THE ULTIMATE WARRIOR

Nom Réel :
Warrior
Taille :
1,91M

Warrior

Date naissance :
16/06/1959
Poids :
125Kg
Origine : Inconnue
Débuts Pro :
1985
Débuts
WWE :
1987
Prise de finition :
The Gorilla Press
Gimmicks :


Blade Runner Rock, Dingo Warrior, Jim "Justice" Hellwig, Ultimate Warrior, Warrior

Titres WWE-WWF

WWF World Champion (01),
Intercontinental Champion (02)

Titres autres promotions :


NWE Heavyweight Championship 1 fois

WCWA Texas Heavyweight Championship 1 fois
WCWA World Tag Team Championship 1 fois
Avec Lance Von Erich

WWS Heavyweight Championship 1 fois

(Dernière mise à jour : Avril 2014) - Reproduction interdite !

Histoire :

Pour voir ses papiers-peints, cliquez ici !

Warrior (né le 16 juin 1959, sous le nom de Brian James « Jim » Hellwig, il est décédé le 8 Avril 2014 à l’âge de 54 ans) est un lutteur professionnel américain. Il est surtout connu pour ses apparitions à la World Wrestling Federation (aujourd’hui WWE) de 1987 à 1991 puis en 1992 et 1996 puis à la World Championship Wrestling (WCW) en 1998. et la WCW durant la fin des années 80 et 90, sous le nom d’Ultimate Warrior. Durant cette période, il remporte le titre WWF Intercontinental Championship 2 fois et le titre poids lourds de la WWE face à Hulk Hogan lors du « Main Event » de WrestleMania VI. Le fait de remporter le titre WWF alors qu’il est champion WWF Intercontinental, fait de lui le premier catcheur de l’histoire de la compagnie à avoir en même temps les titres WWF Championship et WWF Intercontinental Championship.

Hellwig change légalement son nom pour Warrior en 1993 qui devient aussi le nom de sa femme et de ses enfants. Il se retirait de la lutte professionnelle en 1999 et devient conférencier. Toutefois, le 25 juin 2008, il reprend la lutte et bat Orlando Jordan à Barcelone dans un combat organisé par la Nu-Wrestling Evolution (NWE).

Warrior est décrit par la WWE comme ayant été « l’archétype ultime de force et d’intensité » et « l’un des plus impressionnants compétiteurs à ne jamais être apparue à la WWE au niveau intensité et physique ».

Warrior décède le 8 Avril 2014 à l’âge de 54 ans, 4 jours seulement après avoir été intronisé au WWE Hall of Fame.

Jeunesse :

Warrior naît dans l’Indiana. Il est l’aîné des 5 enfants, élevé par sa mère (puis plus tard par son beau père) après que son père ait quitté la famille, alors que le Warrior n’a que 12 ans. Il a passé une année à l’Indiana State University.

Carrière de culturiste :

Avant sa carrière de lutteur, James Hellwig est un culturiste amateur. Hellwig concoure à de nombreux concours NPC et remporte celui de NPC Mr Georgia en 1984. Hellwig commence à soulever des poids à l’âge de 11 ans, et se décrit lui-même comme « un petit garçon sans assurance qui n’a jamais pratiqué de sport ».

Il part en Californie, où après y avoir rencontré le culturiste Robby Robinson, décide de faire carrière. Son premier concours se déroule en Floride, il y finit 5ième. Plus tard, pendant qu’il fréquente la Life University de Marietta, en Géorgie, il gagne le Junior Atlanta Contest, et finit 5ième du AAU Collegiate Mr. America en 1981. En 1983, il remporte le Mr. Costal USA, avant de gagner le titre de Mr. Georgia l’année suivante. Son dernier concours de culturiste est le Junior USA’s en 1985, où il finit 5ième ; concours reporté par Ron Love, futur pro à l’IFBB.

En 1985, après s’être entraîné pendant 6 semaines en Californie pour un concours, Warrior est invité à rejoindre un groupe de culturiste – Garland Donoho, Mark Miller et Steve « Flash » Borden - qui se préparent à devenir des lutteurs professionnels. Warrior accepte la proposition et abandonne sa carrière de culturiste et ses projets de devenir chiropracteur.

Carrière de lutteur professionnel :

1985 – 1986 : Mid-South Wrestling / Universal Wrestling Federation :

Warrior commence sa carrière de lutteur professionnel sous le nom de Jim « Justice » Hellwig dans l’équipe Powerteam USA, un groupe de 4 culturistes, entraînés par Red Bastien et Rick Bassman. En plus de Borden et Hellwig, le groupe est constitué de Garland Donoho et Mark Miller. La « Faction » est managée par Bassman alors qu’ils tentent de percer dans le business catch. Après une très courte période dans le business, Donoho et Miller quittent le groupe dut fait du manque de succès. Le Manager, Rick Bassman, devient alors aussi catcheur pro ainsi que promoteur ce catch et de Mixed Martial Arts en Californie ou il fonde et dirige l’Ultimate Pro Wrestling. Hellwig et Borden reste dans le catch et font équipe ensemble pour travailler avec la Continental Wrestling Association de Jerry Jarrett et, plus tard, l’Universal Wrestling Federation de Bill Watts.

Initialement, ils catchent sous le nom des Freedom Fighters (Hellwig se fait appeler Justice et Borden se nomme Flash) à la Memphis' Continental Wrestling Association et sont managés par Dutch Mantel (aka Zeb Colter). Parce qu’ils sont essentiellement des bodybuilders et manquent de formation approfondie, l’équipe est dure et brutale, blessant facilement leurs adversaires avec leurs manœuvres « Stiff » qui rend à leur séjour à Memphis de courte durée. Durant leur passage, l’équipe sera des « Baby Faces » au début, mais les fans sont vraiment lents à accepter le duo lourdaud dans un territoire comprenant des duos sympathiques tels les Rock 'n' Roll Express et les Fabulous Ones.

L’équipe commence alors à travailler pour le compte de la Mid-South Wrestling de Bill Watts (renommée Universal Wrestling Federation peu après) début 1986. A la Mid-South, ils se font connaitre sous le nom des Blade Runners (Hellwig se fait appeler Rock et Borden devient Sting) et deviennent « Heels ». Les Blade Runners sont managés par « Hot Stuff » Eddie Gilbert et font partis de la « Faction » des « Hot Stuff International Inc. ». L’équipe « Feud » avec Ted DiBiase et Steve Williams.

Moins de 6 mois après être arrivés à la Mid-South, Hellwig et Borden se séparent quand Hellwig rejoint la World Class Championship Wrestling. Plusieurs années plus tard, lors d’une interview à la TNA, quand on demande à Steve Borden (Sting) son avis sur le fait d’avoir été le coéquipier d’Hellwig, Borden dira que sa relation avec Hellwig a été « Une année tendue et quand nous nous sommes séparés, ça ne l’a pas été de façon amicale ».

Le 30 Mai 1986, à l’Universal Wrestling Federation, dans le 1er round du tournoi pour le titre UWF Heavyweight, Ted DiBiase bat Blade Runner Rock à Houston, Texas. Le 14 Juin 1986, à l’Universal Wrestling Federation, The Fabulous Freebirds (Buddy Roberts et Terry Gordy) battent The Blade Runners (Blade Runner Rock et Blade Runner Sting) lors du show « UWF Superdome Extravaganza » au The Superdome de la Nouvelle Orléans, Louisiane.

1986 – 1987 : World Class Championship Wrestling :

En 1986, Warrior fait ses débuts à Fort Worth au Texas, base de la WCW, où il catch pour 50$ la soirée. Il prend le nom de Dingo Warrior, après qu’un membre des vestiaires de la WCW, remarque qu’il ressemble à « un guerrier ».

Il arrive comme « Heel » et intègre l’équipe de Percy Pringle (connu sous le nom de Paul Bearer à la WWF) puis il rejoint l’écurie de Gary Hart luttant face à Rick Rude. Il fait aussi équipe à plusieurs reprises avec Abdullah the Butcher, défiant la populaire équipe de Kevin Von Erich et de Bruiser Brody.

Warrior fait aussi équipe avec Lance Von Erich et le duo commence à se battre pour les ceintures WCWA World Tag-Team Championship. Mi 1986, lors d’un « Non-Title Match » au Dallas Sportatorium, le champion World Class Heavyweight, Chris Adams perd face à Dingo Warrior. Lors de ce combat, Chris Adams porte un « Piledriver » sur le Warrior, mais, la force du « Piledriver » fait qu’Adams se touche à la gorge. Incapable de continuer, Adams permet au Warrior de lui faire le tombé après un « Flying Elbow ». Chris donne au Warrior un match pour le titre qu’il, bien entendu, remporte.

Le 1er Septembre 1986, à la World Class Wrestling Association, dans le 1er round du tournoi pour les ceintures World Class World Tag-Team, Dingo Warrior et Socko battent The Grappler et Tim Brooks lors du show « WCWA Labor Day Star Wars » au Tarrant County Convention Center de Fort Worth, Texas. Un peu plus tard dans la soirée, en ¼ de finales du tournoi pour les ceintures World Class World Tag-Team, Dingo Warrior et Socko battent Brian Adias et Scott Casey Finalement, le même soir dans les ½ finales du tournoi pour les ceintures World Class World Tag-Team, Chris Adams et Lance Von Erich battent Dingo Warrior et Socko.

Le 12 Octobre 1986, à la World Class Wrestling Association, les champions World Class World Tag-Team, Buzz Sawyer et Matt Borne, battent Steve Simpson et The Dingo Warrior lors du show « WCWA 3rd Cotton Bowl Extravaganza » au Cotton Bowl de Dallas, Texas. Warrior devient « Babyface », il forme une équipe avec Lance Von Erich. Les 2 commencent à lutter pour le titre WCWA World Tag-Team Championship. Le 17 novembre 1986, ils battent Master Gee (remplaçant du champion Buzz Sawyer) et Matt Borne (aka un des Doink) pour remporter le titre. Ils le conservent jusqu’au 1er décembre 1986 quand il perd face à Al Madril et Brian Adias. Ils conservent les ceintures jusqu’au 1er Décembre 1986 quand ils les perdent face à Al Madril et Brian Adias.

Le 27 Novembre 1986, à la World Class Wrestling Association, Dingo Warrior bat Master Gee dans un « Chain Match » lors du show « WCWA Thanksgiving Star Wars » à la Reunion Arena de Dallas, Texas. Le 25 Décembre 1986, à la World Class Wrestling Association, Bob Bradley contre Dingo Warrior se termine en Double Disqualification lors du show « WCWA Christmas Star Wars » à la Reunion Arena de Dallas, Texas.

En 1987, Warrior catch pour le titre WCWA Texas Heavyweight, perdant face à Bob Bradley le 12 janvier. Le 2 Février 1987, à la World Class Wrestling Association, The Dingo Warrior bat le champion WCWA Texas Heavyweight, Bob Bradley pour remporter la ceinture lors du show « WCWA Wrestling Star Wars » au Convention Center de Fort Worth, Texas. Le titre est laissé vacant en avril 1987, après que Warrior quitte la WCCW. Il est réintégré champion après son retour. Puis le titre est de nouveau laissé vacant après sa démission de la WCCW pour rejoindre la WWF, où il prend le nom d’Ultimate Warrior.

1987 - 1991 : World Wrestling Federation (première période) :

Warrior commence à apparaître lors des « House Shows » WWF en Juin 1987 et est préalablement présenté sous le nom du Dingo Warrior lors de promos par Mean Gene Okerlund… Mais rapidement, son nom sera modifié. Le 17 Juin 1987, le Warrior fait ses débuts à la World Wrestling Federation dans un « House Show », The Dingo Warrior bat Steve Lombardi au Wichita Falls Auditorium à Wichita Falls, Texas. Le lendemain dans un « House Show » de la World Wrestling Federation, The Dingo Warrior bat encore Steve Lombardi à l’Ector County Coliseum d’Odessa, Texas.

Il y a un désaccord sur qui a créé le nom de l’Ultimate Warrior. Bruce Prichard déclare que Vince McMahon ne savait pas ce que pouvait être un « Dingo » Warrior, mais comme, à cette époque, il y a le « Modern Day Warrior », Kerry Von Erich ainsi que l’équipe des Road Warriors (aka The Legion Of Doom), il ne fallait pas encore un simple Warrior, mais l’Ultimate Warrior. Le Warrior, de son côté, prétend qu’après l’un de ses premiers matches, McMahon lui demande d’enregistrer une promo. Vince était là et lui demanda de jouer le Warrior, mais Vince ne voulait pas de « Dingo ». The Warrior commence alors à faire sa promo et déclare qu’il n’est pas ce Warrior ou celui-là, il était l’Ultimate Warrior.

En tant que lutteur de la WWF, du milieu des années 80 jusqu’au milieu des années 90, l’Ultimate Warrior est connu pour ses entrées énergiques qui le montraient arrivant sur le ring à vive allure et secouant violemment les cordes de haut en bas. Il est aussi connu pour ses motifs distinctifs peints sur son visage. A cause d’un nombre limité de ses prises, ses combats à la WWF sont les plus courts possibles. Il est aussi connu pour ses intenses interviews très incohérentes.

1987 :

Le 15 Août 1987, lors des enregistrements « WWF on NESN », The Dingo Warrior bat le « Jobber » Barry Horowitz au Boston Garden à Boston, Massachusetts. Il fait forte impression dès ses débuts, dans une Bataille Royale de 20 lutteurs, remportée par Bam Bam Bigelow. Cei a lieu dès le 6 Octobre 1987, lors des enregistrements «WWF Superstars #60 », Bam Bam Bigelow bat Bob Orton, Boris Zhukov, Don Muraco, Hercules, Nikolai Volkoff, Outback Jack, The Junkyard Dog, The One Man Gang et The Ultimate Warrior dans une « Battle Royal » à la Mecca Arena à Milwaukee, Wisconsin. Le lendemain, lors des enregistrements «WWF Wrestling Challenge #60 », The Ultimate Warrior bat Terry Gibbs à la Veterans Memorial Arena à Green Bay, Wisconsin. Ce match est son premier combat télévisé à la WWF qui sera diffusé.

Le 27 Octobre 1987, lors des enregistrements « WWF Superstars #62 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Steve Lombardi au War Memorial à Syracuse, New York. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #62 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Barry Horowitz à la War Memorial Arena à Rochester, New York.

Le 17 Novembre 1987, lors des enregistrements « WWF Superstars #66 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Dusty Wolfe au Veterans Memorial Auditorium à Des Moines, Iowa. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #65 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Brian Costello au Civic Auditorium à Omaha, Nebraska.

Le 24 Novembre 1987, lors des enregistrements « WWF on MSG Network », The Ultimate Warrior bat Frenchy Martin au Madison Square Garden à New York City, New York. Le 5 Décembre 1987, lors des enregistrements « WWF on PRISM Network », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Iron Mike Sharpe au Philadelphia Spectrum à Philadelphie, Pennsylvanie.

Le 8 Décembre 1987, lors des enregistrements « WWF Superstars #68 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Rick Renslow au Sundome à Tampa, Floride. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #68 », The Ultimate Warrior bat Rex King au Civic Center à Fort Myers, Floride.

Après plusieurs mois de victoires impressionnantes sur de nombreux talents, il subit sa première défaite à la WWF contre un autre « Rookie » WWF et futur rival, Rick Rude, le 28 Décembre 1987. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Prime Time Wrestling », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Steve Lombardi au Copps Coliseum à Hamilton, Ontario, Canada

1988 :

Le 5 Janvier 1988, lors des enregistrements « WWF Superstars #72 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Terry Gibbs au Von Braun Civic Center à Huntsville, Alabama. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #72 », The Ultimate Warrior bat Brian Costello au Municipal Auditorium à Nashville, Tennessee. Le 9 Janvier 1988, lors des enregistrements « WWF on PRISM Network », Rick Rude contre The Ultimate Warrior se termine par un « double décompte » au Philadelphia Spectrum à Philadelphie, Pennsylvanie.

Le 24 Janvier 1988, lors du show WWF Royal Rumble 1988, Jim Duggan, B. Brian Blair, Boris Zhukov, Bret Hart, Butch Reed, Danny Davis, Dino Bravo, Don Muraco, Hillbilly Jim, Jake Roberts, Jim Brunzell, Jim Neidhart, King Harley Race, Nikolai Volkoff, Ron Bass, Sam Houston, The Junkyard Dog, The One Man Gang, The Ultimate Warrior et Tito Santana participent au tout premier « Royal Rumble Match » de l’histoire (mais avec « seulement » 20 participants) au Copps Coliseum à Hamilton, Ontario, Canada. L’Ultimate Warrior y entre à la 18ème place. A un moment donné, Muraco et Warrior s’en prennent à One Man Gang alors que Duggan renvoi Davis aux vestiaires. One Man Gang et Dino Bravo sortent le Warrior... Au final, Jim Duggan tire les cordes et esquive une « Ruade » du One Man Gang pour le passer par-dessus la 3ème corde et remporter le Royal Rumble 1988 !!!

Le 26 Janvier 1988, lors des enregistrements « WWF Superstars #75 », The Ultimate Warrior bat King Harley Race par disqualification à l’Hersheypark Arena à Hershey, Pennsylvanie. Il démarre une rivalité avec un autre puissant lutteur : Hercules Hernandez. Celle-ci débute quand Hercules défit le Warrior dans une épreuve de force avec une chaîne. Warrior accepte et tire si fort la chaîne en acier qu’elle se brise. Le 27 Janvier 1988, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #75 », The Ultimate Warrior bat Hercules par disqualification au Wicomico Youth et Civic Center à Salisbury, Maryland. Hercules est disqualifié pour avoir utilisé sa chaine. Warrior se saisit de la chaine et après une lutte acharnée à tirer dessus, la chaine se brisa.

Le 16 Février 1988, lors des enregistrements « WWF Superstars #78 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Tom Stone au Kansas Coliseum à Wichita, Kansas. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #79 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Dusty Wolfe à l’Expocenter à Topeka, Kansas.

Le 22 Février 1988, lors des enregistrements « WWF on MSG Network », Don Muraco et The Ultimate Warrior battent Butch Reed et King Kong Bundy au Madison Square Garden à New York City, New York. Le 5 Mars 1988, lors des enregistrements « WWF on NESN », The Ultimate Warrior bat King Harley Race au Boston Garden à Boston, Massachusetts.

Le 19 Mars 1988, lors des enregistrements « WWF Superstars #82 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Barry Horowitz au Show-Me Center à Cape Girardeau, Missouri. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #86 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Chic Donovan au Prairie Capital Convention Center à Springfield, Illinois.

Le 27 Mars 1988, lors du PPV WWF WrestleMania IV, The Ultimate Warrior affronte Hercules, accompagné de Bobby Heenan, au Trump Plaza Convention Center à Atlantic City, New Jersey. Les 2 se font face et se provoquent. A un moment donné, le Warrior porte une « Guillotine » mais peu après, Hercules le contre pour le passer par-dessus la 3ème corde. Le combat part à l’extérieur et le Warrior lui frappe la tête contre les escaliers en fer. De retour sur le ring, le Warrior conserve l’avantage et frappe Hercules dans le coin. Ce dernier se dégage avec un « Atomic Drop » et lui cogne la tête dans le coin. Hercules esquive une « Ruade » et applique sa « Full Nelson ». Warrior tente de se dégager en s’aidant des cordes et en retombant dessus et l’arbitre compte 3… Alors qu’Hercules pense avoir gagné, c’était l’Ultimate Warrior que l’arbitre déclare vainqueur. Après le match, Hercules tente de s’attaquer au Warrior avec ses chaines mais le Warrior prend vite l’avantage. Ceci est la première victoire en PPV pour le Warrior pour ses débuts et met un terme à leur « Feud ». Malgré tout, le Warrior va subir 2 défaites par tombé les semaines suivantes, une victoire « Clean » d’André The Giant en Avril en Italie et une autre contre Dino Bravo à Montreal en Juin (mais cette fois, Dino Bravo a ses pieds dans les cordes.

Le 21 Avril 1988, lors des enregistrements « WWF Superstars #85 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Joe Milano au New Haven Coliseum à New Haven, Connecticut. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #88 », The Ultimate Warrior bat Conquistador Uno au Civic Center à Springfield, Massachusetts.

Le 25 Avril 1988, lors des enregistrements « WWF on MSG Network », The Ultimate Warrior bat Hercules au Madison Square Garden à New York City, New York. Le 10 Mai 1988, lors des enregistrements «WWF Superstars #90 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Steve Lombardi à l’Entertainment Convention Center à Duluth, Minnesota. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #91 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Terry Gibbs au Mayo Civic Center à Rochester, Minnesota.

Le 31 Mai 1988, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #94 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Barry Horowitz au Convention Center à Fresno, Californie. Le 1er Juin 1988, lors des enregistrements « WWF Superstars #93 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Larry Sampson à l’Oakland Coliseum à Oakland, Californie.

Le 4 Juin 1988, lors des enregistrements « WWF on NESN », Strike Force (Rick Martel et Tito Santana) et The Ultimate Warrior battent Demolition (Ax et Smash) et Mr. Fuji au Boston Garden à Boston, Massachussetts. Le 18 Juin 1988, lors des enregistrements « WWF on PRISM Network », The Ultimate Warrior bat Bobby Heenan dans un « Weasel Suit Match » au Spectrum à Philadelphie, Pennsylvanie.

Le 21 Juin 1988, lors des enregistrements « WWF Superstars #97 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Bob Emory au Civic Center à Glens Falls, New York. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #97 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Curtis Thompson à la Broome County Arena à Binghamton, New York.

Le 25 Juin 1988, lors des enregistrements «WWF on MSG Network », The Ultimate Warrior bat Bobby Heenan dans un « Loser Wears Weasel Suit Match » au Madison Square Garden à New York City, New York. Le 15 Juillet 1988, lors des enregistrements « WWF on Z Channel », The Ultimate Warrior bat Bobby Heenan dans un « Weasel Suit Match » à la Sports Arena à Los Angeles, Californie.

Le 23 Juillet 1988, lors des enregistrements « WWF on PRISM Network », The Ultimate Warrior bat Hercules au Spectrum à Philadelphie, Pennsylvanie. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF », The British Bulldogs (Davey Boy Smith et The Dynamite Kid) et The Ultimate Warrior battent Demolition (Ax et Smash) et Mr. Fuji au Maple Leaf Gardens à Toronto, Ontario, Canada

Le 2 Août 1988, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #104 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » John Ziegler au Hara Arena à Dayton, Ohio. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Superstars #101 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Dusty Wolfe au Civic Center à Wheeling, Virginie de l’Ouest.

Le 23 Août 1988, lors des enregistrements « WWF Superstars #105 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Larry Stephens au Civic Center à Providence, Rhode Island. (match enregistré avant sa victoire pour le titre WWF Intercontinental). Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #108 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Trent Knight au Civic Center à Hartford, Connecticut.

Le 29 Août 1988, lors du PPV WWF SummerSlam 1988 – « Where the Mega Powers Meet the Mega Bucks », au Madison Square Garden à New York City, New York, le champion WWF Intercontinental, The Honky Tonk Man, accompagné de Jimmy Hart, défend sa ceinture face à The Ultimate Warrior qui est un adversaire mystère. A l’entente des premières mesures de la musique du Warrior, Honky Tonk Man devient blême. Le Warrior le frappe au visage, porte un « Bodyslam » et un « Flying Shoulder Tackle » puis en termine avec une « Clothesline » et un « Big Splash » pour la victoire et le championnat Intercontinental en 31 secondes !!!

Règnes de champion WWF Intercontinental (1988 - 1990) :

Le 10 Septembre 1988, lors des enregistrements « WWF on NESN », The Honky Tonk Man bat le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior par décompte au Boston Garden à Boston, Massachussetts. Le 13 Septembre 1988, lors des enregistrements « WWF Superstars #108 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Gene Ligon à la Market Square Arena à Indianapolis, Indiana. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #111 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Brian Costello au Louisville Gardens à Louisville, Kentucky.

Le 24 Septembre 1988, lors des enregistrements « WWF on PRISM Network », The Honky Tonk Man bat le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior par décompte au Philadelphia Spectrum à Philadelphie, Pennsylvanie. Le 29 Septembre 1988, lors des enregistrements « WWF on MSG Network », The Honky Tonk Man bat le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior par décompte au Madison Square Garden à New York City, New York.

Le 5 Octobre 1988, lors des enregistrements « WWF Superstars #112 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat le « Jobber » George South à l’Allen County War Memorial à Fort Wayne, Indiana. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #113 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Pork Chop Cash au Sports Arena à Toledo, Ohio.

Le 10 Octobre 1988, lors des enregistrements « WWF on NESN », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat The Honky Tonk Man par disqualification au Boston Garden à Boston, Massachussetts. Le 16 Octobre 1988, lors des enregistrements « WWF on Z Channel », le champion WWF Intercontinental, Ultimate Warrior bat Honky Tonk Man par disqualification à la Sports Arena à Los Angeles, Californie.

Le 25 Octobre 1988, lors des enregistrements « WWF Superstars #115 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Barry Horowitz à la Baltimore Arena à Baltimore, Maryland. Le 12 Novembre 1988, lors des enregistrements « WWF on PRISM Network », le champion WWF Intercontinental, Ultimate Warrior bat The Honky Tonk Man par disqualification au Spectrum à Philadelphie, Pennsylvanie.

Le 15 Novembre 1988, lors des enregistrements « WWF Superstars #118 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat Conquistador Uno au Cow Palace à San Francisco, Californie. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Saturday Night's Main Event #18 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Super Ninja à l’Arco Arena à Sacramento, Californie.

Le 17 Novembre 1988, lors des enregistrements « WWF on Z Channel », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat The Honky Tonk Man dans un « No Disqualification Match » à la Sports Arena à Los Angeles, Californie.

Le 24 Novembre 1988, lors du PPV WWF Survivor Series 1988, au Richfield Coliseum à Richfield, Ohio, Brutus Beefcake, Jim Brunzell, Sam Houston, The Blue Blazer et le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior affrontent Bad News Brown, Danny Davis, Greg Valentine, Ron Bass et The Honky Tonk Man, accompagnés de Jimmy Hart dans un « Survivor Series Ten Man Tag-Team Elimination Match ». A un moment donné, Brunzell retournait un « Irish Whip » mais Brown l’envoi de face dans le coin et l’élimine avec un « Ghetto Blaster ». Plus tard, Bad News tient Sam Houston pour que Valentine le frappe, mais Sam esquive le coup que se prend Brown à la place. Greg supplie Bad News et les 2 en viennent aux mains. Les autres « Heels » tentent de les calmer et Bad News quitte le match pour se faire décompter ! Plus tard, Outlaw bloque une « Planchette Japonaise » pour porter un « Running Powerslam » pour éliminer Houston. Peu après, le Blazer surpasse Valentine et ajoute un « Bodyslam » puis monte sur les cordes ou Honky Tonk intervient pour l’en faire tomber. Valentine applique alors un « Figure Four » pour éliminer le Blue Blazer. Plus tard, Brutus applique une « Sleeper Hold » sur le Honky Tonk mais les 2 retombent à l’extérieur. Brutus réapplique la prise à l’extérieur et les 2 sont décomptés. Alors qu’il est dominé, le Warrior revient pour se faire envoyer vers Outlaw qui le réceptionne avec son pied. Relais de Ron pour un « Double Teaming » que le Warrior esquive pour les sécher d’une « Double Clothesline ». L’Ultimate Warrior sèche Outlaw avec un » Double Axhandle » pour l’éliminer. Greg s’en prend à son adversaire mais le Warrior le sèche aussi d’un « Double Axhandle » pour la victoire !

Le 6 Décembre 1988, lors des enregistrements « WWF Superstars #121 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat Jose Estrada à l’Ocean Center à Daytona Beach, Floride. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Saturday Night's Main Event #19 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat The Honky Tonk Man au Sundome à Tampa, Floride.

Le 7 Décembre 1988, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #121 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat le « Jobber » John Latu au Sundome à Tampa, Floride. Le 17 Décembre 1988, lors des enregistrements « WWF on PRISM Network », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat The Honky Tonk Man au Spectrum à Philadelphie, Pennsylvanie.

1989 :

Le 3 Janvier 1989, lors des enregistrements « WWF Superstars #124 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Dale Veasey au Von Braun Civic Center à Huntsville, Alabama.

Le 15 Janvier 1989, lors du PPV WWF Royal Rumble 1989 au The Summit à Houston, Texas, sur le ring, on retrouve Mean Gene Okerlund pour le « Superpose Down » entre Ravashing Rick Rude, accompagné par « Bobby « The Brain » Heenan et le champion WWF Intercontinental, l’Ultimate Warrior. Alors que ce dernier arrive sous une « Standing Ovation », Bobby dit que le Warrior est plus populaire et que ses fans voteront pour lui… A chaque passage, l’Ultimate Warrior reçoit les encouragements du public. Au final, Rude le frappe par derrière avec sa barre de musculation et le malmène au sol puis parade sous les huées du public. Après son départ et alors que les officiels viennent voir l’Ultimate Warrior, ce dernier péte un câble, vire tout le monde et repart en courant à la recherche de Rude !

Le 24 Janvier 1989, lors des enregistrements « WWF Superstars #127 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Dusty Wolfe au Tucson Convention Center à Tucson, Arizona. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #129 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Steve Sharkey au Veterans Memorial Coliseum à Phoenix, Arizona. Le 29 Janvier 1989, lors des enregistrements « WWF On Z Channel », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat King Haku au Los Angeles Sports Arena à Los Angeles, Californie.

Le 15 Février 1989, lors des enregistrements « WWF Superstars #130 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Joe Milano au Broome County Arena à Binghamton, New York. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #132 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat le « Jobber » John Ziegler à l’Hersheypark Arena à Hershey, Pennsylvanie.

Le 20 Février 1989, lors des enregistrements « WWF on MSG Network », Randy Savage bat le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior par décompte au Madison Square Garden à New York City, New York.

Le 2 Avril 1989, lors du PPV WWF WrestleMania V – « The Mega-Powers Explode » au Trump Plaza Convention Center à Atlantic City, New Jersey, le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior, défend sa ceinture face à Ravashing Rick Rude, accompagné de Bobby Heenan. Le Warrior utilise sa puissance pour l’envoyer à plusieurs reprises dans un coin puis porte un dur « Irish Whip » suivit d’un « Bear Hug ». Les chants « Weasel » retentissent. Plus tard, Rick esquive un « Stinger Splash » et tente son « Rude Awakening » qu’Ultimate Warrior repousse pour porter une « Clothesline ». Warrior bouge les cordes et passe Rude par-dessus les cordes. Alors que l’Ultimate Warrior soulève Rick, Heenan lui attrape le pied pour faire trébucher le champion et tente la jambe de ce dernier pour permettre la victoire et le titre Intercontinental à Rick !!! Après le combat, Ultimate Warrior s’en prend à Heenan et lui porte un « Gorilla Press » !!!

Le 4 Avril 1989, lors des enregistrements « WWF Superstars #135 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Gary Royal au Civic Center à Glens Falls, New York. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #138 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Mike Williams au War Memorial à Syracuse, New York.

Le 10 Avril 1989, lors des enregistrements « WWF On Tele+2 », The Ultimate Warrior bat le champion WWF Intercontinental, Rick Rude par disqualification au Palatrussardi à Mailand, Italie. Le 22 Avril 1989, lors des enregistrements «WWF On NESN », The Ultimate Warrior bat le champion WWF Intercontinental, Rick Rude par décompte au Boston Garden à Boston, Massachusetts.

Le 25 Avril 1989, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #142 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Barry Horowitz au Veterans Memorial Auditorium à Des Moines, Iowa. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Superstars #137 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Al Burke au Civic Center à Omaha, Nebraska.

Le 8 Mai 1989, lors des enregistrements « WWF On MSG Network », The Ultimate Warrior bat le champion WWF Intercontinental, Rick Rude par décompte au Brendan Byrne Arena à East Rutherford, New Jersey. Le 16 Mai 1989, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #144 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Scott Colton au LaCrosse Center à LaCrosse, Wisconsin. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Superstars #142 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Dusty Wolfe à l’Entertainment Convention Center à Duluth, Minnesota.

Le 27 Juin 1989, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #151 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Barry Hardy au Convention Center à Niagara Falls, New York. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Superstars #146 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Mike Williams au Rochester, New York.

Le 18 Juillet 1989, lors des enregistrements « WWF Superstars #149 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Barry Horowitz au Worcester Centrum à Worcester, Massachusetts. Le 8 Août 1989, lors des enregistrements « WWF Superstars #152 », The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Steve Vega à l’Oakland Coliseum à Oakland, Californie.

Le 28 Août 1989, lors du PPV WWF SummerSlam 1989 – « Feel the Heat » au Meadowlands Arena à East Rutherford, New Jersey, le champion WWF Intercontinental, Ravashing Rick Rude, accompagné de Bobby Heenan, défend sa ceinture face à The Ultimate Warrior. A un moment donné, Ultimate bloque un « Sunset Flip » et le soulève à bout de bras pour l’envoyer à l’extérieur du ring. Warrior lui frappe la tête contre le rebord du ring puis l’envoi dans les barrières de sécurité. Warrior le frappe avec la ceinture puis porte une « Souplesse » à l’extérieur du ring. Plus tard, Rick tente son « Rude Awakening » que le Warrior repousse pour se prendre une « Sleeper Hold ». Warrior résiste puis met un genou à terre. Ultimate se relève pour se dégager avec un « Jaw Breaker ». Rude se dégage d’un « Collier de tête » et le 2 se percutent ainsi que l’arbitre. Peu après, Ultimate reprend l’avantage et le « Surpasse » puis le sèche de « Running Clotheslines » et enchaine avec un « Powerslam » mais l’arbitre est toujours KO. Le Warrior le secouait un peu puis porte un « Piledriver » sur le champion. L’arbitre se relève lentement pour le compte de 2 quand Rick met son pied dans les cordes. Plus tard, Rowdy Roddy Piper arrivait. Rick le remarque et s’adresse à lui puis danse devant. Piper lui montre son cul. Rude s’énerve en montant sur la seconde corde, permettant au Warrior de le surprendre avec un « Back Suplex » puis porte un « Flying Shoulder Tackle » puis un « Gorilla Press » et un « Big Splash » pour la victoire et remporter le titre WWF Intercontinental !

Le 29 Août 1989, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #160 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat le « Jobber » John Weiss au Civic Center à Springfield, Massachusetts. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Superstars #155 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Bob Bradley au Civic Center à Portland, Maine.

Le 20 Septembre 1989, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #164 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Brian Costello au Louisville Gardens à Louisville, Kentucky. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Superstars #159 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Dale Wolfe au Riverfront Coliseum à Cincinnati, Ohio.

Après, il entrait en rivalité avec André The Giant. Warrior bat souvent le Giant en moins d’1 minute et même parfois en 10 secondes. Le 30 Septembre 1989, lors des enregistrements « WWF on MSG Network », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat Andre The Giant par disqualification au Madison Square Garden à New York City, New York. Le 28 Octobre 1989, lors des enregistrements « WWF on MSG Network », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat Andre The Giant au Madison Square Garden à New York City, New York.

Le 31 Octobre 1989, lors des enregistrements « WWF Superstars #166 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior (c) bat le « Jobber » Lynn Wagner à l’Expocenter à Topeka, Kansas. Plus tard dans la soirée, lors des enregistrements « WWF Saturday Night's Main Event #24 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat Andre The Giant par disqualification au Kansas Expocentre à Topeka, Kansas.

Le 1er Novembre 1989, lors des enregistrements « WWF Survivor Series Showdown 1989 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat Tully Blanchard par disqualification au Kansas Coliseum à Wichita, Kansas. Le 20 Novembre 1989, lors des enregistrements « WWF Superstars #169 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Brian Costello à la Market Square Arena à Indianapolis, Indiana. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #171 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat The Conquistador à l’Allen County War Memorial Coliseum à Fort Wayne, Indiana.

Le 23 Novembre 1989, lors du PPV WWF Survivor Series 1989 au Rosemont Horizon à Rosemont, Illinois, The Ultimate Warriors (Jim Neidhart, Marty Jannetty, Shawn Michaels et le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior) affronte The Heenan Family (Andre The Giant, Arn Anderson, Bobby Heenan et Haku) dans un « Survivor Series Eight Man Tag-Team Elimination Match ». Les Rockers portent un « Double Dropkick » direct sur Anderson et Haku alors que Neidhart s’en prend à Heenan. André frappe les Rockers l’un contre l’autre et étrangle Anvil. Là, le Warrior accoure sur le ring et porte plusieurs « Clotheslines » sur André pour enfin le passer par-dessus la 3ème corde. André est décompté et donc éliminé !!! Plus tard, Anvil vire Anderson mais Haku en profite pour l’éliminer avec un « Superkick » dans la nuque. Plus tard, Anderson frappe Jannetty du rebord dans les cordes et Haku enchaine avec un « Superkick » pour le compte de 2. Relais de Bobby qui malmène Marty au sol pour l’éliminer. Plus tard, Haku porte un « Chop » mais Shawn esquive un « Crossbody » pour en porter un de la 3ème corde pour éliminer Haku ! Plus tard, alors qu’il est dominé, Michaels revient pour se prendre un « Double A Spinebuster » pour se faire éliminer. Plus tard, le Warrior est pris à partie par les 2 « Heels » dans leur coin. Anderson l’envoi dans les cordes mais le Warrior retourne la prise et envoi Arn percuter Bobby pour éliminer Arn avec un « Gorrilla Press » puis un « Big Splash ». Heenan refuse de poursuivre le combat et demande à Arn de revenir. Plus tard, Bobby tente de quitter le match mais Warrior le remonte sur le ring pour porter un « Flying Shoulder Tackle » et un « Big Splash » pour éliminer Bobby et remporter le combat !

Le 12 Décembre 1989, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #174 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Lee Peak au Municipal Auditorium à Nashville, Tennessee.

1990 :

Le 2 Janvier 1990, lors des enregistrements « WWF Superstars #174 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Bob Bradley au Jefferson Civic Center à Birmingham, Alabama. Le lendemain, lors des enregistrements « WWF Saturday Night's Main Event #25 », le champion WWF World, Hulk Hogan et le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior battent Mr. Perfect et The Genius au UTC Arena à Chattanooga, Tennessee.

Le 21 Janvier 1990, lors du PPV WWF Royal Rumble 1990 au Orlando Arena à Orlando, Floride, Royal Rumble: Hulk Hogan bat Akeem, Andre The Giant, Ax, Bad News Brown, Bret Hart, Dino Bravo, Dusty Rhodes, Earthquake, Haku, Hercules, Jake Roberts, Jimmy Snuka, Jim Neidhart, Koko B. Ware, Marty Jannetty, Mr. Perfect, Randy Savage, Rick Martel, Rick Rude, Roddy Piper, Shawn Michaels, Smash, Ted DiBiase, The Barbarian, The Honky Tonk Man, The Red Rooster, The Ultimate Warrior, The Warlord, Tito Santana (58:40)

Le 14 Février 1990, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #184 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat le « Jobber » The Brooklyn Brawler au Convention Center à Tucson, Arizona. Le 23 Février 1990, lors des enregistrements « WWF The Main Event III », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat Dino Bravo au Joe Louis Arena à Detroit, Michigan.

Le 6 Mars 1990, lors des enregistrements « WWF Superstars #182 », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat le « Jobber » Steve Vega à l’Arco Arena à Sacramento, Californie. Le 19 Mars 1990, lors des enregistrements « WWF on MSG Network », le champion WWF Intercontinental, The Ultimate Warrior bat Mr. Perfect au Madison Square Garden à New York City, New York.

Le Warrior est annoncé comme le lutteur devant porter le flambeau quand Hulk Hogan prendra sa retraite. Suite aux quelques confrontations avec Hogan et plus particulièrement au Royal Rumble de 1990, le Warrior est désigné comme l’adversaire de Hogan pour WrestleMania VI.

Le 1er Avril 1990, lors du PPV WrestleMania VI – « The Ultimate Challenge » au SkyDome à Toronto, Ontario, Canada, Le champion WWF Intercontinental, Ultimate Warrior, affronte le champion WWF World, Hulk Hogan, dans un match ou les 2 titres sont en jeu ! Les 2 se font face et Hulk parle même au Warrior. Ce dernier le repousse et Hulk en fait de même. Peu après, le Warrior met Hogan à genoux. Hogan se relève au bout d’un moment et fait mettre le Warrior à genou à son tour. Plus tard, Hogan porte un « Scoop Slam » mais le Warrior se relève direct et peu après, porte à son tour un « Bodyslam ». Le Warrior le passe ensuite par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Hogan semble boiter et s’écroule permettant au Warrior de le frapper à terre. L’arbitre va voir l’état d’Hulk mais Warrior le repousse pour remonter son adversaire sur le ring. Plus tard, les 2 se portent une « Clothesline » mutuelle, puis se relèvent avant le décompte de 10 et Warrior s’énerve dans les cordes pour ne plus ressentir les coups d’Hogan. Peu après, l’Ultimate Warrior applique un « Bear Hug » sur Hulk. Ce dernier garde son bras levé au bout de 3 fois puis se dégage. Ultimate Warrior percute l’arbitre qui est KO… Ce dernier reste à terre un moment ce qui empêche des tentatives de tombés des 2 côtés. Plus tard, Hogan frappe l’Ultimate Warrior au visage puis le passe par-dessus la 3ème corde. Warrior l’empêche qu’il lui frappe la tête contre le poteau et l’envoi dessus à sa place. De retour sur le ring, Warrior le sèche d’une « Running Clothesline » puis porte un « Gorilla Press » et un « Big Splash » sur le dos d’Hulk pour le compte de 2 ! Hogan reprend son second souffle et ne ressent pas les coups du Warrior. Hulk le frappe au visage et le sèche d’un « Big Boot » mais Ultimate Warrior esquive un « Leg Drop » et porte un « Big Splash » pour la victoire et le titre WWF !!! Après le combat, Warrior célèbre alors qu’Hulk va lui chercher la ceinture mondiale qu’il lui tend. Les 2 s’embrassent et Ultimate Warrior célèbre avec les 2 ceintures… A la date d’Avril 2014, l’Ultimate Warrior est le seul à avoir possédé les ceintures WWF Intercontinental et WWF World en même temps. A cette période, à la WWF, personne ne pouvait détenir plusieurs titres en même temps, le Warrior est donc contraint d’abandonner son titre de champion WWF Intercontinental.

Champion WWF (1990 - 1991) :

Le 13 Avril 1990, lors du show WWF/AJPW Wrestling Summit, le champion WWF World, The Ultimate Warrior bat Ted DiBiase au Tokyo Dome à Tokyo, Japon. Le 23 Avril 1990, lors des enregistrements « WWF Saturday Night's Main Event #26 », le champion WWF World, The Ultimate Warrior bat Haku au Frank Erwin Center à Austin, Texas.

Le 16 Juillet 1990, lors des enregistrements « WWF Saturday Night's Main Event #27 », le champion WWF World, The Ultimate Warrior bat Rick Rude par disqualification au Omaha Civic Auditorium à Omaha, Nebraska.

Le 27 Août 1990, lors du PPV WWF SummerSlam 1990 – « The Heat Returns » au Philadelphia Spectrum à Philadelphie, Pennsylvanie, le champion WWF World Heavyweight, The Ultimate Warrior, défend sa ceinture face à Ravashing Rick Rude, accompagné de Bobby Heenan, dans un « Steel Cage Match ». En début de combat, Ravashing tente de monter à la cage mais Ultimate Warrior lui frappe la tête contre avant de le balancer contre la cage à plusieurs reprises. Peu après, Ravashing l’envoi de plein fouet dans la paroi et commence à saigner au front. Ravashing l’envoi à nouveau de plein fouet dans la cage puis le frappe au sol. Ultimate Warrior revient à coups de poings mais Rude répond puis lui frotte la tête contre la cage. Plus tard, Warrior répond mais Rick tente un « Rude Awakening » que le Warrior bloque pour l’envoyer au sol avec une « Clothesline ». Alors que le Warrior tente de sortir par la porte, Bobby Heenan lui referme violement en pleine poire. Rude couvre l’Ultimate Warrior pour le compte de 2 !!! Plus tard, Bobby tente d’aider Rude à sortir de la cage par la porte mais Ultimate Warrior le retient et le tire par le pantalon avant de faire entrer Bobby sur le ring pour le frapper et lui porter un « Atomic Drop » pour le dégager par la porte. Le Warrior ne ressent plus les coups et prend son second souffle et le sèche à coups de « Clothesline ». Ultimate Warrior porte son « Gorilla Press » puis monte sur la cage et en sort pour la victoire avant d’avoir fait une petite danse « à la Rick Rude » pour le provoquer !

Le Warrior est intégré dans une « Feud » entre les Legion of Doom et les Demolition, apportant des victoires pour le Warrior et les LOD dans des « 6-Man Tag-Team Matches » dans de nombreux « House Shows » mais aussi lors d’un Saturday Night's Main Event. Ce soir là, le 18 Septembre 1990, lors des enregistrements « WWF Saturday Night's Main Event #28 », The Legion Of Doom (Animal et Hawk) et The Ultimate Warrior battent Demolition (Ax, Crush et Smash) au Toledo Sports Arena à Toledo, Ohio. Le 21 Septembre 1990, lors des enregistrements « WWF on MSG Network », The Legion Of Doom (Animal et Hawk) et The Ultimate Warrior battent Demolition (Ax, Crush et Smash) au Madison Square Garden à New York City, New York.

Le 30 Octobre 1990, lors des enregistrements «WWF The Main Event IV », le champion WWF World, The Ultimate Warrior bat Ted DiBiase par disqualification à l’Allen County War Memorial Coliseum à Fort Wayne, Indiana.

Le 22 Novembre 1990, lors du PPV WWF Survivor Series 1990 au Hartford Civic Center à Hartford, Connecticut, The Ultimate Warriors (Animal, Hawk, le champion WWF Intercontinental, The Texas Tornado et le champion de la WWF, The Ultimate Warrior) affrontent The Perfect Team (Ax, Crush, Mr. Perfect et Smash), accompagnés de Bobby Heenan et Mr. Fuji dans un « Survivor Series Elimination Match ». A un moment donné, le Warrior porte des « Shoulder Tackles » puis un « Flying Shoulder Tackle » et un « Big Splash » sur Ax pour l’éliminer ! Plus tard, on a une bagarre entre les LOD et les Demolitions et l’arbitre disqualifie les 2 équipes ! Perfect se retrouve seul contre le Warrior et le Texas Tornado. Plus tard, Perfect revient contre le Texas Tornado à qui il donne un coup de genou. Le Texas Tornado revient pour se faire aveugler. Perfect lui frappe la tête dans un coin déprotégé du ring et l’élimine avec un « Perfect Plex ». Plus tard, alors qu’il est dominé, l’Ultimate Warrior prend son second souffle et revient à coups de « Running Clotheslines » et un « Flying Shoulder Tackle » puis un « Big Splash » pour la victoire ! Après le combat, il frappe Heenan au visage alors que ce dernier proteste sur le rebord du ring. Plus tard dans la soirée, dans le « Main Event » on a le droit à un match des survivants « Faces » contre les survivants « Heels ».

Hulk Hogan et le champion de la WWF, The Ultimate Warrior et Tito Santana affrontent Hercules, Paul Roma, Rick Martel, Ted DiBiase et The Warlord, accompagnés de Slick et Virgil dans un « Survivor Series Five On Three Handicap Elimination Match ». Warlord se prend un « Flying Forearm » de Santana qui l’élimine direct !!! Peu après, Ted esquive un « Flying Forearm » puis le contre avec une « Guillotine » puis le couvre pour l’éliminer… Les « Faces » sont à 2 Vs. 4. Plus tard, alors que Paul est abasourdit de ne pas avoir obtenu le compte de 3 sur Hogan, ce dernier l’élimine avec une « Running Clothesline ». Plus tard, alors que l’Hulkster porte un « Big Boot » puis une « Clothesline » pour dégager Martel du ring, ce dernier préfère quitter le combat et se fait décompter. 2 Vs. 3. Plus tard, Hulk ajoute un « Big Boot » et un « Leg Drop » pour l’éliminer ! Hogan contre Hercules avec un « Powerslam » et passe le relais à l’Ultimate Warrior qui porte des « Running Clotheslines » et un « Flying Shoulder Tackle » puis un « Big Splash » pour la victoire ! Après le combat, Warrior et Hogan s’en prennent à Slick qu’ils dégagent du ring !

Pour la 3ème année consecutive, le Warrior est le seul survivant de son équipe et est, en plus, co-survivant dans le « Grand Finale Match of Survival » avec Hulk Hogan.

1991 :

Lors de l'émission WWF « Prime Time Wrestling » du 7 Janvier 1991, The Ultimate Warrior remporte son match contre Slaughter grâce à « Shoulder Block » et un « Slam ».

Le 19 Janvier 1991, lors du PPV WWF Royal Rumble 1991 au Miami Arena à Miami, Floride, Sensational Sherri se présente sur la plateforme ou la rejoint Mean Gene Okerlund. Sherri affirmait que Sgt. Slaughter a promis de donner sa chance au titre à Macho Man s’il le remporte. Elle ajoute que si l’Ultimate Warrior est si honorable qu’on le pensait, il devra en faire de même. Suite à des provocations de Sherri, le champion de la WWF, l’Ultimate Warrior rejoint la plateforme et fait face à Sherri qui lui demande, si le Warrior conserve son titre ce soir, donnera-t-il une chance à Macho Man ? L’Ultimate Warrior ne répond rien alors Sherri tente de le séduire et lui retire son blouson et, plus tard, commence à vouloir l’embrasser. Ultimate Warrior la repousse mais Sherri continue jusqu’à se mettre à genoux. Elle lui demande de dire seulement oui et l’Ultimate Warrior finit par dire « Noooonnnnn ». En arrière-scène, le Macho Man péte un câble et rejoint ensuite Sherri qui est hystérique. Plus tard dans la soirée, le champion WWF World Heavyweight, The Ultimate Warrior, défend sa ceinture face à Sgt. Slaughter, accompagné de General Adnan. The Ultimate Warrior accoure sur le ring, esquive des tentatives de coup de drapeau par les 2 « Heels » à qui il porte une « Double Clothesline ». Le Warrior passe Slaughter par-dessus la 3ème corde et en fait de même avec Adnan avant de casser puis déchirer en 2 le drapeau Irakien. A un moment donné, Sensational Sherri arrive aux abords du ring alors que The Ultimate Warrior étrangle Slaughter à l’extérieur. De retour sur le ring, alors que The Ultimate Warrior envoi Slaughter au sol à plusieurs reprises à coups de « Shoulder Block », Sherri l’attrape par la cheville pour le déconcentrer. The Ultimate Warrior lui courre après pour se faire sécher d’une « Clothesline » par le Macho Man Randy Savage qui le frappe ensuite avec une chaise. A un moment donné, Slaughter porte un « Back Breaker » puis le frappe au dos avant d’appliquer un « Camel Clutch » alors que les pieds du Warriors sont sous les cordes. L’arbitre finit par s’en apercevoir et fait casser la prise. The Ultimate Warrior reprend son second souffle et le frappe au visage avant de lui porter plusieurs « Running Clotheslines » et un « Flying Shoulder Tackle » ! Là, Sherri arrive à nouveau aux abords du ring et monte sur le rebord. The Ultimate Warrior la tire par les cheveux sur le ring et la jette à l’extérieur sur le Macho King qui vient d’arriver. Alors que l’arbitre repousse Slaughter des cordes, Randy frappe le Warrior avec son sceptre ! Sgt. Slaughter porte une « Descente du coude » et couvre alors l’Ultimate Warrior pour remporter le match et le titre WWF ! Après le combat, The Ultimate Warrior part en courant après Savage.

Le 21 Janvier 1991, lors des enregistrements « WWF on MSG Network », Randy Savage bat The Ultimate Warrior au Madison Square Garden à New York City, New York. Lors des enregistrements de l'émission WWF « Superstars » du 2 Février 1991, Gene Okerlund nous apprend que The Ultimate Warrior et Macho Man Randy Savage se sont défiés dans un « Career Vs. Career Match » à WrestleMania VII.

Le 24 Mars 1991, lors du PPV WWF WrestleMania VII au Los Angeles Memorial Sports Arena à Los Angeles, Californie, The Ultimate Warrior affronte Randy Savage, accompagné de Queen Sherri dans un « Career Ending Match ». Les chants « Warriors » retentissent avant le début du combat. Concours de popularité entre les 2, le Warrior récolte le soutient du public et Macho Man les huées. Peu après, Savage le frappe par derrière alors que le Warrior se déconcentre de la présence de Sherri. Alors que le Warrior tient Savage par le cou, Sherri monte sur le ring. L’Ultimate Warrior lui envoi Randy la percuter et Sherri retombe à l’extérieur du ring. Plus tard, Sherri frappe le Warrior qui la repousse ! Randy en profite pour frapper son adversaire par derrière et l’envoi percuter le poteau en fer du ring. Sherri frappe à nouveau le Warrior alors que Savage le remonte sur le ring pour porter un « Bodyslam » pour le compte de 2. Alors que les 2 sont au sol, Sherri encourage Savage en le tirant par le bras pour le « réveiller ». L’arbitre engueule cette dernière et ne voit pas le Warrior surprendre le Macho Man avec un « Petit Paquet » et ne valide donc pas le compte de 3. Plus tard, alors que l’arbitre est à terre, Sherri monte sur la 3ème corde pour sauter sur Ultimate Warrior tenu par Savage. Mais, le Warrior esquive le coup et Sherri touche à la place son partenaire ! A un moment donné, Savage monte sur les cordes pour un « Diving Elbow ». Savage ne couvre pas l’Ultimate Warrior et en porte 5 autres pour le compte de 2 !!! Ultimate Warrior prend son second souffle alors que Macho King le frappe à terre. Le Warrior reprend le contrôle et envoi Savage plusieurs fois à terre à coups de « Clotheslines ». Ultimate Warrior porte son « Gorilla Press » et son « Big Splash » pour le compte de 2 !!! Warrior interroge le ciel et Savage le vire du rebord avec une « Clothesline ». Sherri tient le Warrior à l’extérieur alors que Randy monte sur la 3ème corde. Ultimate Warrior vire Sherri et esquive le saut de Savage qui percute les barrières de sécurité ! Ultimate Warrior remonte Savage 2 fois sur le ring et porte des « Flying Shoulder Tackles » pour le virer du ring les 2 fois. L’Ultimate Warrior remonte son adversaire sur le ring pour un 3ème « Flying Shoulder Tackle » pour la victoire !!! Macho King Randy Savage doit donc prendre sa retraite !!!

C’est l’un des meilleurs combats du Warrior à la WWF, éclipsant même le « Main Event » entre Hulk Hogan et Sgt. Slaughter.

Le 27 Mars 1991, lors des enregistrements « WWF Wrestling Challenge #243 », The Ultimate Warrior bat Rick Martel au Lawlor Events Center à Reno, Nevada. Le 30 Mars 1991, lors du show de la Super World Sports, « SWS Wrestlefest », The Ultimate Warrior bat Sgt. Slaughter à Tokyo Dome au Tokyo Dome à Tokyo, Japon.

Par la suite, il est impliqué dans une brutale rivalité avec l’Undertaker. A cette époque, Paul Bearer a pris la place de Brother Love pour présenter un « Talk-show » du nom de Funeral Parlor ou il invite plusieurs personnes. Lors de l’un des ses « Funeral Parlor » lors de l'émission WWF « Superstars » du 13 Avril 1991, Paul Bearer invite l’Ultimate Warrior et lui présente un cercueil avec un mannequin du Warrior dedans. Le Warrior s’en prend alors à Bearer pour se faire surprendre par l’Undertaker. Ce segment est l’un des moments les plus « funeste » de tous les temps de la WWF. La vie de Warrior y est décrite comme étant en danger quand Bearer scelle le cercueil. Vince McMahon rappelle avec frénésie au public qu’il bénéficie d’une quantité d’air limitée, alors que les officiels de WWF s’acharnent à essayer d’ouvrir le cercueil. Quand ils y parviennent les caméras de télévision montrent le corps sans vie du Warrior et le tissu à l’intérieur du cercueil entièrement déchiré. Montrant que le Warrior a gratté frénétiquement l’intérieur du cercueil pour sortir. Provoquant ainsi un effet des plus funestes.

Le 15 Avril 1991, lors des enregistrements « WWF Superstars #242 », The Ultimate Warrior bat Smash au Civic Auditorium à Omaha, Nebraska. Plus tard dans la soirée, lors des enregistrements « WWF Saturday Night's Main Event #29 », The Ultimate Warrior bat Sgt. Slaughter par disqualification ! Lors de ce match, Paul Bearer apporte un autre cercueil en ringside. Peu après, l’Undertaker sort du cercueil et s’attaque au Warrior. Hulk Hogan se présente alors et aide le Warrior. L’Undertaker et le Warrior s’affronteront lors de nombreux matchs mais ne se challengeront pas pour un show majeur pour mettre fin à leur « Feud ».

Le 1er Juillet 1991, lors des enregistrements « WWF on MSG Network », The Ultimate Warrior bat The Undertaker dans un « Body Bag Match » au Madison Square Garden à New York City, New York.

Par la suite, Jake « The Snake » Roberts propose d’aider le Warrior dans sa rivalité, mais finit par se retourner contre lui. Malgré cela, la rivalité imminente entre Roberts et Warrior est rapidement abandonnée.

Lors de l'émission WWF « Superstars » du 3 Août 1991, Jake « The Snake » Roberts fait rentrer l’Ultimate Warrior dans le même cercueil dans lequel l'Undertaker l'a enfermé plusieurs semaines auparavant afin d'aider le Warrior à affronter l'Undertaker. Jake referme alors le couvercle à clé, laissant le Warrior prisonnier dans le cercueil... Quelques instants après, Jake Roberts ré ouvre le cercueil, laissant apparaître un Warrior assis, fixant la caméra et parlant à la manière de l'Undertaker ! Lors de l'émission WWF « Superstars » du 10 Août 1991, on retrouve Jake Roberts et l'Ultimate Warrior dans un cimetière avec le Warrior creusant dans une tombe et y découvrant un crâne... Quelques instants après, Jake Roberts enterre le Warrior jusqu'à la tête, le préparant ainsi à affronter l'Undertaker. Une semaine après, Jake Roberts faisant rentrer l'Ultimate Warrior dans une chambre noire pour que ce dernier affronte le serpent « Lucifer ». Après que le Warrior ne soit rentré dans la pièce, Jake Roberts rallume la lumière laissant ainsi apparaître une douzaine de serpents en réalité. Roberts demande au Warrior d'aller au centre de la pièce pour ouvrir une boîte qui ce trouve là. Le Warrior s'exécute et était mordu au visage par un cobra... Alors que le Warrior s'évanouit, l'Undertaker et Paul Bearer apparaissent laissant révéler que ceci était une machination contre le Warrior entre Jake, l'Undertaker et Paul Bearer !

Le 26 Août 1991, lors du PPV WWF SummerSlam 1991 – « A Match Made in Heaven, A Match Made in Hell », au Madison Square Garden de New York City, New York, le champion de la WWF, Hulk Hogan et The Ultimate Warrior affrontent Col. Mustafa, General Adnan et Sgt. Slaughter dans un « 3-On-2 Handicap Match ». Sid Justice est l’arbitre spécial du combat. A un moment donné, l’Ultimate Warrior porte un « Atomic Drop » et redonne le relais à Hogan pour un « Double Big Boot » des « Faces ». Plus tard, Mustafa porte un « Gutwrentch Suplex » sur Hulk avant d’appliquer un « Camel Clutch » sur le champion. Ultimate Warrior intervient pour faire casser la prise. A un moment donné, en prenant son élan, Warrior trouve Sid sur son chemin. Hogan s’en plaint et Slaughter reprend le contrôle. Plus tard, Warrior retournait une tentative de « Souplesse » de Mustafa à son avantage, mais Slaughter prend le relais et frappe Hulk pour l’énerver dans son coin. Ceci déconcentre Sid et permet aux « Heels » un « Double Teaming » sur le Warrior. Plus tard, Hogan repousse une intervention d’Adnan alors que le Warrior s’occupe de Mustafa ! Hulk frappe la tête de Slaughter dans le coin alors que Warrior fait fuir Adnan et Mustafa avec une chaise. Pendant ce temps là, Hogan jete une poudre au visage de Slaughter et remporte le match avec un « Leg Drop » ! Après le combat, Hulk fait revenir Sid sur le ring et les 2 célèbrent avec des pauses plastiques.

Départ de la WWF en 1991 :

Le 10 Juillet 1991, l’Ultimate Warrior envoi un courrier à Vince McMahon demandant des choses à rajouter à son nouveau contrat avec la WWF. Le Warrior demande 550 000$ pour son combat à WrestleMania VII mais aussi un nombre de jours de travail garantis, des hébergements de voyage, un plus fort pourcentage sur les ventes de marchandises. En particulier, le Warrior fait aussi remarquer, que, selon lui, le chiffre de 550 000$ n’est « pas juste » et que (le Warrior) rapporte autant, sinon plus au show qu’Hulk ». Le Warrior a terminé sa lettre en disant « Peu importe quelle sera la décision, je peux et je vivrai avec. Je resterais à la maison auprès de gens qui se soucient de moi ».

La WWF répond à cette lettre le 13 Juillet 1991 et déclare qu’elle paiera les 550 000 $ pour WrestleMania VII, qu’il aura des royalties plus élevées et qu’aucun autre catcheur WWF ne sera payé plus cher que lui lors des pay per views WWF. Vince McMahon terminait personnellement la lettre en disant « Je tiens à exprimer ma profonde gratitude et d'admiration pour vous en tant qu’artiste, en tant que membre de la famille WWF, en tant qu’homme et en tant qu’ami ».

Suite au PPV annuel, WWF SummerSlam, il est remis au Warrior une lettre de Vince McMahon, datée du 26 Août 1991, annonçant au Warrior qu’il est suspendu de façon effective et immédiate. Entre autres choses, Vince a déclaré dans la lettre : « Vous avez menacé de "rester à la maison" et d’ainsi, ne pas apparaître lors du plus grand pay-per-view de l’été, SummerSlam. Vous ne m’avez pas laissé d’autres choix que d'accéder à vos demandes exorbitantes. Ceci a été une grave erreur de votre part ». Vince dira plus tard que la seule raison pour laquelle la compagnie avait accepté les demandes du Warrior, était de façon « temporaire » pour s’assurer que l’Ultimate Warrior participe à SummerSlam.

Malgré qu’il ait reçu la lettre, le Warrior refuse la suspension et quitte la WWF. Le Warrior a envoyé une lettre officielle de démission à la WWF en Octobre 1991. La WWF a refusée de l’accepter du fait que le Warrior était sous contrat jusqu‘en Septembre 1992.

Dans cette histoire de gros sous, la WWF a, à un moment donné, prétendue que le Warrior a mis une fausse arme sur la tête de Vince McMahon et l’a menacé de ne pas participer au « Main Event » de SummerSlam à moins de percevoir une certaine somme d’argent. Warrior répond sur son site Internet à ces allégations qu’on lui devait de l’argent pour sa prestation à WrestleMania VII. Vince McMahon aurait dit qu’il licencierait Warrior après cet incident ; Warrior annonçait qu’il quitte la compagnie.

Pendant cette période loin de la WWF, Warrior ouvre l’éphémère « Warrior University », une école de lutte professionnelle basée à Scottsdale dans l’Arizona. Selon Vince McMahon dans le documentaire : The Self Destruction of the Ultimate Warrior, personne n’a été réellement diplômé dans cette école.

1992 : World Wrestling Federation (seconde période) :

Alors que mi 1992, Hulk Hogan est censé quitter la WWF, cette dernière fait revenir l’Ultimate Warrior. Ce retour a lieu lors du PPV WWF WrestleMania VIII (ou le Warrior réapparaît pour la première fois pour sauver Hulk Hogan d’une attaque combinée de Sid Justice et de Papa Shango).

Des rumeurs commencent à circuler à cette période (elles persistent encore de nos jours dans certains cercles de fans) prétendant que Ultimate Warrior et Dingo Warrior ne sont pas la même personne que celle qui est revenue lutter en 1992, 1996 et 1998, croyant que le Warrior original est mort. Quand l’Ultimate Warrior revient à la WWF en 1992 la rumeur prétend que « The Texas Tornado » Kerry Von Erich joue son rôle, alors que les cheveux du Warrior sont plus courts qu’avant. Le contraire fût démontré à mainte reprise. Le personnage a toujours été joué par la même personne. Les raisons de cette confusion sont en partie liées à l’histoire montrant Warrior enfermé dans un « cercueil hermétique » par l’Undertaker et les impressionnants changements de sa musculature, provoqués par la réduction (ou l’arrêt) présumée de stéroïdes utilisés occasionnellement. C’est à cette période (au milieu des années 92) que Warrior arbore un maillot de couleur chair avec des muscles imprimés dessus.

Cette fois-ci, l’Ultimate Warrior reçoit un certain contrôle créatif sur ses « Bookings ». Beaucoup de fans doivent se rappeler l’histoire avec Papa Shango dans laquelle le « Sorcier Guérisseur » jette un sort à Warrior, lui causant des convulsions et vomissements de couleurs très disparates ; bien que Warrior déteste cette histoire, il n’a aucun contrôle dessus.

Le 8 Avril 1992, lors des enregistrements « WWF Superstars #292 » au Kalamazoo, Michigan, The Ultimate Warrior bat Skinner. Le 29 Avril 1992, lors des enregistrements « WWF Superstars #294 » au War Memorial à Syracuse, New York The Ultimate Warrior bat Brian Knobbs avec un « Flying Shoulder Tackle » et son « Splash ». A l'issue du combat, Papa Shango revient vers le ring et lance un sors au Warrior qui tombe à terre se tenant le ventre. Ce dernier est ramené en backstage par des officiels.

Le 8 Août 1992 lors de l’émission WWF Superstars, alors que Gene Okerlund interview l'Ultimate Warrior à propos de son match de championnat de la WWF face à Randy Savage au SummerSlam, Ric Flair apparait et déclare que Mr. Perfect a débuté des négociations avec Randy Savage pour être dans son coin lors de cet affrontement ! La semaine suivante, toujours à l’émission WWF Superstars, Gene Okerlund interroge cette fois Randy Savage à propos de son match au SummerSlam contre l'Ultimate Warrior. Pendant l'interview, Mr. Perfect se pointe et déclare que l'Ultimate Warrior l'a contacté pour qu'il soit dans son coin lors du PPV. De ce fait, Perfect déclare que les prix ont augmentés.

Lors de l'émission « SummerSlam Spectacular » du 23 Août 1992, les Nasty Boys battent le champion de la WWF, Randy Savage et l'Ultimate Warrior par décompte extérieur. En effet, durant le combat, Ric Flair et Mr. Perfect interviennent contre Savage en le frappant à la tête avec le mégaphone de Jimmy Hart. Après le match, le Warrior coure après Ric Flair et Mr. Perfect jusqu'en backstages, laissant Randy Savage seul contre les Nasty Boys.

Le 29 Août 1992, lors du PPV WWF SummerSlam 1992 au Wembley Arena à Londres, Angleterre, le champion de la WWF, Randy Savage, défend sa ceinture face à l’Ultimate Warrior. A un moment donné, l’Ultimate Warrior porte des coups de pieds sur le champion dans le coin et le public compte. Savage revient en l’envoyant percuter le coin, tête la première puis le passe par-dessus la 3ème corde. Le combat revient vite sur le ring pour le compte de 2 de Macho Man. Ce dernier porte un « Double Axhandle » de la 3ème corde mais le Warrior ne tombe pas. Savage en porte un second pour le compte de 2. Plus tard, Savage esquive une « Ruade » et le Warrior passe à l’extérieur. Randy lui porte alors un « Double Axhandle » de la 3ème corde vers l’extérieur du ring puis lui frappe la tête contre les escaliers en fer. Randy l’envoi percuter en suite le poteau en fer puis le frappe au sol. Savage le remonte enfin sur le ring pour le compte de 2. Là, Mr. Perfect et Ric Flair se présentent sur les abords du ring. Qui vont t’ils rejoindre ? Plus tard, Peu après, Perfect fait un « croche patte » à Savage, laissant penser qu’il est dans le coin du Warrior ! Savage argumente avec les 2 « Heels » permettant au Warrior de le frapper au visage. Plus tard, Warrior envoi le champion percuter l’arbitre qui tombe à terre. Warrior porte un « Body Slam » sur Randy et monte sur la 3ème corde pour lui porter un « Double Axhandle » mais l’arbitre est trop sonné pour faire le compte de 3 à temps. Plus tard, Randy porte un « Pile Driver » mais l’arbitre est à l’extérieur du ring. Pendant que Savage va le chercher, Mr. Perfect tient le Warrior pour permettre à Ric Flair de le frapper avec un poing américain ! De retour sur le ring, Macho Man porte un « Body Slam » sur le Warrior suivit d’un « Flying Elbow Drop » pour le compte de 2 lent de l’arbitre encore sonné. Plus tard, l’Ultimate Warrior porte son « Gorilla Press » mais Perfect lui accroche la jambe et Ric lui frappe d’un coup de chaise dans le dos. Savage reprend ses esprits et même s’il ne comprend pourquoi Warrior est à terre il repousse Perfect, monte sur la 3ème corde et saute plutôt sur Ric vers l’extérieur qui le contre avec un coup de chaise à la cuisse. L’arbitre compte alors le champion à l’extérieur du ring et donne la victoire au Warrior. Après le son de la cloche, Perfect et Flair s’attaquent à Randy avec Flair qui lui porte même un « Figure 4 » à même le sol. Les « Heels » le frappent au sol. Plus tard, Warrior arrache la chaise des mains de Flair qui va frapper Savage avec et le fait fuir aux côtés de Perfect. Macho conserve son titre mais Warrior arrache la ceintures des mains de l’officiel, remonte sur le ring avec et aide Savage à se relever pour qu’il brandisse son bien.

Le 14 Septembre 1992 à "Prime Time Wrestling", Ric Flair remporte le titre WWF face à Randy Savage avec la « Prise en 4 » grâce à l'intervention de Razor Ramon quand ce dernier attaque Savage. Après le combat, Razor Ramon remet le couvert en attaquant Savage une seconde fois... L’Ultimate Warrior aide alors Randy Savage à retourner en arrière scène après que Razor Ramon ait quitté le ring. A "Wrestling Challenge", le 11 Octobre 1992, nous apprenons que Randy Savage et l'Ultimate Warrior affronteront Ric Flair et Razor Ramon dans un des « Main Events » des Survivor Series.

Le 27 Octobre 1992, lors des enregistrements «WWF Saturday Night's Main Event #31 » à l’Indiana State University Hulman Center à Terre Haute, Indiana, The Ultimate Maniacs (Randy Savage et The Ultimate Warrior) battent les champions WWF World Tag-Team, Money Inc. (Irwin R. Schyster et Ted DiBiase) par décompte quand les champions par équipe quittent d'eux-mêmes le ring. Après le combat, les challengers s'attaquent aux champions sur la rampe d'accès jusqu'au moment ou ils sont attaqués par derrière par Ric Flair, Razor Ramon et Mr. Perfect.

Quelques jours après, le Warrior est viré de la WWF suite à l'histoire des anabolisants et autres anti-douleurs. Pour excuser sa « disparition », Macho Man Randy Savage, qui devait être en équipe avec le Warrior aux Survivor Series face à Ric Flair et Razor Ramon, déclare qu'il n'a plus du tout de nouvelle de son coéquipier lors d'une interview télé en direct ou Macho Man annonce la nouvelle à Vince McMahon. Dans un « segment » du Macho Man, Mr Perfect devient le remplaçant surprise et inattendue du Warrior pour le PPV. A noter que le British Bulldog, Davey Boy Smith, avait lui aussi été viré par la WWF quelques jours avant, suites aux dénonciations du Warrior comme quoi Davey lui avait donné l'adresse d'un médecin peu scrupuleux qui donnait des anti-douleurs.

Une autre version dit que l’Ultimate Warrior et la WWF ont à nouveau un désaccord sur savoir qui possède les droits sur le nom de l’Ultimate Warrior. En plus de ceci, les 2 parties débattent sur leurs différents points de vue concernant l’évolution du personnage de Warrior. Ce renvoi se produit aussi au moment où les désaccords financiers et créatifs entre Warrior et Vince McMahon sont au plus forts. Titan Sports et plus précisément la WWF, étaient, à cette époque, particulièrement surveillés sur leur politique antidrogue, comprenant les drogues « améliorant les performances », les plus en vue des stéroïdes. Warrior déclare, qu’avec « The British Bulldog » Davy Boy Smith, avoir été des boucs émissaires. D’après Bret Hart lors d’une interview dans The Below The Belt show, il dit que la WWF préparait un combat Hart / Warrior au Royal Rumble de 1993. Après son départ Warrior est remplacé par Razor Ramon.

Dans son livre « Sex, Lies and Headlocks », l’écrivain d’ESPN, Shaun Assael a déclaré que le chimiste Canadien, Mauro Di Pasquale, a pincé l’Ultimate Warrior pour l'utilisation de stéroïdes en Septembre. Mauro Di Pasquale a aussi réussi à persuader McMahon, qui était sous contrôle fédéral à l'époque pour des allégations, de fournir illégalement des stéroïdes pour certains de ses lutteurs, afin de virer le Warrior de la compagnie.

Si l’Ultimate Warrior était resté, la croyance populaire de l’époque veut que le Warrior était supposé démarrer une rivalité avec Nailz (ce qui est étonnant, à cause de la rivalité naissante entre Nailz et l’Undertaker).

Semi-retraite (1992 - 1996)

Entre Novembre 1992 et Juillet 1995, dans sa période loin de la WWF, l’Ultimate Warrior est en semi-retraite. A cette période, le Warrior ouvre brièvement sa « Warrior University », une école d’apprentissage du catch professionnel basée à Scottsdale, Arizona.

En Décembre 1992, il catch sous le nom de Dingo Warrior contre son ancien rival, Hercules Hernandez à Billerica, Massachusetts, pour le compte de l’International Wrestling Federation de Killer Kowalski.

En 1993, Hellwig joue le rôle d’un « épéiste » dans le film d’action Firepower qui sort la même année.

En 1993, Jim Hellwig change légalement son nom pour Warrior, lui permettant d’obtenir les droits sur le nom : Warrior.

En 1995, la World Championship Wrestling (WCW) présente le catcheur « The Renegade » comme « l’arme secrète » de Hulk Hogan et Randy Savage, utilisant un costume et des gestuelles très proches du Warrior. Rick Williams, qui joue le rôle du Renegade, sera utilisé plus tard comme la doublure de Warrior quand celui-ci catch à la WCW pour une courte période en 1998.

Entre 1996 et 1998, le Warrior et la WWF engagent une série de procès pour savoir à qui appartient les droits sur le personnage du Warrior. La cour décide que Warrior a légalement le droit d’utiliser les attitudes, le costume et le visage peint du « Warrior ».

En outre, en mai 1996, Warrior commence l’écriture d’une bande dessinée avec Jim Callahan et The Sharp Brothers intitulée WARRIOR, dans laquelle il est le personnage principal. La bande dessinée se vend bien les deux premiers mois avant que les ventes ne chutent. Elle est finalement arrêtée début 1997. Selon Warrior, 6 numéros du « Warrior » étaient créés, toutefois seuls les 4 premiers numéros ont, à ce jour, été publiés.

En Juillet 1995, l’Ultimate Warrior fait son retour sur les rings pour le compte de la National Wrestling Conference (NWC) basée à Las Vegas. Il y reprend sa rivalité avec le Honky Tonk Man pour une dernière fois. Warrior le bat dans une petite arène à guichet fermé. Après, le Warrior est sensé lutter contre une ancienne superstar de la WWF : Jim « The Anvil » Neidhart, mais cela ne se produira jamais à cause du manque d’argent du promoteur.

Il a aussi catché lors d’une tournée en Europe pour le compte de la promotion Catch Wrestling Association (CWA) d’Otto Wanz.

1996 : World Wrestling Federation (troisième période) :

Après 3 années ½ passées loin du monde de la lutte, l’Ultimate Warrior revient à la WWF en 1996. C’est lors de l'émission Monday Night Raw, le 19 Février 1996, que l’on apprend la nouvelle. Plus tard, il est annoncé dans un match de retour face à la jeune Superstar, Hunter Hearst Helmsley (connu aujourd’hui sous le nom de Triple H) pour le PPV WrestleMania XII.

Le 31 Mars, lors du PPV WWF WrestleMania XII à l’Arrowhead Pond d’Anaheim, Californie, The Ultimate Warrior fait son retour à la WWF face à Hunter Hearst Helmsley, accompagné de Sable. L’Ultimate Warrior arrive sous les acclamations du public. Helmsley l’attaque par derrière pour prendre l’avantage. L’Ultimate Warrior esquive une « Clothesline » pour se prendre un « Pedigree » sauf que le Warrior se relève direct ! L’Ultimate Warrior l’envoi au sol à coups de « Clotheslines » puis porte un « Flying Shoulder Tackle » puis en termine avec un « Gorilla Press » et un « Big Splash » pour la victoire ! Plus tard, Triple H rapportera que ce match n’a pas été « son meilleur souvenir » et que le Warrior est « la personne la moins professionnelle » avec laquelle il a travaillé. Après Wrestlemania, Warrior participe à de brèves rivalités avec Goldust et Jerry Lawler.

L’Ultimate Warrior fait sa première apparition télé hebdomadaire lors du WWF Monday Night Raw du 8 Avril 1996. Ce soir là, sur le ring, Vince McMahon accueille l’Ultimate Warrior. Ce dernier a de nouveau une « Standing Ovation ». Vince lui demande ou il a été ces 3 dernières années ? Le Warrior répond que malgré son absence, son esprit n’a pas disparu et que tous les fans lui ont parlés. Il dit que sa puissance est de retour une nouvelle fois. McMahon parlr de la nouvelle génération et le Warrior répond que ça lui donnera de nouveaux challenges. Rapidement, le champion Intercontinental, Goldust les rejoint sur le ring. Vince rappelle que les 2 s’affronteront lors du prochain In Your House. Goldust fait encore sa manipulation. Le Warrior répond avant de porter une « corde à linge » sur Goldust qui retombe à l’extérieur du ring.

Le 28 Avril 1996, lors du PPV WWF à Your House 7 : Good Friends, Better Enemies au Civic Auditorium à Omaha, Nebraska, le champion WWF Intercontinental, Goldust, accompagné d’un garde du corps (aka Mantaur) et de Marlena, défend sa ceinture face à The Ultimate Warrior. Le garde du corps monte sur le rebord du ring pour tenter de déconcentrer le Warrior. Ce dernier ne se laisse pas berner et oblige Goldust à quitter le ring. Ce dernier s’enfuit avec Marlena. The Ultimate Warrior les suis puis prend le cigare de Marlena et se met à le fumer. The Ultimate Warrior rejoint le ring et enfile le manteau de Goldust sur la chaise de Marlena et s’y assoit en fumant le cigare. Goldust, excédé, demande aux fans de la fermer et les menace de venir les embrasser s’ils continuent lol. Le Warrior prend ensuite la perruque et la jette à Goldust puis le provoque avec la veste tel un toréador. Le Warrior rend son cigare à Marlena et tend sa robe de chambre à Goldust qui hésite à l’enfiler puis ose le faire. Le Warrior l’invite ensuite à s’assoir sur la chaise, ce que Goldust a le courage de faire. Goldust prend la pose et Marlena redonne son cigare au Warrior qui le fume avant de l’éteindre sur la main de Goldust ! L’Ultimate Warrior le sèche ensuite d’une « Running Clothesline » mais Goldust préfère fuir le match et se faire décompter ! Après le combat, The Ultimate Warrior cours après le garde du corps qui prend l’avantage sur le ring. The Ultimate Warrior prend son second souffle et lui porte des « Running Clothesline » puis un « Flying Shoulder Tackle » avant de lui retirer sa veste. The Ultimate Warrior porte ensuite un « Bodyslam » !

Le 29 Avril 1996, lors de WWF Monday Night RAW #156 au Sioux City, Iowa, The Ultimate Warrior fait ses débuts à Raw sur un ring et affronte Isaac Yankem (aka Kane), accompagné de Jerry « The King » Lawler. Le Warrior fait le tour du ring et repart en arrière-scène pour revenir. Jerry Lawler est aux abords du ring mais fait aussi les commentaires. Ultimate Warrior prend l’avantage et porte un « Irish Whip » suivit d’une « Corde à linge » et le passait e par-dessus la 3ème corde. De retour sur le ring, le Warrior domine Isaac et porte un « Flying Shoulder Tackle » et un « Splash » pour la victoire !!!

Le 27 Mai 1996, lors de WWF Monday Night RAW #160 au Cumberland County Memorial Auditorium à Fayetteville, Caroline du Nord, l’Ultimate Warrior affronte le champion Intercontinental, Goldust, accompagné de Marlena, dans un « Non-Title Match » mais dans un combat de qualification pour les 1/4 de finales du tournoi King Of The Ring 1996. Goldust prend son temps pour monter sur le ring alors le Warrior le poursuit tranquillement autour. Une fois dessus, le Warrior prend l’avantage et porte un « Inverted Atomic Drop » puis un « Atomic Drop ». Goldust retombe à l’extérieur du ring. Ce dernier prend son temps pour remonter et prend l’avantage de retour sur le ring en frappant le Warrior quand ce dernier remonte à son tour. Goldust le frappe mais le Warrior ne sent rien et le soulève à bout de bras pour l’envoyer à terre. Le Warrior va chercher Goldust à l’extérieur et le passe par-dessus la barrière de sécurité. Goldust revient et l’envoi contre les barrières. Warrior revient et lui frappe la tête contre le poteau en fer, puis le remonte sur le ring pour le compte de 2. Plus tard, alors que Goldust quitte à nouveau le ring, cette fois-ci, Ahmed Johnson ramène Goldust sur le ring. Plus tard, Goldust frappe la tête du Warrior sur l’’escalier en fer. De retour sur le ring, Goldust revient en esquivant une « Ruade » puis le dégage hors du ring. L’Ultimate Warrior retombe sur la chaise de Marlena. Plus tard, de retour sur le ring, Goldust déconcentre l’arbitre et porte un « Low Blow » pour reprendre le contrôle et travailler sur le cou du Warrior. Plus tard, alors que Goldust le frappe dans le dos, le Warrior prend son second souffle et porte des « cordes à linge » et un « Flying Shoulder Tackle ». Goldust quitte le ring à nouveau. Le Warrior le suit et les 2 sont décomptés. Après le match, Warrior courre après Jerry « The King » Lawler qui a quitté sa place aux commentaires puis détruit la chaise de Marlena…

Le 10 Juin 1996, lors de WWF Monday Night RAW #162 à Fayetteville, Caroline Du Nord, sur le ring, on retrouve Vince McMahon et Jerry « The King » Lawler. Vince accueille l’adversaire de ce dernier au prochain King Of The Ring, The Ultimate Warrior. Une fois ce dernier sur le ring qui porte une casquette, Lawler tente de mettre de côté leur différence. Il félicite la Warrior pour sa BD et dit être lui aussi un artiste et lui offre un portrait du Warrior en signe de paix entre les 2. McMahon met son grain de sel en disant que Jerry tente d’éviter le match et ce dernier répondait qu’un combat n’est pas nécessaire. Jerry note les détails représentatifs du Warrior et lui offre en cadeau. Warrior critique les talents d’artistes et dit qu’il y a un seul King à la WWF et qu’il lui bottera le cul au King Of The Ring. Lawler le frappe avec le portrait et s’enfuit.

Le 23 Juin 1996, lors du PPV WWF King Of The Ring 1996 au Mecca Arena à Milwaukee, Wisconsin, The Ultimate Warrior affronte Jerry « The King » Lawler. Ce dernier attaque le Warrior par derrière en le frappant dans le dos avec son sceptre. Jerry l’étrangle avec mais l’arbitre lui retire. Jerry envoi Warrior contre les escaliers puis l’étrangle avec son manteau. Plus tard, de retour sur le ring, l’Ultimate Warrior revient mais Jerry le frappe avec un poing américain alors que l’arbitre ne le voit pas. Plus tard, Jerry applique son « Piledriver » mais ceci réveille le Warrior qui prend son second souffle. Jerry le frappe par derrière et le Warrior revient avec des « Clothesline » et un « Flying Shoulder Tackle » pour la victoire... Après le combat, Warrior va sur le trône et soulève la couronne de King Of The Ring…

Le 24 Juin 1996, lors des enregistrements « WWF Monday Night RAW #166 » au Brown County Expo Center à Green Bay, Wisconsin (diffusé le 8 Juillet 1996), le président de la WWE, Gorilla Monsoon annonce que l’Ultimate Warrior est suspendu car ce dernier ne c’est pas présenté à des shows de Pittsburg, Indianapolis et Detroit. Il ajoute que cette suspension sera levée dès que le Warrior aura répondu à son obligation d’apparition. Gorilla ajoute que le Warrior sera là ce soir, comme prévu, pour affronter Owen Hart (du fait que l’émission était préenregistrée). Gorilla conclu que malgré l’immense popularité du Warrior, aucun catcheur ne peut se permettre de faire défaut aux fans de la WWF. Juste après, The Ultimate Warrior affronte Owen Hart, accompagné de James E. Cornette. Owen l’attaque par derrière pour se faire passer par-dessus la 3ème corde ! En duplex, le champion de la WWF, Shawn Michaels et le champion Intercontinental, Ahmed Johnson parlent du remplaçant du Warrior pour In Your House, sans donner de nom. Plus tard, l’Ultimate Warrior bloque une « Souplesse » pour la porter et applique un « Splash » qu’Owen contre pour revenir. Owen malmène la jambe du Warrior et l’imite. Plus tard, alors que l’arbitre réprimande Owen, Cornette frappe le Warrior. Plus tard, le Warrior repousse une tentative de « Sharpeshooter ». Le British Bulldog vient aux abords du ring. L’Ultimate reprend son second souffle et l’avantage. Le Warrior porte un « Flying Shoulder Tackle ». Là, Davey s’attaque au Warrior qui le repousse. Vader vient en renfort et le Bulldog porte un « Running Powerslam ». Davey et Vader tentent le Warrior pour qu’Owen lui saute dessus de la 3ème corde, plâtre en avant. Le ring est plein d’officiels que Vader fait fuir. Vader porte un « Vader Bomb ».

L’Ultimate Warrior était donc prévu de faire équipe avec Shawn Michaels et Ahmed Johnson contre Owen Hart, Davey Boy Smith et Vader lors du PPV WWF In Your House 9 plus tard dans le mois, mais la WWF met fin au contrat du Warrior quand ce dernier prétend avoir besoin de temps pour pleurer la mort de son père. Vince McMahon, propriétaire de la WWF, déclare que le Warrior n’a pas vu son père depuis 10 ans et qu’il ne se soucie guère de lui. Par conséquent, Vince McMahon ne prend pas en compte les excuses du Warrior pour ses absences répétées à plusieurs shows. Warrior conteste les explications de Vince, déclarant que la vraie raison de ses absences est la rupture du contrat par McMahon. En réponse, ce dernier et la WWF vendent les marchandises à l’éffigie de l’Ultimate Warrior sans lui reverser le moindre pourcentage. The Ultimate Warrior sera remplacé âr Sycho Sid lors du PPV WWF In Your House 9.

1998 - 1999 : World Championship Wrestling :

La WCW, concurrent à l’époque de la WWF, signe l’Ultimate Warrior en 1998 et lui donne le contrôle créatif sur ses combats, ce qui est considéré à l’époque par certains comme un geste insensé. Ses débuts apportent beaucoup de public et d’audience, mais ses résultats ne durent pas.

Il créait une histoire où il est un opposant solide à la New World Order (nWo) d’Hulk Hogan : le « One Warrior Nation ». Le « sigle » OWN est un jeu de mot avec celui de la NWO. Les moments forts de cette histoire impopulaire comprennent l’enlèvement par le Warrior et le fait de convertir tous les membres de la NWO à l’exception d’Hulk Hogan. Les agissements du Warrior dans ses enlèvements sont dissimulés par une trappe sur le ring). Davey Boy Smith subiit une blessure qui aurait pu mettre fin à sa carrière, après être tombé par la trappe du Warrior lors du PPV Fall Brawl 1998. Perry Saturn est aussi blessé par la trappe mais moins sérieusement.

La première apparition du Warrior à la WCW a lieu le lors du WCW Monday NITRO le 17 Août 1998 à Hartford, Connecticut. Alors qu’Hollywood Hogan, Eric Bischoff et The Disciple rejoignent le ring, Hogan affirme qu’il n’y a pas un catcheur qu’il ne peut battre pour reprendre sa ceinture, pas une guerre qu’il ne peut remporter pour reprendre son titre ou pas un guerrier (Warrior) qu’il ne peut battre… Là, les lumières clignotent et une voix se fait entendre, puis, sur la plateforme, arrive une silhouette qui n’est nulle autre que l’Ultimate Warrior ! Ce dernier rejoint le ring et demande à Hogan qu’il ressente la vraie puissance… Le Warrior déclare qu’il a suivit depuis des années ce que cette industrie, avec Hogan, a tenté de recréer ce qui n’est pas possible de recréer. (Le Warrior fait allusion certainement à The Renegade). Plus tard, Warrior revient sur leur passé et leurs bagarres épiques puis rappelle qu’à cette époque, Hogan a battu des légendes, des géants et d’autres grands… Mais jamais, jamais il n’a battu un Warrior et surtout pas The Ultimate Warrior ! Le Warrior se présente au Disciple en disant qu’il doit être le « Barber » d’Hogan (aka Brutus Beefcake). Le Warrior demandait à Bischoff qui il est ? Ce dernier répond être le dirigeant de cette compagnie et demande au Warrior qui l’a invité ? Le Warrior se marre et répond qu’il n’a pas besoin d‘invitation, il va là ou il veut. Plus tard, le annonce que la semaine prochaine, il lancera une révolution que même Hogan ne pourra pas arrêter. Il lui donne rendez-vous la semaine prochaine puis il disparaît dans la fumée. On voit ensuite son logo dans un projecteur.

Lors de WCW Monday NITRO du 24 Août 1998 à Chicago, Illinois, The Ultimate Warrior se présente sur le ring. Il affirme qu’Hogan est le modèle des champions… Et représente tout ce qu’il veut annihiler. The Ultimate Warrior affirme que la semaine dernière, il a vu quelque chose qu’il a reconnu dans les yeux d’Hogan. The Ultimate Warrior affirme n’a pas vu la différence entre une rébellion et une révolution et promet que ça sera la perte d’Hogan. The Ultimate Warrior déclare libérer la puissance de ses « Warriors » et lance la « One Warrior Nation Revolution ». The Ultimate Warrior certifie qu’Hollywood Hogan va être détruit. Plus tard, il affirme que la semaine prochaine, sa révolution continuera…

Lors de WCW Monday NITRO du 31 Août 1998 à Miami, Floride, Eric Bischoff et Hollywood Hogan rejoignent le ring. A un moment donné, Hogan certifie que l’Ultimate Warrior a peur de lui puis le défie à venir maintenant ! Ce dernier rejoint le ring. Hogan dit que toute la nWo Black & White qui vient d’encercler le ring, est là pour le voir crucifier le Warrior. La fumée éclate et quand elle se dissipe, la Warrior a disparu. Dans le « Main Event », Lex Luger et Sting, affrontent le champion WCW United-States, Bret « The Hitman » Hart et Hollywood Hogan, accompagnés de The Disciple. A un moment donné, Hulk fouette Sting avec sa ceinture. Bret lui arrache des mains puis quitte le ring. Hogan va le confronter à l’extérieur et les 2 argumentent et se font décompter ! Après le combat, Hogan et Hart argumentent alors que le Disciple tente de les calmer. Brian Adams, Norton entre autre arrivent alors que la fumée remplit le ring. Quand elle de dissipe, le Warrior apparait et la nWo est au sol. Le Warrior affirme qu’on peut sentir la peur d’Hollywood qui fuit le ring apeuré.

Lors de WCW Monday NITRO du 7 Septembre1998 à Pensa Diet Cola, Floride, Hollywood Hogan et The Giant rejoignent le ring. Hogan affirme que le Warrior n’a pas les couilles pour affronter la nWo 1 par 1. Il défit le Warrior à venir affronter Giant dans une cage maintenant. La cage descend et là, la fumée arrive. Quand elle se dissipe, Giant est à terre et le Warrior est assit sur une chaise. Hogan esquive un coup de chaise pour le frapper dans le dos. Le Warrior rentre en transe alors qu’Hollywood quitte le ring pour l’enfermer dans la cage avec l’aide de Bischoff. Le fumée revient et quand ça s’éclaircit, le Warrior a à nouveau disparu…

Le Warrior ne participe qu’à 3 combats à la WCW. Le 1er a lieu le 13 Septembre 1998, lors du PPV WCW Fall Brawl 1998 - War Games au Lawrence Joel Coliseum de Winston-Salem, Caroline du Nord, la Team WCW (Diamond Dallas Page, Roddy Piper et The Warrior) battent The nWo Hollywood (Bret Hart, Hollywood Hogan et Stevie Ray) ainsi que la nWo Wolfpac (Kevin Nash, Lex Luger et Sting) dans un « Three Way Nine Man Tag-Team War Games » quand Diamond Dallas Page remporte le match en faisant le tombé sur Stevie Ray.
.
Lors de WCW Monday NITRO du 14 Septembre1998 à Greenville, Caroline du Sud, Hogan dit que tout le monde l’a vu à War Game surpasser tout le monde. Hogan dit qu’à cause du Warrior, il lui a retiré sa chance face à Goldberg. Hollywood défit le Warrior de l’affronter. La fumée arrive sur le ring puis se dissipe et l’on découvre que le Disciple a disparu… Plus tard dans la soirée, alors que Jim « The Anvil » Neidhart se présente sur le ring pour son match, la fumée apparait sur le ring et une fois dissipée, le Warrior apparait au centre du ring avec le Disciple inanimé. Hollywood Hogan, Eric Bischoff, The Giant, Bagwell, Stevie Ray et Vincent rejoignent les abords du ring. Le Warrior dit que dans leurs vies, on peut choisir de vivre comme des guerriers (Warrior) ou des hommes ordinaires. La nWo encercle le ring mais n’agit pas. Le Warrior relève le défit d’Hogan pour Halloween Havoc. Il disparait dans la fumée avec le Disciple. Hogan est furieux. La semaine suivante, lors de WCW Monday NITRO à Boston, Massachusetts, sur le ring, la fumée apparait et quand elle se dissipe, le Disciple apparait au centre du ring inanimé. La nWo rejoint le ring et la fumée repart. Quand elle se dissipe à nouveau, le Disciple a disparu. Le sigle du Warrior apparait en projecteur et ce dernier apparait en haut de la salle. Hogan demande à ce qu’il lui rende son Disciple. Hogan le défit de finir ce qu’ils ont commencés il y a 8 ans. Le Warrior lui répond et Hogan affirme qu’il a peur de lui et lui demande de le reconnaitre. Le Warrior affirme qu’il a lui prendre tout ce qu’il a et ça commence ce soir avec le Disciple. Le Warrior conclu qu’Hogan et tous ses sbires vont subir sa puissance. Plus tard dans la soirée, Hollywood Hogan et Eric Bishoff rejoignent le ring. Hollywood demande à ce que le Warrior vienne maintenant car personne ne veut attendre Halloween Havoc. Le Warrior arrive, accompagné du Disciple qui se retourne avec écrit OWN dans le dos !

Lors de WCW Monday NITRO du 28 Septembre1998 à Rochester, New York, l’Ultimate Warrior rejoint le ring. Il dit savoir qui est Hogan et ce que lui est. Il ajoute que les Warriors savent ce qu’ils veulent voir. Il revient sur la déception qu’a donnée Hogan à War Games. Il dit avoir un message pour Hogan : « Tu ne relèves pas le challenge Ultime » (la sécurité empêche un homme de monter sur le ring). Il déclare qu’à Halloween Havoc, Hogan fera pour la seconde fois face au challenge de sa vie et ressentira sa puissance.

Lors de WCW Monday NITRO du 5 Octobre 1998 à Columbia, Caroline du Sud, Lenny Lane affronte The Disciple. Lane tourne autour du Disciple et imite l’Ultimate Warrior et secoue les cordes. Plus tard, The Disciple remporte le combat avec un « Apocalypse ». Après le match, The Disciple dit ne plus avoir à porter les sacs d’Hogan, que maintenant il est son propre homme. Alors que The Disciple repart, Hollywood et Bischoff tentent de le rattraper. Hogan est furieux quand il rejoint son vestiaire ou le Disciple n’est pas. Hogan voit alors le Warrior dans le miroir mais Eric, lui, ne le voit pas. Hogan devient fou en parlant tout seul sans qu’Eric ne comprenne.

Le 12 Octobre 1998, à WCW Monday NITRO #161 à l’United Centre de Chicago, Illinois, Sting et The Warrior affrontent Bret « The Hitman » Hart et Hollywood Hogan. A un moment donné, la nWo arrive pour s’en prendre au Warrior. Alors que le Giant tient le Warrior et qu’Hogan frappe ce dernier, la fumée envahie le ring. Le Warrior quitte le ring et Sting nettoie le ring à coups de batte de baseball avant de porter un « Scorpion Deathdrop » à Vincent. Le Warrior repousse la nWo avec une ceinture en cuir. Dans ce combat, le Warrior ne participe guère, hormis le fait de pourchasser à la fin les membres de la nWo.

Le 19 Octobre 1998, à WCW Monday NITRO #162 à Minneapolis, Minnesota, Hollywood Hogan se présente sur le ring alors que Michael Buffer fait la présentation du « Main Event ». Après des provocations d’Hogan, le Warrior finisse par accourir sur le ring avec une batte de baseball. Il vire le Giant puis frappe les autres membres nWo au ralenti alors qu’Hogan avait quitté le ring. Le Warrior sèche Stevie d’une « Clothesline », frappe le Giant avec la batte et sèche Vincent avec. Hogan déconcentre le Warrior pour permettre au Giant de le frapper par derrière pour lui porter ensuite un « Chokeslam ». Hogan porte des « Leg Drop » en disant que ça sera pareil à Halloween Havoc.

Le 25 Octobre 1998, lors du PPV WCW Halloween Havoc 1998 au MGM Grand Arena de Las Vegas, Nevada, Hollywood Hogan bat The Warrior. Ce match est largement considéré comme à jamais, le pire combat en pay per view. Dans la campagne pour leur combat à Halloween Havoc, Warrior joue avec l’esprit de Hogan, projetant son image dans un miroir que seul Hogan peut voir. Hogan est décrit comme « craquant » face à ces apparitions. Cependant, les présentateurs ainsi que les téléspectateurs peuvent voir ces apparitions. Dans le combat d’Halloween Havoc, la coordination des prises et coups est très médiocre, une blessure au bras que Warrior s’est faite au War Games, ralentie le rythme du combat. Une tentative d’aveugler Warrior se retourne contre Hogan lorsque le papier enflammé par Hogan lui saute au visage. Le combat se finit enfin quand Horace Hogan frappe le Warrior avec une chaise dans le dos pendant qu’Eric Bischoff détourne l’attention de l’arbitre Nick Patrick. Ceci permettant à Hulk Hogan de réaliser le tombé pour remporter le combat.

Le 26 Octobre 1998, à WCW Monday NITRO #163 à Phoenix, Arizona, le Warrior rejoint le ring et dit que la nuit dernière, Hogan a échoué et que ceci l’hantera pour la vie. Le Warrior dit lui avoir mis sa raclée hier soir. Il dit qu’Hollywood lui a ouvert la porte. Hogan le rejoint sur le ring mais Horace empêche son oncle d’y aller. Le Warrior frappe ce dernier qu’il envoit plusieurs fois à terre avant de le passer par-dessus la 3ème corde. Le Giant monte à son tour sur le ring pour se faire rapidement virer à son tour. Hogan monte sur le ring pour se prendre un « Flying Shoulder Tackle » ! Le Warrior frappe Bischoff au visage pour le virer du rebord du ring.

Le 9 Novembre 1998, à WCW Monday NITRO #165 à Uniondale, New York, le Warrior fait sa dernière apparition télé à la WCW quand le Warrior vient aider le Disciple en renfort contre Stevie Ray, Vincent et Horace.

La WCW déclare avoir fait des efforts pour re-signer Warrior, mais il semble qu’il demande beaucoup trop d’argent, donc la WCW met fin aux négociations. Dans une courte interview, Warrior affirme que la WCW a simplement décidé de ne plus l’appeler malgré ses 16 appels à Eric Bischoff avant le désastre d’Halloween Havoc. Il affirme aussi dans des interviews et lors de conventions que la seule raison pour laquelle on l’a fait revenir est pour donner une grosse victoire à Hogan afin que ce dernier n’ait un retour pour son « Job » de WrestleMania. Warrior décrit aussi Hogan comme « peu solide » et compare un week-end passé dans la maison de Hogan à Tampa en octobre 1998 comme une expérience de prise de conscience de la vérité sur Hulk.

Selon le livre « The Death of the WCW » Warrior insiste sur le fait qu’un nouveau contrat allait être signé en échange de sa performance à Halloween Havoc. Cette déclaration est sans fondement.

2005 : Le documentaire : The Self Destruction of the Ultimate Warrior :

Le 27 Septembre 2005, la WWE sort un dvd retraçant la carrière du Warrior intitulé : The Self Destruction of the Ultimate Warrior. Le dvd contient des résumés de ses plus remarquables rivalités et combats à travers des commentaires de stars présentes et passées de WWE qui sont pour la plupart peu flatteurs. Triple H, par exemple, (à ce moment là un des plus importants « Main Eventer » de la WWE, mari de la fille de Vince McMahon, Stephanie McMahon) y dit que ses débuts à WrestleMania par une défaite face à l’Ultimate Warrior à WrestleMania XII le laissent avec des émotions partagées. Hunter déclare dans le DVD que le Warrior « a ruiné son expérience » et était un des « gars les plus non professionnels » contre qui il a combattu.

Le DVD provoquait une polémique causée par les allégations du Warrior envers les diffamations de la WWE. Au départ, Warrior est sollicité pour la production du dvd, mais il refuse de travailler avec la WWE (citant qu’il ne veut pas être associé à cette promotion), ce qui provoque une certaine animosité entre Warrior et la WWE.

En janvier 2006, Warrior porte une nouvelle plainte à la court d’Arizona contre la WWE pour la description de sa carrière dans le documentaire The Self-Destruction of the Ultimate Warrior. Le 18 Septembre 2009, la plainte du Warrior a été a été rejetée.

2008 : Nu-Wrestling Evolution :

Le 19 avril 2008, lors d’un spectacle de la NWE à Madrid, Warrior est honoré pour l’ensemble de sa carrière devant 15000 personnes. Lors de cette présentation, le champion de la NWE : Orlando Jordan se moque d’un fan du Warrior, ce qui provoque une discussion animée entre Warrior et Jordan, puis entraîne la signature d’un combat prévu le 25 juin 2008 au palais des sports de Badalona à Barcelone, marquant ainsi le 1er combat professionnel du Warrior depuis 1998.

L’agent du Warrior, Bernie Gernay, déclare dans un communiqué : « Depuis 10 ans, le monde de la lutte attendait le retour du Warrior. Nous sommes excités par l’idée de ramener sur le ring ce merveilleux personnage. L’Ultimate Warrior est une incroyable machine marketing et a gardé une énorme valeur sur son nom, ce qui explique pourquoi le NWE a proposé un considérable accord qui profite aux deux parties. Il n’y a aucune contestation sur le fait que le Warrior a laissé son empreinte dans le monde de la lutte, ce qui explique pourquoi aujourd’hui encore, il est si souvent imité mais jamais égalé. Dans les prochains jours, la NWE informera les fans de la préparation de l’un des plus grands et importants événements de la lutte en Europe. Si la nouvelle se repend, elle est sure d’être l’information marquante des nouvelles de la lutte et des forums sur Internet et saura certainement suscité l’envie aux fans et à l’industrie de la lutte de voir la prestation du Warrior le 25 juin et peut être après ».

Lors d’une émission radio sur KISW à Seattle, pour promouvoir son retour, Warrior lance l’idée d’affronter le propriétaire de la WWE : Vince McMahon, le 5 avril 2009 à Wrestlemania XXV. Le commentateur de la WWE, Jim Ross, déclare penser qu’il y a très peu de chance pour que Vince McMahon accepte l’offre du Warrior.

Le 25 juin, le Warrior fait finalement son retour dans le monde professionnel de la lutte après 10 ans de retraite, affrontant Orlando Jordan pour le titre poids lourds de la NWE Heavyweight Championship. Le Warrior a fait la promotion du show sur son site web et c’est entrainé avec Rob Van Dam durant l’été. Son corps est musclé, chose impressionnante pour son age, seuls ses cheveux courts gris le font paraître plus âgé par rapport à ses meilleures années. Son entrée habituelle est remplacée par une arrivée à petite foulée, il sautille légèrement à cloche pieds, il montre très peu de son ancienne vitesse et énergie dans le combat. Le public est extrêmement calme du début à la fin d’un match durant une douzaine de minutes. Durant le combat, le Warrior y exécute un « Flying Bodypress » et une « Souplesse » de la 3ème corde puis remporte le combat avec sa « Clothesline/Shoulder Tackle ». Après sa victoire, et le gain du titre NWE Championship, le Warrior s’adresse à la foule durant un moment et abandonne immédiatement le titre qui est déclaré vacant.

Retour à la WWE et intronisation au WWE Hall of Fame :

Dans une étude récente d'un match fantaisie entre John Cena et le Warrior, la WWE a décrite ce dernier comme ayant été « Une des Superstars les plus reconnaissables de l'histoire de la WWE ». La WWE a en outre parlé de son influence, le décrivant comme « L’Ultimate Warrior a mis la Hulkamania à genoux durant le "The Grandest Stage of Them All" à WrestleMania VI, à envoyé à la retraite le Madness (Macho Man) à WrestleMania VII et a porté des "Gorilla Press Slam" à un grand nombre des plus grandes légendes de son époque ».

Dans je jeu vidéo « WWE All Stars », dans lequel Ultimate Warrior apparaît comme l'une des légendes, la WWE a déclaré qu'il était « L’archétype ultime de la force et de l'intensité » et a ajouté que « sans aucun doute, l'Ultimate Warrior a gravé son nom dans le panthéon des grands WWE ».

Le Warrior apparaît dans la ligne des de figurines « Mattel Legends » dans les Série 4 et Série 6. Il a également été choisi comme l'une des six légendes à être inclue dans la série « Moments Définition ». Plus récemment, il a été l'un des nombreuses figurines dans la série « WWE Superstars » de Mattel appelée « World Champions ».

L’Ultimate Warrior apparaît en outre comme une légende jouable dans les jeux « WWE All Stars » et « WWE Legends of WrestleMania ».

Le 15 Juillet 2013, l’Ultimate Warrior apparaît dans la bande annonce du jeu WWE 2K14 et l’on apprend qu’il est dans le « Roster » en tant que bonus de pré commande.

Lors de l`émission Monday Night Raw du 13 Janvier 2014, on annonce que le premier intronisé au WWE Hall Of Fame 2014 est The Ultimate Warrior.

Le 5 Avril 2014, l’Ultimate Warrior est intronisé dans le WWE Hall of Fame Class of 2014. La nuit suivante, le Warrior apparait lors du PPV WrestleMania XXX avec le reste des « Hall OfFarmers » de l’année 2014.

Le 7 Avril 2014, il fait une promo à WWE Monday Night Raw, sa première apparition dans ce show depuis 1996 ou il y fait un « speech » dans le personnage de l’Ultimate Warrior. Durant ce speech il dit « Aucun talent WWE devient une légende tout seul. Le cœur de chaque homme bat son dernier rythme un jour. Ses poumons exhalent leur dernier souffle. Et si ce que cet homme a accompli dans son existence fait que son sang coule dans les veines d’autres et leur fait croire profondément dans quelque chose de plus grand que la vie, alors son essence, son esprit seront immortalisés. Par ceux qui raconteront son histoire, par la fidélité, par la mémoire de ceux qui l'honorent et qui feront vivre éternellement le souvenir de son parcours. Vous, vous, vous, vous, vous, vous êtes les responsables de la légende de l’Ultimate Warrior. En « Backstage », je vois beaucoup de légendes potentielles. Certains d'entre eux avec les esprits de guerriers. Et vous ferez la même chose pour eux. Vous déciderez si elles vivront avec la passion et l'intensité. Tant et si bien que vous raconterez vos histoires et vous en ferez des légendes tout pareilles. Je suis l’Ultimate Warrior. Vous êtes les fans de l’Ultimate Warrior. Et l'esprit de l'Ultimate Warrior vivra pour toujours ! ».

Vie personnelle :

L’Ultimate Warrior c’est marié à Shari Lynn Tyree le 2 Octobre 1982. Le couple c’est rencontré à Dallas, Texas dans le célèbre Strip Club « Million Dollar Saloon » ou Shari travaille à cette époque. Ils restent ensemble durant la majorité de la carrière de l’Ultimate Warrior à la WWF avant de divorcer le 22 Mars 1991, 2 jours avant WrestleMania VII. L’Ultimate Warrior se marrie la seconde fois en 2000 à Dana. Ensemble, ils ont 2 filles : Indiana Marin « Indy » Warrior (née en 2000) et Mattigan Twain Warrior (Née le 16 Décembre 2002).

Conférences de motivation :

L’Ultimate Warrior, officiellement retiré du monde de la lutte en 1999, s’est lancé dans une nouvelle carrière, en tant que commentateur et interlocuteur conservateur, en partenariat avec le porte-parole conservateur Daniel Pinheiro, dénonçant la politique de gauche. Dans un cas, il a mentionné que « D’être pédé ne fait pas avancer le monde » lors d'un discours à l'Université du Connecticut. Suite à la polémique, l’Ultimate Warrior a expliqué ces commentaires sur son site Web en ce sens que la race humaine mourrait si tout le monde était un homosexuel.

Ecrivain :

En mai 1996, l’Ultimate Warrior a commencé à publier une bande dessinée intitulée Warrior ou il y incarne le personnage principal. La série a été co-écrite avec Jim Callahan et a été illustrée par les Frères Sharp. La bande dessinée a été arrêtée au début de l’année 1997.

L’Ultimate Warrior entretient un Blog sur son site personnel intitulé « Warrior’s Machete », il y parle de sa vie personnelle, donne son opinion sur des sujets tels que la politique, la sexualité, le patriotisme et y parle de son héritage comme lutteur.

A de nombreuses occasions, Warrior utilise son blog pour donner son point de vue sur des personnes du monde de la lutte (Vince McMahon, Road Warrior Animal, The British Bulldog, Owen Hart, Hulk Hogan, Lex Luge), sur des personnages historiques (Martin Luther King, George Washington, Jésus) et des célébrités (Heath Ledger, Paris Hilton). Il utilise aussi son blog pour répondre aux lettres de fans, aussi bien positives que négatives. L’Ultimate Warrior fait référence, de temps en temps, à son respect pour les pères fondateurs des États-Unis et donne son appréciation également sur des livres comme « L'Odyssée » d'Homère et « Comme un homme pense » de James Allen.

En 2012, il a commencé à vendre des « Weapons of Wisdom », des dessins d'aquarelle avec des dessins, des notes et des griffonnages par le Warrior lui-même.

Décès :

L’Ultimate Warrior est décédé le 8 Avril 2014, 3 jours après son intronisation au WWE Hall of Fame, 2 jours après Wrestlemania XXX et le lendemain de sa première apparition à WWE Raw depuis 18 ans. Selon TMZ, le Warrior a perdu connaissance à 17h50 alors qu’il se dirigeait vers sa voiture avec sa femme en Arizona à l’extérieur de leur hôtel. Il a été transféré à l’hôpital ou il a été déclaré mort.

La Nouvelle de la mort du Warrior, d’autant plus brute, se propage rapidement à travers les réseaux sociaux. Jake « The Snake » Roberts, un de ses camarades au WWE Hall of Fame 2014 et ancien adversaire dans le ring, a dit que les deux étaient sur le point de mettre derrière eux leurs problèmes passés. Roberts c’est dit « Profondément attristé. Nous avons juste eu une grande conversation ou l’on avait enterrés la hache de guerre. Nous avions même parlés de travailler ensemble. RIP Warrior. Je me console que nous avons fait la paix ».

TMZ rapporte que suite à une autopsie, il a été conclu que l’Ultimate Warrior est décédé d’une attaque cardiaque foudroyante. Selon les officiels, le Warrior souffrait d’une maladie cardiaque cependant, la cause du décès est naturelle ce qui veut dire que ni drogue, ni alcool ne sont impliqués.

Par : Notre seule addiction, c'est le catch !

Chers Warriors,

C'est avec le cœur brisé que viens vers vous. Depuis le décès de mon mari, j'ai eu la chance de pouvoir isoler mes filles et moi même du monde extérieur. Dans cette bulle nous étions peinées et pendant une semaine, je n'ai pas laissé aucune télévision ou médias s'infiltrer dans notre cocon.

On m'a cependant informé de l'effusion de d'amour et du soutient que vous portez à mon mari et pour ça, je tiens à vous remercier. Dimanche soir, on m'a dit que la WWE rendait hommage au Warrior et j'avais planifié de l'enregistrer pour le regarder quand nous serions prêtes. Comme l'heure approchait je me suis décidé à le faire. Mes filles et moi nous sommes blotties dans le canapé devant la télévision en ne sachant pas ce que nous allions voir. Quand nous avons vu la scène qui se déroulait, toutes ces superstars qui avaient enfilé les T-Shirts du Warrior et qui s'étaient même maquillées le visage, nous avons applaudi et avons éclaté en sanglots.

A vous tous, merci. Mes filles se souviendront de vos têtes inclinées pour le reste de leur vie. Vous n'êtes pas seulement des Superstars mais des êtres humains géniaux. Je ne peux pas mettre de mots sur ce que la vidéo hommage a représenté pour nous. Nous l'avons regardé à plusieurs reprises et, ce matin, c'est comme ça que j'ai commencé ma journée. Les matins sont les plus difficiles pour moi. Je chérirai cette chanson et les images de cette vidéo plus que tout ce que je possède.

Vindication. ULTIMATE PERFECTION. On m'a dit que la WWE était "là" pour nous. C'est un euphémisme. Ils ont été telle une couverture chaude pour nous trois et nous avons été rapidement absorbées dans leur famille. Les mots ne coûtent pas cher mais les promesses c'est pour toujours. Je suis honorée d'être membre de cette famille et ce sera un plaisir pour moi de devenir la couverture chaude de l'un d'eux s'ils ont besoin de moi la prochaine fois.

Le discours de mon mari a eu tellement de moments forts pour moi que je me suis assise dans la salle et j'ai assisté fièrement à ce moment. Ce que j'ai le plus aimé dans son discours du Hall Of Fame, c'est quand il a parlé des gens qui appelait les "vrais Superstars" ceux qui sont derrière en coulisses, les gens qui font tourner la machine. Je me suis découvert un lien de parenté avec toutes les personnes qui font le travail à la WWE vers qui il voulait braquer les projecteurs. Il vous aimait tous et savait que chacun de vous a fait son possible pour sa carrière. Merci !

Pour tous les fans Ultimate Warrior : MERCI ! Il m'a dit quand il a serré les cordes qu'il a rassemblé les forces présentes en chacun de vous. Le Warrior vous respectait et vous aimait. Autant que ses filles et moi. Quand on sera confronté à de mauvais jours, moi aussi je secouerai les cordes et puiserai votre force afin de nous soutenir. Vous avez été inébranlable et nous vous serons toujours reconnaissantes.

The Undertaker et moi avons beaucoup plus en commun que vous ne pourriez le penser. Vous voyez, moi aussi j'ai eu une « Streak » durant les 20 dernières années. Oui, Warrior et moi avons eu beaucoup de duels. Il criait, je pleurais, il pliait et je gagnais. Toujours. Mon menton et ma lèvre frémissante ont toujours été plus puissant que n'importe quelle « Clothesline » ou « Gorilla Press Slam ». Il riait secouait la tête en disant : « C'est bon, t'as gagné » mais en réalité, c'est nous 2 qui gagnions. Ma Streak à moi a été brisée 8 Avril 2014, lorsqu’il s'est effondré. Je me suis écroulée, je lui ai crié et pleuré de ne pas me laisser mais je n'ai pas gagné cette fois. Le Ciel gagné et j'ai perdu mais j'ai eu l'amour ultime pendant 20 ans et mes enfants ont appris de papa à être des guerrières.

Je n'échangerais pas un instant cette vie. Nous avons partagé de bonnes choses comme des mauvaises mais il était l'amour de ma vie et m'a donné le plus beau et doux des cadeaux, nos 2 magnifiques filles. Il était loyal, aimable, fort et courageux. Il m'a appris à vivre par son credo « Live Strong, Act Bold, Be Brave ». Rien n'est trop difficile à faire, il faut toujours y croire. Je continuerai dans cette fois et le rendrais fier. Les « Streaks » sont brisés mais les légendes vivent toujours. Il faut toujours croire.

Dana A. Warrior.

Tweet Hommages suite à son décès (Avril 2014) - Par : Notre seule addiction, c'est le catch !

Vince McMahon : « Nous sommes tous si triste que le Ultimate Warrior soit décédé. Notre coeur est avec sa femme Dana et ses deux filles ».

Triple H : « Très triste d'annoncer le décès de l'Icone et ami Ultimate Warrior Mes condoléances à sa femme Dana et ses filles ».

Stephanie McMahon : « #RIPUltimateWarrior Ta force de caractère est d'être admiré. Il n'y aura jamais quelqu'un d'autre comme toi. Ton esprit vit à travers ta famille ».

Chris Jericho : « Dévasté d'apprendre le décès du Ultimate Warrior. Il était un héro d'enfance pour moi et son combat avec Hulk Hogan à WM6 restera l'un des meilleurs ».

Hornswoggle : « C'est absolument horrible d'apprendre ça. Juste après avoir rencontré mon héro. c'est tout simplement impensable »." Je l'ai vu à l'aéroport ce matin j'allais lui dire bonjour mais je ne voulais pas le déranger. C'est une terrible nouvelle ».

Trish Stratus : « Triste d'apprendre le décès du Warrior alors qu'il était encore heureux il y a 3 jours de ça. Ça nous montre que dans la vie, rien de doit jamais être tenu pour acquis RIP ».

Daniel Bryan : « Je suis navré et j'adresse mes plus sincères condoléances à sa famille. Ca fait d'autant plus mal que ce week-end, on voyait à quel point il aimait sa femme et ses filles. De plus, le Ultimate Warrior était mon préféré quand j'étais enfant d'avoir eu l'occasion de discuter avec lui ce week-end a été l'un de mes moments préférés. Il était si gentil avec moi. #RIPWarrior ».

Randy Orton : « Mes pensées et mes prières vont à la famille du Warrior. Cela me brise le coeur surtout après avoir vu la fierté de ses filles envers leur père. Restez fortes ».

Batista : « Après toutes ces années, j'avais finalement pu lui dire que si je secouais les cordes lors de mes matchs, c'était en hommage à lui. Je suis béni d'avoir eu un tel moment. #onelife ».

The Rock : « La mort est toujours une façon de nous rappeler qu'il faut vivre et aimer du plus que nous le pouvons. Mes prières et ma force vont à sa famille RIP Ultimate Warrior ».

Diamond Dallas Page : « Profondément attristé d'apprendre le décès de la légende de la WWE UltimateWarrior. Toi et ton héritage seront gravés à jamais dans nos coeurs ».

Bad Nouvelles Barrett : « La nouvelle de la mort du Warrior est vraiment horrible. Mes pensées vont à sa famille RIP ».

Jim Ross : « Triste de vous transmettre la nouvelle du décès du Warrior. Mes condoléances à sa femmes et ses 2 jeunes filles ».

Hulk Hogan : « RIP WARRIOR. only love HH ».

Kevin Nash : « J'étais tellement heureux quand on s'est fait une accolade samedi soir quand nous étions en backstages. Mon coeur est avec sa famille. Always Believe ».

Gregory Helms Shane : « Le monde de la lutte a perdu une autre légende RIP Ultimate Warrior. Merde... ».

Austin Aries : « ?! WTF ? REALLY #Warrior ».

Nattie : « Mes pensées et mes prières vont à sa famille et à lui. C'est très triste d'apprendre ce genre de nouvelles ».

John Layfield : « Vraiment triste d'apprendre la disparition du Warrior. RIP. C'était une formidable légende ».

Curtis Axel : « Je suis choqué et profondément attristé d'apprendre la mort du Ultimate Warrior. Je n'ai pas de mots ... Mes prières vont à sa famille. RIP... ! ».

Zack Ryder : « Je suis sous le choc L'Ultimate Warrior est décédé. Je l'ai rencontré hier RIP je croirai toujours en lui... ! ».

Rowdy Roddy Piper : « !! Profitez de chaque seconde avec amour car les lendemain sont incertains. Mon coeur va au Warrior et à sa famille ».

Titus O'Neil : « Très déçu d'apprendre la mort du WWE Hall Of Famer Ultimate Warrior. Mes enfants l'ai rencontré ce week-end et j'ai également apprécié rencontrer sa famille. #Wow. ».

Trophés PWI :

101ème place des 500 plus grands lutteurs durant le "PWI Years" en 2003

2ème place au PWI Most Improved Wrestler en 1988

2ème place au PWI Wrestler of the Year en 1990

4ème place au PWI Match of the Year en 1990 (Royal Rumble)
1ère place au PWI Match of the Year en 1990 (Warrior vs. Hulk Hogan)
4ème place au PWI Match of the Year en 1988 (Warrior vs. Honky Tonk Man)

3ème place au PWI Feud of the Year en 1992 (Warrior vs. Papa Shango)
1ère place au PWI Feud of the Year en 1991 (Warrior vs. Undertaker)
3ème place au PWI Feud of the Year en 1990 (Warrior vs. Rick Rude)

2ème place au PWI Most Popular Wrestler en 1992
3ème place au PWI Most Popular Wrestler en 1990
4ème place au PWI Most Popular Wrestler en 1989

4ème place au PWI Comeback of the Year en 1998
4ème place au PWI Comeback of the Year en 1995
1ère place au PWI Comeback of the Year en 1992

110ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1996
423ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1995
9ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1992
11ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1991

Wrestling Observer Newsletter :

1ère place au Most Overrated en 1991.
1ère place au Most Overrated en 1990.
1ère place au Most Overrated en 1989.

1ère place au Worst Worked Match of the Year (1989) (vs. André the Giant le 31 Octobre)
1ère place au Worst Worked Match of the Year (1998) (vs. Hulk Hogan à Halloween Havoc)
1ère place au Worst Feud of the Year (1989) (vs. André the Giant)
1ère place au Worst Feud of the Year (1992) (vs. Papa Shango)

Autres :

Intronisé au WWE Hall Of Fame 2014.

 
         
         

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z