Hell In A Cell 2016
Review du site WillyWrestleFest.fr


Date : 30 Octobre 2016
Lieu : Boston, Massachusetts
Arena : TD Garden
Public : 16 119

Le Saviez-vous ?

Faits :

Le PPV Hell In A Cell a eut lieu le 30 Octobre 2016 au TD Garden de Boston, Massachusetts.

C'était le 8ème PPV Hell In A Cell de la WWE qui avait succédé au PPV No Mercy.

C’est le premier Hell In A Cell à se tenir dans le Massachusetts.

Il comprenait les catcheurs et catcheuses uniquement de la division Raw.

Titres :

Comme l'année précédente, l'Opener était pour le titre WWE United-States.

C'était la première fois depuis 5 ans qu'un titre féminin de la WWE changeait de mains à Hell In A Cell.

C'était la première fois que le titre WWE Cruiserweight changeait de mains à Hell In A Cell. C'était aussi la première fois depuis 9 ans que le titre WWE Cruiserweight changeait de mains dans un PPV de la WWE, la dernière fois étant lors du PPV WWE Great American Bash 2007.

C'était la première fois que Brian Kendrick remportait le titre WWE Cruiserweight. C'était aussi son premier titre solo à la WWE. C'était le premier titre à la WWE pour Brian Kendrick depuis la titre WWE World Tag-Team avec Paul London remporté le 5 Septembre 2007 !

C'était la première fois que les titres WWE Universal, WWE United-States et WWE Raw Women's ou tout autre titre féminin à la WWE étaient défendus à l'intérieur de Hell In A Cell.

Participations :

Comme l'année précédente, le Kick Of se trouvait être un 6 Man Tag-Team Match.

Contrairement aux 2 éditions précédentes, le PPV en présentait pas 2 matchs, mais 3 de type "Hell In A Cell".

C'était la première fois que des femmes combattaient à l'intérieur d'un Hell In A Cell et c'était aussi la première fois que 2 femmes étaient en "Main event" d'un PPV WWE (hors shows spéciaux NXT).

C’est le premier combat de type « Hell In A Cell Match » pour Rusev, Kevin Owens, Charlotte Flair et Sasha Banks.

C'était le premier match solo en PPV WWE pour Bayley et Dana Brooke.

C’est le premier PPV Hell In A Cell pour Bayley, Dana Brooke, Luke Gallows, Karl Anderson, Enzo Amore, Big Cass, Brian Kendrick, T.J. Perkins et Sasha Banks.

Le TD Garden en quelques mots


Le TD Garden (auparavant Shawmut Center et FleetCenter, surnommé The Vault, The Garden) est une salle omnisports située dans le quartier de West End à Boston au Massachusetts, aux Etats-Unis d'Amérique. Elle est commanditée par la société TD Bank, N.A., une filiale américaine de la Banque Toronto-Dominion.

Depuis 1995, c'est le domicile des Celtics de Boston de la National Basketball Association (ou NBA) et des Bruins de Boston de la Ligue nationale de hockey. De 1996 à 1997, une équipe de crosse en enclos de la National Lacrosse League du nom de Boston Blazers avait évolué dans cette salle. C'est en 2009 que la NLL fait son retour à Boston avec la création d'une nouvelle franchise qui porte également le nom de Boston Blazers.

Le Garden organise de nombreuses manifestations avec notamment chaque année le tournoi Beanpot (tournoi de hockey entre quatre universités bostoniennes), les finales du Hockey East, des concerts, ainsi que des remises de diplômes universitaires. L'arène fut le théâtre de la Convention nationale démocrate en juillet 2004.

Sa capacité est de 18 624 places pour le basket-ball, 17 565 pour le hockey sur glace et 19 580 places au maximum. Elle dispose aussi de 1 100 sièges de club et 90 suites de luxe.

L'aréna a aussi reçu les NCAA Hockey Championship en 1998, les 2 1er rounds du tournoi NCAA Men's Basketball en 1999 et en 2003, le US Figure Skating Championships en 2001, le US Gymnastics Trials en 1996 et 2000 et le NHL All-Star Game en 1996.

Le 3 mars 2005, TD Banknorth décide de renommer l'enceinte TD Banknorth Garden, avec l'espoir de recréer le lien affectif qu'entretenaient les Bostoniens avec leur Garden.

Événements

* 46e Match des Étoiles de la Ligue nationale de hockey, 20 janvier 1996
* Beanpot, depuis 1996
* Championnat NCAA de hockey sur glace (Frozen Four), 1998 et 2004
* WrestleMania XIV, 29 mars 1998
* Repêchage d'entrée dans la LNH 1999, 26 juin 1999
* WWE King of the Ring, 25 juin 2000
* United States Figure Skating Championships, 14-21 janvier 2001
* WWE Royal Rumble 2003, 19 janvier 2003
* Convention nationale démocrate (Democratic National Convention), 26-29 juillet 2004
* Final Four basket-ball NCAA féminin, 2-4 avril 2006
* WWE SummerSlam 2006, 20 août 2006
* The Hartford Hall of Fame Showcase, 1er décembre 2007
* WWE SmackDown/ECW, 11 décembre 2007
* Finales NBA, 2008
* WWE Survivor Series 2008, 23 novembre 2008
* Concerts de Madonna, The Eagles, Justin Timberlake, U2, Barbra Streisand, The Rolling Stones, The Who, Billy Joel, Simon and Garfunkel, Dane Cook, Red Hot Chili Peppers, Rod Stewart, Roger Waters, Bruce Springsteen et autres.
* WWE Royal Rumble 2011, 30 janvier 2011
* WWE Night of Champions 2012, 16 Septembre 2012
* WWE Survivor Series 2013, 24 Novembre 2013
* WWE Money in the bank 2014, 29 juin 2014
* Concert de Lady Gaga (artRAVE : The ARTPOP Ball), 30 juin 2014
* WWE TLC: Tables, Ladders and Chairs 2015, 13 Décembre 2015
* WWE Hell In A Cell 2016, 30 Octobre 2016

Carte


Kick Off :
Six Man Tag-Team Match :

Cesar


Photos :

Kick Of : Six Man Tag-Team Match :
Cedric Alexander, Lince Dorado et Sin Cara Vs. Ariya Daivari, Drew Gulak et Tony Nese

WWE United-States Championship Title Hell In A Cell Match :
Roman Reigns © Vs. Rusev

Women's Match :
Bayley Vs. Dana Brooke

Tag-Team Match :
Big Cass et Enzo Amore Vs. Karl Anderson et Luke Gallows

WWE Universal Championship Title Hell In A Cell Match :
Kevin Owens © Vs. Seth Rollins

WWE Cruiserweight Championship Title Match :
T.J. Perkins © Vs. Brian Kendrick

WWE RAW Tag-Team Championship Title Match :
The New Day (Big E et Xavier Woods) © Vs. Cesaro et Sheamus

WWE RAW Women's Championship Title Hell In A Cell Match :
Sasha Banks © Vs. Charlotte Flair

Review :

Kickoff :

Six Man Tag-Team Match :
Cedric Alexander, Lince Dorado et Sin Cara Vs. Ariya Daivari, Drew Gulak et Tony Nese

Cedric Alexander, Lince Dorado et Sin Cara affrontent Ariya Daivari, Drew Gulak et Tony Nese dans un « Six Man Tag-Team Match ». Sin Cara débute face débute face à Nese et après plusieurs esquive, Cara lui porte un « Springboard Armdrag ». Tony le contre du coin et avorte une « Planchette Japonaise » de Sin Cara pour retomber sur ses pieds. Tony tente un « Crossbody » de la seconde corde que bloque Cara pour lui porter un « Backbreaker ». Gulak tente d’intervenir pour se manger un « Tilt-A-Whirl Backbreaker ». Relais de Ariya qui tente la même chose pour la même punition. Nese déconcentre Cara du rebord ce qui permet à Daivari de lui porter un « Jumping Neckbreaker » pour le compte de 2. Ariya travaille ensuite au sol sur le cou de Sin Cara. Ce dernier revient avec un « Springboard Moonsault ». Relais des 2 côtés, Lince Dorado prend direct l’avantage avec un « High Crossbody » sur Tony. Le Mexicain enchaine avec un « Hurricanrana » puis, plus tard, un « Spinning Hellkick ». Dorado monte sur la 3èem corde et porte un « Shooting Star Press » pour le compte de 2 quand Daivari et Gulak interviennent. Cedric et Cara passent ces 2 derniers par-dessus la 3ème corde avec une « Double Clothesline ». Dorado monte sur les cordes et repousse Nese. A toi à moi, Lince Dorado applique une « Guillotine Choke » mais Tony le bloque pour le renvoyer vers l’extérieur sur les autres catcheurs. Plus tard, de retour sur le ring, Ariya obtient le compte de 2 sur Lince Dorado. Ce dernier revient pour se faire contrer par un « High Knee » pour le compte de 2. Relais de Gulak plus tard qui applique une prise de soumission sur les jambes de Lince Dorado. Plus tard, Drew passe le relais à Nese qui frappe Lince Dorado au sol. Ce dernier revient pour se faire envoyer dans les cordes avant de se prendre un « Face First ». Tony porte ensuite un « Slingshot Springboard Moonsault » de la seconde corde pour le compte de 2. Relais de Drew qui frappe Dorado qui répond d’un « Chop » et d’un « Hurricanrana Cover » pour le compte de 2. Relais à Cedric qui envoi Drew au sol à coups de « Clotheslines ». Gulak tente de revenir pour se faire contrer avec un « Handspring Flying Kick » pour le compte de 2. Plus tard, les 3 « Faces » sautent en stéréo sur leurs adversaires à l’extérieur avec une « Triple Somersault Plancha ». Alexander remonte Gulak sur le ring. Ce dernier esquive un saut et applique un « Dragon’s Sleeper » au sol sur Cedric. Lince Dorado casse la prise avec un « Guillotine Legdrop ». Ariya s’en prend à Lince Dorado pour lui porter un « Rolling Elbow » avant de le virer du ring avec un « Superkick ». Sin Cara porte un « Deadlift Powerbomb » sur Daivari mais Nese l’attaque pour lui porter un « Pumphandle Inverted Slam ». Alexander sèche alors Tony avec une « Flying Clothesline » de la 3ème corde. A toi à moi, Gulak tente un « Sunset Flip » sur Cedric pour le compte de 2. Ce dernier le surprend avec un « Lumbar Check » pour la victoire !

Vainqueurs : Cedric Alexander, Lince Dorado et Sin Cara (9:41)

PPV :

WWE United-States Championship Title Hell In A Cell Match :
Roman Reigns © Vs. Rusev

Le champion WWE United-States, Roman Reigns, défend sa ceinture face à Rusev dans un « Hell In A Cell Match ». Lana vient faire la présentation de son homme, affirmant qu’il est le prochain champion WWE United-States mais elle ne reste pas aux abords du ring. Reigns prend l’avantage mais Rusev revient et le frappe au visage avant de l’acculer dans le coin pour des coups de bélier. Roman revient pour se faire sécher rapidement. Les chants « Let’s Go Rusev, Rusev Sux » retentissent. Le Bulgare vire le champion du ring et le combat part à l’extérieur. Roman revient mais Rusev l’empêche de lui cogner la tête contre la cage. De retour sur le ring, le challenger le frappe dans le coin. Reigns revient avec une « Clothesline » en contre mais Rusev le calme rapidement avec un « Low Kick » dans le ventre avant de se faire sortir du ring. Alors que Rusev remonte sur le rebord, Reigns l’en éjecte pour l’envoyer retomber contre la cage. Plus tard, le combat part à l’extérieur ou Roman envoi son adversaire contre le grillage à 2 reprises avant de le sécher pour se faire huer. Rusev l’aveugle pour revenir mais le champion l’envoi, épaule la première contre les escaliers du ring. Alors que Roman sort une table de dessous le ring, Rusev l’envoi contre la cage puis se rue dessus contre la paroi de la cage. Rusev l’envoi ensuite contre le poteau avant de lui frotter le visage contre le grillage. Rusev lui cogne ensuite la tête contre le poteau du ring et le remonte sur le ring pour le compte de 2. Plus tard, de retour sur le ring, Rusev le frappe à terre. Les chants « USA » retentissent. Reigns tente de revenir mais Rusev retourne un « Irish Whip » pour l’envoyer percuter le coin, épaule la première pour le compte de 2. Plus tard, le challenger porte des « Irish Whips » mais Roman esquive une de ses « Ruades » pour lui faire percuter le coin. Rusev porte un « Hip Toss » mais Reigns esquive un « Falling Headbutt » pour revenir. Roman lui porte une « Clothesline » dans le coin et enchaine avec plusieurs « Short Clotheslines » avant d’ajouter un « Superkick » pour se faire huer. Alors que Reigns annonce un « Superman Punch », Rusev quitte le ring et le contre à l’extérieur d’une « Clothesline ». Le challenger l’envoi dans les escaliers d’acier pus contre la cage. Rusev prend un morceau de l’escalier et frappe Roman avec à plusieurs reprises. Le Bulgare balance un morceau de l’escalier sur le ring et remonte ensuite son adversaire pour le frapper au visage. Rusev pose le morceau d’escalier dans le coin mais Roman l’empêche de lui cogner la tête dessus. Echanges de coups, Roman le passe par dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Reigns le repousse contre la cage mais, plus tard, Rusev lui cogne la tête contre le grillage pour revenir. Rusev sort un Kendo Stick de dessous le ring mais Reigns parvient à lui prendre pour le frapper avec à plusieurs reprises. Plus tard, Roman l’étrangle avec le Kendo Stick et le remonte sur le ring. Alors que le champion remonte sur le ring entre les cordes, Rusev utilise ces dernières pour porter un « Low Blow ». Rusev l’accroche ensuite dans les cordes et prend le Kendo Stick pour le frapper avec à plusieurs reprises avant de briser le Kendo Stick en deux. Roman contre une « Ruade » avec une « Clothesline » pour le compte de 2 ! Echanges de coups, Roman tente un « Samoan Drop » mais Rusev se dégage pour bloquer une tentative de « Superman Punch » et ceinturer le champion pour l’envoyer de face contre le coin. Roman le contre d’un « Superman Punch » de nulle part pour le compte de 2 ! Plus tard, Rusev contre un « Spear » avec un « Superkick » et l’envoi, tête la première, contre le morceau d’escalier sur le coin. Rusev obtient que le compte de 2 et n’en revient pas ! Plus tard, Rusev cogne la colonne vertébrale du champion et lui applique une « Accolade ». Reigns parvient à se dégager quand Rusev le recentre sur le ring mais ce dernier le contre avec un « Roudhouse Kick » et le champion retombe à l’extérieur du ring. Rusev va chercher une chaine et l’entoure autour de sa main puis alors qu’il va frapper Roman, ce dernier le contre à coups de poings. De retour sur le ring, Rusev le frappe avec sa chaine dans le bas ventre puis le fouette à terre à plusieurs reprises. Rusev prend un morceau de l’escalier et le monte sur le ring. Echanges de coups, le Bulgare lui cogne la tête contre le morceau de l’escalier puis l’envoi dedans, épaule la première avant d’enchainer avec un « Superkick » pour le compte de 2. Plus tard, Rusev le couche sur le morceau d’escalier et lui applique une « Accolade » dessus avec la chaine. Le champion n’abandonne pas et parvient même à se dégager pour soulever Rusev sur ses épaules et se laisser retomber sur le morceau d’escalier avec un « Samoan Drop » ! Reigns porte, plus tard un « Spear » pour la victoire !

Vainqueur : Roman Reigns (24:35)

On revit la fin du dernier Raw ou Kevin Owens et Chris Jericho ou sévèrement attaqués Seth Rollins. En arrière-scène, Todd Philipps interview le champion WWE Universal, Kevin Owens au sujet de son attaque sur Seth mais Owens le coupe en disant qu’il a des yeux et qu’il a vu, comme tout le monde, les images. Philipps rappelle que Rollins les a quand même battu tout les 2 t qu’il a remporté le match. Kevin s’étonne que Todd appelle Seth un vainqueur, car ce dernier a passé toute la nuit dans une boule de douleur. Owens rappelle que la dernière fois qu'il a bombardé quelqu'un sur le rebord dur ring, c’était John Cena et qu’i a fallu des semaines à Cena pour revenir. Owens déclare que Rollins ignore les conseils des médecins de le combattre. Kevin dit que Rollins veut prouver qu'il est l'homme mais il affirme que ça ne va pas se produire. Owens affirme que ce qu'il va faire à Rollins dans la cage va faire que Reigns contre Rusev va ressembler à du gâteau. Owens prétend qu'il va laisser une cicatrice sur Rollins et que tout le monde regardera. Kevin ajoute que quand il en aura fini avec lui Seth, on ne pourra plus l'appeler « l'homme » parce qu'il ne ressemblera plus à un homme. On pourra appeler Rollins beaucoup de choses après ce match, mais pas « gagnant ». Owens conclu qu’on pourra se référer à lui comme « champion » après ce soir, ce qui signifie qu'il est « l'homme ».

Women's Match :
Bayley Vs. Dana Brooke

Bayley affronte Dana Brooke. Cette dernière tapote sur la tête de Bayley qui la repousse de colère. A toi à moi, Dana la ceinture mais Bayley retourne la prise. Brooke rejoint les cordes pour la faire lâcher et le frappe d’un « Back Elbow ». Dana l’envoi au sol et parade. Bayley revient pour lui cogner la tête contre le coin et enchaine avec un « Low Dropkick » dans le coin pour le compte de 2. Dana la repousse pour se prendre un « Back Elbow » et un « Springboard Armdrag ». Dana la contre pour l’envoyer l’épaule déjà blessée contre le coin du ring. Plus tard, Dana la malmène dans le coin sur l’épaule avant de la sécher d’une « Clothesline » pour le compte de 2. Brooke la malmène ensuite dans les cordes et lui cogne la tête contre le rebord de l’extérieur. Dana la malmène encore dans les cordes et l’accule dans le coin pour l’y frapper. Dana lui étire le bras affaiblit contre la corde et lui frappe au sol avant de lui malmener. Plus tard, Dana lui porte des coups de bélier dans le coin. Bayley la repousse et porte un « Low Dropkick » pour revenir. Dana la relève pour lui porter un « Irish Whip ». Alors que Bayley passe sur le rebord, Dana la frappe. Bayley l’empêche de lui cogner la tête contre le coin mais Brooke lui étire le bras pour lui porter une « Guillotine » dessus. Plus tard, Bayley la contre du rebord avec une « Guillotine » entre les cordes. Bayley ma frappe au visage avant de l’envoyer plusieurs fois au sol. Bayley l’accule dans le coin pour porter une « Ruade » puis une « Release Suplex » suivie d’une « Low Clothesline ». Bayley monte sur la seconde corde et porte une « Corkscrew Elbow ». Dana lui frappe le bras blessé mais Bayley la surprend avec un « Bayley-To-Belly Suplex » pour la victoire !

Vainqueur : Bayley (6:30)

En arrière-scène, Mick Foley et Stephanie McMahon parlent de Survivor Series. Stephanie dit qu’elle veut anéantir son frère et Daniel Bryan dans trois matchs traditionnels de Survivor Series. Foley parle qu’il y aura aussi Brock Lesnar Vs. Goldberg. Chris Jericho le rejoint et leur dit qu'ils devraient mettre beaucoup d'effort dans le choix de qui sera dans l'équipe Raw. Chris déclare que SmackDown! pourrait choisir AJ Styles ou Dean Ambrose, qui lui doit encore 15 000$. Jericho est furieux à ce sujet et n’apprécie pas que Foley l'interrompe. Jericho demande si Foley sait ce qui se passe quand vous l'interrompez ? Il y a un énorme pop quand il sort « The List of Jericho ». Chris lui dit de mieux regarder... « IT ». Jericho affirme à Stephanie que leur premier choix pour l'équipe Raw devrait être lui et que leur second choix devrait être Kevin Owens. Stephanie déclare qu'ils le prendront ses suggestions en délibération. Jericho va jusqu’à dire que Kevin et lui devraient être co-capitaines de l'équipe Raw. Foley répond que Chris devrait s'assurer que son « meilleur ami » va sortir du « Hell In A Cell ». Jericho regarde Foley et prend sa liste avant d'écrire quelque chose.

Enzo et Big Cass arrivent sous une énorme pop. Enzo fait sa présentation habituelle que la foule chante avec lui. Enzo déclare que nous avons deux otages ce soir. Gallows peut être grand « Gal », mais il a été avec des femmes plus grandes que lui. Big Cass ajoute que Gallows est le grand « Gal » et Anderson est Andy. Enzo ajoute que sa confiance est à un trillion maintenant. Andy est comme la police de Times New Roman - aussi générique. Big Cass dit qu'ils ne se soucient pas de se salir les mains et de retourner le « Larry Bird ». Big Cass ajoute qu'il va aller à la cour comme s'il était « Big Papi ». Ceci fait un gros pop à Boston. Enzo déclare que c'est Hell in a Cell et non Toy Story mais qu’il a un fort sentiment que quand cette nuit sera terminée, il va appeler Big Cass « Woody » parce qu'il aura Andy tatoué au bas de sa botte. Enzo affirme qu'ils vont leur donner un « Beatdown Beantown ». Big Cass conclu qu'il n'y a qu'un mot pour les décrire : « S-A-W-F-T ».

Tag-Team Match :
Big Cass et Enzo Amore Vs. Karl Anderson et Luke Gallows

Big Cass et Enzo Amore affrontent Karl Anderson et Luke Gallows. Anderson débute face à Enzo et prend l’avantage. Amore revient en contre avec un « Crossbody » et passe le relais à Big Cass. Ce dernier porte un « Chop » à Karl dans le coin puis le frappe dans un autre coin. Relais d’Amore que Big Cass envoi sur Luke qui tente d’intervenir. Big Cass l’envoi ensuite sur Anderson dans le coin puis Big Cass soulève Enzo et le balance sur leurs 2 adversaires à l’extérieur du ring. Amore remonte sur le ring sous les chants « How You Doin’ ». Amore remonte Anderson sur le ring mais ce dernier en ressort pour pouvoir remonter dessus et passer le relais à son partenaire. Enzo fait tomber Luke du rebord du ring de l’extérieur mais Karl lui saute dessus avec un « Slingshot » qu’esquive Amore. Ce dernier esquive une « Clothesline » de Karl mais s’en prend une de Gallows dans la foulée. Anderson remonte Enzo sur le ring et Luke le sèche avant de l’accrocher, tête en bas dans le coin. Luke porte alors un « Low Dropkick ». Luke le relève pour une « Snap Suplex » et obtient le compte de 2. Gallows travaille ensuite au sol sur le cou de son adversaire. Plus tard, Luke porte un « Snake Eyes » et Anderson prend le relais pour porter un « Jumping Headkick » du rebord pour le compte de 2. Plus tard, Karl assoit Enzo sur les cordes et le frappe au visage. Amore bloque une tentative de souplesse et le repousse. Amore monte alors sur le haut des cordes et porte un « DDT » de plein fouet à Karl. Les 2 sont au sol et on a un relais des 2 côtés. Big Cass prend l’avantage direct sur Luke et vire Karl de son coin. Luke esquive une « Clothesline » de Cass mais ce dernier enchaine direct avec un « Big Boot ». Big Cass tire Anderson sur le ring et le frappe dans le coin. Il repousse plusieurs fois Gallows qui tente d’intervenir et enchaine les « Stinger Splash » sur ses 2 adversaires. Big Cass passe Karl sur le rebord et l’en vire d’un « Big Boot ». Big Cass esquive une attaque de Gallows et lui porte un « Bodyslam » puis une « Empire Elbow ». Big Cass enchaine avec un « Fallaway Slam ». Alors que Luke passe sur le rebord, il esquive un « Big Boot » de Big Cass. Amore prend le relais à l’aveugle alors qu’Anderson vire v hors du ring. Enzo monte sur la 3ème corde et porte un « High Crossbody » sur Karl. Amore esquive un coup de Luke et le frappe de coups de poings. Gallows le contre d’un « Superkick » et passe le relais à Karl. Les « Heels » en terminent alors avec leur « Magic Killer » pour la victoire !

Vainqueurs : Karl Anderson et Luke Gallows (6:40)

WWE Universal Championship Title Hell In A Cell Match :
Kevin Owens © Vs. Seth Rollins

Le champion WWE Universal, Kevin Owens, accompagné de Chris Jericho, défend sa ceinture face à Seth Rollins dans un « Hell In A Cell Match ». Owens quitte le ring direct et tente d’aller chercher des « armes » sous le ring mais Seth l’en empêche et le frappe à l’extérieur avant de l’envoyer contre la cage. Rollins porte plusieurs coups et le renvoi contre le grillage une seconde fois. De retour sur le ring, Rollins le frappe au visage mais le champion retourne une projection dans les cordes pour se prendre un « Sling Blade » pour le compte de 2. Plus tard, Seth porte un « Chop » et un coup d’harpin suivit d’un « Running Kick ». Rollins le frappe au sol puis dans le coin à coups de pieds. Owens revient et porte un « Irish Whip » mais Seth répond d’un « Back Elbow » avant d’ajouter un « Block Buster » pour le compte de 2 ! Seth sort une table de dessous le ring et la dresse à l’extérieur. Owens tente de quitter le ring mais le challenger l’accule dans le coin pour l’y frapper. Owens revient et lui porte un « Irish Whp » sur le dos de Seth déjà blessé suite au dernier Raw. Kevin enchaine avec 2 « Back Senton Splashs » sur le dos de son adversaire. Owens le frappe à terre et lui marche dessus dans le coin. Plus tard, Kevin lui cogne la tête contre la cage et lui retire le sparadraps qu’il a dans le dos avant de lui frotter le visage contre la grille. Plus tard, Owens l’envoi, tête la première contre la cage puis lui cogne le dos contre le poteau du ring. Kevin le remonte ensuite sur le ring tranquillement pour le compte de 2. Plus tard, Owens lui porte un « Low Kick » pour le même résultat. Le champion l’accule dans le coin et Rollins revient à coups de poings et de « Chops » mais Owens le contre pour l’envoyer, tête la première du ring contre la cage ! Kevin parade puis va le malmener à l’extérieur. Owens lui cogne ensuite plusieurs fois la tête contre la cage puis le remonte sur le ring. Owens porte des « Clotheslines » dans le coin avant d’ajouter, plus tard, un « Canonball ». Plus tard, Owens en porte un second à l’extérieur et contre la cage ! De retour sur le ring, Seth avorte une tentative de « Pop Up Powerbomb ». Le champion l’empêche de porter un « Pedigree ». A toi à moi, les 2 s’échangent un « Superkick » puis Seth enchaine avec un « Jumping Enzuigiri » mais Owens répond d’une « Running Clothesline » ! Les 2 hommes sont à terre. Owens quitte le ring et va chercher une autre table sous le ring qu’il met sur le rebord. Owen la dispose à cheval avec un pied contre la cage et au-dessus de la première table dressée en dessous. Plus tard, Rollins le contre sur le rebord pour lui porter une « Souplesse » sur le rebord du ring ! Sousles chants « This Is Awesome », Rollins porte 2 « Suicide Dives » contre la cage à son adversaire puis il le remonte sur le ring. Owens quitte le ring et le frappe avec un extincteur avant d’asperger l’arbitre avec. Un autre arbitre va sortir son collègue. Kevin remonte Seth sur le ring. Alors que la porte du Hell in A Cell est ouverte, Jericho accoure et rentre dans la cage avant d’en refermer la porte avec lui, le nouvelle arbitre et les 2 protagonistes sur le ring. Kevin empêche l’arbitre de s’interposer alors que Chris referme la porte avec un cadenas. Les chants « Y2J » retentissent. Alors que Chris monte sur le rebord, Seth le repousse contre la cage pour se prendre une « Package Piledriver » de la part du champion pour le compte de 2 !!! Plus tard, le champion monte sur les cordes sous un chant « Stupide Idiot » et là, Seth le bloque et le contre du rebord avec un « Enzuigiri » avant d’enchainer avec un « Springboard Flying Knee » ! Alors que Seth s’apprête à ajouter un « Pedigree », il relâche Owens pour contrer une intervention de Y2J à qui il porte un « Pedigree » ! Kevin lui porte un « Back Kick » mais Seth se dégage d’une tentative de « Pop Up Powerbomb » pour lui porter un « Jumping Enzuigiri » puis le passe à travers les 2 tables à l’extérieur avec un « Deadlift Powerbomb » !!! Seth le remonte ensuite sur le ring et grimpe sur la 3ème corde pour porter un « Frog Splash » pour le compte de 2 quand Y2J tire l’arbitre vers l’extérieur du ring ! Rollins s’en prend à Jericho à l’extérieur sous les chants « This Is Awesome ». Seth l’envoi dans les débris de la table puis le frappe autour du ring avant de l’envoyer contre la cage. Plus tard, Rollins lui porte un « Powerbomb » contre la cage. Seth remonte sur le ring ou Owens le reçoit avec un « Superkick » avant de porter un « Pop Up Powerbomb » pour le compte de 2 !!! Plus tard, Kevin frappe le challenger au sol. Chris en fait de même. Owens prend une chaise et frappe Seth plusieurs fois avec. Seth parvient à empêcher un énième coup et arrache la chaise des mains d’Owens pour frapper Jericho avec alors que ce dernier arrive aussi avec une chaise. Rollins frappe les 2 « Heels » avec la chaise mais Kevin parvient à le surprendre avec un « DDT » à même la chaise ! Owens dresse les 2 chaises l’une en face de l’autre et passe Rollins à travers avec un « Powerbomb » pour la victoire !!!

Vainqueur : Kevin Owens (23:09)

WWE Cruiserweight Championship Title Match :
T.J. Perkins © Vs. Brian Kendrick

Le champion WWE Cruiserweight, TJ Perkins, défend sa ceinture face à Brian Kendrick. Les 2 hommes se serrent la main. A toi à moi, Kendrick applique une « Clé de bras » mais T.J. se dégage. Brian le plaque au sol mais pas assez longtemps pour un tombé. Kendrick tente de le plaquer au sol pour le compte de 1. T.J. se dégage et porte une « Planchette Japonaise » que lui rend Bran mais T.J. retombe sur ses pieds. Brian tente un « Sunset Flip » pour le compte de 2. Plus tard, T.J. lui porte un « Hip Toss ». A toi à moi, le champion tente un « Crucifix Cover » pour le compte de 2. Les 2 échangent des coups et Perkins porte un « Springboard Crossbody » pour ensuite frapper Brian au sol. Brian l’envoi dans les cordes ou s’accroche le champion avant que ce dernier n’esquive une « Descente du coude ». T.J. porte une « Slingshot Back Senton Splash » mais Kendrick le contre sur le rebord et le repousse à l’extérieur. Kendrick le malmène dans les cordes et lui attache le poignet avec son strap. Brian en profite ensuite pour frapper T.J. au sol. Plus tard, le challenger porte une « Back Suplex » pour le compte de 2. Brian travaille ensuite au sol sur le cou de Perkins. Plus tard, T.J. porte un « Neck Breaker » à son adversaire pour reprendre l’avantage. Il contre ensuite Kendrick avec un « Low Dropkick » dans les genoux. Brian le passe sur le rebord d’où le repousse T.J. pour porter un « Springboard Missile Dropkick » pour le virer du ring. T.J. saute ensuite dessus avec un « Slingshot Corkscrew Moonsault » puis le remonte sur le ring. Plus tard, Perkins porte une « Snap Suplex » suivie d’une « Belly-To-Back Suplex ». Le champion monte ensuite sur la 3ème corde mais Kendrick contre son saut de plein fouet avec un « Dropkick ». Echanges de coups, T.J. porte un « Spinning Back Kick » et le met sur ses épaules pour porter un « Detonation Kick » pour le compte de 2. T.J. porte ensuite un « Wrecking Ball Dropkick » pour se faire contrer avec un « Capture Back Suplex » pour le compte de 2. Plus tard, Brian retourne un « Double Chicken Wings » pour appliquer un « Captain’s Hook ». T.J. le retourne en tombé pour le compte de 2 ! Plus tard, Perkins applique un « Knee Bar » mais Kendrick parvient à attraper les cordes pour faire casser la prise. Brian l’envoi, tête la première contre la seconde corde et tente un « Sliced Bread #2 » que Perkins bloque. Brian semble se faire mal au genou en retombant. T.J. monte sur la 3ème corde mais en redescend car inquiet de l’état de Kendrick. L’arbitre consulte Brian qui semble blessé. T.J. aide Brian à se relever mais ce dernier lui porte un « Headbutt » et applique un « Captain’s Hook » pour la victoire et remporter le titre WWE Cruiserweight » !

Vainqueur : et nouveau champion WWE Cruiserweight, Brian Kendrick !!! (10:29)

Des séquences sont montrées de Cesaro et Sheamus battant le New Day dans un « Non Title » à Raw lundi dernier.

En arrière-scène, on retrouve Sheamus qui se prépare quand Cesaro arrive et lui donne un ruban de strap. Ils essaient d'être gentil l’un avec l’autre. Ils parlent de l'élan qu'ils ont construit lundi soir. Sheamus pensait que c’était impossible pour lui de travailler avec Cesaro et qu’il ne pouvait pas le supporter. Cesaro répond que pour lui, Sheamus était la personne la plus ennuyante, mais tant qu'il est tranquille, il est tolérable. Sheamus dit que s'il suit son exemple, il gagnera. Cesaro rétorque qu'ils ont gagné lundi grâce à lui, donc Sheamus devrait suivre son exemple. Cela les amène à une argumentation entre les deux.

Le New Day fait son entrée. Xavier Woods rappelle qu'ils vont défendre leur championnat WWE Raw World Tag-Team ce soir contre l'équipe de Cesaro et... de Sheamus. Kofi Kingston déclare qu'ils espéraient vraiment que ces deux gars se chamaillent comme deux gros gars qui se battent pour un hot-dog lors d'un match de baseball. Kingston reconnait qu'ils ont obtenus leur attention. Big E prétend qu'ils ont obtenus l'attention du monde entier. Big E. ajoute qu’il a entendu dire que des accords de parrainage sont en cours pour leurs adversaires. Woods prétend que tout le monde veut parrainer Cesaro. Kingston porte des chaussures de marque Rob Gronkowski. Woods dit que le « pandering » est à un niveau record. Kingston déclare qu'il est de Boston mais que personne ne le sait à cause de toutes les choses sur la Jamaïque. Kingston dit dans un cri simulé qu'il aime cette ville. Woods se questionne alors à propos de Sheamus ? Big E dit qu'ils n'ont pas oublié Sheamus. Un chant de « Shame » éclate. Big E affirme que Sheamus a des ententes de parrainage. Woods dit que c'est probablement pour du papier toilette et des poubelles. Kingston conclu que Sheamus n'aura jamais les titres parce que « New Day Rocks » !

WWE Raw Tag-Team Championship Title Match :
The New Day (Big E et Xavier Woods) © Vs. Cesaro et Sheamus

Les champions WWE Raw Tag-Team, The New Day (Big E et Xavier Woods), accompagnés du co-champion WWE Raw Tag-Team, Kofi Kingston, défendent leurs ceintures face à Cesaro et Sheamus. Xavier débute face à Cesaro. Epreuve de force, le Suisse le ceinture mais Woods retourne la position par un « Collier de tête ». Cesaro se dégage pour se prendre un « Headcisors » et un « Low Dropkick » dans le dos pour le compte de 2. Alors que Woods le repousse du rebord et que l’arbitre a le dos tourné, Sheamus vire Xavier hors du ring. Relais du Celtic Warrior qui balance Woods dans les barricades avant de le remonter sur le ring. Là, Sheamus le frappe sur le torse contre les cordes. Cesaro prend le relais et enchaine avec un « Running European Uppercut » pour le compte de 2. Sheamus reprend le relais à son partenaire et accule Woods dans le coin pour l’y frapper d’une « European Uppercut ». Cesaro prend le relais pour une « European Uppercut » mais Sheamus reprend le tag à nouveau pour la même chose. Les 2 continuent encore. A un moment donné, Xavier surprend Sheamus avec un « Backslide » pour le compte de 2. L’Irlandais le sèche et le frappe au sol avant de lui y appliquer un « Collier de tête ». Woods se dégage plus tard avec un « Jaw Breaker » mais Sheamus répond avec un « Irish Curse Backbreaker » pour le compte de 2. Relais de Cesaro qui porte une « Descente du coude » sur Woods pour le compte de 2. Cesaro enchaine ensuite les « irish Whips » suivis de « Running European Uppercuts » mais Woods le contre et porte un « Missile Dropkick » de la seconde corde. Relais des 2 côtés, Big E. porte 2 « Overhead Belly-To-Belly Suplex ». Sheamus revient mais Big E. le calme avec une « Belly-To-Belly Suplex » avant d’ajouter un « Big Splash ». Cesaro intervient pour se faire passer par-dessus la 3ème corde avant que Xavier ne lui saute dessus avec une « Somersault Plancha ». Sur le ring, Big E. bloque un « Brogue Kick » pour porter un « Powerbomb » pour le compte de 2. Plus tard, Sheamus revient avec un « Powerslam » pour le compte de 2. Relais de Woods qui porte un « High Crossbody » à l’Irlandais qui retourne le tombé pour le compte de 2. Sheamus ajoute un « White Noise » pour le même résultat et est mécontent. Sheamus s’énerve des chants « Shame ». Cesaro lui prend le relais mais Sheamus porte un « Rolling Hills » à Woods et Cesaro enchaine avec un « Double Stomps » pour le compte de 2. Plus tard, Xavier contre ses 2 challengers du rebord puis monte sur la 3ème corde pour une « Diving Elbow » sur Cesaro pour le compte de 2 ! Cesaro revient et porte un « Irish Whip » avant de virer Big E. de son coin avec un « Big Boot ». Le Suisse enchaine avec un « Running European Uppercut » sur Woods à qui il porte plusieurs « European Uppercuts » dans le coin. Cesaro porte ensuite un « Cesaro’s Swing » à Xavier et lui applique un « Sharpshooter » mais Big E. casse la prise et l’envoi dans le coin avec une « Overhead Belly-To-Belly Suplex ». Big E. tire Woods vers leur coin pour prendre le relais. Big E. le met en position de Big Ending » et passe le relais à Woods. Alors que les champions s’apprêtent à porter leur « Midnight Hour », Sheamus intervient et vire Xavier du ring. Alors que Sheamus porte un « Brogue Kick » sur Big E. », ce dernier esquive et c’est Cesaro qui prend le coup ! Sheamus n’y croit pas et Big E. le passe par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Woods couvre Cesaro pour le compte de 2 quand Sheamus intervient. Ce dernier vire Big E. du rebord avant de passer Woods par-dessus la 3ème corde. Sheamus monte sur la 3ème corde et saute sur les 3 membres du New Day à l’extérieur du ring ! Xavier remonte sur le ring en premier. Sheamus remonte quant à lui son partenaire qui est légal. Cesaro surprend alors Xavier pour lui appliquer un « Sharpshooter » et le recentre bien au milieu du ring. Alors que Sheamus tente d’empêcher Big E. d’intervenir, ce dernier le repousse à l’extérieur puis le frappe avec le trombone. Kingston esquive un coup de trombone pour lui porter un « Trouble In Paradise » mais l’arbitre le voit et disqualifie le New Day ! Sheamus et Cesaro remportent le combat mais pas les ceintures. Après le match, Cesaro qui pense avoir gagné par soumission, ne comprend pas ce qui s’est passé. Au ralenti on constate que Xavier était en train d’abandonner au moment où l’arbitre a été déconcentré.

Vainqueurs : Cesaro et Sheamus par disqualification !!! (11:18)

Charlotte Flair arrive en premier sur un trône porté par 4 « Romains ». Sasha Banks arrive à bord d’un gros 4x4 d’où elle sort par le toit.

WWE Raw Women's Championship Title Hell In A Cell Match :
Sasha Banks © Vs. Charlotte Flair

La championne WWE Raw Women's, Sasha Banks, défend sa ceinture face à Charlotte Flair dans un « Hell In A Cell Match ». Alors que la cage est presque complétement descendue, Charlotte attaque Sasha par derrière et la dégage du ring en puissance. Charlotte lui cogne la tête contre la table des commentateurs mais Banks revient en la passant par-dessus la barricade. Les 2 femmes vont se battre dans le public. Charlotte reprend l’avantage en lui cognant la tête contre une chaise. Sasha revient brièvement mais Charlotte la frappe à terre pour la calmer. Echanges de coups, la championne repasse Charlotte par-dessus la barricade. Sasha retire le dessus de la table des commentateurs mais Charlotte revient. Alors que Charlotte monte le long de la cage, Banks la retient par la cheville mais finalement les 2 montent à la cage. Sasha lui cogne la tête contre la cage pour la refaire descendre mais Charlotte l’attrape du sol pour le passer à travers la table des commentateurs avec un « Powerbomb » ! Les chants « Holy Shit » retentissent ! Les officiels s’inquiètent de l’état de Sasha et empêchent Charlotte de continuer son attaque. Cette dernière parade avant de se faire repousser par un arbitre à nouveau. Les chants « Let’s Go Sasha » retentissent. Charlotte monte sur la table des commentateurs et parade alors qu’un arbitre aide Banks à marcher. Banks finie par s’écrouler et les arbitre font venir une civière. Alors que Sasha est évacuée, Charlotte parade sur le ring. Plus tard, alors que Lilian Garcia annonce que Charlotte est déclarée vainqueur par forfait et qu’elle va l’annoncer comme nouvelle championne, Sasha quitte la civière en rampant vers le ring. Banks frappe même un médecin qui tente de la retenir pour rentrer dans la cage. Le match débute officiellement au grand malheur de Charlotte. Sasha tire cette dernière à l’extérieur du ring et la balance contre la cage. Plus tard, la challenger tente de sortir de la cage mais Banks va la chercher pour lui porter un « Chop ». Plus tard, Charlotte la tire vers elle pour lui faire percuter le poteau de face. La challenger la catapulte ensuite à l’extérieur contre la cage. Charlotte la remonte sur le ring pour le compte de 2 puis lui porte des coups de genou dans le dos. Plus tard, Charlotte la malmène entre les cordes et l’envoi dans le coin avec une « Release Suplex » pour le compte de 2. Sasha revient et porte un « Back Stabber » puis tente un « Bank Statement » mais Charlotte se libère pour le passer par-dessus la 3ème corde. Charlotte prend une chaise et tente de remonter sur le ring mais la championne la repousse avec un « Baseball Slide » puis l’envoi dans la cage avec un second « Baseball Slide » avant d’ajouter un « Suicide Dive » ! Plus tard, de retour sur le ring, Banks prend la chaise qu’elle dresse au centre du ring. A toi à moi, Charlotte l’accule dans le coin pour lui y porter plusieurs « Chops ». Plus tard, Charlotte monte sur la seconde corde devant Banks et parade. Sasha lui passe entre les jambes et la fait tomber avant de la frapper à coups de droites. Plus tard, la championne l’envoi retomber, tête la première, sur la chaise et lui frappe plusieurs fois la tête dessus. Charlotte la contre avec un « Sidewalk Slam » à même la chaise ! La championne se tord de douleur et Charlotte la couvre plus tard pour le compte de 2. Plus tard, Charlotte lui étire le dos contre le poteau du ring et parade. Banks la repousse du ring à plusieurs reprises. Charlotte la surpasse mais Banks s’accroche au grillage et saute sur la challenger avec un « Double Knees ». Plus tard, la championne l’envoi contre la cage à plusieurs reprises avant de porter des « Running Double Knees » sur Charlotte contre la cage. De retour sur le ring, Banks un autre « Double Knees » dans le coin et enchaine avec un « 3 Amigos ». Les chants « Eddie » retentissent ! Sasha monte ensuite sur la 3ème corde pour porter un « Frog Splash » pour le compte de 2 ! La championne applique un « Banks Statement » mais Charlotte rejoint le rebord d’où elle repousse Banks. Cette dernière répond à coups de genoux puis la couche dans le coin sur la seconde corde. Sasha met une chaise sous Charlotte et lui porte un « Double Knees » pour le compte de 2 ! Plus tard, Charlotte lui cogne la tête contre les escaliers et la remonte sur le ring. Charlotte va chercher ensuite une table de dessous le ring et la dresse à l’extérieur. Charlotte monte sur les cordes mais Banks la bloque et la fait redescendre sur le rebord pour l’en faire tomber à travers la table ! Banks la remonte sur le ring et la couvre pour le compte de 2. Sasha va chercher une autre table qu’elle monte sur le ring mais Charlotte la bloque et la repousse contre la cage avec la table ! Charlotte dresse cette dernière sur le ring. Banks remonte sur le ring et la contre pour lui frapper la tête contre la table. Charlotte revient et la sèche d’un « Big Boot » puis applique une « Figure Four ». La championne s’en dégage en la frappant à coups de chaise ! Plus tard, Charlotte la sèche d’un « Forearm ». Banks lui rend le coup à 2 reprises et les 2 retombent à terre. Plus tard, Sasha tente un « Bank Statement » mais Charlotte la bloque pour porter 2 « Back Breaker » et un « Spinning Sideslam » pour le compte de 2 ! Plus tard, Charlotte la relève et la couche sur la table avant de lui porter un « Chop ». Charlotte monte ensuite sur la 3ème corde mais Banks la contre et retire la table pour la mettre à cheval dans un coin. La championne tente un « Powerbomb » mais s’écroule à cause de son dos blessé. Charlotte la balance contre la table à 2 reprises puis porte un « Natural Selection » pour la victoire et remporter le titre WWE Raw Women’s !!!

Vainqueur : et nouvelle championne WWE RAW Women's, Charlotte Flair !!!! (22:11)

Review du site WillyWrestleFest.fr