Jersey.

Depuis le mois d'octobre 2007, c'est la patinoire des Devils du New Jersey de la Ligue nationale de hockey et de l'équipe masculine de basket-ball de Seton Hall University, les Seton Hall Pirates. Une nouvelle équipe de la Xtreme Soccer League joue également dans la salle sous le nom de Ironmen du New Jersey ainsi que les New York Titans de la National Lacrosse League. Le Prudential Center a une capacité de 18 500 places pour le basket-ball, 17 625 pour le hockey sur glace et plus de 17 500 pour les concerts. L'arène dispose de 76 suites de luxe, 2 event suites et 2 330 sièges de club.

Histoire :

Les travaux ont commencé le 3 octobre 2005. La salle de $375 millions inclut un investissement de $210 millions par la ville de Newark, avec le reste venant du groupe de propriétaires des Devils du New Jersey. Le 24 janvier 2006, les Devils ont soumis une garantie écrite que l’équipe contribuerait à hauteur de 100 millions de dollars pour la patinoire. Un jour plus tard, la ville et l’état ont menacé de décommander le projet.

Le complexe devait à l’origine accueillir les Nets du New Jersey lorsque l’équipe était possédé par YankeeNets.

La patinoire est attendue pour remplacer la Continental Airlines Arena (CAA), qui est supposé être détruite pour laisser la place au projet Meadowlands Xanadu. Cependant, le site qui devait accueillir ce projet a été déplacé dans une autre zone du Meadowlands Sports Complex et les Nets du New Jersey ont reconduit leur location dans la CAA jusqu’au moins 2010, en raison de complications résultantes du transfert de l’équipe vers Brooklyn. Cela aurait laissé deux complexes à New Jersey en compétition l’un avec l’autre pour organiser des concerts et des spectacles familiaux. Les fonctionnaires d’état ont réclamé que la Continental Airlines Arena ferme au moment où la Newark Arena ouvrira ses portes.

Le 5 janvier 2007, le propriétaire des Devils, Jeffrey Vanderbeek, a indiqué que Prudential Financial a acheté les droits d'appellation de l'arène. Prudential Center, cependant, est également le nom de nombreux complexes dans le pays, notamment à Boston, Massachusetts. Les médias locaux avaient déjà discuté que l'arène pourrait être surnommée "The Rock" d'après le logo de la corporation Prudential. Ce sera la première salle de sports dans la région de NYC à s'appeler un "Center", une désignation utilisée depuis les années 1990, habituellement liées au sponsor de corporation.

Le 8 janvier 2007, les Devils ont officiellement annoncé le marché de 20 ans sur les droits d'appellation avec Prudential Financial lors d'une conférence de presse. Une bannière avec le nouveau nom, Prudential Center, a été montée sur le chantier de construction.

Les 13 et 15 décembre 2012, les Rolling Stones joueront dans le Prudential Center afin de fêter leurs 50 ans de carrière.

Prudential payera 105,3 millions de dollars sur 20 ans.

Évènements :

Concert de Bon Jovi, 25 octobre 2007
Legends Classic, novembre 2007
UFC 78: Validation, 17 novembre 2007
Concert de Demi Lovato (Demi Lovato: Live In Concert), 25 juin 2009
Hell In A Cell 2009, 4 octobre 2009
Concert de Lady Gaga, 22 avril 2011
Concert de Taylor Swift dans le cadre de son Red Tour, 27, 28 et 29 mars 2013
Concert de Demi Lovato, Demi World Tour, 25 octobre 2014
WWE Extreme Rules 2016, 22 Mai 2016
Concert de Demi Lovato et Nick Jonas (Future Now Tour), 12 juillet 2016

Matchs :

Heavyweight Championship Title Hell In A Cell Match :
CM Punk © Vs. The Undertaker

Intercontinental Championship Title Match :
John Morrison © Vs. Dolph Ziggler

Diva Championship Title Match :
Mickie James © Vs. Alicia Fox

Unified Tag-Team Championship Title Match :
Chris Jericho et Big Show © Vs. Batista et Rey Mysterio

WWE Championship Title Hell In A Cell Match :
John Cena © Vs. Randy Orton

R-Truth Vs. Drew McIntyre

United-States Championship Triple Threat Match :
Kofi Kingston © Vs. Jack Swagger Vs. The Miz

Hell In A Cell Tag-Team Match :
DeGeneration X (Shawn Michaels et Triple H) Vs. The Legacy (Cody Rhodes et Ted DiBiase Jr.)

Review :

Heavyweight Championship Title Hell In A Cell Match :
CM Punk © Vs. The Undertaker

Le champion Heavyweight, CM Punk défendait sa ceinture face à The Undertaker dans un « Hell In A Cell Match ». Punk frappait le challenger mais ça n’avait aucun effet. Il quittait le ring, mais l’Undertaker l’attrapait pour le cogner plusieurs fois contre la cage. Alors que CM était sur le rebord et remontait sur le ring, l’Undertaker lui portait un « Big Boot » pour le projeter contre la paroi de la cage. CM revenait avec un « Dropkick » dans les escaliers qui percutaient le genou du challenger. Punk s’acharnait contre le genou en le frappant au sol à plusieurs reprises. La foule était étonnamment partagée entre les 2 lutteurs. Plus tard, CM portait un coup de genou sur l’Undertaker. Ce dernier le contrait sur le rebord et le balançait contre la cage. L’Undertaker portait son « Leg Drop » sur le rebord du ring. CM le repoussait et lui portait un « Suicide Dive ». CM le frappait au genou puis le remontait sur le ring. La il lui portait des coups de boules. Echanges de coups, le challenger reprenait l’avantage. Il tentait un « Snake Eyes », mais CM se dégageait à temps. L’Undertaker portait alors un « Big Boot » et un « Leg Drop » pour le compte de 2. CM bloquait un « Chokeslam » mais Punk se dégageait grâce à un nouveau coup au genou. CM tentait un « GTS », mais Undertaker le retournait en « Tombstone ». CM se dégageait grâce à un coup au genou à nouveau. Peu après, CM récupérait une chaise sous le ring et frappait le challenger avec pour le compte de 2. Punk portait un coup de genou dans le coin, mais Undertaker le bloquait pour un « Last Ride » pour le compte de 2. Punk contrait un « Old School » pour le compte de 2. Plus tard, Undertaker contrait une « ruade » avec la chaise et portait un » Chokeslam ». Undertaker portait alors un « Tombstone » pour la victoire et le titre Heavyweight…

Vainqueur et nouveau champion Heavyweight, The Undertaker

Intercontinental Championship Title Match :
John Morrison © Vs. Dolph Ziggler

Le champion Intercontinental, John Morrison défendait sa ceinture face à Dolph Ziggler. A toi à moi, John fisait tomber Ziggler puis le ceinturait au sol. Ziggler retournait la position pour le compte de 1. Plus tard, John obtenait le compte de 1. Les 2 se relevaient et repartaient au centre du ring. John portait un « Collier de tête » pour le compte de 1. Ziggler en faisait de même. Ce dernier revenait avec un « Collier de tête » au sol, pour le même résultat. CM se dégageait pour se prendre un « Shoulder Block ». John revenait avec un « Dropkick » pour le compte de 2. John portait un « Bodyslam » et un « Leg Drop », sans succès. John travaillait sur le cou de Dolph. Ce dernier se dégageait pour le compte de 1. Il reprenait son travail sur le cou de Morrison au sol. Dolph le frappait au sol et revenait avec un « Collier de tête » au sol. John se dégageait et portait un « Springboard Crossbody » pour le compte de 2. Morrison portait un « Dropkick » et un « Starship Pain » que Ziggler esquivait pour le compte de 2. Dolph portait une descente du coude » pour le compte de 2. Il portait un « Dropkick » pour le même résultat. Le challenger travaillait à nouveau sur le cou de Morrison. Peu après, Dolph contrait John avec un « Scoop Slam » pour le compte de 2. Plus tard, Ziggler l’étranglait dans les cordes. Ce dernier portait un « Stinger Splash », sans succès. Dolph portait un « Bodyslam » pour le même résultat. Dolph portait 2 « Take Down » pour le compte de 2. John revenait sur un contre avec un « DDT ». Echanges de coups. Morrison prenait l’avantage. Il portait un « Dropkick » et un « Standing Shooting Star Press » pour le compte de 2. Ziggler le contrait avec un « Roll Up » mais s’accrochait aux cordes pour se faire capter par l’arbitre. John revenait avec un « Roll Up » à son tour, sans succès. Peu après, Dolph esquivait un « Kick » et portait un « Jaw Breaker » pour le compte de 2. Dolph l’asseyait sur la 3ème corde mais John le repoussait. Il contrait Ziggler qu’il catapultait dans le coin pour le compte de 2. Ziggler esquivait un « Springboard » et portait un « German Suplex » pour le compte de 2. Ziggler portait un « Leg Drop » sur la nuque pour le compte de 2 ¾ ! Peu après, John contrait une « Ruade », mais Ziggler contrait un « Starship Pain » pour le compte de 2. Morrison contrait un « Zig Zag » et le Kickait à la tête pour porter son « Starship Pain » pour la victoire !

Vainqueur : John Morrison

En arrière-scène, Josh Matthews interviewait Batista et Rey Mysterio. Batista était le premier à se présenter et faisait la présentation de Rey qui lui sautait au cou. Josh demandait s’ils allaient re créer la magie de 2005 et reconquérir le titre par équipe. Rey parlait de leur amitié. Il parlait de sa rivalité passée avec Jericho et disait que ce soir ils allaient prendre le titre équipe. Batista disait que Jericho et Show ne les avaient jamais battus et que c’étaient eux les prochains champions par équipe.

Diva Championship Title Match :
Mickie James © Vs. Alicia Fox

La championne Diva, Mickie James défendait sa ceinture face à Alicia Fox. A toi à moi, Alicia prenait l’avantage sur une clé de bras. Mickie se dégageait pour le compte de 1. Mickie portait une « Planchette Japonaise » puis peu après, un « Low Dropkick » pour le compte de 2. Mickie appliquait un « Neck Breaker » mis Alicia la faisait tomber de la 2ème corde pour le compte de 2. Alicia travaillait sur le dos de Mickie. Peu après, elle portait un « Swinging Back Breaker » pour le compte de 2 et en perdant du temps à parader. Alicia portait un « Leg Body Cisors » au sol. Mickie revenait et portait des « cordes à linge ». Elle contrait Alicia avec un « Back Elbow » et portait un « Headcisors ». Mickie ajoutait un « Lou Tesz Press » de la 3ème corde. Alicia l’acculait dans le coin et portait un « Notherline Suplex Into A Bridge » pour le compte de 2. Mickie esquivait un « Cisor’s Kick » et portait un « DDT » pour la victoire.

Vainqueur : Mickie James

Unified Tag-Team Championship Title Match :
Chris Jericho et Big Show © Vs. Batista et Rey Mysterio

Les champions Unified Tag-Team, Chris Jericho et Big Show défendaient leurs ceintures face à Batista et Rey Mysterio. Ce dernier débutait face à Jericho qui prenait le contrôle direct. Rey esquivait une « corde à linge » pour revenir. Il l’envoyait en position de « 619 », mais Jericho se dégageait pour se prendre un « Springboard Moonsault » pour le compte de 2. Relais avec Batista qui portait un « Shoulder Block » sur Chris. Il frappait Chris dans le coin puis lui portait des coups d’épaules dans le ventre. Relais avec Rey pour un « double teaming » des challengers pour le compte de 2. Rey portait un « Kick » à la tête, sans succès. Relais avec Batista. Ce dernier portait une « Souplesse » pour le compte de 2. Rey montait sur les épaules de son partenaire pour porter un « Splash » pour le compte de 2. Relais de Jericho avec Show. Rey refusait de faire le tag, se disant capable d’affronter le géant. Show le soulevait par le cou et lui portait un « Headbutt ». Show lui montait dessus. Il l’asseyait sur le coin du ring et lui portait un « Chops ». Rey retombait à l’extérieur du ring. Plus tard, Show le remontait en l’attrapant par la tête. Rey se dégageait pour porter un « Big Boot ». Il trainait Rey dans le coin puis passait le relais à Jericho. Ce dernier paradait. Il portait une « catapulte » dans les cordes pour le compte de 2. Plus tard, Rey revenait avec un « Enzuigiri ». Jericho le contrait avec une « Corde à linge » pour le compte de 2. Chris l’asseyait sur la 3ème corde et tentait de lui retirer le masque. Rey le repoussait et portait un « Senton » de la 3ème corde. Relais avec Batista qui reprenait l’avantage et frappait même Big Show dans son coin. Batista portait un » Sidewalk Slam » pour le compte de 2. Peu après, il portait un « Spear ». Alors qu’il allait porter le « Batista Bomb », Big Show tentait d’intervenir. Batista lui envoyait Chris le percuter. Batista portait alors un « Spine Buster » pour le compte de 2. Show déconcentrait Batista en lui attrapant la jambe ce qui permettait à Jericho de porter un « Code Breaker » mais mettait trop de temps à couvrir son adversaire pour le compte de 3. Relais avec Big Show qui frappait Batista à terre. Ce dernier esquivait une « Leg Drop » mais Big Show contrait Batista pour porter un « Chokeslam ». Heureusement pour les « Faces », Rey cassait le tombé ! Batista esquivait un « Lion’s Sault ». Relais des 2 côtés. Rey utilisait sa rapidité pour surpasser le Big Show. Il contrait Show et lui portait un « DDT » pour le compte de 2. Rey tirait les cordes pour faire passer Show par-dessus. Il envoyait Chris en position de « 619 ». Ce dernier esquivait, mais c’était Show, alors à l’extérieur, qui se prenait le coup. Rey passait Chris par-dessus la 3ème corde. Show le rattrapait pour se prendre un « Spear » de Batista à l’extérieur. De retour sur le ring, Rey portait un « Springboard Dropkick » pour envoyer Show en position pour un « 619 » qui touchait sa cible. Rey portait alors son « Springboard Splash » mais Show le frappait d’une droite en plein vol pour la victoire.

Vainqueurs : Chris Jericho et Big Show

WWE Championship Title Hell In A Cell Match :
John Cena © Vs. Randy Orton

Le champion de la WWE, John Cena défendait sa ceinture face à Randy Orton dans un « Hell In A Cell Match ». John portait les 1ers coups et Randy quittait le ring pour tenter de sortir de la cage. John s’attaquait à lui et le combat retournait sur le ring. Orton reprenait le contrôle. Il frappait John à terre. John le mettait dans un « Attitude Adjustment », mais Randy se dégageait. Il contrait Cena avec un « Scoop Slam » pour le compte de 2. Echanges de coups, John reprenait le contrôle. Il portait un « Flying Shoulder Tackle », mais Orton esquivait le second. Il envoyait John percuter a cage. Randy le frappait au sol. Plus tard, John revenait et lui frappait le dos contre le grillage. Randy se dégageait et envoyait le champion percuter les escaliers en fer. Orton en jetait un morceau sur le ring. Il montait John qui bloquait une tentative de « DDT » sur l’escalier et envoyait Randy par-dessus la 3ème corde. Peu après, John lui jetait l’escalier que Randy esquivait de justesse. De retour sur le ring, Randy revenait ave un « Back Breaker » pour le compte de 2. John contrait une « Ruade » et portait des « Flying Shoulder Tackle » et un « Proto Bomb ». John portait son « Five Knuckle Shuffle ». Il mettait Orton en position de « Attitude Adjustment », mais ce dernier se dégageait et portait une « Guillotine ». Randy ajoutait un « DDT » avec appuis sur la seconde corde pour le compte de 2. Cena repoussait un « RKO » et portait son « Attitude Adjustment » pour le compte de 2 !!! John l’asseyait sur la 3ème corde et le mettait en position d’« Attitude Adjustment ». Randy le soulevait sur ses épaules et lui portait un « Electric Chair » pour le même résultat. Plus tard, John repoussait une tentative de « Souplesse » d’Orton sur la seconde corde et l’éjectait au centre du ring. Randy esquivait un « Leg Drop » de la 3ème corde. Randy sortait une chaise de dessous le ring et frappait Cena à la nuque avec. Randy le frappait sur le torse pour le compte de 2… Plus tard, John esquivait une descente du genou et Randy percutait la chaise. John portait alors son « STF » mais Randy attrapait les cordes pour faire casser la prise. John la maintenait en position comme il n’y avait pas de disqualification. John le tirait au centre du ring. Randy le repoussait et l’envoyait percuter l’arbitre. Cena reportait son « STF » et cette fois, Orton abandonnait mais l’arbitre était toujours KO… Cena remontait ce dernier sur le ring. Randy en profitait pour porter un « RKO » pour le compte de 3, l’arbitre étant toujours dans les vapes. Plus tard, Randy accrochait Cena dans les cordes et lui portait un « collier de tête ». Quand Cena était libéré, Randy portait un « Punt Kick » à la tête pour la victoire et le titre de la WWE…

Vainqueur et nouveau champion WWE, Randy Orton

En arrière-scène, Josh Matthews interviewait R-Truth au sujet de sa rivalité avec Drew McIntyre. On revoyait les attaques entre les 2 de ces dernières semaines. Josh demandait à R-Truth comment il se sentait à la vue de leur match imminent. R-Truth disait que Drew lui avait manqué du respect. Il concluait en disant que le respect se méritait…

R-Truth Vs. Drew McIntyre
R-Truth affrontait Drew McIntyre. Ce dernier portait un « Collier de tête » puis retombait au sol pour le maintenir. R-Truth se dégageait pour porter un « Dropkick ». Peu après il portait un « Kick » à la nuque et un « Bras à la volée » pour le compte de 2. Plus tard, alors que R-Truth argumentait avec l’arbitre, Drew le surprenait pour reprendre le contrôle. Plus tard, l’écossais travaillait au sol sur le cou de R-Truth. Double « Crossbody », les 2 étaient au sol. Peu après, R-Truth le plaquait au sol puis lui portait 2 « cordes à linge » et un « Cisors Kick » pour le compte de 2. Peu après, c’était contre sur contre. Finalement, Drew remportait le combat avec un « Double Underhoock DDT ».

Vainqueur : Drew McIntyr

En arrière-scène, Cody Rhodes et Ted DiBiase félicitaient Randy pour sa victoire qui qualifiait de classique. Ted disait vouloir aller fêter ça. Randy qui ne semblait pas vouloir se relâcher, expliquait à ces jeunes loups qu’il n’y avait pas de quoi palabrer, car c’était un « Hell In A Cell » et que la victoire et la défaite étaient dures. Cody et Ted semblait confiant et se disaient plus jeune et plus rapide. Randy leur répondait qu’ils ne savaient ou ils mettaient les pieds. Ils l’appelaient « vieille homme ». Randy leur répondait qu’il n’étaient par leur « vieu », qu’il était le champion de la WWE…

United-States Championhip Triple Threat Match :
Kofi Kingston © Vs. Jack Swagger Vs. The Miz

Le champion United-States, Kofi Kingston défendait sa ceinture face à Jack Swagger et The Miz dans un « Triple Threat Match ». Avant le début du combat, The Miz s’adressait à la foule en affirmant que ce soir, il remporterait le titre. Il critiquait l’état de New-York. Il demandait au maire de le bannir à vie pour qu’il n’ait pas à revenir ici… Il concluait en ré affirmant qu’il remporterait la ceinture ce soir. Kofi utilisait sa rapidité pour s’en prendre à ses 2 adversaires. Swagger le séchait avec une « corde à linge » dans la nuque. Les « Heels » s’associaient contre le champion et lui portaient un « Double Back Elbow ». Ils lui portaient une « Double Souplesse ». Jack empêchait Miz de faire le tombé. Kofi les contrait et tentait le tombé mais Swagger intervenait. Ils le frappaient au sol. Ils le projetaient dans le coin. Miz s’en prenait à Jack et lui portait une « Corde à linge » ainsi qu’un autre à Kofi dans le coin. Il sautait sur Jack de la 3ème corde et portait un « Neckbreaker » sur Kofi pour le compte de 2. Miz palabrait alors que ses adversaires étaient au sol. Kofi revenait pour se faire contrer sur la 3ème corde. Jack soulevait Miz sur ses épaules et Kofi lui portait un « Crossbody » de la 3ème corde pour la victoire. Peu après, Swagger revenait et envoyait Kofi percuter Miz. Il portait un « Belly To Belly » sur le champion mais Miz cassait le tombé. Swagger accrochait Miz dans le coin tête en bas pour le frapper. Kofi le contrait et l’envoyait dans le coin alors que Miz se relevait. Kingston portait un « Back Suplex » sur Miz de la seconde corde. Swagger portait un « Vader Bomb » sur Miz mais Kofi cassait le tombé. Il portait un « Dropkick » sur Jack et une « corde à linge ». Il lui portait son double « Leg Drop », mais Miz intervenait. Jack reprenait l’avantage et s’en prenait à Miz. Kofi lui portait un « Trouble In Paradise » mais Miz lui portait son « Skull Crushing Finale ». Kofi mettait son pied dans les cordes. Tentatives de tombés dans tous les sens. Swagger portait un « Gutwrentch Powerbomb » sur Miz, mais Kofi portait son « Trouble In Paradise » sur Swagger et faisait le tombé sur Miz pour la victoire !

Vainqueur : Kofi Kingston

Hell In A Cell Tag-Team Match :
DeGeneration X (Shawn Michaels et Triple H) Vs. The Legacy (Cody Rhodes et Ted DiBiase Jr.)

La DeGeneration X (Shawn Michaels et Triple H) affrontait The Legacy (Cody Rhodes et Ted DiBiase Jr.) dans un « Hell In A Cell Tag-Team Match ».
Alors que la DX se dirigeait vers le ring, ils étaient attaqués par derrière par Rhodes et DiBiase. Cody portait des coups de poings à Shawn alors que Ted s’en prenait à Triple H. Ce dernier le contrait et le passait par-dessus la table des commentateurs avant d’aller aider Michaels. Triple H frappait Cody avec un moniteur télé. Peu après, ils portaient une « Double Souplesse » à Cody qui retombait sur la table. Ted s’en prenait à Triple H par surprise pour revenir. Shawn envoyait Cody contre la barrière de sécurité. Il lui portait un « Chops » pour le faire passer de l’autre côté de la barrière. Les 2 se battaient dans le public. Shawn contrait une « Ruade » pour le faire passer dans l’autre sens. Rhodes revenait et frappait Shawn au genou avec une chaine. Cody courrait sur la plateforme pour frapper Triple H au visage avec la chaine. The Legacy portait un « DDT » sur Triple H à même le sol de la plateforme. Cody lui portait un « Cross Rhodes » au même endroit. Ils s’en prenaient ensuite à HBK . Ted refermait la porte de la cage à plusieurs reprises sur la cuisse de Michaels. Ils s’enfermaient avec ce dernier dans la cage. Le match débutait officiellement qu’à cet instant. Ca devenait un match handicap pour Shawn qui était bien entendu dominé. Cody obtenait le compte de 2 avec un « Leg Sweep/Clothesline Combo ». Ils s’acharnaient sur la jambe de Michaels. Cody lui frappait contre le poteau du ring. Shawn balançait une chaise au visage de Cody, mais Ted s’en prenait immédiatement à lui. Il contrait Ted, mais Cody revenait. Ce dernier le catapultait contre la paroi. Hunter se relevait enfin, mais trouvait porte close. Cody catapultait à nouveau Shawn contre la paroi, mais cette fois, ce dernier s’y raccrochait. Il sautait sur Cody, mais Ted n’était pas loin. Peu après, de retour sur le ring, HBK envoyait Ted percuter Cody qui se retrouvait éjecter contre la cage. HBK contrait Ted alors qu’Hunter montait sur le toi de la cage. HBK portait un « Sweet Chin Music » à DiBiase pour le compte de 2 quand Cody intervenait. Ce dernier le frappait avec une chaise. Triple H était toujours à l’extérieur du ring. Il prenait une chaise et tentait de casser le cadenas avec. Ted frappait le dos de Shawn contre la barrière. The Legacy provoquait Hunter à l’extérieur en demandant ce qu’il allait faire ? Triple H quittait la salle… Legacy frappait Shawn au sol. Ce dernier était mal en point. Ted lui frappait le dos contre la cage et le poteau du ring. Plus tard, Shawn tentait de revenir sur le ring. Ted le mettait au sol une nouvelle fois. Cody mettait une chaise devant la tête de Shawn et Ted portait un « Dropkick » dessus. Ils travaillait à nouveau sur les jambes de Shawn dans le coin. Cody y portait une « Prise en 4 » et Ted un « Million Dollar Dream ». Triple H se présentait avec un coupe boulon et pénétrait enfin dans la cage alors que Ted portait un « Dream Street » sur HBK à travers une chaise. Triple H reprenait le contrôle sur les « Heels ». Il portait un « Spine Buster » sur Rhodes à travers la chaise. Alors que DiBiase intervenait, HBK le plaquait au sol puis le sortait du ring. Triple H prenait la chaine autour de la main et frappait Ted avec. Triple H portait un « Pedigree » à DiBiase à même le sol. La DX sortait ce dernier et s’enfermaient à leur tour dans la cage seuls face à Rhodes. Hunter lui portait un « Spine Buster ». Il lui mettait la chaise entre le cou alors que HBK lui portait un « Elbow Drop » de la 3ème corde. Hunter prenait un « Sledgehammer » de dessous le ring et frappait Cody avec en même temps que HBK portait son « Sweet Chin Music ». La DX obtenait ainsi la victoire… Après le combat, alors que la cage se soulevait, Ted remontait sur le ring pour voir Cody et se mangeait un « Sweet Chin Music ».

Vainqueurs : DeGeneration X (Shawn Michaels et Triple H)

Review du site WillyWrestleFest.fr