RICK MARTEL

Nom Réel :
Rick Martel
Taille :
1,83M

Rick Martel

Date naissance :
18/03/1956
Poids :
103Kg
Origine : Cocoa Beach, Floride
Débuts Pro :
1972
Débuts
WWE :
1980
Prise de finition :
The Boston Crab
Gimmicks :

Rick Martel

Titres WWE-WWF

WWF Tag-Team Championship 3 fois
Avec Tony Garea (2) et Tito Santana (1)
Titres autres promotions :

AWA World Heavyweight Championship 1 fois

NWA Georgia Tag-Team Championship 1 fois
Avec Tommy Rich

Canadian International Heavyweight Championship 1 fois

NWA Vancouver Canadian Tag-Team Championship 1 fois
Avec Roddy Piper

NWA Hawaii North American Heavyweight Championship 1 fois

NWA New Zealand British Commonwealth Heavyweight Championship 3 fois

NWA Pacific Northwest Heavyweight Championship 1 fois
NWA Pacific Northwest Tag-Team Championship 3 fois
Avec Roddy Piper

Stampede International Tag-Team Championship 1 fois Avec Lenny Hurst

WCW World Television Championship 1 fois

NWA Austra-Asian Tag-Team Championship 1 fois
Avec Larry O'Dea

WWC North American Tag-Team Championship 1 fois
Avec Pierre Martel

Retrouvez le reste des profils et plein d'autres choses sur :

(Dernière mise à jour : Septembre 2011) - Reproduction interdite !

Histoire :

Richard Vigneault est né le 18 Mars 1956 et est un catcheur Canadien à la retraite, mieux connu pour son passage à la World Wrestling Federation (WWF) entre 1980 et 1995 sous le nom de Rick Martel. Il est aussi réputé pour son règne de 2 ans comme champion AWA World Heavyweight.

A ce sujet là, durant l’explosion de la popularité du catch professionnel dans les années 1980, les gens se rappellent généralement qu’Hulk Hogan était le champion de la WWF, que Ric Flair était le champion de la NWA mais peu se souviennent que le champion de l’autre promotion majeure, l’AWA était Rick Martel.
Carrière

Premières années (1972 - 1980)

Martel est issu d’une famille de catcheurs et a fait ses débuts professionnels à l’âge de 16 ans e,n 1972 quand son frère Pierre Martel (aussi connu sous le nom de Frenchie Martin), aussi catcheur, lui demandait de remplacer un catcheur blessé. Martel était déjà un lutteur amateur aguerrît ce qui lui a permis de s’adapter très rapidement au catch professionnel.

Martel a catché partout à travers le monde, remportant des titres à la Stampede Wrestling de Stu Hart, mais aussi en Nouvelle Zélande et au Puerto Rico.

Son premier titre connu est pour le compte de la promotion de la Calgary Stampede, ou en 1974, Martel et Lennie Hurst remportaient les ceintures Stampede International Tag-Team face à Stan Kowalski et Duke Savage. Le duo perdra les ceintures face aux Kellys en Novembre.

Le prochain challenge de Martel était outre mer. En effet, en Mai 1977, il remportait le titre Commonwealth Championship en Nouvelle Zélande face à King Curtis Iaukea. Il le perdra plus tard face à Ali Waziri (mieux connu sous le nom de l’Iron Sheik).

Il fait équipe avec nul autre que Don Muraco pour remporter les Hawaiian Tag-Team en 1978.

Martel reprenait le titre Commonwealth en 1979 après que ce dernier ne soit rendu vacant. Il le perdait face à Ripper Collins pour le reprendre une 3ème fois plus tard dans l’année face à Mr. Fuji. Il quittait la Nouvelle Zélande fin 1979 et abandonnait le titre.

Son premier vrai succès en Amérique viendra en 1980 au sein de la National Wrestling Alliance (NWA) à la Pacific Northwest Wrestling affiliée de Portland ainsi qu’à la NWA All Star Wrestling de Vancouver ou il devenait un des gros talent, portant les titres Canadian et PNW Tag-Team de façon simultanée.

En effet, le 22 Mars1980, Martel bat tout d’abord Buddy Rose pour remporter le titre Heavyweight. Quelques jours plus tard, Martel s’associe donc à "Rowdy" Roddy Piper, pour remporter les ceintures Tag-Team face aux Kiwi Sheepherders (aka les Bushwhackers). Il conservait les 2 titres ensemble jusqu’en mai ou ils perdaient le titre Tag-Team face aux Kiwi Sheepherders. En Août 1980, quand les Sheepherders quittaient la NWA P.NW, Martel et Piper récupéraient à nouveau le titre Tag-Team.

Martel quittait la PNW le 16 Août 1980 quand il perdait un « Loser Leaves Town Match » face à Buddy Rose. Martel servait aussi de « Booker » dans un territoire de catch d’Hawaii. Cette défaite forçait Martel à perdre les ceintures Tag-Team (Pour qui Piper trouvait un nouveau partenaire) et le titre de la promotion.

World Wrestling Federation (1980 - 1982)

Rick Martel débutait à la World Wrestling Federation (WWF) en Juillet 1980. Cet automne là, il formait une équipe avec Tony Garea. Le 8 Novembre 1980, ils battaient les Wild Samoans pour remporter les ceintures WWF Tag-Team qu’ils défendaient avec succès avant de les perdre face aux Moondogs le 17 Mars 1981.

Ils reprennent le titre face aux Moondogs le 21 Juillet 1981. Leur second règne se terminait le 13 Octobre 1981 quand ils perdent les ceintures face à Mr. Fuji et Mr. Saito. Même s’ils challengeaient les champions à de nombreuses reprises, Rick Martel et Tony Garea ne parvenaient pas à reprendre leurs biens puis Martel quittait la WWF en Avril 1982.

American Wrestling Association (1982 - 1986)

Avant de rejoindre l’AWA, Rick Martel allait d’abord du côté de Montréal ou il devenait le champion International en Septembre 1982 en remportant un tournoi pour le titre vacant. Il perdait sa ceinture 2 mois plus tard face à Billy Robinson. Comme on l’a dit en début de biographie, Rick Martel avait le catch dans le sang alors que ces 2 frères, Michel et Pierre ont tous 2 détenus le titre Stampede North American. Alors que Michel mourait tragiquement après un match à Puerto Rico, Pierre remportait plus tard le titre WWC North American. Quand Rick rejoignait l’AWA il était déterminé de rendre sa famille fière.

Rick Martel rejoignait l’AWA en 1982 et montait rapidement les échelons. L’arrivée de Martel au sein de l’AWA arrivait certainement au bon moment pour lui. Hulk Hogan était la plus grosse star de la promotion et était sur de bientôt battre Nick Bockwinkel pour le titre AWA Heavyweight mais quittait finalement la compagnie pour rejoindre la WWF. Bockwinkel perdait alors le titre face à la star Japonaise, Jumbo Tsuruta.

Il battait Jumbo Tsuruta pour remporter le titre AWA World Heavyweight le 13 Mai 1984. Ce règne en tant que champion durait près de 19 mois. Jeune, athlétique et avec un bon « Look », Martel était un favoris de la foule et présentait bien au public. Durant cette période, il catchait plusieurs matchs avec le champion NWA World, Ric Flair.

Il y avait des matches mémorables avec Jimmy Garvin, Nick Bockwinkel et King Tonga à ce moment là. Sa prise de finition alternait entre un « Slingshot Splash » et une combinaison d’un « Atomic Drop » et d’un « Back Suplex ».

Le 28 Septembre 1985, lors du show AWA SuperClash, Rick Martel contre Stan Hansen se terminait par une « Double Disqualification ». Rick Martel conservait alors le titre AWA. Martel perdait le titre en Décembre 1985 face à Stan Hansen qui forçait Martel d’abandonner sous le « Brazos Valley Backbreaker » qui était la version du « Boston Crab » d’Hansen.

Le 20 Avril 1986, à l’AWA WrestleRock, Rick Martel contre Harley Race se terminait par un double décompte. Peu de temps après, Martel décidait de retourner à la WWF qui lui offrait alors beaucoup d’argent.

World Wrestling Federation (1986 - 1995)

The Can-Am Connection (1986 - 1987)

En 1986, Martel retournait à la WWF. Malheureusement pour lui, à cette époque, la WWF entrait dans sa période ou elle mettait en avant les catcheurs de gros gabarit comme Hulk Hogan, André The Giant, Big John Studd etc… A cause de ceci, Rick Martel était relégué à la division Tag-Team (Certains pensent même que Vince McMahon Jr., propriétaire de la WWF avait simplement signé Martel dans le but de réduire le nombre de talent à potentiel de championnat dans l’AWA rivale). Rick Martel retournait alors à la WWF avec son partenaire du moment, l’Américain Tom Zenk, dans l’équipe des Can-Am Connection. Cette équipe avait été formée par Rick Martel dans la Montreal International Wrestling Association en 1986. Zenk était le petit ami de la belle sœur de Martel et avait été présenté à l’AWA à Rick par Curt Hennig.

La Can-Am Connection gagnait rapidement l’affection des fans et elle semblait certaine de remporter les ceintures WWF Tag-Team dans un future proche.

Le 27 Mars 1987, lors du PPV WWF Wrestlemania III, The Can-Am Connection battait Don Muraco et "Cowboy" Bob Orton. Le 2 Mai 1987, lors du Satuday’s Night Main Event, The Can-Am Connection battait The Iron Sheik et Nikalia Volkoff.

Mi-1987, The Hart Foundation battait The Can-Am Connection quand il se « débarrassaient » de Tom Zenk avant le match. L’équipe se séparait peu de temps après alors que Zenk proclamait que Martel avait négocié secrètement un contrat individuel qui lui rapportait 3 fois plus que le contrat de son partenaire (traditionnellement, les équipes étaient payées à salaires égaux). Martel déclarait que Zenk “ a été dépassé par tout ça... Le catch est très dur pour le corps, mais aussi mentalement. C’est dur physiquement. Tom n’a pas été assez prêt mentalement que physiquement que je le pensais ».

Strike Force (1987 - 1989)

Après le départ de Zenk, Rick Martel formait une nouvelle équipe « Tag-Team » avec Tito Santana, connue sous le nom de « Strike Force ». Le duo capturait rapidement les ceintures WWF World Tag-Team (3ème fois pour Martel) face à la Hart Foundation en le 27 Octobre 1987 à l’émission « Superstars ».

Le 2 Janvier 1988, lors du Saturday Night Main Event, Strike Force battent The Bolshivics (Nikalia Volkoff et Boris Zukov) pour conserver les ceintures. Le 5 Février 1988, lors du PPV « The Main Event », Strike Force battent The Hart Foundation (Bret Hart et Jim Neidhart) pour conserver les ceintures.

Ils conserveront les ceintures durant 5 mois avant de les perdre face aux Demolition, lors du PPV WrestleMania IV. Rick Martel était blessé en « Storyline » par le manager des Demolition, Mr. Fuji qui se mêlait au match alors qu’Ax utilisait la canne de Mr. Fuji contre Martel. Aussi bien Rick Martel que Tito Santana, les 2 disparaissaient de devant les projecteurs durant près d’un an avant de se remettre en équipe... Dans la réalité, Rick Martel prenait un congé pour s’occuper de sa femme gravement malade. Martel revenait en Janvier 1989 comme catcheur solo avant de reformer la Strike Force avec Santana.

Le 2 Avril 1989, lors du PPV Wrestlemania V, The Brain Busters (Arn Anderson et Tully Blanchard) battent les Strike Force. Durant le match, Tito Santana frappait accidentellement Martel avec son « Flying Forearm Smash » et le mettait KO hors du ring. Martel alors frustré, refusait le relais et laissait Santana être pris à partie et battu. Plus tard, dans une interview avec Gene Okerlund, Martel déclarait « J’en ai marre. J’en ai marre de lui. Je m’en sortais bien en solo, mais Mr. Tito voulait profiter de moi encore un peu ». Après ce « Heel Turn », Martel prenait Slick comme manager.

Les 2 prenaient alors des chemins séparés mais débutaient par la même occasion, une « Feud » mineur entre les 2 qui durait toute fois plusieurs mois. Le 14 Octobre 1989, lors du Saturday Night Main Event (enregistré le 21 Septembre 1989), Tito Santana (accompagné de The Red Rooster, Brutus Beefcake et Dusty Rhodes) contre Rick Martel (accompagné de Jimmy Hart, The Honky Tonk Man, Slick et The Twin Towers (Akeem et The Big Boss Man)) se terminait par une « double disqualification ».

Toujours le 14 Octobre 1989, lors du tournoi King of the Ring, Tito Santana battait Rick Martel en finales du tournoi !

The Model (1989 - 1995)

Rick Martel prenait alors le surnom de « The Model » qu’il gardera de nombreuses années en tant qu’heel. Juste avant les Survivor Series 1989, il présentait une eau de cologne de sa propre conception appelée « Arrogance ». Il se servait de cette dernière contenue dans un gros atomiseur pour aveugler les yeux de ses adversaires. C’est aussi là qu’il commençait à porter des habits turquoise et avec des badges avec écrits dessus « Yes, I am a model ». A noter que cette « Gimmick » était une idée de J.J. Dillon.

Le 1er Avril 1990, lors du PPV Wrestlemania VI, Rick Martel battait Koko B. Ware. Le titre Intercontinental était devenu vacant du fait que le Warrior ne pouvait conserver les 2 ceintures (World et I.C.). Un tournoi était donc organisé du 4 au 23 Avril 1990 entre Mr. Perfect, Jimmy Snuka, Roddy Piper, Rick Martel, Dino Bravo, Brutus Beefcake, Tito Santana et One Man Gang... Perfect et Santana accédaient directement en finales suite à un « Double DQ » de Roddy Piper et Rick Martel et au « Double Décompte » de Dino Bravo et Brutus Beefcake !

Le 23 Novembre 1990, lors du Saturday Night Main Event, Rick « The Model » Martel battait Tito Santana pour, à priori, mettre un terme à leur « Feud ».

Une des rivalités les plus reconnue de Martel était lors de son passage dans son rôle du « The Model » et contre nul autre que Jake « The Snake » Roberts, qui lui en voulait, après que Rick ne l’ait aveuglé avec son parfum. En effet, lors des enregistrements de l'émission "Superstars" du 6 Octobre 1990, Jake « The Snake » Roberts était attaqué par The Model Rick Martel qui lui aspergeait les yeux de son parfum « Arrogance » lors d'un segment au « Brother Love Show ». Rick en voulait surtout au serpent de Jake, Damien, qu'il ne voyait plus comme un animal, mais plutôt un accessoire vestimentaire à la mode... 3 semaines plus tard, Rick Martel était l'invité du « Brother Love Show ». Martel se moquait alors de Jake Roberts en imitant un aveugle avec une canne blanche et des lunettes noires. Jake apparaissait lors de ce segment avec l'aide de Tony Garea. Martel l'attaquait mais était immédiatement évacué par les officiels. Quelques secondes après, Jake portait le « DDT » sur Brother Love, croyant que c'était Rick Martel... Lors de cette prise, les lunettes de Roberts tombaient, laissant révéler qu'il était blessé à l'œil gauche.

Rick Martel et Jake Roberts étaient capitaines de 2 équipes les opposants lors du PPV WWF Survivor Series. Dans ce match, les Visionaries (Martel, The Warlord ainsi que l’équipe de Power and Glory) battaient celle des Vipers (Roberts, Jimmy Snuka et les Rockers). Dans le combat, Martel éliminait Jimmy Snuka. Jake "The Snake" Roberts était quand à lui décompté à l'extérieur du ring quand il courait avec Damian aux trousses de Martel qui avait tenté de l'aveugler de nouveau avec son parfum "Arrogance".

Rick Martel continuait à avoir le dessus lors du Royal Rumble Match du PPV du même nom début 1991 alors qu’il éliminait du match et restait un temps record de 53 minutes avant d’être éliminé par The British Bulldog.

Après plusieurs mois de rivalité, la « Feud » culminait dans leur match de WrestleMania VII, le 24 Mars 1991 ou les 2 hommes étaient cagoulés, yeux bandés. Le match se terminait quand Roberts portrait un « DDT » pour la victoire.

Début 1992, Rick Martel débutait une « Feud » avec Tatanka. Ce dernier le battait à WrestleMania VIII. Les 2 n’en restaient pas là, en effet, le 2 Mai 1992 lors de l'émission « Superstars », Tatanka battait le « Jobber » Brian Costello avec le « Samoan Drop ». Après le combat, Tatanka mettait K.O. Rick Martel qui c'était pointé aux abords du ring. Martel lui aspergeait les yeux de son parfum « Arrogance » et il lui volait ses plumes sacrées.

L’été 1992, Rick Martel avait une brève « Feud » avec Shawn Michaels alors que les 2 hommes tentaient de séduire Sensational Sherri. Cette « Feud » avait un enchainement de situations. Par exemple, le 20 Juillet 1992 à Prime Time Wrestling, Bret « Hit Man » Hart conservait son titre Intercontinental face à Rick Martel suite à une disqualification. En effet, Shawn Michaels s'approchait du ring et frappait Bret Hart au visage alors que ce dernier se retrouvait dans le « Boston Crab » de Rick Martel. Il empêchait ainsi Martel de remporter le titre I.C. avec sa prise de finition, surtout après avoir frappé Bret Hart avec son pulvérisateur contenant son Arrogance. Rick Martel et Shawn Michaels avaient une altercation après le match.

Lors de l'émission « SummerSlam Spectacular » du 23 Août 1992, Rick Martel battait Joey Maggs par soumission grâce à son « Boston Crab ». Pendant le match, Sensational Sherri venait aux abords du ring, vêtue d'une belle robe rose (aux couleurs de Martel), pour regarder Rick combattre. A la fin du combat, Martel allait en direction de Sherri pour la contempler à son tour.

Rick Martel et Shawn Michaels s’affrontaient lors du PPV SummerSlam 1992. Le match se terminait en « double décompte extérieur » quand les 2 hommes tentaient, chacun après l'autre, de ramener Sherri évanouie dans les vestiaires. Les 2 hommes voulaient un à un aider la Miss jusqu'au moment ou Martel jetait un sceau d'eau au visage de Sherri, réveillant cette dernière, la laissant furieuse et baignant dans l'eau et son maquillage ! Lors de ce match, Sherri avait stipulé que les 2 hommes ne devaient pas se frapper au visage !

Après cet interlude, Rick Martel reprenait sa rivalité avec Tatanka alors que Martel avait toujours les plûmes sacrées de ce dernier. La « Feud » se concluait au PPV Survivor Series 1992 quand Tatanka battait une fois de plus Martel pour reprendre ses plûmes.

En 1993, Martel prenait le statu d’Undercard et apparaissait rarement à la télévision. Mais, le 27 Septembre, aux enregistrements de Monday Night Raw (diffusé le 4 Octobre), il faisait un retour en fanfare, quand il participait à une « Battle Royal » de 20 catcheurs ou les 2 derniers se battraient la semaine suivante pour le titre Intercontinental vacant. Ce soir là, Razor Ramon et Rick Martel étaient les 2 derniers participants qui avaient eut le dessus sur les Quebecers (Jacques et Pierre), Irwin R. Schyster, The 1-2-3 Kid, MVP (Abe Knuckleball Schwartz), Mr. Perfect, Diesel, Adam Bomb, Bam Bam Bigelow, Randy Savage, Giant Gonzalez, Marty Jannetty, Bastion Booger, Owen Hart, Tatanka, Mabel, Bob Backlund et Jimmy Snuka.

Lors de l'émission "Superstars" du 28 Septembre 1993, Rick Martel battait Owen Hart par décompte extérieur après que Jerry Lawler se ne pointe auprès du ring et n'assomme Owen en le balançant dans les escaliers en fer pendant que Martel déconcentrait l'arbitre.

Le 11 Octobre 1993 à Monday Night Raw, Razor Ramon battait Rick Martel avec le « Razor's Edge » et remportait ainsi le titre Intercontinental vacant.

Lors de l'émission "Superstars" du 13 Novembre 1993, le Champion IC, Razor Ramon battait Rick Martel par décompte extérieur. Après le combat, il y avait une confrontation entre Martel, Harvey Wippleman, Adam Bomb, Diesel et IRS qui mettaient les choses au point en tant que coéquipiers pour les Survivor Series.

Lors des Survivor Series 93 du 24 Novembre, le Champion IC, Razor Ramon, Randy Savage (qui remplaçait Mr. Perfect), le 1-2-3 Kid et Marty Jannetty battait l'équipe d’IRS, Rick Martel, Adam Bomb et Diesel. Randy Savage battait tout d'abord Diesel avec un « Elbowsmash », IRS réalisait le tombé sur Savage avec un « Roll-Up » après que Savage ne soit distrait par Crush qui était aux abords du ring. Razor battait ensuite IRS avec son « Razor's Edge » mais était ensuite compté à l'extérieur après que IRS l'ait frappé avec sa mallette. Le Kid éliminait Rick Martel avec un « Sunset Flip » et Marty Jannetty battait lui aussi Adam Bomb avec un « Sunset Flip ».

Le 28 March 1994 à Raw, Lex Luger battait Rick Martel par soumission. Le 4 April 1994 à Raw, Rick Martel, Irwin R. Schyster, Jeff Jarrett et les Headshrinkers battaient Sparky Plugg (aka Hardcore Holly), Tatanka, le 123 Kid et les Smoking Gunns. Ce match était initialement prévu la veille à WrestleMania mais par manque de temps avait été déplacé à Raw. Après ceci, durant l’année 1994, Martel disparaissait de la WWF et on le voyait plus, hormis une apparition lors du Royal Rumble 1995 (On ne connait pas le deal contractuel, mais il y aurait remplacé Jim Neidhart).

En 1995, Rick Martel quitte la WWF pour lutter dans plusieurs fédérations indépendantes aussi bien aux USA qu’outre mer. Au Canada, en 1997, Rick Martel formait une équipe avec Don Casablancas (aka Don Callis/Cyrus) connue sous le nom de "The Super Models". Rick Martel et Don Callis ont tentés de signer un contrat avec la WWF mais sans que les négociations n’aboutirent. Suite à ceci, Rick signait à la WCW…

World Championship Wrestling (1997 - 1998)

Martel réapparaissait à la World Championship Wrestling fin 1997. Le 5 Janvier 1998, il faisait ses débuts à Monday Nitro et battait Brad Armstrong. Le 10 Janvier 1998, à Saturday Night, Rick Martel battait Mark Truran.

Le 17 Janvier 1998, à Saturday Night, Rick Martel battait Hard Body Harrison. Le 19 Janvier 1998, à Monday Nitro: Rick Martel battait Eddie Guerrero.

Le 23 Janvier 1998, à Thunder, Rick Martel battait Perry Saturn. Le lendemain, à Saturday Night, Rick Martel battait Johnny Attitude.

Le 14 Février 1998, à Worldwide, Rick Martel battait Barry Houston. Le 16 Février 1998, à Monday Nitro, Saturn battait Rick Martel.

Le 16 Février 1998, à Monday Nitro, Rick Martel battait Booker T pour remporter le titre WCW Television, soit un mois ½ après avoir débuté à la WCW. Malheureusement, ce succès sera de courte durée. En effet, le 22 Février 1998, lors du PPV WCW SuperBrawl VIII, Booker T battait Rick Martel pour reprendre le titre WCW Television. Lors de combat retour, Martel se déchirait un ligament intérieur du genou droit, se fracturait la jambe et subissait des dommages du cartilage. Ce qui aurait pu mettre fin à sa carrière sur le ring. A l’origine, il aurait dû remporter le match et conserver le titre WCW Television dans ce combat qui aurait dû être un « Gauntlet Match » ou il aurait battu Booker puis Perry Saturn. Martel et Booker travaillaient pour terminer le match sur le ring (Dans lequel Martel souffrait d’une blessure plus grave après un « Harlem Sidekick » botché). Martel était « Out » pour plusieurs mois.

Le 28 Février 1998, à Worldwide, Rick Martel battait Silver King dans un match enregistré avant la blessure.

Le 13 Juillet 1998, à Monday Nitro, le champion WCW Television, Stevie Ray, battait Rick Martel qui subissait, lors de ce retour, une nouvelle blessure, cette fois à la nuque. Suite à ça, Martel décidait de se retirer. Il continuait malgré tout pour la WCW comme entraineur et présentateur des versions Francophones des programmes WCW.

Apparitions spéciales

A la fin d’un « House Show » au Canada en 2003, Brock Lesnar faisait venir Rick Martel par surprise. Martel lui serait la main.

Lors du PPV WWE Vengeance : « Night of Champions » en 2007, Rick Martel, aux côtés de Tony Garea, sauvait Jimmy Snuka et Sgt. Slaughter d’une attaque d’avant match par Deuce 'n Domino.

Vie Personnelle

Vigneault et sa femme Johanne ont une fille appelée Coralie.

Trophés PWI :

48ème place des 500 plus grands lutteurs durant le "PWI Years" en 2003
70ème place des 100 plus grandes équipes durant le "PWI Years" en 2003 (Avec Tito Santana)

2ème place au PWI Tag-Team of the Year en 1981 (Martel & Tony Garea)
4ème place au PWI Most Improved Wrestler en 1982
3ème place au PWI Most Improved Wrestler en 1984
2ème place au PWI Match of the Year en 1984 (Martel vs. Jumbo Tsuruta)
4ème place au PWI Wrestler of the Year en 1984
4ème place au PWI Match of the Year en 1985 (Martel vs. Bob Backlund)
3ème place au PWI Wrestler of the Year en 1985
4ème place au PWI Match of the Year en 1990 (Royal Rumble)
3ème place au PWI Match of the Year en 1992 (Royal Rumble)

193ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1998
363ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1997
139ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1996
93ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1995
70ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1994
156ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1993
35ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1992
41ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1991

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z