THE BIG BOSS MAN

Nom Réel :
Raymond W. Traylor Jr.
Taille :
1,98M

Raymond W. Traylor Jr.

Date naissance :
02/05/1963
Poids :
132Kg
Origine : Cobb County, Georgie
Débuts Pro :
1995
Débuts
WWE :
1999
Prise de finition :
The Boss Man Slam
Gimmicks :

Big Boss Man, Big Bubba Rogers, War Machine, The Boss, Guardian Angel, Ray Traylor

Titres WWE-WWF

WWF World Tag-Team Champion (1),
Avec Ken Shamrock
HardCore Champion (4)

Titres autres promotions :


UWF World Heavyweight Championship 1 fois


Retrouvez le reste des profils et plein d'autres choses sur :

(Dernière mise à jour : Septembre 2014) - Reproduction interdite !

Vidéos :

 

Histoire :

Pour voir ses papiers-peints, cliquez ici !

La gimmick à vraiment créé le lutteur dans ce cas précis. Qui peut dire si Traylor aurait pu marquer les esprits s’il n’avait pas eut l’aptitude de délivrer des moments rudes ?

Ray Traylor était un ancien gardien de prison de Cobb County, Georgie. Il a fait ses débuts professionnels dans le monde du catch en 1985 ou il travaille initialement comme « Jobber ».

Il apprait à la Jim Crockett's World Championship Wrestling et prend le rôle de garde du corps de Jim Cornette, qui associé aux Midnight Express, « Feud » avec les James Boys (Dusty Rhodes et Magnum T.A.).

En 1987, Traylor catch sous le nom de Big Bubba Rogers et remporte le titre Universal Wrestling Federation face au One Man Gang (aka Akeem, son future partenaire) qui ne tarde pas à rejoinder la WWF. Quand la UWF est absorbée par la NWA, Traylor rejoint un temps cette dernière.

WWF - 1988

En 1988, Traylor rejoint à son tour la WWF ou il prend le nom de Big Boss Man. Dès ses débuts, Ray est managé par le « Doctor Of Style », Slick. Il reçoit rapidement un vif succès au sein de la compagnie et fait ses débuts en pay-per-view lors du SummerSlam ou il bat Koko B. Ware.

Durant les mois qui ont suivi le Big Boss Man attaquait violemment d’autres lutteurs, les menottant à la troisième corde et les frappant avec sa matraque.

C’est durant l’un de ces moments que le Big Boss Man a finalement gagné de la reconnaissance, lorsqu’il a attaqué Hulk Hogan durant un épisode du Brother Love Show en Octobre 1988. Cela amena à une grosse rivalité entre les Twin Towers composé du Big Boss Man et d’Akeem (aka One Man Gang) et les Mega-Powers (Hulk Hogan et “Macho Man” Randy Savage). Cette rivalité a continué plusieurs mois jusqu’à ce que les Mega-Powers ne se séparent.

Le 27 Mai 1989 lors d’une édition du “Saturday Night's Main Event”, le Boss Man et Hogan se rencontrent dans un match en cage mémorable pour le titre WWF d’Hogan. Ce dernier parvient alors à porter un “Souplesse” du haut de la cage sur un Boss Man pesant alors plus de 150 kilos !

Les Twin Towers, alors concentré sur la division par équipe, feuderont avec les Rockers (Shawn Michaels et Marty Jannetty), les Demolition (Ax et Smash) et d’autres équipes.

Les Twin Towers battent d’ailleurs les Rockers lors de WrestleMania V puis “Feudent” face aux Demolition pour le titre WWF Tag-Team… Sans succès.

Le Big Boss Man a aussi eut une rivalité avec “The American Dream” Dusty Rhodes, qui lui avait volé ses menottes et sa matraque. Ils ont tout deux formés une équipe chacun de leurs cotés et se sont rencontrés aux Survivor Series 1989, ou Rhodes l’a finalement emporté. Après le match, le Boss Man réclame sa matraque et attaque brutalement Dusty Rhodes.

WWF 1990 - Face

L’attitude du Big Boss Man commence à changer au fil des mois de l’année 1990, en devenant quelqu’un qui se focalise plus sur la justice plutôt que la vengeance. A ce moment là il s’attaque à Jake “The Snake” Roberts qui avait volé la Million Dollar Belt (ceinture), à Ted DiBiase. Le Boss Man rend la ceinture à DiBiase, seulement pour comprendre que c’est en fait Slick qui à été payé pour les services du Boss Man. Le Big Boss Man, énervé, fait demi-tour et donne à nouveau la ceinture à Jake Roberts laissé menotté sur le ring.

Les deux feront une pause et le Boss Man abandonne Slick pour devenir un « Face », feudant à ce moment là avec certains de ses anciens adversaires, incluant son ancien partenaire, Akeem.

Un peu plus tard, le Boss Man faisait équipe avec un de ses anciens adversaires, Hulk Hogan, contre de très solides équipe comme composée de « Canadian » Earthquake et de Dino Bravo.

Il a aussi feudé avec différents lutteurs qui étaient sous la tutelle de Bobby “The Brain” Heenan, qui pour certaines raisons continuait à insulter la mère du Big Boss Man.

WWF - 1991

Durant les six premiers mois de 1991, le Big Boss Man détruit les lutteurs sous le contrôle de Heenan comme le Barbarian, Haku et Mr Perfect (aka Curt Hennig).

Il bat The Barbarian lors du Royal Rumble 1991 et aura une bonne rencontre face à Mr. Perfect lors de WrestleMania VII pour le titre Intercontinental de ce dernier. Malheureusement pour Ray, il remporte le combat par disqualification et passe donc à côté du titre.

Finalement, le Boss Man réussira à mettre ses mains sur Heenan et à le passer à tabac dans le ring.

Un peu plus tard le Boss Man feudera avec The Mountie. Lors de cette rivalité de « policiers », les 2 hommes se rencontrent dans un « Jailhouse Match » à SummerSlam 1991. Le Boss Man remporte le combat ce qui obligeait le Mountie à passer la nuit en prison !.

WWF - 1992

Commence ensuite une feud plus personnelle en 1992 avec un supposé ex-détenu du temps ou il travaillait dans une prison à Cobb Country, Georgie, du nom de Nailz.

Nailz traque le Boss Man pendant un moment pour finalement l’attaquer le mettant ainsi hors d’action pour un court moment. Le boss Man réapparu plus tard en 1992 en battant Nailz dans un « Nighstick Match » aux Survivor Series ou le but du jeu était que le premier qui décrochait la matraque, avait le droit de s’en servir. C’était le dernier « Push » du Big Boss Man avant un certain temps, à la WWF, ou il a rarement eut de grands moments.

Il perd son dernier match en pay-per-view face à Bam Bam Bigelow lors du Royal Rumble 1993.

Indy - 1993

Peu de temps après, il quitte la compagnie et apparait pendant quelques mois à la Smokey Mountain Wrestling ou il a eut une bonne rivalité avec “The Taskmaster” Kevin Sullivan.
Il fait aussi un passage au Japon pour le compte de la AJPW avant de retourner vers les USA et travailler pour le compte de la WCW.

WCW - 1994-1995

Quand il arrive à la WCW en tant que Boss, Traylor amène également des problèmes légaux venant de la WWF qui détient légalement le nom de « Big Boss Man ».

Traylor change donc son nom en « Guardian Angel » ce qui ne s’avérera pas très bonne idée et ne durera pas longtemps. Durant cette période, il « Feud » essentiellement l’année de 1994 face à Big Van Vader.

Traylor reviendra ensuite à ses racines en tant que Big Bubba Rogers et rejoint le « Dungeon of Doom ». Pendant un long moment, Big Bubba Rogers, avec Avalanche (aka Earthquake), a eut une grande rivalité avec Sting et le “Macho Man” Randy Savage. Il bat d’ailleurs la star de la WCW, Sting lors du PPV Uncensored en Mars 1995.

Plus tard Avalanche et Rogers feuderont également l’un contre l’autre.

WCW - 1996

Lorsque la nWo arriva en 1996, Big Bubba s’est vu offert un contrat qu’il a accepté tournant ainsi le dos à ses partenaires du Dungeon of Doom.

WCW - 1997

En février 1997, Big Bubba à été attaqué par surprise par un lutteur inconnu et a été conduit a l’hôpital. Absent pendant 6 mois, le contrat de Bubba à été déclaré nul et la nWo n’a fait aucun effort pour le faire re-signer.

Traylor recommence à lutter en solo et commence immédiatement une rivalité avec la nWo. Faisant parfois équipe avec les Steiner Brothers, Traylor mena une grosse attaque contre la nWo.

WWF - 1998

Vers Octobre 1998, Traylor quitte la WCW et revient à la WWF en tant que Big Boss Man, devenant un membre clé de la « Corporation » de Vince Mc Mahon. Sa première apparence s’est faite sous un masque quand il a attaqué “Stone Cold” Steve Austin, le principal rival de Vince Mc Mahon. Cela amena une rivalité entre les deux homes ou le Boss Man perdra via une disqualification contre Austin aux Survivor Series.

En novembre 1998 participe à un tournoi pour le titre mondial, mais perd au premier tour contre The Rock. Ceci s’est avéré être une défaite sans conséquences, puisque le Boss Man gagne plus tard le titre Hardcore en battant Mankind dans un « Hardcore Ladder Match », après une intervention du Rock. Se sera le premier titre du Big Boss Man à la WWF !

Plus tard, Boss Man et Ken Shamrock feront équipe pour gagner les titres WWF par équipe en battant les New Age Outlaws (Billy Gunn et Road Dog Jesse James) le lendemain du PPV de décembre, ce qui donne à Traylor deux ceintures en même temps pour une courte période.

En effet, Ray perd le titre Hardcore contre le Road Dog, Jesse James une semaine plus tard. Cela amena une feud entre lui et James et ils se rencontrent en 1999 au Royal Rumble dans un match ou le titre n’est pas mis en jeu.

WWF - 1999

Après quelques minutes plutôt partagées, le Boss Man sorti un surprenant « Boss Man Slam » et remporta le match. Plus tard ce soir là, le Boss Man entra dans le Royal Rumble et réussi à éjecter D’Lo Brown et X-Pac avant d’être lui même éjecté par “Stone Cold” Steve Austin proche de la fin. Plus tard Vince Mc Mahon remportera le Rumble.

Quelques semaines plus tard, le Boss Man et Shamrock sont battu par Jeff Jarrett et Owen Hart, perdant ainsi leur titre par équipe. Malgré la défaite le Boss Man reste dans la Corporation et rivalisera plus tard avec le Minestry de l’Undertaker.

Il affrontera et battra Viscera (aka Mabel/Big Daddy V) au PPV de février, ce qui lui permettra d’affronter l’Undertaker en personne.

Les 2 se rencontrent à Wrestlemania XV dans un « Hell In A Cell », pour garder la « Brood » (Edge, Christian et Gangrel) de l’Undertaker hors d’état de nuire. Ce fut un furieux combat, ou le Boss Man n’a tout simplement pas réussi à battre le Deadman. A la fin, l’Udertaker porte son Tombstone Piledriver, assommant ainsi le Boss Man lui permettant de faire le compte de trois. Après le match, la Brood est venue du plafond et a atterrie sur le toit de la cage avec dans leur mains une corde avec un nœud de coulissant. Ils l’ont fait passer à travers la cage et l’ont mise autour de la gorge du Boss Man. Paul Bearer a ensuite relevé la cage, “pendant” ainsi le Boss Man.

Il a ensuite été relégué au second plan pour un moment, surtout lorsque la Corporation et le Minestry se sont associés pour former le « Corporate Mimestry ».

Il lutte dans un « Dark Match » à Backlash 1999, perdant contre Kane. Il apparait un peu plus tard, toujours aux côtés de Vince Mc Mahon, prêt à l’aider même s’il avait rejoint le groupe de l’Undertaker.

A Over The Edge, en mai 99, le Big Boss Man, Viscera, Farooq et Bradshaw ont combattu dans un « Elimination Match » contre l’Union (Mankind, le Big Show, Ken Shamrock et Test). C’était la nuit ou Owen Hart est tragiquement décédé ce qui donna moins de sens au match. Néanmoins les compétiteurs ont fait avec. D’abord Test à été éliminé par Bradshaw, Shamrock à vengé son partenaire, en forçant Bradshaw à abandonner avec son « Ankle Lock », mais a perdu son sang froid et a effectué une « Souplesse » sur l’arbitre, se faisant donc disqualifier pour donner le score de 3-2. Le Big Show arriva et mettait Farooq hors d’action avec un « Chokeslam », avant de se battre avec Viscera hors du ring ou les 2 hommes seront comptés à l’extérieur. Ceci laissait le Boss Man avec Mankind et bien qu’il ait fait de son mieux il fut forcé d’abandonné face au « Mandible Claw ».

Le prochain objectif du Boss Man est le tournoi du King of The Ring. Malheureusement il ne réussira même pas à franchir le premier tour puisqu’il est éliminé par X-Pac .

Le Boss Man aura une petite rivalité avec les membres de Ministry, Mideon et Viscera, perdant contre eux dans un « Handicap Dark Match » au PPV King of The Ring 99.

Le Boss Man à ensuite été challenger pour le titre Hardcore, depuis qu’il était permis d’utiliser sa matraque lors des matchs. Finalement, il obtient son match à Fully Loaded 99 en affrontant le champion Al Snow qui avait une arme célèbre, une tête de mannequin prénommé « Head ». Les deux hommes se sont battus à travers toute l’arena et même dehors. Finalement après avoir menotté Snow à une barrière, le Big Boss Man frappe Snow assez fort avec un bâton pour obtenir le compte de trois et remporter le match et le titre Hardcore pour la seconde fois de sa carrière. Les deux hommes ont continué leur rivalité le mois suivant, ajoutant même un troisième lutteur en la personne de “Road Dogg” Jesse James. Ce dernier était prévu pour être impliqué dans le match pour le titre Hardcore à Summerslam 99, mais à été enlevé pour réclamer son match le lendemain à Raw.

Avec Road Dogg qui suit ces deux hommes, le Boss Man et Snow ont eu un violent affrontement, aussi brutal que leur dernière apparence en PPV. Ils ont une nouvelle fois quitté l’arena et se sont cette fois battu dans la rue et dans un bar à proximité. La haine entre le Boss Man et Road Dogg fit de nouveau éruption. En effet, après que le Boss Man ne l’ait insulté, le Roaddogg l’a attaqué avec sa propre matraque. Snow a alors mis le Boss Man sur une table de billard et remporta le match, regagnant ainsi le titre Hardcore.

Quelques jours après, le Boss Man prendra sa revanche en battant Snow et en gagnant le titre pour la troisième fois.

Quelques semaines plus tard, un challenge lancé par le Boss Man a été accepté par le British Bulldog, qui remporta le match et le titre, mais le donna plus tard à Al Snow qui est selon lui le candidat le plus digne pour le titre.

Cela rendu la feud encore plus grande, les amenant à un “Kennel From Hell Match” à Unforgiven 99. Le match se déroulait à l’intérieur de 2 cages avec entre ces 2 dernières, des Rottweilers. Le Boss Man et Al Snow se sont une nouvelle fois battus pour le titre et les deux hommes étaient en sang à la fin du match. Al Snow réussie à sortir de la série de cages pour rester champion Hardcore.

En Octobre 99, le Boss Man commence une rivalité avec le Big Show, pendant un match entre eux, le Bossman à utilisé sa matraque contre lui et s’est fait disqualifier. Quand le Boss Man à essayé de mettre les menottes au Big Show, il s’est rendu compte qu’elle était trop petites, ce qui a permis au Big Show de se relever et de lui porter un « Chokeslam ». Il sera annoncé plus tard que le père du Big Show était en phase terminale ce qui l’a rendu un peu instable. Le Boss Man utilisera ceci à son avantage les semaines suivantes, en lançant des challenges au Big Show. Le Boss Man remporte un match par forfait lorsque le Big Show eut un coup de téléphone d’un policier pour l’informer de la mort de son père (dans la réalité, le père du Big Show était décédé il y a plusieurs années). Le Big Boss Man à aussi gagné une bataille à trois contre le Big Show et Al Snow en faisant saigner le Big Show avec sa matraque pour ainsi remporter le titre Hardcore pour la quatrième fois.

Aux « funérailles » du père du Big Show, le Big Boss Man c’est présenté avec son camion pour essayer de renverser le Big Show, puis enchaina le cercueil à son camion pour le trainer derrière lui.

Aux Survivor Series, le Big Boss Man, avec ses alliés Prince Albert, Viscera et Mideon, affronte le Big Show dans un « Handicap Elimination Match ». Le Big Show a détruit ses autres partenaires la semaine précédente. Dans ce match le Big show, furieux, détruit Mideon, Albert et Viscera en moins d’une minute. Le Big Boss Man, se rendit alors compte de combien les choses allaient être difficiles et décide de vite battre en retraite et perd par décompte extérieur. Plus tard ce soir là, le Big Show est entré dans le « Main-Event » contre The Rock et Hunter Hearst Helmsley pour remporter le titre suprême de la WWF.

Ceci donnera au Big Boss Man sa première « Feud » de « Main Event » depuis très longtemps, alors qu’il continue à harceler le Big Show, en l’attaquant durant ses matchs.

Les deux hommes se sont finalement rencontrés à Armageddon 99 ou le Big Show a encore une fois dominé. Intervention de Prince Albert (qui l’a fait passer à travers une table), aidé par le Big Boss Man pendant un court instant. Mais ceci n’était pas suffisant et le Big Show l’emporte finalement facilement.

WWF - 2000

Le push du Big Boss Man, redescendra rapidement durant l’année 2000. En Janvier, il était battu par Test, perdant son titre Hardcore encore une fois.

On le verra ensuite participer au Royal Rumble de cette année, ou il éliminera Rikishi Phatu (avec de l’aide), Chyna et Farooq, avant d’être lui même éjecté par le future gagnant du Rumble, The Rock.

Le Big Boss Man reste allié encore quelques temps avec Prince Albert pendant qu’il « Feud » avec un nouveau à la WWF, Tazz.

Les 2 se rencontrent lors du PPV No Way Out 2000 dans un match très court ou Prince Albert est venu pour l’aider à s’en prendre à Tazz. Le Big Boss Man perd par disqualification. Peu après le Boss Man, tourne le dos à Prince Albert et préfère s’associer avec un autre nouveau de la WWF, Bull Buchannon.

Les deux forment une équipe très puissante. Ils commencent une rivalité avec D’Lo Brown et le Godfather (aussi connu sous le nom de Team Pimp) et se rencontrent à Wrestlemania 2000 pour le premier match de la soirée. Après un Bossman Slam sur D’Lo Brown, Bull réussit un « Legdrop » pour la victoire.

The Big Boss Man et Bull Buchannon ont ensuite feudé avec les Acolytes, une équipe redoutable composée de Faarooq et Bradshaw (aka JBL). Après plusieurs rencontres, les deux équipes se battent à Backlash en avril 2000. C’était un match violent ou l’on a pu voir le Boss Man et Faarooq se battre à l’extérieur. Malgré ça, Bull réussie à remporter le match grâce à un « Top Rope Axe Kick » sur Bradshaw. Un second PPV victorieux pour l’équipe.

Mais pourtant ce sera tout ce qu’elle aura écrite dans l’histoire puisqu’elle se sépare peu de temps après.

Pendant que Bull Buchannon allait vers de meilleures choses, le Big Boss Man, a tout d’abord commencé par se retrouver dans des shows télévisé de moindre mesure, puis a fait des « Dark Match » pour la WWF.

En septembre 2000, le Boss Man a dû avoir recours à une opération du genou, ce qui l’a mis sur la touche pour un moment.

Lorsqu’il eut récupéré de son opération, le Boss Man restait encore quelques temps en retrait.

WWF - 2001

En septembre 2001, le Boss Man à fait une apparition surprise durant le First Blood Match qui opposait Steve Austin à Booker T, en ouvrant Steve Austin avec un violent coup de chaise. Cela amena un petit sursaut dans la carrière du Boss Man, ou il s’alliera encore une fois avec Mr. Mc Mahon en aidant Booker T dès que possible.

WWF puis déclin - 2002/2004

Il a même participé eu Rumble Match de 2002. Malheureusement, il n’était pas seulement le 3éme à rentrer, mais il a également subi le « Stink Face » de Rikishi et a été le 1er éliminé.

Durant les mois qui ont suivis, le Boss Man était utilisé avec parcimonie uniquement en « Dark Match ».

A l’été 2002, le Boss Man est allé à la OVW (Ohio Valley Wrestling), pas en tant que lutteur mais en tant qu’entraineur, mettant à profit toutes les connaissances qu’il avait accumulé durant toute sa carrière.

Durant les années qui ont suivies, Ray Traylor travaillait pour aider les autres lutteurs à être aussi bons qu’ils pouvaient l’être. Il était reconnu comme un bon entraineur, apprenant à la plupart comment devenir un lutteur professionnel.

Il a aussi brièvement tenté d’entrer dans le monde de la politique en juillet 2004.

Il a également organisé un “911 Memorial” en septembre.

Seulement quelques semaines plus tard, le 22 Septembre 2004, Traylor décède d’une crise cardiaque à l’âge de 41 ans à Paulding County, Georgie. Il laisse derrière lui une femme et 2 filles…

Trophés PWI :

138ème place des 500 plus grands lutteurs durant le "PWI Years" en 2003.

2ème place du PWI Rookie of the Year en 1987
3ème place du PWI Match of the Year en 1992 (Royal Rumble)
3ème place du PWI Most Inspirational Wrestler en 1994

96ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2000
94ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1999
188ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1997
93ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1996
55ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1994
58ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1993
23ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1992
25ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1991

Wrestling Observer Newsletter :

Most Improved (1987)
Worst Feud of the Year (1996) vs. The Earthquake
Worst Feud of the Year (1999) vs. The Big Show
Worst Worked Match of the Year (1999) vs. Al Snow in a Kennel from Hell match at Unforgiven

     
         
         
   
         
     
         
       
         
     
         
         

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z