RANDY "MACHO MAN" SAVAGE

Nom Réel :
Randall Mario Poffo
Taille :
1,88M

Randall Mario Poffo

Date naissance :
15/11/1952
Poids :
108Kg
Origine : Sarasota, Floride
Débuts Pro :
1973
Débuts
WWE :
1984
Prise de finition :
The Savage Elbow Drop
Gimmicks :

Randy Savage, Macho Man, The Spider Friend, The Big Geno, Macho King

Titres WWE-WWF

WWE World Champion (2),
Champion Intercontinental (01),

King Of Wrestling 1987

Titres autres promotions :


AWA Southern Heavyweight Championship 2 fois
CWA International Heavyweight Championship 1 fois
NWA Mid-America Heavyweight Championship 3 fois

GPW International Heavyweight Championship 1 fois

NWA Gulf Coast Tag-Team Championship 1 fois
Avec Lanny Poffo

ICW World Heavyweight Championship 3 fois

USWA Unified World Heavyweight Championship 1 fois

WCW World Heavyweight Championship 4 fois
Vainqueur du WCW World War 3 1995

WWC North American Heavyweight Championship 1 fois

Retrouvez le reste des profils et plein d'autres choses sur :

(Dernière mise à jour : Janvier 2010) - Reproduction interdite !

Histoire :

Randall Mario Poffo, née le 15 novembre 1952 à Columbus, Ohio est plus connu sous son nom de ring « Macho Man » Randy Savage. C’est un ancien catcheur professionnel américain. Savage qui fût reconnu à la World Wrestling Federation et plus tard à la World Championship Wrestling.

Pour la majeure partie de son contrat à la WWF, il a été managé par sa véritable épouse, "Miss Elizabeth" Hulette. Il a remporté six championnats du monde poids lourd, au cours de sa carrière. Savage devient instantanément un icône de la lutte pour ses fans, la voix rauque, les vêtements de couleurs souvent composés de lunettes de soleil et d'un bandana, robes bariolées et / ou d'un chapeau de cow-boy et sa catch phrase "Oooh, yeah !".

Savage est né à Columbus, Ohio, son père Angelo Poffo, un Italien catholique américain et sa mère Judy, une juive américaine.

Il est diplômé de Downers Grove North High School dans une banlieue proche de Chicago, Illinois. Randy Poffo assisté à la Southern Illinois et obtient son diplôme en 1971. Après le collège, Randy devient « catcher » de ligue mineure de baseball, des Cardinals de St. Louis, des Reds de Cincinnati et des White Sox de Chicago. Lorsque Poffo joué pour les Cardinals de St. Louis, en 1971, l'un de ses coéquipiers a été Keith Hernandez. L'équipe était dirigée par Jimmy Piersall.

Carrière
Il faisait partie de la seconde génération de catcheur, son père Angelo Poffo était un célèbre catcheur dans les années 50-60, qui a été présenté dans Ripley's Believe It or Not ! pour sa capacité à faire des speechs pendant des heures.

Son frère, Lanny a eut un moyen succès dans sa carrière de lutteur, aussi, notamment sous les noms "Leaping Lanny Poffo" et "The Genius".

Randy a éclaté au début des années 1970 au cours de la saison automne-hiver de Baseball. Son premier personnage de lutte, "The Spider friend", a été similaire à Spider-Man. Il est intéressant de noter qu'il apparaît comme un lutteur dans le premier film Spider Man en 2002.

Son changement de nom de Randy Poffo est venu à l’époque de la Georgia Championship Wrestling, par Ole Anderson, qui pensait que le nom Poffo ne correspondait pas à une personne qui « se battait comme un sauvage ».

Au cours de cette transition de Poffo à Savage, il a aussi eut l'idée de se vêtire avec une blouse bleu de médecin "The Big Geno". La propagation de rumeurs, sur un problème de drogue au cours de ses premiers matches, comme cela a été le cas avec des catcheurs indépendants, Savage est discrètement au repos pendant une courte durée.

À ce jour Savage refuse de répondre aux questions concernant The Big Geno et, assez étrangement, il semble être devenu visiblement ébranlée lorsque ce pseudonyme est mis en place.

Quand il décida d’abandonner sa carrière de Baseball, il est devenu un lutteur à plein temps avec son frère et son père. Savage à battu dans son premier match « Golden Boy » Paul Christy. Randy a travaillé avec son père et son frère dans le Michigan, les Carolines, la Géorgie, dans les Maritimes et l'est du Tennessee territoire géré par Nick Gulas.

A un moment donné, son père estimait que ses fils qui étaient méritants mais ne recevaient pas de « Pushs ». Il a alors décidé de lancer la International Championship Wrestling (ICW) alors hors la loi. Cette promotion était basée au centre des USA.

Finalement, la ICW fut fermée. Randy et Lanny rejoignent Jerry Lawler à la Continental Wrestling Association de Memphis (leurs anciens concurrents). Savage entre en guerre avec Lawler pour le AWA Southern Heavyweight Championship. Il a également collaboré avec Lanny dans la bataille The Rock 'n' Roll Express, ce qui inclut une fameuse « Feud ». Le 25 Juin 1984 à Memphis, où Savage (en kayfabe) a blessé Ricky Morton avec un « Piledriver » sur la table du chronométreur, conduisant à la victoire par disqualification.

Plus tard, en 1984, Savage s'est alliée avec Lawler contre Jimmy Hart, puis en 1985 il reprit sa « Feud » avec Lawler pour le titre. Cela a pris fin lorsque Lawler à battu Savage dans un « Loser Leaves Town Match » le 8 Juin, à Nashville, Tennessee.

World Wrestling Federation (1985-1994)
En Juin 1985, Savage a signé avec Vince McMahon à la World Wrestling Federation. Une des premières apparitions de Savage a été lors du Tuesday Night Titans. Les managers de la WWF établit, offrent leurs services à Savage (y compris Bobby Heenan, Jimmy Hart et "Classy" Freddie Blassie). Savage a finalement rejeté toutes ces offres en faveur de son nouveau manager, Miss Elizabeth. Il a fait ses débuts lors du pay-per-view The Wrestling Classic, le 7 Novembre 1985, où il bat Ivan Putski, Ricky "le Dragon" Steamboat et Dynamite Kid. Il termine le tournoi en seconde place face au Junkyard Dog que ce dernier bat par décompte en finales.

Il bat finalement Tito Santana pour remporter le titre WWF Intercontinental Championship au Boston Garden le 8 Février 1986 à l'aide d'un objet en acier caché dans ses collants. Dès le début de sa carrière, à la WWF, Savage a également remporté deux victoires au Madison Square Garden par décompte contre le champion WWF, Hulk Hogan (bien que la ceinture n'a pas changé en raison du décompte) et a engagé une grosse « Feud » contre Bruno Sammartino et George "The Animal" Steele.

WrestleMania III
Savage a lutté dans ce qui est considéré comme l'un des plus grands matches de l'histoire de la lutte nord-américaine quand il a fait face à Ricky Steamboat à WrestleMania III au Pontiac Silverdome. Le match a été l'aboutissement d'une longue et amère « Feud » (qui a vue Savage écraser le larynx de Steamboat en kayfabe). Après 19 comptes de 2, Steamboat a eut le dessus sur Savage (avec l'aide de George Steele, qui l’a poussé par dessus la seconde cordes) et met fin à son règne de près de 14 mois en tant que champion Intercontinental. Le match a été très chorégraphié, par opposition au "on the fly" de la plupart des matches de lutte à l'époque. Savage est très à cheval sur les détails. Lui et Steamboat ont répétés toutes leurs position et mouvements du match avant WrestleMania, à son domicile en Floride. Le match a été très influent et est ainsi considéré comme un classique par les fans. Il fût d’aillers nommé Match de l'année en 1987 par le Pro Wrestling Illustrated et le Wrestling Observer. Steamboat et Randy Savage ont même été félicités par les autres lutteurs après le match.

The Mega-Powers
Savage devenait face plus tard en 1987 après avoir reçu les encouragements inattendus des fans pour son charisme, ses habilités sur le ring et la présence de Miss Elizabeth. Il débutait ainsi une « Feud » contre The Honky Tonk Man, après que ce dernier se soit donné le nom de « plus grand champion Intercontinental de tous les temps ». Au « Saturday Night’s Main Event » en octobre 1987 il solidifiait son statut de favori de la foule quand Miss Elizabeth sauvait Randy Savage d'un passage à tabac par Jimmy Hart, The Honky Tonk Man et la Hart Foundation.

Hogan et Savage régnaient ensemble sur la WWF pendant les seize mois suivants. Quelques années plus tard à la WWF, ils commençaient à avoir une vraie rivalité après que Savage accusait Hogan d'avoir couché avec Elizabeth pendant un voyage.

Savage et Elizabeth divorçaient le 18 septembre 1992.

Savage et Hogan ont une relation tendue depuis ce jour. Il a même été dit que Savage a frappé Hogan dans la tête avant Wrestlemania IX, laissant ce denier avec un oeil au beurre noire pendant l'évènement. Plus tard, il sera finalement révélé que cette histoire n’était pas vraie. La WWE (alors WWF) expliquait que l’œil au beurre noire d'Hogan était due à un incident de jet-ski.

Savage a atteint l'apogée de sa carrière à ce jour lors de WrestleMania IV, après avoir battu Butch Reed, Greg Valentine et The One Man Gang, puis "The Million Dollar Man" Ted DiBiase dans la finale d'un tournoi pour le WWF Championship qui était vacant. C’était avec l'aide d’Hulk Hogan que Macho Man à coincé DiBiase.

Cependant, la popularité d’Hogan ne sera jamais vaincue par Savage. Ce dernier se donnait cependant une nouvelle direction car après avoir tourné le dos à Hogan, il conserve de nombreux fans qui l'adoraient comme un Heel.

Savage conserva son titre un peu plus d'une année avant de le perdre contre Hogan à WrestleMania V en 1989. Avant son match à WrestleMania V, il se tourna vers Hogan, jaloux de lui vis-à-vis de Miss Elizabeth.

Il a finalement remplacé cette dernière par The Sensational Sherri. Savage est dans le « Main Event » de Summerslam 1989, où il fait équipe avec Zeus, un personnage du film avec Hulk Hogan « Cadence de combat » (No Holds Barred) contre Hogan et Brutus Beefcake.

Macho King et la "Retraite"
Randy prend la « Gimmick » de "Macho King" après avoir battu Jim Duggan dans le « Makeshift King's Crown Championship » (un « moniker » à l'origine de Harley Race). Après le match, Savage a porté cinq « Big Elbow Drops » sur Duggan. Pendant un épisode télévisé, il est couronné en tant que nouveau "roi de la WWF" et est managé par The Genius (le frère de Savage, Lanny Poffo). Dibiase lui offre un sceptre. Savage utilise son sceptre comme une arme de nombreuses fois au cours de sa gimmick "The Macho King".

Cependant en 1990, Macho King eut une « Feud » contre Dusty Rhodes. Il perd le « Mixed Tag-Team Match » avec Sherri contre Rhodes et Sapphire à WrestleMania VI. Les 2 se battent dans un match simple à Summerslam.

Après Summerslam, Savage a débuté une « Feud » contre le champion WWF, The Ultimate Warrior. Cette rivalité ira jusqu’au Royal Rumble 1991, lorsque Warrior refuse d'accorder à Savage un match de championnat. Alors que Sgt. Slaughter qui était l’adversaire de Warrior, avait déjà promis de le faire, il doit d’abord battre Warrior. Savage envoit « Sensational » Queen Sherri au cours du Royal Rumble 1991 pour tenter de convaincre le Warrior dans un face-à-face. Cela n'a pas réussi à convaincre le champion. Outré, Savage promet de se venger pendant le match Slaughter-Warrior. Avant le match, Randy "Macho King" Savage attaque le champion et il vient un peu plus tard le frapper avec son sceptre, permettant à Slaughter de remporter le combat.

Cela les conduit à un match de fin de carrière à WrestleMania VII. Savage perd le combat après avoir livré cinq « Elbow Drops » consécutif. Le Warrior réussi à porter un coup de pied, pour revenir dans le match et remporter la victoire après plusieurs coups de la « corde à linge ». Après le match, Savage est attaqué par Queen Sherri à cause de sa défaite. C'en était trop pour Miss Elizabeth qui se trouvait dans l'auditoire. Cette dernière revenait vers son ancien protégé.

The match was far from a legitimate "retirement" match, especially since Savage stayed in WWF afterwards while the Ultimate Warrior himself eventually left at SummerSlam that year.

Plus Tard à la WWF
Savage revient à la télévision après WrestleMania VII, mais pas dans un rôle de lutteur comme commentateur. Pendant ce temps, l'angle avec Miss Elizabeth se poursuit. Il la demande finalement en mariage. La cérémonie a lieu lors du Summerslam 1991 et est surnommé « The Match Made in Heaven ». C'est après la cérémonie que Savage est attaqué par un serpent de Jake "The Snake" Roberts, qui était désormais une ignoble heel. En fait, lors d’un « Prime Time Wrestling » avant Summerslam, Roberts faisait son entrée non attendue à l’enterrement de vie de garçon de Randy et tout partait de là.

Plus tard, alors que Savage débute une campagne pour se faire réintégrer, Roberts force un cobra à mordre Savage au bras. En raison de la pression exercée par ses fans, Savage a été « ré-intégré» comme un lutteur actif de la WWF, par Jack Tunney, alors président pour qu'il puisse faire répondre à sa « Feud » contre Roberts. Au cours du pay-per-view Tuesday in Texas, Roberts - après avoir battu Savage - avec trois « DDT » force Elizabeth à le supplier pour la sauvegarde de son mari. Roberts la gifle alors au visage. La « Feud » prend fin après le Saturday Night's Main Event en Février 1992.

Après ceci, Savage retourne dans sa quête du championnat de la WWF, détenu alors par « The Nature Boy » Ric Flair. Les 2 se rencontrent à WrestleMania VIII en 1992. Dans cette « Feud », Flair déclare qu'il était sorti avec Miss Elizabeth. Ce soir là, Randy Savage remporte le titre qu’il gardera jusqu'en septembre 92. Il perd la ceinture de nouveau contre Flair lors d’un enregistrement TV WWF à Hershey, en Pennsylvanie. Savage et Flair s’échangeront plus tard le titre WCW World Heavyweight Championship en 1995/96 au cours d’une nouvelle « Feud ». Ces 2 changements font que c’est le seul duo à gagner et de perdre à la fois la WWF/E et WCW Championship !

Après sa perte du titre WWF, il forme une équipe avec The Ultimate Warrior connu sous le nom de Ultimate Maniacs (alors que, quelques mois plus tôt, Randy avait défendu son titre contre le Warrior à Summerslam 92).

Flair et Mr. Perfect ont blessés Randy au genou durant un match, résultant d’une victoire par décompte. Savage et Warrior se sont associés pour tenter de détrôner Flair.

Les 2 devaient faire face à Ramon et Flair dans un « Tag-Team Match » aux Survivor Series, mais le Warrior était viré par la WWF une semaine avant l'événement. Pour le remplacer, Randy Savage choisi Mr. Perfect, alors consultant exécutif de Flair. Les 2 font alors équipe et battent Flair et Ramon par disqualification.

Quand Monday Night RAW commence en janvier 1993, Savage est avant tout considéré comme un commentateur. Il y lutte de temps en temps contre des personnages tels que Doink, The Repo Man et Crush. Il a également battu Crush dans un « Falls Count Anywhere Match » à WrestleMania X après Crush ne soit devenu « Heel » et ne lui ait coûté le titre lors d’un Raw. Savage a également fait des apparitions à la Smoky Mountain Wrestling, promotion de Jim Cornette, à l'automne 1994. Sa dernière apparition dans un pay-per-view de la WWF a été lors du Summerslam 1994 où il était commentateur.

World Championship Wrestling (1994-2000)
Savage signe avec la WCW et sa première apparition est prévue pour le PPV Starrcade 1994. Lors de cette arrivée à la WCW, on ne savait pas ‘il allait être du côté d’Hogan ou contre ce dernier. Savage à finalement sauvé Hogan d'une attaque des Three Faces of Fear.

1995
Cette année là, Savage reprend sa rivalité contre Ric Flair.

Au cours de l’année 1995, un tournoi pour le titre WCW United-States Championship est organisé après que l'ancien champion Vader, n’ait perdu sa ceinture pour s’être attaqué au commissioner de l’époque, Nick Bockwinkel). Randy bat The Butcher lors du premier tour et "Stunning" Steve Austin dans les quarts de finales. Il intervient dans le match Flair Vs Alex Wright ou il s’attaque à Flair pour causer la disqualification de Wright.

On organise alors une ½ finale entre les 2 où le vainqueur devrait faire face au vainqueur du match Meng-Sting pour le titre United-States à The Great American Bash en juin. Le match entre Savage et Flair n'a jamais eut lieu, Flair et Savage se battant dans les coulisses avant le début de la rencontre. Ils sont tous deux éliminés du tournoi et ont un autre match en face à face lors du « Main Event » du Great American Bash. Ric en sort vainqueur grâce à des tactiques douteuses.

Toutefois, Savage remporte un « Lumberjack Match » au Bash at the Beach. Plus tard cette année-là, Arn Anderson et Ric se sont séparé… Flair a alors recherché un partenaire pour affronter Anderson et Brian Pillman dans match Tag-Team. Il a essayé de recruter Savage pour être son partenaire. Cependant, se souvenant de la rivalité et de comment Flair avait attaqué son père, Angelo Poffo, Randy a refusé, en disant à Flair "get the hell out of here !".

En 1995, Savage reçoit un « Push » par la WCW pour donner de la visibilité à son père, Angelo Poffo, qui est intronisé au WCW Hall of Fame. Commentateur de légende et de la lutte, Gordon Solie s’opposa à cette décision, parce qu'il se pensait que les lutteurs (ou dans ce cas, la famille des lutteurs) ne devraient pas recevoir de « spots » avec le « Hall Of Fame ». De plus, Gordon estimait que Poffo n'avait pas eut une grande carrière à la WCW. Poffo fût tout de même intronisé et Solie et quitta la fédération peu de temps après.

A Clash of the Champions XXX, il tombe face au "Reviving Elbow" de Hulk Hogan.

Le 26 novembre 1995 à World War 3, Macho Man remporte le titre WCW World dans un “60-Man Three-Ring Battle Royal”. Il perd la ceinture contre Ric Flair un mois plus tard pour le reprendre un mois après. Finalement, il perd à nouveau le titre un mois plus tard contre Flair.

1996
En janvier 1996, il revient à la WCW avec Elizabeth qui est son valet une fois de plus. Par la suite, Flair fait savoir que’Elizabeth lui avait donnée une importante quantité d’argent, prise lors de leur divorce et qu’il l’a utilisé pour mettre en place une "VIP section" à Monday Nitro. Flair et Savage ont continués leur « Feud » à The Great American Bash en Juin 1996.

En Juillet 1996, la NWO est formée par Hulk Hogan qui s’associe aux "The Outsiders", une équipe formée par d’anciens lutteurs de la WWF, Kevin Nash et Scott Hall. Après leur création, un de leurs principaux ennemis est Macho Man lui-même. À Halloween Havoc, Macho Man fait face Hogan pour le titre WCW mais perd quand The Giant (aka The Big Show) intervient et porte un « Chokeslam » sur Savage.

Après cette défaite, Savage quitte la WCW avant que son contrat expire. Finalement, il revient à la WCW avec un nouveau contrat le 20 Janvier 1997 à Nitro, au United Center de Chicago.

1997
Après des mois de violence avec la NWO, Savage se joints à eux lors de SuperBrawl VII, où il aide Hogan à battre Roddy Piper dans un match revanche de Starrcade 1996. Il revient aussi aux côtés d’Elizabeth, qui avait rejoint la NWO plusieurs mois plus tôt. Il commence une « Feud » contre Diamond « Dallas » Page et Kimberly. Alors qu’Hogan ne parvient pas à reprendre le titre "NWO" des mains de Sting, Randy devient l’aspirant n°1. Il obtient son match lors de Spring Stampede 1998. Hogan a alors tout fait pour que Savage ne gagne pas le titre, car il estimait qu'il était le seul membre de la NWO à pouvoir être champion du monde. Toutefois, avec l'aide de Nash, Savage réussi à battre Sting pour la ceinture, malgré une déchirure complètes du ligament croisé antérieur du genou pendant le match.

La nuit suivante à WCW Monday Nitro, Hogan fait face à Savage pour le titre. Pendant un temps, il semble que Hogan avait battu Savage, mais pour la deuxième nuit consécutive, Nash est venu aider ce dernier en portant un « Powerbomb » sur Hogan. Savage a essayé de se tirer, mais Bret Hart est venu l’attaquer permettant à Hogan de remporter le match.

Après cela, Savage rejoint Nash et d'autres pour former la NWO Wolfpac, une division du groupe d’Hogan, qui est sera connue sous le nom de « NWO noir et blanc » ou « NWO Hollywood ». Il poursuit sa « Feud » avec Bret Hart et Roddy Piper avant de quitter la fédération en raison de sa blessure au genou.

1998-2000
Durant environ un an, Randy Savage a une interruption avec la fédération, car il a dû subir deux grosses chirurgies au genou. Il a fait une seule apparition en 1998, en aidant Ric Flair à battre Eric Bischoff pour la présidence de la WCW le 28 Décembre 1998 à Monday Nitro. Lors du retour de Macho Man, il est revenu avec un nouveau look et de nouvelles attitudes et également une petite amie de 22 ans. Sa première action a été d’être arbitre pendant un match pour le titre WCW World à Spring Stampede 1999 remporté par Diamond Dallas Page. Peu de temps après, Randy intervient dans le match de DDP pour s'assurer que Page conserve son titre mondial (pour des raisons inconnues et que la WCW n’as jamais voulu expliquer. (Compte tenu de leur passé de rivalité, on suppose que c’était dans le but de battre DDP pour le titre un peu plus tard). C'est à ce moment-là que Madusa et Miss Madness ont rejoint Macho Man comme valets, ensemble, ils se sont fait appeler Team Madness.

Lors du Great American Bash 1999, Sid Vicious retourne à la WCW et aide Macho Man à attaquer Kévin Nash. Cela conduit à un « Tag-Team Match » entre Kevin Nash et Sting contre Randy Savage et Sid Vicious. Nash ce fait surprendre par Savage et qui remporte le titre WCW World pour la quatrième fois. Il perd le titre de nouveau contre Hollywood Hogan la nuit suivante, quand Nash intervient avec un « Powerbomb » sur Macho Man (un renversement de la situation de l'année précédente, où Nash avait attaqué Hogan pour aider Savage à garder son titre, mais sans succès).

Après ça, la Team Madness à lentement commencé à se dissoudre. Miss Madness et Madusa ont commencés à se battre entre eux, car ils se reprochaient la perte du titre de Savage.

Randy a alors commencé une « Feud » contre Dennis Rodman qu’il bat à Road Wild 1999.

En 2000, il a finalement rejoint le Millionaire's Club avec Hogan, Jim Duggan, Flair, DDP et d'autres lutteurs vétérans. Quand Vince Russo est arrivé à la WCW, le contrat de Savage e et avec Georgeous George, ils ne sont jamais revenus à la WCW.

Total Nonstop Action Wrestling (2004)
Savage a fait son retour dans la lutte avec la TNA lors du PPV Victory Road en 2004. Il a une « Feud » contre Jeff Jarrett, Kevin Nash et Scott Hall.

À Turning Point 2004, il a fait équipe avec Jeff Hardy et AJ Styles pour vaincre les Kings of Wrestling (Jeff Jarrett, Kevin Nash et Scott Hall). Dans le Main Event de Final Resolution 2005, il affronte Jeff Jarrett pour le titre NWA. Les plans étaient de faire gagner la ceinture à Savage, puis lui faire perdre contre Jarrett lors du prochain pay per view. Finalement, la direction de la TNA n'aimant pas l’idée et les 52 parties restant sur leurs positions, Savage décide de quitter la compagnie.

Il y a aussi des rumeurs d'un affrontement entre Savage et Hulk Hogan en coulisses lors des enregistrements de la TNA. Alors qu'Hogan ne désire pas provoquer Savage et lui souhaite bonne chance, Savage a encore des paroles dures pour Hogan. Ce dernier a demandé à Savage s'il voulait sortir pour régler leurs problèmes, Savage était apparemment diminué. Pour se défendre, Savage a ensuite affirmé que la TNA était un environnement de travail dangereux et il l’a effectivement quitté un moment avant de la quitter pour de bon pour cette raison, Il y retourne après avoir obtenu son propre vestiaire et à avoir son propre personnel de sécurité, constitué d'un des Harris Brothers et l'ex-lutteur, Brian Adams. Bien que les tensions se sont apaisées entre Macho Man et la TNA, son éventuel départ est en effet dû a son désaccord autour du titre.

En 2007, la star de la X-Division, Jay Lethal a pris une nouvelle personnalité sur le ring, "Black Machismo", qui est une copie et un hommage un Macho Man.

Carrière Post-Catch
Savage deux titre WWF Wolrd et quatre WCW World Heavyweight qui se sont tous terminés avec une défaite face à Hulk Hogan ou Ric Flair. Sa seule défense en PPV dans son premier règne fût contre Hulk Hogan à WrestleMania V qu'il a perdu. Son deuxième fût une défaite contre Ric Flair à peine trois jours après la perte de Savage par décompte contre l’Ultimate Warrior à Summerslam 1992 alors que Randy est blessé au genou. Pendant le match contre Flair, son genou a été malmené par Razor Ramon qui faisait ses débuts, causant une perte de conscience de Savage alors que Flair l'avait mis dans un « Figure Four » et que l'arbitre, Earl Hebner dû valider.

A la WCW, Savage perd contre Ric Flair à Starrcade 1995 et SuperBrawl VI. Il n'a jamais réellement défendu le titre WCW World dans un pay-per-view lors de ses deux dernières règnes en raison de leur durée d'une journée chacune.

Son ex-épouse Elizabeth Hulette a été retrouvé morte dans la maison du lutteur professionnel Lex Luger le 1 Mai 2003 à cause d'une overdose. Bien que de nombreux ont blâmés Luger pour la mort d’Elizabeth, il est important de noter que Savage ne tient pas rigueur envers Luger. Selon une interview de 2003, Lanny Poffo (le frère de Savage), Randy a aucune animosité envers Luger et estime qu'Elizabeth a provoqué sa propre mort, en raison de son usage de drogues.

En 2005, Savage a déclaré à un journal du Missouri, qu’il n’as pas pu lutter à cause de ces problèmes de santé.

Jakks Pacific a tenté de lui faire signer un contrat pour la ligne Classic Superstars mais Vince McMahon a refusé ce contrat alors qu'il avait autorisé les contrats avec d'autres lutteurs qui étaient aussi en mauvais termes avec la WWE, tels que The Ultimate Warrior (signé par deux fois avec Jakks), Bruno Sammartino, The Honky Tonk Man et même Bret «The Hitman» Hart. Des rumeurs laissent entendre que Savage avait couché une fois avec Stephanie McMahon qui était alors très jeune et ce qui explique donc la colère de son père, Vince. Savage est l'une des seuls stars de la WWE qui n'a pas signé avec Jakks.

En dehors du ring
En 1998, Savage accepte un Award de l’université d’Harvard décerné par le Harvard Lampoon pour l’Homme de l’année.

Carrière d'acteur
Savage donne sa voix pour le personnage, Rasslor, pour "Dial M for Monkey" un épisode de la série Dexter.

Il a également prêté sa voix au dessin animé College University, bande dessinée en ligne, dans lequel il c'est exprimé lui-même. Il est aussi apparu dans un des épisodes les plus populaires du programme de télévision Space Ghost Coast to Coast, intitulée "Piledriver". Dans l'épisode, Savage donne la voix du Fantôme de l'espace, un ancien catcheur professionnel. Zorak a commenté, "Cela ressemble à Randy Savage et le personnage fait réfèrence à Elizabeth, son frère, "Leapin" Lanny Poffo, "Wildfire" Tommy Rich et Haystacks Calhoun.

Savage a battu son rival et ancien lutteur, Goldberg pour le casting de Spider-Man (2002) dans le rôle de "Bonesaw McGraw."

Dans la bande dessinée il est nommé Crusher Hogan, le personnage de "Bonesaw McGraw" a inspiré les amateurs de hockey de l'Université Clarkson Bonesaw à l'utiliser lors des matchs de hockey pour intimider les autres équipes ainsi que de soutenir de la Golden Knights Team. Un site web a été consacré à cette cause, www.bonesaw.org.

En 2005, il a fourni la voix de Sasquatch dans le show The X Nickelodeon's. Il est apparu dans le Jeff Foxworthy Show ou il joue le rôle ed'un lutteur pro du nom de James "Pretty Boy" Carter sur la sitcom Nickelodeon, Ep 14, saison 1, "Fallback".

Savage a joué un détenu qui a été forcé de lutter contre d'autres détenus dans une cage dans l'épisode "Fight or Die" de Walker Texas Ranger.

En 1999, Macho Man apparaît lui-même dans « Mad About You », Ep 17, saison 7. Dans l'épisode Savage catch contre "Gorilla Boy" (Marvin) et gagne seulement après qu'Ira, son manager ne lui dit de mordre Marvin au talon d'Achille. Savage répond en demandant «est-il fondamentalement un mec clean ? » avant qu'il ne morde Marvin. La mère de Marvin attaque alors Savage ce qui donne une rixe dans le ring. Il a également joué dans un épisode de The Weird Al Show.

Il est apparu dans un épisode de King of The Hill dans un petit rôle

Savage a également tourné dans la série Family Guy dans l'épisode "The Cleveland-Loretta Quagmire".

Télévision
Lorsque Phil Hellmuth a fait une interview sur la radio par satellite Sirius, il a dit que Savage sera dans la prochaine saison de The Surreal Life sur VH1 avec la Playmate de Playboy Tina Marie Jordan et le bassiste Peter Steele. Cela a été confirmé par Savage lui-même dans un communiqué de presse, même si VH1 n'a pas publié la liste officielle pour le moment.

Il a été le porte-parole de la célébrité Slim Jim Snackfoods pendant un certain temps et à ce jour il serait toujours son porte-parole.

Musique
Le 7 octobre 2003, Savage a publié un album de hip-hop : « Be a Man ».

Pour voir ses papiers-peints, cliquez ici !

Trophés PWI :

9ème place des 500 plus grands lutteurs durant le "PWI Years" en 2003
57ème place des 100 plus grandes équipes durant le "PWI Years" en 2003 (Avec Hulk Hogan)


1ère place au PWI Wrestler of the Year en 1988
3ème place au PWI Wrestler of the Year en 1987
3ème place au PWI Wrestler of the Year en 1986

2ème place au PWI Most Popular Wrestler en 1996
1ère place au PWI Most Popular Wrestler en 1988
3ème place au PWI Most Popular Wrestler en 1987

1ère place au PWI Most Hated Wrestler en 1989

3ème place au PWI Match of the Year en 1992 (Royal Rumble)
4ème place au PWI Match of the Year en 1990 (Royal Rumble)
2ème place au PWI Match of the Year en 1989 (Savage vs. Hulk Hogan)
1ère place au PWI Match of the Year en 1987 (Savage vs. Ricky Steamboat)

1ère place au PWI Comeback of the Year en 1995

4ème place au PWI Most Improved Wrestler en 1985

2ème place au PWI Feud of the Year en 1998 (nWo Wolfpac vs. nWo Hollywood)
1ère place au PWI Feud of the Year en 1997 (Savage vs. Diamond Dallas Page)
2ème place au PWI Feud of the Year en 1996 (Savage vs. Ric Flair)
4ème place au PWI Feud of the Year en 1995 (Savage vs. Ric Flair)
3ème place au PWI Feud of the Year en 1994 (Savage vs. Crush)
2ème place au PWI Feud of the Year en 1992 (Savage vs. Ric Flair)
2ème place au PWI Feud of the Year en 1989 (Savage vs. Hulk Hogan)
4ème place au PWI Feud of the Year en 1988 (Megapowers vs. Ted DiBiase & Andre the Giant)
2ème place au PWI Feud of the Year en 1987 (Savage vs. Ricky Steamboat)

57ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1999
16ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1998
19ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1997
21ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1996
8ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1995
44ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1994
28ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1993
2ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1992
4ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1991

Wrestling Observer Newsletter Awards :

1ère place au Match of the Year en 1987 (Macho Man Vs Ricky Steamboat)

1ère place au Worst Worked Match of the Year en 1996 (Hulk Hogan & Randy Savage Vs. Ric Flair, Arn Anderson, Meng, The Barbarian, Lex Luger, Kevin Sullivan, Z-Gangsta et The Ultimate Solution : Tower of Doom Match - Uncensored)

Intronisé au Wrestling Observer Hall of Fame en 1996

   
         
         
         
         
         

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z