Clash Of Champions 2016
Review du site WillyWrestleFest.fr


Date : 25 Septembre 2016
Lieu : Indianapolis, Indiana
Arena : Bankers Life Fieldhouse
Public : ?? ???

Le Saviez-vous ?

Faits :

C'était le 10ème PPV Night Of Champions de la WWE qui avait succédé au PPV Vengeance. Par contre le PPV était rebaptisé "Clash Of Champions" cette année là. C'était la septième fois qu'il se déroulait en Septembre et que la totalité de la carte n'était pas pour des titres.

Il comprenait exclusivement les catcheurs de la division RAW. C'est le premier PPV exclusif à la "Brand" de Raw après le second "Brand Extension" WWE en Juillet 2016.

Il a eut lieu le 25 Septembre 2016 au Bankers Life Fieldhouse d'Indianapolis, Indiana.

Titres :

C'était la 2ème fois consécutive que Charlotte était dans le match pour le titre féminin de la WWE à Night/Clash Of Champion. l'année précédente elle avait remportée le titre WWE Divas et cette année, elle conservait la ceinture Raw Women's Championship.

C'était la 2ème fois consécutive que le titre WWE United-States change de mains au PPV Night Of Champions. C'était la 3ème fois en tout au PPV Night/Clash Of Champions.

C'était la première fois depuis le PPV Great American Bash 2007 que la WWE mettait en jeu un titre poids léger dans un de ses PPVs. Le dernier titre WWE Cruiserweight y avait été remporté par Hornswoggle cette année là avant de lui être retiré le 31 Août 2007 avant de disparaître complétement.

Participations :

C'était le retour des Brian Kendrick dans un PPV WWE depuis le PPV WWE Royal Rumble 2009.

C'était le 1er PPV WWE Night Of Champions pour Brian Kendrick, Sami Zayn, T.J. Perkins, Sasha Banks, Bayley, Luke Gallows et Karl Anderson.

C'était le 1er PPV WWE pour T.J. Perkins et Bayley.

Le Bankers Life Fieldhouse en quelques mots


Le Bankers Life Fieldhouse (anciennement Conseco Fieldhouse) est une salle omnisports située dans le Wholesale District au cœur de la ville d'Indianapolis, Indiana.

Actuellement, c'est le parquet à domicile des Pacers de l'Indiana de la National Basketball Association ainsi que des Fever de l'Indiana de la Women's National Basketball Association.

De 2001 à 2004, la salle était le terrain de jeu des Indiana Firebirds de l'Arena Football League. Le Indiana Ice de l'United States Hockey League utilise parfois la patinoire en tant que domicile durant la saison. Le Bankers Life Fieldhouse a une capacité de 18 345 places pour le basket-ball et 15 490 pour le hockey sur glace ainsi que pour le football américain en salle, avec 69 suites de luxe et 2 400 sièges de club.

Histoire :

Les premiers travaux ont commencé le 22 juillet 1997 et l'arène fut inaugurée le 6 novembre 1999. Son coût de construction était de 183 millions de dollars et la salle remplaça l'ancien Market Square Arena (16 530 places). Le Bankers Life Fieldhouse appartient à Capital Improvements Board puis à la ville d'Indianapolis, il est géré par Pacers Sports & Entertainment. Les architectes qui ont conçu l'arène étaient de la firme Ellerbe Becket. Les droits d'appellation ont été achetés par Conseco, une compagnie d'assurance basée à Carmel (Indiana).

La salle est située en plein milieu de la ville, dans le quartier historique de Georgia Streets dont l'architecture a respecté le style rétro, le Bankers Life Fieldhouse fut l'un des plus vastes chantiers jamais entrepris aux États-Unis.

En 2002, le Bankers Life Fieldhouse a servi comme l'un des deux emplacements pour le Championnat du monde de basket masculin 2002, partageant les honneurs avec le RCA Dome. L'arène a accueilli trois tournois de basket-ball de la Big Ten Conference (2002, 2004, et 2006). Conseco Fieldhouse a organisé le WWE The Great American Bash 2006 le 23 juillet 2006, le premier WWE PPV à Indianapolis en presque 10 ans. Le dernier était le WWF In Your House: Buried Alive le 20 octobre 1996 au Market Square Arena.

Depuis le début de la saison 2012-2013, le « Fieldhouse » devient le second amphithéâtre après celui du Toyota Center de Houston à être équipé d'un tableau d'affichage central à écrans géant du style « Cowboys Stadium » après avoir remplacé l'ancien tableau qui est vétuste.

Événements :

Championnat du monde de basket masculin 2002
Big Ten Conference men's basketball tournaments, 2002, 2004, 2006, 2008 à 2012, 2014 et 2016
WWE The Great American Bash, 23 juillet 2006
WWE SummerSlam 2008, 17 août 2008
Concert de Lady Gaga (The Monster Ball Tour), 15 juillet 2010
WWE Survivor Series 2012, 18 novembre 2012.

WWE Clash Of Champions 2016, 25 Septembre 2016.


Carte


Kick Off :

Women's Match :
Alicia Fox Vs. Nia Jax

PPV :

WWE Raw Tag-Team Championship Title Match :
The New Day (Big E et Kofi Kingston) © Vs. Luke Gallows et Karl Anderson

WWE Cruiserweight Championship Title Match :
T.J. Perkins © Vs. Brian Kendrick

Best Of Seven Series Final Match :
Cesaro Vs. Sheamus

Sami Zayn Vs. Chris Jericho

WWE Raw Women's Championship Title Triple Threat Match :
Charlotte © Vs. Sasha Banks Vs. Bayley

WWE United-States Championship Title Match :
Rusev © Vs. Roman Reigns

WWE Universal Championship Title Match :
Kevin Owens © Vs. Seth Rollins


Kick Of Match :
Women's Match :
Alicia Fox Vs. Nia Jax

PPV :

WWE Raw Tag-Team Championship Title Match :
The New Day (Big E et Kofi Kingston) © Vs. Luke Gallows et Karl Anderson

WWE Cruiserweight Championship Title Match :
T.J. Perkins © Vs. Brian Kendrick

Best Of Seven Series Final Match :
Cesaro Vs. Sheamus

Sami Zayn Vs. Chris Jericho

WWE Raw Women's Championship Title Triple Threat Match :
Charlotte © Vs. Sasha Banks Vs. Bayley

WWE United-States Championship Title Match :
Rusev © Vs. Roman Reigns

WWE Universal Championship Title Match :
Kevin Owens © Vs. Seth Rollins

Review :

Kick Off :

Women's Match :
Alicia Fox Vs. Nia Jax

Alicia Fox affronte Nia Jax. Alicia tente un « Dropkick » direct que repousse Nia Jax. Fox enchaine des « Low Kicks » mais Nia Jax l’accule vite dans le coin pour lui y cogner le dos contre avant de l’envoyer au sol. Plus tard, Nia Jax la frappe au sol avant de porter une « Ruade » contre le coin. Nia Jax la balance ensuite de l’autre côté du ring puis lui malmène le cou. Plus tard, Alicia tente de se dégager mais Nia Jax la balance durement au sol. Plus tard, Fox esquive une « Ruade » pour revenir avec des « Forearm ». Nia Jax repousse Fox qui tente un « Dropkick » sans effet. Nia Jax la passe sur le rebord d’où Alicia la contre avec une « Guillotine ». Fox monte sur la 3ème corde et porte un « High Crossbody » pour le compte de 2. Alicia ajoute un « Cisors Kick » pour le compte de 2. Nia Jax la contre d’un coup de genou et tente de la mettre sur son épaule mais Fox se libère. Nia Jax lui porte une « Running Back Butt » avant d’en terminer avec un « Samoan Drop » pour la victoire !

Vainqueur : Nia Jax (4:55)

PPV :

The New Day arrive en premier. Xavier Woods souhaite la bienvenue au PPV et rappelle que ce soir, tous les titres de Raw seront défendus, à commencer par le leur. Kingston rappelle qu’ils sont les champions depuis 399 jours. Kofi dit qu’il y a 2 personnes qui veulent leur prendre leurs ceintures et les séparer comme Brad Pitt et Angelina Jolie. Kofi se demande qui peuvent bien être ces 2 personnes qui veulent leurs prendre les ceintures. Big E. dit que c’est Gallows et Anderson. Woods dit que les gens ne veulent pas Karl et Luke en tant que champions… Car ils ne sont pas funs, ils donnent des raisins à Halloween, ils portent des chaussettes avec des tongs, ils pètent dans les ascenseurs complètement bondés lol. Kingston ajoute que le pire, c’est qu’Anderson et Gallows n’ont jamais mangés des Booty O’. Kofi conclu que jamais ils ne leur prendront leurs ceintures car… « New Day Rocks ».

WWE Raw Tag-Team Championship Title Match :
The New Day (Big E. et Kofi Kingston) © Vs. Luke Gallows et Karl Anderson

Les champions WWE Raw Tag-Team, The New Day (Big E et Kofi Kingston), accompagnés de Xavier Woods, défendent leurs ceintures face à Luke Gallows et Karl Anderson. Alors que Karl débute face à Kofi sur le ring, Gallows sèche Big E. à l’extérieur ! Sur le ring, Anderson prend l’avantage sur Kingston et lui porte un « Running Powerbomb » pour le compte de 2. A l’extérieur, Luke sèche Woods d’un « High Kick » à la tête. Anderson malmène Kofi puis le frappe au sol alors qu’à l’extérieur, Big E. et Xavier sont à terre et que le public hue les challengers. Relais de Gallows qui frappe Kingston dans le coin. Plus tard, Luke lui porte un « Headbutt ». Kofi contre une « Ruade » mais Luke avorte un « Sunset Flip » et le soulève par le cou pour le renvoyer au sol avant de lui porter une « Descente du coude ». Plus tard, on a un relais des 2 côtés. Big E. prend l’avantage direct avec 2 « Overhead Belly-To-Belly Suplex » sur Anderson. Big E. ajoute une « Belly-To-Belly Suplex » et un « Big Splash ». Luke le déconcentre ce qui permet à Karl de tenter une « Victory Roll » que Big E. repousse en se retenant aux cordes. Big E. le passe sur le rebord d’où Anderson le contre d’un coup de genou en contre. Big E. le contre sur une « Ruade » avec un « Bossman Slam » pour le compte de 2 ! Anderson el contre avec un « Running Boot » pour le compte de 2. Gallows prend le relais à l’aveugle et Karl lui envoi Big E. que Luke sèche d’un « Big Boot ». Les challengers portent alors leur « Boot Of Doom » mais Kofi casse le tombé ! Luke le vire du ring. Relais d’Anderson que Big E. surpasse par-dessus la 3ème corde. Relais de Kingston qui tente un « Springboard » que contre Karl pour lui porter un « Spinebuster » dans la foulée pour le compte de 2 ! Relais de Gallows qui repousse un « SOS » pour attraper Kofi à la gorge pour lui porter un « Chokeslam ». Alors que Big E. tente d’intervenir, Luke le contre d’un « Superkick ». Relais d’Anderson, les « Heels » tentent un « Magic Killer » que repousse Kofi. Ce dernier esquive une « Ruade » de Gallows qui retombe à l’extérieur du ring entre les cordes. Kingston contre Anderson et lui porte un « Trouble In Paradise ». Big E. qui a pris le relais entre temps, enchaine avec un « Big Ending » pour le compte de 2 quand Luke le tire vers l’extérieur du ring. Big E. envoi Gallows dans les escaliers avant que Kofi ne saute sur ce dernier du haut du ring. Alors que l’arbitre a le dos tourné, Woods frappe Anderson à la tête avec Francesca II ce qui permet à Big E. et Kofi de remporter le combat avec un « Midnight Hour » !

Vainqueurs : The New Day (Big E et Kofi Kingston) (6:45)

En arrière-scène, Tom Philips interview le champion WWE Cruiserweight, T.J. Perkins. Philips déclare que certains disent que Brian Kendrick est le favori dans ce match et demande son avis à T.J. Ce dernier répond qu'il s’entraîne à devenir catcheur depuis 1998 pour arriver à la WWE. Non seulement il est ici, mais il est le champion Cruiserweight. Il est né avec un gène d'embrayage, mais il est nerveux. T.J. Perkins admet que Brian Kendrick a déjà été ici avant et qu’il même été champion. Cependant, la confiance lui a permise d’arriver jusqu’ici, la confiance lui a permise de décrocher le championnat Cruiserweight et la confiance va lui permettre de quitter le PPV en tant que champion.

WWE Cruiserweight Championship Title Match :
T.J. Perkins © Vs. Brian Kendrick

Le champion WWE Cruiserweight, T.J. Perkins, défend sa ceinture face à Brian Kendrick. Ce dernier refuse de serrer la main du champion avant le début du match. A toi à moi, Brian ceinture T.J. Perkins pour le plaquer au sol à plusieurs reprises. Plus tard, T.J. Perkins revient avec un « Headcisors » pour le maintenir au sol par le cou pour le compte de 2. Kendrick l’accule dans le coin et applique ensuite un « Collier de tête » au sol. T.J. Perkins se dégage et l’envoi ensuite au sol avec un « Shoulder Block ». Alors que T.J. Perkins applique un « Knee Bar », Brian attrape les cordes pour faire casser la prise. Plus tard, alors que Kendrick est à l’extérieur, il esquive un saut de Perkins et le passe dans le tablier pour le frapper « à la Fit Finlay ». Brian le remonte sur le ring et obtient le compte de 2. Kendrick le frappe au sol puis au visage. T.J. Perkins revient pour porter un « Sunset Flip » puis retourne la prise en « Boston Crab » puis un « Pendulum Submission » qu’il transforme en « Muta Lock ». Brian parvient à se rapprocher des cordes pour faire casser la prise. Plus tard, Kendrick le passe par-dessus la 3ème corde en « Guillotine ». Brian va chercher le champion et le remonte sur le ring pour le compte de 2. Brian applique ensuite une « Straightjacket Submission » au sol. T.J. Perkins se dégage et s’accroche dans les cordes quand Brian tente de le sortir du ring. T.J. se dégage pour esquiver une « Ruade » du challenger qui retombe à l’extérieur du ring. Plus tard, T.J. le contre avec un « High Kick » mais Kendrick répond avec une « Planchette Japonaise » pour le compte de 2. Kendrick le malmène ensuite au sol en lui tirant sur les bras. Plus tard, T.J. Perkins se dégage et porte un « Hurricanrana » puissant, suvis d’un « Inverted Atomic Drop » en contre et un « Flying Enzuigiri » ! Bian retourne un « Irish Whip » pour se prendre une sorte de « Jumping Neckbreaker ». T.J. Perkins ajoute un « Double Chickenwing Into A Back Stabber » pour le compte de 2. Perkins enchaine ensuite une « Snap Suplex » avec une « Back Suplex » puis monte sur la 3ème corde. Kendrick l’y contre mais T.J. Perkins le repousse puis le passe par-dessus la 3ème corde avec un « High Hurricanrana » de la 3ème corde. Alors que les 2 hommes sont à l’extérieur, ils remontent sur le ring. Kendrick tente un « Sliced Bread #2 » que repousse T.J. Perkins pour l’envoyer dans les cordes et lui porter un « Slingshot Dropkick ». T.J. monte ensuite sur la 3ème corde pour un « TJP » qu’esquive Brian pour tenter d’appliquer un « Captain’s Hook ». Perkins se dégage et tente un « Knee Bar » qu’empêche Brian. Ce dernier porte un « Sliced Bread #2 » pour le compte de 2 !!! Kendrick n’en revient pas. Plus tard, ce dernier applique un « Captain’s Hook » que repousse T.J. pour porter un « Detonation Kick » et un « Knee Bar » pour la victoire quand Brian abandonne.

Vainqueur : T.J. Perkins (10:31)

Après le combat, alors qu’on interview T.J. Perkins pour sa victoire, Brian Kendrick s’approche, lui serre la main et le prend dans ses bras avant de lui porter un « Headbutt » !

En arrière-scène, on retrouve Tom Philips avec Cesaro. Philips demande à ce dernier comment est-il revenu d'un retard de 3-0. Cesaro déclare que quand Mick Foley a lancé cette série, il a voulu savoir qui est plus dominant physiquement. Quand il était mené, ça ne portait pas sur la dureté physique, ni le « Title match », mais sur la force mentale. Maintenant qu’il est revenu 3 à 3, il va prouver qu'il est l'un de plus dominant physiquement et remporter une chance de match de championnat. Cesaro dit qu'il va récompenser la Section Cesaro avec le plus grand retour dans l'histoire.

On nous montre les commentateurs Portugais, Russes et Japonais qui sont en tribunes.

Best Of Seven Series Final Match :
Cesaro Vs. Sheamus

Cesaro affronte Sheamus en finales de leur « Best Of Seven Series ». Sheamus prend l’avantage et cogne la tête de son adversaire contre le coin et l’y frappe. Cesaro revient sur un contre et enchaine avec un « Dropkick » avant de le passer par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Le Celtic Warrior revient sur le rebord en le contrant et le frappe dans le dos puis sur le torse. Cesaro revient et l’en vire avec un « European Uppercut ». Plus tard, Sheamus le surpasse sur le rebord et le Suisse répond avec un « Seated Senton » du rebord du ring. Le combat part à l’extérieur ou Cesaro lui porte une « Running European Uppercut ». Cesaro le remonte sur le ring et grimpe sur la 3ème corde d’où Sheamus l’en fait tomber les jambes entre les cordes pour le compte de 2. Plus tard, Sheamus l’envoi à terre avec une « Souplesse » puis monte sur la seconde corde pour une « Descente du genou ». Sheamus le frappe dans le coin avant d’ajouter un « Irish Curse Backbreaker » et un « Back Breaker ». Sheamus s’acharne sur le dos et el cou de Cesaro. Plus tard, Sheamus porte un « Irish Whip » et une « Ruade » dans le coin puis monte sur la 3ème corde pour une « Flying Clothesline » qui lui apporte le compte de 2. Plus tard, Sheamus tente un « Celtic Cross » que le Suisse retourne en tombé pour le compte de 2. Sheamus porte un « Bodyslam » pour le compte de 2. Sheamus le malmène dans le coin un moment. Echanges de coups, l’Irlandais porte un « Irish Whip » mais Cesaro revient sur une esquive pour l’envoyer, épaule la première contre le poteau du ring. Cesaro enchaine avec une « European Uppercut » dans le dos de Sheamus et se relève en premier pour porter des « Irish Whips » suivis de « European Uppercut » avant d’ajouter un « Tornado DDT » pour le compte de 2. Plus tard, Sheamus empêche un » Cesaro’s Swing » mais le Suisse l’envoi contre la seconde corde et enchaine avec un « 619 » ! Cesaro monte sur la 3ème corde et ajoute un « High Crossbody » pour le compte de 2 ! Sheamus repousse une tentative de « Neutralizer » mais Cesaro esquive une « Clothesline » pour porter une « Springboard Corkscrew Uppercut » pour le compte de 2 ! Sheamus repousse encore une tentative de « Cesaro’s Swing » pour porter un « Roll Up » pour le compte de 2. Sheamus porte un « Irish Curse Backbreaker » dans la foulée pour le compte de 2. Sheamus porte 2 autres « Irish Curse Backbreakers » pour le compte de 2. L’Irlandais applique un « Texas Cloverleaf » et se recentre mais Cesaro tente un « Petit Paquet » pour le compte de 2. Sheamus porte un « Celtic Cross Into A Backbreaker » pour le compte de 2 !!! Plus tard, Cesaro esquive un « Brogue Kick » et porte un « Roll Up » pour le compte de 2 ! Le Suisse applique ensuite un » Cesaro’s Swing » et un « Sharpshooter » mais Sheamus parvient à attaquer les cordes. Plus tard, alors que Cesaro est sur les cordes, Sheamus le bloque et tente un « White Noise » d’où s’échappe Cesaro pour le virer du rebord avec un « Big Boot » ! Cesaro lui saute ensuite dessus avec un « Suicide Dive » qu’il semble « Botcher », tombant tête en arrière sur l’Irlandais. Les chants « This Is Awesome » retentissent. De retour sur le ring, Sheamus porte un « Brogue Kick » de nulle part pour le compte de 2 !!! Sheamus s’énerve et frappe son adversaire au sol à coups de genoux pour se faire huer. Cesaro revient sur un contre et porte une « Clothesline » puis un « Neutralizer » dans la foulée pour le compte de 2 !!! Plus tard, les 2 s’échangent des coups. Cesaro accule Sheamus dans le coin pour l’y frapper. Sheamus contre une « Ruade » et monte sur les cordes ou Cesaro le frappe avec un « European Uppercut » puis un « Standing Dropkick ». Cesaro monte sur la 3ème corde mais Sheamus le repousse pour le faire tomber à l’extérieur. Cesaro contre son saut avec un « European Uppercut » de plein fouet ! Plus tard, Sheamus porte un « White Noise » à même le sol mais Cesaro l’envoi percuter le poteau du ring et le passe par-dessus la barrière de sécurité avec une « Clothesline ». Les officiels vont voir l’état des 2 catcheurs et l’arbitre décide d’arrêter le combat qui termine la série à 3 à 3…

Vainqueur : Sans décision, match nul 3 à 3 ! (16:36)

En arrière-scène, Charlotte rejoint Bayley et lui dit ironiquement que c’est bon de la voir. Charlotte sous entend que Bayley c’est faufilée dans une chance pour le titre en raison d'un arbitre incompétent. Bayley répond que c’est pour elle un rêve et qu’elle s’est gagnée de droit. Charlotte prétend que ça n'a pas d'importance ce qu'elle pense qu'elle le mérite - elle ne va pas pour gagner le match. Bayley répond que Charlotte tente de l'intimider, mais elle lui rappelle qu’elle l'a battue il y a deux semaines et affirme qu’elle le fera encore. Charlotte affirme qu'elle ne peut pas parce qu'elle ne peut même pas battre Sasha Banks.

Sami Zayn Vs. Chris Jericho
Sami Zayn affronte Chris Jericho. Les chants « Olé » retentissent en début de match. Sami accule Chris dans le coin pour l’y frapper puis porte un « Irish Whip ». L’arbitre les sépare dans le coin et Y2J en profite pour frapper Zayn au visage pour prendre l’avantage. Les chants « Y2J » retentissent. Chris le frappe au visage à plusieurs reprises. Sami revient avec des « Armdrags » et un « Dropkick » avant d’ajouter un « Chop ». Jericho quitte le ring et Sami le sèche d’une « Clothesline » à l’extérieur et le frappe au visage. Alors que Chris tente de l’envoyer dans les barricades, Sami prend appuis dessus et saute sur son adversaire avec un « Moonsault » avant de le remonter sur le ring. Chris utilise l’arbitre comme bouclier puis vire Zayn du rebord avec un « Springboard Dropkick ». Y2J vire Sami hors du ring avec un « Low Dropkick ». Jericho cogne la tête de Sami contre les escaliers puis le soulève pour le faire retomber en « Guillotine » sur les barrières de sécurité. Chris le remonte sur le ring et grimpe ensuite sur la 3ème corde pour sauter sur Zayn avec un « Flying Back Elbow » pour le compte de 2 ! Plus tard, Chris cogne la tête de Zayn contre le coin du ring et le frappe au visage. Zayn revient avec des « Chops » mais Chris l’envoi retomber les jambes entre les cordes avant de le virer vers l’extérieur du ring ou il lui porte une « Snap Suplex » à même le sol. Sami remonte sur le ring avant le compte de 10 et Jericho le frappe au sol avant de lui appliquer un « Collier de tête » au sol. Plus tard, Zayn lui porte un « Irish Whip » mais Y2J contre la « Ruade » qui suit. Alors que Chris tente un « Running bulldog », Zayn le repousse pour l’envoyer de face contre le coin. Jericho s’en dégage pour se prendre une « Clothesline » de son adversaire qui le passe par-dessus les cordes plus tard en les tirants. Sami lui saute ensuite dessus avec une « Tope Con Hilo ». De retour sur le ring, Sami monte sur la 3ème corde et porte un « High Crossbody » pour le compte de 2 ! Plus tard, Zayn le contre avec un « Michinoku Driver » pour le compte de 2 ! Sami monte sur la 3ème corde à nouveau mais Jericho le rejoint pour lui porter des « Chops » puis tenter une « Superplex » que bloque Sami pour le faire retomber face contre terre. Plus tard, Chris revient pour tenter un « Walls Of Jericho » que repousse Sami. Chris le contre avec un « Enzuigiri » et le frappe à terre à coups de pieds. Les chants « Olé » retentissent et Sami répond aux coups de Jericho jusqu’à prendre l’avantage. Ce dernier le calme d’un « Back Elbow » et porte un « Lion’s Sault » que contre Zayn pour le couvrir pour le compte de 2. Plus tard, les 2 se contre à tour de rôle mais Sami parvient à porter un « Tornado DDT ». Jericho quitte le ring pour l’empêcher de porter un « Helluva Kick ». Sami passe entre les cordes pour porter un « Tornado DDT » à même le sol. Zayn remonte Chris sur le ring et tente un « Helluva Kick » qu’esquive Chris pour le laisser percuter le coin. Y2J tente un « Code Breaker » que repousse Sami pour l’envoyer dans le coin opposé avec une « Exploder Suplex ». Zayn porte un « Helluva Kick » qu’esquive encore Chris pour appliquer un « Walls Of Jericho » ! Sami lutte pour se rapprocher des cordes mais Chris résiste. Zayn parvient à se libérer et applique un « Petit Paquet » pour le compte de 2 ! Zayn le passe sur le rebord mais Chris monte sur la 3ème corde. Sami bloque son saut et porte un « Blue Thunder Bomb » pour le compte de 2 ! Les chants « This Is Awesome » retentissent. Jericho surprend alors Sami qui tente de le relever avec un « Code Breaker » pour la victoire !!!

Vainqueur : Chris Jericho (15:22)

En arrière-scène, on retrouve Mick Foley et Stephanie McMahon qui sont rejoints par Kevin Owens. Stephanie et Mick affirment qu’ils sont fiers de lui. Stephanie rappelle que Kevin est le champion WWE Universal lors du premier PPV exclusif à la « Brand » Raw. Foley ajoute que si quelqu'un peut suivre l'action étonnante, c’est bien Owens. Ce dernier demande à Foley s’il est fier de lui d’avoir surmonté tous les obstacles que Mick a mis sur son chemin ? Owens dit ironiquement que cela signifie beaucoup et affirme qu'il va leur montrer pourquoi le mari de Stephanie, Triple H, l'a choisi à la place de Seth Rollins. Kevin ajoute qu’il va leur montrer pourquoi ils auraient dû le mettre dans le premier « Draft Pick » à la place de Seth Rollins. Il va montrer au monde qu'il c’est non seulement lui dans le « Main Event » mais qu’il est aussi le principal événement. Plus important encore, il va montrer au monde que Seth Rollins n’est plus « l'homme ». Owens affirme que Rollins est « l'erreur » puis s’en va.

WWE Raw Women's Championship Title Triple Threat Match :
Charlotte © Vs. Sasha Banks Vs. Bayley

La championne WWE Raw Women's, Charlotte, accompagnée de Dana Brooke, défend sa ceinture face à Sasha Banks et Bayley dans un « Triple Threat Match ». Sasha s’en prend direct à Charlotte et les 2 se battent à l’extérieur. Bayley les repousse du ring et remonte la championne sur le ring pour plusieurs tombés, sans succès. Banks s’attaque encore à Charlotte qui fuit le ring alors que Bayley retient Sasha. Les 2 femmes argumentent et Sasha commence à bousculer Bayley qui tente un « Roll up » pour le compte de 1. Bayley argumente puis envoi Banks dans les cordes qui la repousse. Charlotte tire Sasha du rebord du ring pour l’envoyer au sol. La championne remonte sur le ring ou Bayley lui malmène le bras. Charlotte porte un « Irish Whip » mais Bayley répond d’un « Armdrag ». Bayley esquive une « Clothesline » de Sasha et les 3 tentent un « Dropkick » en même temps, sans succès. Charlotte tente d’attaquer les 2 challengers qui esquivent pour l’envoyer au sol. Sasha frappe ensuite Bayley pour l’envoyer à terre. Charlotte revient en frappant Banks au visage. Cette dernière avorte une tentative de « Bodyslam » pour se prendre un « Neckbreaker » de la part de la championne. Charlotte se relève en « Saut de carpe » puis monte sur la 3ème corde ou Banks la contre pour l’accrocher tête en bas dans le coin. Banks lui porte un « Running Double Knees » pour se prendre une « Exploder Suplex » de la part de Bayley. Cette dernière porte une « Descente du coude » en « Springboard » sur Charlotte toujours dans le coin et obtient le compte de 2. Charlotte retombe à l’extérieur du ring et Banks s’en prend à Bayley qu’elle passe sur le rebord. Cette dernière la contre d’un coup de bélier entre les cordes puis ajoute une « Guillotine » entre la 3ème et la seconde corde. Là, Charlotte intervient et fait tomber Bayley du rebord pour l’envoyer dans les barrières de sécurité. Charlotte remonte sur le ring et frappe le dos de Banks au sol à coups de genoux. Charlotte lui malmène ensuite le dos à terre. Plus tard, la championne porte un « Irish Whip » puis une « Snap Suplex » pour le compte de 2. Charlotte s’acharne encore sur le dos de Banks. Plus tard, Charlotte lui étire le dos contre le poteau de l’extérieur. Bayley tente d’intervenir mais Charlotte la contre et parade à l’extérieur. De retour sur le ring, Banks revient et la contre avec un « Headcisors ». Sasha l’envoi, tête la première contre la seconde corde dans le coin et l’envoi plusieurs fois au sol. Sasha bloque un coup de pied mais Charlotte répond d’un « Back Elbow ». Bayley leur saute dessus de la 3ème corde avec un « High Crossbody » puis se rue sur les 2 à tour de rôle à plusieurs reprises. Sasha esquive une « Ruade » et couche Bayley sur la seconde corde. Charlotte intervient pour se faire contrer et Banks la couche sur la première corde, sous Bayley. Sasha leur saute ensuite dessus avec un « Double Knee » pour le compte de 2 sur Bayley quand Charlotte tire cette dernière hors du ring. Plus tard, Banks saute sur Bayley du rebord avec un « Double Knees ». Echanges de « Chops » à l’extérieur entre Banks et la championne. Sasha repousse Dana Brooke et remonte Charlotte sur le ring. Cette dernière contre Sasha pour lui porter un « Back Breaker » et l’envoi à terre dans la foulée. Alors que Charlotte va appliquer son « Figure Eight », Banks la repousse vers Bayley qui porte un « Bayley-To-Belly Suplex » à la championne pour le compte de 2 quand Banks intervient. Cette dernière tente de river les épaules de Bayley au sol mais Charlotte casse le tombé à son tour. Plus tard, Charlotte leur porte des « Chops » mais les 2 challengers la frappent en retour puis l’envoi dans les cordes. Charlotte les contre et envoi Bayley contre le coin puis tente d’aller relever Sasha qui répond avec des « Chops ». Banks l’assoit sur les cordes mais la championne la repousse puis contre Bayley à 2 reprises. Charlotte porte un « Bodyslam » à cette dernière puis monte sur la 3ème corde et saute sur les 2 challengers avec un « Double Moonsault ». Charlotte couvre Sasha pour le compte de 2 puis Bayley pour le même résultat. Charlotte ajoute un « Natural Selection » sur Bayley mais Banks casse le tombé et applique un « Bank Statement » à la championne que Dana tire à l’extérieur ! Tentatives de tombés entre Banks et Bayley, sans succès. Sasha la bloque dans le coin. Bayley la repousse et monte sur les cordes mais Charlotte la fait retomber à l’extérieur. Cette dernière repousse Banks du rebord puis tente un « Roll Up » en s’aidant des cordes, sans succès. Sasha la surprend avec un « Back Stabber » puis applique un « Bank Statement ». Dana Brook tente d’intervenir du rebord mais Sasha la repousse. Bayley casse la prise de soumission de Banks qui lui porte un « Back Stabber » et lui applique un « Bank Statement » que casse Charlotte. Cette dernière vire Sasha du ring et la balance dans les barricades. Charlotte remonte sur le ring ou Bayley la surprend avec un « Petit Paquet » pour le compte de 2. Bayley tente un « Sunset Flip » dans lequel Charlotte résiste pour attraper Banks par les cheveux. Bayley intervient mais Charlotte l’envoi percuter Banks avec un « Big Boot ». Alors que Sasha retombe à l’extérieur, la championne porte un autre « Big Boot » à Bayley pour la victoire !!!

Vainqueur : Charlotte (15:28)

WWE United-States Championship Title Match :
Rusev © Vs. Roman Reigns

Le champion WWE United-States, Rusev, accompagné de Lana, défend sa ceinture face à Roman Reigns. Epreuve de force qui ne donne rien. Reigns vire Rusev du ring. Ce dernier remonte sur le ring ou Roman tente un « Samoan Drop » mais Rusev s’en dégage pour se prendre un « Uppercut ». Le champion quitte le ring puis remonte dessus plus tard. Les 2 hommes s’observent. Echanges de coups, Reigns prend l’avantage mais Rusev revient avec un « Spinning Kick » pour 2 fois le compte de 1. Rusev le frappe à terre sous les chants « Let’s Go Roman, Roman Sux ». Plus tard, Rusev le malmène dans les cordes puis porte un « Irish Whip » dans lequel le challenger s’écroule. Rusev porte un autre « Irish Whip » puis le frappe d’une droite en pleine poire. Roman se relève pour la même correction. Plus tard, Rusev lui porte des coups de genoux dans les côtes. Reigns revient pour le sécher d’une « Clothesline » puis, plus tard, le contre avec une « Jumping Clothesline ». Rusev revient en esquivant une « Ruade » et l’envoi, épaule la première, dans le poteau du ring. Roman retombe à l’extérieur ou Rusev l’envoi contre les barricades avant de lui frapper la tête contre le rebord du ring. Rusev lui frappe le dos contre les barrières de sécurité. Roman le repousse puis le remonte sur le ring. Rusev quitte le ring et revient en envoyant son adversaire dans les escaliers du ring à plusieurs reprises. Rusev le remonte sur le ring pour le compte de 2 à 2 reprises. Le champion travaille ensuite au sol sur le dos de Reigns. Plus tard, ce dernier tente de revenir pour se prendre un « Hip Toss » et un « Falling Headbutt ». Plus tard, Rusev porte un « Irish Whip » mais Roman contre sa « Ruade » pour se prendre une « Dropkick » ! Rusev tente un « Falling Headbutt » de la seconde corde qu’esquive Reigns pour lui porter un « Samoan Drop » pour le compte de 2 ! Roman porte ensuite plusieurs « Clotheslines » dans le coin et passe son adversaire par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Roman l’envoi ensuite dans les barricades puis les escaliers avant de le remonter sur le ring. Rusev contre un » Superman Punch » puis les 2 s’échangent des coups. Reigns prend l’avantage et le frappe dans les cordes mais l’arbitre intervient. Rusev le contre en l’envoyant retomber en « Guillotine » sur les cordes et porte un « Roll Up » sur le challenger pour le compte de 2. Rusev ajoute un « Headkick » pour le même résultat. Plus tard, Roman contre le Bulgare avec un « Superman Punch » pour le compte de 2 ! Alors que Reigns va porter un « Spear », Lana monte sur le rebord pour le déconcentrer. Ceci permet à Rusev de porter un « Back Kick » pour le compte de 2. Le champion n’en revient pas et pète un câble. Rusev le frappe plusieurs fois au sol à la colonne vertébrale mais alors que le champion va appliquer son « Accolade », Roman se dégage et porte un « Spear » pour le compte de 2 quand Lana tire l’arbitre vers l’extérieur !!! L’officiel engueule Lana puis la renvoi aux vestiaires ! Reigns porte un « Roll Up » sur Rusev pour le compte de 2. Ce dernier esquive un « Superman Punch » pour se faire dégager du ring. Roman le repousse du ring puis lui porte des « Dropkicks » à l’extérieur. Roman le remonte sur le ring et porte un « Spear » que le champion contre d’un « Superkick » pour le compte de 2 ! Rusev applique ensuite une « Accolade » mais Roman parvient à s’en dégager. Rusev l’aveugle mais Reigns le contre avec un « Spear » de nulle part pour la victoire et remporter le titre WWE United-States !!!

Vainqueur : et nouveau champion WWE United-States, Roman Reigns !!! (17:07)

En arrière-scène, on voit Seth Rollins qui marche avec l’air déterminé. Mick Foley et Stephanie McMahon arrive et cette dernière le félicite et lui souhaite bonne chance. Rollins demande à Stephanie de laisser tomber, car tout ce qui sort de sa bouche n’est que mensonges éhontés. Seth déclare qu’après ce soir, elle va devoir se trouver un nouveau golden boy vue ce qu’il va faire de Kevin Owens. Stephanie affirme qu'elle n'a rien à voir avec Triple H. Rollins lui ordonne de laisser tomber, il doit se concentrer sur son match. Seth conclu qu’après ce soir, elle verra qu'elle a parié sur le mauvais gars. Elle peut dire à son mari qu’il a parié contre le mauvais gars.

WWE Universal Championship Title Match :
Kevin Owens © Vs. Seth Rollins

Le champion WWE Universal, Kevin Owens, défend sa ceinture face à Seth Rollins. Owens quitte le ring direct pour gagner du temps et se faire huer. Seth sort mais Owens remonte direct sur le ring. Kevin le frappe au visage du ring et en redescend pour s’attaquer au challenger. Rollins revient et l’envoi dans les barricades mais Owens remonte sur le ring. Le challenger l’accule dans le coin et l’y frappe à coups de pied. Owens redescend encore du ring alors Seth lui porte un « Flying Knee » du rebord puis le remonte sur le ring pour le compte de 1. Seth porte des « Chops » puis un « Coup d’harpin » et un « Running Knee » pour le compte de 2. Plus tard, Seth porte des « Chops » dans le coin mais le champion retourne le « Irish Whip ». Rollins le contre dans le coin et monte sur la seconde corde pour lui porter un « Blockbuster » pour le compte de 2 ! Owens revient du rebord avec une « Guillotine » puis repousse une tentative de « Pedigree ». Seth le contre du rebord puis monte sur la 3ème corde. Kevin le contre avec un coup de pied dans le bas de l’entre jambe et enchaine avec un « Spike DDT » pour le compte de 2 ! Owens l’envoi tête la première dans la barricade et lui cogne le dos contre le poteau du ring. Owens le remonte sur le ring et le frappe au sol puis dans le coin. Kevin parade pour se faire huer. Echanges de coups, Owens le sèche d’un coup de coude pour le compte de 2. Plus tard, Owens s’acharne sur le genou affaiblit de son adversaire. Rollins revient mais le champion contre une « Ruade » pour le surpasser par-dessus la 3ème corde. Kevin porte une « Descente du coude » du rebord puis remonte sur le ring pour parader. Kevin porte un « Back Senton Splash » pour le compte de 2 puis lui malmène le cou au sol. Plus tard, Seth se dégage pour se prendre un « Irish Whip ». Owen en porte un second et se fait huer en paradant. Plus tard, Rollins avorte un autre « Irish Whip » et sèche le champion avec une « Running Clothesline » ! Echanges de coups, Rollins prend l‘avantage et surprend Owens avec un « Slingblade ». Seth porte plusieurs « Running Back Elbow » puis l’envoi, tête la première contre la seconde corde. Seth enchaine avec un « Back Breaker » pour le compte de 2 ! Rollins vire le champion du ring et l’envoi contre la barricade à plusieurs reprises. Seth retire le dessus de la table des commentateurs hispaniques. Le champion remonte sur le ring ou Rollins le rejoint. Seth se dégage de dessus les épaules de Kevin et tente une « Souplesse » que repousse Kevin pour se prendre un « Back Kick » pour le compte de 2 de Rollins. Plus tard, Kevin le surpasse pour repousser un « Pedigree ». Seth retombe sur ses pieds mais Owens le contre pour le faire tomber de la seconde corde et enchaine avec un « Canonball » pour le compte de 2 ! Plus tard, Kevin tente un « Package Piledriver » mais Seth le repousse et lui porte un « High Knee » mais le champion répond d‘un « Superkick » pour se prendre un « Jumping Enzuigiri ». Seth se rue dessus puis prend son élan pour se faire contrer avec une « Running Clothesline » dans le coin. Owens porte un « Canonball » qu’esquive Seth pour porter un « Flying Knee » de la 3ème corde que Kevin bloque pour porter un « Fisherman’s Suplex Into A Neckbreaker » pour le compte de 2 ! Owens monte sur la 3ème corde mais Seth le contre et l’y rejoint. Le champion le repousse avec un « Headbutt » mais Rollins repart à la charge pour se prendre un « Fisherman’s Into A Super Gutbuster » de la seconde corde. Kevin remonte sur la 3ème corde et porte un « Frog Splash » pour le compte de 2 !!! Rollins quitte le ring et Owens le rejoint rapidement pour le frapper au visage. Kevin remonte sur le ring puis redescend pour retirer le dessus de la table des commentateurs Américain. Là, Owens fait le « DX Chop » et porte un « Back Senton Splash » que Rollins esquive pour le laisser passer à travers la table ! Les chants « This Is Awesome » retentissent ! Seth le remonte sur le ring et porte un « Flying Knee » de la 3ème corde puis remonte dessus pour un « Frog Splash » pour le compte de 2 !!! Là, Jericho accoure vers le rebord d’où Seth le fait reculer. Ceci permet au champion de porter un « Back Kick » et un « Package Powerbomb » à Rollins pour le compte de 2 ! Chris encourage Kevin du rebord. Seth envoi Kevin le percuter puis enchaine avec un « Roll Up » pour le compte de 2. Rollins le contre avec un « Jumping Knee » puis fait le « DX Chop » avant de porter un « Pedigree » pour le compte de 2 quand Jericho met le pied d’Owens dans les cordes. Seth courre après Jericho. Owens met la main dessus et l’envoi percuter l’arbitre qui est au sol. Rollins repousse Owens et vire Y2J du rebord. Owens porte un « Superkick » à Rollins qui contre une tentative de « Pop Up Powerbomb » avec un « Pedigree » mais l’arbitre est toujours KO. Le public compte mais personne ne vient remplacer l’officiel. Alors que Seth tente de ranimer l’arbitre, Jericho l’attaque et le frappe au sol. Chris porte un « Chop » et l’envoi dans les cordes mais Seth le vire du ring et lui saute dessus avec un « Suicide Dive ». Rollins en porte un autre sur Kevin qu’il remonte sur le ring. Rollins va chercher l’arbitre mais Stephanie arrive avec un autre officiel. Alors que Rollins remonte sur le ring, il se déconcentre en activant le nouvel arbitre d’officier plutôt que de s’occuper de son collègue. Ceci permet à Owens de surprend Rollins avec un « Pop Up Powerbomb » pour la victoire ! Après le combat, Stephanie repart sans avoir l’air contrariée.

Vainqueur : Kevin Owens (25:07)

Review du site WillyWrestleFest.fr