IN YOUR HOUSE 18
Review du site WillyWrestleFest.fr


Date : 5 Octobre 1997
Lieu : St. Louis, Missouri
Arena : Kiel Center
Public : 21 151

Le Saviez-vous ?

Faits :

Ce soir là, Bret Hart livrait son 10ème IYH sur 18. (A ceci, nous pouvons rajouter 2 autres participations en "Dark Match"). Ce sera aussi, son dernier In Your House et son avant dernier PPV de sa carrière de lutteur à la WWF... Ce sera aussi dans cette même salle que son frère, Owen, se tuera dans la même salle 1 an 1/2 plus tard...

C'était le 1er IYH pour D. Lo Brown, Nova, Tarantula, Mosaic, Chainz, 8-Ball, Skull, Jesus Castillo, Jose Estrada Jr. et Miguel Perez Jr. Kama y livrait aussi son 1er combat, alors qu'il avait participé à 2 matchs non télévisés dans la première et seconde édition !

C'était la première que l'on assistait à un match de "nains" par équipe ainsi qu'un "Flag Tag-Team Match" dans un IYH. Ce combat fût ajouté à la dernière minute, suite à la disparition tragique de Brian Pillman qui était retrouvé mort le jour même et qui aurait dû affronter Goldust...

Ce soir là, on assistait au tout premier "Hell In A Cell Match" de l'histoire de la WWF.

C'était la seconde fois d'affilée que Shawn Michaels affrontait l'Undertaker dans un IYH.

A la fin de ce combat, Kane, (aka Issaac Yankeem, le faux Diesel) faisait une apparition... C'était la première fois qu'on le voyait sous ce personnage. La dernière fois qu'il avait participé à un IYH, c'était lors du IYH 12 sous le personnage du faux Diesel...

Le Kiel Center en quelques mots


Le Scottrade Center (autrefois Kiel Center et Savvis Center et surnommé The House that Brett Hull Built) est une salle omnisports située dans le centre de Saint-Louis, au Missouri.

Le Scottrade Center fut inauguré en 1994 sous l'appellation de Kiel Center et coûta $135 millions USD ($170 millions avec la démolition du Kiel Auditorium et la construction du parking). Sa construction a servie à remplacer le vétuste St. Louis Arena (construit en 1929 et démoli en 1999) et le Kiel Auditorium. En septembre 2006, Scottrade acheta les droits d'appellation de l'arène.

La salle offre 19 022 sièges en configuration hockey sur glace mais peut accueillir jusqu'à 21 000. Elle dispose aussi de 1 726 sièges de club, 91 suites de luxe et 7 party suites. La salle est polyvalente car elle peut abriter des matchs de basket-ball avec 22 000 places.

Depuis 1994, ses locataires sont les Blues de Saint-Louis, une franchise de hockey sur glace jouant dans la Ligue nationale de hockey et les Saint Louis Billikens, une équipe universitaire de basket-ball NCAA de la Saint Louis University. Les St. Louis Steamers (Major Indoor Soccer League), les River City Rage (United Indoor Football), les St. Louis Stampede (Arena Football League), les St. Louis Ambush (National Professional Soccer League) et les St. Louis Vipers (Roller Hockey International) furent aussi locataires.

L'arène accueille environ 175 événements et 2 millions de visiteurs par an.

Événements
Concert de Frank Sinatra, 21 octobre 1994
Tournoi masculin de basket-ball de la Missouri Valley Conference (Arch Madness), depuis 1995
Repêchage d'entrée dans la LNH 1996, 22 juin 1996
Tournoi masculin de basket-ball de la Conference USA, 1997
WWF Badd Blood: In Your House, 5 octobre 1997
Tournoi Midwest Regional du Championnat NCAA de basket-ball, mars 1998
Survivor Series 1998, 15 novembre 1998
Visite du Pape Jean-Paul II, 26 janvier 1999
Final Four basket-ball NCAA féminin, 2001 et 2009
WWE No Mercy, 21 octobre 2001
Concert de Britney Spears, 22 juin 2002
United States Figure Skating Championships, 7-15 janvier 2006
Concert de The Rolling Stones (A Bigger Bang Tour), 27 janvier 2006
NCAA Frozen Four, 5 et 7 avril 2007
Concert de Billy Joel, 25 avril 2007
WWE Judgment Day, 20 mai 2007
Concert de Bruce Springsteen, 23 août 2008
Elimination Chamber 2010, 21 février 2010
Royal Rumble 2012, le 29 janvier 2012
Concert de Lady Gaga, The Born This Way Ball Tour, 2 février 2013
Concert de Taylor Swift dans le cadre de son Red Tour, 18 et 19 mars 2013
Extreme Rules 2013, le 19 Mai 2013.

Carte


3-On-2 Handicap Match :
The Legion Of Doom (Road Warrior Animal et Road Warrior Hawk) Vs. The Nation Of Domination (D-Lo Brown, Kama Mustafa et Rocky Maivia)

Tag-Team Match :
Max Mini et Nova Vs. Mosaic et Tarantula

WWF World Tag-Team Title Match :
The Head Bangers (Mosh et Thrasher) © Vs. The Godwinns (Henry O. Godwinn et Phineas I. Godwinn)

WWF Intercontinental Title Tournament Finals Match :
Owen Hart Vs. Faarooq

8 Man Tag-Team Match :
The Disciples Of Apocalypse (8-Ball, Chainz, Crush et Skull) Vs. Los Boricuas (Jesus Castillo, Jose Estrada, Miguel Perez et Savio Vega)

Tag-Team Flag Match :
Bret « The Hitman » Hart et The British Bulldog Vs. The Patriot et Vader

WWF World Title #1 Contendership Hell In A Cell Match :
Shawn Michaels Vs. The Undertaker

Photos :

Review :

On apprend, durant le « Free-For-All » puis le début du PPV, que Brian Pillman est décédé dans l’après-midi.

3-On-2 Handicap Match :
The Legion Of Doom (Road Warrior Animal et Road Warrior Hawk) Vs. The Nation Of Domination (D-Lo Brown, Kama Mustafa et Rocky Maivia)

The Legion Of Doom (Road Warrior Animal et Road Warrior Hawk) affrontent The Nation Of Domination (D-Lo Brown, Kama Mustafa et Rocky Maivia) dans un « 3-On-2 Handicap Match ». A la base, Ken Shamrock devait combattre aux côtés des Legion Of Doom. Après l’arrivée de ces derniers, Hawk prend la parole et annonce qu’à cause d’une blessure subie aux mains de Faarooq, Shamrock ne peut combattre. Hawk dit que ça ne va pas les empêcher de se battre ce qui rend le combat un match handicap… D-Lo Brown applique un « Collier de tête ». Hawk se dégage pour se prendre un « Shoulder Tackle » sans effets et revient avec un « Hip Toss » puis un « Standing Dropkick ». Brown quitte le ring et reprend l’avantage de retour dessus. Hawk revient avec un « Big Boot » et une « Clothesline ». Relais de Rocky qui reçoit les chants « Rocky Sux ». Maïvia quitte le ring énervé mais soutenu par ses partenaires. De retour sur le ring, Rocky fait face à Animal et prend l’avantage pour l’acculer dans le coin et l’y frapper. Maïva tente une « Clothesline » qu’esquive Animal pour porter un « Flying Shoulder Tackle » puis un « Dropkick ». Rocky quitte le ring frustré. Plus tard, de retour sur le ring, Animal malmène le bras de Maïvia et passe le relais à Hawk qui saute dessus de la seconde corde. Hawk ajoute des « Chops » puis un « Collier de tête ». Rocky tente de l’acculer dans son coin mais Hawk se dégage. Relais de Mustapha qui reprend l’avantage pour frapper Hawk dans le coin. Kama porte un « Irish Whip » mais Hawk esquive sa « Ruade » et le passe par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Plus tard, les 2 se portent une « Double Clothesline ». Kama tente de revenir en bloquant un « Kick » mais Hawk se dégage avec un « Enzuigiri » avant de travailler au sol sur le cou de Mustapha. Relais d’Animal qui porte un « Powerslam » à Kama mais Rocky intervient pour porter un « DDT » à Animal ! Plus tard, Kama porte un « Back High Kick » et le vire du ring. Les 2 autres « Heels » en profitent pour s’attaquer à Animal derrière le dos de l’arbitre. De retour sur le ring, Kama le malmène au sol puis D-Lo prend le relais pour le frapper dans le coin et porter un « Irish Whip » puis une « Clothesline ». Brown ajoute un « Irish Whip » mais Animal répond d’une « Clothesline ». D-Lo Brown revient en le frappant à terre et porte un coup d’harpin puis des « Leg Drops » pour le compte de 2 ! Relais de Maïvia qui applique un « Collier de tête » au sol sur Animal. Plus tard, Rocky le sèche d’un coup de genou pour le compte de 2. Maïvia le malmène ensuite dans le coin puis, plus tard, le sèche d’une « Droite ». Maïvia déconcentre l’arbitre en provoquant Hawk ce qui permet, avec l’aide de D-Lo Brown, de porter un « Low Blow » à Animal. Rocky obtient le compte de 2. Relais de Kama qui porte un « Spinning Back Kick » et un « Irish Whip ». Animal esquive sa « Ruade » et Maïvia déconcentre l’arbitre volontairement pour l’empêcher de voir le relais d’Hawk. Rocky et Mustapha tiennent alors Animal au sol permettant à D-Lo Brown de porter un « Frog Splash » de la 3ème corde pour le compte de 2 de Kama. Ce dernier vire Animal du ring permettant à ses partenaires d’envoyer Animal dans les escaliers. Plus tard, de retour sur le ring, les 2 hommes se percutent et Animal passe enfin le relais à Hawk. Ce dernier porte « Powerslam » à Rocky et esquive une « Descente du coude » de Brown qui touche Maïvia à la place. Hawk porte alors un « Neck Breaker » à D-Lo Brown puis le passe par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Animal en fait de même avec Kama. Les LOD malmènent Rocky et le mettent en position pour un « Doomsday Device » mais Faarooq intervient en montant sur le rebord. Les Legion Of Doom abandonnent leur « Finish » et D-Lo Brown passe Animal par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Sur le ring, Kama porte un « Roundhouse kick » à la nuque d’Hawk et Rocky en termine avec son « Rock Bottom » pour la victoire !

Vainqueurs : The Nation Of Domination (D-Lo Brown, Kama Mustafa et Rocky Maivia) (12:20)

Aux commentaires, Vince McMahon revient sur le décès de Brian Pillman qui a été retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel cet après midi. Vince donne ses condoléance à la famille de Brian et dit qu’on en saura plus quand eux-mêmes auront plus d’informations.

Tag-Team Match :
Max Mini et Nova Vs. Mosaic et Tarantula

Max Mini et Nova affrontent Mosaic et Tarantula. Ce dernier vire Max du ring avec un « Big Boot ». Il surpasse Nova qui retombe en contre sur Mosaic. Tarantula contre un « Springboard » de Nova et porte un « Face First ». Tarantula envoi Nova vers Mosaic qui le tient mais Nova esquive la « Ruade » de Tarantula qui se prend son partenaire. Plus tard, Nova porte un « Legsweep » pour le compte de 2 quand Mosaic tente un « Back Senton Splash » mais que Nova esquive pour le laisser retomber sur Tarantula. Ce dernier repousse Nova qui esquive une « Ruade ». Mosaic tente encore d’ntervenr pour toucher encore Tarantula qui cette fois le repousse. Nova ajoute un « Hip Toss » à Mosaic et esquive un « Dropkick » de Tarantula qui touche son partenaire à la place. Plus tard, Mosaic fait tomber Nova de l’extérieur du ring et les 2 « Heels » le frappent à l’extérieur. Max Mini intervient et l’arbitre les sépare. De retour sur le ring, Mosaic reprend l’avantage sur Max Mini et lui porte un « Irish Whip ». Mini revient en esquivant la « Ruade » et enchaine avec un « Hip Toss ». Max ajoute un « Armdrag » et, plus tard, le surpasse. Nova ajoute un « Frog Splash » dans la foulée sur Mosaic. Tarantula surpasse Nova pour l’envoyer sur Mosaic que Nova surprend pour le compte de 2. Max Mini tente un « Hurricanrana Cover » sur Tarantula mais Mosaic intervient. Les « Heels » portent un « Double Big Boot » sur Max Mini puis Tarantula en ajoute un second tout seul. Relais de Nova que Mosaic frappe par derrière. Tarantula porte un « Brain Buster » à Nova puis ajoute un « Frog Splash » de la 3ème corde pour le compte de 2. Tarantula envoi Nova vers Mosaic qui le réceptionne d’une « Clothesline ». Plus tard, Tarantula soulève Max à l’extérieur à bouts de bras et l’envoi sur la table des commentateurs devant Jerry Lawler qui se marre. En se relevant, Max Mini fait tomber le casque du King. Sur le ring, Nova se fait envoyer au sol par Mosaic. Nova esquive une « Ruade » de ce dernier et revient avec un « Armdrag » puis porte un « Springboard Dropkick » pour le virer du ring. Sur le ring, Tarantula sèche Max d’un « Big Boot » puis enchaine avec une « Clothesline ». Tarantula porte un « Irish Whip » mais Mini esquive sa « Ruade » pour se faire passer sur le rebord. Max le repousse et porte un « Crossbody » de la 3ème corde que bloque Tarantula pour se prendre un « Armdrag » puis un « Crucifix Cover » pour la victoire !

Vainqueurs : Max Mini et Nova (6:43)

Sunny rejoint le ring pour faire la « Ring Announcer » du match suivant.

WWF World Tag-Team Title Match :
The Head Bangers (Mosh et Thrasher) © Vs. The Godwinns (Henry O. Godwinn et Phineas I. Godwinn)

Les champions WWF World Tag-Team, The Head Bangers (Mosh et Thrasher), défendent leurs ceintures face à The Godwinns (Henry O. Godwinn et Phineas I. Godwinn), accompagnés d’Uncle Cletus. Henry se fait virer rapidement par Thrasher alors que Mosh porte un « Armdrag » à Phineas avant de le virer du ring à son tour avec un « Dropkick ». Plus tard, de retour sur le ring, Phineas crache en l’air pour récupérer sa salive dans la main. Mosh crache alors en l’air pour ré avaler sa salive lol. Phineas prend ensuite l’avantage et porte un « Irish Whip » mais Mosh le vire du ring avec un « Headcisors ». Thrasher en ajoute un second du rebord. Phineas remonte sur le rebord mais Mosh l’en vire avec une « Springboard Clothesline » et le remonte sur le ring pour le compte de 2. Relais de Thrasher pour un « Double surpassement » des Headbangers. Phineas retombe surement sur le cou mais reprend l’avantage et passe le relais à Henry O. que Thrasher met à terre. Henry revient et le sèche d’un « Shoulder Block » puis porte un « Collier de tête ». Thrasher s’en dégage et porte un « Roll Up » pour le compte de 2. Epreuve de force, Henry repousse une tentative de « Victory Roll » pour se prendre un « Dropkick ». Henry quitte le ring à nouveau. Plus tard, Phineas prend le relais et fait une épreuve de force avec Thrasher. A toi à moi sur des clés de bras, Thrasher prend l’avantage et passe le relais à Mosh. Thrasher tient Phineas dans les cordes et Mosh saute dessus. Plus tard, ce dernier porte un « Bodyslam » et Thrasher l’envoi de la seconde corde sur Phineas avec une « Release Inverted Suplex » pour le compte de 2. Relais de Thrasher qui porte une « Clothesline » de la seconde corde pour le compte de 2. Henry porte une « Clothesline » à Thrasher derrière le dos de l’arbitre puis prend le relais pour le frapper à terre. Henry le met les jambes entre les cordes et Phineas le sèche d’un « Shoulder Tackle » pour le virer du ring. Plus tard, Phineas prend le relais et vire Thrasher du ring ou Cletus et Henry le frappent. Plus tard, Cletus porte une « Clothesline » à Thrasher. Phineas le remonte sur le ring et porte des « Descentes du genou » pour le compte de 2. Plus tard, Thrasher tente un « Sunset Flip » pour le compte de 2 quand l’arbitre perd du temps car déconcentré par Henry. Relais de ce dernier qui frappe Thrasher d’un coup de pied avant de porter un « Bodyslam » et un « Front Slam » pour le compte de 2 ! Plus tard, Thrasher et Henry se percutent. Relais de Phineas qui frappe Thrasher au sol pour l’empêcher de prendre le relais. Phineas lui porte un « Irish Whip » mais Thrasher esquive sa « Ruade » et porte un « Back Suplex » dans la foulée. Les 2 sont à terre et Thrasher parvient à faire le relais à Mosh qui est déchainé contre Phineas et lui porte un « Irish Whip » puis une « Ruade » avant de virer Henry et Cletus du rebord du ring. Mosh porte un « Bodyslam » à Phineas et Thrasher l’envoi sur ce dernier avec un « Powerbomb » pour le compte de 2 quand Henry intervient. Thrasher vire ce dernier. Phineas contre un saut de la 3ème corde de Mosh avec un « Sit Out Powerbomb » pour la victoire et les ceintures WWF World Tag-Team ! Après le combat, les 3 « Heels » frappent les Head Bangers au sol. Henry porte même un « Slop Drop » à Thrasher… Au bout d’un moment, Howard Finkel leur informe que l’arbitre leur ordonne de quitter le ring sinon ils perdent leurs ceintures !

Vainqueurs : et nouveaux champions WWF World Tag-Team, The Godwinns (Henry O. Godwinn et Phineas I. Godwinn) (12:17)

En arrière-scène, alors que Michael Cole dit que Stonecold Steve Austin va devoir abandonner le titre WWF Intercontinental ce soir, il est coupé par Owen Hart qui dit en avoir marre d’entendre ce que Steve va faire. Owen dit que la seule chose qu’Austin va faire, c’est de lui redonner le titre. Il demande aux officiels d’écarté Stoencold de lui sous peine de poursuites et promet de récupérer la ceinture…

Sur le ring, Jim Ross accueille Gene Kiniski, ancien champion NWA durant 3 ans. On voit une présentation de la carrière de ce dernier. Ross dit que c’est un honneur de lui rendre hommage et lui donne un diplôme. Ross accueille ensuite l’ex 2 fois champion NWA, Jack Brisco pour l’honorer à son tour après une vidéo de présentation. Ross accueille ensuite Dory Funk Jr, ex champion NWA durant 4 ans pour qui on voit aussi une vidéo. Jim fait ensuite venir Awesome Harey Race, ancien 7 fois champion NWA pour l’honorer après la vidéo de sa carrière. Ross fait ensuite venir un 5ème honoré, Terry Funk, ancien champion NWA comme son frère, Dory. On voit aussi une vidéo de présentation de Terry. Enfin, Jim fait venir Lou Thesz, ex plus jeune (21 ans) et plus vieux (50 ans) champion NWA, accompagné de Sam Muchnick, ex promoteur de Saint Louis et ex président de la NWA durant 20 ans dont on voit aussi des vidéos de présentation.

En arrière-scène, Dok Hendrix interview Faarooq, accompagné de la Nation Of Domination, sur son match de la finale pour le titre WWF Intercontinental, face à Owen Hart. Alors qu’Hendrix dit que Steve Austin pourrait avoir un jeu à faire dans ce match. Faarooq n’apprécie et dit que c’est le business de la Nation et conseille à Austin de ne pas mettre son nez dans leur histoire.

Aux commentaires, Vince McMahon revient sur le décès de Brian Pillman et dit qu’une overdose de drogue pourrait en être la cause. McMahon dit que ce genre de drogue est un problème dans tous les sports et dit qu’ils rendront public le rapport toxicologique quand il sera disponible dans 7 jours.

WWF Intercontinental Title Tournament Finals Match :
Owen Hart Vs. Faarooq

Owen Hart affronte Faarooq en finales du tournoi pour le titre WWF Intercontinental vacant. Owen arrive avec le regard fermé, vraisemblablement touché par la mort de Brian Pillman. Avant le début du combat, Stonecold Steve Austin rejoint les abords du ring et fait sonner la cloche pour lancer le match. Le commisioner de la WWF, Sgt. Slaughter s’assoit à côté de lui pour le surveiller. Austin prend un casque et commente alors qu’Owen lui fait voir son T-Shirt comme quoi il a brisé le cou de Steve. Epreuve de force, Faarooq repousse Owen puis applique un « Collier de tête ». Owen se dégage pour se prendre un « Shoulder Tackle ». Owen applique ensuite un « Collier de tête » mais Faarooq le repousse pour l’envoyer à terre. Faarooq le frappe plus tard et l’envoi au sol puis dans les cordes. Owen revient pour porter un « Spinning Hellkick ». Owen le frappe ensuite au sol puis lui malmène la jambe à terre. Steve prend le casque micro des Mexicain et parle dedans avec Tito Santana. Plus tard, dans le match, Owen malmène la jambe de Faarooq dans le coin. Austin arrache le casque micro de Jean Brassard et parle avec Raymond Rougeau et dit qu’il sera à Montreal aux Survivor Series et demande à Raymond de le dire aux téléspectateurs. Sur le ring, Faarooq envoi Owen, épaule la première dans le poteau du ring. Faarooq enchaine avec des « Irish Whip » et porte un « Back Breaker » pour le compte de 2. Plus tard, Faarooq le soulève mais s’écroule et Hart obtient le compte de 2. Faarooq porte un « Bodyslam » puis monte sur la seconde corde pour un « Leg Drop » qu’esquive Owen pour tenter un « Sharpeshooter » que repousse son adversaire. Plus tard, Faarooq porte un « Powerslam » à Owen pour le compte de 2. Là, Jim « The Anvil » Neidhart arrive et Faarooq porte un « Spinebuster » à Owen pour le compte de 2. Faarooq malmène ensuite Owen dans les cordes. Jim déconcentre l’arbitre et Owen esquive un « Leg Lariat » d’Owen qui se mange les cordes. Là, Stonecold assomme Faarooq avec la ceinture, donnant la victoire et le titre à WWF Intercontinental Owen Hart !

Vainqueur : et nouveau champion WWF Intercontinental, Owen Hart !!! (7:12)

8 Man Tag-Team Match :
The Disciples Of Apocalypse (8-Ball, Chainz, Crush et Skull) Vs. Los Boricuas (Jesus Castillo, Jose Estrada, Miguel Perez et Savio Vega)

The Disciples Of Apocalypse (8-Ball, Chainz, Crush et Skull) affrontent Los Boricuas (Jesus Castillo, Jose Estrada, Miguel Perez et Savio Vega) dans un « 8 Man Tag-Team Match ». Estrada débute face à Skull qui le frappe dans le coin. Jose retourne un « iirsh Whip » mais Skull le contre dans le coin et le sèche d’une « Clothesline ». Relais avec 8-Ball pour un « Double Big Boot » des jumeaux. Relais de Perez que 8-Ball accule dans el coin pour porter, plus tard, une « Clothesline » dans le coin puis un « Powerslam » pour le compte de 2. Relais de Crush qui porte des « Headbutt » à Miguel. Ce dernier revient avec un « Collier de tête » et passe le relais à Savio Vega. Plus tard, ce dernier le malmène dans les cordes puis le coin avant de porter un « Irish Whip ». Crush contre sa « Ruade » et porte un « Belly-To-Belly Suplex » pour le compte de 2. Relais de Chainz qui sèche Vega d’un « Big Boot » avant de le frapper au visage. Relais de Jesus que Chainz contre avec un « Press Slam ». Castille retourne, plus tard un « Irish Whip » et Estrada réceptionne Chainz d’un coup de genou puis le tire à l’extérieur pour que Jesus passe Chainz à l’extérieur. Les 2 équipes se font fasse et les Boricuas en profitent pour s’en prendre à plusieurs contre Chainz. Plus tard, Estrada accule Chainz dans le coin pour l’y frapper et porter un « Irish Whip » puis des « Clotheslines » avec les autres Boricuas dans e le coin. Alors que l’arbitre a le dos tourné, Savio ajoute un « Spinning Hellkick » à Chainz pour le compte de 2. Jose travaille ensuite au sol sur le cou de Chainz et s’aide des pieds dans les cordes. Alors que l’arbitre retient un des jumeaux à l’extérieur, 3 des Boricuas frappent Chainz au sol. Savio continue le travail au sol sur le cou de Chainz. Ce dernier se dégage et porte un » Crossbody » pour le compte de 2. Savio porte un « Bodyslam » et Jesus ajoute, plus tard, un « Missile Dropkick » de la 3ème corde pour le compte de 2 ! Plus tard, Perez travaille au sol sur le cou et le dos de Chainz. Ce dernier se libère pour se prendre un coup de genou. Miguel frappe ensuite Chainz au sol puis Savio prend le relais, lui cogne la tête contre le coin puis porte des « Chops ». Plus tard, Vega porte un « Irish Whip » mais Chainz esquive sa « Ruade » et Crush prend le relais pour sécher les Boricuas avant d’être aider par ses partenaires. Crush sèche Jesus d’un « Big Boot » mais l’arbitre a le dos tourné. Crush va le voir et Castillo en profite pour porter un « DDT » pour le compte de 2. Crush l’envoi vers Chainz qui est sur le rebord et ce dernier porte une « Clothesline » à la nuque de Castillo que Crush termine avec un « Tilt-A-Whirl Backbreaker » pour la victoire !

Vainqueurs : The Disciples Of Apocalypse (8-Ball, Chainz, Crush et Skull) (9:11)

En arrière-scène, Michael Cole interview le champion WWF World, Bret « The Hitman » Hart et le British Bulldog. Alors que Cole dit que le drapeau Américain a de bonne chance d’être décroché ce soir, Bret répond que c’est dans ses rêves. Hart affirme qu’ils vont faire un autre exemple : ils sont meilleurs que 2 des plus grands catcheurs américains. Le Bulldog affirme qu’ils vont sortir victorieux ce soir.

En arrière-scène, Dok Hendrix interview le Patriot et Vader et dit qu’ils ont la pression avec le support du public. Le Patriot affirme qu’ils vont régler leurs problèmes avec la Hart Foundation. Vader dit que « Best There Is, Best There Was, Best There Ever Will Be » est de la merde. Vader dit qu’avec le Patriot, ils n’ont pas grand-chose en communs, sauf qu’ils n’aiment les grandes gueules qui critiquent les USA. Vader conclu que ce soir, il vont jouer au jeu de la douleur et que c’est « Vader Time ».

Tag-Team Flag Match :
Bret « The Hitman » Hart et The British Bulldog Vs. The Patriot et Vader

Le champion WWF World, Bret « The Hitman » Hart et The British Bulldog affrontent The Patriot et Vader dans un « Tag-Team Flag Match ». Le match part à 4 à l’extérieur et le Patriot envoi le British Bulldog dans les escaliers. Vader malmène Bret avec le drapeau puis lui frappe la tête contre la table des commentateurs. Les chants « USA » retentissent. Le British Bulldog revient en frappant le Patriot avec le drapeau alors que le Hitman envoi Vader dans les escaliers et le malmène avec le drapeau. Plus tard, le Patriot revient à coups de drapeau contre Davey alors que Vader frappe Hart à coups de poing sur le couloir d’accès. Les Américains remontent ensuite sur le ring pour se faire acclamer. Plus atrd, les Harts reviennent vers le ring et le match débute officiellement. British Bulldog empêche le Patriot de monter au poteau. Ce dernier revient avec un « Shoulder Tackle » pour le compte de 2. Plus tard, Patriot ajoute une « Snap Suplex » et monte sur le coin mais le Hitman le bloque et porte un « Low Blow » derrière le dos de l’arbitre. Le Patriot revient plus tard avec un « Hip Toss » sur le British Bulldog. Relais de Vader qui frappe Smith retenu par Patriot. Vader sèche Davey d’une « Ruade » et, plus tard, d’une « Clothesline ». Relais de Bret qui frappe Vader au visage. Ce dernier rend les coups et le frappe dans le coin avant de porter une « Short Clothesline ». Bret revient avec une esquive et Davey ajoute une « Running Clothesline » du rebord. Le Hitman porte, plus tard, une « Side Russian Legswwep » et monte au poteau mais Vader porte un « Low Blow ». Plus tard, Vader bloque un « Irish Whip » et se laisse retomber sur Hart pour le compte de 2 quand British Bulldog intervient. Le Patriot prend le relais et porte un « Dropkick » à Davey pour le compte de 2. Plus tard, le Patriot le frappe dans le coin puis lui y cogne la tête avant d’ajouter un « Bodyslam ». Alors que le Patriot monte sur le coin, Bret et le British Bulldog l’en font tomber. Davey provoque Vader qui proteste pour laisser Bret malmener le Patriot au sol. Alors que le British Bulldog monte au poteau, Vader le contre et l’envoi à terre. Plus tard, le Patriot porte un « Irish Whip » à Smith qui esquive sa « Ruade ». Patriot percute le poteau, épaule la première et Bret lui applique une « Figure Four » entre le poteau. Vader porte une « Ruade » contre le coin sur Davey et fait fuir Hart… De retour sur le ring, le Hitman porte un « Bodyslam » et une « Descente du genou » sur le Patriot. Bret ajoute un « Headbutt » entre les jambes. Vader intervient pour être pris à partie par le British Bulldog. Alors que Bret applique un « Sharpeshooter », le Patriot retourne la prise mais Davey Boy intervient. Vader accule ce dernier dans le coin et l’y malmène. Hart intervient mais le Patriot aussi et ce dernier passe part dessus et tente de décrocher le drapeau avant d’être envoyé au sol par le British Bulldog. Plus tard, Hart porte un « Back Breaker » qu’il laisse en position et le Bulldog saute dessus de la seconde corde pour le compte de 2. Relais de Vader qui s’en prend au Bulldog qu’il sèche sur une « Ruade » pour le compte de 2 quand Davey attrape les cordes. Vader ajoute une « Back Suplex » plus tard et ajoute un « Big Splash » pour le compte de 2. Plus tard, Patriot empêche Davey d’intervenir contre Vader. Bret fait tomber ce dernier des cordes et le British Bulldog obtient le compte de 2. Plus tard, Davey porte un coup d’Harpin et travaille au sol sur le cou de Vader. Relais du Hitman qui frappe Vader au visage avant de lui porter un « Back Suplex » et d’appliquer un « Sharpeshooter » mais Vader est trop prêt des cordes et le Patriot intervient en plus. Vader travaille sur la jambe d’Hart et tente un « Sharpeshooter » mais le British Bulldog intervient. Relais du Patriot qui porte un « Shoulder Tackle » à Bret avant de virer le Bulldog de son coin puis porte une « Figure Four » à Bret. Relais de Davey qui casse la prise puis frappe Vader dans son coin avant de porter une « Verticale Suplex » au Patriot pour le compte de 2. Ce dernier revient avec un « Powerslam » pour le compte de 2. Patriot monte au drapeau mais Davey l’en fait tomber et le frappe dans les cordes. Relais de Bret qui porte un coup de genou sur le dos du Patriot puis le malmène au sol. Hart porte plus tard une « Snap Suplex » puis frappe le Patriot au sol et ajoute un « Leg Drop ». Hart monte au poteau mais Vader intervient pour l’envoyer au centre du ring. Le British Bulldog frappe le Patriot derrière le dos de l’arbitre. Relais des 2 côtés, Vader porte un « Slam » à Davey et enchaine avec un « Moonsault » de la 3ème corde pour retomber sur ses pieds. Vader frappe Davey dans le coin et monte à son poteau mais Bret le retient. Plus tard, Vader passe le British Bulldog par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Bret s’en prend plus tard à Vader à l’extérieur mais le Patriot l’empêche de se servir de la cloche pour se prendre un « Low Blow ». Hart frappe ensuite Vader avec la cloche puis le British Bulldog envoi ce dernier contre le poteau avant de le remonter sur le ring. Le Hitman porte un « Bodyslam » à Vader qu’il frappe au sol avant de sauter dessus de la seconde corde. Plus tard, Bret vire le Patriot de son coin et porte un « DDT » à Vader pour le compte de 2. « Double Teaming » des « Heels » que Vader contre avec une « Double Clothesline ». Relais du Patriot qui repousse Davey avant d eporter un « Big Boot » à Bret. Patriot porte un « Back Elbow » à Smith et,plus tard, un « Full Nelson Slam » à Hart pour le compte de 2 quand Davey intervient. Plus tard, Bret percute le Patriot et Vader lui porte un « Vader Bomb » juste après. Le British Bulldog proteste puis va s’en prendre à Vader à l’extérieur. Sur le ring, Bret surprend le Patriot avec un « Victory Roll » pour la victoire. Après le combat, les « Faces » s’en prennent à leurs adversaires qu’ils dégagent du ring.

Vainqueurs : Bret « The Hitman » Hart et The British Bulldog (23:13)

WWF World Title #1 Contendership Hell In A Cell Non Title Match :
Shawn Michaels © Vs. The Undertaker

Le champion WWF European, Shawn Michaels, accompagné de Chyna, de Rick Rude et de Triple H, affronte The Undertaker dans un « Hell In A Cell Non Title Match » pour déterminer l’aspirant N°1 au titre WWF World. Alors que l’on enferme les 2 hommes dans la cage, Shawn semble inquiet. The Undertaker le suit lentement et, une fois sur le ring, le sèche d’un « Big Boot ». Plus tard, le Dead Man lui cogne la tête dans le coin à plusieurs reprises. Alors qu’il attrape Shawn à la gorge, ce dernier se dégage et le frappe, plus tard, dans le coin du ring. Plus tard, The Undertaker retourne un « Irish Whip » et le sèche d’une « Clothesline » pour le compte de 2. Plus tard, l’Undertaker travaille sur le bras et l’épaule de son adversaire. Plus tard, The Undertaker porte un « Old School » puis le malmène à terre. The Undertaker ajoute un « Bodyslam » et un « Leg Drop » pour le compte de 2. The Undertaker le surpasse ensuite et l’envoi plusieurs fois au sol avant de le passer par-dessus la 3ème corde. Le combat part à l’extérieur ou le Dead Man soulève Shawn par le cou. Ce dernier se dégage et monte à la paroi mais The Undertaker l’envoi à terre. Plus tard, The Undertaker le projette contre la grille et enchaine avec une « Clothesline » ! v recommence une seconde fois cette combinaison. Plus tard, The Undertaker lui cogne la tête contre le rebord puis tente un « Piledriver » mais HBK se dégage pour se faire cogner contre le coin de la cage. Plus tard, The Undertaker l’envoi dans les escaliers puis lui porte des coups de poings dans le ventre et les cotes. Plus tard, The Undertaker lui cogne le dos contre le poteau du ring et contre la cage. Plus tard, Michaels revient pour l’envoyer dans le grillage mais The Undertaker répond d’une « Clothesline » et lui frappe la tête contre les escaliers. Plus tard, The Undertaker porte un coup de coude sur le crâne de Shawn et le malmène au sol. The Undertaker l’envoi contre la cage mais Shawn revient direct pour le frapper au sol. Michaels remonte sur le ring et, plus tard, tente de repousser le Dead Man du rebord mais ce dernier revient avec une « Guillotine ». Plus tard, Shawn le vire du rebord et lui saute dessus avec un « Suicide Dive ». Shawn ajoute un « Diving Elbow » de la cage puis remonte sur le rebord du ring pour lui porter une « Clothesline ». Shawn prend ensuite un morceau de l’escalier et frappe le dos du Dead Man à plusieurs reprises. Plus tard, Michaels porte un « Piledriver » sur les escaliers ! Plus tard, Shawn remonte sur le ring et monte sur les cordes pour sauter sur l’Undertaker avec un « Double Axhandle ». Plus tard, Michaels monte une chaise sur le ring et frappe le Dead Man avec. Shawn met la chaise dans le coin puis la reprend pour frapper The Undertaker avec pour le compte de 2. Plus tard, Shawn le frappe dans le coin et The Undertaker répond pour revenir. Michaels parvient à l’accrocher dans les cordes et le frappe au visage. The Undertaker contre une « Ruade » pour revenir puis le surpasse à l’extérieur et Shawn retombe sur le caméraman. Michaels relève ce dernier pour le frapper plusieurs fois malgré les engueulades de l’arbitre. Shawn continue de s’en prendre au caméraman qui est sonné. Plus tard, de retour sur le ring, Shawn sèche l’Undertaker d’un « Flying Forearm » et se relève en saut de carpe. Shawn ajoute un « Diving Elbow » alors que le Commissioner Slaughter ouvre la cage pour faire évacuer le caméraman. Plus tard, alors que ce dernier est évacué, Shawn porte un « Sweet Chin Music » au Dead Man qui se relève ! Michaels profte que la porte soit ouverte pour sortir de la cage. Il envoi The Undertaker contre avec un « Dropkick » mais The Undertaker le contre pour le catapulter contre la cage. Shawn saigne alors du front et The Undertaker se fait une joie de frapper sur la blessure. The Undertaker l’envoi, tête la première contre la cage à plusieurs reprises. Shawn revient avec un « Low Blow » plus tard. Alors que Michaels monte sur la cage, The Undertaker tente de le retenir, en vain, donc y monte à son tour. Les 2 se battent sur la cage ou The Undertaker le surpasse. Plus tard, The Undertaker le soulève pour porter un « Press Slam » sur le toit de la cage. The Undertaker le frappe au visage et Michaels tente de descendre du toit. Alors que Shawn est contre la paroi, The Undertaker l’en éjecte pour le passer à travers la table des commentateurs Hispaniques ! Plus tard, The Undertaker balance Shawn sur la table des commentateurs Francophones puis l’envoi à terre. Plus tard, de retour dans la cage, Shawn, la tête ensanglantée, remonte sur le ring et l’arbitre referme la porte avec le cadenas. L’Undertaker sèche Shawn d’une « Clothesline » et l’assoit, plus tard sur les cordes pour porter un « Chokeslam » de la seconde corde ! Plus tard, frappe Shawn au visage avec la chaise ! Alors que l’Undertaker semble vouloir porter un « Tombstone Piledriver », les lumières s’éteignent et c’est Paul Bearer qui arrive avec un inconnu… Ce dernier est Kane, le « frère » disparu de l’Undertaker. Kane arrache la porte de la cage, repousse l’arbitre et monte sur le ring. Kane fait face à The Undertaker qui est choqué de voir son frère. Kane fait déclencher les feux d’artifices aux 4 coins du ring puis porte un « Tombstone Piledriver » à son « frère ». Kane repart ensuite avec Paul Bearer alors que Michaels, limite inconscient, couvre son adversaire sous un compte très long de l’arbitre encore sonné… Avec cette victoire, Michaels remporte une chance au titre WWF pour les Survivor Series. Après le combat, HHH et Chyna ramènent Shawn aux vestiaires.

Vainqueur : Shawn Michaels (29:59)

Review du site WillyWrestleFest.fr