WWE Tables, Ladders And Chairs 2016
Review du site WillyWrestleFest.fr


Date : 4 Décembre 2016
Lieu : Dallas, Texas
Arena : American Airlines Center
Public :

Le Saviez-vous ?

Faits :

Le PPV Tables, Ladders And Chairs a eut lieu le 4 Décembre 2016 à l'American Airlines Center de Dallas, Texas..

C'était le 8ème Tables, Ladders And Chairs en PPV de la WWE.

Il comprenait les catcheurs de la division SmackDown de la WWE.

Titres :

C'était la première fois depuis 3 ans que le titre WWE Intercontinental ne changeait pas de mains au PPV WWE Tables, Ladders And Chairs.

C'était la première fois depuis 2010 que le titre WWE Tag-Team changeait de mains au PPV WWE Tables, Ladders And Chairs.

C'était le premier titre à la WWE pour Bray Wyatt et Alexa Bliss ! Pour cette dernière, c'était même sson premier titre dans le catch de sa carrière.

C'était la 8ème fois que le titre WWE Intercontinental était défendu à Tables, Ladders And Chairs.

Participations :

C'était la deuxième fois que Dean Ambrose était dans le "Main Event" du PPV WWE TLC dans un combat "Tables, Ladders & Chairs Match".

C'était la troisième fois consécutive qu'un ancien membre du Shield est dans le "Main event" du PPV WWE TLC (2 fois Ambrose en 2014 et 2016 et une fois Roman Reigns en 2015).

C'était la première fois depuis l'édition de 2012 qu'Heath Slater participait au PPV WWE TLC. Randy Orton y faisait son retour depuis l'édition de 2013.

C'était le 1er PPV WWE Tables, Ladders And Chairs pour Carmella, Baron Corbin, Becky Lynch, Alexa Bliss et AJ Styles.

L'American Airlines Center en quelques mots


Le American Airlines Center (surnommé AAC ou The Hangar) est une salle omnisports située dans le quartier de Victoria Park, près du centre des affaires de la ville de Dallas au Texas. L'arène sert principalement pour le basket-ball, le hockey sur glace et les concerts.

Depuis 2001, c'est le domicile des Mavericks de Dallas de la National Basketball Association et des Stars de Dallas de la Ligue nationale de hockey. Durant l'année 2002 et de 2004 à 2008, la salle fut le terrain de jeu des Dallas Desperados de l'Arena Football League. En 2010, les Desperados sont remplacés par les Dallas Vigilantes. Le American Airlines Center a une capacité de 19 200 places pour le basket-ball, 18 532 pour le hockey sur glace et 16 500 pour le football américain en salle. L'enceinte offre toutes les commodités pour faire un maximum de bénéfices avec 142 suites de luxe, 2 « party » suites et 1 600 sièges de club.

En 1998, les Mavericks de Dallas et les Stars de Dallas désiraient un nouveau terrain de jeu pour remplacer la vétuste Reunion Arena datant des années 1980. Les contribuables de Dallas ont approuvé de nouvelles taxes sur les hôtels et les voitures de location pour couvrir une partie du financement, avec les deux équipes, les Mavericks et les Stars qui payeront les coûts restants. La nouvelle arène fut construite juste au nord de Woodall Rodgers Freeway près de l'Interstate 35E sur le site d'une vieille centrale électrique.

Le 18 mars 1999, la compagnie aérienne American Airlines annonce qu'elle achète les droits de naming de l'arène pour 195 millions de dollars sur 30 années.

Le American Airlines Center fut inauguré le 27 juillet 2001 et son coût de construction record de 420 millions de dollars en fait l'une des infrastructures les plus chères jamais construites dans la NBA et la LNH. La ville avait plafonnée ses dépenses à 125 millions de dollars et les propriétaires des futures équipes locataires, Mark Cuban et Tom Hicks, ont couverts les coûts restants (ils ont dépensés 295 millions de dollars en investissements privés). Les fonds pour rembourser la portion du financement public sont une taxe de 5 % sur la location de voitures, 2 % sur les hôtels et un bail de 3.4 millions de dollars par an avec les équipes pendant 30 ans.

Le ruban d'inauguration fut le plus long du monde et est inscrit dans le Livre Guinness des records. Le bâtiment fut conçu par des architectes des firmes David M., Schwarz/Architectural Services Inc., HKS Inc. et Johnson/McKibben, Architects Inc.. Le premier événement dans la salle était un concert de The Eagles, le 28 juillet, puis le premier événement sportif eu lieu le 19 août 2001 avec un match de football en salle opposant les Dallas Sidekicks aux San Diego Sockers de la World Indoor Soccer League. Les Mavericks de Dallas ont joué leur premier match à domicile dans l'American Airlines Center contre les Pistons de Détroit le 30 octobre 2001.

Conséquence logique d'un tel coût de construction (420 millions de dollars), le AAC est ce qui se fait de mieux à ce jour en termes de luxe. Les suites de luxe se négocient entre 500 000 et 1 million de dollars la saison. Son architecture externe est née à l'issue d'un concours populaire organisé par la ville.

Le American Airlines Center, comme la AmericanAirlines Arena de Miami, a organisé les finales des playoffs NBA en 2006. À cause de cela, les finales ont été surnommées « American Airlines series ».

À l'été 2009, la salle s'est dotée d'un nouveau tableau d'affichage trois fois plus grand que le précédent avec de nouveaux écrans géants capables de diffuser l'action en direct et en haute définition. C'est le premier et le seul du genre dans la NBA ou la LNH, ainsi il peut diffuser avec une résolution de 1080p en haute définition. Cela est unique au monde dans une salle sportive. L'ensemble vidéo comprend quatre écrans géant, de 5,5 mètres sur 9,1 mètres, suspendus au centre de l'arène et deux tableaux vidéos, de 7,3 m. sur 22 mètres, situés dans les extrémités nord et sud de l'intérieur de la salle

Événements :

Concert de The Eagles, 28 juillet 2001
Spectacle de Michael Flatley (Feet of Flames Tour), 29 juillet 2001
Tournoi masculin de basket-ball de la Big 12 Conference, 2003, 2004 et 2006
WWE Survivor Series 2003, 16 novembre 2003
WWE Homecoming, 3 octobre 2005
Finales NBA 2006, 8, 11 et 20 juin 2006
WWE Saturday Night's Main Event, 15 juillet 2006
55e Match des étoiles de la Ligue nationale de hockey, 24 janvier 2007
WWE Night Of Champions, 29 juin 2008
UFC 103, 19 septembre 2009
WWE Hell in a Cell 2010, 3 octobre 2010
Concert de Lady Gaga, The Born This Way Ball Tour, 29 janvier 2013
Concert de Lady Gaga (artRAVE : The ARTPOP Ball), 17 juillet 2014
WWE Hell in a Cell 2014, 24 octobre 2014
WWE Raw du 4 avril 2016
Concert de Pentatonix, PTX World Tour, 20 Novembre 2016
WWE TLC 2016, 4 Décembre 2016

Carte


Kick Of :

10 Men Tag-Team Match :
The American Alpha (Chad Gable et Jason Jordan), Apollo Crews et The Hype Bros (Zack Ryder et Mojo Rawley) Vs. The Vaudevillains (Aiden English et Simon Gotch), The Ascension (Konnor et Viktor) et Curt Hawkins

PPV :

WWE SmackDown Tag-Team Championship Title Match :
Heath Slater et Rhyno © Vs. Bray Wyatt et Randy Orton

No Disqualification Match :
Nikki Bella Vs. Carmella

WWE Intercontinental Championship Title Ladder Match :
The Miz © Vs. Dolph Ziggler

Chairs Match :
Kalisto Vs. Baron Corbin

WWE SmackDown Women's Championship Title Tables Match :
Becky Lynch © Vs. Alexa Bliss

WWE World Championship Title Tables, Ladders & Chairs Match :
AJ Styles © Vs. Dean Ambrose

Kick Of Match :
10 Men Tag-Team Match :
The American Alpha (Chad Gable et Jason Jordan), Apollo Crews et The Hype Bros (Zack Ryder et Mojo Rawley) Vs. The Vaudevillains (Aiden English et Simon Gotch), The Ascension (Konnor et Viktor) et Curt Hawkins

PPV :

WWE SmackDown Tag-Team Championship Title Match :
Heath Slater et Rhyno © Vs. Bray Wyatt et Randy Orton

Women's No Disqualification Match :
Nikki Bella Vs. Carmella

WWE Intercontinental Championship Title Ladder Match :
The Miz © Vs. Dolph Ziggler

Chairs Match :
Kalisto Vs. Baron Corbin

WWE SmackDown Women's Championship Title Tables Match
Becky Lynch © Vs. Alexa Bliss

WWE World Championship Title Tables, Ladders & Chairs Match :
AJ Styles © Vs. Dean Ambrose

Review :

Kick Off :

10 Men Tag-Team Match :
The American Alpha (Chad Gable et Jason Jordan), Apollo Crews et The Hype Bros (Zack Ryder et Mojo Rawley) Vs. The Vaudevillains (Aiden English et Simon Gotch), The Ascension (Konnor et Viktor) et Curt Hawkins

The American Alpha (Chad Gable et Jason Jordan), Apollo Crews et The Hype Bros (Zack Ryder et Mojo Rawley) Vs. The Vaudevillains (Aiden English et Simon Gotch), The Ascension (Konnor et Viktor) et Curt Hawkinsdans un « 10 Men Tag-Team Match ». Hawkins débute face à Crews et prend l’avantage avec un « Collier de tête » pour le plaquer au sol. Apollo s’en libère et applique un « Legheadcisors » mais Curt s’en dégage direct avec un « Saut De Carpe ». Crews revient avec un « Shoulder Tackle » et, plus tard, un « Dropkick ». Relais de Ryder, mais Curt refuse de faire face à son ancien partenaire et passe le relais à Viktor. Ce dernier prend l’avantage et accule Zack dans un coin pour lui porter un « Chop » puis un « Irish Whip ». Ryder contre sa « Ruade » avec un « Double Knees » mais Viktor le sèche au centre du ring. Zack retourne une « Souplesse » avec un « Neckbreaker » pour le compte de 2. Relais de Rawley qui envoi son partenaire en « Running Clothesline » sur Viktor. Mojo enchaine avec un « Bodyslam » et porte un « Sit Down Double Hammer ». Relais de Konnor qui accule Rawley dans le coin. Relais d’Aiden qui travaille sur le bras de Mojo. Ce dernier le sèche d’une « Droite » pour revenir. Relais de Jason qui porte un « Armdrag ». Relais de Gable pour un « Double Teaming » des Americans Alpha qui virent du monde de leur rebord dans le coin opposé. Les Americans Alpha enchainent avec un « Double Hip Toss » sur Konnor et contre une intervention de Gotch avec un « Double Dropkick ». Gable porte un « Headcisors » sur English puis sort Simon hors du ring. Viktor dégage Chad hors du ring à son tour et les catcheurs se sortent du ring à tour de rôle, le dernier restant dessus est Apollo. Tout le monde remonte sur le ring pour se battre et les « Faces » nettoient le ring. Plus tard, de retour sur le ring, Hawkins porte une « Snap Suplex » sur Chad pour le compte de 2. Curt travaille ensuite au sol sur cou de Gable. Il le fait tomber plus tard face contre terre et passe le relais à Viktor qui le frappe au sol pour le compte de 2. Relais de Konnor que Viktor envoi sur Chad dans le coin. Konnor envoi ensuite Chad sur Viktor pour un « Dropkick » pour le compte de 2. Konnor travaille ensuite à terre sur le cou de Gable. Ce dernier tente un « Sunset Flip » mais Viktor, qui a pris le relais à l’aveugle entre temps le frappe au sol. Plus tard, Viktor le frappe au sol et lui porte un « Chop ». Relais d’English qui le frappe d’un coup de pied. Relais de Gotch qui obtient le compte de 2 après un « Double Teaming » des Vaudevillains. Relais de Viktor qui obtient le compte de 2 puis travaille au sol sur le cou de Chad. Alors que ce dernier tente de se rapprocher de ses coéquipiers pour faire le relais, Gotch, English et Konnor les font tous tomber de leur rebord de l’extérieur. Sur le ring, Viktor lui porte un « Elevated Into A Superkick » pour le compte de 2 quand Jordan intervient. Relais d’Aiden qui frappe Chad au sol avant de se faire huer. Aiden travaille ensuite au sol sur le cou de Gable. Ce dernier surprend English pour le compte de 2. Aiden le catapulte vers son coin et Chad en éjecte Hawkins puis frappe Aiden. Relais de Simon. Chad esquive une « Ruade » de ce dernier qui percute Viktor hors de son rebord. Relais des côtés, Jason prend l’avantage sur Konnor qu’il envoi plusieurs fois au sol avant de lui décrocher un « Dropkick ». Jason porte une « Alpha Plex » à Simon puis un « Elevated Face First » à English. Konnor se prend un « Olympic Slam » de Jason pour le compte de 2 quand Simon intervient. Zack surpasse ce dernier par-dessus le coin. Les Hype Bros porte leur « Hype Ryder » sur Aiden. Mais l’Ascension porte son « Fall Of Man » sur Rawley. Les Americans Alpha portent une « Clothesline » sur l’Ascension de la seconde corde. Jason esquive une « Ruade » de Curt qu’Apollo sèche du rebord pour l’envoyer vers l’extérieur avec une « Souplesse ». Relais des 2 côtés, les Americans Alpha porte leur « Grand Amplitude » sur Simon pour la victoire !

Vainqueurs : The American Alpha (Chad Gable et Jason Jordan), Apollo Crews et The Hype Bros (Zack Ryder et Mojo Rawley) (12:03)

PPV :

On présente les commentateurs Allemands qui sont en ringside.

WWE SmackDown! Tag-Team Championship Title Match :
Heath Slater et Rhyno © Vs. Bray Wyatt et Randy Orton

Les champions WWE SmackDown! Tag-Team, Heath Slater et Rhyno, défendent leurs ceintures face à Bray Wyatt et Randy Orton, accompagnés de Luke Harper. Bray débute face à Rhyno qui prend l’avantage avec un « Collier de tête ». Bray se libère et Rhyno lui porte des « Chops » puis le contre avec une « Flying Clothesline ». Relais d’Orton qui accule Rhyno dans le coin mais ce dernier répond à coups de « Chops » puis le sèche d’un « Shoulder Tackle ». Relais de Slater qui saute sur le bras de Randy des cordes. Ce dernier revient plus tard mais Slater le sèche d’un « Leg Lariat » pour lui porter une « Ruade » dans le coin. Orton contre la seconde pour le passer sur le rebord. Là, alors qu’ Luke Harper déconcentre l’arbitre, Wyatt fait tomber Heath du rebord vers l’extérieur. Plus tard, de retour sur le ring, Randy lui porte une « Release Suplex » pour le faire retomber sur la 3ème corde et le frappe au sol. Relais de Bray qui continue pour le compte de 2. Bray porte ensuite une « Running Clothesline » dans le coin pour le compte de 2. Wyatt le vire ensuite à l’extérieur du ring et passe le relais à Orton. Ce dernier remonte Heath sur le rebord du ring. Slater repousse une tentative de « DDT » dans les cordes et lui porte un « Coup de bélier » du rebord avant de frapper Bray. Alors que Slater tente un « Slingshot » sur Orton, ce dernier le réceptionne de plein fouet en « Scoop Slam » pour le compte de 2. Relais de Wyatt qui travaille au sol sur le cou et le dos d’Heath. Ce dernier revient plus sur des contre sur Bray puis sèche Orton sur le rebord du ring. Slater parvient à passer le relais à l’aveugle à Rhyno qui reprend l’avantage avec une « Clothesline » sur Wyatt. Rhyno lui porte plus tard un « Irish Whip » que retourne Bray pour se faire contrer d’un « Back Elbow ». Rhyno ajoute un « Flying Shoulder Tackle » de la seconde corde sur Bray puis repousse Randy du rebord. Rhyno quitte le ring et tente un « Gore » sur Randy mais Luke pousse ce dernier pour se prendre le « Gore » à la place !!! Alors que Rhyno remonte sur le ring, Randy qui avait pris le relais à l’aveugle, lui porte un « RKO » de nulle part pour la victoire et remporter les ceintures WWE SmackDown! Tag-Team !!!

Vainqueurs : et nouveaux champions WWE SmackDown! Tag-Team, (5:53)

En arrière-scène, Dean Ambrose est interviewé etannonce que l’état de santé de James Ellsworth est correct et qu’il se repose chez lui. Quand Ambrose est interrogé sur son tempérament, il mentionne qu'il fait avec et qu’il va faire partie de son plan de jeu. Dans un contexte différent, ce pourrait être un honneur de partager le ring avec AJ Styles, mais il n’est pas du genre à prendre la voie facile. Il n'y a pas de «voie facile » dans un « TLC Match ». Ambrose aime ça. La douleur horrible et la souffrance sont égales à la gloire. Ça va être des moments difficiles ce soir.

En arrière-scène, on retrouve AJ Styles avec Renee Young qui revient sur les propos d’Ambrose. AJ Styles rit sur le fait que Dean ait annoncé des « MomentsDifficiles». AJ Styles déclare qu'il sait exactement ce que ces types de matchs peuvent au corps. Le problème avec Ambrose n'est pas de le mettre à terre - c'est de l’y garder. AJ prétend qu’après quelques coups de tables, d’échelles et de chaises, Dean se lèvera juste à temps pour le voir tenir son titre WWE World Championship.

No Disqualification Match :
Nikki Bella Vs. Carmella

Nikki Bella affronte Carmella dans un « No Disqualification Match ». Carmella quitte le ring direct et prend l’avantage à l’extérieur sur Nikki. De retour sur le ring, cette dernière revient avec un « Spear » puis la tire à l’extérieur. Carmella résiste et l’envoi dans les escaliers avec un « Headcisors » puis l’envoi de face dans les barricades. Nikki remonte sur le ring ou Carmella la frappe au sol pour le compte de 2. Plus tard, Carmella l’envoi dans les cordes avec une « Snap Suplex » pour le compte de 2. Nikki tente de la surprendre avec un « Petit Paquet » pour le compte de 2. Carmella répond d’une « Clothesline » pour le compte de 2. Carmella l’envoi encore dans les cordes avec une « Snap Suplex » pour le compte de 2. Carmella l’accroche tête en bas dans le coin et va chercher un Kendo Stick sous le ring puis remonte dessus pour la frapper avec dans le coin à plusieurs reprises. Carmella la frappe à terre avec et obtient le compte de 2. Carmella applique son « Code Of Silence » mais Nikki s’en libère à coups de Kendo Stick. Plus tard, Nikki la repousse du ring mais Carmella lui cogne le dos contre la barricade. Nikki répond en lui cognant le dos contre le poteau du ring. Nikki monte sur la barricade et lui porte un « Flying Kick » ! Nikki la remonte ensuite sur le ring pour la frapper à coups de Kendo Stick. Carmella revient et la vire plus tard du ring. Alors que Carmella va la chercher, Nikki l’aveugle puis l’asperge avec un extincteur à plusieurs reprises. Nikki en termine ensuite avec un « Rack Attack 2.0 » pour la victoire !

Vainqueur : Nikki Bella (7:39)

Après le combat, Carmella prend un micro et demande à ce que l’on coupe la musique de Nikki. Carmella demande à cette dernière si elle est fière d’elle ? Carmella déclare que Nikki peut penser qu'elle c’est venger suite à l’attaque qu’elle a subie aux Survivor Series, mais ce n’est pas le cas ! Carmella affirme quece n’est pas ellequi a attaqué Nikki ce soir-là, mais elle ajoute qu’elle sait qui l'a fait. Carmella déclare que c’est sa petitecopine de «Total Divas», Natalya ! Nikki prend la nouvelle en pleine gueule et repart dégoûtée.

Natalya, après avoir été révélée comme la méchante dans cette histoire, est montrée aidant un couple à s'engager dans une publicité pour Kay Jewelers.

En arrière-scène, on retrouve le GM de SmackDown!, Daniel Bryan. On demande à Bryan s’il veut voir The Miz perdre le titre ? Bryan admet que c'est exact, mais pas pour les raisons que l’on pourrait penser. Bryan dit qu’il pense que Dolph Ziggler est un être humain de qualité et grand dans le ring. Malgré l'arrogance de The Miz, il n’apporte pas une certaine qualité star au titre. Le Miz arrive et déclare que Bryan a finalement admis qu'il ne l'aime pas. Bryan rétorque qu'il n'a jamais aimé Miz. Ce dernierrépond qu'il n'a jamais aimé Bryan et souhaite qu'ilsoit dans le match afin qu'il puisse le pousser hors d'une échelle de 10 pieds. Le Miz conclu que Bryan pourra profiter de le regarder monter à l'échelle et conserver son titre. Miz s'éloignealors que Bryan n'a pas l'air heureux.

On présente les équipes de commentateurs Japonaise, Brésilienne, Russe et Chinoise (premier PPV en direct pour la Chine) qui sont dans les tribunes…

WWE Intercontinental Championship Title Ladder Match :
The Miz © Vs. Dolph Ziggler

Le champion WWE Intercontinental, The Miz, accompagné de Maryse, défend sa ceinture face à Dolph Ziggler dans un « Ladder Match ». Les 2 hommes s’observent. Dolph esquive une « Ruade » du Miz puis le plaque au sol pour l’y frapper. Dolph le frappe dans le coin mais The Miz bloque un « Superkick ». Ziggler l’empêche de porter un « Skull Crushing Finale » et le champion se retient aux cordes pour l’empêcher de porter un « Zig Zag ». The Miz l’attrape par les jambes et le catapulte à l’extérieur. Alors que Dolph attrape une échelle sous le ring, The Miz le repousse avec un « Dropkick » entre les cordes. Plus tard, Ziggler l’empêche de lui cogner la tête contre une échelle. A toi à moi à l’extérieur, Ziggler porte des « Back Elbows » mais le Miz le repousse pour le sécher d’un « Big Boot » ! Plus tard, Dolph envoi le Miz percuter une échelle. Alors que Dolph va vers le ring avec une échelle, le Miz le sèche par derrière. The Miz le frappe avec une échelle mais Ziggler esquive un second coup pour lui faire percuter les escaliers et revient avec une « Short Clothesline ». Dolph lui frotte la tête contre l’échelle sous les chants « Let’s Go Ziggler, Let’s Go Miz ». Plus tard, le Miz l’empêche de lui cogner la tête entre les 2 parties de l’échelle et l’envoi en « Face First » dessus ! Plus tard, alors que The Miz tente de monter une échelle sur le ring, Dolph le frappe avec mais le champion lui envoi l’échelle dessus avec un « Dropkick » dedans ! Plus tard, les 2 tirent sur la même échelle et Ziggler tire dessus pour lui faire percuter le poteau du ring ! A toi à moi à l’extérieur, Ziggler porte un « Tornado DDT » sur l’échelle ! Plus tard, le challenger monte une échelle sur le ring mais le Miz lui porte un « Dropkick » dans le dos contre l’échelle ! Plus tard, le Miz coince son adversaire entre le coin et une échelle puis tape dedans avec un « Dropkick ». Le Miz monte sur l’échelle dans le coin sur la seconde corde. Ziggler le repousse pour le faire tomber la tête contre l’échelle. Dolph enchaine ensuite avec une « Descente du coude » de l’échelle toujours sur la seconde corde. Plus tard, Dolph l’envoi la face contre l’échelle toujours sur la seconde corde puis monte une autre échelle sur le ring. Plus tard, Dolph monte à l’échelle mais The Miz le rejoint et parvient à l’en faire descendre. Dolph le sèche d’une « Clothesline » et le dégage hors du ring. Le challenger monte alors à l’échelle mais le Miz la fait tomber ! Plus tard, The Miz le coince dans le coin avec une échelle puis imite Daniel Bryan avant de porter plusieurs « Dropkicks » contre l’échelle. Dolph contre un 3ème « Running Dropkick » en lui envoyant l’échelle enpleine face. Plus tard, le challenger monte encore à l’échelle mais le champion l’y rejoint au sommet. Echanges de coups, le Miz tombe de l’échelle. Alors que Dolph tient la ceinture, le Miz lui frappe la jambe contre l’échelle puis lui malmène avant de basculer l’échelle. Plus tard, le Miz bloque un « Superkick » et lui fracasse la jambe déjà blessée contre l’échelle. Plus tard, le Miz lui cogne le genou blessé contre l’échelle puis lui met en sandwich dedans pour lui refermer l’échelle sur la jambe. The Miz lui étire ensuite la jambe entre les barreaux de l’échelle et lui applique un « Figure Four » à travers. Plus tard, Ziggler lui empêche de porter un « Skull Crushing Finale » mais s’écroule quand il veut porter un « Superkick ». Ceci permet au champion de porter un « Skull Crushing Finale » contre l’échelle ! Le Miz dresse ensuite une échelle au centre du ring et y monte mais Dolph retire l’échelle. The Miz reste accroché au câble mais Ziggler le fait descendre en le frappant avec l’échelle. The Miz retombe à l’extérieur du ring et se tord de douleur au niveau du genou. Dolph dresse lentement l’échelle sur le ring et y grimpe avec difficulté. The Miz le rejoint et lui porte un « Slingshot Powerbomb » contre l’échelle dans le coin sur la seconde corde. The Miz dresse une seconde échelle au centre du ring. Les 2 montent chacun sur leur échelle. Ziggler lui porte des droites au sommet. Echanges de coups, Dolph prend l’avantage et lui porte des « Headbutts ». The Miz retombe au sol. Ziggler remonte au sommet des échelles mais le champion le rejoint et lui porte un « Low Blow ». The Miz le frappe au visage pour le faire retomber à terre pour ensuite décrocher la ceinture pour la victoire !

Vainqueur : The Miz (25:10)

Le Miz prend un micro et dédie cette victoire à Daniel Bryan. Miz parle de la façon dont il a gagné en dépit de la haine de Bryan. Le Miz prétend qu'il surmonte les obstacles et traite tout le monde, en particulier Ziggler, de perdant. Miz s'éloigne ensuite avec sa femme.

On annonce que la semaine prochaine sur le USA Network, on aura le 14ème Tribute To The Troops annuel de la WWE.

Kalisto arrive en premier sur le ring et jette plusieurs chaises sur le ring avant l’arrivée de Baron Corbin.

Chairs Match :
Kalisto Vs. Baron Corbin

Kalisto affronte Baron Corbin dans un « Chairs Match ». Kalisto utilise une chaise mais Baron prend vite l’avantage. Baron dresse une chaise et tente de le passer à travers avec un « Powerbomb » mais Kalisto se dégage et lui porte des « Low Kicks » pour l’assoir sur la chaise ou il lui porte un « Dropkick ». Alors que Baron se retrouve à l’extérieur, Kalisto lui saute dessus en prenant appuis sur la chaise. Plus tard, de retour sur le ring, Baron le vire du rebord et le frappe contre la barricade. Corbin l’étrangle ensuite avec son T-Shirt et le balance contre les barricades et le rebord du ring avant de l’envoyer dans un tas de chaises aux abords du ring. De retour sur le ring, Kalisto tente de le repousser mais Corbin le frappe pour le compte de 2. Baron lui porte ensuite un « Irish Whip » puis coince une chaise dans le coin. Kalisto revient pour se prendre un « Jacknife Cover » pour le compte de 2 ! Baron met 6 chaises déployées au centre du ring. Kalisto esquive une « Ruade » et pour la seconde, l’envoi percuter la chaise dans le coin de plein fouet ! Kalisto le frappe ensuite avec une chaise et lui cogne la tête contre une chaise dressée avec un « Headcisors DDT ». Kalisto monte ensuite sur la 3ème corde et le passe à travers les 6 chaises au centre du ring avec un « Seated Senton » pour le compte de 2 ! Plus tard, alors que Baron est à l’extérieur du ring, il bloque un « Suicide Dive » de Kalisto pour lui porter un « Deep Six » à même le sol ! Plus tard, de retour sur le ring, Baron le couvre pour le compte de 2. Corbin le frappe au sol et botte dans une chaise de colère. Baron met un tas de chaise au sol puis va pour frapper Kalisto à l’extérieur avec une chaise mais ce dernier esquive à plusieurs reprises. Kalisto revient avec des « Low Kicks » et porte un « Hurricanrana » des barricades. Kalisto lui envoie une chaise au visage et l’envoi dans la barrière de sécurité avec un « Dropkick ». De retour sur le ring, Kalisto porte un « Springboard Legdrop » et lui met une chaise sur le ventre. Kalisto monte sur la 3ème corde et porte un « Moonsault Into A Double Knees » sur la chaise pour le compte de 2 !!! Kalisto prend une chaise et frappe Corbin avec à plusieurs reprises. Kalisto fait un tas de chaise au sol. Baron repousse une tentative de « Salida Del Sol » pour se prendre un « Back Spinning Kick ». Kalisto monte sur les cordes et saute sur son adversaire qui le contre d’une « Clothesline » de plein fouet. Baron enchaine avec un « End Of Days » sur le tas de chaises pour la victoire !

Vainqueur : Baron Corbin (12:51)

Après le match, Corbin se dirige vers la table des commentateurs Américains et arrache le dessus. Corbin hurle que c'est ce qui arrivera à n'importe qui se mettra sur son chemin avant de partir…

Natalya est en coulisses avec l'un des nouveaux intervieweurs qui lui demande de s’exprimer au sujet de la déclaration de Carmella sur l'attaque de Nikki Bella. Natalya esquive la déclaration et souhaite bonne chance à Becky Lynch. Natalya déclare que Becky représente si bien la Division Women’s de SmackDown!. En ce qui concerne l'accusation de Carmella, Natalya prétend que c'est absurde. L'intervieweur demande pourquoi Carmella mentirait et Natalya répond : « Je ne sais pas... parce que c’est une menteuse» puis Natalya s'éloigne.

WWE SmackDown! Women's Championship Title Tables Match :
Becky Lynch ©Vs. Alexa Bliss

La championne WWE SmackDown! Women's, Becky Lynch, défend sa ceinture face à Alexa Bliss dans un « Tables Match ». La championne accule la challenger dans le coin pour l’y frapper au sol avant de la sécher d’une « Short Clothesline ». Lynch va chercher une table sous le ring mais Alexa la repousse et l’envoi dans les barrières de sécurité avant de remettre la table sous le ring. Becky sèche son adversaire. Lynch l’envoi dans les barricades et la frappe à l’extérieur avant de la renvoyer dans les barrières de sécurité. Alors que la championne la met en position de « Powerbomb », Bliss se dégage et lui porte un « Low Kick » du rebord. Lynch l’en fait tomber. De retour sur le ring, Becky la contre avec un « Flap Jack » puis porte une « Snap Suplex » avant de redescendre du ring pour aller y chercher une table dessous. Lynch dresse la table à l’extérieur puis esquive Alexa du rebord pour lui porter des « Kicks ». Plus tard, Bliss l’empêche de l’envoyer à travers la table avec une « Souplesse » du rebord et la contre de dessus le ring avec une « Guillotine ». Lynch résiste pour ne pas retomber à l’extérieur puis repousse la challenger. Cette dernière revient et lui cogne la tête contre le coin ou elle l’y frappe. Alexa lui porte un « Irish Whip » puis plusieurs « Springboard Kicks ». Alexa résiste du rebord et la fait tomber des cordes en la mordant à la main. Bliss la frappe à terre puis la malmène dans les cordes avant de lui porter un « Double Knees » dans le dos. Alexa la frappe à terre puis va chercher une autre table sous le ring. La championne tente d’intervenir mais Alexa l’envoi dans les escaliers du ring et monte la table sur le ring. Bliss frappe ensuite plusieurs fois la tête de Lynch contre le rebord du ring puis la remonte dessus pour la frapper au sol. Alexa dresse ensuite la table dans un des coins du ring puis la frappe dans un autre coin. Lynch tente de revenir mais Bliss la frappe au sol puis lui cogne la tête contre la table et la couche dessus. Alexa monte sur la 3ème corde mais Lynch l’en fait tomber les jambes entre le coin. Becky monte ensuite sur la seconde corde mais la challenger la repousse. Plus tard, Becky tente un « Bodyslam » à travers la table mais Alexa se dégage et l’envoi au sol en la tirant par les cheveux. Bliss met la table à cheval contre le coin. Becky revient à coups de « European Uppercuts », de « Clotheslines » et d’un « Dropkick ». Plus tard, Alexa esquive une « Ruade » et Lynch s’arrête juste devant la table pour lui porter un « Back Kick ». Alexa bloque une tentative de « Exploder Suplex » et l’envoi au sol. Becky esquive une « Ruade » et tente un « Sunset Flip » que bloque Alexa pour lui porter un « Double Knees » puis enchaine avec un « Back Flip Into A Double Knees ». Bliss fait tomber la table au sol puis frappe la championne à terre. Alexa dresse la table mais Becky la met sur ses épaules. Pour sa sauver, Alexa renverse la table avant de se libérer. La challenger lui porte alors un « DDT » sur la table au sol. Plus tard, la championne lui applique un « Dis-Arm-Her » entre les pieds de la table. Lynch porte difficilement un « Pumphandle Slam » puis couche la table dans le coin sur la première corde. Becky la couche dessus et monte sur la 3ème corde mais Alexa la contre et l’envoi au centre du ring. Bliss la repousse dans un coin avec un « Low Dropkick ». Becky revient en l’envoyant la tête contre la table dans le coin. Bliss esquive un « Baseball Slide » et les 2 se frappent sur le rebord. Becky retombe à l’extérieur du ring et passe Lynch à travers une table à l’extérieur avec un « Powerbomb » pour remporter le match et la ceinture WWE SmackDown! Women's !!!

Vainqueur : et nouvelle championne WWE SmackDown! Women's, Alexa Bliss !!!! (15:16)

Le nouvel intervieweur essaie d'interroger Becky Lynch sur le ring, mais cette dernière ne veut pas être interviewée en ce moment. Becky dit qu’elle s’en veut et s'en va.

On voit une publicité pour Kay Jewelers avant de voir un aperçu de WWE 205 Live.

WWE World Championship Title Tables, Ladders & Chairs Match :
AJ Styles ©Vs. Dean Ambrose

Le champion WWE World, AJ Styles, défend sa ceinture face à Dean Ambrose dans un « Tables, Ladders & Chairs Match ». Les chants « AJ Styles » retentissent. Ambrose prend l’avantage et le frappe au sol puis dans le coin avant de porter un « Irish Whip » et de le sécher d’une « Clothesline ». Ambrose porte ensuite plusieurs « Chops » et le surpasse. Dean va chercher une chaise, une échelle mais AJ le frappe avec la chaise pour l’empêcher d’aller plus loin. Styles dresse l’échelle au centre du ring mais les 2 s’empêchent d’y monter. Plus tard, AJ porte un « chop » mais Dean l’envoi dans les cordes et le frappe avec l’échelle avant de le passer par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Le combat part à l’extérieur ou Dean l’envoi sur les échelles et autres tables. Plus tard, Ambrose s’assoit sur une chaise pour le provoquer avant de cogner la tête du champion sur la chaise. Plus tard, Dean porte une « Snap Suplex » à même une rampe d’acier. Plus tard, Ambrose le couche sur une table puis grimpe à une grande échelle mais Styles s’éloigne. Dean lui porte une « Clothesline » par derrière puis lui met une poubelle sur la tête avant de ‘envoyer au sol. Le combat part dans le public et Dean le repasse par-dessus la barricade côté ring. Dean lui saute dessus des barrières mais AJ Styles le contre de plein fouet avec un « Dropkick ». Plus tard, AJ lui porte une « Jumping Clothesline » contre la barrière de sécurité. Plus tard, Ambrose en esquive une autre et l’envoi les jambes entre la barrière avant de se ruer dessus, chaise à la main. Plus tard, Dean dresse l’échelle au centre du ring et y monte mais le champion l’en fait tomber. Plus tard, AJ lui lance l’échelle au visage puis l’envoi retomber sur cette dernière avec un « Bodyslam ». AJ lui porte une « Descente du genou » puis couche une échelle contre les cordes. Dean l’empêche de le passer à travers et le catapulte plus tard contre l’échelle. Le champion retombe à l’extérieur du ring alors Dean lui balance l’échelle dessus. Plus tard, Ambrose monte une table sur le ring mais AJ le frappe par derrière avec une chaise ! AJ lui porte alors plusieurs coups de chaise au sol puis lui porte un « Sidewalk Slam » à travers une chaise dépliée ! Plus tard, AJ le frappe au sol puis lui porte un coup de chaise. AJ dresse une chaise puis quitte le ring pour lancer d’autres chaises sur le ring. AJ en déploie plusieurs les unes à côté des autres. Ambrose bloque une « Souplesse » pour le passer à travers les 4 chaises avec une « Release Inverted Suplex » ! Plus tard, Dean lui porte un « Bodyslam » sur une chaise au sol puis saute dessus, chaise à la main de la seconde corde. Le challenger relève AJ et l’envoi contre les pieds d’une table. Dean couche la table sur le coin. Plus tard, contre sur contre, AJ le passe à travers la table dans el coin avec une « Snap Suplex ». Plus tard, AJ lui porte un « Dropkick » mais Ambrose répond d’une « Running Clothesline » direct. Ambrose le passe sur le rebord et le remonte sur les cordes. AJ le fait retomber et tente un « Phenomenal Forearm » que bloque Ambrose. AJ l’empêche de porter un « Dirty Deeds » mais Dean le surpasse par-dessus la 3ème corde. Dean parade puis porte un « Suicide Dive » pour repousser AJ sur la table des commentateurs. Dean le couche sur la table des commentateurs et va chercher, plus tard une échelle qu’il dresse à côté. Plus tard, Ambrose frappe le champion au visage. Ambrose monte sur l’échelle et passe à travers la table avec un « Diving Elbow ». Plus tard, Dean sort une autre échelle qu’il monte sur le ring. Plus tard, Dean y grimpe mais AJ l’en dégage avec un « Phenomenal Foream ». Les 2 hommes sont au sol. Plus tard, Dean regrimpe à l’échelle et arrivent au sommet. Echanges de coups, les 2 retombent au sol. A toi à moi, AJ repousse une tentative de « Dirty Deeds » et Dean une de « Styles Clash » pour l’envoyer percuter l’échelle avec un « Air Spin ». Ambrose monte à l’échelle mais Styles le rattrape et les 2 passent par-dessus la 3ème corde. Plus tard, AJ monte sur le rebord et porte un « Standing Moonsault Into A Reverse DDT » à même le sol ! Styles dresse une table aux abords du ring et couche le challenger dessus. AJ monte sur le ring et porte une « Springboard 450° Splash » sur Dean à travers la table à l’extérieur ! Sous les chants « This Is Awesome », AJ met l’échelle au centre du ring mais là, James Ellsworth, arrive aux abords du ring avec sa minerve autour du cou. Styles s’attaque à James puis retire une partie des escaliers pour monter dessus avec Ellsworth mais Ambrose revient de nulle part et l’empêche de porter un « Styles Clash » à Ambrose avant de porter une « Clothesline » à AJ et ajouter un « Double Arm DDT » contre les escaliers ! Ambrose monte sur la table, dresse l’échelle et commence à y grimper avec lenteur. AJ revient et le rejoint au sommet. Ambrose l’en fait tomber et AJ se retrouve à l’extérieur du ring ! Là, alors que Dean a la ceinture à sa portée, James Ellsworth bascule l’échelle pour faire passer Ambrose à travers la table à l’extérieur ! Plus tard, AJ redresse l’échelle et y grimpe pour décrocher la ceinture et remporter le combat !

Vainqueur : AJ Styles (30:50)

Review du site WillyWrestleFest.fr