SUPER CRAZY

Nom Réel :
Francisco Islas Rueda
Taille :
1,80M

Francisco Islas Rueda

Date naissance :
03/12/1973
Poids :
091Kg
Origine : Tulancingo, Hidalgo, Mexico
Débuts Pro :
1988
Débuts
WWE :
1997
Prise de finition :
The Flying Legdrop
Gimmicks :

Super Lobo (WWE 1997), Histeria, Super Crazy, Super Loco

Titres WWE-WWF

Aucun


Titres autres promotions :


Vainqueur du AJPW Junior Tag League 2010
Avec BUSHI

ECW World Television Champion 1 fois

ZERO-ONE/UPW/WORLD-1 International Junior Heavyweight Championship 1 fois
NWA Canadian Junior Heavyweight Champion 1 fois

(ROH) IWA Intercontinental Champion 2 fois
IWA Junior Heavyweight Champion 3 fois
IWA Hardcore Champion 9 fois

UWA Junior Heavyweight Champion 1 fois
UWA Welterweight Champion 2 fois

CWA Junior Heavyweight Championship 2 fois

XNL Championship 1 fois

X–LAW Junior Heavyweight Championship 1 fois

Retrouvez le reste des profils et plein d'autres choses sur :

(Dernière mise à jour : Juillet 2011) - Reproduction interdite !

Histoire :

Francisco Pantoja Rueda est né le 3 Décembre 1973 et est un catcheur professionnel Mexicain plus connu sous le nom de ring de Super Crazy. Pantoja est plus connu par son passage de 3 ans à l’ECW originale. Au Mexique, Pantoja a travaillé pour l’Asistencia Asesoría y Administración (AAA) et a faot plusieurs apparitions pour plusieurs promotions indépendantes.

En tant que Super Crazy, Pantoja sa première exposition aux Etats-Unis a été pour le compte de l’Extreme Championship Wrestling (ECW) entre 1998 et 2000. Il a aussi participé à des tournées au Japon lors de plusieurs occasions, travaillant pour le compte de la New Japan Pro Wrestling (NJPW), la Pro Wrestling ZERO-ONE (Zero-1) et plus récemment pour l’All Japan Pro Wrestling (AJPW) ou il a pris part au tournoi Junior League en 2009.

Carrière Professionnelle dans le catch

Francisco Pantoja a fait ses débuts professionnels dans le catch en Février 1988, seulement à l’âge de 14 ans après avoir été entraîné par son frère ainé, Rey Pantera. Pantoja a pris le nom de « Super Crazy ». A la base, il était un catcheur masqué mais il a perdu son masque seulement après un mois après ses débuts dans un match « Luchas de Apuestas » face à El Seminarista en Mars 1988.

De 1988 jusqu’à 1995 Super Crazy était une valeur sur du circuit indépendant Mexicain et travaillait pour différentes promotions, incluant des apparitions à l’Universal Wrestling Association (UWA) l’année d’avant la fermeture de cette dernière.

A l’UWA, Super Crazy remportait le titre UWA World Welterweight le 17 Novembre 1995 et gardera la ceinture jusqu’à la fermeture de l’UWA en Décembre 1995. Après la fermeture de l’UWA, Super Crazy continuait à défendre son titre UWA dans plusieurs shows indépendant mais quand il signe avec l’Asistencia Asesoría y Administración (AAA) en 1996, le titre n’était plus mentioné.

A l’AAA ou lui donne une nouvelle « Gimmick », un « Rudo » (un Heel) masqué appelé « Histeria » ou quelque fois Anglicisé comme « Hysteria ». Avec Abismo Negro, Maniaco, Mosco De la Merced I et Mach-1, il faisait partie d’une « Faction » du nom de : « Rudos de la Galaxia » (Les mauvais garçons de l’univers). Le groupe était impliqué dans une « Storyline » avec un groupe de « Tecnico » (« Face ») appelé : « Los Cadetos del Espacio » (Les cadets de l’espace).

Au printemps 1997 Pantoja, sous le personnage d’Histeria, fait plusieurs apparitions pour le compte de la World Wrestling Federation (WWF) suite à un accord d’échanges entre l’AAA et la WWF. Histeria travaillait principalement contre Los Cadetos Del Espacio, et spécialement Venum lors de ses apparitions à Raw Is War et Shotgun.

Lors du show AAA Triplemania V-B, le 15 Juin 1997, Histeria, Maniaco et Mosco de la Merced battent Las Chivas Rayadas et Venum par disqualification.

En Septembre 1997, Pantoja quitte l’AAA et donne le nom d’Histeria ainsi que le costume à un autre catcheur de l’AAA qui avait travaillé sous le personnage de Quarterback jusque là et catchera toujours sous le nom d’Histeria en date de 2011.

Pantoja reprenait son personnage de Super Crazy quand il quitte l’AAA et rejoint la nouvelle promotion « Promo Azteca ». Super Crazy continuait aussi sa « Feud » avec Venum qui travaillait maintenant sous le nom de Venum Black après avoir aussi quitté l’AAA. La « Feud » culminait pour un « Mask Vs. Hair Match » en « Luchas de Apuesta » que Super Crazy remportait, démasquant ainsi Venum Black.

Après avoir quitté l’AAA, Super Crazy commençait à défendre le titre UWA World Welterweight à nouveau, le perdant face à Kid Guzmán en 1997. Super Crazy récupérait la ceinture le 15 Juin 1998 durant un show au Japon et le défendra avec succès jusqu’au 13 Octobre 2000 ou il le perd face à El Orientál.

En Novembre 1997, Pantoja commençait à travailler pour la WWF sous le nom de « Super Loco », principalement pour leurs shows « Super Astros ». Sa seule apparition dans un « Main show » est une défaite face à El Águila (aka Essa Rios) dans le 1er round du tournoi pour le titre WWF Light Heavyweight.

Lors du show AAA Triplemania VI, le 7 Juin 1998, Histeria, Maniaco, Cibernetico et AAA Psicosis perdent face à Latin Lover, La Parka Jr., Blue Demon Jr. et AAA Mascara Sagrada par disqualification.

Extreme Championship Wrestling (1998 - 2001)

Super Crazy signe un contrat avec l’Extreme Championship Wrestling (ECW) et son propriétaire, Paul Heyman après que celui-ci n’ait vu Super Crazy travailler pour le compte de la WWF et sur les recommandations de Konnan qui avait travaillé pour Heyman.

Super Crazy débute à l’ECW en 1998 et aura des matchs sensationels face à Yoshihiro Tajiri et Little Guido Maritato de 1998 à 2000. Le 10 Janvier 1999, lors du show ECW Guilty as Charged, Yoshihiro Tajiri bat Super Crazy.

Le 16 Janvier 1999, lors du show ECW House Party, Super Crazy bat Yoshihiro Tajiri. Le 12 Février 1999, lors du show ECW Crossing the Line, Super Crazy bat Yoshihiro Tajiri.

Lors d’un show à l’ECW Arena, le 13 March 1999, Super Crazy bat Antifaz del Norte. Le 21 Mars 1999, lors du show ECW Living Dangerously, Super Crazy bat Yoshihiro Tajiri.

Le 3 Avril 1999, lors du show ECW CyberSlam, Super Crazy bat Mosco de la Merced. . Lors d’un show à l’ECW Arena, le 8 Mai 1999, Super Crazy et Super Nova échouent face à Yoshihiro Tajiri et Taka Michinoku.

En Mai 1999, il participe au tournoi pour le titre IWA Junior Heavyweight dans lequel il battait nul autre que Jeff Hardy pour perdre face à Yoshihiro Tajiri. Mr. Aguila remportera le tournoi.

Le 16 Mai 1999, lors du show ECW Hardcore Heaven, Super Crazy bat Taka Michinoku. Le 26 Juin 1999, lors du show Hostile City Showdown, Little Guido bat Super Crazy.

Lors d’un show à l’ECW Arena, le 31 Juillet 1999, Super Crazy et Simon Diamond étaient battus par Super Nova et Chris Chetti. Le 2 Août 1999, lors du show ECW Heat Wave, Super Crazy bat Little Guido.

Le 26 Août 1999, lors du show ECW The Last Show at the Madhouse, Rhino affrontait Super Crazy. Durant le combat, Crazy dominait, Rhino quittait le ring pour se prendre un « Baseball Slide » suivi d’un « Asai Moonsault » à l’extérieur du ring ! Plus tard, Super Crazy contrait un « Rhino Bomb » pour la victoire ! Après le combat, Steve Corino se présentait sur le ring pour engueuler son « protégé ». Rhino le repoussait. Ce dernier tendait la main de Crazy pour le prendre une traite et lui porter son « Rhino Bomb » et célébrer avec Corino… La semaine suivante, lors de l’émission ECW On TNN, Yoshihiro Tajiri affrontait Super Crazy. Alors qu’il était dominé, ce dernier revenait et portait un « Spinning Powerbomb » pour la victoire.

Le 19 Septembre 1999, lors du show ECW Anarchy Rulz, on assistait à un « 3 Way Dance » entre Yoshihiro Tajiri, Super Crazy et Little Guido. A un moment donné, Crazy et Guido sortaient du ring pour s’y battre. Tajiri envoyait Crazy dans le public avec un « Low Dropkick » puis leur portrait un « Asai Moonsault ». Plus tard, Tajiri se retrouvait dans une combination de « Camel Clutch » de Crazy et un « Sicilian Crab » de Guido. A la fin du combat, Crazy tentait ses 3 « Moonsault » mais Tajiri contrait le second « Moonsault » de la seconde corde en remontant ses genoux. Tajiri enchaînait avec des « Kicks » puis un « Brainbuster » pour la victoire !

Lors de l’émission ECW On TNN du 24 Septembre, Little Guido, accompagné de Big Sal. Graziano affrontait Super Crazy. A un moment donné, Guido déconcentrait l’arbitre pour permettre à Graziano de porter un « Powerbomb ». Guido ajoutait un « Splash » de la 3ème corde pour le compte de 2. Plus tard, Crazy contrait un « Powerbomb » de Big Sal et lui portait un « Headcisors » puis remportait le match avec un « Brain Buster ». Après le combat, Big Sal. s’attaquait à Super Crazy.

Le 23 Octobre 1999, lors du show ECW Re-enter the Sandman, Little Guido, accompagné de Big Sal. Graziano, affrontait Super Crazy et Spike Dudley dans un « 3 Dance Match ». A un moment donné, Spike frappait Crazy avec une chaise du haut de la 3ème corde ! Spike balançait Super Crazy par-dessus la barrière puis montait sur cette dernière pour porter un « Hurricanrana » ! Little Guido tentait Super Crazy le long de la barrière pour que Big Sal lui porte un « Splash »… Crazy remportait finalement le combat avec un « Corkscrew Liger Bomb » !

Le 7 Novembre 1999, lors du show ECW November to Remember, Jerry Lynn bat Yoshihiro Tajiri et Super Crazy dans un « 3 Way Dance ».

Lors de l’émission ECW On TNN du 12 Novembre, Super Crazy affrontait Tajiri. Alors qu’il était dominé, Super Crazy revenait vite et portait un « Moonsault » de la 1ère corde mais se faisait contrer sur le second. Jerry Lynn montait sur le ring et s’en prenait à Tajiri. Crazy s’en mêlait et se prenait un « Piledriver ». Tajiri n’avait plus qu’à porter un « Standing Moonsault » pour la victoire ! La semaine suivante, à l’ECW On TNN, Super Crazy affrontait Jerry Lynn. A la fin du combat, Crazy portait une « Souplesse » mais le tombé était stoppé par Steve Corino qui montait sur le ring. L’arbitre giflait ce dernier qui semblait l’engueuler. Tajiri qui était monté aussi sur le ring du côté opposé, crachait son « Green Myst » sur l’arbitre puis « Kickait Super Crazy avant de lui porter son « Brain Buster » ! Jerry Lynn couvrait alors son adversaire pour obtenir le compte de 3 par un arbitre remplaçant !

Lors de l’émission ECW On TNN du 26 Novembre, Super Crazy affrontait Little Guido. Plus tard, Crazy se déconcentrait à cause de Big Sal E. Graziano. Little Guido l’éjectait. Crazy leur portait un « Asai Moonsault » vers l’extérieur. Plus tard, Big Sal portait un « Splash » sur l’arbitre par erreur. Plus tard, Tajiri montait sur le ring. Crazy le tenait, mais Tajri esquivait une « Corde à linge » de Jerry Lynn que se prenait Crazy ! Tajiri portait un « Brain Buster » sur Crazy, permettant à Guido de remporter le combat.

Lors de l’émission ECW On TNN du 3 Décembre, Super Crazy affrontait le japonais Ikuto Hidaka. Crazy contrait un « Tornado DDT » et portait un « Sit-Down Powerbomb » et portait un « Sprinboard Moonsault » pour la victoire ! 3 semaines plus tard, on avait le droit à un match retour entre les 2 sur ECW On TNN. Crazy esquivait un « Moonsault » de la 3ème corde et remportait le combat avec un « Seated Powerbomb ».

Lors de l’émission ECW On TNN du 31 Décembre, Super Crazy affrontait Tajiri. Alors qu’il était dominé, ce dernier revenait avec un « Side Kick » et un « Sommersault Plancha » vers l’extérieur du ring. Il balançait Crazy dans les barrières de sécurité. De retour sur le ring, il le « Kickait » à la tête. Plus tard, Crazy revenait avec un « Powerbomb » pour le compte de 2. Crazy portait des « Moonsault », mais Tajiri le contrait sur la 3ème corde. Il accrochait Super Crazy la tête en bas pour lui porter un « Low Dropkick ». Un peu plus tard, Tajiri portait un « Brain Buster » pour la victoire.

2000 :

Lors de l’émission ECW On TNN du 14 Janvier, Super Crazy affrontait Little Guido, accompagné de Big Sal. E Graziano. Plus tard, Little Guido se prenait un « DDT » sur une chaise. Big Sal. intervenait pour frapper son partenaire avec un « Splash » involontaire. Super Crazy remportait finalement le tombé avec un « Swinging DDT »… La semaine suivante, à l’ECW On TNN, Tajiri et Super Crazy s’affrontaient dans un « Mexican Death Match ». A un moment donné, Tajiri portait un « Superkick » puis tentait de le faire saigner avec une barre de fer. Super Crazy revenait et tentait de lui porter un « Powerbomb » à travers la table, mais Tajiri lui crachait son « Green Myst » au visage. Super Crazy le passait à travers l’autre table pour la victoire !

Le 9 Janvier 2000, lors du show ECW Guilty as Charged, Yoshihiro Tajiri et Super Crazy battent Little Guido et Jerry Lynn.

Lors de l’émission ECW On TNN du 18 Février, C.W. Anderson, accompagné de Wild Bill Whiles et de Lou E. Dangerously, affrontait Super Crazy, Alors que Crazy couchait CW sur une table et portait un « Springboard Senton » pour le compte de 2, Lou E. montait sur le rebord du ring pour déconcentrer l’arbitre. Lou attrapait Crazy. Ce dernier esquivait un coup de Wild Bill qui frappait Lou E. Peu après, Crazy portait un 1er « Moonsault » contre une table qui ne brisait pas, mettait cette dernière sur son adversaire et portait un second « Moonsault » pour la victoire !

Lors de l’émission ECW On TNN du 3 Mars, Super Crazy, Yoshihiro Tajiri et Little Guido s’affrontaient dans un « 3-Way Match ». Tajiri éliminait Little Guido avec un « Brain Buster ». Plus tard, Crazy remportait le match avec un « Springboard Moonsault » juste après. Après le match, on voyait Cyrus en arrière-scène qui demandait à Rhino de porter un « Gore » sur Super Crazy pour dire ensuite que personne ne désobéissait on était à l’abri du Network. Le lendemain, lors d’un show à l’ECW Arena, Super Crazy bat C.W. Anderson dans un match dans le cadre du tournoi pour le titre ECW TV.

Super Crazy remporte le titre ECW Television Championship lors du PPV Living Dangerously 2000, le 12 Mars 2000 à Danbury, Connecticut. Le titre avait été rendu vacant après une blessure de Rob Van Dam et un tournoi avait été organisé pour déclarer le nouveau champion. Après avoir battu Little Guido en ½ finales plus tôt dans la soirée, Super Crazy battait Rhino en finales du tournoi et remportait son 1er titre à l’ECW.

Lors de l’émission ECW On TNN du 24 Mars, le champion ECW TV World, Super Crazy, défendait sa ceinture face à Yoshihiro Tajiri dans un « Japanese Death Match ». Plus tard, Yoshihiro mettait Crazy dessus une table en le frappant puis portait un « Warrior’s Way » à travers pour le compte de 2. Tajiri mettait une seconde table dans le coin. Super Crazy lui portait un « Powerslam » à travers ! Crazy dressait une table sur le ring, disposait Tajiri dessus et portait un « Moonsault » de la 3ème corde et la table ne cassait pas vraiment. Super Crazy remportait le match avec un « Powerbomb » à travers la table. Après le combat, Steve Corino et Jack Victory s’attaquaient à Super Crazy. Ce dernier revenait et là, Rhino arrivait et portait un « Gore » sur Crazy. Alors que les « Heels » s’en prenaient à ce dernier, la musique du Sandman retentissait et ce dernier arrivait par le public. Il s’en prenait à Corino, Tajiri, Victory et Rhino avec son « Singapour Cane » jusqu’à ce que Tajiri l’aveugle avec son « Green Myst » pour permettre à Rhino de lui porter un « Gore » puis un « Piledriver »…

La semaine suivante, à l’émission ECW On TNN, Cyrus annonçait qu’il allait affronter Super Crazy pour le titre ECW TV. Alors que Cyrus affirmait être prêt de le battre pour le titre il affirmait que personne à la télé ne prenait en compte les stipulations. Cyrus annonçait que son adversaire n’était pas Cyrus, mais Rhino !!! Le champion ECW Television, Super Crazy défendait donc sa ceinture face à Rhino. Plus tard, Rhino déconcentrait l’arbitre pour permettre à Corino et Victory de frapper illégalement le Mexicain. Plus tard, Rhino mettait une autre table dans le coin puis asseyait Crazy sur la 3ème corde. Super Crazy portait un « Sunset Flip » de la 3ème corde à travers la table pour remporter le match !!! Après le combat, les « Heels », y compris Cyrus, s’en prenaient à Super Crazy. La musique du Sandman retentissait et ce dernier arrivait comme à son habitude par le public ! Il portait plusieurs coups de Kendo Stick mais Rhino en esquivait un et Corino portait un « Super Kick » pour reprendre le dessus. Rhino le passait lui et Crazy à travers la table dans le coin. Rhino donnait plusieurs coups de Kendo Stick au Sandman qui était tenu par Jack et Steve. Cyrus concluait en disant que personne ne se mettait en travers du Network…

Lors de l’émission ECW On TNN du 7 Avril, le champion ECW TV World, Super Crazy, défendait sa ceinture face à Mikey Whipewreck. Super Crazy le contrait sur la seconde corde et portait un « Spingboard Moonsault » pour la victoire ! Après le match, Little Guido s’attaquait à Crazy. Tajiri arrivait et portait des « Kicks » sur le Sicilien avant de cracher son « Green Myst » sur Super Crazy ! La semaine suivante, à l’ECW On TNN, Super Crazy défendait sa ceinture face à Little Guido et Tajiri. Big Sal. intervenait durant le combat comme à son habitude. Plus tard, Tajiri envoyait Super Crazy tête la première dans les barrières et le faisait saigner. Plus tard, Big Sal E. intervenait et permettait à Guido d’envoyer Tajiri percuter une chaise tenue par Big Sal à 2 reprises. Les 3 saignaient à la tête maintenant. Plus tard, Tajiri frappait Super Crazy dans le dos avec un pied de biche et lui ouvrait encore plus le visage. Super Crazy en faisait de même peu après. Tajiri crachait son « Green Myst » mais Super Crazy esquivait et l’arbitre prenait le jet. Super Crazy portait un « Low Blow » sur Tajiri et lui portait un « Powerbomb » sur la table au sol. Super Crazy ajoutait un « Springboard Moonsault » mais l’arbitre était encore sonné alors Crazy faisait lui-même le compte de 3… Là, Rhino arrivait sur le ring et portait un « Gore » sur le champion TV. Rhino lui portait ensuite un « Piledriver » du rebord à travers une table à l’extérieur du ring !!! Tajiri couvrait alors Super Crazy pour remporter le match et le titre ECW TV !!! Après le match, Cyrus se présentait sur le ring et présentait Tajiri comme le nouveau champion TV !!!

Le 16 Avril 2000, lors du show ECW Wrestlepalooza, Super Crazy bat Kid Kash. Le 22 Avril 2000, lors du show ECW CyberSlam, Little Guido bat Super Crazy et Kid Kash dans un « 3 Way Dance ».

Lors du show ECW November To Remember 2000, le 5 Novembre 2000, Super Crazy remplaçait Mikey Whipwreck blessé à mi-match Tag-Team aux côtés de Yoshihiro Tajiri pour échouer face aux champions ECW Tag-Team, les FBI (Little Guido et Tony Mamaluke).

Le 3 Décembre 2000, lors du show ECW Massacre on 34th Street, Yoshihiro Tajiri et Mikey Whipwreck battent Super Crazy et Kid Kash. Le 23 Décembre 2000, lors du show ECW Holiday Hell, C.W. Anderson bat Super Crazy.

Le 7 Janvier 2001, lors du show ECW Guilty as Charged, Yoshihiro Tajiri et Mikey Whipwreck battent Kid Kash et Super Crazy aisi que The FBI dans un « 3-Way Tag-Team Match ».

Circuit indépendant (2001 - 2005)

2001 :

Après que l’ECW n’ait coulée, Super Crazy catchait pour différentes promotions aux USA, incluant les promotions hardcore, Xtreme Pro Wrestling (XPW) et Combat Zone Wrestling (CZW), mettant ainsi en avant son status de « The Extreme Luchador » ou du « The Insane Luchador ».

Le 20 Janvier 2001, lors d’un show de la Combat Zone Wrestling « Delaware Invasion », Ric Blade contre Super Crazy se termine sans décision. Le 10 Février 2001, lors d’un show de la Combat Zone Wrestling, « Crushing The Competition » Super Crazy contre Tajiri se termine sans décision.

Le 10 Février 2001, lors d’un show de la Combat Zone Wrestling « Crushing The Competition », Super Crazy contre Yoshihiro Tajiri de termine sans décision. Plus tard dans la soirée, Super Crazy et Ric Blade battent Nick Mondo dans un « Triangle Ladder Match ».

Il commence ensuite à travailler pour la promotion basée au Puerto Rico, l’International Wrestling Association (IWA).

Lors du show IWA « Manati Show », le 4 Juillet 2001, Super Crazy bat Bryan Madness. Lors du show IWA « Toa Baja Show », le 1er Décembre 2001, Super Crazy bat Ricky Banderas.

Le 7 Septembre 2001, lors d’un show pour l’IWA Puerto Rico, Super Crazy bat Justin Credible.

Le 24 Février 2001 Super Crazy bat Pablo Marquez pour remporter le titre UWA World Junior Heavyweight Championship, qui, comme le titre UWA Welterweight, utilisait sur le circuit indépendant au Mexique et Porto Rico.

A la fin de l’année 2001, Super Crazy abandonne le titre UWA Junior Heavyweight. Super Crazy a fait plusieurs apparitions pour son ancienne compagnie, l’AAA, faisant équipe avec El Alebrije et Randy pour battre Máscara Magligna, Pentagón et Monsther lors du show Verano de Escandalo 2001.

2002 :

Lors du tout 1er show de la Ring of Honor, « The Era of Honor Begins », le 23 Février 2002, Crazy bat Eddie Guerrero pour devenir le tout 1er champion IWA Intercontinental Heavyweight. Il est battu pour cette ceinture le 6 Avril par Andy Anderson. Crazy reprend le titre le 13 Avril quand Anderson doit l’abandonner à cause d’une blessure. Crazy perd à nouveau le titre le 20 Avril alors qu’il est battu par Anarchy. Super Crazy portera aussi le titre IWA Hardcore Championship à 9 reprises entre 2002 et 2005. Il remportera aussi la titre IWA World Junior Heavyweight à 3 reprises durant cette période.

Lors du show IWA Caguas, le 8 Juin 2002, Super Crazy et Ozzie perdent face à Huracan Castillo et Zaruxx. Le 31 Août 2002 dans un show XPW à Philadelphie, Super Crazy perdait face à Psicosis.

Le 16 Septembre 2002, lors du show AAA Verano de Escandalo, Super Crazy, Mr. Aguila, Latin Lover et La Parka Jr battent Heavy Metal, Hector Garza, Cibernetico et Leatherface par disqualification.

Lors du show MLW Reload, le 26 Septembre 2002, Super Crazy bat Fuego Guerrera. Le 5 Octobre 2002 dans un show XPW à Philadelphie, Super Crazy perdait face à Psicosis. Le 16 Novembre 2002 dans un show XPW à Philadelphie, Super Crazy perd à nouveau face à Psicosis.

Lors du show MLW King of Kings, le 20 Décembre 2002, Super Crazy perd un « Three Way Match » face à Fuego Guerrera. Christopher Daniels était l’autre participant.

Super Crazy à ensuite fait des tournées pour le compte de la New Japan Pro Wrestling (NJPW) en 2002 et 2003 qu’il a surtout alterné avec des apparitions à l’EMLL. Sa première tournée eut lieu entre Novembre et Décembre 2002 et voyait Super Crazy travailler principalement dans des matches « Tag-Team », faisant surtout équipe avec Koji Kanemoto et/ou le Stampede Kid (aka Tyson Kidd) contre plusieurs adversaires différents incluant Jushin Liger, El Samurai et Heat.

2003 :

Lors du show EMLL à l’Arena Coliseo, le 14 Janvier 2003, Super Crazy, Brazo de Oro, Brazo de Plata et Tinieblas Jr battent Blue Panther, Cien Caras, Fuerza Guerrera et Universo 2000.

Le 17 Janvier 2003, lors du show XPW New Year's Resolution, Super Crazy bat Malice. Le lendemain, au show XPW Aftermath, Super Crazy battait Chris Chetti.

Sa seconde tournée pour le compte de la New Japan Pro Wrestling avait lieu en Février 2003 voyait Super Crazy principalement faire équipe avec le Curry Man (aka Christopher Daniels) et Tiger Mask IV. Super Crazy faisait aussi principalement face à la faction CTU de Jushin Liger.

Lors du show NJPW au Sumo Hall, le 16 Février 2003, Super Crazy, Akira Nogami, Tiger Mask, Masahito Kakihara et Heat participaient à un « Elimination Match » contre Jushin Liger, El Samurai, Koji Kanemoto, Minoru Fujita et Gedo. Super Crazy était éliminé par Fujita. Nogami et Heat étaient les « Survivants ».

Lors du show EMLL Cuernavaca, le 20 Février 2003, Super Crazy et Volador Jr perdaient face à Juventud Guerrero et Mosco de la Merced.

Le 5 Mars 2003, lors du PPV Hebdo NWA-TNA N°34, Jerry Lynn battait Super Crazy qui était le dernier challenger « Luchadore Authentique » de Konnan.

Lors du show EMLL à l’Arena Coliseo, le 6 Mai 2003, Super Crazy, Juventud et Fuerza Guerrera battaient Brazo de Oro, Tony Rivera et Safari.

Sa troisième tournée pour le compte de la New Japan Pro Wrestling avait lieu en Mai 2003. Cette fois, Super Crazy travaillait surtout avec d’autres Luchadors de la tournée, incluant Último Guerrero, Rey Bucanero et Sangre Azteca.

Sa 4ème et dernière tournée pour le compte de la New Japan Pro Wrestling avait lieu en Octobre et Novembre 2003, à nouveau, Crazy travaillait surtout en équipe aux côtés de Koji Kanemoto ou Tiger Mask IV contre différents adversaires.

Lors du tournoi EMLL « National Trios » qui eut lieu en Novembre et Décembre 2003, Super Crazy, Alan Stone et Sumbido battent Blue Panther, Tigre Blanco et Tony Rivera puis Averno, Mephisto et El Satanico avant de perdre en finales face à Felino, Safari et Volador Jr.

2004 - 2005 :

Entre Janvier 2004 et Mars 2005, Super Crazy travaille pour le compte de la promotion Japonaise, Pro Wrestling ZERO-ONE.

Lors du show Zero-One Hustle IV, le 25 Juillet 2004, Super Crazy échoue face à Hustle Kamen. Lors du show Zero-One Hustle V, le 20 Septembre 2004, Super Crazy, Psycho The Death et The Pirahnian Monster Z remportent un « Hardcore Match » face à Kintaro Kanemura, Masato Tanaka, et Wataru Sakata.

Lors du show Zero-One Hustle VI, le 23 Octobre 2004, Super Crazy et The Amazing Red perdent face à Leonardo Spanky et Kaz Hayashi.

Super Crazy remporte le titre ZERO-ONE/UPW/WORLD-1 International Junior Heavyweight face à Tatsuhito Takaiwa le 18 Décembre 2004.

Lors du show Zero-One Hustle VII, le 11 Février 2005, Super Crazy et The Monster J échouent face à Leonardo Spanky et Juventud Guerrera. Super Crazy perd la ceinture ZERO-ONE/UPW/WORLD-1 International Junior Heavyweight face à Ikuto Hidaka le 14 Avril 2005 au show « Outburst Revolution ».

World Wrestling Entertainment (2005 - 2008)

En 2005, Super Crazy signe un contrat avec la World Wrestling Entertainment (WWE). Il apparaît initialement lors du PPV WWE hommage à l’ECW One Night Stand, le 12 Juin 2005 et catch dans un « International Three Way Dance » face à Yoshihiro Tajiri et Little Guido. Tajiri était accompagné de Sinister Minister (aka James Mitchell et James Vanderberg à la wCw) et de Mickey Whipwreck. Little Guido (aka Nunzio) était accompagné du FBI : Tracey Smothers, Big Guido, Tony Mamaluke et l'Italian Stallion, JT Smith. Super Crazy était seul. Alors que l'action se déroulait dans la foule, Super Crazy montait sur un balcon pour porter un « Moonsault » sur tout le FBI !!! Holy Sh*t !!! Little Guido est le premier éliminé par Tajiri après des interventions de Sinister Minister et de Mikey Whipwreck. Plus tard, Tajiri tentait son « Buzzsaw Kick » que Crazy évitait pour porter un « Powerbomb » et un « Moonsault » pour la victoire !

SmackDown! (2005 - 2006)

The Mexicools

Le lendemain du PPV, à Raw, Super Crazy et Psicosis battent Texas et Tennessee dans un « Dark Match ».

La première apparition de Super Crazy à la télé WWE à lieu le 18 Juin 2005 lors du show d’avant SmackDown!, WWE Velocity. Il y fait équipe avec Psicosis pour battre Akio et Billy Kidman. Psicosis, Super Crazy et Juventud se regroupaient ensemble pour former une « Faction » du nom des Mexicools.

Le groupe fait ses débuts en tant que « Heels » lors du SmackDown! du 23 Juin quand les 3 membres arrivaient sur le ring sur des tondeuses à gazon John Deere avec des autocollants marqués « Juan Deere » (John en Espagnol) et portant des habits d’entretien. Plus tard dans la soirée, ils attaquent Chavo Guerrero et Paul London durant leur match pour le titre Cruiserweight. Juventud donnait alors une promo se demandait pourquoi il y avait peu de vrais "Luchadores" mexicain dans la division Cruiserweight, avant de tourner en dérision les Méxicains Américains en général. Psicosis surnommait la tondeuse à gazon "Mexican Limo 2005" et le groupe prétendait que même le président Mexicain de moquait des Mexicains émigrés aux USA (en référence aux remarques controversées de Vicente Fox comme quoi les immigrants Mexicains faisaient des boulots "que même les noirs ne veulent pas faire"). Juventud déclarait alors qu’ils n’étaient plus "ceux qui nettoyaient les toilettes et travaillent pour "eux" (les "gringos") mais "qu’il" allaient travailler pour "nous" (The Mexicools)" avant de nommer l’équipe "pas Mexicain mais Mexicools !" Durant les semaines suivantes, ils continuaient d’intervenir dans des matches et de se moquer des stéréotypes des Mexicains aux USA.

Malgré le fait qu’ils étaient introduits en tant que « Heels », le groupe deviendra rapidement des favoris de la foule et commençait à agir en « Faces ». Il recevait un gros soutient de la part des fans, même lors de leurs débuts qui avait lieu à Tucson, Arizona.

Le 30 Juin 2005, à SmackDown!, ils coupaient le match Paul London contre Chavo Guerrero puis le 7 Juillet à SmackDown!, celui de Matt Morgan contre William Regal.

Le 14 Juillet 2005, à SmackDown!, The Mexicools battent Paul London, Sho Funaki et Scotty Too Hotty. La semaine d’après, à SmackDown!, Rey Mysterio bat Super Crazy, accompagné des Mexicool par disqualification quand Eddie Guerrero intervenait.

Le 24 Juillet 2005, ils faisaient leurs débuts en PPV WWE au Great American Bash alors que Juventud, Pyschosis et Super Crazy battent la Blue World Order (bWo) de Big Stevie Cool, Blue Meanie et Nova alors que Psicosis faisait le tombé sur Stevie Richards.

Le 11 Août 2005, à SmackDown!, The Mexicools (Super Crazy et Psicosis) battent William Regal et Scotty 2 Hotty quand Regal quittait le match ! La semaine d’après, à SmackDown!, Christian tentait de s’interviewer lui-même dans le Peep Show mais les Mexicools détruisait le décor !

Le 25 Août 2005, à SmackDown!, Christian avait Booker T et Sharmell invités au Peep Show pour se faire pourir le segment par les Mexicools. Plus tard dans la soirée, The Mexicools (Psicosis et Super Crazy, accompagné de Juventud) battent Booker T et Christian quand ce dernier quitte le match !

Le 1er Septembre 2005, à SmackDown!, Super Crazy bat Nunzio, accompagné de Big Vito dans un « Non-Title Match » dans un match enregistré pour l’émission Velocity. La semaine d’après, à SmackDown!, The Mexicools (Super Crazy et Psicosis) battent Nunzio et Big Vito dans un match enregistré pour l’émission Velocity.

Le 23 Septembre 2005, à SmackDown!, The Mexicools (Psicosis et Super Crazy) battent Nunzio et Big Vito dans un match enregistré pour l’émission Velocity. Le 14 Octobre 2005, à SmackDown!, MNM (Joey Mercury et Johnny Nitro, accompagnés de Melina) et William Regal avec Paul Burchill battent The Legion of Doom (Heidenreich et Animal) et les Mexicool (Psicosis et Super Crazy).

Le 28 Octobre 2005, à SmackDown! de Daly City, Californie, MNM (Joey Mercury et Johnny Nitro, accompagnés de Melina) battent les champions, The Legion of Doom (Heidenreich et Animal), les Mexicools ainsi que William Regal et Paul Birchall dans un « 4-Way Match » pour remporter le titre WWE Tag-Team ! Le 4 Novembre 2005, à SmackDown!, The Mexicools (Psicosis et Super Crazy) battent Paul Burchill et William Regal.

Le 18 Novembre 2005, à SmackDown!, lors du « Eddie Guerrero Tribute », Super Crazy participe à un « Special Battle Royal » remporté par Juventud Guerrera.

Le 2 Décembre 2005, à SmackDown!, The Mexicools (Super Crazy et Psicosis) remportent un « #1 Contenders Tag-Team Battle Royal » face aux MNM à Armageddon. Malheureusement pour les Mexicools, les MNM perdront leurs ceintures avant le match. La semaine d’après, à SmackDown!, Super Crazy, accompagné de Juventud et Psicosis bat Joey Mercury, accompagné de Melina et Johnny Nitro.

Le 16 Décembre 2005, à SmackDown!, Kid Kash bat Super Crazy, accompagné des Mexicools. Le 18 Décembre 2005, lors du PPV WWE Armageddon 2005, les MNM (Joey Mercury et Johnny Nitro, accompagnés de Melina) battent The Mexicools (Psicosis et Super Crazy).

Le 30 Décembre 2005, à SmackDown!, The Mexicools (Super Crazy et Pyschosis) battent The Dicks (James et Chad).

2006 :

En début d’année 2006, Super Crazy et Psicosis deviennent les seuls membres des Mexicools à la WWE, alors que Juventud et viré de la WWE le 6 Janvier 2006. Super Crazy et Psicosis continuaient alors à catcher en simple équipe. Mais dans un même temps, Super Crazy a son propre « Push » en solo et obtiendra le statu de « #1 contender » au titre WWE Cruiserweight.

Le 13 Janvier 2006, à SmackDown!, Super Crazy participe à un « 20-Man Battle Royal » pour le titre mondial remporté par Kurt Angle. Le 27 Janvier 2006, à SmackDown!, The Mexicools battent The Dicks (James et Chad) ainsi que Nunzio et Big Vito pour se qualifier pour le Royal Rumble !

Le 29 Janvier 2006, lors du PPV Royal Rumble, Super Crazy entrait à la 24ème place mais se faisait éliminer par Rey Mysterio. Le 3 Février 2006, à SmackDown!, (Joey Mercury et Johnny Nitro, accompagnés de Melina) bat The Mexicools (Psicosis et Super Crazy) pour conserver les ceintures WWE Tag-Team.

Le 17 Février 2006, à SmackDown!, Super Crazy, accompagné de Psicosis bat Nunzio dans un match enregistré pour l’émission Velocity. Le 19 Février 2006, lors du PPV No Way Out 2006, Gregory Helms remporte un « 10-Men Cruiserweight Open » pour conserver le titre Cruiserweight face à Super Crazy, Psicosis, Funaki, Scotty 2 Hotty, Paul London, Brian Kendrick, Nunzio et Kid Kash.

Le 24 Février 2006, à SmackDown!, Gregory Helms bat Super Crazy pour conserver le titre Cruiserweight.

Le 3 Mars 2006, à SmackDown!, Randy Orton bat Super Crazy. La semaine d’après, à SmackDown!, Super Crazy bat Simon Dean dans un match enregistré pour l’émission Velocity.

Le 17 Mars 2006, à SmackDown!, Gymini (Mike et Todd Shane) battent The Mexicools (Super Crazy et Psicosis) dans un match enregistré pour Velocity. La semaine d’après, à SmackDown!, Super Crazy participe à un « Money in the Bank Qualifying Battle Royal » remporté par Bobby Lashley. Le 31 Mars 2006, à SmackDown!, The Mexicools (Psicosis et Super Crazy) battent Kid Kash et Jamie Noble.

Avant le PPV WWE Wrestlemania 22, le 2 Avril 2006, Super Crazy participe à un « Battle Royal » en « Dark Match » qui est remportée par Viscera.

Le 14 Avril 2006, à SmackDown!, The Gymini (Jesse et Jake) battent The Mexicools (Psicosis et Super Crazy). Le 28 Avril 2006, à SmackDown!, Paul London, Brian Kendrick et Super Crazy battent Gregory Helms, Joey Mercury et Johnny Nitro.

Le 5 Mai 2006, à SmackDown!, Nunzio contre Super Crazy contre Kid Kash se termine sans décision quand le Great Khali attaquait les 3 ! La semaine d’après, à SmackDown!, Super Crazy bat Nunzio et Kid Kash dans un « 3-Way #1 Cruiserweight Title Contenders Match ».

Le 21 Mai 2006, lors du PPV Judgment Day 2006, Gregory Helms bat Super Crazy pour conserver le titre Cruiserweight. Le 2 Juin 2006, à SmackDown!, Psicosis et Super Crazy battent Paul London et Brian Kendrick dans un « Non-Title Match » enregistré pour l’émission Velocity.

Le 9 Juin 2006, à SmackDown!, l’association entre Super Crazy et Psicosis commençait à prendre du plomb dans l’aile… Ce soir là, Super Crazy, accompagné de Psicosis battait Brian Kendrick, accompagné de Paul London. Après le match, le Great Khali se montrait et s’attaquait à Kendrick, London et Crazy mais Psicosis s’enfuyait comme une poule mouillée.

Super Crazy Vs. Psicosis :

Le 11 Juin 2006, lors du PPV ECW One Night Stand, The FBI (Little Guido et Tony Mamaluke, accompagnés de Big Guido) battent Tajiri et Super Crazy.

Le 16 Juin 2006, à SmackDown!, The Great Khali, accompagné de Daivari bat The Mexicools (Psicosis abandonnait Super Crazy à nouveau). La semaine d’après, à SmackDown!, Brian Kendrick et Paul London battent The Mexicools pour conserver les ceintures WWE Tag-Team. Alors que les Mexicools étaient sur le point de remporter le titre Tag-Team grâce à Super Crazy, ce dernier faisait le relais avec Psicosis. Ce dernier voulait prendre le crédit pour cette victoire mais ratait son « Summersault Legdrop » ! Brian Kendrick n’avait plus qu’à réaliser le tombé et le compte de 3 pour la victoire… Super Crazy et Psicosis pétaient alors un câble et en venaient aux mains avec un léger avantage pour Super Crazy.

Le 30 Juin 2006, à SmackDown!, Gregory Helms contre Super Crazy se terminait sans décision quand Psicosis attaquait Super Crazy ! Le 7 Juillet 2006, à SmackDown!, Super Crazy et Psicosis étaient les 2 premiers éliminés d’une « Battle Royal » par Fit Finlay et commençaient à se battre. Mr. Kennedy bat Super Crazy avec l’aide de Psicosis et Big Vito bat Psicosis avec l’aide de Super Crazy.

Le 21 Juillet 2006, à SmackDown!, Super Crazy bat Psicosis. Le 24 Juillet 2006, Super Crazy est retiré du « Roster » actif pour des raisons de santé découlant de problèmes de foie.

Raw :

Le 4 Septembre 2006, à Raw, Super Crazy bat "The Masterpiece" Chris Masters après que ce dernier n’ait lancé un « Open Challenge ». La semaine d’après, à Raw, Super Crazy bat "The Masterpiece" Chris Masters dans un match retour.

Le 17 Septembre 2006, lors du PPV Unforgiven 2006, Super Crazy bat Shelton Benjamin dans un « Dark Match ». Le lendemain à Raw, Johnny Nitro bat Randy Orton, Chris Masters, Carlito Cool, Jeff Hardy et Super Crazy dans un « 6 Way Match ».

Le 25 Septembre 2006, à Raw, Carlito Cool et Super Crazy battent Randy Orton et Chris Masters. Le 16 Octobre 2006, à Raw, Jeff Hardy bat Chris Masters, Super Crazy et Shelton Benjamin dans un « 3 Way Match » pour conserver le titre Intercontinental !

Le 23 Octobre 2006, à Raw, Super Crazy bat Charlie Haas dans un match enregistré pour Heat. Le 5 Novembre 2006, avant le PPV Cyber Sunday, Super Crazy bat Rob Conway dans un « Dark Match ».

Le 20 Novembre 2006, à Raw, Shelton Benjamin bat Super Crazy dans un match enregistré pour Heat. La semaine d’après, à Raw, Super Crazy bat Rob Conway dans un match enregistré pour Heat.

Le 4 Décembre 2006, à Raw, Shelton Benjamin bat Super Crazy. La semaine d’après, à Raw, Super Crazy bat Rob Conway dans un match enregistré pour Heat.

Le 18 Décembre 2006, à Raw, Super Crazy participe dans un « 30-Man #1 Contenders Battle Royal » reporté par Edge.

Raw (2006 - 2008) :

Le 1er Janvier 2007, à Raw, Super Crazy bat Steve Madison dans un match enregistré pour Heat. Le 7 Janvier 2007, lors du PPV New Year's Revolution 2007, Cryme Tyme (Shad Gaspard et JTG) remportent un « Tag-Team Turmoil Match » face aux Highlanders (Robbie et Rory McAllister), Benjamin avec Haas, Lance Cade avec Murdoch ainsi que Jim Duggan avec Super Crazy.

Le 8 Janvier 2007, à Raw, Super Crazy bat Charlie Haas dans un match enregistré pour Heat. La semaine d’après, à Raw, Ron Simmons brise presque un « Masterlock » quand Super Crazy se montre et attaque Chris Masters !

Le 22 Janvier 2007, à Raw, Super Crazy bat "The Masterpiece" Chris Masters. Le 28 Janvier 2007, lors du PPV Royal Rumble 2007, Super Crazy participe au « Royal Rumble Match » en entrant à la 13ème place mais est éliminé par Edge et Randy Orton.

Le 29 Janvier 2007, à Raw, Super Crazy et Carlito Cool, accompagnés de Torrie Wilson battent Chris Masters et Kenny Dykstra. Par la suite, Super Crazy est impliqué dans un « Angle » avec Johnny Nitro et Melina durant lequel il était aligné avec Mickie James qui « Feudait » avec Melina à ce moment là.

Le 5 Février 2007, à Raw, Super Crazy, accompagné de Mickie James bat Johnny Nitro, accompagné de Melina Perez. La semaine d’après, à Raw, Johnny Nitro et Melina Perez battent Super Crazy et Mickie James dans un « Mixed Tag-Team Match ».

Le 26 Février 2007, à Raw, Johnny Nitro contre Super Crazy se termine sans décision quand Johnny Nitro devenait fou et attaquait Super Crazy avant le début du match. Le 12 Mars 2007, à Raw, "The Masterpiece" Chris Masters bat Super Crazy dans un « Masterlock Challenge ».

Le 19 Mars 2007, à Raw, Super Crazy participe à un « Last Chance Battle Royal MITB Qualifying Match » remporté par Edge. La semaine d’après, à Raw, Super Crazy bat Shelton Benjamin dans un match enregistré pour Sunday Night HEAT.

Le 9 Avril 2007, à Raw, "The Big Deal" Daniel Rodimer bat Super Crazy dans un « Dark Match ». La semaine d’après, à Raw, "The Masterpiece" Chris Masters bat Super Crazy à Milan, Italie.

Le 21 Avril 2007, Super Crazy se blessait au genou, pensant qu’il c’était déchiré le ligament médial durant un « House Sho » à Oberhausen, Allemagne. A cause de cette blessure, Super Crazy manquait in-extremis le show retour de la WWE en France au Zénith de Paris le 24 Avril…

Super Crazy retourne à l’action le 18 Juin dans un match enregistré pour Internet Heat, perdant face à William Regal qui faisait aussi son retour.

Le 24 Juin 2007, lors du PPV Vengeance 2007, Super Crazy bat Carlito Cool dans un « Dark Match ». Le 2 Juillet 2007, à Raw, Mr. Kennedy affrontait Super Crazy dans un « Beat The Clock Match ». Alors que le combat était commencé, Kennedy s’emparait du micro. Alors qu’il faisait une déclaration, Super Crazy le surprenait par derrière pour remporter le combat au bout de quelques secondes ! Crazy ne faisait pas partie du challenge, donc ne se qualifiait pas pour une place d’aspirant éventuelle…

Le 9 Juillet 2007, à Raw, Gene Snitsky bat Super Crazy dans un « Squash Match ». La semaine d’après, à Raw, Mr. Kennedy bat Super Crazy.

Le 23 Juillet 2007, à Raw, Santino Marella bat Super Crazy dans un match enregistré pour la version Internet d’Heat. La semaine d’après, à Raw, Super Crazy bat Ryan O'Reilly dans un « Dark Match ».

Le 6 Août 2007, à Raw, Shawn Daivari bat Super Crazy par soumission dans un match enregistré pour la version Internet d’Heat.

Le 20 Août 2007, à Raw, Super Crazy bat Jay Bradley dans un match enregistré pour la version Internet d’Heat. La semaine d’après, à Raw, Gene Snitsky bat Super Crazy dans un match enregistré pour la version Internet d’Heat.

Le 3 Septembre 2007, à Raw, Super Crazy bat Shawn Spears dans un match enregistré pour la version Internet d’Heat. La semaine d’après, à Raw, Super Crazy bat Shawn Daivari dans un match enregistré pour la version Internet d’Heat.

Le 1er Octobre 2007, à Raw, Super Crazy bat Charlie Haas dans un match enregistré pour la version Internet d’Heat.

Hacksaw et Super Crazy :

Le 8 Octobre 2007, à Raw, Lance Cade et Trevor Murdoch battent Jim Duggan et Super Crazy dans un match enregistré pour Heat. La semaine d’après, à Raw en Angleterre, Jim Duggan et Super Crazy battent Shelton Benjamin et Charlie Haas dans un match enregistré pour Heat.

Le 29 Octobre 2007, à Raw, The Highlanders (Robbie et Rory McAllister) battent Jim Duggan et Super Crazy dans un match enregistré pour la version Internet d’Heat.

Le 5 Novembre 2007, à Raw, Hacksaw Jim Duggan et Super Crazy battent Charlie Haas et Shelton Benjamin. La semaine d’après, à Raw, Super Crazy bat Charles Evans (de l’OVW) dans un match enregistré pour la version Internet d’Heat.

Le 26 Novembre 2007, à Raw, Hardcore Holly, Cody Rhodes, Jim Duggan et Super Crazy battent Lance Cade, Trevor Murdoch et The Highlanders (Robbie et Rory McAllister).

Le 3 Décembre 2007, à Raw, Santino Marella bat Super Crazy dans un match enregistré pour la version Internet d’Heat. 2 semaines après, à Raw, The Highlanders (Robbie et Rory McAllister) battent Jim Duggan et Super Crazy dans un match enregistré pour Heat.

Le 31 Décembre 2007, à Raw, Gene Snitsky bat Super Crazy dans un match enregistré pour Heat.

2008 :

Le 7 Janvier 2008, à Raw, Jim Duggan et Super Crazy battent Mega et Flex dans un match enregistré pour la version Internet d’Heat. La semaine suivante, à Raw, Jim Duggan et Super Crazy battent The Highlanders (Robbie et Rory McAllister) dans un match enregistré pour la version Internet d’Heat.

Le 28 Janvier 2008, à Raw, Trevor Murdoch bat Super Crazy dans un match enregistré pour la version Internet d’Heat. Le 4 Février 2008, à Raw, Mr. Kennedy bat Super Crazy dans un gros « Squash Match ».

Le 18 Février 2008, à Raw, Paul Burchill, accompagné de Katie Lea Burchill bat Super Crazy. La semaine suivante, à Raw, Brian Kendrick, Super Crazy et Val Venis battent Snitsky, Charlie Haas et Robbie McAllistair dans un match enregistré pour la version Internet d’Heat.

Le 3 Mars 2008, à Raw, Umaga bat Super Crazy avec aux commentaires le GM, William Regal qui mettait en avant la domination d’Umaga. 2 semaines plus tard, à Raw, Vladimir Kozlov bat Super Crazy dans un « Dark Match ».

Le 24 Mars 2008, à Raw, Paul Burchill, accompagné de Katie Lea Burchill bat Super Crazy dans un match enregistré pour la version Internet d’Heat. La semaine suivante, à Raw, Charlie Haas masqué, bat Super Crazy dans un match enregistré pour la version Internet d’Heat.

Le 7 Avril 2008, à Raw, Gene Snitsky bat Super Crazy dans un match enregistré pour Heat. La semaine suivante, à Raw, "The Canadian Bulldog" D.H. Smith bat Super Crazy dans un match enregistré pour Heat.

Le 28 Avril 2008, à Raw, Paul Burchill et Katie Lea Burchill battent Super Crazy dans un « Handicap Match ». Le 5 Mai 2008, à Raw, Jim Duggan et Super Crazy battent Charlie Haas et Robbie McAllister dans un match enregistré pour Heat.

Le 12 Mai 2008, à Raw, Paul Burchill et Katie Lea battent Super Crazy dans un « Handicap Match » dans un match enregistré pour la version Internet d’Heat. La semaine suivante, à Raw, Super Crazy bat Highlander Robbie McAllister dans un match enregistré pour la version Internet d’Heat

Le 26 Mai 2008, à Raw, Gene Snitsky bat Super Crazy dans un match enregistré pour Heat. Le 2 Juin 2008, à Raw, Super Crazy bat Joey Ryan dans un « Dark Match ».

Drafté à l’ECW et départ de la WWE :

Le 25 Juin 2008, Super Crazy était drafté à l’ECW sur WWE.com lors du « Supplemental Draft ». Le 8 Août 2008, il faisait son retour à SmackDown!, et perdait un « Squash Match » face à "THE" Brian Kendrick, accompagné d’Ezekiel Jackson.

Le 19 Août 2008, il fait ses débuts à l’émission ECW on Sci-Fi. Ce soir là, The Miz, John Morrison et Chavo Guerrero battaient Tommy Dreamer, Super Crazy et Evan Bourne. Le 22 Août 2008, à SmackDown!, Super Crazy participe à un « 10-Man Battle Royal Championship Scramble Qualifying Match ».

Le 2 Septembre 2008, à ECW on Sci-Fi, Super Crazy bat Gavin Spears. Le 5 Septembre 2008, à SmackDown!, Super Crazy bat Ryan Braddock.

Le 17 Octobre 2008, à SmackDown!, Ezekiel Jackson, remplaçant Brian Kendrick blessé, bat Super Crazy. La semaine suivante, à SmackDown!, THE Brian Kendrick bat Super Crazy. Après le combat, Ezekiel détruisait Super Crazy..

Le 5 Novembre 2008, Super Crazy obtenait sa libération de contrat avec la World Wrestling Entertainment sur sa demande qu’il avait exprimé le 1er Novembre, mécontent de son utilisation au sein de la compagnie.

Super Crazy au Mexique et Indy USA :

Peu de temps après sa libération de la WWE, Super Crazy retournait au Mexique et livrait une série de matchs pour le compte de la promotion « Perros del Mal Producciones » de Perro Aguayo Jr. Super Crazy a livré plusieurs matches contre la faction Los Perros del Mal, mais c’est aussi rallié, pour une nuit, avec Juventud Guerrera.

Le 7 Novembre 2008, à l’AWC, Super Crazy (AWC Debut) bat Jerry Rendon et Polo Hinjosa dans un « Handicap Match ».

2009 :

Le 10 Janvier 2009 Super Crazy bat X-Fly (Son ancien partenaire « Rudos » de la faction Galaxia, Mosco de la Merced, sous un autre nom) dans un « Hair Vs. Hair Luchas de Apuestas ».

Le 14 Février 2009, Super Crazy faisait son retour à l’International Wrestling Association de Puerto Rico ou il remportait le titre Intercontinental Heavyweight pour la 3ème fois quand il battait Joe Bravo. Super Crazy conservait le titre jusqu’au le 16 Mai 2009 ou il le perdait face à Rick Stanley au show « Juicio Final » de l’IWA.

Le 2 Mai 2009, il challengeait, sans succès, Blue Demon Jr. pour le titre NWA World Heavyweight dans un show à Tyler, Texas.

Sa dernière apparition avant quelques temps pour Los Perros del Mal voyait Super Crazy du côté de Los Perros, en équipe avec Perro Aguayo Jr. et Damian 666 perdre contre LA Par-K, Olímpico et Super Porky le 20 Juin 2009.

En Juillet 2009 Super Crazy voyageait vers le Japon pour participer au tournoi de l’All Japan Pro Wrestling, Junior League. Super Crazy se qualifiait pour les ½ finales en battant NOSAWA Rongai et Toshizo et faisait un match nul contre Kaz Hayashi. En ½ finales, Super Crazy bat Minoru mais perdait en finales par Shuji Kondo le 7 Août 2009.

Toujours lors de ce passage au Japon, Super Crazy faisait aussi une apparition pour le compte de l’HUSTLE, sous le nom de « Super Virus » et en équipe avec Devil Pierroth et Rey Ohara pour perdre contre KG, Shiro Koshinaka et Taijiri.

Le 8 Août 2009, Super Crazy faisait une apparition surprise pour la Xtreme Latin American Wrestling (X–LAW) ou il battait Panama Jack Daniels dans un match non annoncé et pour devenir le nouvel champion Junior Heavyweight de la promotion.

Le 9 Août 2009, à la NWA Lucha Libre, Blue Demon Jr. bat Oliver John et Super Crazy dans un « 3-Way Match » pour conserver son titre NWA World.

Super Crazy défendait le titre X–LAW Junior Heavyweight le 8 Septembre 2009 contre Halloween et NOSAWA dans un « 3-Way Death Match ».

2010 :

Le 22 Janvier 2010, à l’All American Wrestling, Davey Richards bat Super Crazy. Le 23 Janvier 2010, à la Dragon Gate USA, Mike Quackenbush et Jigsaw battent CIMA et Super Crazy.

Le 30 Janvier 2010, lors du week-end WrestleReunion 4, Super Crazy fait ses débuts à la Pro Wrestling Guerrilla lors du show de cette dernière, « Kurt Russell Reunion », et perd face à Human Tornado.

Le 6 Juin 2010, Super Crazy apparait lors du show de l’AAA, TripleManía XVIII, comme représentant de la Perros del Mal Producciones.

Le 20 Juin 2010, Super Crazy prenait part par surprise aux enregistrements télé de l’AAA's à Zapopan, Jalisco. Il faisait équipe avec les membres de la « Foreign Legion », Chessman et Alex Koslov et perdait contre Extreme Tiger, Joe Lider et Nicho El Millonario. Durant le « Main Event », Super Crazy, aux côtés de Los Perros del Mal, attaquait Dr. Wagner Jr.

Le 4 Juillet 2010, à Merida, Yucatan, Super Crazy, Damián 666 et Halloween affrontaient Dr. Wagner Jr., Joe Lider et Nicho el Millonario.

Le 18 Juillet 2010, à l’EAW Mexico, Gigante Extasis et Super Crazy battent Shawn Spears et Mascaras Pupuora

Le 5 Décembre 2010, Super Crazy catchait pour le compte de la Xplosión Nacional de Lucha (XNL) au Chili face à XL et Giger dans un « 3-Way, 2-Falls Match » dans lequel le 1er tombé était pour le titre XNL Championship de XL et le second pour le titre X–LAW Junior Heavyweight Championship de Super Crazy. Dans le 1er tombé, Super Crazy battait XL pour remporter le titre XNL Championship. Mais, dans la seconde manche, les rôles étaient inversés quand XL rivait les épaules de Super Crazy pour remporter le titre X–LAW Junior Heavyweight Championship.

Vie personnelle

Pantoja est marié à Maria Ramírez et ils ont 2 enfants ensemble.

Il a un tatouage d’un soleil sur son biceps et un au design Mexicain sur l‘autre biceps.

Le frère, cousin et neveu de Pantoja sont tous des catcheurs professionnels et catchent sous les noms de Rey Cuervero, Crazy Boy et Pesadilla.

Trophés PWI :

198ème place des 500 plus grands lutteurs durant le "PWI Years" en 2003

4ème place au PWI Match of the Year en 2000 (Super Crazy vs. Yoshihiro Tajiri)

236ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2010
220ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2009
194ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2008
124ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2007
119ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2006
278ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2003
94ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2001
39ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2000
37ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1999
157ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1998

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z