THE GODFATHER

Nom Réel :
Charles Wright
Taille :
1,98M

Charles Wright

Date naissance :
16/05/1961
Poids :
150Kg
Origine : Las Vegas, Nevada
Débuts Pro :
1989
Débuts
WWE :
1991
Prise de finition :
The Pimp Drop
Gimmicks :

Baron Smedly, The Godfather, The Goodfather, Kama, Kama Mustafa, Papa Shango, Pimp Fatha, Rocky Las Vegas, Sir Charles, The Soultake

Titres WWE-WWF

WWF Intercontinental Championship 1 fois
WWF Tag-Team Championship 1 fois
Avec Bull Buchanan


Titres autres promotions :


USWA Unified World Heavyweight Championship 2 fois

Retrouvez le reste des profils et plein d'autres choses sur :

(Dernière mise à jour : Mai 2016) - Reproduction interdite !

Vidéos :

 

Histoire :

Charles Wright est né le 16 mai 1961 et est un catcheur américain. Il est surtout connu pour son passage à la World Wrestling Federation tout au long des années 1990 et au début des années 2000, où il a catché sous les noms de ring de Sir Charles, Papa Shango, Kama, Kama Mustafa, The Godfather et The Goodfather. Charles Wright est un ancien 2 fois champion USWA Unified World Heavyweight, 1 fois champion WWE Intercontinental et une fois WWF World Tag-Team Champion (avec Bull Buchanan). Il a été en vedette du XXXIème Saturday Night Main Event contre Bret Hart pour le championnat WWF World de ce dernier.

Wright a été intronisé au WWE Hall of Fame le 2 Avril, 2016, sous la « Gimmick » The Godfather.

Carrière professionnelle dans le catch :

Entraînement :

Charles Wright est entré dans le catch professionnel après avoir été remarqué dans un bar les catcheurs pendant le tournage du film Over the Top. Les catcheurs impliqués lui ont donné le conseil qu’avec son grand corps unique (tatoué), il devrait essayer de faire un « Try Out » à la Monster Factory de Larry Sharpe pour entrer dans le business.

United-States Wrestling Association (1989-1991) :

Finalement, Charles Wright a mis à profit sa formation avec un contrat pour le compte de avec Jerry Lawler à l’United-States Wrestling Association (USWA). Avec la « Gimmick » que les catcheurs du bar lui avaient donné et a pris le nom de The Soultaker, tiré de l'un des tatouages sur son bras. Même avec des compétences limitées reconnues, il remporte le titre USWA Unified World Heavyweight Championship le 23 Octobre 1989 et le gardera pendant environ deux semaines.

Pendant son passage à l'USWA, il a également fait une tournée avec la New Japan Pro Wrestling en 1990.

World Wrestling Federation :

Début; Sir Charles (1991-1992) :

Après de brefs séjours en Japon et dans d’autres promotions indépendantes américaines Charles Wright parvient à rejoindre la World Wrestling Federation (WWF) suite à la suggestion de son ami The Undertaker. Il y fait sa première apparition le 28 mai 1991, lors des enregistrements télé de l’émission WWF Superstars à Tucson, en Arizona. Charles Wright, il catch brièvement lors de « Houses Shows » sous le nom de Sir Charles, un jeu à la fois avec son vrai nom et le surnom du joueur de la National Basketball Association, Charles Barkley. Le personnage à été peine utilisé et n'a pas pu être plus développé au point que quand on en parle à Charles Wright plus tard il ne se souvient que d’avoir porté des robes qu’il avait acheté à un autre catcheur.

Papa Shango et « Push » (1992-1993) :

En Janvier 1992, il est reconditionné dans la « Gimmick » de Papa Shango, un praticien du vaudou avec une apparence qui rappelle le loa, Baron Samedi. Le personnage fait ses débuts lors de l’édition WWF Superstars du 8 Février 1992 ou il bat le « Jobber » Dale Wolfe. Dans son personnage, Papa Shango arrive sur le ring avec un crâne dégageant de la fumée et ou il peut contrôler les lumières de l'aréna. Ceci lui permet d’étranges activités dans le ring. Plus tard il pourra même « Lancer des sorts » pour causer de la douleur à ses adversaires et à les rendre malade à vomir.

Papa Shango est mis sous le feu des projecteurs presque immédiatement quand il accoure sur le ring lors du match entre Hulk Hogan et Sid Justice lors du « Main Event » de WrestleMania VIII. Papa Shango n’arrive d’ailleurs pas assez vite sur le ring. La finale était censée être Sid se faisant disqualifier en raison de l’intervention de Papa Shango qui aurait dû briser la tentative tombé par Hogan après que ce dernier n’ait porté un « Legdrop ». Cependant, en raison du « retard » de Papa Shango à arriver sur le ring, Sid a été contraint de se sortir du « Legdrop » pour sauver la face. Le manager de Sid, Harvey Wippleman a alors sauté sur le rebord du ring et l'arbitre a disqualifié Sid à ce moment là alors que Shango ne faisait que d’arriver sur le ring. Alors que Sid et Papa Shango s’attaquent alors à 2 contre 1 face à Hogan, l'Ultimate Warrior a fait son retour à la WWF en rejoignant le ring pour aider Hogan contre Sid et Shango.

« Feuds » finales et départ (1993) :

Après WrestleMania, Sid et le Warriot doivent commencer une « Feud ». Cependant, Sid a déjà échoué à un test antidrogue et est viré par la WWF. La Feud est donc ré-écrite avec Papa Shango comme remplaçant de Sid. Durant la « Feud », Papa Shango lance des sorts vaudous sur son adversaire. Malgré de nombreux segments diffusés à la télévision chaque semaine (Le Warrior ayant des vomissements et des saignements de façon inexplicable), cet « Angle » ne va nulle part, alors que le Warrior challenge Macho Man Randy Savage pour le titre WWF World Championship là SummerSlam et dans cette histoire, on oublie apparemment Papa Shango. Avant le PPV WWF SummerSlam, Papa Shango bat Tito Santana en « Dark Match ». Lorsque Papa Shango doit finalement avoir un match avec le Warrior en Novembre 92, l’Ultimate Warrior est aussi viré par la WWF. Cependant, Papa Shango reçoit un « Title Shot » au titre WWF World contre Bret Hart lors du show Saturday Night Main Event que Bret remporte pour conserver son titre.

La dernière apparition de Charles Wright en PPV WWF dans le personnage de Papa Shango a lieu au Royal Rumble 1993 (où il est éliminé en moins de 30 secondes). Il affronte Tito Santana dans un « Dark Match » avant le PPV WrestleMania IX, avec une victoire de Santana. Papa Shango est rarement vu à la télé WWF après. Puis, suite à une défaite contre Hacksaw Jim Duggan dans un « King Of The Ring 1993 Qualifying Match », il fait deux apparitions télévisées finales contre des « Jobbers » en Juin et Juillet 1993.

Retour au WWF / E :

Kama (1994-1996) :

Au cours de l'automne 1994, il y a des rumeurs selon lesquelles le personnage de Papa Shango sera ramené pour participer à une « Storyline » impliquant Bob Backlund, dans lequel les sorts vaudous de Papa Shango expliqueraient le comportement erratique et crapuleux de Bob Backlund qui était généralement de bonne humeur.

Cela n'aboutit pas et Charles Wright finit par revenir à la WWF au début de l’année 1995 dans le personnage de Kama « The Supreme Fighting Machine », un combattant inspiré de l’Ultimate Fighting Championship. Peu de temps après ses débuts, Kama rejoint la « Faction » « Heel » Million Dollar Corporation de Ted DiBiase. Il prend part immédiatement à la « Feud » de la « Faction » avec The Undertaker. Il vol l'urne de l'Undertaker à WrestleMania XI en avril puis la fond pour la transformer en un collier. Kama perd à nouveau The Undertaker en Août à SummerSlam. Kama est ensuite retiré de la télévision à l'automne 1995. Après une apparition dans le royal Rumble 1996 où il catch sous le personnage de Kama avec la tête rasée, Charles Wright quitte à nouveau la société.

La Nation de Domination (1997-1998) :

Charles Wright demande de revenir à la WWF en 1997, avec pour plans originaux de lui faire revivre le personnage de Papa Shango. Au lieu de cela il y retourne sous la « Gimmick » de Kama, désormais appelé sous le nom complet de Kama Mustafa et en insistant moins sur le « Shootfighting ». Il est alors placé dans la Nation of Domination, qui est en train de devenir une « Faction » de noirs qui se retrouve en rivalité avec les catcheurs tous blancs de la « Faction » des Disciples Of Apocalypse et ainsi que le groupe de Latino des Los Boricuas.

Les « Leaders » deux derniers groupes, Crush d’un côté et Savio Vega, de l’autre, faisaient tous les 2 partie initialement de la Nation of Domination et les 2, avec Faarooq du côté de la Nation Of Domination, rivalisent entre eux dans le cadre d'une « guerre des gangs », un « Angle » à la WWF. Kama Mustafa devient par la suite de plus en plus connu comme le « The Godfather » de la Nation, un surnom qui va devenir son nom officiel dans le ring en 1998.

Restant avec la nation quand Rocky Maivia en devient le leader peu après Wrestlemania XIV, il reste avec Rocky Maivia (qui est officiellement devenu The Rock à cette époque), Mark Henry, D'Lo Brown et plus tard Owen Hart après que ce dernier n’ait rejoint le groupe à l’été 1998.

En 1998, Charles Wright, connu par tous les catcheurs comme un véritable homme fort, participe WWF Brawl for All, une compétition de combat de boxe/shoot, remportée finalement par Bart Gunn. Lors de l’épisode de Raw Is War du 27 Juillet 1998, Charles Wright arrive pour la première fois avec ses « Hoes » lors d’un « Tag-Team Match » avec un membre de la nation, Mark Henry contre The Legion of Doom.

La Nation Of Domination dure jusque vers Septembre 1998 et est officiellement dissoute en Octobre 1998, lorsque Mark Henry attaque le leader de la nation The Rock.

The Godfather (1998-2000) :

Après la fin de la Nation Of Domination, Charles Wright poursuit une carrière solo avec succès et prend comme nouveau personnage celui du The Godfather à un nouveau niveau. Dans sa « Gimmick », The Godfather est constamment entouré par des « Hoes » - habituellement les filles de clubs de striptease locaux. Il offre à ses adversaires le droit d'utiliser ces filles pour « tout usage » si son adversaire perd volontairement le match contre lui. La « Gimmick » était très populaire auprès du public ce qui lui permet de battre Goldust pour le championnat WWF Intercontinental en Avril 1999.

Il était l'adversaire prévu d’affronter Owen Hart avec le titre WWF Intercontinental en jeu lors du PPV Over The Edge 1999. Hart c’est mortellement blessé lors d'une cascade juste avant la rencontre. The Godfather aurait perdre le titre face au personnage joué par Owen Hart, « The Blue Blazer », ce soir-là. Au final, le match initial n’ayant pas eu lieu, The Godfather perd le titre face au partenaire d’Owen Hart de l’époque, Jeff Jarrett une semaine plus tard. Le 16 Mars 2000 lors de l’épisode de WWF SmackDown, il remporte la plus grande victoire de sa carrière quand il bat le champion WWF Triple H, grâce à l'intervention de Shane McMahon et de The Big Show.

Right to Censor (2000-2001) :

Alors que Charles Wright travaille sous la « Gimmick » du Godfather, la WWF commence à diffuser SmackDown! sur UPN et s’attire l'attention du « Parents Television Council » (PTC). Cet organisme estime que la programmation de la WWF est inappropriée pour télévision en « prime time ». L'une des plaintes du PTC est justement la « Gimmick » de The Godfather. Pendant les controverses qui ont suivies la WWF commence à se voir imposer des restrictions sur ce qu'elle peut dire et faire à la télé, blessant ainsi sa popularité. Pendant ce temps, The Godfather devient un spécialiste Tag-Team et se met à former des équipes avec Val Venis, Mark Henry et D'Lo Brown.

La WWF se sentant blessée par l'attention que lui porte le PTC, elle décide de se moquer de la controverse en créant la « Faction » du Right to Censor, un groupe conservateur de catcheurs dirigé par Steven Richards. The Godfather affronte Bull Buchanan, le premier membre du groupe de Richards. Dans ce match, The Godfather accepte de renoncer au proxénétisme s'il perd. Buchanan bat The Godfather qui a rejoint rapidement la « Faction » du RTC et renonce ainsi à ses anciennes habitudes. Dans son changement de personnage, il commencé à porter une chemise et une cravate sur le ring (accoutrement qui fait partie de la « Gimmick » du Right to Censor) et se fait connaitre sous le nom de « The Goodfather » (le bon père). C’est aussi à ce moment-là qu’il commence à faire équipe avec Buchanan. Le duo remporte les ceintures WWF World Tag-Team Championship une fois avant que la « Faction » ne soit dissoute alors que la « Storyline » de l'Invasion commence.

Retour de The Godfather (2002) :

The Godfather revient brièvement en 2002, affirmant avoir été légitimement disparu et lance une agence d’escorte girl légal. La « Storyline » a durée environ quatre mois, mais la sauce ne prendra jamais autant que l'original. Peu de temps après le « Brand Split » de 2002, il est envoyé à SmackDown! et passe « Heel », laissant tomber les « Hoes » et entame une « Feud » de courte durée avec Val Venis.

En Avril 2002 The Godfather qui semble être frustré après ne pas avoir été « Drafté, se pointe au cours d’un « Dark Match » de SmackDown! pour attaquer Val Venis et a sorti aux fans de « Stick it ! », ce qui lui vaut d’être suspendu de mai à Août 2002.

Les 2 dernières apparitions du Godfather le voient revenir dans son ancien personnage, avec le « Ho Train ». Il interrompt le « mariage gay » de Billy et Chuck le 12 Septembre 2002, ce qui a aidé à ce que l'équipe de de Billy et Chuck admette que leur mariage gay n’est qu’une imposture et juste une tentative pour attirer l'attention des médias.

The Godfather apparaît à nouveau le mois suivant à Raw lors du show « Raw Roulette » où il offre au vainqueur du match entre Jerry Lawler et Stevie Richards une nuit avec une de ses « Hoes ». Charles Wright est viré de la WWE en Décembre 2002 et il prend brièvement sa retraite du catch professionnel.

Apparitions à temps partiel (2002-2015) :

Le 13 Juillet 2007, Charles Wright fait retour sur le ring pour la première fois en cinq ans depuis sa retraite, où il retrouve D'Lo Brown pour vaincre Jeremy et Bubba Blanchard à McMinnville, Oregon.

Charles Wright est ensuite apparu à la cérémonie de mariage de Theodore Long et de Kristal Marshall lors du SmackDown! du 21 Septembre 2007 où il essaie de convaincre Long et Ron Simmons de revenir à l'ancien temps où ils pouvaient faire la fête. Après qu’il voit sa proposition refusée, le Godfather quitte la cérémonie avec son « Ho Train » et est accompagné par chaque catcheur mâle présents ainsi que le commentateur, John Bradshaw Layfield, ne laissant que M. McMahon, Jonathan Coachman, Hornswoggle, Gerald Brisco, Pat Patterson, Michael Cole et plusieurs Divas derrière.

Charles Wright réapparaît à la télévision WWE pendant le portrait de la famille McMahon lors du 15ème anniversaire de Raw le 10 Décembre 2007, où il laisse Hornswoggle rejoindre son « Ho Train ».

Charles Wright a fait une courte apparition dans la « Gimmick » de The Godfather au Royal Rumble 2013 dans lequel il entre en tant que 17ème participant. Il est éliminé immédiatement par Dolph Ziggler. Charles Wright fait une apparition lors de l’édition Old School Raw du 6 Janvier 2014 aux côtés de nombreux autres légendes et Hall of Famers.

Hall of Fame (2016) :

Le 22 Février 2016, il est annoncé que Charles Wright sera intronisé dans le WWE Hall of Fame 2016 sous son personnage de The Godfather.

Apparitions post-retraite (2002-2014) :

Depuis sa retraite en 2002, le Godfather revient au catch à quelques reprises pour les appararitions d'une nuit avec ses « Hoes ».

À la fin de 2009, Charles Wright revient dans le catch pour prendre part à tournée Australienne d’Hulk Hogan « Hulkamania : Let The Battle Begin ». Le 21 Novembre 2009, Charles Wright, utilise un nouveau nom de ring Pimp Father et fait équipe avec Nick Dinsmore (aka Eugène) pour vaincre Rock of Love (Billy Blade et Kadin Anthony) dans un match Tag-Team.

Le 24 Novembre 2009, Big Daddy Row Row défait Pimp Fatha et Sean Morley dans un « 3-Way Match ». Deux jours plus tard, Pimp Fatha bat Heidenreich. Après le match, il organise un concours de bikini entre trois ses « Hoes ». Deux jours plus tard, Pimp Fatha livre son dernier match de la tournée dans lequel il bat Sean Morley.

Charles Wright fait un segment en ring rare avec son ami de longue date, Val Venis et Dexter Verity à la Future Stars of Wrestling. Il y promet d'apporter ses « Hoes » si Venis et Verity parviennent à défendre leurs titres Tag-Team.

En Septembre 2013, Charles Wright se remet au catch sur le circuit indépendant. Au printemps 2014, Charles Wright fait deux apparitions pour le compte de la Preston City Wrestling en Angleterre dans le personnage de Papa Shango travaillant contre la star locale, Bubblegum, les deux nuits.

En Octobre 2014, lors du show ECCW Halloween Hell, Charles Wright fait équipe avec son ancien partenaire, Val Venis pour faire face à l'équipe alors championne ECCW Tag-Team, Jordie Taylor et Daniel Adonis et l'équipe de Ladies Choice et d’Eric Locker dans un « 3-Way Elimination Tag-Team Match », mais sans succès.

Vie privée :

Après avoir quitté le monde du catch, Charles Wright a déménagé à Las Vegas, où il gère le club de Striptease, « Cheetah ».

Charles Wright et son épouse ont quatre enfants. Charles Wright a suivi ses cours à l'Université du Nevada où il a joué au Football US.

En construction

Trophés PWI :

353ème place des 500 plus grands lutteurs durant le "PWI Years" en 2003

3ème place au PWI Feud of the Year en 1992 (Papa Shango vs. Ultimate Warrior)

202ème place au PWI Wrestler of the Year en 2002
90ème place au PWI Wrestler of the Year en 2001
69ème place au PWI Wrestler of the Year en 2000
61ème place au PWI Wrestler of the Year en 1999
209ème place au PWI Wrestler of the Year en 1998
156ème place au PWI Wrestler of the Year en 1997
191ème place au PWI Wrestler of the Year en 1996
65ème place au PWI Wrestler of the Year en 1995
266 ème place au PWI Wrestler of the Year en 1994
164ème place au PWI Wrestler of the Year en 1993
69ème place au PWI Wrestler of the Year en 1992
194ème place au PWI Wrestler of the Year en 1991

Wrestling Observer Newsletter :

Worst Gimmick (1992)
Worst Feud of the Year (1992) vs. The Ultimate Warrior
Most Embarrassing Wrestler (1992)

Cauliflower Alley Club :

Aucun

Autre :

Intronisé au WWE Hall Of Fame en 2016

     
         
     
         
         
         
         
         
         
         

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z