VINCE McMAHON

Nom Réel :
Vincent Kennedy McMahon Jr.
Taille :
1,88M

Vince McMahon

Date naissance :
24/08/1945
Poids :
113Kg
Origine : Greenwich, Connecticut
Débuts Pro :
1980
Débuts
WWE :
1980
Prise de finition :
The Corporate Elbow
Gimmicks :

Vince McMahon, Mr. McMahon, Vince McMahon, Jr., Vincent Kennedy McMahon

Titres WWE-WWF

WWE World Champion (1),
ECW (WWE) World Heavyweight Champion (1),
Vainqueur du Royal Rumble 1999


Titres autres promotions :


Aucun

Retrouvez le reste des profils et plein d'autres choses sur :

(Dernière mise à jour : Décembre 2014) - Reproduction interdite !

Histoire :

A venir.

Interview de Vince McMahon ! (Décembre 2014) - Par : Notre seule addiction, c'est le catch !

Juste après Raw; « Stone Cold » Steve Austin a reçu dans son podcast le chairman de la WWE Vince McMahon. Ils ont commencé à parler du Network. Vince a dit que les abonnements ne se portent pas si mal que ça et en ce qui concerne le Royaume-Uni, la WWE espère qu'il sera lancé début 2015.

Austin lui a ensuite demandé s’il avait les audiences qu’il désire étant donné que désormais, la WWE fait du divertissement sportif et non du catch (chose qu’Austin a fait quand il était dans le ring). Vince a répondu que le catch, c'est ce dont son père faisait la promotion. Pas lui.

Il a ensuite évalué le RAW qui est passé juste avant car Austin lui a dit qu'il n'y avait pas assez de catch de qualité sur le show. Il a confié avoir aimé Dean Ambrose, Bray Wyatt et le Main Event. Austin demande alors ! « Etant donné que RAW est désormais un format de 3 heures, est ce que c'est difficile ? ». Vince a répondu : « Tu sais, Raw étant la plus longue émission hebdomadaire épisodique. Même si les lutteurs se blessent, dorment mal etc ... ils performent encore et toujours en faisant du mieux qu'ils peuvent ». (Il esquive la question...). Il lui demandera ensuite si avec la line-up actuelle on peut avoir un bon show de 3 heures mais là encore, il détournera le sujet.

Vient ensuite la question qui fâche. Quand Austin dit qu'à part la WWE, il n'y a pas réellement de grandes fédérations concurrentes (il fait bien sûr référence à la TNA) et que donc, les lutteurs marchent sur des œufs car ils craignent pour leur carrière et donc ne vont pas dénigrer quelqu'un d'autres, McMahon répond : « Attends, attends ... c'est un groupe d'individus différents (ndlr : certainement en comparaison du passé). Ils sont moins ambitieux. John Cena lui, a cette ambition mais à part lui, peu l'ont. A part Dean Ambrose, Seth Rollins, Roman Reigns, & Bray Wyatt. Tout le monde a peur de l'échec dans ce métier et personne ne veut échouer mais je donne les opportunités et les ressources nécessaires à tous pour y arriver. Maintenant, vous pouvez mettre tous les moyens à votre disposition derrière quelqu'un, si le public n'accroche pas, cela ne marchera pas ».

Ok, parlons de Cesaro ! Qu'est ce qui lui manque à ton avis ? « Il n'est pas encore connecter mais nous espérons que ça se fera". C'est peut-être au niveau de son style européen que ça cloche et ses compétences verbales lui font défaut Le public a besoin de sentir une présence ». Austin lui demande alors pourquoi les créatifs ont perdu un peu le fil en le mettant de coté. Vince répondra qu'il n'a pas la réponse à tout mais qu'il n'abandonne pas. Cesaro n'est sans doute pas encore prêt.

Le coté créatif s'est vachement développé depuis que je suis parti. « La société a grandi et les choses ont changé. Il est désormais nécessaire d'avoir beaucoup de Storyliners. Ce n'est pas un one-man show. Je ne peux pas tout faire ».

Pourquoi Shane a quitté la WWE pour aller travailler sur le continent asiatique avec sa famille ? « Tu sais, gérer une entreprise familiale, c'est pas facile et on ne s'entend pas tout le temps. Les ententes entre père et fils sont difficiles dans les affaires et même pas que là, c'est pareil quand tu travailles avec ta femme. Je tente de faire ce qui est le mieux pour le business ».

Ton père ne voulait pas de toi dans l'entreprise. Est ce que toi tu voulais que tes enfants en fasse partie ? « Je voulais que Stephanie et Shane fassent ce pour quoi ils étaient passionnés. Tu sais, quand mon père m'a fait faire commentateur, je n'avais aucune expérience et en plus, mon premier partenaire (Arnold Skaaland) ne disait pas grand-chose ».

Tu peux nous expliquer le retrait du merchandising de Punk ? « J'aimerai m'excuser personnellement pour ça. Parfois, les gens qui bossent à ce département ne savent pas ce qui se trame au niveau juridique entre les talents et la fédération. Tu sais, d'autres lutteurs dans le passé ont été mécontents et ont dit de mauvaises choses sur la société, et Punk a peut-être dit beaucoup de choses qu'il regrettera un jour mais j'espère que ça s'arrangera entre nous". Tu sais, Toi et moi aussi ont a eu des différents. Au même titre que Hulk Hogan et Ultimate Warrior. Je veux faire ce qu'il y a de mieux pour le business. Je sais que c'est une expression qu'on utilise beaucoup à la TV WWE actuellement mais je fais ce que je peux pour mettre mon ego de côté afin de voir ce qui est mieux. J'espère vraiment qu'on retravaillera avec Punk un jour ».

McMahon ajoute qu'il n'a pas écouté le podcast "Art of Wrestling" de Colt Cabana avec Punk. Austin est revenu sur les circonstances de son départ de la fédération en 2002 suite à ce qui s'était passé avec Lesnar. Il a confié que cela a été la pire chose qu'il a faite mais Jim Ross lui avait envoyé une petite carte pour calmer les choses. Austin et McMahon se sont réunis dans un hôtel de Houston et si ensuite il est revenu travailler, il le doit à Jim Ross.
Austin a dit que Jim Ross a été une partie importante de sa carrière, au même titre que la WWE. « Ross pourrait-il combler le fossé qu'il y a actuellement entre toi et Punk » ? « Je pense que c'est avant tout un manque de communication. Tu sais, Punk est très solitaire et ne communique pas beaucoup. A chaque fois que des avocats sont impliqués, tu peux être certain que ça va foirer. Je le regrette vraiment mais c'est un manque de communication ».
« Ok, mais ... et l'amende de 650 000 $ que tu m'avais infligé quand j'étais retourné travailler ? J'ai négocié et tu as accepté que je n'en donne que 250 000 $ mais j'ai payé quand même ». « Quand tu décides de partir de la compagnie, c'est comme ci tu marchais dessus. Je devais marquer le coup pour que cela ne se reproduise pas, sinon tout le monde s'en irait lorsqu’ils ne sont pas heureux des plans créatifs ou de leur spot à WrestleMania ». Il fallait s'assurer que le reste du vestiaire sache qu'il y avait un prix à payer et que tu ne partais pas pour 8 mois de vacances. Toi aussi tu étais un solitaire mais ça t'as fait du bien de bosser avec d'autres talents. Moi aussi je suis un solitaire. Peut être introverti et timide aussi. C'est ce qui s'est passé quand Linda a débuté ses fonctions politiques.

« Ok, parlons du Taker maintenant. Quand et pourquoi la décision de briser la Streak a été prise ? ». « Mark Calloway a décidé qu'il était temps de le faire et personne d'autre que Brock Lesnar ne pouvait endosser ça. Quand vous regardez la liste des talents disponibles. Seul Lesnar était prêt cette année pour ça. (Pas l'année prochaine ni l'année d'après mais cette année) ». Austin : « C'est des conneries tout ça » ! McMahon : « C'est moi qui a pris la décision finale et ce n'était pas facile. Même pour le Taker ça a été en choc mais, vous devez prendre des décisions difficiles parfois. Il a dit qu'il pense avoir pris la bonne décision au bon moment parce qu'il pense que Lesnar va provoquer de vive réactions à WrestleMania cette année quand tout le monde va se souvenir de ce qu'il a fait au Taker à WrestleMania 30 ».

Justement, si on parlait de Brock Lesnar ? « Je considère Lesnar comme une attraction spéciale qui ne devrait pas être à la télé tout le temps. Un peu comme quand Jake Roberts utilisait son serpent semaine après semaine à la télévision, ce qui le rendait de moins en moins spécial parce que le public devient blasé au fil du temps. Le contrat avec Brock comporte seulement x nombre de dates. On ne parle pas de titre là, c'est plus en fonction du performer, de la story et de l'adversaire. Bien sûr, détenir le titre, ça aide mais il n'y a pas que ça ». Austin n'est pas heureux de cette réponse. McMahon ajoute : « Imagine qu'il soit à la télé tous le temps et qu'il démonte tous les babyfaces (quasiment la moitié du « Roster »). Il ne restera plus personne ».

Randy Savage est le suivant pour le Hall of Fame. « Absolument. Absolument », a déclaré McMahon. Austin : « Dans dix ans à partir de maintenant ? ». McMahon : « Je dirais bientôt. Pas sûr que ce sera cette année, mais bientôt ». Austin n'est pas convaincu. « Si ! Il va y être » a conclu McMahon.

Au sujet de Sting, Vince a confié qu'il sera certainement utilisé comme Brock Lesnar (une attraction spéciale) et qu'il pense qu'il fera partie de WrestleMania. Austin dit que beaucoup de gars ne sont pas à la télévision tout le temps. McMahon ajoute que les choses ont changé que nous vivons à une époque différente.

Quand ils en arrivent à parler de la Monday Night Wars. McMahon a déclaré que la philosophie de Ted Turner, c'était la compétition alors que lui pensait plus à l'entre aide. Il sentait que ce n'était plus qu'une question de temps avant que la WCW ne tombe. Donc ils avaient juste à rester à coté et d'être patient. Les talents s'en allaient et ça devenait l'anarchie à la WCW. Ok, mais une fois la WCW morte, tu n'as pas eu l'impression de t'être tiré un balle dans le pied étant donné qu'il n'y avait plus de concurrence ? Il esquive et répond : « Je gardais toujours quelque chose en réserve alors que la WCW elle, a manqué d'idées créatives ».
Du temps des territoires, McMahon avait une vison globale du business. Tu peux nous en dire un peu plus ? « Tu sais, Verne Gagne s'est moqué de moi quand je lui ai proposé de le racheter. Tout ce qu'il avait, c'était les compétences créatives, une éthique de travail très forte, beaucoup de chance, et des c... ». Les mecs de Kansas City et Verne avaient certes de l'argent mais ne connaissaient rien au business. Moi, je comptais réinvestir dans le produit, tandis que d'autres promoteurs eux restaient sur place. Encore à ce jour, on investi tous les jours dans l'entreprise. Mais comment tu as fais pour entrer en compétition avec toi même pour améliorer le produit sur le ring ? « Ils ont été mis hors jeu. Sauf un gars, Bill Watts. Il était comme moi et je ne voulais pas lui faire concurrence. Ensuite, il a vendu à Crockett qui lui ne comprenait pas réellement le business. Tout le monde aurait pu entrer dans la concurrence, comme lui, mais ils ont préféré abandonner le navire. Du pont de vue "divertissement sportif", il n'existe pas de concurrent (que ce soit Disney où n'importe quel autre divertissement) donc je reste assis sur mes bases ».

Pourquoi J.R. ne travaille plus dans l'entreprise, c'est un mec qui a tellement de ressources ? « Une fois qu'il ne me devait plus rien (comprenez que son contrat était terminé), je l'ai aidé à quitter le Connecticut et à revenir en Oklahoma. Il a vraiment, vraiment travaillé dur, mais il a décidé de son propre chef de rentrer chez lui et de prendre du repos. Il voulait bien aider mais ne souhaitait plus travailler 24/7 pour le produit. Il a grandement contribué au business mais lorsque quelqu'un vous dit que c'est assez, il faut l'écouter ».

Pourquoi tu penses que toi et moi, ça a si bien fonctionné dans le ring ? « Je savais que tu étais un impertinent mais ton fond est différent de ce que tu laisses paraitre. J'ai grandi dans un parc à roulottes et les choses étaient différentes. Je comprends le "Monsieur tout le monde". Tu peux lui mettre un costard et de l'argent à la banque mais au fond, il sera toujours le même gars. Voilà pourquoi tu as été une des forces de cette entreprise. Parce que le public c'est Mr "tout le monde" et ce n'est pas un terme péjoratif. Tu te dois d'avoir quelque chose pour tout le monde, et un degré de bon sens pour comprendre comment les gens pensent. Quand les gens ont prétendu être meilleurs que moi, ça m'a mis en colère parce que je savais qui j'étais. Je ressentais le personnage de Stone Cold à l'intérieur, donc c'était facile pour moi d'être le gars que je méprisais voir grandir. Mon enfance a été vraiment foirée, j'ai appris beaucoup d'elle ».

Austin le coupe en lui disant qu'il ne reste plus qu'une minute d'antenne sur le network. Vince lui répond : « Ha bon, je pensais que nous commencions. C'est moi le propriétaire du Network donc on va encore continuer 15 mn ».
Ils ont repensé à la fois où ils ont travaillé de nouveau ensemble. Austin avait eu du mal à lui porter le « Stunner » parce qu'il n'arrivait pas à lever le pied assez haut pour le frapper à cause de son short en jean. Ils se sont marrés.
Austin parle alors du fait que Vince a toujours voulu être un lutteur professionnel, mais son père ne l'a pas laissé faire. C'est donc comme ça qu'il est devenu commentateur. Une fois que Vince est devenu une superstar de la WWE, son père lui a dit qu'il ne pouvait pas combiner catch et les affaires. (Du moins c'est ce qu'il disait mais ce n'était pas la vraie raison). « Cela a toujours été mon rêve d'être dans le ring en tant que performer » sourit McMahon. « Et je suis heureux de l'avoir fait parce que ce était un des plus grands moments de ma vie ».

Stone Cold lui, nous confiera avoir travaillé un soir par semaine à Philadelphie pour Paul E. à la ECW et que c'était son premier travail régulier avant sa feud inoubliable avec le personnage de Mr McMahon. Vince ajouta que d'être dans le ring après avoir vu Hulk Hogan et Bruno Sammartino, c'était un « rêve devenu réalité ».

Ils parlent ensuite de Saint-Valentin Day Massacre 1998, lorsque McMahon a pris un mauvais coup dans la table des commentateurs pour ensuite enchaîner avec WrestleMania 13, quand Austin a saigné contre Bret Hart et qu'il a perdu connaissance à la fin du match. Austin a rappelé que c'est Bret Hart qui lui a suggéré la fin du match. Il a demandé à Vince ce qu'il en a pensé car ils savaient que le sang était un sujet sensible. Vince a confié qu'il savait que les lutteurs ré-écrivent souvent les story mais il était un peu énervé. « Ca dépassait les limites mais c'est ce que le public voulait donc, j'ai écouté ».

Il ne nous reste que 4 minutes donc on va faire vite. Est ce que le Vince McMahon de nos jours écoute toujours les fans ? « Nous avons le contrôle de notre propre destin. Les ratings de télévision ne sont pas ce qu'ils étaient quand nous étions en compétition contre la WCW mais c'est eux qui décident ».

Les matchs sont trop segmentés. Est-que parce que les gens ont une plus courte durée d'attention ? Oui forcément. Ils parlent, envoient des SMS, des tweets ... mais vous devez atteindre le public, en particulier lorsque c'est un show de 3 heures. On peut encore faire mieux. Je ne suis pas déconnecté de la réalité, même se il est de 69 ans.

Quand est ce que tu penses t'arrêter ? « Je travaille autant d'heures qu'avant. Je profite de l'entreprise plus que je ne l'ai jamais fait. Je suis en bonne santé, je me porte bien physiquement et mentalement. Beaucoup pensent que je suis déconnecté de la réalité, mais moi, je ne le pense pas. On essaye d'améliorer le produit avec NXT et si il y a un nouveau Stone Cold là-bas, ils seront contents d'y aller ».

Trophés PWI :

2ème place au PWI Feud Of The Year en 2010 (Bret Hart vs. Vince McMahon)
2ème place au PWI Feud of the Year en 2006 (DeGeneration X vs. McMahons)
2ème place au PWI Feud of the Year en 2003 (Mr. McMahon vs. Hulk Hogan)
1ère place au PWI Feud of the Year en 2001 (Mr. McMahon vs. Shane McMahon)
1ère place au PWI Feud of the Year en 1999 (Mr. McMahon vs. Steve Austin)
1ère place au PWI Feud of the Year en 1998 (Mr. McMahon vs. Steve Austin)
1ère place au PWI Feud of the Year en 1996 (Vince McMahon vs. Eric Bischoff)


3ème place au PWI Most Hated Wrestler en 2003
2ème place au PWI Most Hated Wrestler en 1998

1ère place au PWI Match of the Year en 2006 (Michaels vs. Vince McMahon WM22)
3ème place au PWI Match of the Year en 1999 (Mr. McMahon vs. Steve Austin)

1ère place au PWI Stanley Weston Award en 2009

3ème place au PWI Rookie of the Year en 1999

Trophés Wrestling Observer :

3ème place au Promoter Of The Year en 2013

Best Booker (1987, 1998, 1999)
Best Non-Wrestler (1999, 2000)
Best Promoter (1988, 1998–2000)
Feud of the Year (1998, 1999) vs. "Stone Cold" Steve Austin
Worst Feud of the Year (2006) (Avec Shane McMahon vs. D-Generation X (Shawn Michaels et Triple H))

Intronisé au Wrestling Observer Hall of Fame en 1996

Cauliflower Alley Club :

Aucun

Autre :

Intronisé au Professional Wrestling Hall of Fame and Museum en 2011

       
         
         
         
         

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z