BUH BUH RAY DUDLEY

Nom Réel :
Mark LoMonaco
Taille :
1,91M

Mark LoMonaco

Date naissance :
14/07/1971
Poids :
133Kg
Origine : Wueens, New York City, New York/Dudleyville
Débuts Pro :
1991
Débuts
WWE :
1999
Prise de finition :
The 3D (Dudley Death Drop)
Gimmicks :

Bully Ray, Brother Ray Deadly, Brother Ray, Bubba Ray Dudley, Buh Buh Ray Dudley, Bubba Claus, Mongo, Mongo Vyle, The Terminator

Titres WWE-WWF

WWE World Tag-Team Champion (08),
Avec D-Von Dudley
WWE Tag-Team Champion (01),
Avec D-Von Dudley
WCW World Tag-Team Champion (01),
Avec D-Von Dudley
WWF HardCore Champion (10)

Titres autres promotions :


Vainqueur du AJPW Real World Tag League Tournament en 2005
avec Brother Devon

DWO World Heavyweight Championship 1 fois

ECW World Tag-Team Championship 8 fois
Avec D-Von Dudley

HUSTLE Super Tag-Team Championship 1 fois
Avec Brother Devon

IWGP Tag-Team Championship 2 fois
Avec Brother Devon

ROH World Six-Man Tag-Team Championship 1 fois
Avec
Jay Briscoe et Mark Briscoe

2CW Tag-Team Championship 1 fois
Avec Brother Devon

NWA World Tag-Team Championship 1 fois
Avec Brother Devon
TNA World Heavyweight Championship 2 fois
TNA World Tag-Team Championship 2 fois
Avec Brother Devon
Vainqueur du TNA Tag-Team Tournament 2013
Avec Devon
Vainqueur du TNA World Cup of Wrestling 2014
Avec Eric Young, Gunner, Eddie Edwards & ODB


Retrouvez le reste des profils et plein d'autres choses sur :

(Dernière mise à jour : Novembre 2018) - Reproduction interdite !

Vidéos :

 

Histoire :

Mark LoMonaco est né le 14 juillet 1971. Il est un animateur d’émissions de radio américaines et un catcheur professionnel qui travaille actuellement pour la Ring of Honor (ROH) sous le nom de ring de Bully Ray. Il est surtout connu pour son passage à la WWE, où il a catché sous le nom de ring Bubba Ray Dudley. Avant la WWE, il c’est fait connaître à l’Extreme Championship Wrestling (ECW) de 1995 à 1999 sous le pseudonyme de Buh Buh Ray Dudley et ensuite à la Total Nonstop Action Wrestling (TNA) de 2005 à 2015 sous les pseudonymes de Brother Ray et Bully Ray.

Pendant une grande partie de sa carrière, Mark LoMonaco a fait équipe avec Devon Hughes, son demi-frère en « kayfabe » aui avait le nom de D-Von. Les 2 forment l’équipe des Dudley Boyz et de la Team 3D. Reconnue comme l’une des équipes Tag-Team des plus prolifiques de l’histoire du catch professionnel, ils sont la seule équipe à avoir remporté les championnats Tag-Team de l’ECW, l’IWGP, la NWA, la TNA, la WCW, la WWF et de la WWE. Au total, ils ont remportés 23 titres Tag-Team – ce qui est plus que toute autre équipe dans l'histoire. Ils ont été la première équipe à être intronisée au TNA Hall Of Fame.

Mark LoMonaco a également connu le succès en tant que catcheur en solo, ayant remporté 12 championnats, dont le championnat TNA World Heavyweight à deux reprises et le championnat WWF/E Hardcore à 10 reprises. Depuis qu'il a rejoint la ROH, il a aussi remporté le titre ROH World Six-Man Tag Team Championship. Au total, il a remporté 36 championnats entre la WWE, la TNA, l’ECW, la ROH et la New Japan Pro Wrestling (NJPW). Les deux Dudleys ont été intronisé au WWE Hall of Fame en 2018.

En plus d'être un catcheur professionnel Mark LoMonaco est un présentateur de talk-show radio. Il est actuellement coanimateur du programme « Busted Open » de SiriusXM Rush.

Carrière de catcheur professionnel :

Début de carrière (1991 - 1995) :

Mark LoMonaco s'est entraîné avec Sonny Blaze et Johnny Rodz. Il fait ses débuts en 1991 sous le nom de ring de Mongo Vyle. Sa « Gimmick » est celle d’un motard venu de Hell's Kitchen, Manhattan, New York et est inspirée de celle de The Nasty Boys, The Road Warriors et de Maxx Payne. Le nom « Mongo » est utilisé pour la première fois en tant que gage de sa fraternité à l'Université St. John's University de Jamaica, Queens, New York

Extreme Championship Wrestling (1995 - 1999) :

Mark LoMonaco reçoit un « Try Out » avec l’Extreme Championship Wrestling en septembre 1995 sous le nom de Mongo, le garde du corps de Bill Alfonso. Mark LoMonaco a été embauché après avoir impressionné le propriétaire de l’ECW, Paul Heyman, en prenant un « Chokeslam » de la part du catcheur 911. Il est rebaptisé Buh Buh Ray Dudley et rejoint en « Gimmick » la grande famille Dudley qui bégaie, danse, en surpoids, un peu paysan.

L'orthographe inhabituelle de « Bubba » est le résultat de son bégaiement. En disant son nom, Buh-Buh bégayait ce qui lui faisait dire : « Mon nom est Buh-buh-buh-buh » jusqu'à ce que Big Dick Dudley le frappe sur la poitrine pour parle normalment et dise « Mon nom est Bubba Ray Dudley ! ». Les fans ont apprécié le comique des Dudley Boyz et lors des matchs de Buh Buh, ils scandent « Buh Buh Buh Buh » et l'orthographe du nom a finalement été définitive.

Le 13 avril 1996, D-Von Dudley fait ses débuts à l’ECW et commence à « Feuder » avec les autres membres de la Dudley Family (qui sont ses demi-frères en « Kayfabe »), affirmant que leurs singeries comiques ne sont pas la façon dont les vrais Dudleys devraient agir. D-Von élimine Dances With Dudley, Dudley Dudley et Chubby Dudley avant de s’associer à Buh Buh Ray, Big Dick, Sign Guy Dudley et Joel Gertner.

Connu collectivement sous le nom de The Dudley Boyz, D-Von et Buh Ray dominent la division ECW Tag-Team, remportant 8 fois le championnat ECW World Tag-Team, un record et battant des équipes telles que The Eliminators et The Gangstas. D-Von, Buh Buh Ray et Joel Gertner ont tous connu un certain degré d'infamie pour leurs entrevues au vitriole, qui ont provoqués une certaine émeute dans le public.

World Wrestling Federation/Entertainment :

The Dudley Boyz (1999 - 2002) :

Au milieu de l’année 1999, Bubba Ray et D-Von quittent l’ECW à la suite d'un différend salarial et font leurs débuts à la World Wrestling Federation (WWF) en Septembre 1999.

Tout au long de 2000 et 2001, les Dudley Boyz se sont engagés dans une « Feud » à trois voies pour le championnat WWF World Tag-Team avec les Hardy Boyz et l’équipe d’Edge et Christian. La « Feud » incorpore le premier « Tag-Team Ladder Match » lors du PPV WWF WrestleMania 2000 et deux « Tables, Ladders and Chairs Tag-Team Matches », le premier lors du PPV WWF SummerSlam en août 2000 et le deuxième lors du PPV WWF WrestleMania X-Seven. Alors qu’ils sont « Heels », ils sont reconnus pour passer les femmes à travers les tables, le Dudley Boyz sont devenu favoris des fans au début des années 2000.

Au début de 2001, ils sont rejoints par Spike Dudley. À la fin de 2001, les Dudley Boyz ont remporté le championnat WWF World Tag-Team qu'ils ont unifié avec le championnat WCW World-Tag-Team (version WWF) lors de la « Storyline » de l'Invasion, un scénario où les catcheurs de la World Championship Wrestling et de l’Extreme Championship Wrestling ont envahi la WWF.

Compétition solo (2002) :

Après WrestleMania X8, la WWF divise le « Roster » en deux « Brands », Raw et SmackDown! en mars 2002. Les Dudley Boyz sont alors séparés lorsque Devon Hughes est « Drafté » à SmackDown! et que Bubba Ray fini à Raw.

À Raw, Bubba Ray connait un succès modéré alors qu'il combat pour le titre WWE Hardcore Championship. Il forme aussi une équipe avec Spike. Bubba Ray participe même à un match pour le titre World Heavyweight Championship contre Triple H. La nouvelle « Gimmick » de D-Von à SmackDown! ne marche cependant pas et ce dernier rejoint Bubba Ray et Spike lorsqu’il revient dans la « Brand » de Raw.

Retour des Dudley Boyz (2002 - 2005) :

D-Von est finalement réuni avec Bubba Ray et Spike le 17 novembre 2002 au PPV WWE Survivor Series quand il aide Bubba, Spike et Jeff Hardy à vaincre les 3-minute Warning et Rico dans un « Table Match ». Les Dudley Boyz deviennent une « Faction » dans la division Tag-Team de Raw au cours des seize mois suivants, « Feudant » avec des équipes telles que les 3-Minute Warning, La Résistance et diverses combinaisons de The Un-Americans.

Ils ont détenus le championnat WWE World Tag-Team plusieurs fois avant d'être échangés (avec Booker T) pour SmackDown! le 22 mars 2004 en échange de Triple H.

Le 27 mai 2004, les Dudley Boyz « enlèvent » Paul Bearer, le manager de l’ennemi de Paul Heyman, The Undertaker. Le 27 juin 2004, lors du PPV WWE The Great American Bash, The Undertaker bat les Dudley Boyz dans un « Handicap Match ». Ils ont également remporté les championnats WWE Tag-Team une fois de plus, mais ils battents par l’équipe d’high flyers composée de Paul London et de Billy Kidman.

En juillet 2004, les Dudley Boyz se remettent avec Spike. Pour le reste de l'année, ils ont aidé ce dernier dans ses matchs pour le titre de champion WWE Cruiserweight.

Au début de 2005, les Dudley Boyz sont retirés de la télévision de la WWE et sont envoyés à l'Ohio Valley Wrestling, tandis que l'équipe créative de la WWE tente de trouver une « Storyline » pour eux. Les Dudley Boyz retournent à la télévision de la WWE en juin 2005 afin de promouvoir le PPV ECW One Night Stand, un PPV hommage à l’ex ECW originale.

Dans les semaines qui ont précédée le PPV ECW One Night Stand, les Dudley « Feudent » avec plusieurs autres anciens catcheurs ECW ainsi qu’avec l'ancien président de la WCW, Eric Bischoff qui lance une « croisée anti-hardcore». Au PPV ECW One Night Stand, le 12 juin 2005, les Dudley Boyz battent Tommy Dreamer et The Sandman dans le « Main Event ».

Le 5 juillet 2005, la WWE annonce qu’elle a choisie de ne pas poursuivre les négociations dans le renouvellement du contrat avec les Dudley Boyz. En août 2005, les Dudley reçoivent les avis juridiques leur enjoignant de ne pas utiliser le nom de marque « Dudley » appartenant à la WWE. Peu de temps après, le duo a annoncé qu'ils avaient l'intention d'intenter une action en justice contre la WWE.

Total Nonstop Action Wrestling :

Team 3D (2005 - 2010) :

Dans l’incapacité d'utiliser le nom de ring de « D-Von Dudley », Devon Hughes prend (et dépose) le nom de ring de « Brother Devon Deadly », tandis que Mark LoMonaco (aka Buh Buh Ray Dudley) devient « Brother Ray Deadly ». L'équipe a également déposé les noms de « The Deadly Brother » et « Deadly Death Drop ».

En août et septembre 2005, Devon et Ray font plusieurs apparitions sur le circuit indépendant, notamment lors du show Hardcore Homecoming, une réunion non officielle de l’ECW organisée par l’ancien catcheur ECW, Shane Douglas, qui critique fréquemment la WWE et son président Vince McMahon. Le 21 septembre 2005, Devon Hughes et Mark LoMonaco signent avec la Total Nonstop Action Wrestling, sous le nom de « Brother Devon » pour l’un et « Brother Ray » pour l’autre.

Devon et Ray font leurs débuts à la TNA le 8 octobre 2005 dans un épisode de TNA Impact!. La Team 3D s'est rapidement imposée comme favori des fans en affrontant Jeff Jarrett, champion NWA World Heavyweight et ses alliés, les champions NWA World Tag-Team, les America's Most Wanted. La Team 3d bat les America's Most Wanted lors des PPVs en novembre et en décembre 2005, mais n'ont pas réussi à les vaincre lors d'un match lors du PPV TNA Final Resolution, le 15 janvier 2006, suite à l’intervention de la Team Canada.

Devon et Ray continuent à « Feuder » avec les America's Most Wanted et Team Canada au cours des mois suivants. Lors de l'épisode d'Impact du 13 avril 2006, une tentative d'embuscade de la Team Canada est contrecarrée par Spike Dudley qui fait alors ses débuts à la TNA sous le nom de « Brother Runt ».

Devon et Ray ont ensuite pris le temps de faire une tournée au Japon, avant de revenir disputer des matchs par équipe à Impact!. Ils commencent rapidement à « Feuder » avec les champions TNA World Tag-Team, Latin American Xchange (LAX). Lors du PPV TNA Finale Resolution 2007, ils battent la LAX par disqualification. Par la suite, ils perdent contre LAX dans un « Little Italy Street Fight » lors du PPV TNA Against All Odds 2007 et un dans un « Ghetto Brawl » lors du PPV TNA Destination X 2007.

Au PPV TNA Lockdown 2007, la Team 3D a battue la LAX dans un « Steel Cage Match » pour remporter le championnat NWA World Tag-Team. Le 13 mai 2007, la NWA leur retire les titres Tag-Team et à Christian Cage le NWA World Heavyweight en raison du refus de Christian Cage de défendre le titre dans les territoires de la NWA et de réduire ses activités en liens avec la TNA.

La Team 3D a défendue avec succès leur statut de champions World Tag-Team au PPV TNA Sacrifice 2007 plus tard dans la soirée. Pour cette raison, la TNA a décernée à la Team 3D les nouveaux championnats TNA World Tag-Team, et les a reconnue comme les premiers champions. Ils ont défendus leurs ceintures face à plusieurs équipes avant de les perdre face à Samoa Joe à Victory Road 2007.

Lors du PPV TNA Final Resolution 2008, la Team 3d a fait équipe avec Johnny Devine et prennent part à un « Ultimate X Match » contre The Motor City Machine Guns et « Black Machismo » (aka Jay Letha). Ils ont gagné en prenant la ceinture X avec une échelle alors que l'arbitre ne regardait pas.

Lors du PPV TNA Against All Odds 2008, une revanche a eu lieu dans un « Hardcore Street Fight ». Au début du combat, les Motor City Machine Guns sont éliminées avec deux « 3-D », ce qui a permis à Jay Lethal de sauver à lui seul la X-Division. À la suite de leur défaite à Against All Odds, Devon et Ray sont soumis à des pesées avant leurs matches. S'ils pèsent plus de 275 livres (125kg), ils ne peuvent pas combattre.

Pendant ce temps, ils se sont engagés dans une « Feud » avec Christopher Daniels qui a la « Gimmick » du Curry Man et Shark Boy. Lors du PPV TNA Destination X 2008, la Team 3D reçoit un ultimatum lorsque Curry Man et Shark Boy remportent un « Elimination Match » pour choisir la stipulation de chacun des matchs des catcheurs : si la Team 3D pèse plus de 275 livres, le duo sera renvoyé; mais s'ils pèsent moins, ils ne seront plus soumis aux pesées. Les membres de la Team 3D sont en mesure de peser sous le poids, mais ils finissent par perdre face à Curry Man et Shark Boy après qu'un Ray aveuglé ait accidentellement aidé Curry Man à porter un « 3-D » à Devon.

Lors de l’épisode d’impact du 28 novembre 2008, la Team 3D devient « Face » et rejoint The Front Line. Après avoir semblé rejoindre la Main Event Mafia, ils les ont doublés et ont attaqué avec les leaders de la Front Line, Samoa Joe, AJ Styles et Rhino.

Lors du PPV TNA Lockdown 2009, la Team 3D remporte le championnat TNA World Tag-Team et conserve le championnat IWGP Tag-Team contre Beer Money, Inc. (Robert Roode et James Storm). Lors du PPV TNA Slammiversary 2009, ils perdent les titres TNA World Tag-Team contre les Beer Money, Inc. et dans l'édition du 30 juillet 2009 d'Impact!, ils perdent les ceintures IWGP Tag-Team face à The British Invasion (Brutus Magnus et Doug Williams).

Le 18 octobre 2009, lors du PPV TNA Bound for Glory, la Team 3D remporte son 24ème championnat par équipe en battant les Beer Money, la British Invasion ainsi que que Scott Steiner et Booker T du Main Event Mafia lors d'un « Full Metal Mayhem Tag-Team Match ». Avec les ceintures IWGP et TNA Tag-Team en jeu, la Team 3D capture les titres IWGP qui étaient auparavant détenus par The British Invasion.

Au cours des semaines suivantes la Team 3D passe « Heel » et s'aligne avec Rhino dans une « Feud » contre le plus jeune talent de la compagnie. Lors de l'édition du 19 novembre 209 d'Impact! Jesse Neal, élève de la Team 3D Academy of Professional Wrestling et Sports Entertainment, rejoint la Team 3D et Rhino et deux semaines plus tard, Suicide rejoint Morgan, Hernandez et D'Angelo Dinero pour égaliser les chances.

Au PPV TNA Final Resolution 2009, Morgan, Hernandez, Dinero et Suicide battent Neal, la Team 3D et Rhino dans un « 8 Man Tag-Team Match ». Le 4 janvier 2010, lors du show Wrestle Kingdom IV au Tokyo Dome, la Team 3D perd le titre IWGP Tag-Team face à No Limit (Tetsuya Naito et Yujiro) dans un « 3-Way Hardcore Team Match » incluant Bad Intentions (Giant Bernard (aka Prince Albert/Lors Tensai) et Karl Anderson).

Lorsqu’Hulk Hogan et Eric Bischoff ont repris la TNA au début de l'année 2010, l’association de la Team 3D avec Rhino et Neal est abandonnée et la Team 3D redeviennent « Faces » tout en commençant une « Feud » avec The Nasty Boys (Brian Knobs et Jerry Sags) qui font partie de la nouvelle vague de catcheurs apportés par Hogan et Bischoff.

Lors du PPV TNA Against All Odds 2010, les Nasty Boys battent la Team 3D dans un match par équipe alors que Jimmy Hart fait son retour dans la société et intevient dans le match pour le compte des Nasty Boys. La Team 3D se venge de cette défaite lors d’Impact! du 25 février 2010, lorsque Jesse Neal les a aidés à vaincre les Nasty Boys dans un « Table Match ».

Lors de l'édition du 15 mars 2010 d'Impact!, la Team 3D et Jese Neal doivent affronter les Nasty Boys et Jimmy Hart dans un « 6 Man Tag-Team Match », mais avant le combat, les Nasty Boys ont attaqué Jese Neal en coulisses et l'ont fait passer à travers une table. La Team 3D a trouvé un remplaçant à Neal avec Brother Runt de retour, mais ils sont encore vaincus par les Nastys et Jimmy Hart. Cependant, après le combat, Jese Neal aide la Team 3D à passer Sags à travers une table.

En mai 2010, Ray passe « Heel » en attaquant Neal, tandis que Devon reste « Face » en se mettant du côté de son élève contre son frère. Lors du PPV TNA Victory Road 2010, Devon affronte Jesse Neal et Ray dans un « 3 Way Match ». Pendant le combat, les membres de la Team 3D se sont attaqués l'un l'autre, avant que Jese Neal n’ait accidentellement porté un « Spear » à Devon et qui a ensuite été épinglé par Ray.

Lors de l'édition suivante d'Impact! Devon rejoint Mick Foley, Tommy Dreamer, Raven, Stevie Richards, Rhino, Pat Kenney, Al Snow et le champion TNA World Heavyweight, Rob Van Dam pour attaquer Abyss, Brother Ray et le reste du vestiaire de la TNA.

La semaine suivante, Ray refuse l'offre de Devon de rejoindre les anciens ECW, avant que le président de la TNA, Dixie Carter, accepte de donner aux anciens ECW leur propre événement de réunion en PPV, « Hardcore Justice : The Last Stand », pour célébrer catch hardcore ainsi qu’un adieu final à l’ECW (sans la citer, le nom appartenant à la WWE). Cependant, lors de l'édition du 29 juillet 2010 d’Impact!, Brother Ray décide de rejoindre les anciens catcheurs ECW et a, pour l’occasion, apparemment enterré la hache de guerre avec son « frère ».

Le 8 août 2010, lors du PPV TNA Hardcore Justice, la Team 3D, accompagnée de Joel Gertner, battent Axl Rotten et Balls Mahoney, surnommés Kahoneys, dans un « South Philadelphia Street Match ». Après le combat, Devon et Ray ont été attaqués par les Gangstas.

Lors de l'édition suivante d’Impact!, les anciens catcheurs ECW, connus collectivement comme « Extreme, Version 2.0 (EV 2.0) », sont attaqués par A.J. Styles, Kazarian, Robert Roode, James Storm, Douglas Williams et Matt Morgan, la « Faction » appellée « Fortune » de Ric Flair, qui pensent que les ex ECW ne méritent pas d’être à la TNA.

Cela marque la dernière apparition de la Team 3D avant que leurs contrats avec la TNA n’expirent peu de temps après. Les deux membres de la Team 3D ont alors entamés des négociations sur de nouveaux contrats. La Team 3D retourne à la télévision TNA deux mois plus tard, le 7 octobre 2010, lors de l'édition en direct d'Impact!, promettant une annonce importante pour le PPV TNA Bound for Glory.

Lors de ce PPV, la Team 3D annonce sa retraite, mais demande un dernier match contre les champions TNA World Tag-Team, les Motor City Machine Guns. Leurs nouveaux contrats pluriannuels avec la TNA ont été confirmés peu de temps après.

Lors du PPV TNA Turning Point 2010, les Motor City Machine Guns battent la Team 3D pour conserver le titre TNA World Tag- Team.

Immortal (2010 - 2012) :

Lors de la cérémonie de départ à la retraite de la Team 3D lors de l'épisode suivant de Impact !, Ray passe « Heel » en attaquant Devon, ravivant ainsi la « Feud ». La semaine suivante, Ray déclare que Devon est devenu faible, puisque Chris Sabin a réussi à se dégager d’un « 3D » lors du PPV TNA Turning Point 2010. Ray va jusqu’à traiter Devon de « Marty Jannetty » et lui-même le Shawn Michaels de l'équipe.

Lors de l’épisode du 16 décembre 2010 d'Impact!, Mark LoMonaco se renomme « Bully Ray » alors qu'il bat Amazing Red lors d'un « Squash Match ». Le 9 janvier 2011, lors du PPV TNA Genesis, Bully Ray bat Devon par disqualification, après que celui-ci ait frappé son ancien partenaire avec sa propre chaîne.

Les semaines suivantes, Terrence et Terrell, les fils de Devon, font des apparitions à Impact! et sont régulièrement maltraités par Bully Ray. Lors du PPV TNA Against All Odds 2011, Bully Ray affronte son ancien partenaire dans un « Street Fight ». Après que les fils de Devon soient intervenus dans le match, Bully Ray lui porte un « Low Blow » et fait le tombé sur l’un de ses fils pour la victoire.

Le 13 mars 2011, lors du PPV TNA Victory Road 2011, Devon et ses fils interviennent dans un « Falls Count Anywhere Match » entre Bully Ray et Tommy Dreamer, ce qui coûte le match à Bully Ray. Lors de l’épisode suivant d'Impact!, la « Feud » entre Bully Ray et Devon s'interrompe brusquement alors qu'il rejoint la « Faction » des Immortal et passe à une « Feud » avec la « Faction » Fortune. À la fin du show Bully Ray porte un « Powerbomb » AJ Styles de la plateforme à travers une table, le mettant sur la touche avec une blessure en « Storyline ».

Le 17 avril 2011, lors du PPV TNA Lockdown 2011, The Immortal, représenté par Bully Ray, Abyss, Matt Hardy et Ric Flair, sont vaincus par les membres de The Fortune, James Storm, Kazarian et Robert Roode et Christopher Daniels, qui remplace AJ Styles, dans un « Lethal Lockdown Match ». Pendant le combat, AJ Styles fait son retour, attaquant Bully Ray alors qu'il était en train de battre Christopher Daniels.

Dans l'épisode d'Impact!, du 28 avril 2011, Bully Ray défie Sting pour le titre TNA World Heavyweight Championship, mais il est battu suite à l’intervention d’AJ Styles. Bully Ray a ensuite pris Tommy Dreamer comme partenaire qui l'a aidé à vaincre AJ Styles à TNA Sacrifice 2011.

Lors de l'épisode d'Impact Wrestling du 26 mai 2011, AJ Styles et Christopher Daniels ont vaincu Bully Ray et Tommy Dreamer dans un « Street Fight No Disqualification Match ». Le 12 juin 2011, lors du PPV TNA Slammiversary IX, Bully Ray bat AJ Styles lors d’un « Last Man Standing Match » pour remporter la « Feud ». Après le combat, Bully Ray, tout en conservant son statut de « Heel », a mis en avant la résistance d’AJ Styles.

Dans l'épisode d'Impact Wrestling du 28 juillet 2011, Bully Ray commence à avoir des problèmes avec un autre membre des Immortal, Mr. Anderson, lorsqu'il lui coûte un « Steel Cage Match » contre Kurt Angle. La tension entre les deux partenaires conduit finalement à un match le 7 août 2011 pour le TNA Hardcore Justice 2011, où Bully Ray bat Mr. Anderson avec un « Low Blow ».

De juin à septembre 2011, Bully Ray est l’un des douze participants du « Bound for Glory Series » afin de déterminer l’aspirant numéro un au championnat TNA World Heavyweight. À la fin de la phase de groupes du tournoi, Bully Ray se classe parmi les quatre premiers et accède ainsi à la finale qui a lieu lors du TNA No Surrender 2011 avec James Storm, Robert Roode et son partenaire dans Immortal, Gunner.

Le 11 septembre 2011, lors du TNA No Surrender 2011, Bully Ray bat James Storm par disqualification, ce qui le fait passer à 52 points. Cependant, plus tard dans la compétition, Robert Roode parvient à vaincre Gunner par soumission, ce qui lui permet d'égaliser le score de Bully Ray afin de mettre en place une égalité entre les deux. Dans le match décisif, Bully Ray est battu par Robert Roode par tombé.

Le 16 octobre 2011 lors du TNA Bound for Glory 2011, Bully Ray est battu par l'ancien membre de la « Faction » des Immortal, Mr. Anderson, lors d'un « Falls Count Anywhere Match ». Le 13 novembre 2011, lors du TNA Turning Point 2011, Bully Ray et Scott Steiner sont vaincus par Anderson et Abyss.

Le 8 janvier 2012, lors du TNA Genesis 2012, Bully Ray est vaincu par Abyss dans un « Monster's Ball Match ». Bully Ray s'est par la suite associé à Bobby Roode, intervenant dans ses matchs, en particulier ceux qui concernent le titre de Roode. Le 12 février 2012 à TNA Against All Odds 2012, Bully Ray est incapable de remporter le championnat TNA World Heavyweight de Bobby Roode dans un « 4-Way Match » incluant également James Storm et Jeff Hardy.

Lors de l'épisode d'Impact Wrestling du 16 février 2012, Bully Ray est battu par James Storm lors d’un « #1 Contender's Match ». Le 18 mars 2012, lors du TNA Victory Road 2012, Bully Ray est vaincu par James Storm qui conserve son statu de challenger N°1.

Lors de l’épisode suivant d'Impact Wrestling, Bully Ray commence une « Feud » avec le champion X Division, Austin Aries, après avoir interrompu un match de championnat X Division X entre Austin Aries, Anthony Nese, Kid Kash et Zema Ion. La « Feud » entre Bully Ray et Austin Aries s'est poursuivie le 15 avril 2012 lors du TNA Lockdown, où les deux équipes sont opposées lors du match annuel « Lethal Lockdown ».

Le 12 avril 2012, à Impact, Bully Ray, Eric Bischoff, Ric Flair, Kazarian, Christopher Daniels et Gunner battent A.J. Styles (avec Garett Bischoff, Austin Aries et Mr. Anderson).

Le 13 mai 2012, à TNA Sacrifice, Bully Ray est battu par Austin Aries lors d'un match solo. Après ceci, Bully Ray reprent sa « Feud » avec Abyss, lorsque le supposé frère de ce dernier, Joseph Park, accuse Bully Ray de la disparition d'Abyss. Le 10 juin 2012 à Slammiversary, Joseph Park bat Bully Ray dans un « Anything Goes Match », à la suite d'interventions d'Abyss.

Lors de l'épisode suivant d'Impact Wrestling, Bully Ray participe au « Bound for Glory Series » de 2012 en prenant part au « Gauntlet Match » d'ouverture, d'où il est éliminé suite à l’intervention d’Abyss. Bully Ray et Joseph Park s’affrontent lors de l'épisode d'Impact Wrestling dans un « Anything Goes Match » du 12 juillet 2012, que Bully Ray remporte après avoir frappé son adversaire avec une chaîne. Après le combat, Joseph Park attaque Bully Ray et lui porte un « Black Hole Slam », prise favorite d'Abyss.

Aces & Eights (2012 - 2013) :

En août 2012, Bully Ray et le reste du vestiaire de la TNA se sont affrontés contre la « Faction » « Heel » des Aces & Eights, qui a attaqué des catcheurs de la TNA de façon aléatoire au cours des derniers mois, ce qui entraîne un virage progressif de Bully Ray « en « Face ». En septembre 2012, contrairement à son partenaire de longue date, Devon, Bully Ray signe une prolongation de contrat de deux ans avec la TNA.

Lors de l'épisode d'Impact Wrestling du 6 septembre 2012, Bully Ray termine sa phase de groupes du « Bound for Glory Series » avec une victoire sur Rob Van Dam, terminant ainsi troisième et se qualifiant pour les demi-finales du tournoi.

Le 9 septembre 2012, à No Surrender 2012, Bully Ray bat James Storm en demi-finale, après l'intervention de Bobby Roode, avant de perdre face à Jeff Hardy lors de la finale du Bound for Glory Series 2012, malgré le fait que Jeff Hardy ait été attaqué par les Aces & Eights avant le match. .

Lors de l'épisode d'Impact Wrestling suivant, Bully Ray se voit offrir une nouvelle occasion de devenir le challenger numéro un au championnat TNA World Heavyweight, mais il est encore battu par Jeff Hardy. Lors de l'épisode d'Impact Wrestling du 20 septembre 2012, Bully Ray bat le champion TNA World Heavyweight, Austin Aries, dans un « Non Title Match » après l'avoir frappé avec une chaîne en acier.

Le 4 octobre 2012, lors de l'épisode d'Impact Wrestling, Bully Ray bat bat Austin Aries et son challenger numéro un, Jeff Hardy, dans un « 3 Way Match ». Hulk Hogan accepte de le laisser devenir le partenaire de Sting pour le match contre la « Faction » des Aces & Eights à Bound For Glory 2012.

Le 14 octobre 2012 à Bound for Glory, Bully Ray et Sting sont vaincus par les Aces & Eights, qui obtiennent ainsi un accès complet à la TNA. Par la suite, Devon de retour se révèle membre des Aces & Eights. Le 1er novembre 2012, Bully Ray et Devon s’affrontent lors du « Main Event » d'Impact Wrestling. Toutefois, le match se termine en bagarre entre les Aces & Eights et le « Roster » de la TNA.

Au cours des prochaines semaines, la tension se relâche entre Bully Ray et Hulk Hogan après qu'Austin Aries ait révélé une relation secrète entre Bully Ray et la fille du GM, Brooke. Le 9 décembre 2012 à Final Resolution 2012, Bully Ray est battu par Austin Aries à la suite d'une distraction de Brooke et d’Hulk Hogan et d'un « Low Blow » d’Austin Aries.

Le 3 janvier 2013, à Impact Wrestling, Hulk Hogan suspend Bully Ray et Brooke après les avoir vus s'embrasser dans le parking deux semaines auparavant. La semaine suivante, Bully Ray fait sa proposition à Brooke après l’avoir sauvée des Aces & Eights, ce qu’elle accepte. La cérémonie a lieu la semaine suivante à Impact Wrestling, où le garçon d’honneur de Bully Ray, Tazz, se révèle aussi être membre des Aces & Eights, menant le groupe à attaquer Bully Ray, Hulk Hogan et le reste des garçons d’honneur.

Lors de l'épisode d'Impact Wrestling du 31 janvier 2013, Hulk Hogan réintègre Bully Ray et l’associe à Sting contre Aces & Eights (Devon et DOC) dans un « Tables Match » la semaine suivante. Bully Ray remporte le match en passant Devon à travers une table.

Dans l'épisode d'Impact Wrestling du 21 février 2013, Hulk Hogan désigne Bully Ray comme l’aspirant numéro un au championnat TNA World Heavyweight. Bully Ray reçoit son « Title Shot » lors d'un « Cage Match » le 10 mars 2013 à Lockdown, où il bat Jeff Hardy, à la suite d'interventions des Aces & Eights, pour remporter son premier titre de champion du monde des poids lourds. Par la suite, Bully Ray se révèle être le président des Aces & Eights, repassant « Heel » et se réunissant avec Devon dans le processus.

Bully Ray fait sa première défense télévisée du championnat lors de l'épisode d'Impact Wrestling du 11 avril 2013, battant Jeff Hardy dans un « Full Metal Mayhem Match » pour conserver son titre. Le 2 juin 2013, à Slammiversary XI, Bully Ray défend avec succès le titre contre Sting dans un « No Holds Barred Match » après une intervention des Aces & Eights, avec la stipulation supplémentaire que Sting n'obtiendra plus jamais une autre opportunité de « Title Shot » pour la ceinture mondiale.

Après Slammiversary 2013, Bully Ray et les Aces & Eights continuent de « Feuder » avec Sting et sa nouvelle « Faction » du Main Event Mafia (Composée de Kurt Angle, Magnus, Samoa Joe et Rampage Jackson). Le 18 juillet 2013, au cours de l'Impact Wrestling - Destination X, Bully Ray perd le titre TNA World Heavyweight contre Chris Sabin, mettant ainsi fin à son règne de 130 jours.

Bully Ray reçoit sa revanche dans un « Steel Cage Match » le 15 août 2013 à Impact Wrestling : Hardcore Justice, où il bat Chris Sabin suite aux interventions de M. Anderson et de Tito Ortiz, lui permettant de remporter une nouvelle fois le titre TNA World Heavyweight.

Dans l'épisode d'Impact Wrestling du 22 août 2013, Bully Ray révèle que son mariage avec Brooke Hogan s’est effondré et qu'il a rompu avec elle et annonce sa relation avec Brooke Tessmacher. Plus tard dans la nuit, Devon est contraint de quitter la TNA après avoir été épinglé par A.J. Styles dans un « 5-On-5 Tag-Team Match » contre le Main Event Mafia.

La semaine suivante, la tension commence à se faire sentir entre Bully Ray et M. Anderson, le vice-président des Aces & Eights. Anderson est en désaccord avec Bully Ray, affirmant qu'il n'a jamais eu besoin de Devon et qu'il a amené Tito Ortiz dans la « Faction » sans vote du groupe. Lors du match de Bully Ray avec Sting à l'épisode d'Impact Wrestling du 5 septembre 2013, Anderson coûté le combat à Bully Ray en refusant de l'aider. Par la suite, Anderson attaque Bully Ray et annonce qu'il sera son challenger à No Surrender 2013.

La semaine suivante, Bully Ray défend avec succès son titre contre Anderson dans un « Last Man Standing Match ». Ensuite, alors qu’Anderson est en train d’être évacué, Bully Ray l’attaque et le jette sur la scène. Tout en entamant une « Feud » avec le vainqueur du Bound for Glory Series, A.J. Styles, Bully Ray s'occupe également de l'implosion des Aces & Eights. Le 20 octobre 2013 à Bound for Glory, Bully Ray perd le titre TNA World Heavyweight contre AJ Styles lors d'un « No Disqualification Match » mettant ainsi fin à son règne de 66 jours.

Lors de l'épisode d'Impact Wrestling suivant, Bully Ray est attaqué par M. Anderson de retour et qui lui coûte son match revanche contre AJ Styles au cours de la soirée. Deux semaines plus tard, après avoir laissé entrevoir une rupture avec les Aces & Eights, le groupe tend une embuscade à Anderson en guise de représailles. Dans l'épisode d'Impact Wrestling - Turning Point du 21 novembre 2013, M. Anderson et Bully Ray s’affrontent dans un match où c'était la carrière d'Anderson est en jeu contre la survie de la « Faction » des Aces & Eights. Anderson gagne, forçant ainsi la fin des Aces & Eights.

Le 13 février 2014, Bully Ray perd face à M. Anderson dans un « Casket match », mettant fin à la « Feud ».

Réunion Dudley Boyz et retour à la WWE (2015 - 2016) :

Lors de l'épisode de WWE Monday Night Raw du 24 août 2015, Bubba Ray Dudley et D-Von font un retour surprise à la WWE, faisant revivre leur équipe des Dudley Boyz. Ils attaquent les champions WWE Tag-Team, The New Day, et ont passé Xavier Woods à travers une table avec un « 3D ».

Lors de l'épisode de SmackDown du 27 août 2015, ils ont battus l'Ascension et après le match, ils ont passés Viktor à travers une table. Le 31 août 2015, à Raw, ils ont battus The New Day. Après le match, ils ont tenté de passer Big E une table avec un « 3D », mais Kofi Kingston et Xavier Woods ont sauvés leur partenaire.

Dans l'épisode de SmackDown du 17 septembre 2015, D-Von a rapidement battu Kofi Kingston lors de son premier match solo à la WWE depuis 2004 suite à une distraction de Woods. Lors du PPV WWE Night of Champions et un « Live Event » au Madison Square Garden, les Dudleyz ont défié The New Day pour les ceintures WWE Tag-Team Championship mais gagnent les deux matches que par disqualification, ce qui permet à The New Day de conserver leurs titres.

Au PPV WWE Hell in a Cell 2015, les Dudley Boyz on à nouveau un chance aux titres mais il perdent encore contre le New Day. Au PPV WWE Survivor Series 2015, les Dudley Boyz font équipe avec Goldust, Neville et Titus O'Neil pour vaincre Stardust, The Ascension, The Miz et Bo Dallas dans un « 5-on-5 Traditional Survivor Series Elimination Tag-Team Match ».

En Décembre 2015, les Dudley Boyz commencent une « Feud » avec la Wyatt Family et les Dudley s’alignent plus tard avec Tommy Dreamer et Rhyno de retour dans la « Feud ». Ils sont alors connus sous le nom The ECW Originals. Lors du PPV WWE TLC : Tables, Ladders And Chairs, la Wyatt Family bat les ECW Originals dans un « 8-Man Elimination Tables Match ».

Lors du « Kick Off » avant le PPV WWE Royal Rumble 2016, les Dudley Boyz, Mark Henry et Jack Swagger, The Ascension ainsi que Darren Young avec Damien Sandow participent à un « Fatal 4-Way Tag-Team Match » pour se qualifier pour le « Royal Rumble Match » que les Dudleys ne remportent pas.

Le 8 février 2016 à WWE Monday Night Raw, les Dudley Boyz attaquent les Usos après un match contre The New Day et Mark Henry, ce qui les fait passer « Heels ». Expliquant qu'ils ne sont pas revenus à la WWE pour être un « acte de nostalgie » et rappelant aux fans qu'ils sont la « Baddest Tag-Team On The Planet », les Dudley Boyz annoncent qu’ils décident d’abandonner les tables.

Dans les semaines qui ont suivies, les Dudley Boyz et les Usos commencent une « Feud », mettant en place un match par équipe entre les deux équipes lors du PPV WWE WrestleMania 32, où le Dudley Boyz perdent contre les Usos. La nuit suivante à WWE Monday Night Raw, les Dudley Boyz battent les Usos dans un « Table Match », brisant leur engagement à ne plus jamais utiliser de tables et pour mettre officiellement fin à la « Feud ».

Par la suite, le duo est interrompu par les débuts d'Enzo Amore et de Colin Cassady (aka Big Cass), qui commencent à les insulter pour lancer une nouvelle « Feud ». Dans un tournoi mis en place par Shane McMahon pour déterminer les nouveaux aspirants N°1 au championnat WWE Tag-Team, les Dudleys battent les Lucha Dragons pour accéder aux demi-finales, où ils sont battus par Enzo Amore et Colin Cassady.

Le 19 juillet 2016, les du « Draft » 2016 de la WWE, les Dudley Boyz sont transférés à Raw. Au PPV WWE SummerSlam 2016, ils perdent face à Sami Zayn et Neville.

Le lendemain de SummerSlam, les Dudley Boyz annoncent leur départ de la WWE ce soir-là. Au cours de leur segment d'adieu, ils dont confrontés par The Shining Stars. Après avoir été insultés par ces derniers, les Dudley Boyz les ont attaqués, passant « Faces » dans le processus. Alors qu'ils préparent Primo pour un « 3D » à travers une table, Luke Gallows et Karl Anderson attaquent à la fois Bubba Ray et D-Von puis passent ce dernier à travers la table.

A venir

Trophés PWI :

354ème place des 500 plus grands lutteurs durant le "PWI Years" en 2003.

4ème place du PWI Most Hated Wrestler en 1999 (Dudley Boyz)

1ere place du PWI Match of the Year en 2001 (Dudley Boyz vs. Hardy Boyz vs. Edge/Christian)
3ème place du PWI Match of the Year en 2000 (Dudley Boyz vs. Hardy Boyz vs. Edge/Christian)
1ere place du PWI Match of the Year en 2000 (Dudley Boyz vs. Hardy Boyz vs. Edge/Christian)

1ere place du PWI Tag-Team Of The Year en 2009 (Team 3D)
2ème place au PWI Tag-Team of the Year en 2007 (Team 3D)
3ème place du PWI Tag-Team of the Year en 2004 (Dudley Boyz)
3ème place du PWI Tag-Team of the Year en 2003 (Dudley Boyz)
1ere place du PWI Tag-Team of the Year en 2001 (Dudley Boyz)
3ème place du PWI Tag-Team of the Year en 2000 (Dudley Boyz)
4ème place du PWI Tag-Team of the Year en 1999 (Dudley Boyz)

ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2018
118ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2017
149ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2016
129ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2015
10ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2014
4ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2013
30ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2012
40ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2011
77ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2010
43ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2009
78ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2008
74ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2007
76ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2006
37ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2004
56ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2003
30ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2002
30ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2001
53ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2000
64ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1999
74ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1998
121ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1997
149ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1996

Wrestling Observer Newsletter :

5ème place du Most Improved en 2012.

7ème place du Best On Interviews en 2012.

8ème place au Best On Interviews en 2013

6ème place du Best Brawler - Bruiser Brody Memorial Award en 2013.
3ème place du Best Brawler - Bruiser Brody Memorial Award en 2012.
5ème place du Best Brawler - Bruiser Brody Memorial Award en 2011.

Worst Gimmick 2013 (Pour les Aces & Eights)

Cauliflower Alley Club :

Honoré au Cauliflower Alley Club en 1997 (avec Brother Devon)

Autres :

Intronisé au TNA Hall Of Fame en 2014.
Intronisé au WWE Hall Of Fame en 2018.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z