STING

Nom Réel :
Steve Borden
Taille :
1,91M

Steve Borden

Date naissance :
20/03/1959
Poids :
116Kg
Origine : Venice Beach, Californie
Débuts Pro :
1985
Débuts
WWE :
2014
Prise de finition :
The Scorpion Deathlock
Gimmicks :

Sting, Blade Runner Flash, Flash, Flash Borden

Titres WWE-WWF

Aucun

Titres autres promotions :


Vainqueur du NWA Jim Crockett Sr. Memorial Cup Tag-Team Tournament en 1988
Avec Lex Luger
NWA World Heavyweight Championship 2 fois

UWF Tag-Team Championship 3 fois
Avec Eddie Gilbert (2) et Rick Steiner (1)

NWA World Heavyweight Championship 1 fois
NWA World Television Championship 1 fois
WCW International World Heavyweight Championship 2 fois

TNA World Championship 4 fois
TNA World Tag-Team Championship 1 fois
Avec Kurt Angle

WCW United States Heavyweight Championship 2 fois
WCW World Heavyweight Championship 6 fois
WCW World Tag-Team Championship 3 fois
Avec Lex Luger (1), The Giant (1) et Kevin Nash (1)
Vainqueur du NWA Iron Man Tournament en 1989
Vainqueur du WCW Battle Bowl Battle Royal en 1991
Vainqueur du WCW European Cup 2 fois en 1994 et 2000
Vainqueur du WCW King of Cable Tournament en 1993

WWA World Heavyweight Championship 1 fois


Retrouvez le reste des profils et plein d'autres choses sur :

(Dernière mise à jour : Septembre 2015) - Reproduction interdite !

Histoire :

Au commencement :

Steve Borden est l’un de ces catcheurs dont on se souviendra longtemps après son départ. Depuis sa longue carrière à la NWA et à la WCW jusqu’à sa carrière actuelle à la TNA, The Stinger est définitivement une icône dans le monde du catch professionnel, autant pour les fans que pour les autres catcheurs. Steve Borden a commencé sa carrière en Californie avec Jim Hellwig (qui devint ensuite The Ultimate Warrior). Il entra dans plusieurs équipes avec Hellwig, telles que la Power Team USA (avec Mark Miller et Garland Donoho) et les Freedom Fighters. Là où ils furent les plus célèbres, ce fut avec leur équipe de Heel, The Blade Runners. Borden jouait Flash et Hellwig, Rock. C’est dans cette équipe que Borden a trouvé sa future identité, le visage peint et apprenant les bases du catch. Plus tard, on changea son nom de Blade Runner Flash en Blade Runner Sting. Lorsque l’équipe se sépara, Borden continua de se faire appeler Sting, ce qui débuta son personnage dans la fédération.

A la UWF :

Sting débuta ensuite à la Universal Wrestling Federation, où il remporta les titres par équipe avec Eddie Gilbert en 1986, en défaisant The Fantastics. Gilbert et Sting remportèrent une deuxième fois ces ceintures, un peu plus tard cette année là, en feudant à nouveau avec The Fantastics. Cependant, les Fantastics eurent le dernier mot en remportant les titres par équipe en Septembre 86. Sting quitta ensuite Gilbert et devint un peu plus face. Il fit alors équipe avec Rick Steiner pour remporter les titres par équipe une troisième fois, en défaisant Terry Taylor et Chris Adams. Ils conservèrent leurs titres durant un mois, avant de les perdre contre les Lightning Express. Peu après, la UWF fut rachetée par la NWA, le précurseur de la WCW.

A la NWA dans les années 1980 :

A cette époque, la NWA était l’une des fédérations la plus populaire. Elle comptait des lutteurs comme Ric Flair, Lex Luger ou Larry Zbysko, et vit naître les Four Horsemen, dirigée par JJ Dillon. C’est à ce moment que Sting feuda avec Flair et c’est ainsi que les Four Horsemens naquirent réellement avec Sting, et parfois Lex Luger, qui se battait contre Flair, Arn Anderson, Tully Blanchard et d’autres. Sa première confrontation majeure avec Ric Flair eut lieu à Clash Of The Champions I, lorsqu’ils s’affrontèrent dans un combat de 45 minutes qui se termina sur un match nul. Sting obtint aussi de petites feuds avec des catcheurs comme les Road Warriors, Butch Reed et le Varsity Club durant les mois qui suivirent. Sting entra aussi dans une feud terrifiante avec le Great Muta. Les deux lutteurs aux visages peints s’affrontèrent au Great American Bash de 1989, où Sting obtint la victoire par tomber. La vidéo montra plus tard que le Great Muta n’avait pas ses deux épaules rivées au sol, et le Television Title fut mis vacant. Muta le remporta peu après.

Sting fit ensuite équipe avec son ancien rival, Ric Flair, contre Muta et Terry Funk. Ils se rencontrèrent dans un Thunderdome Match à Halloween Havoc 89, où Burno Sammartino fut l’arbitre spécial. Chaque équipe avec un catcheur dans leur coin, tenant une serviette, pour décider qui devrait gagner. Après que Sting et Flair se soient largement imposés, en dominant Funk à la fin du match, Ole Anderson (le catcheur du côté de Sting et Flair) mit KO Gary Hart (celui du côté de Funk). Gary Hart perdit alors sa serviette, ce qui octroya la victoire à Sting et Ric Flair. Sting entama ensuite une petite feud avec son ancien partenaire, Lex Luger, dans une histoire où Flair et Muta étaient eux-aussi impliqués. Les quatre hommes se sont affrontés dans un Iron Man Tournament à Starrcade 89, où chacun des catcheurs devait affronter les trois autres. Sting fut défait par Luger au premier round, mais il réussit à battre le Great Muta et Flair pour remporter le tournoi.

Sting se vit ensuite offrir une place au sein des Four Horsemen. Il accepta la proposition et rejoignit Ric Flair, Ole Anderson et Arn Anderson. Cette équipe ne dura qu’un court temps, puisque la victoire au tournoi de Sting lui permit d’affronter Ric Flair pour le titre World. Alors que Sting ne voulait pas laisser passer cette chance, Flair et le reste des Horsemen l’attaquèrent. Sting se vengea peu après, mais il se blessa au genou alors qu’il grimper à une cage (la storyline annonça que c’étaient les Four Horsemen qui avaient blessé Sting préalablement). Sting dut quitter les rings pour près de six mois, le temps de se remettre de sa blessure, mais jura d’avoir sa revanche sur les Four Horsemen.

En 1990 :

Sting retourna dans la fédération en Juin 1990 à Clash Of The Champions XI pour confronter Ric Flair. La feud fut rouverte, et Sting obtint tout le soutien des fans dans sa lutte contre Flair et les Four Horsemen. Même si les cotes semblaient toujours être contre lui, Sting semblait être destiné à abattre Flair. Au Great American Bash 90, Sting réussit à retourner un Figure Four Legs Lock de Flair pour porter un petit paquet, et remporter le combat, et le titre World pour la première fois. Sting continua de feuder avec Flair pendant quelques mois, tout en se battant contre un nouveau danger en la personne de Sid Vicious, un homme masqué connu sous le nom de Black Scorpion, qui se disait être le passé de Sting.

Sting affronta le Black Scorpion à Clash Of The Champions XII et remporta le combat. Cependant, à la fin du match, un autre Black Scorpion apparut en précisant qu’IL était le vrai Scorpion. A Halloween Havoc 90, Sting affronta le monstre Vicious, avec les Four Horsemen faisant leur possible pour aider Vicious. Au cours de ce combat, Sting entraîna Vicious en coulisses pour le combattre, et lorsqu’ils revinrent dans le ring, Sting perdit le combat par tomber. Néanmoins, le vrai Sting apparut ensuite sur la rampe d’accès ; après avoir frappé les Horsemen dans les coulisses, il annonça que le « faux-Sting » était en fait Barry Windham. Le match fut rejoué, et le Champion réussit à porter The Stinger Splash sur Vicious pour la victoire, conservant ainsi son titre. A Starrcade 90, Sting affronta Black Scorpion dans un match en cage. Au cours du combat, quatre autres « Scorpions » prirent place autour du ring. Sting réussit néanmoins à remporter le combat, conservant son titre, mais il fut attaqué par les Scorpions. Au cours de la mêlée, l’un des Scorpions fut démasqué : il s’agissait de Ric Flair et du reste des Four Horsemen. Cet agissement réintensifia la feud entre Sting et Flair.

A la WCW en 1991 :

En Janvier 1991, Sting obtint un match très important contre Ric Flair : Flair usa des cordes pour réussir un tomber ce qui lui permit de récupérer son titre World. Sting s’éloigna alors des Horsemen pour se lancer dans des batailles contre Nikolai Volkoff et Doom. En Août 91, après que Luger ait remporté le titre World, Sting prit part à un tournoi pour le titre United States Heavyweight. Il réussit à battre Arn Anderson, Diamond Studd (Scott Hall) et Steve Austin pour remporter le tournoi et la ceinture. Apèrs une brève feud contre Johnny B. Badd, Sting commença à s’en prendre à deux nouveau catcheurs de la WCW : Abdullah The Butcher et Cactus Jack (Mick Foley). Avec l’aide des Steiner Brothers et de El Gigante, Sting défit Abdullah, Cactus jack, The Diamond Studd et Vader à Halloween Havoc 91. Sting feuda ensuite contre « Ravishing » Rick Rude, qui était venu de la WWF pour le challenger pour son titre United States HeavyWeight. Juste avant leur combat à Clash Of The Champions XVII, Sting fut attaqué par son ancien ami, Lex Luger, ce qui le blessa au genou. Sting fut emmené à l’hôpital, mais il revint vaillamment dans le ring avant de se faire décompter à l’extérieur, pour effectuer son combat contre Rude. Sting donna tout ce qu’il pouvait dans ce match, même si sa blessure au genou l’affaiblit énormément. Rick Rude obtint la victoire du combat et remporta la ceinture de Sting. Sting réussit légèrement à se venger à Starrcade 91 en remportant la Battle Bowl, où il élimina en finale Rude et Luger.

En 1992 :

On annonça à Clash Of The Champions XVIII que Sting affrontera Lex Luger pour le WCW World Title au prochain PPV. Dans la soirée, Sting continua sa feud avec Rick Rude et le reste de la Dangerous Alliance, en faisant équipe avec Ricky « The Dragon » Steamboat. Ils défirent Rude et Steve Austin grâce à Flying Bodypress de Sting sur Austin. Sting continua sa feud avec les alliés de Luger jusqu’à Superbrawl II, où Sting affronta Luger pour le titre World. Le match fut très intense, avec le manager de Luger, Harley Race, qui tentait d’intervenir. Mais Sting réussit à s’imposer, grâce à un Flying Bodypress pour devenir, une deuxième fois, le WCW World Champion.

La feud entre Sting et la Dangerous Alliance continua après cette victoire : A WrestleWar 92, dans un War Games Match, Sting fit équipe avec Ricky Steamboat, Nikita Koloff, Dustin Rhodes et Barry Windham contre Rick Rude, Steve Austin, Arn Anderson, Larry Zbyszko et Bobby Eaton. Sting montra sa puissance en réussissant à faire frapper Eaton par Zbyszko avec un tuyau, avant de forcer Eaton à abandonner au Arm Bar Submission. Sting feuda ensuite avec Cactus Jack. Il le battit à Beach Blast 92 dans un Falls Count Anywhere Match, grâce à une Flying Clotheline sur la rampe.

Sting eut ensuite affaire avec Big Van Vader, un catcheur massif. Vader remporta le titre au Great American Bash, en abattant Sting avec une Powerbomb. Alors que Sting préparait sa revanche contre Vader, il se retrouva dans une feud sauvage avec Jake « The Snake » Roberts, qui venait d’arriver à la WCW et avait frappé Sting dès le premier soir. Parallèlement, Ron Simmons qui avait remplacé Sting dans ce combat, remporta le titre World des mains de Vader. A Clash Of The Champions XX, Sting fit équipe avec Nikita Koloff et les Steiner Brothers dans un Elimination Match contre Roberts, Vader, Rick Rude et The Super Invader. Koloff fut éliminé en premier, par Roberts. Sting défit Super Invader, mais il se retrouva ensuite seul, lorsque Scott Steiner se fit disqualifier et Rick Steiner décompter à l’extérieur. Sting lutta de plus belle, mais alors que Vader fut disqualifié pour s’être montré trop violent face à Sting, Roberts s’empara rapidement de la victoire en faisant le tomber sur le Stinger.

A Halloween Havoc 92, Sting affronta Jake Roberts dans un Coal Miner’s Glove match. La feud s’arrêta ainsi d’une façon des plus violentes. Roberts avait un as dans sa manche en demandant à Cactus Jack d’amener son serpent sur le ring. Mais Roberts subit un retour de flamme : le serpent le mordit lui, ce qui permit à Sting de récupérer le gant et de mettre Roberts KO pour remporter le combat. A la fin de cette feud, Sting retourna à sa passion des échelles en entrant dans le King Of Cable Tournament. Les demies-finales du tournoi se déroulèrent à Clash Of The Champions XXI : Sting affronta son ennemi de longue date, Rick Rude. Le match fut époustouflant et se termina sur un match nul après vingt minutes de combat, ce qui força les trois jurés (Larry Zbyszko, Ole Anderson et Hiro Matsuda) de choisir un vainqueur. Sting fut désigné gagnant à deux votes contre un. A Starrcade 92, dans la finale du tournoi, Sting affronta Vader. Sting réussit à montrer sa force dans ce combat en portant Vader dans les airs pour lui porter un Powerslam … Et obtenir la victoire du tournoi. Le même soir, Sting compéta dans un Battle Bowl Match, mais sa feud avec Vader fut prépondérante, et les deux hommes s’éliminèrent l’un l’autre. The Great Muta remporta finalement le combat en éliminant Barry Windham.

En 1993 :

Sting poursuivit sa feud avec Vader en 1992, notamment après que Vader ait regagné le titre WCW World des mains de Ron Simmons. A Clash Of The Champions XXII, Sting devait faire équipe avec Simmons, Dustin Rhodes et Van Hammer contre Vader, Rick Rude, Barry Windham et The Barbarian dans un Thundercage Match. Cependant, Van Hammer se blessa avant le combat et Simmons fut mis de côté par Vader. Rude se blessa aussi, mais Paul Orndorff le remplaca. The Barbarian fut aussi mis de côté par Vader, ce qui transforma le match en 3-On-2, avec Sting et Rhodes en désavantage. Cactus Jack décida de prendre part à la feud, rétablissant l’équilibre des équipes, et réussit à battre Orndorff, octroyant la victoire aux Faces.

Sting affronta Vader à Superbrawl III. Le combat, un White Castle Of Fear Leather Strap Match fut non-sanctionné, et donc ne fut pas pour le titre World. Les deux hommes perdirent beaucoup de sang, mais Vader réussit à toucher les quatre côtés du ring. Sting et Vader s’affrontèrent plusieurs fois dans les mois qui suivirent, et en Mars 93, au cours d’une tournée à l’étranger et à la surprise générale, Sting défit Vader pour le titre WCW World. Quelques jours plus tard, Vader récupéra ce titre, et pour la plupart des fans américains, ce changement n’aura jamais eu lieu. Sting continua sa feud avec Vader après ce changement de titre, tout en se battant avec The Prisoner (l’ancien Nailz de la WWF) à Slamboree 93. Sting remporta le combat grâce à un Crossbody Block.

Sting fit, par la suite, équipe avec The British Bulldog contre Vader et Sid Vicious. Lors d’un Saturday Night, Vicious fit décompter Sting à l’extérieur du ring, alors qu’il était en train de Challenger Ric Flair pour le titre World. Peu après, Sting, The Bulldog, Dustin Rhodes et The Shockmaster s’allièrent pour affronter Vader, Vicious et les Harlem Heat dans un War Games Match à Fall Brawl 93. L’équipe de Sting s’en sortit vainqueur. Sting et Vicious s’affrontèrent ensuite à Halloween Havoc, dans un combat que Sting remporta grâce à l’aide de Colonel Robert Parker, le manager de Vicious qui se trompa de cible. Pendant quelques mois, Sting affronta les Champions Par Equipe, les Nasty Boys, avec divers partenaires. A Starrcade 93, Sting fit équipe avec Road Warrior Hawk contre les Nasty Boys. Même si toutes les cotes donnaient Sting et Hawk vainqueurs, les Nasty Boys se firent disqualifier pour conserver leurs titres.

En 1994 :

Sting débuta l’année en s’en prenant à Rick Rude et Vader. Il se battait tantôt contre eux, tantôt en faisant équipe avec son ancien ennemi, Ric Flair. A Superbrawl 1994, Sting fit équipe avec Dustin Rhodes et Brian Pillman dans un Thundercage Match contre Rude, Steve Austin et Paul Orndorff. L’équipe de Sting obtint la victoire, ce qui augmenta la feud entre Rude et lui. En Mars 94, The European Cup Tournament fut organisé en Angleterre par la WCW. Sting réussit à défaire un membre de la Harlem Heat, Kane (maintenant connu comme Booker T), Ron Simmons, Steve Austin et Vader, pour remporter le tournoi et la coupe. Sting continua ensuite sa feud avec « Ravishing » Rick Rude, en demandant un match pour le titre WCW International. Rude refusa et Sting lui joua un tour : il demanda à une fan de faire signer un autographe à Rude, mais il s’agissait en fait d’un contrat pour que Sting ait sa chance au titre à Spring Stampede. Le grand ennemi de Sting, Vader, essaya d’intervenir, mais il frappa accidentellement Rude avec une chaise. Sting en prit l’avantage et remporta le combat et le titre. Un mois plus tard, Sting perdit le match revanche contre Rude, perdant ainsi le titre. Mais Rude se blessa à la nuque assez sévèrement durant le match et fut forcé de rendre son titre vacant (plus tard, il dut quitter le monde du catch). Sting refusa de se voir offrir la ceinture, mais il défit par contre Vader à Slamboree 94 pour remporter l’International Title une seconde fois.

Sting conserva son titre pendant un mois, jusqu’à ce que la WCW proclame vouloir unifier les titres International et World. Cette décision amena un combat entre les deux Champions : Sting et « The Nature Boy » Ric Flair. Après que Sherri Martel (maquillée comme Sting) se soit retournée contre lui, Flair obtint la victoire et les deux ceintures. Sting demanda un match revanche un peu plus tard, mais Sherri le blessa à l’œil, et Sting dut s’absenter des rings pendant un mois. A son retour, on lui donna la place de Challenger Numéro 1 à Fall Brawl 94 contre Vader et The Guardian Angle (Big Boss Man). Après qu’un homme masque ait attaqué Sting, Vader empocha la victoire, laissant Sting de côté dans sa poursuite du titre World. Sting allia sa force à Hulk Hogan, qui venait d’arriver à la WCW, contre The Dungeon Of Doom, une importante équipe dirigée par Kevin Sullivan.

A Clash Of The Champions XXIX, Sting fit équipe avec Hogan et le frère de Sullivan, Dave (connu sous le nom d’Evad, car il avait un fort retard intellectuel), pour battre Avalanche (Earthquake de la WWF), Butcher (Brutus Beefcake à la WWF) et Kevin Sullivan. L’arbitre spécial du combat fut Mr. T, qui se montra plutôt du côté de Sting et de Hogan. Sting affronta Avalanche à Starrcade : il réussit à lui porter un Bodyslam avant de lui porter The Scorpion Deathlock. Kevin Sullivan intervint sur le ring. Hogan arriva à son tour pour sauver Sting, et l‘arbitre disqualifia Avalanche. Plus tard dans la soirée, Hogan défit Butcher ; et « Macho Man » Randy Savage fit sa première apparition dans la fédération en s’alignant avec Sting et le Hulkster contre The Dungeon Of Doom.

En 1995 :

Sting continua à s’en prendre à Avalanche en 1995. A Clash Of The Champions XXX, il réussit à le battre en le faisant abandonner à son Scorpion Deathlock. Sting travailla ensuite avec Randy Savage contre Avalanche et Big Bubba Rogers à Superbrawl V. Sting feuda ensuite contre Rogers en perdant ses combats, impuissant face aux techniques de triche de Rogers, notamment à Uncensored 95. Il réussit cependant à le battre à Slamboree 95 en forçant Big Bubba Rogers à abandonner.

En Juin 1995, Sting entra dans le tournoi pour le titre United States HeavyWeight qui avait été mis vacant. Comme dans les précédents tournois, Sting mit tout en œuvre pour battre Arn Anderson et « mr. Powerful » Paul Orndorff pour s’avancer dans la finale au Great American Bash. Au cours du PPV, il défit Meng des Dungeon Of Doom pour remporter le titre United States HeavyWeight pour la deuxième fois. Pendant les trois mois qui suivirent, Sting affronta Meng à de nombreuses reprises, allant jusqu’à remporter un match revanche à Bash At The Beach 95. Sting dut aussi essuyer plusieurs confrontations avec les Dungeon, mais en préservant toujours son titre. En Novembre cependant, Kensuke Sasaki, un catcheur de la NJPW venant d’arriver à la WCW, défit Sting et remporta le titre US. Sting retourna alors dans les Main Event. Son ancien ennemi, Ric Flair, fit appel à Sting dans une lutte contre ses anciens alliés des Horsemen. Sting hésita mais décida finalement d’aider Flair. Les deux équipes se rencontrèrent à Halloween Havoc 95, mais Ric Flair se fit attaquer par les Horsemen juste avant le match. Sting dut ainsi combattre dans un Handicap Match, jusqu’à ce que Flair soit remis sur pied et apte à combattre. Flair révéla alors qu’il s’agissait d’une supercherie, et attaqua le Stinger au cours du combat. A peines quelques semaines plus tard, Sting revint sur les rings et porta son Scorpion Deathlock sur Flair. Sting refusa de casser la prise jusqu’à ce que son ancien ami, Lex Luger (de retour de la WWF) ne vienne briser la prise de soumission.

Sting put se venger de Ric Flair à World War III en 1995, dans un match très brutal. Après une quinzaine de minutes d’un combat dense, Sting vint porter son Scorpion Deathlock sur Flair pour remporter le match. Malgré ces blessures, le même soir, Sting participa à la Battle Royale de soixante hommes qui suivit directement son combat. Sting donna tout ce qu’il put, car le gagnant de la Battle Royale remportait le titre World, vacant. Malheureusement toute sa volonté ne suffit pas, et il fut éliminé. Randy Savage remporta la Battle Royale et obtint la ceinture. Sting continua ensuite sa feud avec Flair, en impliquant aussi Lex Luger. Les trois hommes se battirent dans un Triangle Match à Starrcade. Flair remporta le combat par Count Out, après que Sting et Luger soient restés hors du ring. Alors que Sting avait essayé de retourner dans le ring, Luger l’avait retenu, empêchant ainsi le match de continuer. Cet acte ne fut jamais vraiment expliqué, mais Luger et Sting restèrent en équipe après ce match.

En 1996 :

Au début de l’année 1996, Sting et Lex Luger montrèrent à quel point ils étaient bons en équipe, en défaisant les Harlem Heat pour les titres WCW World Tag-Team. A Superbrawl IV, ils affrontèrent à nouveau les Harlem Heat et obtinrent une nouvelle victoire. Plus tard ce même soir, Sting et Luger répondirent au Challenge lancé par les Road Warriors : les deux équipes s’affrontèrent et le match se termina sur une Double Disqualification. A partir de ce moment l’équipe de Sting et de Lex Luger commença à avoir des problèmes à cause de l’attitude arrogante de Luger. A Uncensored 96, Sting et Luger devaient défendre leurs titres contre les Road Warriors, mais Luger annonça qu’il était blessé et se fit remplacer par Booker T des Harlem Heat (qui feudaient eux aussi contre les Road Warriors) pour un seul combat. Au cours du combat, Animal et Booker T se battirent dans les coulisses, d’où l’on pu voir Luger en train de poser devant un miroir. Luger menotta Animal dans les coulisses, alors que Stevie Ray aida Booker T à s’occuper de Hawk, ce qui amena Sting et Booker T à remporter le match.

En Mai 96, Sting commença à feuder avec le nouveau World Champion, The Giant (Big Show à la WWE). Les deux hommes s’affrontèrent à Slamboree 96, dans un combat au cours duquel Jimmy Hart vint aux abords du ring pour distraire Sting. Luger intervint à son tour pour rééquilibre le combat, mais il essaya de tricher en voulant frapper Giant avec le microphone de Jimmy Hart. Giant réussit à contrer la manœuvre, projetant alors Sting contre le microphone. Giant enchaîna son Chokeslam et obtint la victoire. Des problèmes se firent ressentir au sein de l’équipe Sting et Luger, qui perdirent alors leurs titres par équipe contre les Harlem Heat en Juin. Ce qui mit fin à près de six mois de règne. Sting et Lex Luger durent ce pendant mettre de côté leur différends, ils devaient faire face à la menace représentée par les Outsiders (Scott Hall et Kevin Nash) qui arrivaient à la WCW. Ils venaient de quitter la WWF et n’avaient pas de contrat avec la WCW, donc ils avaient pris la décision d’envahir la fédération.

A Bash At The Beach 96, Sting, Lex Luger et Randy Savage affrontèrent les Outsiders et un partenaire de leur choix, qui ne s’était pas montré. Au cours du combat, Luger fut blessé et amené en coulisses. Vers la fin du match, Hulk Hogan arriva dans le combat : il s’associa à Sting et Savage pour battre Scott Hall et Kevin Nash, mais se retourna finalement contre eux en attaquant Savage, ce qui permit aux Outsiders de frapper Sting. On assista alors à la reformation de la new World order. Sting, Luger, Savage, Ric Flair ainsi que d’autres catcheurs de la WCW s’allièrent pour s’opposer à la nWo, allant jusqu’à les challenger dans un War Games au prochain PPV. Mais Hogan usa d’armes psychologiques : il amena un faux Sting dans la fédération pour qu’il s’en prenne à Luger et s’allie à la nWo. Aussitôt, toute la WCW crut que Sting les avait trompés et avait rejoint la nWo. Bien que Sting leur expliqua qu’il n’avait rien fait, personne ne voulut le croire. A Fall Brawl 96, Luger, Flair et Arn Andrson affrontèrent Hogan, Hall, Nash et le faux Sting. Au cours du combat, le vrai Sting intervint dans la cage et détruisit la nWo. Il laissa ensuite à Luger et à son équipe le soin de terminer le travail. Au Nitro suivant, Sting se déclara comme catcheur indépendant : ne prenant part ni à la WCW ni à la nWo.

En 1997 :

Sting commença alors à apparaître dans les structures qui surmontaient le ring avant d’avoir un point de vue en hauteur de tout ce qu’il se passait sur le ring autour de la guerre entre la WCW et la nWo. Sting se rapprocha un peu plus du personnage de « The Crow » : un ange mort qui descendait de son linceul en tant voulu pour attaquer quand il le fallait. Autant ses amis que ses ennemis recevaient ses coups : Sting attaquait autant ce qui l’avait accusé de trahison que ceux qui avaient crée cette histoire. Sting devint rapidement l’ennemi le plus terrifiant de la nWo, tant ses attaques massives arrivaient parfois à mettre KO tous les membres d’une équipe. Sting se focalisa ensuite sur Hogan, en demandant un match pour le titre WCW/nWo World qu’il possédait. C’est cette feud qui parcourut toute l’année 97. La WCW offrit de nombreux contrats à Sting, mais comme aucun ne concernait Hogan, Sting les refusa tous. Finalement, le match prit place à Starrcade 97 : Sting avait son match pour le titre de « Hollywood » Hulk Hogan. Après un match assez controversé par un décompte trop rapide de l’arbitre, qui fut retourné par Bret Hart, Sting obtint la victoire et signa ainsi son quatrième règne de World Champion.

En 1998 :

Malheureusement, vue la façon dont Sting remporta le combat, le titre fut mis vacant au début de l’année. Un match revanche fut organisé entre Hulk Hogan et Sting au gros PPV suivant. A Boston Brawl (un évènement sur Internet), Sting défit Hogan dans un Steel Cage Match. A Superbrawl VIII, les deux hommes s’affrontèrent pour le titre World. La nWo essaya plusieurs fois d’intervenir au cours du combat. Cependant, avec l’aide Randy Savage (qui avait quitté la nWo à ce moment), Sting s’en sortit une nouvelle fois victorieux et remporta le titre World encore une fois.

Sting enchaîna ensuite, durant un mois, une feud avec Scott Hall, qui avait droit à un match pour le titre, après avoir remporté un combat à World War III en Novembre. Sting défit Hall à Uncensored 98 avant d’aider Randy Savage dans son match en cage contre Hogan. Savage se retourna contre Sting et lui porta un Piledriver. Ce fut le point de départ d’une feud entre les deux hommes. Au cours de cette rivalité, Randy Savage se blessa au genou. Au Nitro suivant, Sting affronta un allié de Savage, Kevin Nash, alors que Hulk Hogan ne cessait d’intervenir dans le match. La feud étrange prit fin à Spring Stampede, dans un combat pour le titre World entre Sting et Savage. Au début du combat, Hogan essaya de faire perdre Savage. Nash intervint ensuite pour porter une Powerbomb sur Sting, ce qui permit à Savage de faire le tomber et de remporter la ceinture. Kevin Nash s’aligna avec Randy Savage et d’autres catcheurs pour former la nWo Wolfpac, une équipe en concurrence avec la nWo dirigée par Hulk Hogan.

Sting oublia alors son passé et fit équipe avec The Giant pour s’en prendre aux Outsiders, Kevin Nash et Scott Hall, au sujet des titres par équipe. Au cours du mois, Giant s’allia soudainement à la nWo et délaissa Sting. A Slamboree 98, Scott Hall trahit Kevin Nash et le mit KO, ce qui permit à Giant de faire le tomber et de gagner les titres par équipe pour lui et Sting. The Giant et Hall demandèrent ensuite à Sting de rejoindre la nWo, puisqu’il était Champion par équipe. Nash et la Wolfpac étaient aussi sur le coup, en voulant recruter Sting dans leur équipe. Le vieil ami de Sting, Lex Luger rejoignit la Wolfpac et supplia Sting de le rejoindre. Une semaine plus tard, Luger et Nash affrontèrent Giant et Hogan dans un match par équipe. Au cours du combat, Sting intervint depuis le haut de la salle en portant un t-shirt noir et blanc de la nWo. Alors que Hogan et Giant célébraient l’arrivée de Sting, celui-ci retira son t-shirt, ce qui laissa apparaître un autre aux couleurs de la Wolfpac. Sting attaqua alors Giant et Hogan, puis entra officiellement dans la Wolfpac.

The Giant voulut alors de Bryan Adams comme Champion par Equipe avec lui, mais les officiels de la WCW le lui refusèrent. The Giant et Sting entamèrent alors une feud, dans laquelle Sting s’était maquillé le visage en rouge et noir, de façon à prouver sa totale allégeance à la Wolfpac. Les deux hommes s’affrontèrent au Great American Bash, dans un combat qui fut remporté par Sting. Grâce à cette victoire, Sting put choisir un nouveau partenaire pour détenir les titres par équipe. Il choisit Kevin Nash, le leader de la Wolfpac. Sting fit aussi équipe avec Lex Luger lorsque Nash fut éloigné des rings à cause d’une blessure au dos.

En Juillet 1998, Sting et Kevin Nash perdirent les titres par équipe contre Scott Hall et The Giant, après que Sting se soit fait distraire par Bret Hart. Bret Hart clama qu’il était l’ami de Sting, même s’il s’était allié avec Hollywood Hogan et la nWo. Hart enchaîna en disant que Sting et lui devraient être des amis car ils avaient beaucoup de points communs, notamment leur prise de finition : le Sharpshooter et le Scorpion Deathlock. La feud était assez complexe entre les deux hommes : Bret Hart empêcha Hulk Hogan, à un moment, de frapper Sting avec sa ceinture. Durant un épisode de Nitro en Septembre, Hulk Hogan challengea Hart et Sting. Hart accepta le combat, mais il lutta avec grande douleur à cause de son genou blessé. Sting apparut ensuite pour prendre la place de Bret Hart dans le match. Mais tout n’était que fourberie, et Hart revint sur le ring pour attaquer Sting avec Hogan, avec de lui porter son Sharpshooter.

La semaine suivante, Sting apparut de très mauvaise humeur, et lui et Bret Hart se bagarrèrent dans les coulisses. Sting obtint la « victoire » en laissant Hart gire sur le sol après lui avoir porté son Scorpion Deathlock. Les deux hommes se rencontrèrent ensuite à Halloween Havoc. Les fans s’attendirent à un match très technique, mais il se fut plutôt agi d’un passage à tabac après que l’arbitre se soit fait mettre KO. Hart utilisa la batte de baseball de Sting pour le frapper, avant de lui porter son Sharpshooter pour la victoire. Sting fut ramené en coulisses sur une civière et n’apparut plus dans la fédération pendant plusieurs mois.

En 1999 :

Sting retourna dans la fédération en Janvier 1999 pour attaquer Bret Hart. Cependant, il ne fit pas encore son retour sur les rings, et disparut encore de la WCW. En Avril 99, Sting apparut sur les échafaudages au dessus du ring durant certains matches de la WCW. Sting n’était plus un membre de la nWo Wolfpac, car la faction avait été réduite à néant par Hulk Hogan, Kevin Nash et Lex Luger. Sting entra dans le ring au cours d’un Nitro, avec Randy Savage (qui devait être l’arbitre Spécial) qui dit aux fans que Sting participerait à une Four-Way Title Match à Spring Stampede. Sting fut incapable de remporter le titre, et, après un combat formidable, Diamond Dallas Page obtint la victoire après un Diamond Cutter sur Flair. Sting retourna ensuite sur les rings dans des matches simples contre Ric Flair à Nitro, puis ensuite contre Page. Sting défit Page pour devenir le World Champion, mais il reperdit ce titre le même soir contre DDP, Kevin Nash et Goldberg au cours d’un Four Corners Match, lorsque Randy Savage intervint pour aider DDP. A cause de ce changement de titre, on programma un combat entre Sting et Goldberg. Les deux hommes s’affrontèrent à Slamboree 99. Au cours du match, ils se firent attaquer par Bret Hart et les Steiner Brothers, ce qui amena le match à un No Contest.

Sting commença ensuite à feuder avec les Steiner Brothers, notamment avec Rick, le TV Champion. Durant le mois de Juin, les deux hommes s’affrontèrent régulièrement. Sting se fit aussi trahir par Tank Abbott qui était l’arbitre d’un match en cage entre les deux hommes, mais qui aida Rick à remporter le combat. Au Great American Bash, Rick Steiner et Sting s’affrontèrent pour le titre Television, mais le match se termina sur un No Contest après l’intervention de Abbott et de Scott Steiner. Au Nitro suivant, Sting projeta Rick Steiner à travers un mur.

Sting fut ensuite impliqué dans la feud Kevin Nash-Randy Savage-Sid (Vicious) en aidant son ancien coéquipier de la Wolfpac quand il en avait besoin. Mais Nash n’était pas vraiment sûr des motivations de Sting, car des rumeurs disaient que Sting était le conducteur du Hummer qui avait gravement blessé Nash quelques semaines auparavant. A Bash At The Beach, les deux hommes firent néanmoins équipe contre Savage et Sid. Savage fit le tomber sur Nash et remporta le titre World malgré tous les efforts fournis par Sting contre Sid. Au Nitro suivant, Sting affronta le « Président » Ric Flair dans un match pour la présidence de la WCW. Sting réussit à vaincre An Anderson, Sid Vicious et l’arbitre de Flair pour remporter le combat, alors qu’Eric Bischoff le proclama vainqueur. Sting devint alors le Président de la WCW. Cependant, il ne conserva pas sa place très longtemps ; quelques semaines plus tard, après que des avocats se soient mêlés de l’histoire, Sting dut rendre la Présidence à la WCW.

Sting s’allia ensuite avec Hollywood Hogan. Hogan défit Randy Savage pour le titre World grâce à l’intervention de Kevin Nash, qui challengea ensuite Hogan au prochain PPV. D’une façon assez étonnante, Hulk Hogan réussit à se mettre à dos Sid Vicious et Rick Steiner. Les trois hommes attaquèrent Hogan, mais Sting et Goldberg intervinrent pour l’aider. Les six catcheurs créèrent alors des alliances et choisirent leurs partenaires pour le prochain PPV. Sting choisit Sid Vicious. A Road Wild 99, Sting donna tout ce qu’il put contre Vicious, mais ce ne fut pas suffisant, et Sting obtint la victoire grâce à un Chokeslam. Cette défaite fut le point de départ d’une série de changements chez le Stinger. Dans un Nitro fin Août, Sting obtint un match de Championnat pour le titre World contre Hulk Hogan. Les deux hommes s’affrontèrent malgré les interventions de Sid et Steiner, ce qui entraîna un No Contest. Hogan accepta alors de donner un match revanche à Sting au prochain PPV.

Dans les semaines approchant le PPV, Lex Luger accusa Hollywood Hogan d’être le conducteur du mystérieux Hummer. Au cours d’un show, Sting, Luger, Hogan et Bret Hart argumentaient dans les coulisses lorsque la lumière s’éteignit. Lorsqu’elles se rallumèrent, Sting était couché au sol, inanimé. Aucun indice ne permettait de dire qui l’avait attaqué. Le match pour le titre World eut bien lieu à Fall Brawl. Après l’intervention de Diamond Dallas Page et de Luger, Sting frappa Hogan avec sa batte de baseball pour devenir le WCW HeavyWeight Champion une septième fois. Sting devint officiellement Heel ce soir là, et ce changement de gimmick fut confirmé le lendemain soir lorsque lui et Luger attaquèrent Ric Flair. Ce fut le premier véritable Heel Turn de Sting à la WCW.

Sting continua de faire équipe avec Luger et DDP, attaquant Ric Flair, Hulk Hogan, Bret Hart et d’autres catcheurs de la WCW. Sting attaqua Hogan à plusieurs occasions, en essayant de le blesser afin d’éloigner cet important Challenger de la course au titre World. Les deux hommes devaient s’affronter à Hallween Havoc 99, mais d’une façon assez étrange, Hogan apparut en habits de ville et laissa Sting le battre. Cet acte n’a jamais été expliqué par la WCW. Plus tard dans la soirée, Sting demanda un véritable combat, et pas simplement quelqu’un qui se laisse coucher. Goldberg répondit au Challenge et défit très rapidement le World Champion. A la fin du combat, Sting, furieux, frappa l’arbitre.

Au Nitro suivant, Sting porta plainte contre JJ Dillon en disant que son match contre Goldberg n’était pas pour le titre World. Dillon le concéda en disant que Goldberg n’était pas le Champion. Cependant, comme Sting avait agressé l’arbitre, lui non-plus n’était pas le World Champion. La ceinture avait été mise vacante. Immédiatement après cette annonce, Sting attaqua Dillon, jusqu’à ce que Goldberg n’intervienne. Un tournoi fut organisé pour le titre World. Sting commença aussi une feud avec son ancien partenaire, Luger, qui s’était retourné contre lui et lui avait pulvérisé du produit dans les yeux. Le manager de Luger, Miss Elizabeth, restait au milieu des deux hommes. Dans le Tournoi pour le titre WCW World HeavyWeight, Sting défit Brian Knobs, Meng et Luger pour arriver en demi-finale, qui devait avoir lieu à WCW Mayhem. Sting affronta Bret Hart dans un combat ponctué par les interventions de Luger. Lex Luger attaqua Sting avec sa batte de baseball, mais Bret Hart lui porta ensuite son Sharpshooter. L’arbitre voulut déclarer Bret Hart vainqueur par Disqualification, mais Hart demanda à relancer le combat, donnant à Sting une seconde chance. Cependant, Hart réussit à renverser un Scorpion Deathlock en Sharpshooter et remporta la victoire, ce qui le fit avancer en finale du tournoi, et remporter le titre World.

Sting et Lex Luger continuèrent de feuder, avec Miss Elizabeth comme facteur inconnu. Sting sauva Elizabeth à plusieurs occasions, notamment lorsqu’elle a été forcée par Luger d’affronter des autres catcheurs comme Meng. Après une confrontation entre les deux, au cours de laquelle Sting demanda avec qui Elizabeth était vraiment, Elizabeth devint son manager. Elle aida Sting à remporter ses combats pendant plusieurs semaines. Pendant ce temps-là, Luger commença à se déguiser comme Sting, et attaque Diamond Dallas Page. Page crut alors que c’était vraiment Sting qui l’avait attaqué. Sting et Luger se rencontrèrent à Starrcade. Elizabeth se retourna contre Sting au cours du combat, et le frappa avec sa batte. Sting remporta le match par Disqualification. Mais cette décision n’empêcha pas Luger et Elizabeth de frapper encore Sting sans pitié. Au Nitro suivant, Luger, toujours déguisé en Sting, se moqua de lui. Cependant, les lumières s’éteignirent au cours du speech, et lorsqu’elles revinrent, le ring était recouvert de roses noires.

2000 :

C'est cette année que le personnage de Sting version Crow a refait surface. Lors de Superbrawl X, Hulk Hogan qui feudait avec Luger a réussi à le battre, c'est alors que Ric Flair s'est joint à Lex Luger pour attaquer Hogan. C'est à ce moment que Sting est réapparu pour aider Hogan. Il a fait plusieurs apparitions les semaines qui ont suivi, toujours lorsque Luger était dans les parages jusqu'à ce qu'ils s'affrontent lors d'Uncensored 2000 et un “Lumberjacks With Casts” match. Un match organisé suite aux diverses attaques de Luger sur plusieurs catcheur du roster. Pendant le combat, Elizabeth est intervenue en frappant Sting avec sa propre batte mais ce dernier fut aidé par Vampiro, un autre catcheur au visage peint, qui lui a subtilisé la batte pour frapper Lex Luger alors en train de porter son Torture Rack sur son adversaire. Sting a ensuite porté son Scorpion Deathdrop sur le Total Package afin de remporter le combat.

Le mois suivant, Sting et Vampiro ont souvent fait équipe afin d'affronter la Team Package composée de Lex Luger et Flair. Ce fut une alliance prometteuse mais qui se termina en Avril quand Eric Bischoff et Vince Russo ont fait leur retour à la WCW et reprit les rênes de la compagnie. Tout les titres de la compagnie sont alors devenus vacants et Sting a été ajouté à un tournoi afin de déterminer le prétendant numéro un au titre. Le gagnant de ce tournoi affronterait ainsi Jeff Jarrett pour le titre lors du PPV suivant. Sting a remporté son premier combat face à Sid Vicious ce qui lui donna le droit d'affronter Diamond Dallas Page en finale. Durant cette finale, Sting fut attaqué par Vampiro, ce dernier lui coûta le match et une chance d'affronter le champion au prochain PPV.

Lors de l'épisode Thunder suivant le PPV, une chance s'offrait à Sting de participer à un tournoi pour le titre US lors de Spring Stampede mais pour cela il devait battre les 3 Villanos lors d'un même combat. Il s'est rapidement défait des deux premiers mais la surprise fut de constater que le troisième Villano n'était nul autre que Jeff Jarrett portant un masque. Durant ce match, DDP est venu porter un Diamond Cutter sur Jarrett ce qui permit à Sting de le couvrir pour remporter le combat et ainsi se qualifier pour le tournoi.

Lors du PPV (Spring Stampede 2000), Stinger affronta dans un premier temps Booker T dans ce qui fut un grand combat. Celui-ci prit fin après un contre sur une souplesse se transformant en Scorpion Deathdrop qui donna la victoire à Sting. Les deux adversaires se sont serrés la main après le combat montrant le respect qu'ils avaient l'un pour l'autre. Lors du tour suivant, Sting retrouva son ancien partenaire Vampiro mais il ne trembla pas au moment de porter son Scorpion Deathlock pour accéder à la finale face à Scott Steiner. Lors de cette finale, Vampiro est apparu par un trou dans le ring et a emporté Sting sous le ring. Celui-ci réapparu quelques minutes plus tard amorphe et ensanglanté ce qui offra une victoire facile pour Steiner qui fut couronné champion des Etats-Unis.

La feud opposant Sting à Vampiro devenait de plus en plus intéressante, les deux hommes voulant se tuer l'un, l'autre. Il se sont affronter lors d'un «First Blood Match» à Nitro, lors de ce combat, Vampiro a fait couler du sang venant du plafond sur Sting et le reste du clan « New Blood » s'en ai prit à Sting à la fin du combat. La semaine suivante, Sting a battu The Wall et s'est ensuite battu avec Vampiro. Leur rencontre suivante fut assez particulière puisqu'elle se passa dans un cimetière. Lors de cette rencontre Sting termina dans une tombe alors que Vampiro quittait avec un sourrire aux lèvres.

Lors de Slamboree 2000, les deux catcheurs se sont affronter dans un combat pendant lequel plusieurs armes ont été utilisés. Le combat a été remporté par Sting qui a porté deux Scorpion DeathDrop sur Vampiro pour remporter la victoire. Ce n'était pas suffisant pour Stinger puisqu'il a continué a attaquer son adversaire après le match.

Ce combat ne mit pas fin à leur feud puisque Sting et Vampiro continuait de s'attaquer respectivement. Les deux se sont donc affronter à Nitro dans un «House of Pain Match», pour gagner ce combat il faut attacher son adversaire a la cage avec des menottes. A la fin de ce combat remporté par Sting, les lumières se sont éteintes et lorsqu'elles se sont rallumées Vampiro avait disparu. Plus tard dans le show, Vampiro a brûlé la voiture de Sting et a proposer un « Inferno Match » pour le prochain PPV. Comme un avertissement, Vampiro tenta à plusieurs reprises de brûler des catcheurs avec un bidon d'essence et du feu mais Sting a toujours réussi à les sauver. Autre moment important de cette époque lorsque Sting a affronter le champion du monde, Jeff Jarrett. Sting remporta ce combat avec un petit paquet mais Bischoff déclara que le titre n'était pas en jeu.

L'Inferno Match entre Sting et Vampiro eut lieu au Great American Bash en 2000, de l'essence et plusieurs armes ont été utilisés pour ce combat. A la fin, Vampiro a mit le feu à Sting (un cascadeur ?) lorsqu'ils étaient au dessus du ring ce qui entraîna sa chute. Sting fut absent pendant environ un mois des rings de la WCW afin de se remettre de ses brûlures et blessures subit pendant l'Inferno Match. Pendant cette périodes, un homme portant un masque de Sting apparaissait occasionnellement et plus fréquemment lors des combats de Vampiro.

Lors du PPV, Bash at The Beach 2000, Vampiro remporta son Graveyard Match face à The Demon. Il est ensuite revenu sur le ring plus tard dans la soirée pour se vanter d'avoir battu Sting et The Demon mais avant d'avoir terminé son speech, plusieurs hommes portant le masque de Sting sont intervenus amenant avec eux un cercueil. Vampiro a pu croire que The Demon était à l'intérieur mais c'était en fait un homme qui portait un masque de ski ainsi que des lunettes, celui-ci qui était en fait Sting, attaqua Vampiro.

Lors du Nitro suivant, Vampiro se montra avec un nouvel allié en la personne de The Demon qu'il contrôlait après sa victoire à Bash at The Beach. Leur feud continua et un autre catcheur au visage peint a rejoint le clan de Vampiro en la personne du Great Muta. Au même moment, Sting faisait son retour en main event lorsqu'un sondage auprès des fans fit de lui l'aspirant numéro un au titre de champion du monde détenu par Booker T. Avant son combat de championnat, Goldberg attaqua Sting, ce qui ne l'empêcha de combattre ce soir là. La semaine suivante, Sting eu droit à un rematch face à Booker T, malheureusement pour lui c'est à ce moment que The Demon, Vampiro et Muta s'en sont prit à lui. Les 3 hommes mirent Sting dans un cerceuil qu'ils ont fait brûlé par la suite. La semaine suivante Sting attaqua les 3 catcheurs avec des coups de batte. Au même moment Sting eu de courtes feuds avec les Steiner Brothers et Jeff Jarrett.

Lors du PPV «New Blood Rising», Sting a battu The Demon en moins d'une minute et après le combat il s'est fait attaquer par le Great Muta et Vampiro mais Kronik est venu sauver Sting. La feud continuait de prendre de l'importance lors d'un Nitro, The Demon se retourna contre Vampiro et Muta. De plus, il continuait sa rivalité avec Jeff Jarrett qu'il affronta une semaine avant le prochain PPV dans un « 2 out of 3 falls #1 Contender match». Lors de ce combat, ils avaient réussi un tombé chacun lorsque l'arbitre a été mit KO. Sans arbitre, Sting a porté la Scorpion Deathlock à Jarrett qui a tapé cependant personne n'a pu arrêter le combat. Sting sera bel et bien désigné vainqueur du combat.

Avant le match de Fall Brawl 2000 lors duquel Sting devait affronter Muta et Vampiro dans un 'Three Way Dance', Jarrett attaqua Sting en backstage. Malgrès le fait qu'il ne soit pas à 100% par la faute de Jarrett, Sting participa tout de même au combat qu'il remporta avec une Scorpion Deathdrop suivant une embrouille entre les deux Heels. Lors de cette soirée, Sting prit également sa revanche sur Jeff Jarrett en aidant son adversaire Lors du Nitro suivant Sting affronta Booker T pour le titre de champion du monde. A la fin du combat Sting avait l'avantage et pouvait remporté le titre avec son Scorpion Deathlock mais Jarrett et Scott Steiner sont intervenus. Le match s'est donc terminé par un No Contest ce qui entraîna une feud entre Booker T/Sting et Jarrett/Steiner.

Sting et Jarrett ne se sont pas lachés, Jarrett provoquant Sting en s'habillant et se maquillant à la manière de son rival version 90's. A cette époque Sting a reçu plusieurs coup de guitare de la part de Double J ce qui nous conduit tout droità un match opposant les deux lors de Halloween Havoc 2000. Lors de ce combat, un homme déguisé en Sting est attaqué et distraire Sting, c'est alors que Jarrett en a profité pour lui porter un coup de guitare et remporter le combat. Jarrett also got in multiple shots with his guitar over the next few weeks. La feud avec Jarrett et Steiner continua quelques semaines jusqu'au tirage du 'Lethal Lottery Tournament', tirage au sort afin de former des équipes pour un tournoi, qui désigna Steiner comme co-équipier de Sting. Les deux hommes ont du mettre leur différent de côté pour lutter ensemble. L'équipe a remporté un premier combat face à Mike Awesome et Bam Bam Bigelow puis un autre face à Kronik pour remporter le tournoi. Après le combat, Steiner s'en est prit à Sting et alors que Booker T semblait venir aider Stinger, il lui mit également un coup de chaise.

Grâce à leur victoire lors du tournoi, Sting et Scott Steiner se sont affronter lors du Thunder suivant pour déterminer qui affronterait le champion du monde à Mayhem 00. Le match fut très bon et fut remporté par Sting après un Scorpion Deathdrop. Après le combat, Steiner attaqua Sting et le blessa en lui portant le Steiner Recliner, ce qui laissa Sting sur le carreau pendant 4 mois.

2001 :

En Mars 2001, la WWE annonçait qu'elle avait racheté la WCW et Nitro proposait son dernier épisode sur TNT. Au début de cette soirée, Ric Flair a fait un speech retraçant l'histoire de la compagnie. Il termina en disant que si c'était la fin de la compagnie, il souhaitait terminé sur un dernier match face à son rival de toujours : Sting. Sting qui ne pouvait pas rater cette soirée, fit donc son retour et accepta le défi de Flair. La rencontre entre les deux hommes fut bien evidement le main-event de la soirée. Le combat fut indécit et engagé, à la fin du combat Flair porta sa Figure-Four mais Sting contra la prise en plaçant son Scorpion Deathlock pour le gain du combat. Une fois le combat terminé, les deux hommes se sont prit dans les bras, c'était la fin de la WCW.

WWA : 2002 :

Après la WCW, Sting refusa d'investir la WWE avec les ex-WCW/ECW préférant prendre du temps pour lui avec sa famille. Il fit son retour en 2002 à la World Wrestling All-Stars lors de leur tournée en Europe. Il participa à WWA 'Retribution' en Décembre 2002 en affrontant Luger pour le titre World Heavyweight alors vacant à ce moment là. Alors que Sting dominait le combat, son vieil adversaire Jeff Jarrett refit surface et lui coûta le titre. La semaine suivante Sting prit sa revanche en battant Luger et en remportant le titre poids lourd de façon clean.

2003 :

Sting continua de combattre et défendre son titre à la World Wrestling All-Stars notamment contre de nombreux ex-WCW comme Rick Steiner, Shane Douglas ou encore Disco Inferno. Lors du dernier show de la WWA, Sting affronta Jeff Jarrett pour l'unification des titres WWA et TNA. Ce combat fut remporté par Jeff Jarrett après une intervention de Rick Steiner qui couta le titre à Sting et marqua la fin de son run avec la compagnie.

NWA-TNA : 2003 :

Peu de temps après sa dernière apparition à la WWA, Sting signa un bref contrat avec la NWA/TNA est fit une apparition au premier anniversaire de la compagnie. A la surprise générale Stinger fit équipe avec son vieu rival, Jeff Jarrett (face à cette époque) pour affronter AJ Styles et Syxx Pac. Les deux anciens rivaux remportèrent ce combat qui fut le dernier de Sting à la compagnie avant plusieurs mois. Il fit cependant plusieurs apparitions pour des interviews ou autres segments.

C'est alors en Novembre 2003 que Sting fit son retour à la NWA/TNA pour défier Jarrett, a nouveau Heel, et son titre de champion du monde. Tout les fans s'attendaient à ce que Sting remporte l'or mais Jarrett avec l'aide d'une chaise trouva le moyen de conserver son titre en se faisant disqualifier. Une semaine plus tard, Sting fit équipe avec AJ Styles pour affronter Jeff Jarrett et Lex Luger et une fois n'est pas coutume, l'équipe de Sting remporta le combat. Cette année là, Sting batta Jeff Jarrett lors Non-Title Match avant de quitter la compagnies pour plusieurs mois.

2005 :

Lors du PPV TNA Turning Point 2005, le champion NWA World Heavyweight, Jarrett bat Rhino grâce aux interventions des alliés de Jarrett. Alors que ce dernier célébrait sa victoire, les lumières de l'aréna s'étaignaient, suvies d'un symbole de scorpion qui apparaissait sur le grand écran. Quand les lumières revenaient, on appercevait une chaise sur le ring, avec un veste, des bottes et une bat de baseball noire. Lors des semaines suivantes, l'arrivée de Sting à la TNA était sous entendues, sans que le nom de Sting ne soit mentioné du fait d'obligations contractuelles. On disait rapidement aux Fans d'attendre pour une annonce spéciale en début d'année suivante.

2006 :

Lors d'une édition spéciale d'iMPACT diffusé le 1er Janvier à Minuit, Mike Tenay a officiellement annoncé l'arrivée de Sting à la TNA. Lors de cette même soirée, Christian Cage annonça que lui et Sting allait faire équipe pour affronter Jeff Jarrett et Brown au prochain PPV. Sting n'est pas apparu lors des iMPACT suivant cependant lors du dernier épisode avant le PPV, sa voix retentissa dans l'iMPACT Zone afin de prévenir ses deux adversaires qu'il était bel et bien de retour.

Lors de Final Resolution 2006, la TNA avait laissé penser aux fans que Sting n'apparaîtrait finalement pas tout ça soutenu par Jarrett et Brown. L'heure du combat arriva et Sting fut finalement présent pour épauler Cage dans un combat disputé jusqu'au bout. A la fin du match, alors que Jarrett allait chercher sa guitare, Sting le frappa avec sa batte de baseball et lui porta un Scorpion Deathdrop pour remporter la victoire devant des fans en délire.

On pensait que Sting continurait d'apparaître à la TNA et lors des iMPACT suivants tout comme l'annonçait Larry Zbyszko. Cependant Sting n'est pas revenu mais a remercié ses fans pour les moments qu'il a passé avec eux. Il souhaitait faire un match d'adieu lors de Final Resolution et annonça sa retraite par la suite pendant que les fans lançaient des « Please Don't Go ». Sting serra la main de plusieurs personnes avant de quitter le building notamment celle de Christian Cage qui a essayé de retenir Sting mais celui-ci quitta tout de même l'aréna en disant à Cage qu'il le considérait comme un frère. Les semaines suivantes, alors qu'Eric Young annonçait le retour de Sting, Jeff Jarrett se vanta d'avoir fait peur à Sting et d'être à l'origine de ce départ.

Frustré par les dires d'Eric Young, Jarrett demanda à Alex Shelley de surveiller et filmer Sting pour prouver à tout le monde qu'il n'avait pas l'intention de revenir contrairement à ce que pensait Young. Sur les images filmées par Shelley, on pouvait voir Sting avec ses enfant mais aussi le voir aller s'entraîner dans une salle de sport ce qui confirma la pensée d'Eric Young. Ce dernier demanda d'ailleurs à ce que l'on ne l'appelle plus «Showtime» car c'est la catchphrase de Sting.

Jarrett ennervé ayant besoin de se rassurer, chercha des preuves afin de vérifier si Sting ferait ou non son retour. A la fin du show Young dit à la caméra que c'était une très mauvaise idée et qu'il n'avait aucun doute, « Sting fera son retour à la TNA ».

La semaine suivante, Alex Shelley rapporta une nouvelle vidéo dans laquelle Sting annonça le retour de « Steve Borden » (son vrai nom) lors du prochain PPV. Jeff Jarrett et son crew semblaient inquiets quand à ce retour mais Double J avait semble-t'il mit en place un plan pour ne pas être inquiété. Lors du dernier iMPACT avant le PPV, Jarrett annonça qu'un ex-adversaire de Sting, ayant été champion du monde mais n'ayant jamais travaillé à la TNA, serait là pour l'aider lors du PPV si les choses tournaient mal.

Lors de Destination X 2006, Jarrett était à l'affut de la moindre apparition de Borden. Après la victoire de son équipe lors du 8 Men Match, Double J donna 10 secondes à Sting pour qu'il apparaisse mais pas de Sting à l'horizon. Plus tard dans la soirée, Jarrett et son équipe ont attaqué le champion NWA, Christian Cage suite à sa victoire sur Monty Brown. C'est à ce moment là que Borden a décider d'apparaître, il s'en ai prit à tout le clan de Jarrett pour ensuite porter son Scorpion Deathlock à son rival. Sting refusa d'ailleurs de casser la prise jusqu'à ce que Scott Steiner n'intervienne et fasse ses débuts à la TNA. Jarrett frappa ensuite Borden avec sa guitare pour conclure le show et donnant à Sting une raison de plus de faire son retour pour se venger.

Lors de l'iMPACT suivant, Jarrett annonça que lui, son équipe et Steiner s'en étaient sévèrement prit à Sting et qu'après ça il ne pourrait plus revenir sur un ring. Effectivement Sting n'était pas là lors de cette émission mais il invita Mike Tenay à venir l'interviewer la semaine suivante. Lors de cette interview, Borden aborda son retour à la TNA mais aussi les actes de Jarrett. Il annonça également qu'il participerait à un combat par équipe lors du prochain PPV. Pour ce combat, il devra choisir des partenaires pour faire face à l'équipe de Jarrett. Il ajouta que pour ce combat il ne viendrait pas en tant que Borden mais en tant que Sting.

La réponse de Jarrett ne se fit pas attendre puisqu'il annonça rapidement que ses partenaires pour ce combat seraient Scott Steiner et les America's Most Wanted. Cependant Double J voulait savoir qui seraient les partenaires de Sting pour ce combat. Lors de l'iMPACT suivant, la Team Jarrett qui était dans le ring se retrouva entourée par plusieurs catcheurs (Rhino, the James Gang, Ron Killings, Norman Smiley, Chase Stevens, Shark Boy, AJ Styles, Chris Sabin, Jay Lethal, et Sonjay Dutt) qui avaient marre des actes de Jarrett ont entouré le ring. Jarrett les a bien sur provoqué mais les lumières se sont éteintes et Sting est apparu dans le ring avec eux. Sting s'en ai prit à plusieurs heels avec sa batte lorsque la Team Canada est venu aider Jarrett et ses compères. Cela ne fut pas suffisant puisque les faces ont balayé les heels du ring laissant à Sting un large choix de catcheurs pour former son équipe.

La semaine suivant, Jeff Jarrett, Scott Steiner et les America's Most Wanted ont eu une petite revanche puisqu'ils s'en sont prit à Norman Smiley et Shark Boy après leur combat. Smiley quitta l'arena sur une civière. Plus tard dans la soirée, Sting donna une interview dans laquelle il qualifia Jarrett de stupide car il avait révélé la composition de son équipe trop tôt. Lors de cette interview, Sting défia Jeff Jarrett dans un combat un contre qui aurait lieu la semaine suivante lors d'iMPACT programmé le jeudi soir.

Lors de ce premier iMPACT diffusé le jeudi soir, Sting devait affronter Jarrett mais celui-ci refusa le challenge préférant envoyer Eric Young à sa place. Il faut noter que ce combat fut le premier de Sting à la TV gratuite depuis 5 ans et bien évidement Sting remporta celui-ci avec son Scorpion Deathdrop. Après le combat, Sting porta son Scorpion Deathlock sur Shelley. Jarrett tenta d'intervenir sournoisement mais Sting esquiva juste à temps le coup de guitare de son grand rival. Après une brève bagarre entre les deux hommes, Jeff Jarrett tenta à nouveau de porter un coup de guitare à Sting mais ce dernier bloqua le coup avec sa batte. C'est alors que l'équipe de Jarrett se montra pour aider son leader mais l'équipe de Sting composé d'AJ Styles, Killings et Rhino se présenta également sur le ring. Après avoir nettoyé le ring des heels, Sting annonça que les 3 hommes présent à ses côtés seraient ceux qui l'accompagnerait lors du PPV.

A Lockdown 2006, Jarrett gagna le toss qui permit à son équipe d'être la première à entrer lors du « Lethat Lockdown » match. Le match avait mal commencé pour l'équipe de Sting mais ceux-ci ont vite reprit l'avantage lorsque leur leader est entré sur le ring. A la fin du combat les finishers se sont enchaînés. Jarrett commença par porter son Stroke sur Killings, Rhino porta ensuite un Gore sur Jarrett, Steiner appliqua son Steiner Recliner sur Rhino mais à la suite de celui-ci reçu une Scorpion Deathdrop de la part de Sting. A la suite de cette prise, Harris tenta de porter la Scorpion Deathlock sur son inventeur mais Sting le contra pour finalement porter lui même sa prise sur Harris qui fut obligé de taper.

La semaine suivante lors d'iMPACT, Jarrett et Steiner voulait leur revanche mais cette fois, c'est eux qui allaient choisir le type de combat. Les deux hommes décidèrent d'affronter Sting et le partenaire de son choix lors du prochain PPV. Lors de cette même soirée, Sting a appelé Jarrett et Sting dans le ring pour leur proposé de choisir qui serait son partenaire pour le prochain PPV. Sting avait préparé deux choix de partenaire mystère pour le combat du PPV. Jarrett et Steiner n'ayant qu'a choisir le numéro un ou le numéro deux pour découvrir qui serait ce fameux partenaire mystère. Malgré que Steiner ait eu une préférence, Jarrett refusa de choisir et Sting revela ensuite que le choix numéro était Buff Bagwell et le numéro deux Lex Luger. Ses deux adversaires quittèrent le ring surpris par cette annonce. La semaine suivante, Sting donna une nouvelle chance à Jarrett de choisir son partenaire mais cette fois-ci un seul choix était possible donc soit Jarrett tentait le partenaire mystère soit Sting pourrait choisir lui même son partenaire. Steiner encouragea de nouveau Jarrett à choisir le partenaire mystère mais Jarrett refusa et Sting annonça avec Christy Hemme l'identité du partenaire mystère non-choisi par Jarrett. Celui-ci n'était autre que le frère de Scott Steiner, Rick !

Lors du dernier iMPACT avant le PPV, Sting proposa à Jarrett une dernière chance avec un dernier partenaire mystère et cette fois Jarrett accepta de choisir cette option pensant que Sting bluffait. Sting donnant l'impression de s'être fait avoir annonça l'identité de son partenaire qui fut Samoa Joe ! Joe fit alors son apparition avec une foule en délire laissant Jarrett et Steiner en état de choc.

Avant le combat du PPV Sacrifice, Jarrett et Steiner ont tenté de faire croire à Sting qu'il ne pouvait pas avoir confiance en Samoa Joe. Le combat fut dominé dès le début par Sting qui fit ensuite le tag pour Joe qui se retrouva nez à nez avec Steiner qui tenta de l'impressionner avec des poses plastiques. Joe ne se laissa pas impressionner et prit le contrôle du match. Le combat fut disputer jusqu'à ce que Joe porta son Muscle Buster sur Jarrett pour la victoire. Après le combat, Joe et Sting se sont serrés la main et pendant que Joe regagnait le backstage, Sting fut attaqué par Steiner qui lui porta un coup de chaise. Joe se retourna alors pour voir ce qu'il se passait mais il continua sa route considérant qu'il avait fait son travail en remportant le combat. Heureusement que d'autres catcheurs de la TNA comme Christopher Daniels, Chris Sabin, Rhino ou encore the James Gang, se sont interposés pour sauver Sting.

Lors de l'iMPACT suivant le PPV, Larry Zbyszko annonça que 8 catcheurs allaient participer à des matchs qualificatifs qui désigneraient les participants.au King of The Mountain. Un seul match qualificatifs ayant eu lieu cette soirée là et c'est Abyss qui gagna sa place pour le combat en battant Rhino. La semaine suivante ne fut pas non plus celle de Sting puisqu'elle vit Ron Killings se qualifier au dépant de Monte Brown. Il restait donc quatre prétendants pour 2 places : Sting, Jarrett, Steiner et Raven. Lors de l'iMPACT suivant, Jarrett et Steiner frustrés s'en sont pris aux commentateurs pour savoir qui combattrait ce soir là pour gagner un ticket pour le prochain PPV.

Lorsque les deux hommes ont tenté de s'en prendre à Don West pour le faire parler, Sting est venu pour l'aider. Jarrett qui s'était rendu sur le ring pour fuir Sting mais Double J fut à son tour attaqué par Raeven. Ce soir là Jarrett obtint le droit de participer au KOTM match en battant Rhino, la semaine suivante Sting se qualifia au dépend de Steiner qui se fit disqualifier lors de ce combat.

Le combat King Of The Mountain présentait lors de Slammiversary 2006, avait la particularité de voir une confrontation entre les deux amis Sting et Christian. Ce combat fut remporté par Jeff Jarrett qui profita de l'opposition entre Cage et Sting et de la fourberie de Earl Ebner.

A Victory Road en Juillet, Sting participa à un combat opposant quatre catcheurs pour déterminer le challenger numéro un au titre de Jeff Jarrett. Lors de ce combat, Jeff Jarrett muni d'une bouteille d'essence et déguisé en caméra man s'en ai prit à Sting en l'aspergeant de liquide. Pendant que le combat continuait avec les 3 autres aspirants, Sting dû être raccompagné jusqu'au vestiaire pour reçevoir des soins. Il revint sur le ring avec des bandages et porta la Scorpion Deathdrop sur Steiner pour remporter ce combat et ainsi devenir le challenger numéro un au titre de Jarrett.

Christian Cage qui participait également au combat le confronta à la fin de celui-ci mais les deux hommes se serrèrent la main en signe de respect. Le 13 Août 2006 à Hard Justice, Sting aurait pu remporter le titre de champion poids lourd mais son ancien ami Christian Cage en décida autrement quand il frappa Sting avec la guitare de Jarrett.

Le 17 Août 2006 lors d'une édition d'iMPACT, Sting demanda un rematch face à Jeff Jarrett lors de Bound For Glory. Jeff Jarrett accepta à la seule condition que Sting mette sa carrière en jeu ce qu'il accepta. Le combat Title Vs Carrière de Bound for Glory (22 Octobre 2006) fut marqué par la victoire de Sting relooké façon NWO Wolfpac. Il est important de noter que Sting n'avait plus remporté de titre majeur depuis 1999 et que par cette occasion il devint également le champion de la TNA le plus âgé de l'histoire.

Il perdit son titre sur une disqualification à Genesis au profit du 'Monster' Abyss. Une feud débuta alors avec Abyss puis avec Cage. Les 3 hommes s'affrontèrent pour le titre à Turning Point mais Abyss conserva son titre lors de cette confrontation. La feud continua jusqu'à la fin de l'année et Final Resolution lorsque Sting, Abyss et Christian Cage s'affrontèrent de nouveau pour le titre poids lourd de la compagnie. Cette fois encore Abyss remporta le combat.

2007 :

Lors d'iMPACT diffusé le 24 Janvier 2007, Sting continua sa rivalité avec Abyss revela aux fans que le 'Monster' avait dans le passé, tiré à 3 reprises sur son père le plongeant ainsi dans le coma. La guerre entre les deux hommes continua jusqu'au PPV Against All Odds et un ''Prison Yard' Match remporté par Sting. Il remporta toujours face à Abyss le 'Last Rites' match de Destination X.

Le 22 Mars suivant à iMPACT, les deux ennemis était réunis en équipe pour affronter Cage et AJ Styles. Lors de ce combat, Mitchell (ex-manageur d'Abyss) fit son retrour avec un femme qu'Abyss semblait reconnaître puisqu'il quitta le ring pour disparaître avec eux laissant Sting affonter seul Cage et Style. L'identité de cette femme mystère qui était en fait la mère d'Abyss, fut révélé la semaine suivante à iMPACT lors d'une confrontation entre Sting et James Mitchell. On apprit également qu'Abyss n'avait pas tiré sur son père mais qu'il avait décidé de porter le chapeau pour protéger sa mère. Cette soirée fut également marqué par l'annonce des équipes pour Lethal Lockdown. Abyss fut intégré à l'équipe de Cage tandis que Sting lui rejoigna l'équipe de Kurt Angle.

C'est lors de ce PPV que la feud entre les deux hommes prit fin après que Sting (aidé par Jeff Jarrett) remporta le combat en rivant les épaules d'Abyss.

Cette victoire donna à Sting le statut de challenger numéro un au titre de Christian Cage. Cependant Stinger accepta de mettre en jeu son titre de challenger lors d'un combat face à Kurt Angle. Ce combat se termina par un No-Contest après une intervention de Christian Cage. Les officiels de la TNA ont donc décidé que le main event de Sacrifice opposerait les 3 hommes.

Lors de ce combat Sting abandonna sur une Ankle Lock tandis que lui, rivait les épaules de Cage (première défaite par tombé ou soumission de Cage à la TNA). Après ce combat et cette fin indécise, les officiels décidèrent que le titre serait vacant.Il commença ensuite une courte feud avec Christopher Daniels qui après une intervention, lui coûta sa qualification au King Of The Mountain Match. Cette feud prit fin après la victoire de Sting sur Daniels à Slammiversary.

Après cette feud avec Daniels, Sting fit équipe avec son ancien ennemi Abyss (qui était face à cette époque). Il remportèrent un combat important face à AJ Styles et Tomko lors de Victory Road. Les nouveaux amis commencèrent ensuite une feud avec la Christian Coalition. Cette feud débuta après une attaque de la Coalition lors de laquelle Sting fut slammé à travers une vitre tout comme Abyss. La semaine suivant cette agréssion, Sting et Abyss ont prit leur revanche en battant Christian et AJ Styles dans un ladder match qui donna à Abyss le droit de choisir le type de match qu'il aurait face à Christian lors de Hard Justice. Le choix d'Abyss du 'Doomsday Chamber of Blood' fut annoncé par le fil mobile de la TNA.

Lors de la 30ème édition d'iMPACT diffusé en Août de cette année là, Sting remporta une victoire importante face à Samoa Joe, AJ Styles et Christian pour devenir le deuxième champion par équipe avec Kurt Angle.

Seulement 13 jours plus tard lors de No Surrender, Sting et Kurt Angle perdait leur titres au profit d'Adam "Pacman" Jones et Ron "The Truth" Killings. Pendant ce combat, Karen Angle affirma à son mari Kurt, que Sting l'avait gifflé ce qui créa un conflit entre les deux hommes qui leur fit perdre les titres par équipe. Une rivalité débuta donc entre les deux hommes et lors de l'iMPACT suivant, Sting pu voir Kurt Angle via satellite, s'en prendre à un de ses fils, Garrett. La TNA annonça par la suite que Sting affronterait Kurt Angle à Bound For Glory pour le titre suprême de la TNA. Le PPV ayant lieu à Atlanta, le camp de base de la WCW, il remporta un franc succès auprès des fans.

Lors de Bound For Glory, Sting remporta le combat et le titre malgrès les interventions de Karen Angle et de Kevin Nash. Le 25 Octobre suivant à iMPACT, Sting perdit le titre au profit de Kurt Angle et demanda un rematch par équipe lors de Genesis. Angle avait choisi Kevin Nash comme partenaire tandis que Sting prit Booker T comme partenaire. A noter que celui qui remporterait le combat par tombé ou soumission remporterait également le titre. Kurt Angle remporta ce combat en réalisant le tombé sur Sting. Ce fut sa dernière apparition à la TNA en 2007 puisqu'il décida de prendre du temps pour lui et sa famille.

Le 20 Mars à iMPACT, une vidéo promotionnel annonça le retour de Sting pour la première d'iMPACT en live prévue la semaine suivante. Sting fit donc son retour le 27 Mars suivant annonçant par la même occasion qu'il ferait partie de l'équipe de Cage lors du Lethal Lockdown. Cage était alors en pleine rivalité avec Tomko et ce soir là, un match à 5 contre 5 fut remporté par Sting et sa nouvelle équipe (Christian Cage, Kevin Nash, Rhino, et Matt Morgan) au dépend de l'équipe Tomko (Tomko, A.J. Styles, James Storm, et la Team 3D). Sting n'apparut plus à la TNA avant le 3 juillet lorsqu'il se montra pendant un combat opposant Samoa Joe à Kevin Nash.

A Victory Road 2008, Booker T affronta Samoa Joe pour le titre de champion du monde poids lourd. Le match se termina sur un no contest et une feud sur plusieurs semaines commença. Celle-ci s'intensifia de semaine en semaine après plusieurs attaques de Booker T et Sharmell avec la batte de Sting ce qui laissa penser que Sting s'était retourné contre Samoa Joe. Sting se rangea donc du côté des heels (mais reçevait toujours des réactions positives de la part des fans) et donc de Booker T. Avant son combat 'Last Man Standing' de Hard Justice, Sting attaqua AJ Styles.

Sting admit plus tard qu'il avait attaqué Joe et Styles pour apprendre à cette jeune génération le respect envers les vétérans comme Angle, Booker ou lui même. Il ajouta qu'il ne prendrait pas sa retraite tant qu'il n'aurait pas accompli cette mission.

A Bound For Glory IV, Sting lança un défi à Samoa Joe pour le titre de champion du monde Lors du PPV, Sting remporta le titre après que Kevin Nash ai frappé Joe avec la batte de Sting.

Le 23 Octobre suivant, Sting rejoigna la Main Event Mafia ( Kurt Angle, Booker T, Sharmell, Kevin Nash, Scott Steiner) ce qui fut un tournant dans sa carrière majoritairement face.

A noter qu'il ne fut plus heel depuis ses 3 victoires face à Hulk Hogan lorsque celui-ci venait de quitter sa gimmick d'Hollywood Hogan à la WCW. Malgrès le fait qu'il fasse partie d'un clan heel, Sting était toujours considéré comme un tweener puisqu'il ne participait pas aux assauts de la MEM sur les autres catcheurs.

On pouvait également constater que Sting ne se maquillait plus le visage lorsqu'il ne portait pas sa tenue de combat, arborant des lunettes de soleil.

Autres Médias :

Borden est apparu dans plusieurs films dont The Real Reason (1998), Shutterspeed et Ready To Rumble (2000).

Il est également apparu dans plusieurs séries télévisés dont Thunder in Paradise, Walker, Texas Ranger, The Nightmare Room, The Nick Cannon Show et MADtv.
Un film biographique intitulé « Sting : Moment of Truth » est sortie en 2004 dans lequel Sting jouait son propre rôle.

Borden a parfois participé a Praise The Lord en tant qu'intervieweur, ses invités furent entre autre Vince Russo, Shawn Michaels ou encore Lex Luger.

De plus, 2 livres ont été écrits sur sa carrière : Wretling With God (2001) par Chad Bonham et Sting : Moment of Truth (2004) par George King.

Vie Personnelle :

Borden marié à Sue a deux fils, Garrett né en 1991 et Steven né en 1992 et une fille, Grace né en 2000.
La famille est très croyante et très impliqué dans la vie de leur église situé à Santa Clarita en Californie.
Son frère, Jeff est pasteur.

Interview de Sting ! (Juillet 2014) - Par : Notre seule addiction, c'est le catch !

Ta présence dans le jeu WWE'15 :
« Pourquoi maintenant ? Parce que c'était maintenant ou jamais. J'ai fait tellement de choses dans le monde du catch ... mais il y en avait une qui manquait au tableau. Entrer dans la famille de la WWE. Je m'en serais voulu si j’avais raccroché et pris ma retraite sans l'avoir fait dans une certaine mesure ».
Avoir un match contre The Undertaker : « J'ai dis clairement que je serais ravi d'avoir un dernier tour de piste, un dernier grand match avant de partir. Et bien sûr, j'ai été franc quand je parlais du Taker comme adversaire. Je sais ce qui s'est passé à Wrestlemania. Brock Lesnar a brisé sa « Streak » mais je pense, ou du moins j'espère, que Taker va revenir et qu'il n'en a pas terminé. Si il décide de revenir, je serai ravi de l'affronter et travailler avec lui au moins une fois avant que lui ou moins ne nous en allions ».
Dans l'interview, il a également parlé de la promotion du jeu vidéo de la WWE, que le match avec Undertaker pourrait avoir lieu à WrestleMania 31 et il a également confié que ce serait un honneur pour lui d'être intronisé dans le WWE Hall of Fame.

Sting a changé son entrée après la mort D'Owen !

Durant un récent épisode du "Ross Report", Sting était l'invité. On lui a demandé si il a changé son entrée à la mort d'Owen, voici ce qu'il à répondu :

"Oh oui, je l'ai fait, bien sûr. En fait, je montais dans un avion pour aller faire un Nitro. J'ai reçu un coup de téléphone sur mon portable et on m'a appris qu'Owen Hart venait de mourir. Bien sûr, ça m'a choqué et quand on vous apprend une telle nouvelle, vous n'en croyez pas vos oreilles.

Dès que j'ai atterri, j'ai vu les gars qui s'occupaient de mon entrée et j'ai dit : "Nous n'allons pas faire cela". Ils m'ont dit, 'Pourquoi?'. J'ai répondu "Owen Hart est mort". ... Donc, je le ne l'ai plus fait et ce, jusqu'à ce que finalement Eric (Bischoff) et la WCW me le demandent.

J'ai appelé Bret en lui disant : "T'en penses quoi ? Je ne le ferai pas si toi ou ta famille ne voulez pas que je le fasse". Ils en ont parlé ensemble et ensuite, il m'a appelé et m'a dit : "Steve, tout est ok. Vas de l'avant, ça ne fera pas de mal".

Trophés PWI :

46ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2013
35ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2012
21ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2011
60ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2010
9ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2009
84ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2008
19
ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2007
26ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2006
26ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2000
12ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1999
12ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1998
3ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1996
2ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1995
8ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1994
4ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1993
1er au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1992
5ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1991

3ème place au PWI Most Popular Wrestler en 2011
3ème place au PWI Most Popular Wrestler en 2009
3ème place au PWI Most Popular Wrestler en 2007
4ème place au PWI Most Popular Wrestler en 2006
1ère place au PWI Most Popular Wrestler en 1997
2ème place au PWI Most Popular Wrestler en 1995
1ère place au PWI Most Popular Wrestler en 1994
2ème place au PWI Most Popular Wrestler en 1993
1ère place au PWI Most Popular Wrestler en 1992
1ère place au PWI Most Popular Wrestler en 1991
2ème place au PWI Most Popular Wrestler en 1990
3ème place au PWI Most Popular Wrestler en 1989
3ème place au PWI Most Popular Wrestler en 1988

3ème place au PWI Rookie of the Year en 1986

1ère place au PWI Most Improved Wrestler en 1988
4ème place au PWI Most Improved Wrestler en 1987

4ème place au PWI Match of the Year en 1996 (War Games)
1ère place au PWI Match of the Year en 1991 (Sting & Lex Luger vs. the Steiner Brothers)
2ème place au PWI Match of the Year en 1990 (Sting vs. Ric Flair)
2ème place au PWI Match of the Year en 1988 (Sting vs. Ric Flair)

3
ème place au PWI Most Inspirational Wrestler en 2009
4ème place au PWI Most Inspirational Wrestler en 2007
1ère place au PWI Most Inspirational Wrestler en 1990

3ème place au PWI Wrestler of the Year en 1999
3ème place au PWI Wrestler of the Year en 1995
4ème place au PWI Wrestler of the Year en 1991
1ère place au PWI Wrestler of the Year en 1990

3ème place au PWI Feud of the Year en 2006 (Sting vs. Jeff Jarrett)
2ème place au PWI Feud of the Year en 1998 (nWo Wolfpack vs. nWo Hollywood)
3ème place au PWI Feud of the Year en 1991 (Sting vs. Cactus Jack & Abdullah the Butcher)

1ère place au PWI Comeback Of The Year en 2011
1ère place au PWI Comeback of the Year en 2006
2ème place au PWI Comeback of the Year en 1998

Trophés Wrestling Observer :

1ère place au Match Of The Year en 1988 (Ric Flair vs. Sting - Clash of the Champions I)
Most Charismatic Wrestler en 1988
Most Improved Wrestler en 1988
Best Babyface en 1992
Most Charismatic Wrestler en 1992

Cauliflower Alley Club :

Aucun

Autres :
Intronisé au WWE Hall Of Fame en 2016
Intronisé au Hall Of Fame de la TNA en 2012

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z