SID/SYCHO SID

Nom Réel :
Sidney Ray Eudy
Taille :
2,06M

Sidney Ray Eudy

Date naissance :
04/07/1960
Poids :
144Kg
Origine : West Memphis, Arkansas
Débuts Pro :
1987
Débuts
WWE :
1990
Prise de finition :
The Powerbomb
Gimmicks :

Lord Humongous, The Vicious Warrior, Sid Vicious, Sid Justice, Sycho Sid, Sid

Titres WWE-WWF

WWE World Champion (2)

Titres autres promotions :


CWA Heavyweight Championship 1 fois

NWA Georgia Heavyweight Championship 1 fois
NWA Northeast Heavyweight Championship 1 fois
NWA Alabama Heavyweight Championship 1 fois
NWA Southeastern Heavyweight Championship (Northern Division) 1 fois
NWA Southeastern Tag-Team Championship 1 fois
Avec Shane Douglas

USWA Texas Heavyweight Championship 1 fois
USWA Unified World Heavyweight Championship 2 fois

WCW United States Heavyweight Championship 1 fois
WCW World Heavyweight Championship 2 fois


Retrouvez le reste des profils et plein d'autres choses sur :

(Dernière mise à jour : Juin 2010) - Reproduction interdite !

Histoire :

Syndey Ray « Sid » (né le 16 Décembre 1960 à West Memphis dans l’Arkansas) est un lutteur américain professionnel, plus communément connu sous le nom de Dis Vicious, mais également celui de Sid Justice et Sycho Sid (ou « Sycho Sid Vicious, », comme il fut appelé récemment dans le circuit indépendant). Eudy fut World Heavyweight Champion à quatre reprises avec deux règnes à la WWF et deux à la WCW. Il a également été Champion des Etats-Unis.

Durant des années, Eudy a été l’un des catcheurs les plus craint dans le monde de la lutte, faisant partie des peu de lutteurs ayant lutté dans trois organisations majeures, en haut ou proche de sommet. Bien qu’étant un lutteur majeur dans l’histoire de la lutte, Sid manquait de respect de la part des fans. Mais les vrais fans de catch connaissaient les formidables capacités de cet homme.

Carrière.

Sid entra dans le monde de la lutte après avoir rencontré Randy Savage, qui avait détecté le potentiel de l’homme, et son frère Lanny Poffo. Eudy fut entrainé par Tojo Yamamoto. Sid débuta sa carrière à la CWF, où il lutta sous le nom de Lord Humongous, la plupart du temps masqué.

Lors de ses premiers matches, Eudy était en équipe avec Austin Idol et faisait face à l’équipe de Nick Bockwinkel et Jerry Lawler. Il luttait plutôt bien et y gagna le titre de Champion. Il parti à la CWF en 1988 et continua à travaillait pour rester au meilleur niveau, battant Brian Lee pour le CWA Heavyweight.

Il conserva la ceinture pendant plusieurs mois avant de la perdre contre Wendall Cooley. Il lutta principalement à Memphis dans le Tennessee, et dans les circuits de lutte en Géorgie où il s’empara de plusieurs titres régionaux.

Il combattit également à la New Japan Pro Wrestling (NJPW), où il défit Tatsumi Fujinami pour le titre IWGP World Heavyweight Champion, mais échoua.
Une brève période à la WCCW le vit lutter sous le nom de Sid Vicious, prenant son nom du musicien punk rock, bassiste pour les Sex Pistols.

WCW (1989 - 1991)

En 1989, Eudy signa à la WCW et lutta sous le nom de Sid Vicious. Un homme redouté par la façon dont il pouvait anéantir ses adversaires. Fait à l’origine pour lutter en solo, Sid fit tout d’abord équipe avec Vader, se surnommant les « Masters of the powerbomb » mais l’équipe de dura pas.

Eudy fit ensuite équipe avec Danny Spivey pour former les Skyscrapers, une équipe très dangereuse. Dirigée par Teddy Long, les Skyscrapers eurent des rivalités avec les frères Steiner et les Road Warriors. Pendant quelques temps, le duo combattit contre des nombreux adversaires, et remporta le tournoi « King of the Hill » au Great American Bash en 1989.

Sid commença également à être connu comme un bon lutteur « Heel », avec ses rivalités contre El Gigante, Sting et bien d’autres. Même si ses victoires contre des lutteurs majeurs étaient peu nombreuses et loin, Sid intégra l’un des plus gros clans dans l’industrie de la lutte.

Durant cette période, il intégra le Powerbomb en tant que prise de finition, le popularisant ainsi au public nord américain. L’équipe ne dura pas longtemps ; Eudy fut remplacé par Mean Mark Callous (aka The Undertaker) après s’être cassé une côte et avoir eu un problème au niveau des poumons. Après sa guérison, Eudy revint en tant que membre des Four Horsemen de Ric Flair, et était annoncé par le présentateur comme étant de « wherever he darn well pleases ». (Même s’il n’en a rien à faire, veuillez s’il-vous-plait l’accueillir).

En tant que membre des Four Horsemen, Eudy eut des rivalités avec Paul Orndorff et le Junkyard Dog. Il échoua dans sa quête pour devenir NWA World Champion lors de l’une des ses meilleures chances de retour à Halloween Havoc en 1990 face à Sting.

Durant le match, Sting semblait avoir l’avantage sur son adversaire, poursuivant même Sid jusque dans les backstages, jusqu’à ce que les Four Horsemen, qui étaient en rivalité avec Sid, allèrent jusqu’au ring. Lorsque « Sting » et Sid retournèrent des backstages vers le ring, Sid fit en apparence le décompte de trois sur « Sting » pour gagner le titre. Cependant, quelques minutes plus tard, le vrai Sting courut jusqu'au ring, montrant que le « Sting » sur lequel Sid avait fait le décompte était en réalité Barry Windham (qui était bien sûr de mèche avec Sid). Leur plan fut déjoué lorsque le vrai Sting arriva sur le ring pour battre Sid.

Étant officiellement avec eux, le nom de Sid était désormais lié à celui des Four Horsemen. Sid restera membre des Horsemen pour les mois qui suivirent, luttant avec eux dans le premier Fall Brawl Wargames match. Malgré une offre de plusieurs années, lui garantissant un contrat et le titre de WCW World Heayvyweight Champion, Eudy quitta la compagnie pour rejoindre la WWF. . Il passa la plupart de l’année 1991 dans diverses organisations, dont la CWA à nouveau, où il gagna le titre Texas Heavyweight contre Tom Pritchard (en se faisant appeler Lord Humongous encore). Une semaine plus tard seulement, Pritchard récupéra le titre, et Sid s’en alla à nouveau.

WWF (1991 - 1992)

Sous le nom de Sid Justice, et fut dans les premiers temps considérer comme un lutteur honorable Eudy eu un contrat de 9 mois avec la compagnie. A l’origine Face, Eudy devint l’homme de main spécial à la WWF à Summerslam 1991, lui permettant ainsi d’être vu à la télé luttant avec une blessure au biceps.

Ultérieurement, Sid participa à de court « Squatch Match » pour faire passer son caractère comme dominant et résistant. Sa première grande rivalité eu lieu contre les « tops heels » Jack ‘’The Snake’’ Roberts et l’Undertaker, après avoir sauvé Randy Savage et Miss Elizabeth d’une attaque de Roberts et Undertaker à leur réception de mariage. Il fut également aligné à l’écran avec Hulk Hogan.

Il semblait être ami avec Hogan, et l’aidait occasionnellement. Mais lorsque Hogan élimina Justice du Royal Rumble en 1992 (de l’extérieur), Sid débuta une grande rivalité avec lui. Cependant, Justice devin « Heel » et eut une rivalité avec Hulk Hogan, suite aux événements qui eurent lieux au Royal Rumble 1992 avec les deux hommes qui se sont fait face lors des deux derniers « Main Events » de Wrestlemania 8. Des sources indiquent que Sid contra le « Leg Drop » d’Hogan car l’intervention planifiée de Papa Shango eut lieu accidentellement plus tard, signifiant que Sid dû contrer la prise pour préserver l’intervention, impliquant Shango et Ultimate Warrior, qui devait le disqualifier. Hogan remporta alors le match par disqualification car Sid ne pu contrôler sa rage. Ce fut le grand moment de Sid à la WWF à cette période, étant partit à nouveau et luttant dans diverses petites organisations pendant quelques temps.

Les détails exacts du départ immédiat de Sid restent flous. Plus tard lors d’une interview, Eudy indiquait qu’il était en négociation avec la WCW pour un retour car il n’était pas satisfait de l’environnement de la WWF. Au même moment, la WWF affirmait qu’avant Wrestlemania 8, on avait découvert que Sid avait triché lors d’un test de drogue et avait quitté la compagnie lui-même pour éviter la suspension. Eudy admit plus tard lors d’une interview avoir utilisé de la drogue, mais il prétendait qu’il s’agissait d’une « open secret » et que son échec au test s’était déroulé après Wrestlemania et que cela n’était qu’une excuse. Justice retourna rapidement à « Vicious-ness » à la WCW.

WCW (1993)

Après avoir passé moins d’un an à la WWF, Eudy revenait à la WCW en 1993 pour faire équipe avec Vader et former les « Masters of the Powebomb ». Les deux hommes eurent une rivalité avec Sting et Davey Boy Smith. Les deux groupes se rencontrèrent à différents PPV consécutifs, avec les factions de Sting venant normalement au bord du ring. Sid continua à gagner des galons dans le monde de la lutte, jusqu’à l’incident d’octobre 1993.

En effet, eux mois après avoir gagner le titre WCW World Heavyweight Champion, après un show à Blackburn dans le Lancashire, dans le cadre d’une tournée au Royaume Uni, Eudy fut impliqué dans une rixe dans un bar avec Arn Anderson. Anderson, Eudy et des membres du « Roster » de la WCW étaient assis à une table, le sujet de discussion tournait autour de ce qui n’allait pas à la WCW et ce qu’ils pouvaient faire pour améliorer le show. Sid étant quelqu’un de franc, avait dit que certains vieux types comme Ric Flair devait partir et laisser la place aux nouveaux talents.

En entendant ça, Arn lui lança une bière et chacun des hommes retourna à leur chambre d’hôtel. Dans le couloir, Arn brisa une bouteille et encouragea Sid à sa battre contre lui. Sid alla dans sa chambre afin de trouver une arme mais ne trouva qu’une chaise. Dis revint et frappa à la porte d’Arn, l’appelant à se battre. Arn ouvrit et lui assena un coup à l’aide d’une paire de ciseaux, blessant Sid à l’estomac. Sid le repoussa au sol, prit la paire de ciseaux, et commença à lui donner des coups à plusieurs reprises. Les blessures d’Anderson fussent plus nombreuses que celles de Sid (20 contre 4).

Tous deux furent emmenés d’urgence à l’hôpital et survécurent à l’incident ; Anderson souffrait de coups à la tête, à la poitrine, aux bras, à l’estomac et au dos. Sid fut congédié de la WCW après que plusieurs lutteurs aient menacé de partir à cause de lui. Mais cette bagarre montra que « Vicious » était un surnom approprié pour le 6’9’’ monster. Sid s’excusa auprès d’Anderson pour ce qui s’était passé, les deux hommes sont maintenant en bon termes.

Retour à Memphis

Sid, pour les deux années qui suivirent, tenta d’aller partout pour continuer à travailler dans ce business qui avait fait sa carrière. Eudy passa l’année 1994 dans la promotion de sa ville natale, à l’association américaine de lutte (United States Wrestling Association) à Memphis, combattant avec son vieux rival Jerry Lawler. Au milieu de l’année, il devint USWA Champion par forfait quand Lawler, qui fut attaqué et blessé par Eudy plus tôt dans la soirée, ne pu apparaitre pour son match prévu. La rivalité qui suivit vit Lawler réussir à battre Eudy lors de matches ne comptant pas pour le titre, Eudy réussissait à conserver son titre dans le matches de championnat grâce à des screwjobs (beaucoup par intervention extérieures de Spellbinder, son allié du moment). En janvier 1995, Lawler récupéra le titre (utre qu’il a eu plus de 20 fois) quand l’intervention de Spellbinder se retourna contre lui.

WWF (1995 - 1997).

Au début de l’année 1995, Sycho Sid revint à la WWF, se donnant la chance de se racheter par lui-même. Il fit face à plusieurs lutteus, de Diesel à Henry Godwin en passant par Vader, se faisant respecter des fans. Il grimpa doucement l’échelle en 1996, devenant prétendant au titre de champion du monde.

Sid devint, avant Wrestlemania 11 en tant, garde du corps de Shawn Michaels. Lors du Raw suivant Wrestlemania, après avoir accusé Sid de lui avoir coûter le titre WWF contre le champion Diesel, Shawn dit à Sid qu’il lui donnait congé pour le soir même pour se préparer pour un match revanche qui arrivait. En retour, Sid fit un powerbomb à Shawn Michaels à trois reprises seulement, le temps que Michaels soit sauvé par Diesel, faisant ainsi de Shawn Michaels quelqu’un de face. Cet incident fut notoire car le public de Raw applaudissait légitimement l’attaque de Sid sur Shawn Michaels (fait qui se répéta un an et demi plus tard lors que les deux hommes se firent face pour le titre WWF).

Par la suite, tous les « Powerbombs » de Sid sur Michaels étaient applaudis si bien qu’ils étaient recouverts par des huées. Les powerbombs de Sid mirent Shawn Michaels hors d’action (en réalité, cela permettaient à Michaels de récupérer de blessures précédentes). Sid fut renommer plus tars Sycho Sid (originalement écrit Psycho Sid) dû à ses irrégularités et à son comportement bizarre qui semblaient se rapprocher de la folie.

Il continua à avoir une rivalité avec Diesel durant plusieurs mois, luttant pour le titre WWF lors de deux des trois Pay-Per-View qui suivirent.

Après l’attaque sur Michaels, Sid s’allia de lui-même à Ted DiBiase et à sa Million Dollar Corporation. Sis faisait équipe avec des membres du clan et continuait à se battre contre Michaels et Diesel (et Bam Bam Bigelow qui avait récemment été viré de la Million Dollar Corporation) en 1995.

Sid disparut de la WWF après avoir échoué à sa quête du titre de champion par équipe WWF avec 1 2 3 Kid contre les Smokin’ Gunns au début de l’année 1996. Il lutta brièvement à la USWA encore une fois, battant Jerry Lawler pour le titre de champion du monde, le perdant quelques jours après seulement.

Sid se concentra par la suite surtout sur la WWF.Il fut ramené plus tard en tant que « face » en juillet de cette même année pour faire équipe avec Shawn Michaels et Ahmed Johnson contre Vader, Owen Hart et le British Bulldog. Il remplaça l’Ultimate Warrior dans plusieurs matches par équipes à 6.

Sid poursuivit son chemin et réalisa quelque chose de grand, en gagnant le titre de champion WWF contre Shawn Michaels au Surivor Séries de 1996 au Madison Square Garden. La foule du MSG était clairement pour Sid durant leur match en un contre un. Il défendra son titre les mois qui suivirent contre des hommes comme Bret Hart et Undertaker avant que Shawn Michaels ne récupère le titre au Royal Rumble 1997.

Sid, déterminé, attendit que Shawn Michaels se blesse, perdant ainsi le titre. Bret Hart remporta le titre au lors d’un Final Four Contest en battant Steve Austin, Vader et Undertaker. La nuit suivante, Sid reconquiert le titre à Raw en février en battant Bret Hart, à la suite d’une intervention de Steve Austin. Cela marqua le premier changement d’un titre à Raw dans l’histoire de la compagnie.

Sid perdit par la suite son titre contre l’Undertaker à Wrestlemania 13. Ce fut la dernière apparition de Sid à la WWF car un mois plus tard tout au plus, Sid quitta à nouveau la WWF pour combattre dans diverses organisations de lutte. En Juin de cette même année quand il revint pour préparer un match King of the Ring par équipe. Après cela, la carrière de Sid à la WWF était finie, la WWF n’ayant rien à lui proposer.

Les POB, Power Pro, et KAW à Memphis (1998 - 1999)

En octobre 1998, Sid revint à Memphis dans le circuit local quand il commença un entrainement de trois semaines à la PowerPro Wrestling de Randy Savage. Sid créa sa propre alliance (les Pride Of Brotherhood ou « POB ») en recrutant et entrainement des bodybuilders et des haltérophiles à Memphis et ses alentours pour lutter. Il recruta entre autre Ken Giddens, Jeff Droke, Kevin Fertig (Kevin Thorn), Mike Ashmore et Ron Reagan.

En 1999, les POB vont à la fédération de Memphis, la Kick Ass Wrstling, et y passe leur temps jusqu’à ce que Sid retourne à la WCW. Les POB continue de lutter dans le sud et le centre pendant deux ans encore avant de se séparer.

Extreme Championship Wrestling (1999)

Sid apparut à l’ECW en Janvier 1999 à Mars 1999 en ayant des rivalités avec les Dudley Boyz, John Kronus (qui au fil du temps était devenu de plus en plus instable, attaqua sauvagement l’arbitre Jeff Jones), Skull Von Krush et Justin Credible. Au PPV suivant, Guilty As Charged, Jones arriva et dit à Kronus qu’il allait payer pour cette attaque, ramena ensuite Sid Vicious qui avait été beaucoup annoncé pour le show comme quelqu’un qui avait fait un carton dans les autres fédérations.

Vicious traduisit rapidement Kronus, gagnant en moins d’une minute grâce à un powerbomb. Malgré quelques grands matches comme celui contre Justin Credible, Sid ne resta pas longtemps à la ECW. Il quitta l’ECW à cause des problèmes financiers que connaissait la promotion.

World Championship Wrestling (1999 - 2001)

Après avoir passé quelques temps à la ECW, en juin 1999, Eudy retourna par surprise à la WCW, l’organisation qui avait vu naitre son coté sombre, où il eu des rivalités avec Kevin Nash, Goldberg et Scott Steiner. Au Great American Bash 1999, Sid attaqua Kevin Nash, le champion poids lourd en titre, causant la disqualification et sauvant « Mach Man » Randy Savage. Sid et Savage firent ensuite équipe contre Nash qui avait ramené Sid dans cette rivalité.

Bien qu’il y avait quelques doutes quant à savoir de quel coté Sting était, les quatre hommes se rencontrèrent, au PPV suivant à Bash at the Beach 1999 lors d’un match où le titre de champion du monde poids lourd était en jeu pour celui qui arrivait à faire le compte pour la victoire. Savage dit le décompte de trois sur Nash, lui permettant de remporter le titre (du moins pour une nuit), tandis que Sid avait la victoire.

La WCW commença à surnommer Sid « The Millennium Man », peu de temps après que la gimmick de « Millennium Man » de Chris Jericho avait débuté. La WCW sortie même une vidéo sur les temps forts du retour de Sid à la WCW appelée Sid Vicious : Millenium Man, mais sur l’original le mot « millennium » avait été mal orthographié.

Etrangement, durant les quelques semaines qui suivirent, Sid se joignit à Nash, son Némésis, en compagnie de Rick Steiner. Les trois formèrent une équipe contre Sting, Hulk Hogan (qui avait récupérer le titre de Savage) et Bill Goldberg. Les deux groupes s’affrontèrent continuellement jusqu’au PPV Road Wild 1999.

Au PPV, Sid eu un combat en un contre un face à Sting, et choqua le monde en battant The Franchise en toute légalité grâce à un « Chokeslam ». Sid utilisa ce momentum pour avancer dans sa quête pour devenir le Millenium Man de la WCW, attaquant les catcheurs durant leur match et faisant le compte de trois pour une victoire comptant pour lui. Ric Steiner et lui continuèrent à lancer des challenges à Bill Goldberg, lui disant que son record de victoires et de défaites serait bientôt le même que celui du Da Man’s, Bill Goldberg. Goldberg fut le seul a finalement mettre fin à cette série de victoire (La WCW avait choisit d’ignorer les défaites de Sid à la compagnie lors de ses apparitions passées).

Cela le conduisit dans une rivalité avec Chris Benoit, champion du monde des Etats-Unis à ce moment là. Ils se rencontrèrent finalement dans un match à Fall Braw en 1999, avec Sid esquivant le « Flying Headbutt » de Benoit à la fin, lui portant un powerbomb pour la victoire, et pour le titre US, le premier titre de Sid à la WCW.

Avec maintenant le titre autour de sa taille, la rivalité de Sid avec Bill Goldberg continua à grandir. Avec les outsiders (Nash et Scott Hall) l’aidant, Sid faisait couramment équipe à trois contre Goldberg, aussi bien qu’en battant deux lutteurs en même temps pour élever sa « série de victoire ». Ils combattirent finalement tous deux à Halloween Havoc, dans une bataille brutale qui avait commencé dans les backstages entre les deux hommes. Alors qu’ils revenaient vers le ring, avec Sid qui saignait déjà, les Outsiders interférèrent, se mettant à deux sur Goldberg pour permettre à Sid de revenir dans la bataille. Mais Sid continuait de saigner, sa tête parfois couverte de sang quand Goldberg reprenait le contrôle. Au final, les arbitres ne pouvant pas continuer ainsi, décidèrent d’arrêter le match à cause de la présence excessif de sang. Sid perdit ainsi le match, et Goldberg gagna le titre US.

La nuit suivante, le WCW World title fut annoncé comme vacant, et qu’un tournoi allait être mis en place. Lors du premier round, Goldberg affrontait un Bret Hart blessé. Avec l’aide de Vicious et des Outsiders pour Bret Hart, Goldberg perdit le match, Hart faisant le compte de trois, inconscient de l’attaque furtive qu’il y avait eu. Cependant plus tard dans le tournoi, Vicious perdit son match face a Scott Hall, à cause de l’intervention de Goldberg. Il y avait à nouveau de l’eau dans le gaz entre eux, chacun des deux ayant intervenu dans le premier round du tournoi de l’autre et le faisant perdre. Sid et les Outsiders continuaient à rester ensemble, même contre Goldberg et son nouvel allié Hart, ce qui causa de nombreuses bagarres entre les deux groupes.

Lors d’un affrontement, il s’agissait d’un Four Corners match pour le titre US vacant, entre Vicious, Goldberg, Hart et Scott Hall. Grâce à Kevin Nash (qui était l’arbitre), Hall gagna le match et remporta la ceinture. Goldberg et Vicious continuèrent leur rivalité qui les mena jusqu’au PPV suivant, où les deux hommes signèrent un « I Quit » match. A Mayhem, la bagarre eut lieu pour quelques minutes seulement, lorsque Goldberg prit le contrôle, forçant finalement Sid à s’évanouir lors de la prise du Cobra Clutch. Une fois de plus, Da Man venait de battre Vicious.

En ayant étonnement assez, peu de temps après l’affrontement à Mayhem, Vicious commença à s’allier par lui-même à Goldberg, se séparant des Outsiders, qui l’avait remplacé par Jeff Jarrett. Les deux groupes rivalisèrent, avec Bret Hart et Chris Benoit formant une troisième équipe. Vicious focalisant son énergie sur Nash, les deux étant connus pour les nombreux powerbombs qu’ils portaient pendant leur match.

A Starrcade en 1999, ils s’affrontèrent dans un Powerbomb match, la gagnant étant celui qui réussissait à porter un Powerbomb à l’autre. A la fin du match, l’arbitre fut accidentellement mit KO. Peu après, Sid porta un « Powerbomb » à Nash, mais l’arbitre, complètement hors de lui, le manqua. Jarrett arriva ensuite vers le ring et frappa Sid avec sa guitare. Nash tenta de porter un « Powerbomb » à Sid, n’y arrivant pas, il alla réveiller l’arbitre en lui disant qu’il l’avait bien porté. L’arbitre, encore sidéré et blesser, accorda la victoire à Nash, et pour la troisième fois lors d’un Pay-Per-View, Sid perdait son match. Il combattit plus tard dans le tournoi pour le titre de champion du monde par équipe, tirant au sort The Wall comme partenaire. Ils perdirent cependant leur match au premier round contre Scott Steiner et Kevin Nash.

Après que la gimmick de « Millennium Man » se soit essoufflée, Sid devint face et commença à lutter pour le titre WCW World Championship ; il fut programmé dans un match à Souled Out 2000 en Janvier pour disputer le titre laissé vacant par Bret Hart forcé de renoncer à la ceinture à cause d’une contusion.

Deux hommes furent finalement choisit pour combattre pour le titre à Souled Out : Chris Benoit et Sid Vicious. Les deux avaient été alliés pendant plusieurs semaines, faisant équipe contre Jeff Jarrett et les Outsiders, mais les liens se brisèrent rapidement lors que le titre de champion du monde fut en jeu. Ce ne fut pas aidé que Arn Anderson, l’allié de Chris Benoit dans les Four Horsemen (et l’homme que Sid avait poignardé à plusieurs reprises il y avait longtemps), devint arbitre du combat. Les deux lutteurs se battant pour le titre le plus important de la compagnie, les vestiaires étaient vides, avec beaucoup de stars qui regardaient le match d’un meilleur endroit.

Durant le match, Benoit travailla le genou de Sid, le démolissant à coups de « Dropkicks », de coups dans les escaliers, de prise en quatre et bien plus encore. A la fin, le « Chockslam » de Sid ne lui permit que d’avoir le compte de deux, Benoit étant dans les cordes au moment du compte. Alors que Vicious se disputaient avec l’arbitre, Benoit arriva par derrière, portant le « Crippler Crossface » et faisant abandonner Vicious pour gagner le titre. Cependant, la nuit suivante, il fut annoncé que Sid Vicious était dans les cordes lorsque le « Crippler Crossface » était appliqué, la décision fut alors annulé (en réalité, c’était à cause du départ de Benoit pour la WWF).

Avec la ceinture restant disponible, Vicious continua a avoir une rivalité avec Kevin Nash, qui, après avoir battu Terry Funk à Souled Out, était devenu commissionnaire de la WCW. Nash mit Vicious dans un match en un contre un contre Jeff Jarrett dans un match qualificatif pour une chance de participer à un match pour la ceinture, en interdisant les powerbombs de Vicious.

Vicious, malgré cela, arriva à réussir à battre Don Harris (qui remplaçait Jeff Jarrett) pour se qualifier pour le titre contre Nash en personne. Avec les « Powerbombs » encore interdit, Nash utilisant sa puissance contre Sid et les forces nWo se battant en plus contre lui, les choses s’annonçaient mal pour Vicious. Mais les choses changèrent pour Sid lorsqu’il prit la guitare de Jarrett pour frapper Nash pour la victoire, devenant WCW World Heavyweight Champion pour la première fois. Ce fut un jalon de gagner pour Vicious, qui devint l’un des rares lutteurs à gagner à la fois le titre WWF et WCW durant leur carrière.

Au show d’après, « Le commissionnaire » Nash utilisa son pouvoir à nouveau, s’en prenant à Vicious car il avait fait le décompte sur Don Harris au lieu de Jarrett lors du dernier show. Nash s’auto-déclara ensuite champion du monde. Vicious, bien sûr, n’était pas d’accord avec Nash, et un match en cage fut programmé plus tard dans la soirée, avec Vicious qui faisait face à l’équipe de Nash et Ron Harris. Vicious. Il gagna quand même son match, malgré l’équipe de deux qu’il affrontait, et reparti à nouveau avec le WCW World Title. Vicious continua d’affronter les nWo, même si ils commençaient à se disperser, se battant entre eux. Cela mena Nash et Ron Harris à être nommer prétendant n°1 pour le titre de Vicious.

Après que Jarrett ait fait sortir Nash, il s’empara du statut de commissionnaire, et utilisa les Harris Boys pour l’aider à prendre le dessus. A Superbrawl 10, les trois (Jarrett, Vicious et Hall) s’affrontèrent, avec un nombre d’arbitre arbitrant le match et se faisant sortir par la suite. Les Harris Brothers étaient également au bord du ring, aidant Jarrett contre Vicious et Hall. Les choses s’annonçaient mal lorsque l’arbitre personnel de Jarrett, Mark Johnson, arriva et prit le dessus. Mais « Rowdy » Roddy Piper vint par la suite, portant un uniforme d’arbitre, fit sortir Johnson, pour ensuite faire le décompte quand Vicious porta un « Powerbomb » sur Jarrett, pour conserver le titre autour de sa taille.

Jarrett, furieux de ce qui s’était passé, continua à s’en prendre à Vicious et à son titre pendant les mois qui suivirent, avec des affrontements répétés entre les deux. Jarrett restait le « commissionnaire », ce qui signifiait beaucoup de problèmes pour Vicious. Vicious, malgré cela, commença a recevoir de l’aide de Hulk Hogan qui venait de revenir.

A Uncensord, Le 19 Mai 2000, Sid faisait face à Jeff Jarrett pour défendre son titre. Durant le combat, l’arbitre désigné fut mis hors d’action par Jarrett, et Mark Johnson vint à nouveau pour aider Jarrett à prendre le dessus. Mais avant que Johnson ne donne la victoire à Jarrett, Hogan arriva et arrêta le compte de trois. Il s’en prit ensuite assez à Jarrett pour permettre à Vicious de remporter le match et conserver le titre. Cependant, après le match, Jarrett, les Harris Brothers et Scott Steiner s’en prirent à Hogan et Vicious. Hogan programma un match le soir même à Nitro avec Sid & Hogan contre Jarrett et Scott Steiner. Pendant le match, Sid devint « Heel » et attaqua Hogan, révolté d’entendre les fans scander le nom d’Hogan. Il porta un « Chockslam » à Hogan et força les arbitres à faire le compte de trois (le résultat officiel était match nul). Cela avait probablement était programmé pour mettre en place un match pour Spring Stampede en avril.

En avril 2000, Eric Bishoff et Vince Russo prirent le contrôle de la WCW et rendirent immédiatement vacant tous les titres, incluant celui de champion du monde. Vicious discuta de cela avec Russo, mais les menaces qui couraient sur son travail le forcèrent à laisser tomber le titre. Sid fit immédiatement partit du « Club des Millionnaires », un groupe de lutteurs plus anciens, plus expérimentés. Ils firent face au sang neuf de Bishoff et Russo, les jeunes catcheurs qui n’avaient pas reçu les « Pushs » qu’ils méritaient. Le première objectif des « Young Bloods » était de faire que les membres du « Club des Millionnaires » s’affrontent dans un tournoi pour le titre de champion du monde, pendant que leur chef, l’élu Jeff Jarrett passait un tour directement. Vicious affronta Sting dans le premier round, et après une intervention des « New Blood » (« Sang Neuf »), Sting remporta le match pour continuer le tournoi, pendant que Sid voyait l’image du titre de champion du monde s’éloigner. Sid disparut ensuite des projecteurs l’année qui suivit.

En novembre 2000, Scott Steiner, le Champion de la WCW, triomphait avec ses alliés après avoir mit Booker T hors d’action, Sting ayant subit la même chose. Durant la célébration, Ric Flair ramena le prochain adversaire de Steiner : Sid Vicious. Vicious et Steiner s’affrontèrent violement pendant les semaines qui les menèrent à Starrcade 2000.

Au PPV, ils s’affrontèrent pour le titre de champion du monde. Pendant le match, Steiner porta sa prise de soumission, The Steiner Recliner, sur Vicious, but Sid cassa la prise en allant dans les cordes. Plus tard, le valet de Steiner, Midajah, tenta d’interférer, mais il frappa Steiner par erreur. La même chose arriva quand Steiner apparut, mais Jarrett arrêta le décompte de l’arbitre après. A la fin, avec toutes les interventions qui avaient eu lieu, Steiner porta à nouveau le Recliner sur Vicious pour le faire s’évanouir, qui perdit ainsi le match.

Durant les prochains mois, Vicious continua à se battre contre Steiner et Jarrett, recevant de l’aide de du président de la WCW, Ric Flair. Flair ramena un « homme mystère », qui lança des attaques sur Steiner, Jarrett et le reste de son équipe. Il fut finalement signer qu’un match à quatre aurait lieu pour le titre WCW à WCW Sin, le PPV de janvier 2001, entre Vicious, Steiner (le tenant du titre), Jarrett et « l’homme mystère ».

Pendant la soirée, Flair annonça qu’il n’avait jamais dit que l’homme mystère ferait partit du match. Le combat commença ainsi avec seulement trois hommes, Steiner et Jarrett se mettant en équipe contre Sid. Vicious revint cependant pour attaquer chacun des deux hommes. Toutefois, lorsqu’à un moment il sauta d’un tendeur, Vicious atterrit mal, se cassant la jambe ce qui mit fin au match, alors que « l’homme mystère » devait venir et frapper Sid à la tête pour permettre à Steiner de remporter le match. Plus tard, l’identité de l’homme masqué fut révélée, il s’agissait de Road Warrior Animal.

Plusieurs blessures.

Eudy fut programmé une nouvelle fois à faire face à Steiner lors du « Main Event » à Sin le 14 Janvier 2001. Avant le match, des membres du management de la WCW ont parait-il sentit qu’Eudy avait besoin de diversifié son arsenal de mouvements de lutte et lui ont suggéré de tenter des prises aériennes, malgré sa « réticence ». Pendant le match, Eudy soufra d’une fracture de la jambe après son saut depuis le tendeur du milieu dans en tentant de porter un « Big Foot ». Il devait alors faire tomber tout son poids sur un seul pied et frapper l’adversaire avec l’autre. La fracture, filmée ce soir là, était trop choquante pour être rediffusé par plusieurs chaines de télévision. Eudy se cassa la jambe en deux, se brisant à la fois le tibia et le péroné, dont l’un des os qui ressortait de sa peau.
Après la blessure, songea à se retirer de la lutte pour de bon.

« Mon contrat durait encore un an, et je réfléchissait à ce que je pensais avant ma blessure à ce que je pourrai faire pour conclure ma carrière. La seule chose que je voulais vraiment faire était de partir lors d’un grand Pay-Per-View, au « Main Event » de Wrestlemania ou quelque chose du genre, partir comme sa, et ne jamais revenir. Cela serait vraiment le match pour prendre sa retraite. ». Une tige de 43 cm fut mise dans sa jambe durant les deux heures de l’intervention chirurgicale. Pendant quelques temps, il dut utiliser une canne pour marcher. Sid poursuivit la WCW en affirmant qu’il avait effectué son saut de la deuxième corde contre sa volonté.

La blessure impliqua un changement de plan pour le SuperBrawl 2001. Le « Main Event » prévu voyait s’affronter Kevin Nash, Diamond Dallas Page et Sid contre Scott Steiner, Jeff Jarrett et Road Warrior Animal fut changé en match en un contre un avec Kevin Nash contre Scott Steiner.

L’horrible blessure mit Sid Vicious hors d’actions du monde de la lutte pendant un moment, n’étant pas revenu durant le changement de l’ère de la WCW. On suppose qu’il se repose et guérit encore, se remettant de sa blessure à la jambe et essayant de marcher à nouveau.
Retour à la lutte

Pendant sa rééducation, il fit quelques apparitions en tant que commissionnaire de la World Wrestling All-Stars lors de la tournée australienne de 2002, bien qu’étant au début de la tournée, du show WWA à Sydney, il fut annoncé que Sid n’apparaitrait pas à cause de son bras cassé.

Le 5 juin 2004, Eudy recommença à lutter activement avec la Internet Wrestling Syndicata basée au Canada. Apparaissant comme le partenaire mystère de Pierre Ouellet, participa et gagna une bataille royale par équipe à 10. Il continua à lutter dans le circuit indépendant, restant connu comme quelqu’un de compétiteur malgré son horrible blessure à la jambe.

Memphis Wrestling

Sid retourna à la lutte à Memphis, avec son frère Johnny Rotten le 14 Juillet 2004, débutant une rivalité avec Jerry Lawler, et servant comme homme de main hollywoodien à Jimmy Blainlock.

Plan de retour à la WWE en 2007

Sid déclara lors d’une interview pour l’Ottawa Sun qu’il souhaiter retourner une dernière fois à la WWE. Le 5 Septembre, Sid était l’invité de l’émission de radio W-Fuck Off radio avec Violent J de la station de radio Psychopathic Record. Pendant l’interview, Sid mentionna une nouvelle fois qu’il travaillait pour retourner à la WWE. Le 5 novembre, Sid apparut à un show de radio et confirma qu’il était en discussion avec Vince McMahon depuis un certain temps et qu’il « essayait de faire avancer les choses ».

Circuit indépendant (2008)

Le 27 mars 2008, la NWA annonça avoir ajouté Sid à son « Roster » de la NWA Wrestling Showcase.

Le 4 mai 2008, Sid manqua le PWT Delivrance à Belleville dans le Michigan. Le promoteur de l’organisation Prime Time Wrestling, Dave Martin expliqua avoir appelé Sid deux jours avant et qu’il affirmait s’être blessé au pied, mais qu’il serait présent au show malgré tout. Mais lorsque Martin alla récupérer Sid à l’aéroport, il découvrait que Sid n’avait jamais prit l’avion. Matin expliqua qu’il avait appelé au domicile de Sid mais qu’il n’avait jamais répondu.
Vie privée.

Eudy est mariée à Sabrina Paige avec qui il a eu deux enfants, Frank et Gunnar. Il vit actuellement à Marion dans l’Arkansas. Ses passe-temps favoris sont le softball et aux grands jeux de chasse.

Trophés PWI :

122ème place des 500 plus grands lutteurs durant le "PWI Years" en 2003

3ème place au PWI Most Inspirational Wrestler en 1991
3ème place au PWI Most Popular Wrestler en 1991
3ème place au PWI Match of the Year en 1992 (Royal Rumble)
1ere place au PWI Comeback of the Year en 1996
3ème place au PWI Most Popular Wrestler en 1996

18ème place au PWI Wrestler of the Year en 2000
63ème place au PWI Wrestler of the Year en 1999
230ème place au PWI Wrestler of the Year en 1998
50ème place au PWI Wrestler of the Year en 1997
40ème place au PWI Wrestler of the Year en 1996
34ème place au PWI Wrestler of the Year en 1995
143ème place au PWI Wrestler of the Year en 1994
25ème place au PWI Wrestler of the Year en 1993
16ème place au PWI Wrestler of the Year en 1991

Wrestling Observer Newsletter :

Most Overrated Wrestler Award en 1993

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z