RODDY ROWDY PIPER

Nom Réel :
Roderick George Toombs
Taille :
1,88M

Roderick George Toombs

Date naissance :
11/04/1954
Poids :
106Kg
Origine : Glasgow, Ecosse
Débuts Pro :
1969
Débuts
WWE :
1984
Prise de finition :
The Sleeperhold
Gimmicks :

Rowdy Roddy Piper, The Masked Canadian, The Piper Machine, Hot Rod, Roddy The Piper, Roddy Piper, Roderick Piper, Piper

Titres WWE-WWF

RAW World Tag-Team Champion (1),
Champion Intercontinental (1),

Titres autres promotions :


NWA United States Heavyweight Champion 2 fois
NWA World Tag-Team Champion 4 fois
Ed Wiskoski (2), Keith Franke (1), Ron Bass (1)
NWA Americas Champion 3 fois
NWA Americas Tag-Team Champion 6 fois
Crusher Verdu (2), Adrian Adonis (1), Chavo Guerrero (1), Kengo Kimura (1) et The Hangman (1)
NWA Canadian Tag-Team Champion 1 fois
Avec Rick Martel
NWA Mid-Atlantic Heavyweight Champion 3 fois
NWA Mid-Atlantic Tag-Team Champion 2 fois
Avec Big John Studd
NWA Mid-Atlantic Television champion 2 fois
NWA Pacific Northwest Champion 2 fois
NWA Pacific Northwest Tag-Team Champion 4 fois
Killer Tim Brooks (1), puis Rick Martel (3)
NWA (San Francisco) United States Heavyweight Champion 1 fois
NWA (San Francisco) World Tag-Team Champion 1 fois
Avec Ed Wiskoski

WCW United States Champion 1 fois

WCCW Tag-Team Champion 1 fois
Avec Bulldog Brower


Retrouvez le reste des profils et plein d'autres choses sur :

(Dernière mise à jour : Mars 2014) - Reproduction interdite !

Histoire :

Roderick George Toombs (né le 17 avril 1954) plus connu sous le nom de “Rowdy” Roddy Piper est un lutteur professionnel Canadien et un acteur de cinéma. Il a grandi à Winnipeg, Manitoba puis il a fait ses études à l’université de Windsor Park. Il est annoncé originaire de Glasgow, en Ecosse et il est connu pour son célèbre kilt et sa musique d’entrée à la cornemuse. Il a gagné le surnom de « Rowdy » grâce à sa rage « écossaise », sa spontanéité et sa vivacité d’esprit. Il est aussi surnommé Hot Rod. Il est pour l’instant à la WWE et a été introduit au Hall of Fame de la WWE en 2005.

Carrière

Après avoir été exclu de l’école et s’être disputé avec son père, Piper a erré sur la route et résidait dans des auberges de jeunesse partout il pouvait y séjourner. A l’âge de 16 ans, il fut le plus jeune lutteur de l’histoire du catch lorsqu’il a fait ses débuts contre Larry Hennig. Il a perdu le match en 10 secondes. Il a été un boxeur et un lutteur amateurs avant de devenir catcheur. Il a gagné le championnat de boxe Golden Gloves. Il a été récompensé par une ceinture noire de Judo, récompense remise par Gene LeBell, un champion de judo Américain qui a été aussi instructeur, cascadeur et catcheur. Il a détenu plus de 38 titres de champion de lutte et a gagné plus de 7000 combats.

AWA (1973-1975)
De 1973 à 1975, Piper était un jobber à l’AWA, à Kansas City, dans les Maritimes (province est du Canada) et au Texas en travaillant pour la promotion NWA de Houston de Paul Boesch et à Dallas dans la promotion Big Time Wrestling de Fritz Von Erich. Quand il était au Texas, Piper a impressionné tout le monde dont Red Bastien qui l’a fait aller à Portland, dans l’Oregon. Alors qu’il était supposé ne rester que très peu de temps en Californie, l’expérience s’est transformé en contrat à long terme lorsque Leo Garibaldi et l’agent publicitaire Jeff Walton ont été très impressionné par Piper et ont vu tout de suite l’argent qu’il pouvait se faire avec lui en le transformant en heel.

NWA (1975-1980)
A la fin de 1975 et au début de 1976, Piper était un top heel la NWA Holywood Wrestling de Mike & Gene LeBell. En 1977-78, il a aussi commencé à travailler pour la NWA San Francisco Wrestling de Roy Shire tout en continuant pour travailler pour la fédération de Los Angeles. Los Angeles a été l’endroit où Piper a développé son personnage de Rowdy qui était l’un des heels les plus détestés à Los Angeles depuis Classy Freddy Blassie. L’un de ses actes les plus célèbres fut lorsqu’il insultait la communauté Mexicaine. Il leur a promis par exemple de jouer l’hymne Mexicain à la cornemuse mais à la place, il joue « La Cucaracha ». Piper a aussi servi de manager pour plusieurs heels de Los Angeles et il jouait les arbitres de temps en temps. Piper a feudé avec tous les «Face» s de la région et il a eu notamment une longue «Feud» sanglante avec Chavo Guerrero.

Il a donc fait partie de la storyline de Los Angeles et a feudé avec Chavo et toute la famille Guerrero pendant 3 ans sur tout le territoire de Los Angeles. La «Feud» a commencé doucement durant une émission télévisée au début de l’année 1976 où Chavo défendait le trophée Jules Strongbow Memorial Scientific contre Piper. A la fin du match, Gory Guerrero (qui était dans le coin de Chavo à lui donner des conseils) a été giflé par Piper. Chavo a perdu son calme et a commencé à mettre des coups de poing à Piper et a été disqualifié ce qui a entrainé sa perte du Trophée Scientifique pour avoir bafoué les règles. Peu de temps après, Piper a battu Chavo pour l’Americas Heavyweight Title et les deux lutteurs ont eu l’une des plus grosses feuds de la région pendant trois ans. Ils ont été les têtes d’affiches très souvent entre 1976 et 1978. Le match hair contre hair a été l’une de leur principales stipulations ce qui a amené Piper à avoir le crane rasé. L’autre stipulation majeure a été lorsque les deux lutteurs a été lorsque Chavo a battu Piper dans un « loser leave town » match et Piper est tout de suite réapparu comme le Canadien Masqué. Dans son premier match télévisé, the Masked Canadian a fait équipe avec Chavo pour affronter l’équipe heel Gordman & Goliath, champions Americas Tag Team mais à la fin du match, Piper s’est retourné contre Chavo ce qui a amené Chavo à subir le tombé. Piper a lutté en tant que Masked Canadian plusieurs mois avant d’être démasqué par Hector Guerrero.

En 1979, il quitte la Californie pour gagner encore plus de célébrité en entrant à la NWA, région Nord-Ouest de Don Owen où il a fait équipe avec Killer Tim Brooks, Rick Martel et Mike Popovich pour remporter les titres par équipe de cette région. Piper a ensuite remporté le titre poids lourd de cette promotion de la NWA grâce à des victoires sur Lord Jonathan Boyd et Playboy Buddy Rose.

Mid-Atlantic (1980-1983)
A la fin de l’année 1980, Piper s’engage dans le territoire de la Mid-Atlantic où il est définitivement devenu une célébrité. Il a battu Jack Brisco pour le Mid-Atlantic title et Ric Flair pour le titre US ce qui les a amené à avoir une énorme feud. En 1981, Piper a lutté en Géorgie où il était un commentateur heel. C’est ici qu’il a gagné une notoriété mondiale. En 1982, il est arrivé en retard pour un combat et par conséquent, il a été viré et a été blacklisté. Piper l’explique dans son livre mais beaucoup contestent ses propos. Il a reçu une offre de Gary Hart pour entrer à la Wolrd Class Championship Wrestling mais on le lui a pas proposé assez d’argent. Au lieu d’entrer dans cette fédération, il est allé à Porto Rico pendant un mois et petit à petit, il a commencé à refaire des matches grace à Jim Crockett. C’est dans la fédération de Crockett que Piper est devenu «Face» pour sauver son partenaire commentateur Gordon Solie d’une attaque.

Dans Wrestling to Rasslin', Gerald W. Morton et George M. O'Brien ont décrit sa transformation : « l’histoire a coulé de source à la télévision lorsque l’un des assassins engagé par Piper, Don Muraco, a soudain attaqué le commentateur Gordon Solie. En voyant Solie blessé, Piper a laissé exploser sa furie Ecossaise sur Muraco. Dans la semaine qui a suivi, comme Achille vengeant Patroklas, il a écrasé heels après heels… Dans les arènes, les fans chantaient son nom pendant ses matches. » En tant que «Face», Piper a feudé contre Sgt. Slaughter, Ric Flair et surtout Greg Valentine. Sa «Feud» avec Valentine a connu son apogée lors d’un célèbre dog collar match lors du premier Starrcade. Valentine a endommagé le tympan de l’oreille gauche de Piper avec la chaine du collier provoquant une perte irrémédiable de l’ouïe à cette oreille.

World Wrestling Federation (1984-1996)

1984-1987
Durant cette période, le propriétaire de la WWE, Vince McMahon a contacté Piper qui a insisté pour terminer d’abord son contrat avec Jim Crockett. Piper a commencé sa carrière à la WWF à la fin de 1983 et en même temps, il terminait ses obligations avec Crockett. En sortant de la promotion de Crockett, il redevint heel ce qui prépara sa carrière à la WWE en 1984. Il commença d’abord à être un manager suite aux blessures qu’il a subi durant son dog collar match contre Greg Valentine mais il a vite commencé à lutter. Piper a donc commencé à être le manager de Paul Orndorff puis à lutter à ses cotés. Plus tard dans l’année, il eut son propre segment, le « Piper’s Pit », dans lequel il interviewait d’autres superstars et bien souvent, ce segment se terminait en bagarre entre Piper et son invité.

Les segments du « Piper’s Pit » étaient très populaires et ont aidé à promouvoir les feuds de Piper avec les autres lutteurs. Il allait assez loin dans l’insulte de lutteurs comme André the Giant, Mr.T et le jobber Frank Williams. Selon l’autobiographie de Piper, le « Piper’s Pit » était totalement improvisé et il était si populaire qu’il avait même lieu sur les tournées. En plus d’attirer de nombreux fans qui voulaient voir le Pit en vrai, cela permettait aussi à Piper de soigner ses blessures tout en conservant la haine des fans.

Dans un célèbre « Piper’s Pit », il interviewait Jimmy Snuka. Piper a commencé à insulter l’héritage Polynésien de Snuka en apportant des ananas, des bananes et des noix de cocos afin que Snuka se sente comme à la maison. Car Piper disait qu’il avait des remords que la fois précédente, Snuka n’avait pas beaucoup parlé. Snuka a été vexé de l’outrage de Piper et Piper a ensuite attaqué Snuka en le frappant avec une noix de coco et en lui écrasant une banane sur le visage. Il poursuivit en fouettant Snuka avec sa ceinture. Snuka fut vraiment mis KO ce qui permit à Piper de partir avant que Snuka, visiblement très énervé, puisse contrattaquer. Cet incident fut le point de départ d’une longue «Feud» entre les deux lutteurs.

Une autre feud, cette fois entre Piper et Hulk Hogan, commença juste après et elle était considéré à l’époque comme la plus grande «Feud» de l’histoire du catch grâce à l’implication de la chanteuse Cindy Lauper qui avait subi un coup de pied à la tête de la part de Piper qui a aussi attaqué Captain Lou Albano, ce qui a amené Hogan à réclamer vengeance.

En 1985, MTV a The War To Settle The Score, avec un «Main Event» entre Piper & Hogan qui était accompagné de Lou Albano, Cyndi Lauper et Mr T. Cet évènement est celui qui a préparé le «Main Event» du premier Wrestlemania qui a donné lieu à un match entre Roddy Piper & Paul Orndorff contre Hogan & Mr. T. Mr.Wonderful a subi le tombé de la part d’Hogan lorsque le garde du corps de Piper, « Cowboy » Bob Orton est intervenu et a frappé malencontreusement Orndorff au lieu d’Hogan avec son célèbre bras cassé recouvert d’un plâtre.
Plus tard en 1985, Piper rendit hommage au promoteur de Portland, Don Owen qui fut le premier à l’installer sur la route de la gloire en faisant une apparition spéciale au 60ème anniversaire du show Wrestling Extravaganza de la PNW le 21 mai 1985. Alors qu’il était un heel à la WWF, Piper joua le role du «Face» lors de sa victoire contre Buddy Rose.

Dans Born to Controversy, Piper se souvient qu’il utilisait des tas de prises de lutte et des coups pour montrer à tous les fans le manque de talent de Mr. T., ce qui a gâché le match. A partir de ce moment, la relation entre Piper et Mr. T. devient hostile réellement ce qui a amené inévitablement les deux hommes à feuder ensemble. Piper a affronté Mr. T. encore une fois mais seul cette fois, dans un match de boxe à Wrestlemania 2 en 1986. Piper a perdu le match par disqualification après avoir porté un bodyslam à Mr. T.. Dans Born to Controversy, Piper admet qu’il est un peu embarrassé quand il regarde ce match avec le recul et il aurait souhaité pouvoir se débarrasser de lui la première fois qu’ils se sont rencontrés.

Suite à une autorisation d’absence de la WWF, Piper est revenu et a vu que son « Piper’s Pit » avait été remplacé par le Flower Shop, un segment dont l’hôte était un lutteur efféminé : Adrian Adonis. Piper (de retour en babyface) a passé des semaines à gâcher le show d’Adonis en l’insultant ce qui a amené une confrontation des deux segments où Piper a subi l’assaut et l’humiliation de la part d’Adonis, de son ancien garde du corps Bob Orton (maintenant l’employé d’Adonis) et de Don Muraco. Le trio a laissé Piper, le visage couvert de rouge à lèvres, allongé au milieu des ruines du « Piper’s Pit » qui avait été détruit. En représailles, Piper a détruit le décor du show d’Adonis avec une batte de baseball. Ces incidents ont amené les deux lutteurs à s’affronter dans un hair vs. hair match à Wrestlemania III qui était annoncé comme le match de la retraite pour Piper avant de devenir acteur à plein temps. Piper a remporté ce match grâce à Brutus « the Barber »Beefcake, qui venait juste de faire un «Face» -turn et qui l’a aidé à tondre Adonis à la fin du match.

1989-1996
Après un hiatus, Piper fit son retour à la WWF en présentant un « Piper’s Pit » à Wrestlemania V où il a arrosé avec un extincteur Morton Downey Jr. qui fumait. Il a aussi lutté quelques fois, a joué les commentateurs et pendant cette période, il a feudé avec Ravishing Rick Rude. Piper joua un rôle dans la perte du titre intercontinental de Rude au Summerslam 1989.

Piper a lutté contre Bad News Brown à WrestleMania VI en 1990. Le match s’est terminé en no contest quand les deux hommes ont été comptés à l’extérieur du ring, mais l’aspect le plus important du match fut le choix de la tenue de catch de Piper. A la mode du vrai « Rowdy », Piper a fait une promo et vint dans le ring avec la moitié de son corps peint en noir dans une tentative étrange de provocation envers Bad News.

En 1991, il supporta Virgil dans sa «Feud» contre Ted DiBiase et il était présent lors des matches qui ont opposé les deux lutteurs à Wrestlemania VII et Summerslam. Il a aussi recommencé sa «Feud» contre Ric Flair en 1992 et lors du Rumble, il a battu le Mountie pour remporter son premier et seul titre Intercontinental. Cependant, il perdit son titre rapidement au profit de Bret Hart à Wrestlemania VIII, considéré par beaucoup de monde comme l’un des meilleurs matches de l’histoire de Wrestlemania. Après avoir joué de la cornemuse à Summerslam, il disparait encore de la WWF.

Il réapparait en 1994 à Wrestlemania 10 en tant qu’arbitre spécial pour le match de championnat de la WWF entre Bret Hart et Yokozuna. Lawler, qui commentait ce match, a dit qu’il détestait Piper. Lawler a continué à provoquer Piper lors de son segment King’s Court à Monday Night Raw allant jusqu’à amener un jeune homme tout maigre qui portait un T-shirt de Piper et un kilt à lui baiser les pieds. Fou de rage, Piper a été d’accord pour lutter contre Lawler au King of the Ring. Piper remporta le match. Piper utilisa cette «Feud» avec Lawler pour devenir «Face», ajoutant à son attitude «Face» le fait de donner une partie de ses gains pour son match avec Lawler à un hôpital pour enfant dans l’Ontario.

Il quitte la WWF encore une fois mais revient en 1995 à Wrestlemania 11, encore une fois en tant qu’arbitre, pour le submission match entre Bret Hart et Bob Backlund. Cette apparition était unique selon son contrat.

En 1996, Piper a été nommé président par intérim de la WWF, suite à l’assaut vicieux de Vader sur Gorilla Monsoon après le Royal Rumble. En tant que président, Piper a été le centre d’intérêt de Goldust. Piper, en colère, disait qu’il allait faire de Goldust un homme et un match fut organisé à Wrestlemania 12, dans un Hollywood Backlot Brawl. Le combat a commencé dans une allée derrière le Pont Arrowhead puis Goldust a sauté dans sa Cadillac dorée pour semer Piper en s’échappant par les autoroutes d’Anaheim. Piper s’est lancé à sa poursuite dans sa Ford Bronco blanche. Nous avons pu suivre la poursuite vue du ciel ce qui ressemblaint étrangement à la poursuite d’O.J. Simpson deux ans plus tôt. (La WWF avait fait une tentative humoristique du recyclage de cette vidéo, avec Vince qui disait : « cette vidéo me semble familière ». Les deux hommes arrivèrent à l’arène où Piper a déshabillé Goldust dans le ring, mettant fin à la confrontation. Avec Gorilla Monsoon de retour au poste de président de la WWF à la fin de Wrestlemania 12, Piper quitta une nouvelle fois la fédération. Ce match devait être au départ un match entre Razor Ramon et Goldust met Scott Hall a été suspendu quelques semaines avant Wrestlemania, ce qui a amené Piper à le remplacer. Selon Born to Controversy, l’idée première était de faire lutter Piper contre O.J. Simpson mais il fut décidé que c’était de mauvais gout et donc, il fut remplacé par Goldust.

World Championship Wrestling (1996-2000)
Plus tard en 1996, Piper rejoint la WCW. Il apparait à Haloween Havoc pour casser la routine d’Hogan. Dans sa première apparition, il demande à Hogan : « Crois-tu que les fans t’aimeraient tant s’ils ne m’avaient pas autant détesté ? »

On se souvient surtout du passage de Piper à WCW pour sa longue «Feud» avec Hogan, qui était heel à l’époque alors que les deux lutteurs étaient considérés comme des icônes du catch. Piper et Hogan ont lutté dans le main event de Starrcade 1996, le PPV le plus important de l’année pour la WCW. Piper a battu Hogan grace à la prise du sommeil. Piper a ensuite affronté Hogan dans un match pour le titre à SuperBrawl 7. Cette fois, c’est Hogan qui remporta le match grâce à l’intervention de Randy Savage qui rejoignit la New World Order. On pouvait voir à l’époque des promos de Piper, qui s’était enfermé dans la prison d’Alcatraz pour s’entrainer vigoureusement pour se préparer pour se match. Durant le printemps 1997, Piper s’allia à Ric Flair et les Four Horsemen dans leurs combats contre la nWo. Juste après, Piper et Flair ont feudé ensemble avant que Piper ne disparaisse des écrans. Piper revint très brièvement en octobre 1997 pour affronter Hogan dans un match en cage.

Début 1998, Piper revint une fois encore pour feuder avec Hulk Hogan, Randy Savage et Bret Hart. Au début de l’année 1999, Piper a eu un court règne de Champion des Etats-Unis, est devenu Commissioner de la WCW et a repris sa «Feud» avec Flair pour le contrôle de la WCW. Piper a eu aussi une courte «Feud» avec Buff Bagwell à l’état 1999. A la fin de 1999, Piper a fait partie d’un segment avec Vince Russo, qui se décrivait comme le « Power That Be » (un pouvoir invisible qui contrôlait la WCW). A Starrcade 1999, Piper était l’arbitre spécial dans le match pour le titre de la WCW entre Bill Goldberg et Bret Hart. Sous l’ordre de Russo, Piper fit sonner la cloche lorsque Goldberg fut pris dans le Sharpshooter de Hart alors qu’il était évident que Goldberg n’avait pas abandonné.

La «Feud» entre Piper et les Powers That Be se finit juste après puis Piper disparut et ne fut plus jamais vu à la télévision à la WCW. Fin 2000, la WCW mettait fin au contrat de Piper.

World Wrestling Entertainment (2003)
En Novembre 2002, l’autobiographie de Piper, In the Pit with Piper : Roddy Gets Rowdy a été publié. A Wrestlemania 18, à Seattle, Piper intervint dans le match entre Hogan et Vince McMahon et fit son second heel turn à la WWE en attaquant Hogan avec une barre en faire. Il recommenca le « Piper’s Pit » lors du Smackdown du 10 avril 2003 après s’être allié avec Sean O’Haire. Piper écrasa une noix de coco sur la tête de Rikishi, un parent de Snuka. A Backlash, Rikishi lui retourna la faveur. Piper participa ensuite à une histoire contre « Mr. Amercia » qui n’était nul autre qu’Hulk Hogan qui portait un masque. L’histoire était qu’Hogan avait été viré pour toujours des émissions télévisuelles de la WWE par le diabolique Vince McMahon. Hulk Hogan revint incognito même si tout le monde savait qui était derrière ce masque ce qui mit Vince très en colère. A l’époque, Piper et O’Haire étaient vu comme les valets de McMahon cherchant à démasquer Mr. America.

A peu près à la même période à Monday Night Raw, Chris Jericho a commencé à présenter sa Highlight Reel, un segment similaire au « Piper’s Pit » . Les deux lutteurs se sont verbalement affrontés à la TV, Jericho disant que Piper était gros et lui demandant de l’appeler quand il aura perdu du poids et Piper répondant : « J’ai déjà vu Chris Jericho lutter, j’ai déjà entendu Chris Jericho parler. J’ai même déjà entendu Chris Jericho chanter. Alors, passons un accord : je te promets que si je perds du poids, je t’appellerai et toi, quand tu auras du talent, appelle-moi. » A Judgment Day, les deux se sont rencontrés encore une fois avec Jericho disant à Piper qu’il s’est trompé sur la route et qu’il a manqué la maison de retraite et faisant allusion à un incident où Piper avait arraché la jambe d’un fan (dont on saura plus tard qu’il s’agissait de Zach Gowen) et qu’il s’en était servi comme d’une arme, précisant qu’il y avait des nains et des lépreux auxquels Piper a mal parlé puis, en se moquant de l’estomac de Piper, il lui demanda s’il n’avait pas mangé la jambe. Piper lui a répondu en l’accusant de l’avoir copié en lui volant l’idée du « Piper’s Pit » et après avoir mis en pièce le décor, il dit que la naissance de Jericho était un accident.

En juin 2003, la WWE a décidé d’arrêter d’utiliser Piper (qui travaillait sans contrat à l’époque) après une interview controversée à l’émission Real Sports d’HBO présenté par Bryant Gumbel dans laquelle Piper parlait du coté obscur du monde du catch. Dans son DVD en 2006, Piper déclarait qu’HBO n’avait pris que des parties de ses propos hors de leur contexte pour salir le catch.

Total Nonstop Action Wrestling (2004)
En 2004, Piper apparut à la TNA, présentant plusieurs « In the Pit with Piper », des segments d’interview. Il a interviewé Jimmy Snuka dans le premier PPV de la compagnie, Victory Road où il demandait à Snuka de prendre sa revanche en écrasant une noix de coco sur sa tête. A la place, Kid Kash utilisa la noix de coco pour frapper Sonjay Dutt. Piper a servi comme l’un des membres du comité du championnat de la NWA, devenant même arbitre lors d’un match du PPV Final Resolution

World Wrestling Entertainment (2005-2007)

Hall of Fame
Le 21 Février 2005, il a été annoncé que Piper serait intronisé dans le Hall of Fame. Piper a organisé une édition du « Piper’s Pit » à Wrestlemania 21 où il interviewa Stone Cold Steve Austin. L’interview fut interrompue par Carlito qui fut battu immédiatement par Piper et Austin. En avril 2005, Piper co-présenta Celibrity Wrestling au Royaume-Uni sur ITV1. Ce reality show du samedi soir a vu des célébrités qui apprenaient à lutter et à participer à des matches. Quelques semaines plus tard, le programme a été interrompu à cause de faibles audiences et a été déplacé le dimanche matin pour les épisodes finaux.

WWE TV
Piper, qui est redevenu «Face» une fois de plus suite à une «Feud» avec les Orton, continua à faire des apparitions occasionnelles à la télévision pour la WWE, luttant même parfois et présentant des « Piper’s Pit » . Il a fait des apparitions pour Raw et Smackdown.

Le 11 juillet 2005, à Raw, Piper a présenté un « Piper’s Pit » avec pour invité Shawn Michaels. A la fin du show, Michaels porta son Sweet Chin Music sur Piper.

Piper apparut encore une fois le 3 Octobre 2005 pour RAW Homecoming. Il présenta un « Piper’s Pit » avec pour invité Mick Foley. Plus tard dans le segment, Randy Orton et Bob Orton intervinrent et attaquèrent Foley et Piper. Cet incident fut le point de départ d’une mini-feud entre Piper et les Orton. Lors du Smackdown suivant, Piper affronta Randy et Bob Orton dans un match handicap. Piper gagna grace à un roll-up sur Bob Orton, suite à une distraction de la part de l’Undertaker. Lors du Smackdown du 28 octobre 2005, Piper fit équipe avec Batista et Eddie Guerrero pour affronter Randy Orton, Bob Orton et Mr. Kennedy. Piper remporta le match après avoir appliqué la prise du sommeil à Bob Orton. La «Feud» de Piper avec les Orton se termina le 4 novembre 2005 à Smackdown après une victoire par disqualification sur Bob Orton.

Piper présenta un épisode mémorable du « Piper’s Pit » le 13 Janvier 2006 à Smackdown dans lequel le Boogeyman a mangé le grain de beauté de Jillian Hall qu’il a confondu avec de l’herpes. Dans un autre épisode de Smckdown, le Great Khali fit une apparition sur son show et, après avoir insulté Khali et son manager Daivari, Piper fut attaqué.

Piper revint à Raw le 11 Septembre 2006 pour un match de catch par équipe à 6 où il battu le Spirit Squad en s’alliant aux Highlanders. Il fit aussi une apparition lors du Raw, Family Reunion avec Money Inc et Arn Anderson pour accompagner Ric Flair dans son match contre Mitch du Spirit Squad. Le 5 Novembre 2006, il remporta le championnat World Tag Team avec Ric Flair en battant le Spirit Squad à Cyber Sunday en 2006 après avoir été choisi par les votants sur WWE.com devant le Sgt. Slaughter et Dusty Rhodes. Ce fut son premier titre par équipe à la WWE et seulement son deuxième titre à la WWE. C’était aussi la première fois qu’il remportait un titre depuis qu’il gagna l’United States Championship à la WCW. Le 13 Novembre 2006, à Raw, Piper et Flair perdirent le titre contre Rated-RKO. Piper ne put jamais arriver sur le ring car il fut attaqué par Edge avant le match qui lui avait fait subir un con-chair-to.

Le 17 Novembre 2006, la WWE a annoncé sur son site que Piper était revenu en Oregon pour se faire opérer pour ce qu’on croyait au départ être kidney stones, puis on a pensé qu’il avait des problèmes de vertèbres. Plus tard, on sut qu’il avait un cancer. Suite à cela, il fut retiré du match des Survivor Series où il devait être co-capitaine d’une équipe avec Ric Flair, Arn Anderson, Sgt Slaughter et Dusty Rhodes contre le Spirit Squad. Il fut remplacé par Ron Simmons.

Il a fait son retour à Raw le 12 Février 2007 où il annonça que Dusty Rhodes serait intronisé au Hall of Fame en 2007. Pendant son apparition Umaga, avec son manager Armando Estrada, entra sur le ring et démolit les deux légendes. Il revint le 11 juin 2007 lors du Raw qui devait être la soirée d’appréciation de Mr. McMahon où il montra une vidéo des moments les plus embarrassants de Vince McMahon.

Il fit une apparition lors de l’ECW du 26 juin 2007 où il chanta un joyeux anniversaire à Matt Striker. Piper lança le gateau dans le visage de Striker puis il s’en alla et le Boogeyman fit son apparition. Striker essaya de s’enfuir mais Piper fit remonter Striker dans le ring puis le Boogeyman lui mit des vers dans la bouche.

Interview de Roddy Piper (Mars 2014) - Par : Notre seule addiction, c'est le catch !

Sera t'il impliqué dans le Wrestlemania Week-End :
« J'y serai. C'est une bonne question vous savez, j'y pense beaucoup. Je ne connais aucun autre sport spectacle où 30 ans après, vous pouvez donner aux fans l'occasion de voir les gars qui ont travaillé lors de cet événement. Personnellement, je pense que si tu n'y vas pas, tu prives les fans d'une occasion unique. Ce n'est pas une question d'argent, ni même d'entendre son nom scandé où quoi que ce soit d'autre. C'est juste histoire de dire merci et de donner aux fans ce qu'il méritent en le faisant avec classe. Alors est ce que je serai impliqué ? Je ne sais pas, je ne sais pas. Ca ne m'aurai pas dérangé d'introniser Mister T au Hall Of Fame et je vous garanti que vous n'auriez jamais oublié ça. Je doute qu'ils mettront en place quelque chose me concernant mais ils le pourraient. Je ne sais pas si ils le feront ».

Refusera t'il de bosser avec la WWE si ils ne l'utilisent pas à Wrestlemania ? :
« Si ils ne m'utilisent pas, je ne sais pas vraiment ce que cela voudra dire mais ce serait comme si ils me disaient que je ne suis pas le bienvenu et je ne vais nulle part où je ne suis pas le bienvenu. Je ne suis pas sûr de se que je ferai mais une chose est sûre, c'est que ce sera difficile de me voir revenir là où on ne veut pas de moi ».

L'intronisation de Mister T au Hall Of Fame :
« Je suis content qu'il soit intronisé. A l'époque, lors du 1er Wrestlemania, Mister T était probablement la célébrité de la télévision la plus connue au monde. Donc je pense que le gars mérite d'être intronisé au Hall OF Fame. Personnellement, même si j'ai eu des griefs contre lui, je pense qu'il est temps de grandir. Le seul truc que je ne veut pas, c'est qu'il mentionne mon nom dans son discours ».

Le départ de CM Punk de la WWE :
« Je ne connais pas les raisons mais je suis heureux que vous me posiez la question car je n'ai pas de parti pris. Je ne sais pas pourquoi, et je ne sais pas ce qui s'est passé mais ce que je sais, c'est que CM Punk est un homme très talentueux et que je suis un grand fan de lui. Il a encore quelques années pour partager son talent avec les fans du monde entier. Quand quelque chose ne va pas, vous n'avez pas d'autre choix que de vous replier sur vous même et de reprendre votre souffle en vous posant les bonnes questions. Quand vous bossez 330 jours par an, c'est difficile mais je pense que CM Punk a encore de grandes choses à venir et je pense que la WWE le veut aussi. Ils ont investi beaucoup d'argent en lui et quelque soit le problème, ils ont besoin qu'il revienne. Maintenant parfois, quand on a des désaccords, la meilleur des choses à faire des 2 cotés, c'est que chacun fasse une pause histoire de voir où on en est ».

Trophés PWI :

17ème des 500 plus grands lutteurs durant le "PWI Years" en 2003

4ème place au PWI Most Inspirational Wrestler en 1997
2ème place au PWI Most Inspirational Wrestler en 1983
1ère place au PWI Most Inspirational Wrestler en 1982

1ère place au PWI Most Hated Wrestler en 1985
1ère place au PWI Most Hated Wrestler en 1984
4ème place au PWI Most Hated Wrestler en 1981

1ère place au PWI Most Popular Wrestler en 1986

3ème place au PWI Feud of the Year en 1997 (Piper vs. Hollywood Hogan)
4ème place au PWI Feud of the Year en 1989 (Piper vs. Rick Rude)

3ème place au PWI Match of the Year en 1992 (Royal Rumble)
4ème place au PWI Match of the Year en 1990 (Royal Rumble)
1ère place au PWI Match of the Year en 1985 (Piper & Paul Orndorff vs. Hulk Hogan & Mr. T)

Intronisé au WWE Hall of Fame en 2005

Wrestling Observer Newsletter Hall of Fame en 1996

Wrestling Observer Newsletter 1981 Best Interviews (égalité avec Lou Albano)
Wrestling Observer Newsletter Best Interviews en 1982
Wrestling Observer Newsletter Best Interviews en 1983
Wrestling Observer Newsletter Best Heel en 1984
Wrestling Observer Newsletter Best Heel en 1985

153ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1999
142ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1998
54ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1997
83ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1994
45ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1992
79ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1991

Wrestling Observer Newsletter
Best Interviews award en 1981 (égalité avec Lou Albano)
Best Interviews award en 1982
Best Interviews award en 1983
Best Heel award en 1984
Best Heel award en 1985
Intronisé au Wrestling Observer Newsletter Hall of Fame en 1996

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z