ROB VAN DAM

Nom Réel :
Robert Alexander Szatkowski
Taille :
1,92M

Robert Alexander Szatkowski

Date naissance :
18/12/1970
Poids :
107Kg
Origine : Battle Creek, Michigan
Débuts Pro :
1990
Débuts
WWE :
1997
Prise de finition :
The Five-Star Frog Splash
Gimmicks :

Robbie V, Rob Szatkowski, Rob Van Dam

Titres WWE-WWF

WWE World Champion (1),
ECW (WWE) World Champion (1),

S!D WWE Tag-Team Champion (1),
RAW World Tag-Team Champion (2),
Champion Intercontinental (6),
Champion HardCore (4),
Champion Européen (1)

Titres autres promotions :


ECW Television Champion 1 fois
ECW World Tag-Team Champion 2 fois
avec Sabu

SAPW Tag-Team Champion 1 fois
avec Chaz Rocco

IWF Television Champion 1 fois

ASW North American Heavyweight Champion 1 fois

AWR Championship 2 fois

PSW Cordele City Champion 1 fois

NWC Tag-Team Champion 1 fois
avec Bobby Bradley

TNA World Heavyweight Championship 1 fois

Retrouvez le reste des profils et plein d'autres choses sur :

(Dernière mise à jour : Juin 2008) - Reproduction interdite !

Histoire :

Les capacités athlétiques de RVD remontaient très tôt, lorsque dès son plus jeune âge, dans le Michigan, il commençait à s’entraîner. Il avait alors inventé dans sa propre cuisine, une technique visant à placer ses pieds sur 2 chaises opposées, ce qui lui permettait de s’assouplir.

Lorsque RVD devenait un peu plus mature, il commençait à se rendre dans des cours de gym pour y développer sa masse musculaire. Il avait rapidement des apparitions dans des magazines de lutte et de karaté.

La légende de Rob Van Dam remonte 18 plus tôt, sous la protection et sous les enseignements du Sheik. Un jeune homme de 18 ans, nommé Rob Szatkowski était en train de percer dans le domaine de la lutte professionnelle et par l’intermédiaire d’un ami, il fit connaissance du légendaire Sheik à Lansing, dans le Michigan.

Au fur et à mesure du temps passé en compagnie du Sheik, Rob était considéré comme un membre de la famille, à tel point qu’il partageait ensemble les repas avec le Sheik et sa femme. Entre les entraînements, il allait même nager dans la piscine privée du Sheik.

Grâce au Sheik, Rob apprenait également les bases de la lutte et acquérait de nombreux conseils qui aideront plus tard sa carrière, à travers l’un des plus impressionnant succès dans l’histoire de la lutte professionnelle.

Avant même ses débuts en tant que catcheur, Rob Szatkowski était un kickboxer extrêmement talentueux. Il était capable d’utiliser son impressionnante habilité athlétique, qu’il développait grâce à un entraînement acharné, afin de défier tous ses adversaires quelque soit leurs gabarits. Malgré sa passion pour les arts martiaux, cette profession de kickboxer n’était que très peu rentable et c’est alors qu’il utilisait ses capacités physiques à travers plusieurs concours comme des concours de force par exemple. Il parvenait même à décrocher une seconde place dans l’un de ces concours en 1990.

Très rapidement, Rob allait ensuite faire son tout premier match de lutte, à Toledo dans l’Ohio. Il prenait alors le dessus sur son très bon ami Dango Nguyen, un des protégés, mais aussi élève du Sheik. La prestigieuse carrière de Rob Szatkowski était en train de naître.

Au début des années 1990, Rob commençait à devenir un lutteur de plus en plus expérimenté sur les circuits de catch indépendants et il voyageait dans tout le pays pour diverses petites promotions de lutte.

Rob se fit une réputation dans la lutte lorsqu’il remplaçait Chris Candido pour la USWA. C’est à cet instant là que Rob eut son premier match professionnel contre nul autre que Sabu, un catcheur spectaculaire, qui avait choqué le monde de la lutte par ses prises techniques à risques.

Rob Szatkowski et Sabu ne le savaient pas encore, mais après 6 ans de connaissance, ils allaient former l’une des plus impressionnantes Tag-Team dans l’histoire du catch. Après la USWA, Rob signait pour la South-Atlantic Pro Wrestling, dans laquelle il feudait contre Rikki Nelson pour le titre poids-léger.

Il partait ensuite lutter dans plusieurs fédérations du sud-est et s’installa en Floride. C’est à ce moment là que Rob Szatkowski allait devenir Rob Van Dam.

Le nom de RVD avait été donné à Rob par un promoteur s’appelant Ron Slinker. RVD eut même un succès immédiat et remportait le International Wrestling Federation Television Championship, luttant entre autre contre Damian Stone (a/k/a Little Guido/Nunzio).

En 1992, RVD partait pour la WCW, où il luttait sous le nom de Robbie V. Il eut un réel succès et obtenait de prestigieuses victoires, notamment sur Scotty Flamingo (a/k/a Raven) et Shanghai Pierce (a/k/a Mideon).

Cependant, il fut frustré par une certaine politique de la compagnie, qui interdisait par exemple les acrobaties depuis la 3ème corde. RVD quittait la WCW en 1993 et s’exilait pour le Japon.

Début 1993, RVD rejoint le ALL Japan PRO Wrestling et son promoteur Giant Baba. RVD avait été présenté à Baba par Ron Slinker, le même promoteur qui l’avait révélé sous le nom de Rob Van Dam. Le All Japan pro wrestling était une fédération beaucoup plus complète que toutes les autres fédérations, avec lesquelles RVD avait pu travailler dans le passé.

Rob avait aussi été rapidement capable de s’adapter au style japonais. RVD recevait de nombreuses opportunités de côtoyer et de lutter avec quelques vétérans, tels que Stan Hansen, Johnny Smith, Gary Albright et Bobby Duncum jr. RVD luttait pour le championnat Lightheavyweight contre Dan Kroffat (a/k/a Phil LaFon), dans un match de 20 minutes.

En 1995, RVD fut approché par le directeur de film d’arts martiaux Keith Strandberg, lorsqu’il performait un « moonsault » sur une table. Il obtenait donc un rôle et continuait d’impressionner le directeur et les réalisateurs. Il jouait brillamment son rôle du Mercenaire dans le film « Superfights ». Il tournait aussi dans « Bloodmmon » et « Blackmask 2 ». Il faisait aussi quelques apparences sur NBC.

De retour aux Etats-Unis, RVD partait à Las Vegas dans le Nevada, pour rejoindre le National Wrestling Council. Il formait alors un Tag-Team avec Bobby Bradley, nommé The Aerial Assault (l’attaque aérienne).

Les 2 hommes possédaient spécialement une prise de finition très spectaculaire appelée the « suicide bomber » et allaient logiquement s’emparer des Tag-Team titles de la NWC.

Après l’aventure de la NWC, Rob et Bradley se séparèrent. Il était temps pour RVD de prendre un nouveau départ dans sa carrière, dans le début de l’année 1996.

RVD faisait ses premiers pas à la ECW le 5 janvier 1996. Il y remportait un match contre Axl Rotten, en utilisant son Monnsault. Il se faisait très rapidement un nom au sein de la ECW, grâce à son talent et à ses prouesses techniques.

Au sein de la ECW, RVD reformait un Tag-Team avec Sabu, et battent Doug Furnas et Dan Kroffat. Ils rentraient aussi en feud face aux Eliminators (Kronus & Saturn). Avec le temps, RVD se sentant frustré de sa situation moins forte par rapport à Sabu, il décidait de quitter la ECW.

Il était annoncé en partance pour une 2 ème expérience à la WCW, ce sera finalement à la WWF Raw Is War qu’il débarquait. Le 12 mai 1997, RVD faisait un début tonitruant en battant Jeff Hardy, grâce à son légendaire « moonsault ». 3 semaines plus tard, il battait Flash Funk, mais certains évènements font que RVD n’était plus en accord avec la fédération.

Après, par 2 fois avoir fait équipe avec Jerry Lawler contre les Headbangers, RVD remet en question son rôle dans la WWF. Il n’était pas satisfait de son personnage que la direction lui imposait et il se plaignait du peu de temps qui lui était accordé lors de ses matchs télévisés.

RVD retournait à la ECW, en juin 1997 et reformait un Tag-Team avec Sabu, avec comme manager Bill Alfonso. Tommy Dreamer était frustré du retour de RVD à la ECW, du fait de son précédent passage à la WWF. Dreamer et RVD feudèrent alors par 2 reprises et c’est RVD qui remportait les 2 matchs, grâce entre autre à son « frog splash ».

Le 4 avril 1998, à Buffalo, New-york, RVD remportait le titre ECW World Television au détriment de Bam Bam Bigelow, qui faisait quasiment le double du poids de Rob. Parallèlement, RVD et Sabu battaient Lance Storm et Chris Candido et étaient couronnés champions tag-team le 27 janvier 1998.

En février 1998, RVD et Sabu participaient à leur tout premier show en Europe, au sein de la IWW. RVD et Sabu battaient Ulf Hermann et Michael Kovac (ICWA Rules !) dans un match spectaculaire, s’accaparant par la même occasion la ferveur des fans allemands.

Durant l’hiver 1998, Van Dam et Sabu faisaient un passage à la ECW. Emmené par Bill Alfonso, “Mr. Monday Night” et Sabu remportaient 2 matchs par équipe consécutivement ; l’un contre Hayabusa et Tommy Dreammer et l’autre face aux champions ECW : les Dudley Boys (Buh Buh Ray et D-Von). RVD et Sabu gagneraient dans le même temps le titre Tag-Team pour une fédération américaine indépendante au Japon.

A ce moment là, RVD possèdait 2 titres (champion Tag-Team et champion TV). Il continuait de défendre ses titres avec brio. Le 8 août 1998, dans la même soirée et malgré un nez cassé, RVD conservait dans un premier temps son titre TV contre Jerry Lynn, et ensuite le championnat par équipe.

Le 24 octobre 1998, RVD et Sabu perdaient leur titre par équipe contre les Dudleys, à cause de l’intervention des « triple threat ». Ils regagnaient ces mêmes ceintures contre les Dudleys le 13 décembre, mais après que Sabu ne soit suspendu de la ECW au printemps 1999, ils étaient dépossédés de leur titre pour le compte des Dudleys.

En dépit de cela, RVD célèbrait sa première année de règne en tant que ECW TV champion. Durant cette période de règne, il défendait successivement son titre face à des lutteurs comme Lance Storm, Jerry Lynn, Chris Candido, Balls Mahoney, Mikey Whipwreck, Tommy Dreamer, Doug Fournas, John Kronu, Rod Price, Mike Lozansky, Ulf Hermann et Skull van Krush. Il était baptisé du surnom « Mr. Pay Per View » car il était invaincu dans les PPVs de la ECW. Le 3 avril 1999, il battait 2 Cold Scorpio, grâce à son "frog splash" pour célébrer son règne de 365 jours en tant que champion.

En ce début d’année 1999, tout comme 1998, RVD survolait la compétition, malgré des adversaires comme D-Von, Spike Dudley, Taz et le FBI. Le 29 janvier 2000, et en dépit de sa jambe gauche fracturée, il prenait le dessus sur Rhino.

Sa blessure à la jambe le forçait à se tenir écarté des rings pendant plus de 3 mois et à renoncer à son titre de TV champ. Il aurait alors fêté un règne de 2 ans en tant que champion. De retour de blessure, RVD était opposé à Jerry Lynn, mais à cause d’une intervention de Scotty Anton, il perdait le match. Il prenait rapidement sa revanche face à Anton grâce à une prise de finition appelée le « van terminator ».

Pendant plusieurs semaines, RVD prenait quelques jours de repos, et en 2001, il revenait finalement lutter son dernier match à la ECW, sous la direction de Paul Heyman et remportait son match contre Jerry Lynn.

Rob affrontait à nouveau à Sabu, et pour la première fois dans ses 12 ans de carrière, il remportait un match avec une prise de soumission.

RVD passait la plupart de l’année 2001 à se relaxer chez lui, en compagnie de sa femme Sonya. Néanmoins, il faisait quelques matchs contre en particulier Christopher Daniels et Nova. Il faisait aussi quelques apparitions au Japon. Le 9 juillet 2001, RVD retournait à la WWF. Il battait alors Jeff Hardy pour le WWF HardCore Championship, devenant ainsi le premier lutteur de la fédération à remporter un titre lors de son tout premier match dans un PPV. A RAW is WAR, il défendait avec succès son titre Hardcore face à Matt Hardy.

En moins d’un mois, RVD avait pu se bâtir une incroyable réputation et une énorme popularité.

Durant le printemps 2001, Vince McMahon avait finalement réussi à racheter la ECW. C’était le début de l’Invasion de la WWF. L’alliance, groupe formé de la WCW et de la ECW pour lutter contre les catcheurs de la WWF venait alors de ce créer.

Après sa victoire sur Jeff Hardy pour le titre WWF Hardcore, Rob, avec l’alliance, continuait de feuder avec les Hardy Boys pendant quelques semaines. Le 13 août 2001, RVD demandait l’opportunité de défendre son titre contre Kurt Angle. Steve Austin, alors leader de l’alliance, validait le match. Le match était très intense, mais était marqué par de nombreuses interventions, avec les venues sur le ring de Tommy Dreamer, Mike Awesome, Raven et Jeff Hardy.

Lors du même match, Jeff Hardy réussssait finalement à récupérer le titre Hardcore au détriment de RVD (Il a pouvait récupérer le titre Hardcore, car celui-ci était défendu 24h/24 et tout le monde pouvait prétendre à ce titre). Van dam et Jeff Hardy allaient pouvoir s’expliquer face à face dans un "ladder match" lors du SummerSlam 2001. Après une lutte acharnée, RVD parvenait tant bien que mal à se hisser en haut de l’échelle et à décrocher la ceinture Hardcore pour la seconde fois de sa carrière.

S’enchaîneront de nombreuses victoires successives contre les lutteurs WWF, et RVD devenait rapidement l’une des pièces maîtresses de l’Alliance. Stéphanie McMahon, propriétaire de la ECW, avait des problèmes avec Chris Jericho, qui l’avait insultée. Pour remédier à ce problème, Stéphanie faisait appel à RVD, ce qui suscitait une jalousie de Steve Austin. A la suite de ça, un match Angle-RVD-Austin allait avoir lieu pour déterminer en quelque sorte qui serait le véritable leader de l’Alliance. C’est finalement RVD, qui remportait le match ce qui rendait Austin furieux. RVD, quand à lui était fier d’avoir battu Austin.

Van dam allait ensuite défendre son titre Hardcore contre Kurt Angle. Après un match très compétitif, Angle réussissait à vaincre RVD avec un "Angle Lock", forçant RVD à abandonner et donc à perdre son titre. Après le match, Austin attaquait Angle et même RVD. Mais, par coïncidence RVD réussissait à récupérer son titre en faisant le tombé sur Angle.

Rob renforçait son rôle de leader dans l’Alliance et était très apprécié au sein du groupe, rendant Austin de plus en plus furieux. Lors de Unforgiven 2001, RVD allait affronter Chris Jericho pour le titre Hardcore. Rob avait le soutien de Stéphanie McMahon. Le match, du style « street fight », était très physique. Les fans étaient divisés entre les deux lutteurs. RVD remportait le match, avec son « Van Daminator » et le « Frog Splash ».

A la suite de cette victoire, RVD avait l’opportunité de remporter la WCW championship face au tenant du titre : le Rock. Malheureusement, suite à une intervention maladroite de Stéphanie, Rob perdait le match et par la même occasion le titre qu’il convoitait depuis toujours.

RVD eut une seconde opportunité pour le titre WCW, s’il battait dans un premier temps Chris Jericho dans un "n°1 contender match". Lors de ce match, Austin interférait, et d’une façon inexplicable et frappait RVD avec une chaise, lui coûtant ainsi la victoire. Austin expliquait son geste par le fait qu’il était le seul chef de l’Alliance.

Aux Survivor Series 2001, la team WWF, composée du The Rock, Undertaker, Kane, Chris Jericho et du Big Show battait la team Alliance formée de Angle, Booker T, Austin, RVD, et Shane McMahon, lorsque Angle trahissait l’Alliance.

C’est le début de la fin de l’Alliance. 24 heures plus tard à Raw, RVD était en compagnie des Dudleys, Stacey Kleiber, Test et Christian, les derniers membres de l’Alliance. La plupart d’entre eux n’étaient pas virés car RVD était champion Hardcore et Test avait remporté une bataille royale pour l’immunité.

Vince McMahon ordonnait alors un "handicap match" entre RVD et les Dudley Boys (Buh Buh Ray et D-Von), forçant les alliés à se battre entre eux. Lors de ce match, RVD résistait tant bien que mal, mais était battu par les Dudley.

Il rentrait rapidement en feud avec l’Undertaker. A Vengeance 2001, dans un match acharné, RVD perdit le titre Hardcore et ne pouvait rien faire face à la puissance du Grim Reaper. Fin 2001, RVD commençait à rentrer en feud contre Jericho pour le « Undisputed World Championship ». Il perdait le match à cause de l’intervention de McMahon.

Au début de l’année 2002, RVD se concentrait sur l’objectif Royal Rumble et était rapidement considéré comme l’un des favoris de l’épreuve. Il avait aussi eut, un peu auparavant, un feud avec Test. Lors du Royal Rumble 2002, RVD eut un tirage favorable, en entrant en 29ème position sur le ring, après une énorme prestation, il était éliminé par Booker T au grand désespoir de la foule.

Pendant plusieurs semaines après le Royal Rumble, Rob fait équipe avec Edge contre le champion intercontinental William Regal et les Dudley. Lors du Raw du 2 février 2002, RVD battait Bubba Ray Dudley grâce au frog-splash. Après une feud contre Goldust, ces 2 la allaient s’affronter lors du No Way Out 2002. RVD remportait la victoire avec le « frog splash ».

Rob reprenait un feud avec William Regal. Lors du dernier Raw de février 2002, RVD, Lance Storm et le Big Show s’affrontaient pour déterminer le prétendant au titre intercontinental détenu par Regal. Durant ce match, RVD remportait la victoire en utilisant le Van Daminator suivi du "frog splash" sur le Big Show.

A WrestleMania 18, ce sera donc RVD face à Regal pour le championnat intercontinental. RVD remportait le match par le frog splash, et devenait champion intercontinental pour la première fois de sa carrière. Pendant plusieurs semaines, Van dam défendait son titre avec succès.

Lors de la séparation de la WWF en 2 shows : c'est-à-dire Smackdown, contrôlé par Vince McMahon et Raw dirigé par Ric Flair, un match entre Angle et RVD était mis en place, et c’est RVD qui conservait son titre par disqualification.

RVD, fit une apparition à Smackdown, en battant Test. Le 1 Avril 2002, à Raw, Van dam gagnait contre Booker T, et après sa victoire, il était attaqué par « Latino Heat » Eddie Guerrero. Une semaine plus tard, Van Dam devait affronter l’Undertaker, dans un match où le titre intercontinental de Rob n’était pas mis en jeu. Pendant le match, Eddie Guerrero intervenait en faveur du Dead Man et après un Last Ride, l’Undertaker obtenait la victoire. Eddie Guerrero, plus tard dans la soirée, disait que le titre intercontinental, tout comme le « frog splash » (prise de finition de RVD et de Eddie), lui avaient été volés par RVD, et qu’il allait les récupérer.

A Backlash 2002, les 2 lutteurs allaient se rencontrer dans un spécial « Frog- Splash » match. Après un match très techniques, et complet, et après avoir sonné l’arbitre, Eddie remportait le titre intercontinental avec le fameux « frog-splash ». Le feud entre Eddie et RVD continuait le mois suivant.

A Insurrextion 2002, ils allaient à nouveau s’affronter pour le titre. Là encore, l’arbitre fut secoué par Eddie, ce qui causait une disqualification en faveur de RVD, sans pour autant donc, que le titre ne change de mains.

A Judgment Day 2002, dans un match très compétitif, les 2 catcheurs s’affrontaient une nouvelle fois. Eddie remportait le match en s’aidant des cordes.

Dans le début du Raw suivant, RVD était subitement attaqué par l’Undertaker alors qu’il se dirigeait vers le ring pour y disputer un match. Le Dead-Man qui venait tout juste de remporter la WWE Undisputed Championship, expliquait son geste du fait qu’en tant que champion, c’est lui qui devait débuter Raw. RVD contre-attaquait et réalisait 5 “Star Frog Splash” sur le champion.

Un match pour le titre WWE eut donc lieu entre RVD et l’Undertaker. RVD se montrait très agressif durant ce combat, sachant que c’était de loin sa meilleure chance d’obtenir le titre suprême de la WWF. C’est en portant la prise du ”Rolling Thunder” que RVD réalisait le tombé pour la victoire… Cependant, Flair se pointait après la fin du match et refusait la décision de l’arbitre, affirmant que l’Undertaker avait la jambe dans les cordes. Flair relançait le combat, mais était frappé par RVD. Pendant ce temps là, le Dead Man portait son « Last Ride » pour la victoire.

Le 27 Mai 2002, lors de Raw à Edmonton, Canada, RVD recevait une chance pour le titre Intercontinental dans un « Ladder Match » face à Eddie Guerrero. Ce match fût extraordinaire dans le sens ou tout ce qui pouvait arriver dans un « Ladder Match » eut lieu ce soir là. En effet, dans un premier temps, un fan surgissait dans le ring et sortait Eddie de l’échelle. La sécurité se pointait et le sortait de l’aréna (ceci n’étant pas une « storyline »). Eddie Guerrero qui était maintenant à Smackdown et qui était originaire de cette région, c’était acheté un ticket pour assister au show… Van Dam et Eddie esquivaient, surpassaient, se rentraient dedans, tout ce qu’il pouvait y avoir comme suspens et autres débouchés arrivait. Vers la fin de l’affrontement, alors que Rob était à terre à l’extérieur du ring, Eddie montait sur la 3ème corde… Mais voilà, RVD reprenait ses esprits et frappait Eddie, le faisant tomber du haut de la 3ème corde sur la barrière de sécurité ! Il ne lui restait plus qu’à remonter l’échelle pour s’emparer, une 2ème fois, du titre Intercontinental.

Après cette victoire, RVD se concentrait sur le tournoi du King Of The Ring. En qualification, Rob battait une nouvelle fois Eddie Guerrero. Dans les ¼ de finales, Rob Van Dam battait X-Pac suite à l’intervention de Booker T. qui feudait contre la nWo à cette époque.

Lors du PPV King Of The Ring 2002, RVD rencontrait Chris Jericho qu’il battait en ½ finales après l’avoir assommé dans un des coins du ring et après avoir réussi son ”Five Star Frog Splash”. Après le combat, alors que Van Dam réalisait une interview, il était attaqué par Chris Jericho.

Cette attaque n’empêchait pas RVD de faire face à nul autre que Brock Lesnar dans la finale du tournoi KOR. Alors que Rob allait remporter son match avec son « Frog Splash », quand Paul Heyman stoppait le tombé. Plus tard, RVD retournait des les airs, mais cette fois Lesnar l’attendait et attrapait RVD en plein vol et lui portait le F5 pour remporter le tournoi.

Le lendemain à Raw, RVD stoppait le séance de couronnement de Lesnar et attaquait le nouveau « Roi ». Lesnar en profitait alors pour challenger le champion pour le titre I.C. Alors que Rob tentait le tombé, Heyman intervenait et empêchait la victoire, causant le DQ de son poulain.

Alors que les deux hommes continuaient leur altercations semaines après semaine, les 2 lutteurs s’affrontaient au PPV Vengeance 2002 pour le titre I.C. !. Alors que Rob s’apprêtait à réaliser son « Four Frog Splash », Lesnar tentait son « F5 » que Rob retournait en « DDT ». Alors qu’il tentait le tombé, le match se terminait en DQ.

Le 22 Juillet 2002, Rob se retrouvait dans un « Ladder Match » pour l’unification des titres I.C et Européen. Lors de cet affrontement, Rob faisait un « splash » du haut de l’échelle avant de remonter cette dernière pour la victoire.

La semaine suivante, RVD perdait les titres Intercontinentaux & Européen aux mains de Chris Benoit. Van Dam obtenait un chance pour les titres Intercontinentaux contre Chris Benoit at lors du Summerslam 2002. RVD était très ennuyé par la technicité de Benoit et se retrouvait dans plusieurs prises de finitions ! Van Dam tentait de profiter d’un « Flying Headbutt » manqué, mais Benoit se relevait, esquivait un « Five Star Frog Splash » et refermait RVD dans un « Crippler Crossface » à trois reprises sans jamais faire abandonner Rob. Rob Van Dam revenait finalement dans le match en contrant un « Superplex » et réalisait son « Five Star Frog Splash » pour remporter le match et ramener la ceinture Intercontinentale à Raw.

24H après ce match, RVD était de nouveau convié à l’unification de 2 ceintures… Le titre Intercontinental devait être associé au titre HardCore détenu par Tommy Dreamer. Après une bataille HardCore, RVD réussissait son « Van Daminator » suivi de son « Five Star Frog Splash » pour la victoire.

A la mi septembre 2002, Rob participait avec Big Show, Jeff Hardy et Chris Jericho à un « Fatal 4-Way » pour déterminer le challenger numéro 1 pour le championnat de Triple H ! RVD remportait la victoire grâce au « Five Star Frog Splash » !

Désormais RVD rentrait en « feud » avec Triple H. Ce dernier faisait même perdre le titre Intercontinental à RVD en interférant dans son match contre Chris Jericho, le 16 Septembre 2002, lors de Raw à Kansas City, Missouri.

Lors du Unforgiven 2002, Rob donnait tous ce qu’il avait et même plus dans sa quête pour le titre Heavyweight de HHH. Alors que l’arbitre était une nouvelle fois hors course, Hunter tentait d’utiliser son « marteau » quand Ric Flair se pointait sur le ring pour l’en empêcher. Flair s’emparait alors de l’arme et s’en servait contre RVD, permettant à HHH de porter son « pedigree » pour la victoire.

Rob furieux, s’associait à Buh Buh Ray Dudley pour « feuder » plusieurs semaines contre Flair et Helmsley. Il s’associait ensuite avec Jeff Hardy et participait à un « Tag-Team TLC Match » qui était remporté par Kane et The Hurricane.

Le 14 Octobre 2002 à Raw, il reprenait sa « feud » face à Hunter Hearst Helmsley dans un « Canadian Lumberjack Match » ou tout les « bûcherons » à l’extérieur du ring portaient des courroies de cuir. Avant le début du combat, Hunter s’arrangeait pour que les bûcherons « face » se retrouvent tous renfermé dans le vestiaire pour avoir l’avantage dans le combat. Malgré qu’il était très désavantagé, Rob manquait des tombés à plusieurs reprises mais perdait cet avantage à cause de « heels ». Finalement, les bûcherons « face » arrivaient à se libérer et se pointaient sur le ring ou une bagarre générale éclatait. Durant le carnage, Ric Flair arrivait à assommer RVD avec la ceinture, permettant à HHH de remporter le combat. Rob se vengeait au PPV suivant, No Mercy, quand il battait de façon clean Ric Flair !

Après cette victoire, RVD était annoncé comme un des participants du prochain « Elimination Chamber Match” des Survivor Series 2002 avec Triple H, Kane, Shawn Michaels, Booker T, et Chris Jericho. Lors du Raw d’avant le PPV, RVD s’associait à Kane pour affronter les champions Tag-Team Chris Jericho et Christian. Y2J terminait le combat en étant disqualifié après avoir attaqué RVD avec une chaise dans le but de le blesser avant le match du PPV.

Lors des Survivor Series, Rob Van Dam commençait le combat contre Hunter et réalisait même un « Five Star Frog Splash » du haut de la cage sur Helmsley. Malheureusement pour lui, Rob était le premier éliminé par Booker T. suite à « Missile Dropkick ». Le match était finalement remporté par Shawn Michaels qui remportait donc le titre Heavyweight sur Triple H avec son « Sweet Chin Music ».

24 heures plus tard à Raw, RVD défiait HBK pour un match de championnat, mais le « General Manager » de Raw, Eric Bischoff refusait et organisait un « #1 Contender No-Disqualification Triple Threat Match » entre RVD, Chris Jericho et Booker T. Grâce à une intervention de Scott Steiner sur Chris Jericho, Rob Van Dam remportait le match et le « title shot » avec le « Five Star Frog Splash ».

Dans sont match de championnat la semaine suivante, RVD passait à 2 doigts de devenir champion. Il portait son « Five Star Frog Splash » sur Shawn Michaels quand il était attaqué par Triple H qui terminait le match par disqualification.

La semaine suivante, il échouait de nouveau face à HHH dans un « #1 Contender Match » avec pour arbitre spécial, Shawn Michaels… Pour la fin de l’année 2002, RVD luttait essentiellement en Tag-Team avec Kane.

Lors du Royal Rumble 2003, RVD rentrait en 11ème position et éliminait Jeff Hardy et restait même dans les 6 derniers participants. RVD et Kane qui étaient habituellement en équipe, travaillaient cette fois là encore ensemble et éliminaient A-Train. Mais RVD était ensuite éliminé par son coéquipier qui accédait au « Final Four » remporté par Brock Lesnar.

15 jours après le Rumble, Rob acceptait les excuses de Kane pour l’avoir éliminé lors de la bataille royale. Les 2 hommes faisaient alors équipe pour affronter Triple H et Batista alors que les 2 autres membres de l’Evolution intervenaient durant le combat en démasquant Kane et en faisant fuir ce dernier en arrière scène. RVD ne pouvait surpasser tout seul ses adversaires et perdait le combat suite à un tombé de Batista.

La semaine suivante, les 2 équipiers s’affrontaient sous l’ordre de Chief Morley (a/k/a Val Venis) ou RVD était à 2 doigts de remporter le combat quand il était attaquait par Jeff Hardy qui était furieux d’avoir été éliminé par RVD au Rumble. Bien sur, Kane venait à la rescousse de son équipier en portant un « Chockslam » sur Hardy, suivi d’un « Five Star Frog Splash » montrant que les 2 hommes étaient toujours unis.

Peu de temps après ça, les 2 hommes devenaient les challengers au titre Tag-Team Raw de Lance Storm & William Regal pour le PPV No Way Out 2003. Lors du match, RVD et Kane étaient dominé par les champions, RVD étant sur le ring et subissant les assauts de ses 2 adversaires. Quand Rob arrivait à faire le Tag avec son partenaire, Lance réussissait à l’aveugler en lui bougeant son masque. Kane portait par erreur un « chockslam » sur son coéquipier, permettant aux champions de conserver leur titre. La tension entre les 2 hommes continuait à ce faire ressentir quand ils participaient au 20-Man Contendership Battle Royal. Rob Van Dam était éliminé rapidement quand Kane, lui, terminait dans le « Final Four » qui était remporté par Booker.

L’association Kane et RVD restait malgré tout effective, même si elle perdait de son momentum. Alors qu’ils échouaient de nouveau dans la conquête du titre Tag-Team de Raw lors du Sunday Night Heat d’avant WrestleMania 19 face à Lance Storm et Chief Morley, l’équipe persévérait malgré tout.

Le travail fini par payer et le 31 Mars à Raw de Seattle, Washington, Kane et Rob Van Dam remportaient le championnat Tag-Team face à Lance Storm et Chief Morley. Les 2 Canadiens n’en restaient pas là et tentaient désespérément de remettre la main sur leur ceinture, sans succès ! C’est pour cela que pour le PPV Backlash 2003, Chief Morley organisait un match entre RVD et Kane contre les Dudley Boyz en ce nommant lui-même arbitre spécial pour la rencontre. Alors que Morley mettait son « grain de sel » dans le match, les Dudleys se retournaient contre lui, lui portant le 3D quand RVD concluait avec le « Five Star Frog Splash » pour remporter le combat et conserver les ceintures !

Alors que les 2 hommes continuaient leur succès en équipe, "Stone Cold" Steve Austin retournait à Raw en tant que « Co-General Manager » avec Eric Bischoff. Une des premières décisions officielles de Steve fût de ramener le championnat I.C. à la vie depuis qu’il avait été unifié avec le titre Heavyweight par HHH face à Kane… Austin organisait une Bataille Royal à Judgment Day 2003 mettant en scène les anciens champions intercontinentaux ainsi que Booker T pour déclarer un nouveau champion Intercontinental. Une fois de plus, RVD et Kane allaient se retrouver l’un contre l’autre. Dès le début du combat, tout les participants, RVD y compris, se ruaient contre Kane et l’éliminaient. Rob était ensuite éliminé par Jericho et Christian remportait, quand à lui, la Bataille Royal et le titre I.C.

Les champions par équipe allaient ensuite rentrer en « feud » contre une nouvelle équipe de Raw, la Résistance de Sylvain Grenier et René Duprée. Lors du dernier Raw du mois de Mai 2003, Rob et Kane affrontaient les « français » dans un « Flag Match ». Durant le combat, l’arbitre était accidentellement mis K.O. au moment ou RVD avait le contrôle du match. Alors que Rob décrochait en premier son drapeau Américain, René Dupré intervenait et se débarrassait de RVD. Kane tentait d’intervenir quand Duprée remettait le drapeau français en place pendant que Grenier s’emparait du drapeau tricolore au moment ou l’arbitre reprenait ses esprits et donnait la victoire au Français qui devenaient challengers numéro un…

Rvd et Kane « feudaient » toujours contre la Résistance pour les semaines suivantes mais laissaient apparaître un certain manque de panache ! Alors que Kane perdait un match contre Duprée, Austin se pointait sur le ring pour parler avec lui et tenter de le re-motiver pour qu’il revienne le « monstre » qu’il était ! Alors que Kane n’attaquait pas Austin pour ses propos, ce dernier lui portait un « Stonecold Stunner ».

Le 15 Juin 2003 à Houston, Texas, Kane et RVD défendaient alors leur ceinture face à La Résistance lors du PPV Bad Blood 2003. Après que RVD ait accidentellement blessé Kane, il recevait un « Flap Jack » et perdait le titre Tag-Team…

Le lendemain, Rob Van Dam et Kane échouaient de nouveau face à La Résistance dans un match retour quand Kane causait la disqualification de son équipe après avoir frappé ses adversaires avec une chaise en fer. La semaine suivante, Kane était forcé par Eric Bischoff, de combattre dans un « Title Vs. Mask Match » contre Triple H. Kane perdait une fois de plus son match… Après ceci, l’Evolution attaquait Kane et RVD venait à la rescousse son partenaire. Malgré tout, Kane devait alors enlever son masque… Une fois ceci fait, il se retournait contre son ancien coéquipier et lui portait un « Chockslam ».

Lors du Raw suivant, RVD obtenait le match de championnat de Kane (qui ne voulait pas se montrer) face à Triple H. Alors que RVD était sur le point de porter son « Five Star Frog Splash » pour remporter la victoire, Flair intervenait et frappait RVD avec la ceinture. Bishoff ne voulait pas que ceci se termine ainsi et relançait le match dans un « No DQ, Falls Count Anywhere Match ». Mais RVD ne pouvait faire face seul à Triple H, Ric Flair et Randy Orton et perdait le combat. A la fin de l’affrontement, Kane se pointait sur le ring tentait d’attaquer RVD mais se retournait contre Bishoff en lui portant un « chockslam » !

La « feud » entre les 2 anciens coéquipiers allaient être de plus en plus violente. Kane allant même jusqu’à projeter RVD à travers un mur, mettant presque la carrière de ce dernier en jeu ! Lors de son retour la semaine suivante, Rob obtenait un match contre Kane mais perdait contre ce dernier ne pouvant contrecarrer la rage et la puissance de Kane. Ils allaient jusqu’à se battre sur la rampe d’accès, Kane balançant Rob à travers les écrans, ceci causant une explosion ! Il fallait de nouveau une semaine de récupération à RVD pour revenir à l’action. Lors de son retour, il s’attaquait logiquement à Kane et tentait de l’assommer sans succès avec une chaise.

Lors du SummerSlam 2003, les 2 hommes s’affrontaient de nouveau, mais cette fois-ci dans un "No Holds Barred Match" avec plusieurs « armes » impliquées dans l’affrontement. Rob Van Dam utilisait bien entendu une échelle contre Kane, mais ceci ne semblait pas être assez efficace pour faire tomber Kane. A la fin du combat, RVD tentait même son « Van Terminator » mais Kane arrivait à porter son « Tombstone » sur les escaliers en aciers du ring pour la victoire !

Quelques semaines plus tard, Rob faisait son retour à Raw en attaquant une nouvelle fois Kane qui était en train de « torturer » Shane McMahon avec de l’électricité ! La semaine suivante, les 2 hommes s’affrontaient de nouveau dans un match en cage ou Kane dominait allégrement le combat. Mais, Rob arrivait presque à remporter le combat quand Kane le faisait passer à travers la cage et retomber au sol à l’extérieur du ring. Mais, Bischoff faisait continuer le match, affirmant que pour gagner il fallait sortir de la cage par le toit ou la porte… Kane mettait finalement un terme à ce sanglant combat en portant un « chokeslam » sur RVD du haut de la 3ème corde. Les secours évacuaient ensuite RVD en arrière scène.

A son retour, Rob se concentrait de nouveau vers un titre et se focusait sur le titre Intercontinental. Il affrontait la semaine suivante Chris Jericho dans un "#1 Contenders Match" qui se terminait en double disqualification près que le champion I.C., Christian ne soit intervenu ! Suite à cette décision, le Co-GM de Raw, Steve Austin, organisait un "Triple Threat Match" pour le titre Intercontinental à Unforgiven 2003. Le match commençait par un 3 contre 1, Jericho et Christian liés par leur amitié s’attaquaient à Rob seul... Mais la conquête du titre IC reprenait le dessus et RVD allait tenter son « Five Star Frog Splash » sur Y2J pour la victoire. Quand Christian voyait l’arbitre sonné, il en profitait pour frapper RVD au visage avec sa ceinture et remportait ainsi le combat !

Le 29 Septembre 2003, lors du Raw à Rosemont, Illinois, Austin redonnait une nouvelle chance à Rob, organisant un "Ladder Match" pour le titre Intercontinental entre lui et Christian. Après un superbe match, Rob redevenait champion I.C. pour la 4ème fois !

Lors du Raw suivant, Christian et d’autres lutteurs « heels » protestaient contre les agissements de Austin en tant que GM. Un match entre une équipe Austin et une équipe Bischoff était signé pour les Survivor Series 2003, Rob était alors volontaire pour être dans l’équipe d’Austin !

Le 27 Octobre 2003, à Raw de Fayetteville, Caroline du Nord, Rob défendait son titre Intercontinental face à Chris Jericho. Alors que RVD se retrouvait dans le « Wall Of Jericho », ce dernier attrapait les cordes pour faire casser la prise… Mais Bischoff distrayait l’arbitre, permettant à Jericho de se replacer au centre du ring. RVD souffrant, abandonnait par soumission et perdait ainsi son championnat I.C. ! Alors que Y2J célébrait sa victoire, Austin furieux se pointait et déclarait que même s’il ne pouvait pas renverser la décision d’un arbitre, il pouvait désigner la première défense du titre pour Y2J, à cet instant même, dans un match en cage et contre RVD ! Après un autre long combat, RVD récupérait son titre pour la 5ème fois en s’échappant de la cage et en claquant la porte de cette dernière en pleine tête de Jericho !

Lors des Survivor Series 2003, RVD faisait partie du Team Austin en compagnie de Shawn Michaels, Booker T et les Dudley (D-Von et Buh Buh Ray) face au Team Bischoff composé de Jericho, Christian, Randy Orton, Mark Henry et Scott Steiner. Alors que Booker T éliminait Steiner, RVD et les Dudley se débarrassaient d’Henry. Mais Rob se prenait un RKO et était éliminé par Randy Orton… Le match voyait finalement la victoire du Team Bischoff quand Michaels était le dernier éliminé par Orton à la fin du combat… Suite à cette défaite, Austin perdait définitivement son rôle de GM à Raw.

RVD rentrait alors en « feud » contre Randy Orton qui l’attaquait dès la semaine suivante alors que ce dernier affrontait Ric Flair. Alors que Randy remportait un "Legend-Killer Match" la semaine suivante face à Sgt. Slaughter, RVD lui rendait la pareil, débarrassant Orton du ring et célébrant avec Slaughter.

Les 2 Hommes s’affrontaient pour le titre Intercontinental à Armageddon 2003, le 14 Décembre à Orlando en Floride avec Mick Foley en tant qu’arbitre spécial. Foley venait en aide à RVD, virant Flair des abords du ring, l’empêchant ainsi d’interférer dans le combat. Mais ceci n’empêchait pas Orton de porter son RKO pour la victoire et le titre I.C. !

Dès le 1er Raw de l’année 2004, RVD se qualifiait dans un « #1 Contender Match » pour le titre Intercontinental face à Mark Henry. La semaine suivante, il affrontait de nouveau Randy Orton pour le titre I.C. dans un match violent et sanglant. Randy remportait son match suite à un DDT du haut des cordes. La semaine suivante, toujours à Raw, RVD se qualifiait pour le match du Royal Rumble en équipe avec Booker T., face à Matt Hardy et Christian.

Lors du Royal Rumble 2004, Rob tirait la même place d’entrée que 2002, à savoir le numéro 29. Malheureusement pour lui, il n’était pas aussi bon que 2 années auparavant. En effet il n’éliminait personne et était battu par Big Show au bout de 7 minutes… Chris Benoit remportait quand à lui le Royal Rumble.

Quelques jours après, RVD se voyait offrir une nouvelle fois une chance pour le titre Intercontinental dans un "Triple Threat Match" contre Orton et Booker T. Une fois de plus, Rob était à 2 doigts de remporter son combat et le titre en portant son « Five Star Frog Splash » sur Booker T., mais Randy faisait lui-même le tombé pour la victoire.

Le 16 Février 2004, lors du Raw de Bakersfield en Californie, RVD et Booker T. utilisaient leur haine mutuelle contre l’évolution à leur avantage ! En effet, les 2 hommes remportaient le titre Tag-Team de Raw face à Ric Flair et Batista cette soirée là. Alors que Flair avait Booker T. dans sa « Prise en quatre », RVD lui faisait un « Five Star Frog Splash », permettant à Booker T. de le couvrir pour la victoire.

Lors du PPV WrestleMania XX, les champions devaient défendre leur ceinture dans un « Fatal Four-Way Tag-Team Match » contre La Résistance (Renée Duprée et Rob Conway), Mark Jindrak & Garrison Cade et The Dudley Boyz (Buh-Buh Ray & D-Von Dudley). Le match débutait sur une mêlée qui désavantageait RVD et Booker T. Ce dernier était à 1 contre 2 face à La Résistance jusqu’au moment ou il réussissait le Tag avec son partenaire. Le match se terminait suite à un « Axe Kick » de Booker T. sur Rob Conway pour la victoire.

Le 19 Avril 2004, lors de Raw de Calgary au Canada, Vince McMahon annonçait que c’était le « Draf Lottery » entre Raw et Smackdown. Durant cette soirée, RVD et Booker T. remettaient leur ceinture en jeu face à Ric Flair et Batista. Alors que Rob manquait un coup, Flair et Batista capitalisaient et récupéraient les ceintures Tag-Team de Raw… Plus tard dans la soirée, RVD était drafté à Smackdown. Quelques jours après, nous apprenions que Booker T. allait le rejoindre avec les Dudley en échange d’un Triple H de retour à Raw.

Alors que se changement ne semblait pas ennuyer RVD, Booker T. montrait dès le début son mécontentement, disant que Raw était une meilleur émission et insultant les fans. Rob tentait de re-motiver son partenaire en signant un match par équipe contre Charlie Haas & The Big Show. Mais durant le combat, Booker T abandonnait son partenaire, le laissant seul face à Hass et Show…

Les 2 anciens coéquipiers « feudaient » ensuite l’un contre l’autre lors du Smackdown suivant. Ils s’affrontaient dans un match ou Booker T. montrait de plus en plus de façon évidente sa frustration. Booker T. était même disqualifié quand il continuait à ttaquer RVD qui était étranglé dans les cordes du ring. Les 2 hommes avaient de nouveau un match la semaine suivante quand RVD était sur le point de remporter son combat avec son « Five Star Frog Splash » au moment où il était déconcentré par les feux d’artifice, permettant à Booker T. de porter un « Roll-Up » pour la victoire. Après le combat, Paul Heyman se pointait sur le ring pour confronter RVD. Les Dudley venaient à leur tour pour supporter Rob avant de finalement se retourner contre lui et l’attaquer brutalement. Les Dudley semblaient alors avoir rejoint leur ancien leader de la ECW.

La semaine suivante, Rob demandait aux Dudley (Buh-Buh Ray & D-Von Dudley) de venir le confronter et une fois de plus il était violemment attaqué par derrière, les Dudley venant de la foule tandis que RVD était distrait par Heyman. Eddie Guerrero venait alors à la rescousse de Van Dam, Rob lui rendait la pareil plus tard dans le show quand Eddie affrontait Buh Buh Ray dans un « Non Title Match ». Rob et Eddie étaient programmés dans un match face aux Dudley lors du Smackdown suivant. Mais Eddie ne pu se présenter pour des raisons familiales (Sa mère avait subit une attaque cardiaque suites aux propos de JBL lors d’un house show plus tôt dans la semaine). Rey Mysterio remplaçait alors Eddie dans cette équipe de choc et remportaient la victoire face aux Dudley.

Un match revanche était alors signé lors du prochain PPV exclusif Smackdown, Judgment Day 2004… Alors que RVD était impliqué pour une durée assez longue dès le début du match, il arrivait finalement à tagger Mysterio qui se retrouvait malgré tout en face des 2 Dudley qui effectuaient un travail 2 contre 1. Rey se retrouvait à son tour en difficulté, RVD ne pouvant que constater dans son coin la détresse de son coéquipier. Alors que Rey réalisait finalement le tag, l’arbitre distrait par Buh Buh Ray ne le voyait pas et le refusait… Les Dudley tentaient leur « 3-D » sur Mysterio, mais Van Dam réussissait à avorter la manœuvre et permettait à Rey de réaliser son « 619 » avant de lui-même porter son « Five Star Frog Splash » sur D-Von pour la victoire.

En Juin 2004, Rob abandonnait la division Tag-Team et se concentrait sur le titre U.S. de John Cena. Le 10 Juin il participait avec Booker T. et René Duprée à un « Triple Play Match » ou celui des 3 qui battrait John Cena en moins de 5 minutes aurait une chance pour le titre United States au prochain PPV… Alors qu'il réussissait son « Five Star Frog Splash » sur Cena, il n’arrivait pas à réaliser le tombé dans le temps impartit. Alors que les 2 autres adversaires de Cena ne remportaient pas non plus leurs matchs, Kurt Angle, G.M. de SmackDown à cette époque, organisait un « Fatal Four Way Elimination Match » lors du Great American Bash 2004 entre ces 4 hommes.

Lors du match, chacun des 4 lutteurs voulaient prouver qu’ils méritaient autant les uns que les autres le titre United States. Ils n’effectuaient pas de tag, voulant tous autant les uns que les autres obtenir le titre par eux-mêmes… Vers la moitié du match, RVD tentait son « Five Star Frog Splash » sur Booker T. mais Cena empêchait le tombé et éliminait RVD avec un « Roll-Up » pour la victoire !

Lors du S!D suivant, RVD avait une nouvelle chance pour le titre U.S. dans un « #1 Contender Triple Threat Match » contre Booker T et Duprée. Alors que Rob réussissait son « Five Star Frog Splash » sur Duprée, Booker T le poussait à l’extérieur du ring pour remporter le match !

Le 29 Juillet 2004, à Smackdown, Rob participait à un « 8-man Battle Royal Match » pour le titre U.S. vacant de John Cena avec Booker T, Billy Gunn, Charlie Haas, Luther Reigns, René Duprée, Kenzo Suzuki, John Cena. RVD était dans le « Final 4 » avec Luther Reigns, Cena et Booker T quand Cena éliminait Reigns avec son « FU ». Alors que RVD portait son « Five Star Frog Splash » sur Cena, Booker T réalisait le tombé sur l’ancien champion U.S. ! Booker T portait alors son « Scisore Kick » pour la victoire et le titre U.S. !

La semaine suivant, Rob perdait un « #1 Contender Match » face à John Cena, les 2 montrant toutefois un respect mutuel à la fin du combat ! La semaine suivant le SummerSlam 2004, RVD battait René Duprée avec le « Five Star Frog Splash » et était attaqué par Kenzo Suzuki (coéquipier de Duprée) à l’issue du combat.

RVD s’alignait de nouveau avec Rey Mysterio pour « feuder » contre l’équipe de Duprée et Suzuki qui venaient de remporter le titre Tag-Team de SmackDown ! RVD et Rey recevaient un chance pour le titre Tag-Team de S!D lors du PPV No Mercy 2004. Alors que Rey réussissait son 619 sur Suzuki, ce dernier réalisait un « Roll-Up » pour la victoire !

Le mois suivant, en Octobre 2004, alors que Rey affrontait Kurt Angle en match simple, il était attaqué par Luther Reigns & Mark Jindrak. Rob Van Dam et Eddie venaient de suite à la rescousse et Eddie réalisait un « Roll-Up » pour la victoire. Après le match, les 6 hommes rentraient dans une bagarre générale qui obligeait le G.M. de Smackdown, Teddy Long à organiser un match de type « Survivor Series Elimination Match » aux Survivor Series 2004. Big Show venait s’ajouter à l’équipe de Rob quand Carlito s’associait à celle de Kurt Angle. Mais Rey obtenait un « Cruiserweight Title Shot » lors du PPV et laissait donc sa place dans l’équipe à John Cena.

Lors des Survivor Series 2004, ce match par élimination démarrait brutalement quand Cena attaquait Carlito et Jesus (le garde du corps de Carlito) dès le début du match ou il arrivait à éliminer Carlito. Mais RVD était le 2ème éliminé par Angle suite à un « Roll-Up ». Fianlemant, le Team de RVD remportait le combat avec comme « survivants » Guerrero, Cena et The Big Show.

Lors du Smackdown suivant, RVD et Rey remportait un « Tag-Team Title Shot » pace à Suzuki et René Duprée. Mais à la surprise générale, Rey et RVD recevaient un match pour le titre par équipe lors du S!D d’avant PPV, le 7 Décembre 2004 à Greenville, Caroline Du Nord. Rob et Rey remportaient la victoire et le titre Tag-Team de Smackdown suite à un « Roll-Up » de Rey sur Suzuki ! Les champions conservaient avec succès leur titre nouvellement acquis lors de Armageddon 2004 face aux anciens champions Duprée et Suzuki.

Malheureusement pour Rob, le 9 Janvier 2005, il apprenait qu’il souffrait d’un blessure au genou qui lui nécessitait une intervention chirurgicale.

4 Jours plus tard, le 13 Janvier 2005 au SmackDown de Tampa en Floride, les Bashmans (Doug et Danny), remportaient le titre par équipe de S!D face à Eddie Guerrero & Booker T et RVD & Rey et Mark Jindrak et Luther Reigns.

Le 27 Janvier 2005, Rob subissait une opération chirurgicale en Alabama chez le docteur James Andrew.

Le 12 Juin 2005, Rob apparaissait dans un « Shoot Interview » lors du PPV mis en place par lui Paul Heyman et Tommy Dreamer, ECW One Night Stand. Rhyno intervenait dans cet interview et lui portait son Gore. Sabu venait à la rescousse et lançait un match impromptu entre lui et Rhyno !

Le 27 Juin 2005 à Raw, Rob Van Dam était drafté à Raw et apparaissait au Carlito Cabana. Carlito s’engueulait alors avec Rob et l’attaquait à son genou blessé.

Lors de l`émission Monday Night Raw du 16 Janvier 2006, on annonçait le retour de Rob Van Dam pour le Royal Rumble.

Le 29 Janvier 2006, Rob faisait son retour à l’action à la WWE lors du PPV Royal Rumble 2006. Rob Van Dam entrait à la 20ème position et exécutait de suite de manoeuvres de ouf sur les 10 lutteurs encore présents au Rumble. RVD faisaient partie des 4 derniers avec Triple H, Rey Mysterio et le dernier entré, Randy Orton ! Rey Mysterio et Rob Van Dam s'associaient jusqu'au moment ou Rey éliminait de façon involontaire, Rob Van Dam quand il était projeté dans ce dernier par Triple H avec un coup de la catapulte. Alors que Randy Orton pensait qu'il allait gagner le match, Rey Mysterio, à la surprise générale, éliminait Orton pour remporter le Royal Rumble !!! Rey Mysterio dédiait le match à la mémoire d'Eddie Guerrero et célébrait en pointant le ciel du doigt.

Lors de l`émission Monday Night Raw du 30 Janvier 2006, Rob Van Dam battait Gene Snitsky avec le “Five Star Frog Splash”. Plus tard, Carlito était en confrontation avec l’arbitre à cause de sa défaite, Rob Van Dam se pointait et courait après ce dernier jusqu’en arrière scène.

Lors de l`émission Monday Night Raw du 6 Février 2006, lors d’une interview, Carlito déclarait que Rob Van Dam voulait se venger de ce qu’il s’était passé entre les 2 hommes plusieurs mois en arrière. Dans le 4ème match du tournoi « Road to WrestleMania », Rob Van Dam affrontait justement Carlito. Ce dernier apportait une chaise sur le ring et alors que l’arbitre tentait de s’en emparer, RVD portait un « Van Daminator » sur son adversaire ! Rob Van Dam montait alors sur la 3ème corde afin de porter un " Five-Star-Frog-Splash " pour la victoire.

Lors de l`émission Monday Night Raw du 13 Février 2006, lors d’une interview, Vince McMahon déclarait alors qu’il y aurait un “Triple Threat Match » la semaine suivante entre Triple H, le Big Show et le vainqueur du combat entre Rob Van Dam et Chris Masters. Lors de la 2ème demi-finale du tournoi « Road to WrestleMania », Rob Van Dam battait Chris Masters avec le “Five Star Frog Splash” après avoir frappé Chris Masters en pleine tête.

Lors de l`émission Monday Night Raw du 20 Février 2006, dans la finale du tournoi « Road To WrestleMania 22 », Triple H affrontait le Big Show et Rob Van Dam dans un « Triple Threat Match » ! Alors que Rob Van Dam portait un “Five Stars Frog Splash” sur le Big Show, Triple H empêchait le compte de 3 en sortant l’arbitre du ring. Quelques instants plus tard, Triple H portrait son “Pedigree” sur Rob Van Dam pour la victoire et ainsi remporter une chance pour le match de championnat à WM22 !

Lors de l`émission Monday Night Raw du 27 Février 2006, Rob Van Dam affrontait Trevor Murdoch dans un « Money in the Bank Qualifying Match ». A la fin du combat, Rob Van Dam finissait par toucher Murdoch au visage et lui porter son "Five Stars Frog Splash" pour la victoire.

Lors de l`émission Monday Night Raw du 13 Mars 2006, dans un match pour le championnat Intercontinental, le champion en titre, Shelton Benjamin affrontait Rob Van Dam. Malheureusement pour RVD, Shelton Benjamin remportait son match en s’aidant des cordes et conservait ainsi sa ceinture. Après le match, Ric Flair, qui était aux commentaires, montait sur le ring pour expliquer à Rob Van Dam comment Shelton avait triché.

Lors du 32ème Saturday Night's Main Event, le 18 Mars 2006 à Détroit, Michigan, le Champion Intercontinental, Shelton Benjamin, remettait sa ceinture en jeu face à Ric Flair et Rob Van Dam dans un « 3 Way Match ». Shelton conservait sa ceinture quand il réalisait le tombé sur Ric Flair alors que ce dernier avait sa « Prise en 4 » sur Rob Van Dam.

Lors de l`émission Monday Night Raw du 27 Mars 2006, Ric Flair sur le ring ou une échelle était dispose au milieu. Flair parlait alors de sa défaite lors de WrestleMania 8. Il ajoutait que c’était sa destine de devenir Champion Heavyweight pour la 17ème fois – whooo ! Il déclarait que dimanche prochain à WrestleMania 22 il monterait les échelons et décrocherait du Money in the Bank. Le champion Intercontinental, Shelton Benjamin se pointait à son tour et déclarait que le soir de WrestleMania serait SON soir ! A ce moment là, les 2 hommes se bagarraient et Rob Van Dam venait à son tour pour porter un « Rolling Thunder » du haut de l’échelle sur Shelton Benjamin. Il déclarait ensuite que le “Money in the Bank” lui reviendrait à LUI ! En réponse, Ric Flair mettait ses doigts dans les yeux de Rob Van Dam et lui frappait la tête contre l’échelle !

Lors du PPV WrestleMania 22, le 2 Avril 2006 à Rosemont, Illinois, lors du "Money in the Bank" entre Rob Van Dam, Matt Hardy, Ric Flair, Shelton Benjamin, Fit Finlay, Bobby Lashley. Vers la fin du combat, RVD et Shelton tentaient de décrocher la valise alors que Hardy prenait une autre échelle dans le même but. Les trois hommes se bagarraient en haut des échelles ! RVD prenait le dessus et faisait tomber Shelton et Hardy du haut des échelles et il décrochait la mallette ! Victorieux et contrat en poche, Mr. Friday Night se faisait désormais appeler Mr. Money In The Bank !

Lors de l`émission Monday Night Raw du 3 Avril 2006, du haut de la rampe d’accès, Rob Van Dam déclarait que la nuit précédente, il avait gravis les échelons de l’échelle uns à uns afin de remporter le "Money in the Bank". Il ajoutait qu’il n’attendrait pas aussi longtemps qu’Edge l’année dernière et que le temps impartit pourrait être « Extrême ».

Lors de l`émission Monday Night Raw du 10 Avril 2006, Rob Van Dam affrontait Rob Conway. Pendant le combat, Shelton Benjamin se pointait aux commentaires où il challengeait RVD dans un match à Backlash ou le « Money in the Bank » de RVD serait en jeu. Rob Van Dam battait Rob Conway avec le “Five Star Frog Splash” en moins de 2 minutes. Plus tard, Rob Van Dam déclarait qu’il acceptait le challenge de Shelton s’il mettait lui aussi en jeu son titre IC.

Lors de l`émission Monday Night Raw du 17 Avril 2006, dans un match Handicap, Rob Van Dam affrontait le Spirit Squad tout entier ! Dans ce combat, si RVD gagnait, il n’était pas oblige de remettre en jeu son “Money In The Bank”, s’il perdait, c’était “Money In The Bank” contre titre Intercontinental… A la fin du combat, les "Heels" reprenaient rapidement le dessus pour porter à 5 leur « High Spirit » avant de tenir RVD à 4 pour un « Leg Drop » de la 3ème corde pour la victoire.

Lors de l`émission Monday Night Raw du 24 Avril 2006, dans un « 6 Man Tag-Team », Rob Van Dam, Carlito et Charlie Haas affrontaient Shelton Benjamin, Chris Masters et Matt Striker. RVD réalisait le tombé sur Shelton Benjamin grâce à un « side kick » du haut de la 3ème corde et un « Five Star Frog Splash ».

Lors du PPV Raw Backlash 2006, le 30 Avril 2006 à Lexington, Kentucky, Rob Van Dam remettait son « Money In The Bank » en jeu face au titre Intercontinental de Shelton Benjamin. Pendant le combat, Shelton s’emparait de la valise de RVD et tentait de le frapper avec, sans succès. Plus tard, Shelton tentait encore de se servir de la valise, mais RVD lui portait un « Vandaminator » avec la valise en pleine tête suivi d’un « Five Stars Frog Splash » pour la victoire et surtout le titre Intercontinental !

Lors de l`émission Monday Night Raw du 1er Mai 2006, Chris Masters qui coupait l’interview de Carlito et challengeait le champion Intercontinental, Rob Van Dam, pour un « Masterlock Challenge ». RVD acceptait le défi et alors que Chris Masters lui portrait son “Masterlock”, Shelton Benjamin se montrait et en profitait pour frapper RVD au visage. Carlito venait en aide à RVD et frappait Chris Masters avec une chaise !

Lors de l`émission Monday Night Raw du 8 Mai 2006, le champion Intercontinental, Rob Van Dam déclarait que ce qui était arrivé avec Joey Styles qui avait démissionné la semaine précédente, était merdique au plus grand plaisir de la foule. Il ajoutait que lui et Joey Styles avaient les mêmes opinions et qu’il respectait le fait que Joey ait les couilles de dire ce qu’il pensait ! Rob Van Dam demandait aux fans de chanter “ECW” en l’honneur de l’esprit de Joey Styles… ECW ! ECW ! ECW !!! Plus tard, Rob Van Dam défendait le titre I.C. face à Shelton Benjamin, Charlie Haas et Chris Masters dans un « Fatal 4-Way Match ». A la fin du combat, alors que Chris Masters portrait son “Masterlock” sur Charlie Haas, Rob Van Dam lui portait un « Sunset Flip » et remportait le match !

Lors de l`émission Monday Night Raw du 15 Mai 2006, dans un « Texas Tornado Handicap Match », le champion de la WWE, John Cena et le champion I.C., Rob Van Dam affrontaient Triple H, Shelton Benjamin et Chris Masters. Où, si John Cena ou Rob Van Dam étaient battu, ils perdaient leurs titres respectifs aux mains de leur vainqueur. Donc, Pendant ce combat, à plusieurs reprises, Triple H, Chris Masters et Shelton Benjamin s’engueulaient pour savoir qui allait réaliser le tombé. Alors que Shelton Benjamin couvrait Rob Van Dam suite à un “Pedigree” de Triple H, ce dernier couvrait John Cena. Malheureusement pour Hunter, l’arbitre ne faisait le compte de 3 que pour Shelton Benjamin. Alors que Triple H croyait avoir remporté le match, il se relevait pour célébrer sa (sois disante) victoire. Quand il comprenait ce qui c’était réellement passé, il portrait son « Pedigree » sur l’arbitre ! Shelton Benjamin était quand à lui le nouveau Champion Intercontinental !

Lors de l`émission Monday Night Raw du 22 Mai 2006, dans un match pour le titre Intercontinental, le champion IC, Shelton Benjamin affrontait Rob Van Dam dans un match retour. A la fin du combat, Shelton Benjamin tentait de se servir de sa ceinture IC comme d’une arme. Mais Rob Van Dam contrait le coup et frappait avec la ceinture, Shelton Benjamin pour finalement être disqualifié par l'arbitre. Après ceci, Rob Van Dam, qui se vengeait sur Shelton Benjamin en lui portant un « Five Star Frog Splash ». Plus tard, après que le champion de la WWE, John Cena ne battait Chris Masters avec un « STFU », Rob Van Dam se pointait avec son “Money in the Bank” et demandait à John Cena de savourer ses derniers instants en tant que Champion de la WWE. Rob Van Dam disait qu’il avait une chance pour le titre et qu’il ne l’utiliserait pas à RAW ou il se ferait probablement avoir. C’est pour ça qu’il préférait le mettre en jeu là ou il se sentirait bien, le 11 Juin à One Night Stand ! Rob Van Dam frappait John Cena et les 2 hommes commençaient à se bagarrer jusqu’au moment ou RVD portait un « Spin-Kick » sur la mallette en pleine tête de John Cena !

Lors de l`émission Monday Night Raw du 29 Mai 2006, alors que Jerry Lawler gueulait au micro ou il insultait la ECW et Tazz, Rob Van Dam se pointait avec sa mallette du “Money in the Bank” pour rejoindre les commentateurs. Le champion de la WWE, John Cena affrontait Johnny Nitro dans un « Non Title Match ». Après le combat, RVD venait confronter John Cena et ce dernier lui balançait Johnny Nitro ce qui faisait tomber RVD à l’extérieur du ring.

Lors de l`émission Monday Night Raw du 5 Juin 2006, on assistait à la signature du contrat du match pour le titre de la WWE avec le champion, John Cena et le challenger, Rob Van Dam pour le PPV ECW One Night Stand 2006. Rob Van Dam mettait en garde John Cena, en affirmant que cette ceinture serait autour de sa taille dans 6 jours et qu’il la rebaptiserait « ECW Title » ! John Cena disait qu’il avait déjà regardé la ECW auparavant et qu’il appréciait tout ce qu’elle avait pu apporter au catch. Il ajoutait que cela lui était égal de devoir combattre RVD sur son terrain face à 2500 fans qui le huent. Il disait qu’il avait du se battre jusqu’au sang pour récupérer son titre et qu’il avait déjà été hué auparavant ! John Cena signait le contrat, les 2 hommes se seraient la main et se souhaitaient bonne chance pour le match.

Le 7 Juin 2006 un show spécial du nom de « WWE Vs. ECW Head To Head » était mis en place juste avant le PPV ECW One Night Stand 2006, mais aussi pour promouvoir le retour de la ECW version WWE après plus de 5 ans d’absence ! Rob Van Dam représentant la ECW affrontait le champion WWE Heavyweight Rey Mysterio dans un « Non Title Match ». Plus tard, alors que le combat se poursuivait à l’extérieur du ring, RVD manquait son « Leg Drop » et atterrissait sur la barricade. quelques instants après, alors que Rey se tordait de douleur, RVD lui portait un « Saut Chassé » avec une chaise en pleine tête pour un compte de 2,9 ! Juste après, Rey évitait un nouveau coup chaise de la part de RVD. Rey portait alors un « Bulldog » du haut de la 3ème corde à travers la chaise sur le ring !!! Rey tentait le tombé, mais seulement pour le compte de 2.95 lol ! Rey manquait un « Leg Drop » sur RVD et se prenait une chaise à la place. Quelques secondes après, RVD réussissait le « Five Star Frog Splash » pour la victoire ! Après le combat, Rob Van Dam aidait Rey Mysterio à se relever et levait son bras en signe de respect.

Lors du PPV ECW One Night Stand 2006, le 11 Juin 2006 à New-York City, New-York, dans le « Main Event » de la soirée le champion de la WWE, John Cena, mettait son titre en jeu face au vainqueur du « Money In The Bank », Rob Van Dam. A un moment donné dans le match, RVD était balancé dans le public par son adversaire. Plus tard, RVD s’emparait alors d’une chaise et frappait le champion avec. Quelques instants après, RVD catapultait Cena sur une chaise en fer située dans un des coins pour encore le compte de 2 ! lus tard, RVD montait une table sur le ring, mais John Cena parvenait à lui faire porter le « STFU ». Alors que l’arbitre original était au sol, John Cena frappait RVD avec un objet en fer. Nick Patrick venait alors remplacer son collègue arbitre. Edge portait un « Spear » sur John Cena à travers la table. Rob portait alors le « 5 star frog splash ». Alors qu’il n’y avait plus d’autres arbitres, Paul Heyman se pointait sur le ring pour effectuer le compte de 3 pour remporter la victoire et le titre de la WWE ! Après le combat, RVD célébrait Paul Heyman et d’autres lutteurs ECW.

Lors de l`émission Monday Night Raw du 12 Juin 2006, le show débutait avec un enregistrement de Paul Heyman et Rob Van Dam. Paul Heyman parlait de la façon controversée avec laquelle Rob Van Dam avait remporté la victoire sur John Cena lors du ECW One Night Stand. Paul Heyman annonçait que malgré le fait des différentes interventions et qu’il avait lui même remplacé l’arbitre dans le compte final, la décision restait la même. Il invitait Edge et John Cena à les retrouver lors de la première de l'émission ECW sur Sci-Fi Channel… On retrouvait plus tard Vince McMahon qui affirmait que la WWE était le poids lourd le plus dominant de l’industrie du “Sport Spectacle”. Il parlait de la création de la 3ème brand et de la victoire de Rob Van Dam dans son match pour le titre de la WWE.

Lors de l'émission ECW sur Sci-Fi du 13 Juin 2006, sur le ring, on retrouvait, Paul Heyman qui faisait la présentation du nouveau champion WWE, Rob Van Dam. Il disait que John Cena serait là et qu’il était fier d’être le champion de la ECW. Paul Heyman lui donnait alors la ceinture de championnat de la ECW qui était la même que celle qui existait à la fermeture de la ECW originale. Alors que RVD paradait avec les 2 ceintures ECW et WWE, la musique d’Edge se faisait entendre. Edge accompagné de Lita disait qu’il était fier de pouvoir affronter RVD pour le titre WWE à vengeance. Juste après que les 2 hommes ne se soient serré la main, Edge portait un « Spear » sur RVD. Alors qu’Edge s’enfuyait, le sourire aux lèvres, par la foule, John Cena l’attaquait par derrière. Les 3 hommes se battaient et John Cena frappait même Paul Heyman ! Après ceci, en arrière scène, on retrouvait Paul Heyman qui déclarait que les lutteurs de la ECW serraient à RAW la semaine suivante pour se venger.

Lors de l`émission Monday Night Raw du 19 Juin 2006, le champion de la WWE, Rob Van Dam s’attaquait à Edge avant de s’enfuir par la foule.

Lors de l'émission ECW sur Sci-Fi du 20 Juin 2006, dans le « Main Event », on assistait à un match « Tag-Team » entre le champion de la WWE et de la ECW, RVD et Kurt Angle contre Edge et Randy Orton. A la fin du combat, Rob Van Dam prenait alors une chaise et frappait Randy Orton dans le dos avec. Edge éjectait alors RVD hors du ring mais se prenait un « Ankle Lock » avant d’être une fois de plus sauvé par Lita qui se prenait un « Angle Slam » ! Alors que Randy Orton portait son « RKO » sur Kurt, il se prenait un magistral « Aerial Side Kick » de la part de RVD. Ce dernier portait un « Rolling Thunder » mais était stoppé par Edge qui lui plaçait un « Dropkick » alors qu’il était en plein vol. Alors qu’Edge tentait un « Spear », il était cueillit par le coude de RVD qui lui portait un « Five Star Frogsplash » pour la victoire !

Lors du PPV Raw Vengeance 2006, le 25 Juin 2006 à Charlotte, Caroline Du Nord, le champion de la WWE et de la ECW, Rob Van Dam remettait son titre de la WWE en jeu face à Edge. Quelques minutes après, alors que RVD tentait un « Spining Hell Kick » qu’Edge esquivait, c’est l’arbitre que RVD touchait ! Plus tard, alors que le champion voulait faire son « Five Stars Frog Splash », Lita le faisait tomber de la 3ème corde, se prenant le coin du ring dans les parties ! Edge portait un DDT de ouf sur RVD, mais l’arbitre était toujours H.S. et le compte s’arrêtait qu’à 2. Edge tentait alors un « Spear » que RVD esquivait et se prenait la chaise tenue par Lita en pleine poire ! Il ne restait à RVD plus qu’à porter son « Five Stars Frog Splash » pour remporter la victoire et conserver sa ceinture !

Lors de l`émission Monday Night Raw du 26 Juin 2006, le champion de la WWE, Rob Van Dam affrontait John Cena dans un « WWE Title Match ». Plus tard dans le combat, John Cena avait Rob Van Dan prisonnier dans le « STF-U » au moment ou Edge se montrait pour s’en prendre aux 2 hommes.

Lors de l'émission ECW sur Sci-Fi du 27 Juin 2006, dans un match pour le championnat de la ECW, le champion, Rob Van Dam affrontait le challenger, Kurt Angle. Vers la fin du match, Rob Van Dam tentait d’éviter un « Ankle Lock » et envoyait Kurt Angle à l’extérieur du ring. Plus tard, Kurt réussissait un « Ankle Lock » sur Rob Van Dam qui n’abandonnait pas ! Plus tard, alors que Kurt Angle allait porter son « Angle Slam », le champion de la WWE le contrait avec un « Swinging DDT » suivi d’un « Five Star Frogsplash » pour le compte de 3 ! Après le combat, on voyait Edge qui était assis en ringside, applaudir la victoire de Rob Van Dam. Alors que ce dernier faisait mine de quitter le ring et que RVD célébrait sa victoire, Edge revenait pour lui porter un « Spear » assommant le champion au sol.

Le 2 Juillet 2006, Rob Van Dam et Sabu (a/k/a Terry Brunk) étaient arrêtés sur la route 52 à Hanging Rock, Ohio pour un excès de vitesse. Lors de ce contrôle de police par la Ohio State Highway Patrol, les policiers découvraient que Rob Van Dam était en possession de 18 grammes de marijuana et de 5 pilules de Vicodin et que Sabu était en possession de 9 tablettes de Testolactone. Rob Van Dam et Sabu étaient relâchés après avoir remplis leurs dépositions et étaient convoqués au palais de justice de Ironton Municipal Court le 6 Juillet 2006. A cette date là, les avocats obtenaient le renvoi à une date ultérieure.

Dûes à la politique anti-drogues mise au point par la WWE après la disparition d'Eddie Guerrero, n'importe quel vedette pouvait se retrouver immédiatement licencié de la compagnie s'il se révélait être dépendant à n'importe quelle drogue. Le Vice Président des "Talent Relations" de la WWE, John Laurinaitis déclarait sur WWE.com que Rob Van Dam et Sabu restaient aptes à compétionner à RAW ainsi qu'à la ECW lors des prochains jours tant que la WWE n'aurait pas une conclusion à sa propre enquête en interne. Rob Van Dam était rapidement suspendu sans solde pendant 30 jours. Ceci était inclus dans une storyline avec Paul Heyman. De ceci, découlait que RVD allait bientôt perdre ses 2 titres...

Lors de Raw du 3 Juillet 2006, au début de l'émission, RVD proposait en un "Triple Threat Match" pour le titre WWE plus tard dans la soirée contre John Cena et Edge ! Dans le "Main Event" pour le titre mondiale de la WWE, Edge battait le champion WWE et ECW, Rob Van Dam et John Cena dans un "No DQ Match" pour remporter le titre WWE en réalisant le tombé sur RVD après avoir frappé John Cena à la tête avec la ceinture alors que ce dernier venait de porter son "FU" sur le champion.

Lors de l'émission ECW sur Sci-Fi du 4 Juillet 2006, dans le combat opposant RVD à Big Show pour le championnat ECW, l'arbitre était mis K.O. Alors que RVD avait Show prêt pour le compte de 3, Paul Heyman se pointait sur le ring pour remplacer l'officiel, mais s'arrêtait volontairement au compte de 2. Quelques minutes après, le Big Show frappait RVD à la tête avec un chaise et portait un "Chokslam" à travers 2 autres chaises pour ainsi remporter le combat et le titre ECW avec un Paul Heyman qui cette fois-ci faisait bien le compte de 3. La foule se mettait alors à chanter “you sold out” en balançant plusieurs déchets sur le ring.

Lors de l'émission ECW sur Sci-Fi du 11 Juillet 2006, Paul Heyman arrivait sur le ring accompagné de 2 policiers... Il annonçait qu'il suspendait Rob Van Dam pour 30 jours (ceci étant un conséquence suite à l'arrestation pour possession de drogue de RVD le week-end précédent dans la vraie vie...).

Lors de l'émission ECW sur Sci-Fi du 8 Août 2006, Kurt Angle affrontait Sabu dans un "Number 1 Contender Match" pour déclarer l'aspirant numéro 1 au titre du Big Show. Après ce combat, Kurt Angle réussissait son "Ankle Lock" sur Sabu, mais Rob Van Dam accourait sur le ring avec une chaise et frappait Kurt Angle avec un "Van Terminator". RVD frappait ensuite Kurt Angle avec ses jambes et la chaise alors que l'arbitre faisait sonner la clôche. Sabu et RVD se retrouvaient face à face et ce dernier portait alors un saut chassé avec la chaise en avant en pleine face de Sabu.

Lors de l'émission ECW sur Sci-Fi du 15 Août 2006, on retrouvait une interview de Paul Heyman et du champion de la ECW, le Big Show ou Paul déclarait que Kurt Angle c'était blessé 2 jours auparavant et qu'il le suspendait médicalement. Le Main Event de la soirée devenait donc Rob Van Dam contre Sabu dans un "Number 1 Contender Ladder Match". A la fin de ce combat, RDV portait enfin son "Five Stars Frog Splash" sur Sabu. Alors qu'il grimpait à l'échelle, le Big Show se pointait et RVD préférait lui sauter dessus. Alors que Show tentait d'attraper la valise lui même, Sabu lui sautait à son tour, mais Show le bloquait. Sabu qui était toujours sur le Big Show, attrapait la valise pour la victoire. Après la fin du combat, le Big Show portait son "Chokeslam" sur RVD et Sabu...

Lors de l'émission ECW sur Sci-Fi du 22 Août 2006, RVD remportait une victoire assez rapidement face à Dany Doring avec le "Five Stars Frog Splash". Après le combat, alors qu'il célébrait, RVD était frappé par derrière avec une chaise par HardCore Holly qui lui portait aussi un "Elevator Slam".

Lors de l'émission ECW sur Sci-Fi du 29 Août 2006, dans le premier match de la soirée, Rob Van Dam affrontait HardCore Holly qui faisait ses débuts ECW ! A la fin du combat, HardCore Holly contrait une tentative de "5 Stars Frog Splash" et RVD s'écrasait au sol. HardCore Holly en profitait pour sortir du ring pour récupérait une chaise. RVD esquivait le coup et frappait Holly avec la chaise, ceci lui coûtant ce match qui n'était pas un "Extreme Rules Match" ! Le même soir, alors que Sabu affrontait Paul Heyman dans un « Extreme Rules Match », RVD intervenait enfin et lui portait un « Vandaminator ». Rob Van Dam frappait alors le Big Show et portait même un « Splash » à l’extérieur du ring sur les 2 « Gardes Du Corps ». Plus tard, alors que Paul Heyman se trouvait sur une table à l’extérieur du ring, Show empêchait Sabu de lui sauter dessus. Alors que RVD tentait d’aider Sabu, HardCore Holly intervenait et lui portait un « Alabama Slam » à travers la table. Big Show portait ensuite un « Slipper Neckbreaker » sur Sabu, suivi d’un « Leg Drop » pour permettre à Paul Heyman de remporter la victoire !

Le 31 Août 2006, Rob Van Dam et Sabu passaient en justice. Rob Van Dam plaidait coupable et avait 140$ d'amende alors que Sabu se prenait 500$.

Lors de l'émission ECW sur Sci-Fi du 5 Septembre 2006, le premier combat de la soirée voyait s’affronter l’équipe de Sabu et RVD face à celle de Mike Knox et Test. A la fin du combat, alors que Rob Van Dam allait alors tenter son « Five Stars Frog Splash », il était frappé par derrière avec une chaise par Mike Knox qui lui portait alors un « Souplesse » du haut de la 3ème corde. Sabu portait ensuite un « Cobra Cluch » sur Knox, alors que RVD lui portait en plus un « Saut Chassé » doublé de la chaise, mais Test intervenait. RVD et Sabu mettaient alors Knox sur une table au milieu du ring et portaient un « Leg Drop » simultané de la 3ème corde.

Lors de l'émission ECW sur Sci-Fi du 12 Septembre 2006, Rob Van Dam affrontait HardCore Holly. A la fin du combat, Test, Mike Knox et Stevie Richards intervenaient contre RVD ce qui disqualifiait HardCore Holly. Mais les "Heels" détruisaient littéralement RVD jusqu'à l'arrivée de Sandman et de Tommy Dreamer.

Lors de l'émission ECW sur Sci-Fi du 26 Septembre 2006, on assistait à un « Extreme Rules Match » opposant Rob Van Dam à HardCore Holly. A la fin du combat, RDV tentait un « 5 Stars Frog Splash » sur Holly avec une chaise, mais il le contrait et RDV se prenait la chaise de plein fouet. Alors que HardCore Holly tentait de capitaliser avec un coup de chaise supplémentaire, RVD le contrait avec un « Saut Chassée » sur Holly qui se prenait la chaise en pleine tête. Il ne restait plus qu’à Rob Van Dam de porter son « 5 Stars Frog Splash » pour la victoire ! Après le combat, HardCore Holly était bandé et remmené dans les vestiaires par les secouristes.

Lors de l'émission ECW sur Sci-Fi du 3 Octobre 2006, dans le "Main Event", RVD affrontait Test dans un "Extreme Rules Match". Pendant l combat, Paul Heyman et ses 2 gardes, approchait du ring ou ils intervenaient en faveur de Test. Plus tard, Rob plaçait son adversaire sur la table et contrait les attaques des "Policiers" de Heyman. Alors que Rob allait porter son "Five Stars Frog Splash", Show le faisait tomber à travers la table. Il ne restait plus à Test que de réaliser le tombé pour la victoire !

Lors de Raw du 9 Octobre 2006, on assistait au "Family Reunion" dans un show ou les 3 "Brands" étaient représentées. Rob Van Dam (ECW) affrontait le champion Heavyweight, King Booker (S!D) dans une « Non Title Match ». A la fin du match, RVD montait sur la 3ème corde, mais Sharmell le faisait tomber la corde entre les jambes. Booker T remportait alors le combat avec un « Cisors Kick ».

Lors de l'émission ECW sur Sci-Fi du 10 Octobre 2006, Rob Van Dam, Sabu et Sandman affrontaient le champion de la ECW, Big Show, Matt Striker et Test. Pour remporter le combat, les 3 "Faces" se débarassaient du Big Show alors que Rob Van Dam portait un "Five Stars Frog Splash" sur Matt Striker. Sandamn demandait alors le relais alors que RVD portait un "Cross Body" sur Test qui était à l'extérieur du ring. Le Sandman portait alors un "Rolling Roll Connex" sur Matt Striker pour la victoire !

Lors de l'émission ECW sur Sci-Fi du 17 Octobre 2006, Rob Van Dam affrontait le champion de la ECW, le Big Show dans un « Non-title match ». Lors de ce combat, Big Show écrasait l’arbitre involontairement. Rob contrait un « Chockslam » et portait un « DDT ». Alors que Rob Van Dam allait portait son « Five Star Frog Splash », il était attaqué par Test. Juste après ceci, HardCore Holly frappait Test par derrière avec la chaise. Alors que Show tentait d’attraper Holly, ce dernier le frappait à 2 reprises à la tête. Rob Van Dam n’avait plus qu’à porter son « Five Star Frog Splash » pour la victoire !

Lors de l'émission ECW sur Sci-Fi du 24 Octobre 2006, Rob Van Dam était sur le ring et rappelait qu’il avait battu le champion de la ECW, le Big Show, la semaine précédente. Il était alors interrompu par Paul Heyman qui rappelait que depuis son arrivée à la ECW, le Big Show avait été invaincu, invaincu jusqu’à la semaine dernière… Il lui emmenait un contrat pour le titre face au Big Show mais lui expliquait que pour l’obtenir, il se devait d’affronter le Big Show dans un « Ladder Match » pour se mériter ce contrat. Après un « speech » d’Heyman, ces 2 « policiers » s’attaquaient à RVD qui parvenait quand même à prendre le dessus. Dans le « Main Event », Rob Van Dam affrontait le champion de la ECW, Big Show dans un « Extreme Rules Non Title Ladder Match ». RVD remportait le match quand il réussissait à faire passer le Big Show par-dessus la 3ème corde pour décrocher sa chance pour le titre ECW !

Lors de l'émission ECW sur Sci-Fi du 31 Octobre 2006, le show commençait avec Paul Heyman qui revenait sur la victoire de Rob Van Dam sur le champion ECW, le Big Show dans un « Number 1 Contender Match » la semaine précédente. Paul Heyman qui continuait à vouloir baiser RVD annonçait que ce contrat n’était qu’un contrat de qualification pour un « Extreme Elimination Chamber Match » qui aurait lieu au prochain PPV ECW, December To Dismember entre RVD, Show et 4 autres lutteurs ECW ! Dans le « Main Event », Rob Van Dam et HardCore Holly affrontaient le champion de la ECW, le Big Show et Test. Plus tard, c’était un peu l’anarchie sur le ring ou les 4 hommes se battaient en même temps et où Test frappait accidentellement l’arbitre qu’il mettait KO. Les 4 lutteurs se battaient dans tout les sens et RVD envoyait même le Big Show contre un des poteaux du ring. C’est à ce moment là, qu’un fan habillé en gorille, frappait RVD par derrière avec une sorte de matraque. Ceci permettait au Big Show de porter un « Chokeslam » pour la victoire. A la fin du match, on découvrait que le « gorille » n’était nul autre que Paul Heyman !

Lors de l'émission ECW sur Sci-Fi du 7 Novembre 2006, Rob Van Dam et HardCore Holly affrontaient le Big Show et Paul Heyman. Lors du match, Rob se faisait alors attaquer par les gardes d’Heyman. Après de longues minutes, Rob parvenait à esquiver une « Ruade » de Show qui se retrouvait la 3ème corde entre les jambes. Juste après, RVD portait un « DDT ». Alors que Rob parvenait enfin à faire le relais avec HardCore Holly, ce dernier s’attaquait à son partenaire et lui portait même un « Alabama Slam » sur une chaise.

Lors de l'émission ECW sur Sci-Fi du 21 Novembre 2006, Rob Van Dam affrontait HardCore Holly dans un « Extreme Rules Match », qu'il remportait avec un « 5 Stars Frog Splash » pour la victoire !

Le 26 Novembre 2006, lors du PPV Survivor Series 2006 à Philadelphie, Pennsylvanie, l’équipe du champion de la WWE, John Cena avec Rob Van Dam, Kane, Sabu et Bobby Lashley affrontait l’équipe du champion de la ECW, le Big Show avec Umaga, Test, Fit Finlay et MVP. Alors que Kane portait un « Chokeslam » sur MVP et Rob Van Dam l’éliminait avec un « Five Star Frog Splash ». Test remontait alors sur le ring pour lui porter un coup de pied au visage pour le compte de 3 !

Lors de l'émission ECW sur Sci-Fi du 28 Novembre 2006, Rob Van Dam affrontait Sabu dans une « Preview » du « Extreme Elimination Chamber ». Le combat était remporté par RVD qui contrait un « Flying DDT » et portait un « 5 Stars Frog Splash » pour la victoire !

Le 3 Décembre 2006, lors du PPV ECW December to Dismember à Augusta, Géorgie, le champion ECW, le Big Show mettait son titre en jeu face à Test, Hardcore Holly, Rob Van Dam, CM Punk et Bobby Lashley dans un « Extreme Elimination Chamber Match ». Rob Van Dam commençait face à Hardcore Holly. RVD éliminait CM Punk avec un "saut chassé" accompagné d'une chaise avant de lui porter un « 5 Stars Frog Splash ». Plus tard, Test frappait Rob avec la chaise et lui sautait dessus avec une descente du coude du haut de la cage de Show pour éliminer RVD… Quelques instants après, il ne restait plus que Big Show et Bobby Lashley. Show contrait un « Splash » mais Bobby contrait un « Powerslam » pour porter un « Spear » pour la victoire et le titre ECW !

Lors de l'émission ECW sur Sci-Fi du 5 Décembre 2006, Rob Van Dam et CM Punk affrontaient Test et HardCore Holly. A la fin, CM contrait un « Alabama Slam » d’Holly pour lui porter son « Anaconda Vice »… Alors qu’HardCore Holly allait abandonner, la sécurité de Paul Heyman intervenait causant la disqualification des « Heels ». Sabu venait alors en aide aux « Face » et CM Punk portait son « Anaconda Vice » sur un des garde qui se prenait un « 5 Stars Frog Splash » de RVD et un « Arabian Face Buster » de la part de Sabu.

Lors de l'émission ECW sur Sci-Fi du 16 Décembre 2006, Rob Van Dam commençait le show en affrontant Test. A la fin du match, ce dernier esquivait un « Five Stars Frog Splash » pour s’écraser à même le sol du ring. Test couvrait alors son adversaire en s’accrochant aux cordes…

Lors de l'émission ECW sur Sci-Fi du 19 Décembre 2006, le champion de la ECW, Bobby Lashley annonçait que les fans pourraient choisir l’aspirant numéro pour le titre pour le « Main Event » de la soirée sur le site de la WWE. 3 noms étaient alors en lice entre Rob Van Dam, Sabu et Test. Plus tard, Rob Van Dam affrontait Sabu et Test dans un « Triple Threat Match ». Alors que RVD parvenait à porter son « 5 Stars Frog Splash » sur Sabu, Test le virait à son tour du ring pour réaliser le tombé à sa place sur Sabu et ainsi remporter la victoire. Après le match, Tazz annonçait que le public avait choisit RVD à 45% des voix, contre 37% à Sabu et 18% à Test, pour devenir l’aspirant numéro 1 au titre ECW. Après cette annonce, Test frappait par derrière RVD avec un coup de pied à la tête.

Trophés PWI :

152ème place des 500 plus grands lutteurs durant le "PWI Years" en 2003

4ème place au PWI Match of the Year en 2002 (Van Dam vs. Eddie Guerrero)
4ème place au PWI Match of the Year en 2001 (Van Dam vs. Jeff Hardy)
2ème place au PWI Match of the Year en 1999 (Van Dam vs. Jerry Lynn)
3ème place au PWI Match of the Year en 1996 (Van Dam vs. Sabu

2ème place au PWI Tag-Team of the Year en 1998 (Van Dam & Sabu)

3ème place au PWI Feud of the Year en 1999 (Van Dam vs. Jerry Lynn)

1ère place au PWI Comeback of the Year en 2001

4ème place au PWI Wrestler of the Year en 2001
2ème place au PWI Wrestler of the Year en 2002

3ème place au PWI Most Popular Wrestler en 2003
1ère place au PWI Most Popular Wrestler en 2002
1ère place au PWI Most Popular Wrestler en 2001
2ème place au PWI Most Popular Wrestler en 2000

15ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2010
24ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2007
18ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2006
28ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2004
10ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2003
1er au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2002

59ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2001
24ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 2000

2ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1999
14ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1998
32ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1997
51ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1996
199ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1995

129ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1994
121ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1993
173ème au PWI Top 500 Wrestlers in the World en 1992

Wrestling Observer Newsletter :

Aucun

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z